« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Archives » Rita Marcotulli et Andy Sheppard : connivence !

Rita Marcotulli et Andy Sheppard : connivence !

La pianiste et le saxophoniste jouaient en duo à Coutances.

D 31 janvier 2008     H 19:00     A Thierry Giard    


Le saxophoniste britannique Andy Sheppard va « résider » trois ans à Coutances. Que les nationalistes purs et durs ce rassurent, il ne votera pas aux élections municipales ! Il a seulement obtenu le privilège de disposer de moyens pour créer de nouveaux projets et présenter des actions dans la sous-préfecture bas-normande, dans la région et au-delà, pour une durée de trois ans.

Andy Sheppard - Rita Marcotulli -  voir en grand cette image
Andy Sheppard - Rita Marcotulli
à Coutances le 26 janvier 2008 - © CultureJazz

Premier temps de cette résidence : trois concerts intimistes en duo avec la pianiste italienne Rita Marcotulli. Une formule déjà bien rôdée avec de nombreux concerts à travers l’Europe depuis plus de cinq ans et un disque paru au début 2007 chez Le Chant du Monde.

Après deux concerts « chez l’habitant » les 24 et 25 janvier, la série se concluait le 26 dans les ateliers de la menuiserie Aubert- Labansat (spécialisée dans la restauration de monuments et de meubles historiques). Un cadre original pour poser un piano, une sono et quelques dizaines de chaises : jazz au milieu des établis, des outils et des planches de chêne fraîchement rabotées, une expérience à vivre...

Rita Marcotulli & Andy Sheppard  -  voir en grand cette image
Rita Marcotulli & Andy Sheppard
26 janvier 2008 à Coutances. © CultureJazz

... Et la musique ètait bien vivante ! C’est, à mon avis, dans ce contexte du duo avec cette pianiste-là qu’Andy Sheppard donne le meilleur de lui-même. Ce concert n’aura pas démenti, bien au contraire, l’impression positive laissée par le disque. Sans effets, sans électronique (même utilisée avec finesse), la connivence entre ces deux musiciens très joueurs est totale. Un sourire, un clin d’oeil, des pièges tendus par l’un et l’autre, déjoués avec un plaisir évident ne suffiraient pas à captiver l’attention du public s’il n’y avait les compositions subtiles de Rita Marcotulli auxquelles répondent les thèmes de Sheppard, charmeurs ou joueurs comme Lullaby for Igor(référence à Stravinsky ?), berceuse pour un enfant qui ne veut pas dormir avec ses ruptures libertaires entrecoupées de silences. Waves and Wind renvoie aux brises marines et au mouvement des vagues (Sheppard tout en finesse) tandis que Us and Them, composition du répertoire de Pink Floyd dévoile le goût de l’un et de l’autre pour la (bonne) pop-music des années 70 [1].

Rita Marcotulli & Andy Sheppard  -  voir en grand cette image
Rita Marcotulli & Andy Sheppard
le 26 janvier 2008 - Coutances. - © CultureJazz

Quand on sait qu’Andy Sheppard et Rita Marcotulli se sont rencontrés autour d’une passion commune pour le cinéma de François Truffaut, on comprend aisément ce qui cimente ce duo : le goût du naturel, la complicité, la simplicité, la créativité. Une musique humaine, sensible et vive !


> Lire aussi :

> Liens :


[1Rita Marcotulli enregistrera, en mars ou avril à Rome, un hommage à Pink Floyd avec Nguyen Lê (guitare) et Andy Sheppard, entre autres.