« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2014 » VERONA avec Tore JOHANSEN : « Cherbourg Peninsula »

VERONA avec Tore JOHANSEN : « Cherbourg Peninsula »

D 28 novembre 2014     H 05:30     A Jean-Louis Libois    


Longues et épuisantes, les démarches pour éditer un disque contrastent avec la musique aérienne de ce quintette formé pour la circonstance dans le cadre d’une résidence de création à Cherbourg à l’automne 2012. Le pianiste François Chesnel a bien eu raison de prendre son courage à deux mains et d’auto-produire un disque dont la qualité n’a rien a envier à celle du label ECM ainsi que Thierry Giard avait déjà eu l’occasion de le souligner lors de la parution du précédent album “La solitude du roi” du seul quartette Verona.

VERONA with Tore JOHANSEN : « Cherbourg Peninsula » -  voir en grand cette image
VERONA with Tore JOHANSEN : « Cherbourg Peninsula »
Autoproduction

Du Cherbourg des ”Parapluies” de J. Demy au Sète de “La pointe courte” d’ A. Varda, n’y –a-t-il qu’un hasard cinématographique ?
Peu importe après tout puisque la géographie a aussi ses droits qui relie la Norvège à l’Italie en passant par Cherbourg .

Le double arc en ciel composé par Tore Johansen se charge de fédérer tous ces espaces . En effet toutes références gardées, une unité de ton rassemble les diverses compositions. Le même sens de la mélodie et de la structure musicale unit aussi bien les thèmes du trompettiste que ceux du pianiste. L’hommage cherbourgeois -qui donne son titre à l’album- rendu par le saxophoniste Remi Garçon, s’émancipant sinon dans le ton du moins dans la forme, ne change rien à la donne : les mêmes sentiments en demi-teintes nimbent l’ensemble des compositions, tous paysages confondus.

Le charme discret et néanmoins entêtant du lyrisme de cette géographie musicale et mentale avait déjà séduit les spectateurs lors des différents concerts qui avaient suivi l’enregistrement (depuis, une tournée en Norvège et Finlande vient de se clore) il opère tout autant pour l’auditeur du CD.


VERONA with Tore JOHANSEN : « Cherbourg Peninsula »

> Autoproduction / www.francoischesnel.com

Rémy Garçon : saxophones, compositions / François Chesnel : piano, compositions / Bernard Cochin : contrebasse / Ariel Mamane : batterie / Tore Johansen : trompette

01. Double Rainbow (Johansen) / 02. Sete (Chesnel) / 03. Mr F. (Chesnel) / 04. Cherbourg Peninsula (Garçon) / 05. Loose Psalm (Johansen) / 06. Elegy (Johansen) // Enregistré en concert à Cherbourg (Manche) les 16 et 17 novembre 2012.

> Retrouvez ce disque dans la « Pile de Disques » de novembre 2014 : CultureJazz.fr - ICI !

Dans la même rubrique

26 décembre 2014 – Sonny Simmons & Improvising Beings : une somme !

22 décembre 2014 – Trois disques pour éclairer l’hiver.

18 décembre 2014 – cELLp : « Synapse »

13 décembre 2014 – « CD’esthetic » : la musique et l’objet. #2

10 décembre 2014 – JAZZ - La musique de l’Amérique

Rechercher

Partager, commenter et plus...

Page Google+ CultureJazz Page Facebook CultureJazz twitter RSS 2.0

Articles les plus récents

21 janvier – Marseille en novembre...

18 janvier – Pile de Disques de janvier 2018

17 janvier – Les Pérambulations Du Pérégrin - 82

15 janvier – Cinq disques en vitrine - janvier 2018

12 janvier – [revue] 2017, année centenaire et bicentenaire

7 janvier – L’Écho des Lunes - janvier 2018

3 janvier – WEST, à Paris

27 décembre 2017 – Au commencement, la trompette ...

22 décembre 2017 – Les Pérambulations Du Pérégrin - 81

20 décembre 2017 – PAN ! : L’hiver (à Caen)

18 décembre 2017 – ANIMAL... à Paris

16 décembre 2017 – Six disques en vitrine - décembre 2017 #2.

14 décembre 2017 – Lettre ouverte

13 décembre 2017 – Quatre garçons dont Le Van

11 décembre 2017 – Diego Imbert « Tribute to Charlie Haden » à Paris