« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Jazz en action » JAZZ CAMPUS EN CLUNISOIS, ACTE 1

JAZZ CAMPUS EN CLUNISOIS, ACTE 1

Le nouveau festival de Didier Levallet débute.

D 20 août 2008     H 19:05     A Yves Dorison    


Sus à la pensée unique ! Allons faire un tour en clunisois pour assister aux débuts attendus du nouveau festival de Didier Levallet et de son équipe.

Michel Laubu et Claudia Solal -  voir en grand cette image
Michel Laubu et Claudia Solal
Jazz Campus en clunisois, 2008

Après les péripéties que l’on sait (lire l’interview réalisée en juillet dans nos archives), c’est avec un plaisir renouvelé que nous avons pu écouter/voir pas moins de cinq productions différentes dans la même soirée. Une micro fanfare étonnante de présence d’abord, La Fanfarine, qui a cueilli les spectateurs dès la porte des jardins de l’abbaye de Cluny pour les mener jusqu’en Turakie, le pays théâtral à géographie verticale de Michel Laubu.

Jérôme Thomas -  voir en grand cette image
Jérôme Thomas
Jazz Campus en clunisois, 2008

ce dernier était accompagné pour l’occasion d’une pléiade d’improvisateurs de renom oeuvrant dans les ateliers-rencontres qui accompagnent la programmation du festival. Précédant le solo de Jeff Sicard, musicien au parcours traversier qui nous immergea profondément dans un univers aux sonorités multi-ethniques, le duo du jongleur Jérôme Thomas avec le saxophoniste Jean-Paul Autin a ravi les spectateurs par sa poésie décalée et sa hardiesse, généreuse à souhait.

Jeff Sicard -  voir en grand cette image
Jeff Sicard
Jazz Campus en clunisois, 2008

Enfin, pour clore la soirée, le Red Route Quartet de Henri Texier a promu sa musique ignée, aux mélodies fortes. Manu Codjia, Sébastien Texier et Christophe Marguet, sont à l’aise sous la férule limpide du contrebassiste et le public ne s’y trompe évidemment pas qui en redemande malgré le fraîcheur nocturne (euphémisme).

Henri Texier -  voir en grand cette image
Henri Texier
Jazz Campus en clunisois, 2008

Vous l’avez compris, Jazz Campus en Clunisois ne trahit pas feu Jazz à Cluny. L’esprit militant est là, vivace et toujours renforcé par son désir d’originalité, de qualité, d’imprévisibilité et d’audace.
Loin du grand cirque (pas celui si beau de Barney Wilen à l’Europa jazz...), c’est un chapiteau gonflé d’humanité qui vous accueille à bras ouverts et vous offre, de surprise en étonnement, une programmation aux facettes finement ornées de figures libres et vivantes. Ne vous privez pas : allez jouir sur l’olympe du jazz impro (visé) (bable) (mptu) ; cela vous changera l’été.

JAZZ CAMPUS EN CLUNISOIS

du 16 au 23 août 2008

Toute la programmation sur le site du festival