« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2015 » Stanley Clarke à Marseille.

Stanley Clarke à Marseille.

Festival des Cinq Continents 2015

D 24 juillet 2015     H 07:00     A Marc Criado    


Aucun doute, c’est un très grand du jazz qui s’est présenté au Théâtre Silvain samedi 18 juillet, avant que le festival « Jazz des Cinq Continents » ne rejoigne ses pénates au Palais Longchamp.

Avec des musiciens comme Jaco Pastorius, Marcus Miller et d’autres, Stanley Clarke a sorti la basse de l’unique rôle d’accompagnement qui lui était accordé pour en faire un instrument soliste à part entière. Il a largement participé à l’évolution de la technique de l’instrument et a inventé une autre façon de faire sonner les cordes.

JPEG - 82.8 ko
Stanley Clarke
Marseille - juillet 2015

C’est par la basse électrique qu’il a commencé sa prestation avec un jeu impressionnant de technique et de précision. L’assistance venue pour voir et entendre le Stanley Clarke qui a participé à l’aventure du jazz-rock était ravie.

Stanley Clarke -  voir en grand cette image
Stanley Clarke
Marseille - juillet 2015

Mais très vite le musicien a pris sa contrebasse et s’est plongé dans un répertoire plus classique avec piano et, bientôt, une chanteuse. Jouant parfois seul, parfois de manière intimiste, il est apparu comme un contrebassiste de grand talent, avec une technique classique ou adaptant avec bonheur son jeu de main droite et en faisant « slapper » l’instrument.

Les jeunes et talentueux musiciens qui l’entouraient sur scène furent quelque peu écrasés par la notoriété du maître et restaient hélas dans l’ombre.

Stanley Clarke -  voir en grand cette image
Stanley Clarke
Marseille - juillet 2015

Un beau concert dans le cadre très propice au jazz du Théâtre Silvain et une occasion de revoir un très grand du jazz. La vie de l’amateur de jazz est constituée de montagnes et de plaines (parfois d’abîmes), nous étions ce 18 juillet dans une belle oasis.

Stanley Clarke : basse / Beka Gochiashvili : piano / Cameron Graves : clavier / Michael Mitchell : batterie / Natasha Agrama : chant.
16ème festival Marseille Jazz des Cinq Continents.