Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2018 » MAGIC MALIK FANFARE XP au studio de l’Ermitage (Paris)

MAGIC MALIK FANFARE XP au studio de l’Ermitage (Paris)

D 28 février 2018     H 07:30     A Christian Ducasse    


> Studio de l’Ermitage, Paris - 15 février 2018

JPEG - 76.2 ko

Studio de l’Ermitage, salle rare, expression libre, proximité public-musiciens et réciproquement, son d’excellence, lumières recherchées, … prix d’entrée de grande douceur… On aime regagner les hauteurs de Ménilmontant.
Au judicieux prétexte d’une sortie de disque, la formation éclairée de Magic Malik offre une célébration : 13 musiciens sous l’appellation « Fanfare », sans doute pour éviter certains malentendus et abandonner tout ego au vestiaire. Pas de concert concertant sous la direction de Magic Malik Mezzadri phénomène de scène, mais du jeu avant toute chose, autour de quelques partitions soulignant une possible érudition des protagonistes. Ces jeunes musiciens s’activent sans posture sur le large podium.

Des thèmes maison au service d’un collectif déterminé, des tourneries déclenchant la danse ou le chant haut perché d’un leader chamane, l’affaire passionne. Dans ce contexte, chacun a sa mission. Il convient de citer tous ces acteurs, artisans dévoués d’une juste cause.
Sérieux et chaleur dominent chez le natif de Coutances, Olivier Laisney, (trompette habitée) ou Alexandre Herer (claviers de dévotion au four et au moulin du collectif Onze Heure Onze), Maïlys Maronne (mélodica), Johan Blanc (trombone harmonieux et compositeur bienvenu).
Fanny Ménégoz (flûte des hauteurs) affiche une folle envie d’en découdre et servira le tout premier chorus du show. Sur les flancs brillent les saxophonistes Maciek Lasserre (soprano & co-initiateur de l’aventure) et Pascal Mabit (alto & un des piliers de cette belle histoire). Au second rang, en manière machinistes d’un grand paquebot, Jonathan Joubert & Kevin Lam font sonner leurs guitares tandis que Nicolas Bauer (basse) et Vincent Sauve (batterie) assurent un groove dominé de tempos médium. Daniel Moreau (synthétiseur) en électron libre distribue des couleurs de sorcier. Magic Malik (flûte des sommets) rayonne parmi eux initiant une spiritualité qu’il cultive au long cours sans plan de carrière. Pour ce maestro la réponse c’est la musique et plus tard il nous dira peut-être qu’elle est la question ?

Yantras

JPEG - 90.3 ko

En ouverture, Olivier Laisney a présenté l’univers de son «  Yantras » soit plusieurs climats dans une vision irradiante. À suivre …
(Olivier Laisney : trompette / Magic Malik : flûte, voix / Romain Clerc-Renaud : clavier / Damien Varaillon : contrebasse / Franck Vaillant : batterie)


Le disque :

MAGIC MALIK : « Fanfare XP »


> Onze Heures Onze - ONZ028 / Absilone – Socadisc


Portfolio

Dans la même rubrique

23 janvier 2019 – Le Pérégrin Pérambule Encore - 22

21 décembre 2018 – Naïma Girou trio à Marseille

14 décembre 2018 – Noé soit loué (un trio de choc après le déluge)

12 décembre 2018 – Le Pérégrin Pérambule Encore - 21

6 décembre 2018 – Le Pérégrin Pérambule Encore - 20

Rechercher

Partager, commenter et plus...

RSS 2.0

Articles les plus récents

22 janvier – L’Appeal Du Disque - Janvier 2021

18 janvier – FRENCHQUARTER 2021

17 janvier – Pour Saluer Franco

11 janvier – Miles Johnson & Jack Davis

4 janvier – Pérambulation virtuelle et nouvelannesque

19 décembre 2020 – R.I.P Jazz Fola

15 décembre 2020 – L’Appeal Du Disque - Décembre 2020

11 décembre 2020 – L’helvète arlésienne et le chien à trois pattes

8 décembre 2020 – Pierre Millet, compositeur-trompettiste...

4 décembre 2020 – Le vecteur Jazz et ses pérambulations

30 novembre 2020 – Adrien Brandeis : Meetings

14 novembre 2020 – L’Appeal Du Disque - Novembre 2020

11 novembre 2020 – BILLIE & ELEANORA Un film, un disque...

6 novembre 2020 – L’Amérique qui avance malgré tout...

5 novembre 2020 – Le Pérégrin Tourne En Rond Autour Du Jazz

30 octobre 2020 – PAN d’automne

25 octobre 2020 – Anne Ducros au Bal Blomet