« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Archives » RAD. + TEREZ MONTCALM le 8 mars 2008 à Vaulx en Velin

RAD. + TEREZ MONTCALM le 8 mars 2008 à Vaulx en Velin

Soirée féminine au festival « A Vaulx Jazz » à l’occasion de la Journée Internationale des Femmes

D 10 mars 2008     H 22:47     A Yves Dorison    


Rose Ann Dimalanta native de Oakland, a grandi dans la baie de San Francisco. Le combo qui l’accompagnait en ferait rêver plus d’un.

Rad à Vaulx en Velin -  voir en grand cette image
Rad à Vaulx en Velin
le 8 mars 2008. Photo © Yves Dorison

Voyez plutôt : Eric Leeds au saxophone (Prince), Billy Johnson à la batterie (Santana, Maze), Marc Van Wageningen à la basse (Sheila E, Tower Of Power) et Ray Obiedo à la guitare (Herbie Hancock). La conséquence ? Pas de temps mort dans un concert sans faute. Et si d’aventure le tempo ralentit, le feu couve, prêt à rejaillir. Nous regretterons juste le cadre un peu rigide qui ne permet pas toujours aux musiciens de « lâcher les watts. »

La fin de soirée a permis au public vaudais de découvrir Térez Montcalm, une chanteuse québécoise qui sort du lot habituel des chanteurs d’importation Nouvelle France estampillés « variété. »

Terez Montcalm à Vaulx en Velin -  voir en grand cette image
Terez Montcalm à Vaulx en Velin
le 8 mars 2008. Photo © Yves Dorison

Souvent vue en première partie des Cowboys Junkies (y a-t-il encore quelqu’un qui ignore les « Trinity sessions »), Térez Montcalm affiche d’abord une présence rayonnante avant d’accrocher le public avec une voix aussi étonnante que travaillée sur des reprises (voodoo chile convaincant) ou des compositions personnelles. Également guitariste, entourée d’un groupe homogène et finement jazzy, elle a proposé un set remarquable à des spectateurs séduits. Son « Fever » lors du dernier rappel, exécuté seule à la contrebasse, fut un moment de pur plaisir musical.