« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Archives » Europa Jazz Festival 2008 : le final.

Europa Jazz Festival 2008 : le final.

Au Mans, les 9, 10 et 11 mai. Les derniers concerts de la 29e édition.

D 23 mai 2008     H 18:17     A Thierry Giard    


L’Europa Jazz Festival du Mans se prépare à fêter sa trentième édition tout au long de la saison 2008-2009 : un marathon du jazz et des musiques actuelles improvisées sur plusieurs mois au Mans, dans la Sarthe et les départements voisins qui aboutira à un final du 20 avril au 3 mai 2009. Un anniversaire qui va durer !

En attendant, pour clore son édition 2008, Armand Meignan et son équipe proposaient une série de concerts toujours très riche en découvertes sur le week-end de Pentecôte.

Le MégaOctet d'Andy Emler, au Mans le 9 mai 2008. -  voir en grand cette image
Le MégaOctet d’Andy Emler, au Mans le 9 mai 2008.
Photo © Culturejazz

La spécificité de cette manifestation réside, bien entendu, dans son ancrage européen qui n’exclut pas l’invitation de musiciens extra-continentaux. En 2008, l’accent a été mis sur les formations finlandaises avec la complicité de Charles Gil, un français de là-bas très investi dans la promotion des échanges entre musiciens des deux pays.

Parmi les moments marquants de cette édition, nous ne nous attarderons pas sur la « brillantissime » prestation du MégaOctet d’Andy Emler qui venait confirmer tout ce qui a été écrit dans ces pages au cours de notre « spéciale Andyversaire ! ». Admirable dans la manière de fédérer les énergies de personnalités fortes et diverses afin d’en obtenir le meilleur.

J.T. Bates & François Corneloup - Le Mans, 10 mai 2008 -  voir en grand cette image
J.T. Bates & François Corneloup - Le Mans, 10 mai 2008
Photo © Culturejazz

L’autre événement aura été la découverte de Next, la nouvelle formation que dirige le saxophoniste baryton et soprano, compositeur et désormais « band-leader », François Corneloup. En complicité étroite avec Dominique Pifarély, totalement débridé dans ce contexte, il a su composer un vrai groupe franco-américain qui met en valeur les talents du batteur James Thomas Bates, du bassiste Chico Huff et du guitariste Dean Magraw. Une musique féline qui « groove grave » diraient certains ! Un magnifique terrain de jeu pour des solistes sautant agilement et avec bonheur par-dessus les barrières des genres et des styles.

Mikko Innanen « Innkvisitio » - Le Mans, le 10 mai 2008 -  voir en grand cette image
Mikko Innanen « Innkvisitio » - Le Mans, le 10 mai 2008
Photo © CultureJazz

On retiendra aussi de ce festival quelques noms qu’il serait dommage d’ignorer car ce sont des musiciens d’une grande richesse, avec un fort potentiel et une envie de jouer prometteuse. Ainsi, le saxophoniste finlandais Mikko Innanen, présent dans le groupe Gourmet le 8 mai (on nous en a dit beaucoup de bien, nous n’y étions pas...), qui présentait son quartet Innkvisitio le 10 mai. Un groupe à la musique composite, fraîche, joueuse qui propose des alliages de timbres originaux (le sampler de Seppo Kantonen). [1]. Deux finlandais à remarquer également : l’accordéoniste virtuose et remarquable improvisateur Veili Kujala (déjà entendu à Coutances le 26 avril) et le trompettiste au phrasé limpide Verneri Pohjola dans Ilmiliekki Quartet.

Le très beau concert de Michel Portal avec son Unit augmenté de Tony Malaby a mis en valeur les qualités de Sylvain Darrifourcq, jeune batteur toulousain membre du quartet du saxophoniste Émile Parisien. Très à l’aise, il s’est montré inspiré, maintenant une pulsation vive sous les coups de boutoir de ses aînés toujours très joueurs.

Plutôt que de mettre en mots chaque concert, nous vous proposons une galerie photo qui retracera modestement la chronologie de ces trois jours, à travers des clichés d’amateur qui n’ont que valeur de témoignage, comme des regards de spectateur.

La galerie photo « Europa Jazz 2008 »

> Liens :


[1Nous nous attarderons prochainement sur quelques une de ses productions discographiques récentes et diverses. A suivre...