« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2007 » JAZZ & BANDE DESSINÉE

JAZZ & BANDE DESSINÉE

JAZZ CLUB, par Alexandre Clérisse.

D 27 février 2007     H 22:01     A Jacques Chesnel    


Décidément le jazz et la bande dessinée font bon ménage ; il y a les BDMusic présentées par le label Nocturne (www.nocturne.fr) et voilà que la célèbre maison d’édition Dargaud (www.dargaud.fr ) présente dans sa collection Long courrier un fort bel album d’un jeune graphiste, Alexandre Clérisse (né en 1980), sorti diplômé de l’Ecole supérieure d’Angoulême avec précisément cet album.

Jazz Club - Alexandre Clarisse -  voir en grand cette image
Jazz Club - Alexandre Clarisse
Dargaud Editeur - 2007

Histoire rocambolesque d’un saxophoniste de jazz, vedette du style West Coast (il est blanc et joue du soprano) de sa déchéance à Los Angeles en 1966 suite au départ de sa copine Emily (un lamentable couac qui fait pouet : « j’ai cassé mon anche » ( ! )) aux retrouvailles et heureux dénouement dans le sud de la France en 1999… après moult péripéties : deux fois kidnappé, d’abord par une secte prédisant l’Apocalypse au 31 décembre 1999, puis en France avec sa copine retrouvée, par une bande de foldingues qui voient en lui le trompettiste de l’Apocalypse… encore !.

Tout cela est raconté de très belle façon : couleurs chaudes à dominante orange, dessin rond, histoire racontée en tableaux restituant les atmosphères (club enfumé, coupes afro, posters, clin d’œil à Zappa, référence à Gainsbourg avec Jazz dans le ravin…), une bonne d’humour tendre un peu loufoque, une connaissance certaine des us et coutumes du jazz… bref un beau travail personnel, plaisant et attachant, qu’on voir sur www.coconino-world.com puis clerisse
… mais ne vaut pas la version papier « hotement » recommandée.

> JAZZ CLUB, Alexandre Clérisse, ed. Dargaud - 2007

> Cette chronique est dédiée aux trois plus grands saxophonistes soprano de tous les temps : SIDNEY BECHET, STEVE LACY et JIMMY GIUFFRE