« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2007 » « Etonnants Messieurs Durand » : le jazz vu de Lorraine.

« Etonnants Messieurs Durand » : le jazz vu de Lorraine.

Deux nouveautés du label nancéen EMD.

D 18 mars 2007     H 16:06     A Thierry Giard    


  • Briegel Bros Band : « Co-errance »
  • Samson Schmitt & Timbo Mehrstein Gypsy Jazz Band : « Alicia »

« Proche des musiques qui viennent du cœur et s’adressent aussi à l’esprit, loin des intégrismes, qu’ils soient conservateurs, avant-gardistes, ou commerciaux, EMD est à l’écoute des musiciens qui ont quelque chose à dire et savent comment le dire… » C’est ainsi que les reponsables du label qui porte l’intitulé insolite d’Etonnants Messieurs Durand (EMD) revendiquent leur raison d’être. Ils ajoutent que, basés en Lorraine, terre d’immigration, le jazz a trouvé là un « terreau » qui facilite le développement de musiques de qualité.

Les deux dernières productions du label s’inscrivent parfaitement dans cette démarche d’ouverture et de défense de musiciens de talent. Deux esthétiques, l’une issue du jazz-fusion-funk-rock avec le Briegel Bros Band et l’autre inscrite dans la tradition vivante du jazz manouche (S. Schmitt/ T. Mehrstein). Point commun, la guitare et une volonté de ne pas s’enfermer dans des styles figés mais d’adapter un mode de langage au service d’une musique qui reste créative.

Briegel Bros Band - « Co-errances » -  voir en grand cette image
Briegel Bros Band - « Co-errances »
EMD - dist Abeille Musique - 2006
  • Co-errances est le troisième album du Briegel Bros Band après Voyage en eaux troubles (1994) et Détours (1999). Ce sera aussi, malheureusement, le dernier enregistrement du saxophoniste Philippe Leclerc, mort en juin 2006, quelques temps après ces séances.

Visiblement attaché aux codes des musiques electriques amplifiées, le guitariste Nathanaël Briegel apparaît comme le maître à penser de ce groupe sans pour autant apparaître comme un leader omniprésent. Parmi les références qu’il cite dans un livret détaillé proposant une analyse de chaque thème, on trouve : Allan Hollsworth, John Abercrombie et même Pink Floyd, à travers David Gilmore sans doute. Si on excepte une interprétation un peu sirupeuse du Syracuse de Bernard Dimey et Henri Salvador, l’album ne comporte que des compositions originales arrangées et interprétées avec beaucoup d’intelligence et une énergie constante. Deux solistes se distinguent particulièrement : Nathanaël Briegel, guitariste inspiré et le saxophoniste Philippe Leclerc qui apporte la touche « acoustique » à ce groupe avec une sonorité pleine et chaleureuse. Un disque vif et chaleureux qui ravira les amateurs des musiques électriques émanant de la fusion du jazz et des musiques populaires « électriques ».

Samson Schmitt & Timbo Mehrstein - « Alicia » -  voir en grand cette image
Samson Schmitt & Timbo Mehrstein - « Alicia »
EMD - dist. Abeille Musique - 2007
  • Fils de Dorado Schmitt, Samson reste fidèle à la grande famille du jazz manouche. Cependant, si la référence à Django reste très prégnante, il a su ouvrir des portes pour sortir des hommages éternels et figés et suivre une voie qui révèle une identité très attachante. Associé au violoniste Timbo Mehrstein, le guitariste nous livre un album vraiment réjouissant reposant sur des compositions originales et trois standards dont une superbe version du Groovin’high de Dizzy Gillespie joué « entre guitaristes » avec... Nathanaël Briegel en soliste invité. Egalement, un peu plus loin, une version vraiment réjouissante et endiablée de I want to be happy où Timbo Mehrstein impressionne par ses qualités de soliste. Ce disque est une des plus grandes réussites du genre parmi les productions récentes dans un style qui reste très vivant sans être rester figé, en témoignent toutes les compositions originales de l’album. Epatant !

Signalons enfin que le label EMD se caractérise par la qualité de la production : pochettes soignées, enregistrements irréprochables. Le catalogue est d’une diversité remarquable et la distribution est assurée par Abeille Musique, c’est donc un gage de sérieux et d’efficacité.


> Briegel Bros Band : « Co-errances » - EMD 0602 - distribution Abeille Musique

  • Nathanaël BRIEGEL, guitare,
  • Philippe LECLERC, saxophone,
  • Apollo MUNYANSHONGORE, basse,
  • Jean-Marc ROBIN, batterie ,

+ les invités Cyrille BRIEGEL, basse, et Marc PUJOL, percussions.

> Samson Schmitt & Timbo Mehrstein Gypsy Jazz Band : « Alicia » - EMD 0701 - distribution Abeille Musique

  • Samson SCHMITT, guitare,
  • Timbo MEHRSTEIN, violon,
  • Mayo HUBERT, guitare rythmique,
  • Gautier LAURENT, contrebasse,
  • + les invités Ludovic BEIER, accordéon, Nat BRIEGEL, guitare, Bronson SCHMITT, guitare rythmique.

    > Lien :

  • Le site du label EMD : http://www.labelemd.com