« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2015 » JAZZ FABRIC #8 : WHAT IF - Hugues Mayot Quartet

JAZZ FABRIC #8 : WHAT IF - Hugues Mayot Quartet

D 1er mars 2015     H 06:00     A Pierre Gros    


> Jeudi 19 février 2015 - Studio de Flore, Le Carreau du Temple, Paris

On peut se demander ce que seraient devenus le rock et la pop sans le jazz, le blues. Existeraient ils seulement ? De toute évidence, ils auraient un autre goût, une autre saveur, d’autres couleurs que le bleu, le rouge ou le noir. Dans un juste retour des choses ils peuvent alors déteindre sur le jazz.

JPEG - 84.8 ko
WHAT IF - Hugues Mayot Quartet

A travers l’Association pour le Jazz en Orchestre National, Olivier Benoît a voulu donner à chacun des musiciens de l’ensemble la possibilité de proposer leur projet personnel qui doit s’inscrire dans une exigence qualitative et créative.
C’est le sens des Jazz Fabric présentés régulièrement au Carreau du Temple et ce soir c’est au tour du quartet du saxophoniste Huges Mayot d’être sur scène.

Hugues Mayot -  voir en grand cette image
Hugues Mayot

La musique ici était plutôt celle d’un mélange sonore alliant des thèmes d’obédience pop à la limite du planant et des rythmiques groovy et brutes. Il faut dire que le claviériste Jozef Dumoulin est un maître pour brouiller les pistes et placer des chausses trappes dans lesquels chacun peut allègrement se perdre. Il faut alors une rythmique de fer et une communication de tous les instants entre les membres de l’orchestre pour éviter la rupture. Les différents tableaux exposés ici peuvent prendre forme n’en doutons pas, mais laissons du temps au temps afin de trouver cette osmose dont on a perçu l’évidente possibilité ce soir, le quartet s’épanchant peut être un peu trop sur certaines atmosphères psychédéliques et minérales.

Tous les thèmes sont de la plume du saxophoniste et nous avons eu droit à quelques bonnes improvisations de la part d’Hugues Mayot, des lignes forces de Joachim Florent, des frappes franches et directives de la part de Francesco Pastacaldi, chacun des musiciens pouvant à l’évidence sauter les barrières du possible.

Un peu de patience, des lignes complices et nous aurons droit alors à d’autres irisations.

Hugues Mayot : saxophone ténor /
 Jozef Dumoulin : claviers
 / Joachim Florent : basse électrique 
/ Francesco Pastacaldi : batterie

> Prochain épisode : le 5 mars – 21H30 – Studio de Flore
L’ensemble Hodos Joue Peter Ablinger : 
“Book of returns ”