« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2007 » Brèves musicales : R. Fonseca, Com você, Zéphyr Quartet.

Brèves musicales : R. Fonseca, Com você, Zéphyr Quartet.

D 7 mars 2007     H 21:59     A Jacques Chesnel    


Brèves musicales

Musiques parentes du jazz, parfois cousines éloignées, les musiques cubaine et brésilienne présentent deux jeunes artistes :

Roberto Fonseca  -  voir en grand cette image
Roberto Fonseca
Enja 2007 - dist. Harmonia Mundi
  • le pianiste cubain Roberto Fonseca avec Zamazu (Enja Records ENJ-9499-2), nouvelle étoile d’une école de piano, dit-on. Malgré un impressionnant dossier de presse et une écoute attentive, et malgré d’indéniables qualités, je retourne dare-dare vers un Gonzalo Rubalcaba nettement moins commercial.
  • le sextet Com você avec Candeias (Nocturne NTCD411) explore les standards de la bossa-nova avec notamment des reprises de chansons d’Antonio Carlos Jobim au cours desquelles on distingue la jolie voix de la chanteuse Maggie Grebowicz et le saxophoniste ténor Stan Killian. S’écoute une fois avec plaisir.
Zéphyr Quartet + 3 -  voir en grand cette image
Zéphyr Quartet + 3
Prod. Association Zéphyr
  • L’association Zéphyr présente le Zéphyr quartet + 3 formation réunie autour du guitariste et compositeur Jean-Pierre Le Guen pour un voyage au gré du vent dans l’esprit du groupe Oregon (Ralph Towner, Colin Walcott, Glen Moore et Paul McCandless, groupe ayant enregistré chez ECM), ce qui pour certains n’est pas un mince compliment. Musique aérienne, ballade et flânerie au bord de la vague d’une mer calme. Mentions spéciales au leader et au flûtiste Stéphane Thomas. ( NDLR : à commander à l’association Zéphyr : jplgu@wanadoo.fr)

> Jacques Chesnel.

> On notera la présence du jeune trompettiste Olivier Laisney au sein du quartet Zéphyr (un des trois du « +3 » !). Un des rares musiciens professionnels issus de la scène musicale coutançaise ! Curieusement, si la ville de Coutances peut s’enorgueillir du succès de son festival de jazz (Jazz sous les Pommiers), la formation des « jeunes pousses » n’aura pas été significative jusqu’à ce jour... à une exception près !

Thierry GIARD