« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2008 » Olivier HUTMAN : tous les ingrédients du JAZZ !

Olivier HUTMAN : tous les ingrédients du JAZZ !

Suite Mangrove

D 6 mars 2008     H 21:46     A Jacques Chesnel    


Du Jazz hautement revendiqué

on aime !
on aime !

Olivier Hutman fait partie du peloton de tête des meilleurs pianistes français. Très connu dans le monde du jazz, respecté par ses pairs, il a d’abord accompagné les musiciens dits de passage (notamment Pepper Adams, Art Farmer, Dee Dee Bridgewater…), obtint en 1984 à trente ans le prix Boris Vian décerné par l’Académie du Jazz pour son premier disque en qualité de leader ; il joua aux côtés de Christian Escoudé, Eric Le Lann, Barney Wilen, a composé pour le cinéma ; en 2004, il est membre régulier du groupe du batteur Steve Williams (l’accompagnateur de Shirley Horn) et en 2005 il devient le pianiste et directeur musical de la chanteuse Anne Ducros.

Pour un neuvième disque sous sa responsabilité, il a choisi un saxophoniste et pas n’importe qui puisqu’il s’agit de celui dont on parle aussi bien à New York qu’à Paris, le guadeloupéen Jacques Schwartz-Bart, fils d’écrivains renommés, dont son disque Soné Ka-La, réunion du jazz et du gwoka la musique traditionnelle de l’île et une rythmique composée de musiciens originaires de l’Europe du Nord franco-flamande ; ce disque résultant d’une commande du festival de La Rochelle Jazz entre les deux tours en 2006 avec comme thème celui de la francophonie.

Olivier Hutman - « Suite mangrove » -  voir en grand cette image
Olivier Hutman - « Suite mangrove »
Nocturne - 2008

Dès le début du disque le groove s’installe et durera tout au long : diversité des rythmes, couleurs instrumentales, composantes harmoniques, l’opulence des accords du pianiste (qui fait penser à une adjonction Horace Silver – McCoy Tyner, son solo dans Chain of Souls), le phrasé à la fois mélodieux et vigoureux du saxophoniste utilisant le registre aigu de son instrument de magistrale et étonnante façon, une rythmique idyllique, bref tous les ingrédients pour faire du JAZZ sans présomption, fioriture ou complaisance, ancré dans la tradition et la modernité au swing intense, créatif, énergique, roboratif, parfaitement résumé par cet déclaration du leader : le titre du projet s’est imposé dès le départ, les mangroves (forêt de palétuviers, note dlr) reliant naturellement les continents les uns aux autres, elles sont un symbole fort de ce qu’est la musique de jazz à mes yeux (mélange d’influences, brassage et choc de cultures.

Une réussite, totale.


> Olivier HUTMAN - « Suite mangrove » - Nocturne NTCD4503

OLIVIER HUTMAN (piano et composition), JACQUES SCHWARZ-BART (saxophone ténor, flûte), SALVATORE LA ROCCA (contrebasse), HANS VAN OOSTERHOUT (batterie)

1/ Status Island. 2/ A Hole in the Earth. 3/ The Path that what Always.
4/ Intro Chain of Souls. 5/ Chain of Souls. 6/ July Tide. 7/ The Cliffs.

Enregistrement en octobre 2006


> Liens :

Dans la même rubrique

28 décembre 2008 – BD-Bossa : soirée à Copacabana.

27 décembre 2008 – Jean-Luc FILLON : « Oborigins »

23 décembre 2008 – 1964-65 : le piano libre chez ESP

20 décembre 2008 – La vitrine de Noël 2008 : 9 disques, 9 !

18 décembre 2008 – Christophe LELOIL sextet : de l’évolution du swing.