« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2008 » Evan Parker dirige le Transatlantic Art Ensemble

Evan Parker dirige le Transatlantic Art Ensemble

Boustrophedon

D 17 avril 2008     H 21:32     A Thierry Giard    


Une suite magistrale.

[!sommaire]

Le Transatlantic Art Ensemble est co-dirigé par Roscoe Mitchell (côté USA) et Evan Parker (côté Europe). Il réunit des musiciens américains et européens qui évoluent dans les domaines très ouverts du jazz contemporain et des musiques improvisées, voire classique et même baroque (Barry Guy). Autant dire que cette formation est taillée pour les œuvres les plus audacieuses. Après le volume dirigé par Roscoe Mitchell (auréolé d’un « OUI » enthousiaste dans ces pages ! en juillet 2007), voici le second volume issu de la même prestation munichoise de l’ensemble en 2004, cette fois sous la direction du saxophoniste et ici compositeur, Evan Parker.

Evan Parker - « Boustrophedon » -  voir en grand cette image
Evan Parker - « Boustrophedon »
ECM - dist. Universal - 21 avril 2008

Cette œuvre est une merveille de limpidité, servie par une écriture qui cultive l’art des espaces et des couleurs dans une atmosphère sereine, proche de la musique de chambre contemporaine. On dira certainement qu’il y manque le swing et les improvisations conquérantes. On répondra alors que tout est dans l’esprit de cette musique, dans les mouvements, les nappes sonores qui vont et viennent et donnent le rythme aléatoire de l’ensemble, à la manière du boustrophédon, mode d’écriture alternée qui trouve ses origines dans l’antiquité.

on aime !
on aime !

Quant aux solistes, ils interviennent librement en se fondant dans le cadre des compositions, au cours de l’évolution de l’œuvre... On y entend ainsi des interventions remarquables de Craig Taborn au piano, plein de lyrisme et de raffinement harmonique, Barry Guy toujours aussi imaginatif à la contrebasse et, dans Furrow 6, le soprano d’Evan Parker, maître des ciselures en souffle continu suivi d’un solo enflammé de Roscoe Mitchell appuyé, porté par les riffs et les boucles de l’orchestre. Exemplaire !

À tout juste 64 ans (né le 5 avril 1944), Evan Parker confirme avec Boustrophedon, qu’il est bien un des maîtres incontestables des musiques contemporaines issues du jazz. Un disque incontournable pour tous ceux qui aiment aussi le jazz dans ses courants les moins standardisés. Dans ce cas, il faudra se procurer également le volume dirigé par Roscoe Mitchell.


> Evan Parker & The Transatlantic Art Ensemble - « Boustrophedon » - ECM 1873 - distribution Universal - (parution : 21 avril 2008)

Compositions : Evan Parker

1. Overture / 2. Furrow 1 / 3. Furrow 2 / 4. Furrow 3 / 5. Furrow 4 / 6. Furrow 5 / 7. Furrow 6 / 8. Finale

Enregistré en Allemagne en septembre 2004.

Evan Parker : saxophones ténor et soprano , direction / Roscoe Mitchell : saxophone ténor et soprano / Anders Svanoe : saxophones alto and baryton / Corey Wilkes : trompette, bugle / John Rangecroft : clarinette / Neil Metcalfe : flûte / Nils Bultmann : violon alto / Philipp Wachsmann : violon / Marcio Mattos : violoncelle / Craig Taborn : piano / Jaribu Shahid : contrebasse / Barry Guy : contrebasse / Tanni Tabbal : batterie, percussion / Paul Lytton batterie, percussion


> Liens :

Dans la même rubrique

28 décembre 2008 – BD-Bossa : soirée à Copacabana.

27 décembre 2008 – Jean-Luc FILLON : « Oborigins »

23 décembre 2008 – 1964-65 : le piano libre chez ESP

20 décembre 2008 – La vitrine de Noël 2008 : 9 disques, 9 !

18 décembre 2008 – Christophe LELOIL sextet : de l’évolution du swing.