« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2008 » Frédéric MONINO : retour sur Jaco.

Frédéric MONINO : retour sur Jaco.

« Around Jaco », hommage du bassiste Frédéric Monino, en 2006

D 29 janvier 2008     H 14:17     A Thierry Giard    


Certes, ce disque n’est pas une nouveauté et la presse spécialisée a su lui reconnaître de grandes qualités. « Etoilé » par Jazzman, disque d’émoi pour Jazz Magazine, cet hommage à Jaco Pastorius, étoile filante de la basse électrique, ne laisse pas indifférent. Il nous parvient maintenant mais « le temps ne change rien à l’affaire » : le jazz se consomme hors des contraintes du marché, sans date de péremption !

Frédéric Monino est un adepte de la guitare basse de type « fretless » comme Pastorius, d’où cette sonorité ondulante, chaleureuse et ronde si caractéristique. Il a conçu ce disque sur la base d’un trio dans lequel il s’associe à l’accordéon de Lionel Suarez et à la batterie, ici brillante de bout en bout, de Stéphane Huchard. Une formule inattendue. La diversité des couleurs de ce disque est due à la palette d’invités qui, d’un titre à l’autre, viennent donner corps (et âme) à ce projet.

Frédéric Monino - « Around Jaco » -  voir en grand cette image
Frédéric Monino - « Around Jaco »
Yak Production - dist. Dom Disques - 2006

« Around Jaco » contourne avec délicatesse, sans la détourner, l’œuvre de Jaco Pastorius à travers sept de ses compositions (enregistrées sous son nom ou avec Weather Report...) et des références à son univers musical (Pat Metheny, Herbie Hancock et même Ornette Coleman... Belle ouverture !). La réussite de cette entreprise tient essentiellement à des partis-pris qui sont révélateurs d’une « touche européenne », une façon de penser le jazz en s’affranchissant des clichés. L’accordéon, l’harmonica (Toots Thielemens chez Jaco, ici Olivier Ker Ourio), les saxophonistes bien de chez nous, Maître Jeanneau (limpide sur Round Trip / Broadway Blues) ou Thomas de Pourquery (« sérius » ici, pas « rigolus » !), Louis Winsberg qui trouve le ton juste dans ce contexte (Teen Town) et Franck Tortiller, tombé dans cette musique quand il était (plus) jeune (il fredonne son chorus inspiré au vibraphone sur Bright Size Life) !

Ce disque ne doit pas passer inaperçu car il est joué avec ferveur et la musique prend ici une belle dimension, en toute simplicité, sans effets inutiles. La restitution sonore est d’ailleurs excellente en préservant l’équilibre des voix sans exagérer la place de la basse, ce qui n’empêche pas Frédéric Monino d’être omniprésent, leader discret et instrumentiste brillant.

C’est Laurent Cugny, docteur en musicologie, ex-directeur de l’ONJ (où jouait la paire Monino-Huchard) qui signe le texte de pochette en insistant sur « les distances prises par rapport aux originaux » qui n’empêchent pas de retrouver le « climat Pastorius ». Il conclut sur « le chaleureux salut, simple, affectueux à l’inspirateur disparu ». Un disque qui dégage « un sentiment de grande sérénité ».

On ne peut que l’approuver : allez donc refaire un tour du côté de chez Jaco !


> Frédéric Monino : « Around Jaco » - YAK Productions COD 07 - distribution DOM Disques

  • Frédéric Monino : basse fretless 5 cordes / Lionel Suarez : accordéon / Stéphane Huchard : batterie
  • Invités : Olivier Ker Ourio : harmonica / François Jeanneau : saxophone soprano / Louis Winsberg : guitare / Franck Tortiller : vibraphone / Thomas De Pourquery : saxophone alto

Enregistré en 2005 au Studio Lakanal à Montpellier.

1. Continuum (Jaco Pastorius) / 2.Round trip/Broadway blues (O. Coleman) / 3.Bright Size Life (Pat Metheny) / 4.Punktroduction / 5.Punk jazz (Jaco Pastorius) / 6.Three views of a secret (Jaco Pastorius) / 7.Teen town (Jaco Pastorius) / 8.Liberty city (Jaco Pastorius) / 9 .Speak like a child/Kuru (H. Hancock/J.P.) / 10.Used to be a chacha (Jaco Pastorius)


> Liens :

Dans la même rubrique

28 décembre 2008 – BD-Bossa : soirée à Copacabana.

27 décembre 2008 – Jean-Luc FILLON : « Oborigins »

23 décembre 2008 – 1964-65 : le piano libre chez ESP

20 décembre 2008 – La vitrine de Noël 2008 : 9 disques, 9 !

18 décembre 2008 – Christophe LELOIL sextet : de l’évolution du swing.