« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2008 » « Slogan » : En mai, le « Workshop » se manifeste...

« Slogan » : En mai, le « Workshop » se manifeste...

Workshop de Lyon : « Slogan »

D 6 mai 2008     H 22:05     A Thierry Giard    


Les gars de l’Atelier Lyonnais sont toujours au boulot, d’un projet à l’autre. Les temps sont durs : il faut aller de l’avant et garder ses convictions pour défendre et préserver les acquis. C’est bien pour cela qu’ils ont décidé de dépoussiérer une jolie collection de (vieux) slogans pour leur redonner une nouvelle jeunesse : de la poésie urbaine pas datée, loin s’en faut, mise en musique et en voix avec une ferveur toujours plus vive en se disant, par exemple : « Cours, camarade, le vieux monde est derrière toi ! »

Workshop de Lyon - « Slogan » -  voir en grand cette image
Workshop de Lyon - « Slogan »
ARFI 2008 - distribution Abeille Musique.

Slogan n’est pas une référence opportuniste à l’héritage des révoltes et des turbulences de mai 1968. C’est le témoignage sincère d’une équipe solide qui a toujours cru dans la force des idéaux portés par un collectif, hier comme aujourd’hui [1]. La musique est porteuse de ces convictions : « Le bonheur est une idée neuve ! », « Ne désepérez pas, laissez infuser plus longtemps ! ». Ça s’entend dans ce disque comme dans les précédents. Il y a indiscutablement un « son Workshop » immédiatement reconnaissable comme la voix de Chet Baker, la fièvre d’un Michel Portal, la subtilité malicieuse de Martial Solal (continuez la liste à l’envi...).

On pourra bien sûr disserter dans les salons sur les vertus et les faiblesses de ce disque. Sa qualité ne se mesure pas à la virtuosité des solistes, à l’originalité des compositions, à la couleur des arrangements. C’est une musique qui doit toucher le cœur et éveiller l’esprit. Elle le fait sans concessions, avec arrogance parfois, avec sensibilité toujours et sans provocations inutiles. C’est en cela que Slogan est vraiment un grand disque du Workshop de Lyon.

on aime !
on aime !

On ne peut que se réjouir de constater que le « petit nouveau » de la bande a parfaitement trouvé sa place, y compris en tant que compositeur. Jean Aussanaire ne pourra pas faire oublier Maurice Merle mais il a repris le flambeau avec une fougue réjouissante ycompris dans son rôle de compositeur. Jean-Paul Autin (qui avait lui-même remplacé Louis Sclavis il y a une vingtaine d’années) reste un élément tempéré de l’ensemble alors que les deux briscards, Christain Rollet et Jean Bolcato font chauffer la machine avec une vigueur et une audace libertaire sans cesse renouvelée.

Au delà du disque, Slogan est un véritable spectacle qu’il ne faudrait pas manquer sur scène à condition que les organisateurs de concerts et de festivals n’oublient pas que nous avons, dans la « Capitale des Gaules » une bande d’irréductibles qui constituent un pilier historique du jazz contemporain.

Le Workshop de Lyon : agitateur créatif depuis 1967 et... « C’est pas fini ! » (slogan connu !).


> Workshop de Lyon - « Slogan » - ARFI 2008-AM043 - distribution Abeille Musique & Les Allumés du Jazz.

Jean Aussanaire, saxophones / Jean-Paul Autin, saxophone, alto et sopranino, clarinette basse / Jean Bolcato, contrebasse, voix / Christian Rollet, batterie / Michel Bastien, plasticien / Thierry Cousin, son

01. En tout cas, pas de remords (J. Aussanaire) / 02. Explorons le hasard (J. Aussanaire) / 03. Enragez vous ! (J. Bolcato) / 04. Le corridor de Robben (J-P. Autin / C. Rollet) / 05. Plaza de Mayo ( J. Aussanaire) / 06. Sans dieu ni maître (J. Bolcato)/ 07. Manif, manif (J. Bolcato) / 08. C’est pas fini (J. Aussanaire) / 09. Arrête ton tank (J. Bolcato) / 10. L’Internationale (Pierre De Geyter / arr. J. Bolcato)

enregistré en janvier 2008.


> Liens :


[1du Workshop à la Marmite Infernale pour une belle œuvre collective : l’ARFI association aujourd’hui trentenaire

Dans la même rubrique

28 décembre 2008 – BD-Bossa : soirée à Copacabana.

27 décembre 2008 – Jean-Luc FILLON : « Oborigins »

23 décembre 2008 – 1964-65 : le piano libre chez ESP

20 décembre 2008 – La vitrine de Noël 2008 : 9 disques, 9 !

18 décembre 2008 – Christophe LELOIL sextet : de l’évolution du swing.