« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Jazz en action » « 4B » (Batisse, Brassens, Big Band), en Bourgogne.

« 4B » (Batisse, Brassens, Big Band), en Bourgogne.

Brassens swing...

D 22 janvier 2016     H 21:30     A Jacques Revon    


Amateurs en action...

Jacques Revon donne un coup de projecteur sur un projet impliquant des musiciens amateurs et professionnels dans sa région (désormais La Bourgogne - Franche-Comté).

C’est les 2 et 3 octobre 2014 que la création du projet « 4B » voit le jour sur scène, au Théâtre du Bistrot de la Scène à Dijon.

Le musicien bourguignon Yves Batisse se lance cette année là, dans un projet assez inattendu, voire un peu provocateur pour des puristes et amoureux du vénéré poète, chanteur et compositeur Georges Brassens. Il décide d’interpréter des chansons-poèmes de Georges Brassens mais pas de n’importe quelle manière, il souhaite se faire accompagner sur scène d’une autre façon qu’à la guitare, par un vrai Big Band, comme le font les « Crooners ». Et c’est bien là le côté novateur de son projet, une idée un peu hors du temps de Brassens ?

Pour réaliser ce pari musical, il lui est indispensable de faire écrire des arrangements pour tous les instruments qui composent un big band digne de ce nom (et bourguignon !), une formation qu’il connaît et qu’il contacte. C’est grâce à un musicien de cette formation amateure dans le sens noble du terme, qu’il rentre en contact avec le compositeur et arrangeur Gilles ARCENS.

JPEG - 59 ko
Yves Batisse et le big band de Nuits-Saint-Georges

Gilles ARCENS.

Natif de Carcassonne c’est l’actuel directeur du Coll Orchestra, un musicien complet, de jazz et de variété. Il accepte immédiatement le « deal » et se lance pleinement dans ce qui est tout de même une nouvelle aventure peu banale, du Brassens en big band... Il écrit tous les arrangements. Les morceaux choisis seront chantés par Yves Batisse, au total une quinzaine d’œuvres du « Grand Georges » adaptables pour ce big band de bonne facture et pour un projet osé baptisé 4B.

Yves Batisse, initiateur du projet.

Après des études musicales au Conservatoire de Musique de Créteil, où il apprend le trombone, Yves Batisse joue pendant un an à la musique du 110ème RI de Donaueschingen en Allemagne. C’est après son service militaire que le bourguignon décide de travailler un tout autre instrument, la guitare, et le jazz avec comme maître Pierre Cullaz, membre des "Guitar’s Unlimited » enseignant et auteur de nombreux ouvrages destinés à l’enseignement de cet instrument. Plus tard, Yves Batisse tiendra d’ailleurs le pupitre de guitariste dans de nombreux orchestres de jazz, de variétés et de groupes de rock. Enfin, après un riche parcours musical, il crée en 1987 son propre orchestre Nuits Magiques et décide désormais se lancer dans le chant.

JPEG - 58.9 ko
Yves Batisse et le big band de Nuits-Saint-Georges

Le Big band de Nuits-Saint-Georges.

Ce Big Band se produit en Bourgogne, il a été crée il y a une vingtaine d’années au sein même de cette terre viticole renommée où sont élevés des grands crus célèbres, les « Côtes de Nuits ». La formation nuitonne est composée de 17 musiciens passionnés de jazz, tous les instruments traditionnels d’un big band sont présents, les pupitres sont tenus par des élèves jeunes et anciens de l’école de musique de la ville de Nuits-Saint-Georges épaulés par des musiciens des environs. Son répertoire est varié (swing, latino…contemporain) avec en plus quelques compositions de l’homme du sud, Gilles ARCENS.

Le concert à Dijon

Trois soirées successives à Dijon au Bistrot de la Scène les 7, 8 et 9 janvier 2016. L’idée a semble t-il séduit les nombreux spectateurs venus le plus souvent spécialement pour découvrir ce projet et écouter une mise en musique des compositions de Brassens peu banale, permettant de continuer à mettre en lumière et à la portée de tous, les œuvres immortelles de ce poète libertaire né dans un quartier populaire de Sète. Georges Brassens, qui a influencé beaucoup d’auteurs compositeurs interprètes français, donne désormais son nom à beaucoup d’établissements scolaires et autres lieux publics. Ce soir là, les murs du bistrot de la scène résonnaient des paroles succulentes de l’artiste.
Mais disons-le quand même, il n’est pas simple de chanter l’intime des poésies de Brassens avec autour de soi autant de musiciens. J’avoue quand même avoir été surpris par la mise en musique de Gilles Arcens et l’interprétation d’Yves Batisse, ce n’était pas un exercice de style le plus facile et, comme ils s’en sont bien sortis, tous ont du coup bousculé les habitudes…Le big band lui, a fait swinguer Brassens là haut, là haut… très haut dans le ciel azur de sa ville de Sète.

JPEG - 86.5 ko
Yves Batisse et le big band de Nuits-Saint-Georges

La curiosité étant pour moi une vraie qualité, si vous aviez un jour l’occasion d’aller écouter du Brassens avec un big band, faites toujours le détour pour entendre d’une autre manière et d’une autre oreille ce que certains fredonnent depuis déjà très longtemps.

Voici quelques chansons interprétées ce soir là par Yves Batisse et le Big Band de Nuits-Saint-Georges.

Chanson pour l’Auvergnat, Jeanne, La cane de Jeanne, La mauvaise réputation, Putain de toi, Les lilas, La marguerite, Les passantes, Le parapluie, Marinette, 
je m’suis fait tout p’tit, L’eau de la claire fontaine, Le vent , Carcassonne, le nombril des femmes d’agent, Les copains d’abord.