« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2008 » Qüntêt : vents dominants à écouter et à voir.

Qüntêt : vents dominants à écouter et à voir.

Jazz et harmonies : la belle entente !

D 21 juin 2008     H 23:14     A Jacques Chesnel    


J’avoue que c’est d’abord la présence d’harmonies municipales du département de la Sarthe qui a retenu principalement mon attention dans ce coffret cuivré lui aussi ; surtout que le répertoire a été écrit par les musiciens du Qüntêt rendant ainsi hommage à toutes les sociétés musicales ainsi qu’aux personnes qui travaillent à leur maintien et à leur développement comme l’écrit Jean-Louis Pommier…

Et Armand Meignan, directeur de l’Europa Jazz Festival d’ajouter : Entre l’Europajazz et les harmonies (plus de 100 sociétés musicales en Sarthe !), et entre l’Europajazz et les pratiques musicales amateurs, c’est une longue histoire et une longue histoire d’amour.

Qüntêt - « Vents dominants » -  voir en grand cette image
Qüntêt - « Vents dominants »
Label Yolk - 2008 - dist. Anticraft

Quant au DVD (qui nous fait découvrir le travail de ces musiciens amateurs auprès de professionnels ; travail admirable de simplicité faisant ressortir l’humilité et l’humanité dans la pédagogie, faire comprendre les notions de swing) il devrait être déclaré d’utilité publique et largement diffusé dans les conservatoires et écoles de musique ; idée à soumettre d’urgence au Ministère de la Culture (sans hélas se faire beaucoup d’illusions) et à celui de l’Education Nationale (avec encore moins de chance en raison des restrictions concernant l’éducation artistique). Dommage !.

Faux semblant.

Situé entre le trio LPT.3 et le Gros Cube d’Alban Darche, ce mini-brass band (qui sonne comme un grand) est aussi coloré cuivre et curieusement aventureux que ces formations, les présences de Médéric Colignon et d’Alban Darche ajoutant de nouvelles teintes à un discours plus structuré, diversifié et débridé à la fois sur des compositions signées pour la plupart par Jean-Louis Pommier (plage 8 :un peu Tango, un peu Paso, très fou).
Très dansant et joyeusement foutraque à part un Total Schwartz très noir, plutôt lugubre, musique joyeuse, festive, à flots continus et flux détendus… à souligner le travail remarquable d’un bout à l’autre d’un Christophe Lavergne époustouflant.

Album sans aucun faux-semblant musical, malgré le titre. Tout à fait dans « l’esprit » Yolk. À vos souhaits…


> Qüntêt : « Vents dominants » - coffret 2 CD, 1 DVD - Yolk. J2023 - distribution Anticraft. Vente en ligne : http://www.yolkrecords.com

> CD #1.Faux semblant

Alban Darche (saxophones alto & ténor), Médéric Colignon (cornet de poche, bugle & voix), Jean-Louis Pommier (trombone), Patrick Charnois (saxophone baryton), Christophe Lavergne (batterie, percussions)

1/ Faux semblant. 2/ Isasong. 3/ De Noël à Pâques. 4/ Réminidanse.
5/ Polka. 6/ Pépin le Bref. 7/ Total Schwarz. 8/ Un poco Tango, un poco Paso, un poco Loco. 9/ Prolongement Bulgare.

> CD #2. Harmonies Vents dominants

Harmonie de Ballon

1/ Chemin faisant. 2/ La suite arabe. 3/ Le soliloque

Harmonie du Bailleul Villaines

4/ Oh la villaines !!. 5/ Quelques instants avant que le boiteux ne boite.
6/ Le boiteux espagnol.

  • Enregistrements en 2007 par Philippe Tessier du Cros

> DVD #3. Harmonies Documentaire « Ça Jazze dans l’bourg » film de Philippe ODY


> Liens :

Dans la même rubrique

28 décembre 2008 – BD-Bossa : soirée à Copacabana.

27 décembre 2008 – Jean-Luc FILLON : « Oborigins »

23 décembre 2008 – 1964-65 : le piano libre chez ESP

20 décembre 2008 – La vitrine de Noël 2008 : 9 disques, 9 !

18 décembre 2008 – Christophe LELOIL sextet : de l’évolution du swing.