« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Archives » QUEST à Rouen le 2 décembre.

QUEST à Rouen le 2 décembre.

Dave Liebman, Richard Beirach, Ron McClure et Billy Hart : un vrai quartet sans leader.

D 9 décembre 2007     H 22:18     A Thierry Giard    


Pas facile de qualifier Quest. Ce n’est sûrement pas un « all-stars » Ni Dave Liebman, ni Richard Beirach, ni Ron McClure, ni Billy Hart ne revendiquent un statut pareil. Disons que Quest réunit quatre maîtres car chacun a développé à sa manière une forme de sagesse en conservant une modestie et une humilité qui leur font honneur.

Quest - 2 décembre 2007 -  voir en grand cette image
Quest - 2 décembre 2007
En concert à Rouen - Photo © CultureJazz

Dans le cadre de leur programmation conjointe, l’association Rouen Jazz Action et le théâtre Duchamp-Villon ont su saisir l’opportunité d’une courte tournée pour retenir le quartet sur la scène du Hangar 23, îlot de culture (menacé !) dans la zône portuaire de Rouen, par un dimanche après-midi de pluie et de tourmente.

D’entrée de jeu, le concert nous emmène dans des voies nouvelles en explorant de belles compositions inédites. C’est bien ce goût de l’aventure sans cesse renouvelée qui force l’admiration... Il serait si facile, comme le font beaucoup, de ressasser un programme figé et bien rôdé. Eux ont besoin de se surprendre, une réelle envie de jouer en toute sérénité, sans tensions mais avec une énergie intense. Au cœur de ce quartet, on retrouve le grand Billy Hart. Incontournable il y a une vingtaine d’années, le batteur se fait plus rare aujourd’hui. À de nombreuses reprises au cours de ce concert et en particulier sur Barzilia de John Coltrane, en solo puis en duo avec Dave Liebman, on a retrouvé la richesse de sa polyrythmie subtile.

Richard Beirach - Dave Liebman -  voir en grand cette image
Richard Beirach - Dave Liebman
Rouen - 2 décembre 2007 _ Photo © CultureJazz

À la base de Quest, il y a la longue complicité féconde de Dave Liebman et Richard Beirach. La force intérieure du saxophoniste répond à la bonhomie, au sens de la mélodie du pianiste. Ces deux-là font vraiment la paire. Beirach assumant parfaitement la fonction de compositeur mais aussi d’arrangeur comme il le prouve dans sa version de Stella by Starlight, un des moments forts de ce concert. Dave Liebman a joué avec beaucoup d’intensité en privilégiant le saxophone soprano où on retrouve sa sonorité nerveuse et un phrasé tourmenté sans négliger le ténor ni la flûte de bambou (sa signature exotique qu’il utilise pendant un court instant). Du Liebman compositeur, on retiendra une interprétation suspendue de The piper at the gates of dawn qu’il écrivit il y a de nombreuses années.

Dave Liebman, Ron McClure, Billy Hart -  voir en grand cette image
Dave Liebman, Ron McClure, Billy Hart
Rouen, 2 décembre 2007 - Photo © Culturejazz

Un concert superbe donné par une formation trop rare, à peine desservie par quelques soucis de sonorisation des saxophones à cause d’un micro autonome un peu capricieux. Mais la musique était là et c’est bien l’essentiel.


> Formation :

  • Dave Liebman : saxophones soprano et ténor, flûte de bambou ;
  • Richard Beirach : piano ;
  • Ron McClure : contrebasse ;
  • Billy Hart : batterie.

> Pour retrouver Quest dans un enregistrement assez récent, on pourra écouter l’excellent Redemption publié il y a quelques mois sur le label Hatology.

  • Dave Liebman, Richie Beirach, Ron McClure, Billy Hart - Redemption, Quest live in Europe - hatOLOGY 642 - distribution Harmonia Mundi.