« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Deux disques de musique(s) d’aujourd’hui

Deux disques de musique(s) d’aujourd’hui

D 10 juillet 2018     H 05:00     A Pierre Gros    


Deux disques de musique(s) d’aujourd’hui

La constance est un art de vivre, qui sait le plus important peut-être. Non que le doute soit absent, il est même indispensable mais il faut une certaine persévérance et une force morale hors du commun pour toucher à quelque chose à laquelle on croit mais qui ne fera jamais la une des journaux. La reconnaissance et le temps feront leurs œuvres et l’on prendra du bonheur à faire et écouter de la musique avec vous.

TENDER MUSIC : Joëlle Léandre, Elisabeth Harnik

info document -  voir en grand cette image info document -  voir en grand cette imageOn ne sait comment s’est fait cette rencontre mais elle est à la hauteur de nos espérances, le résultat est là. De cet enregistrement soulignons en premier lieu la beauté du son, travail solitaire où la musique rejoint la sculpture, œuvre des deux musiciennes, magnifiquement restitué par une prise de son au plus près de l’acoustique. L’improvisation ne s’improvise pas, les trouvailles n’étant que des retrouvailles, ici entre musiques contemporaines, swing dans toute l’expression du terme, harmonies tendues, danses, expressionismes mais aussi liberté contrôlée. Cette somme, ces techniques, cette capacité d’être à l’écoute ne sont pas le fruit du hasard mais le résultat d’une immense connaissance que ces deux artistes partagent et qui permet de s’émanciper des carcans et d’aborder plusieurs pans de l’expression musicale. Ainsi ce joue ce duo, sur le terrain de l’interaction, l’une contre ou avec l’autre, tensions-détentes au point où il est parfois difficile de dire qui est qui.
Il y a ici un engagement proche des fureurs d’un Charlie Mingus, des fulgurances narratives à la Cecil Taylor, du piano, de l’arco, de la voix, du pointillisme. Dans un va et vient incessant on se croise, on s’échappe, on se retrouve. Car il s’agit bien de cela, d’une narration, de deux musiciennes qui usent de techniques les plus diverses pour évoquer aux travers de leurs improvisations, une profondeur musicale rare.
Cette musique de l’instant est comme suspendue : nous retournerons y rechercher cette impression première, retrouver et déceler ces détails qui en feront pour nous sa fraicheur.

Léandre-Minton

info document -  voir en grand cette image info document -  voir en grand cette imageLe concert chez Hélène Aziza de Léandre-Minton est d’un autre ordre, d’une autre interrogation. D’une force presque tellurique, terrienne elle oscille entre les mouvements de la voix étonnante de plasticité et de rugosité de Phil Minton et les sons multiples de la contrebasse arco ou pizz de Joëlle Léandre qui elle aussi parfois vocalise, ajoutant alors une troisième voix au duo. Cette histoire aurait presque des allures littéraires entre salon proustien contemporain et minimalismes beckettiens. Le créatif chez c’est gens là vient de loin, d’un magma primitif que l’on pourrait croire surgi du fond des âges. L’humain imite depuis toujours. La première plage d’une trentaine de minutes donne le ton, comme l’exposition des faits qui servirons lors des deux plages suivantes où tout un univers poétique bousculant se propose à nos oreilles. On y plonge sans ennui pour peu que l’on fasse œuvre d’esprit d’ouverture et de curiosité. Il n’est donc pas étonnant de trouver en exergue sur la pochette quelques lignes de L’homme approximatif du dadaïste Tristan Tzara comme si ce texte avait servi de support aux improvisations des deux musiciens.
La fonction de l’art est aussi de nous montrer le monde tel qu’il est, la performance de ces deux artistes essentiels nous interroge : un monde sans oiseaux est il possible ? Leurs chants ne sera-t-il bientôt plus qu’un souvenir ?

ELISABETH HARNIK & JOËLLE LEANDRE – Tender Music
Trost | TR172 |

Elisabeth Harnik : piano / Joëlle Léandre : contrebasse

1.Ear Area I / 2.Ear Area II / 3.Ear Area III / 4.Ear Area IV / 5.Ear Area V / 6.Ear Area VI
Musiques de Joëlle Léandre et Elisabeth Harnik

http://www.trost.at/index.html

http://elisabeth-harnik.at/

https://www.joelle-leandre.com/

Joëlle Léandre et Phil Minton (Fou Records FR-CD 24)

Joëlle Léandre : contrebasse, voix / Phil Minton : voix

1.Si, lence / 2.Is / 3. Blu, sh
musiques de Joëlle Léandre et Phil Minton

Concert enregistré par Jean-Marc Foussat le 8 octobre 2016 chez Hélène Aziza, au 19PaulFort

http://fourecords.com/

http://www.philminton.co.uk/