« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Jazz en action » Daniel Yvinec élabore un projet millésimé.

Daniel Yvinec élabore un projet millésimé.

« Old wine, new bottle », création 2007 du contrebassiste.

D 23 avril 2007     H 11:22     A Thierry Giard    


L’âge du vin et des bouteilles a inspiré les musiciens de jazz depuis des lustres. Qu’il s’agisse de vieux crus dans de nouveaux contenants comme Gil Evans en 1958 (l’album New bottle, old wine) ou de vieilles bouteilles pour un nouveau contenu (Old Bottles New Wine pour le tromboniste Ray Anderson [1] en quartet « classique » en 1985). Le jeu des millésimes fait symboliquement référence aux liens entre histoire et actualité, entre tradition et modernité, dans le jazz.

Pierre-Alain Goualch - Daniel Yvinec -  voir en grand cette image
Pierre-Alain Goualch - Daniel Yvinec
Coutances - Avril 2007 - Photo © CultureJazz

Yvinek (la facette « branchée » du contrebassiste « multicartes » Daniel Yvinec), n’a pas choisi par hasard l’intitulé de son nouveau programme, une création coutançaise (Jazz sous les Pommiers) et rennaise (Les Tombées de la Nuit). Ce mange-disques (le titre de sa chronique mensuelle dans Jazz Magazine !) dévore goulument toutes les musiques d’hier et d’aujourd’hui (le jazz en particulier) de telle sorte que rien ne lui échappe (ou presque). Qu’il s’agisse de la chanson française marquée par les conflits du XXe siècle , des mélodies de Broadway ou de pop-music, son amour pour le chant l’a amené déjà à bien des expériences. En témoignent les deux albums parus chez Bee Jazz avec son complice, le pianiste Guillaume de Chassy (Chansons sous les bombes et Wonderful World).

Mathieu Chamagne - Daniel Yvinec -  voir en grand cette image
Mathieu Chamagne - Daniel Yvinec
Coutances - avril 2007 - Photo © CultureJazz

Mi-avril, Daniel Yvinec était à Coutances pour préparer la structure du spectacle qui sera créé le 19 mai dans le cadre du festival Jazz sous les Pommiers. Le projet ? Partir de mélodies de la comédie musicale ou du cinéma des dernières décennies du 20e siècle pour leur créer une parure nouvelle totalement imprégnée des couleurs musicales actuelles. C’est ainsi que les compositions des frères Gershwin, de Cole Porter, de la paire Rodgers & Hart devraient retrouver une nouvelle jeunesse. De plus, pour conserver la spontanéité propre au jazz, l’ingénieux Yvinek a invité des vocalistes qui viendront pour le concert, presque au pied levé, placer leur voix dans l’écrin dessiné lors de la préparation du projet,. On retrouve là une référence à la formule essayée dans les rues de New-York pour le disque Wonderful World avec l’enregistrement de passants sollicités pour chanter des mélodies célèbres. Parmi ces vocalistes invités spéciaux, Magic Malik est d’ores et déjà annoncé... Suspense encore pour les autres !

Yvinek - « Old Wine New Bottle » -  voir en grand cette image
Yvinek - « Old Wine New Bottle »
C. Tardieu, R. Pion, D. Yvinec, P-A Goualch, M. Chamagne, L. Paris et l’ingénieur du son. Coutances - avril 2007 - Photo © CultureJazz

A l’écoute de quelques éléments soigneusement « mis en boîte » par l’ingénieur du son, on constate que les arrangements créés à New-York par Yvinek (et son double, le trompettiste-arrangeur-producteur américain Michael Leonhart) mêlent une large palette de sonorités acoustiques (la sonorité « hors du temps » du Cristal Baschet, le piano préparé) et les possibilités infinies des sonorités électro-acoustiques (instruments électroniques, traitement du son en direct par Mathieu Chamagne). Avec une équipe solide où on retrouve Sylvain Rifflet, saxophoniste aussi très éclectique, Renaud Pion aux saxophones, clarinettes et autres anches ou le pianiste très ouvert, Pierre-Alain Goualch, Daniel Yvinec s’est donné les moyens de réussir son projet.

Il semble bien que cette création soit prometteuse. Il ne reste plus qu’à souhaiter que l’ambiance et la magie du concert apportent à ce millésime toutes les saveurs d’un grand cru.


> Formation :

  • Composition, arrangements : Yvinek, Michael Leonhart
  • Yvinek : contrebasse, guitare, basse électrique
  • Mathieu Chamagne : traitements électroniques
  • Pierre-Alain Goualch : piano, piano préparé, percussions, electroacoustic live treatments
  • Renaud Pion : contrebasse, clarinette, clarinette basse, ney, cornemuse
  • Sylvain Rifflet : clarinette basse, saxophone
  • Cathy Tardieu : structures Baschet, violon, voix
  • Laurent Paris : percussions
  • Invités : Magic Malik, voix et invités-surprise

    > Liens :

  • Le site d’Yvinek http://www.yvinek.com/
  • Jazz sous les Pommiers : http://www.jazzsouslespommiers.com

[1hasard des programmations ? Ray Anderson sera présent au festival Jazz sous les Pommiers au même moment dans la formation du saxophoniste Benny Wallace !