« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Archives » Le 5tet Soprano(s) au Péristyle de L’Opéra de Lyon

Le 5tet Soprano(s) au Péristyle de L’Opéra de Lyon

Du jazz d’aujourd’hui qui mérite une écoute attentive

D 31 août 2008     H 23:24     A Yves Dorison    


Sous le péristyle de l’Opéra de Lyon, le plus long festival de jazz de l’été continue son bonhomme de chemin. Un groupe pendant trois jours, trois sets tous les soirs. Relâche le dimanche.

Antoine Bost -  voir en grand cette image
Antoine Bost
Péristyle de l’Opéra de Lyon, 26/08/2008

Cette fin août a vu passé Soprano(s). Un trio piano, basse, batterie, rehaussé par deux saxophones... sopranos. L’un est jazz, l’autre vient du classique. Un répertoire original, gravé sur disque depuis quelques temps, dont l’écriture ciselée se distingue par un verbe complexe certes, mais jamais ennuyeux.

Michael Castrichini -  voir en grand cette image
Michael Castrichini
Péristyle de l’Opéra de Lyon, 26/08/2008

Le titre éponyme du disque, Nistos (du nom d’un vallon pyrénéen) est même plus qu’une composition car son thème, limpide comme une eau torrentielle, à la qualité d’un standard du jazz contemporain. Nicolas Bianco, contrebassiste et compositeur de la quasi totalité du répertoire, nous offre, sur scène comme en disque, une musique empreinte d’un lyrisme solide, minéral. Ses acolytes ne sont pas étrangers à l’affaire : l’osmose est là, indubitable et à l’écoute, on se dit que les références sont si bien digérées qu’on ne citera personne. C’est un travail original et c’est tout. On prend plaisir à s’en repaître.

Sébastien Mourant -  voir en grand cette image
Sébastien Mourant
Péristyle de l’Opéra de Lyon, 26/08/2008

Ci-dessous, Nicolas Bianco nous a livré les clefs de son projet.

La génèse du projet

Nicolas Bianco : Au mois de mars 2007, le Père Royannais ( avec qui j’avais fait le couillon sous les drapeaux dans la musique militaire) qui officie à l’Eglise St Augustin à la Croix Rousse (Lyon) m’appelle de la part de Laurent Blumenthal pour me demander si j’accepterais de participer à une saison de concert ayant pour vocation la remise en état des orgues. J’ai accepté et en ai profité pour monter une formation qui me tentait depuis longtemps : le trio piano, sax soprano, contrebasse. Je voulais également explorer d’autres voies dans l’écriture : la transversalité entre les styles, jouer et déjouer les codes de la musique de jazz : thèmes écrits et solos improvisés ou solos écrits et thèmes libres, interprétation et improvisation autour de mes compositions.

Nicolas Bianco -  voir en grand cette image
Nicolas Bianco
Péristyle de l’Opéra de Lyon, 26/08/2008

Comme j’avais pris soin d’enregistrer ce concert bénéficiant d’une acoustique céleste, je me suis aperçu, à l’écoute, que le « climat » était tout à fait séduisant. J’ai alors décidé de l’envoyer à François Postaire (Directeur de l’Amphi à l’Opéra de Lyon) avec l’intention d’aller au bout de la proposition. Je souhaitais travailler la transversalité stylistique avec deux solistes, chacun étant spécialiste d’un style ― un saxophoniste classique et un saxophoniste de jazz ―, et mettre en avant leurs chants croisés qui dialoguent dans l’infléchissement de chaque note que propose cet instrument si expressif. En ajoutant un batteur, le quintet était réalisé. François Postaire m’a rappelé quelques jours plus tard pour me proposer une résidence accompagné des frères Moutin avec qui nous avons donc travaillé à la création de ce projet.
J’ajouterai que l’argument musical est influencé par le chant lyrique présent depuis toujours dans mon imaginaire. ( écouter : « La Rondine » de Puccini chi il bel sogno di Doretta par Leontyne Price, soprano. )

Le texte d’accompagnement

Carine Bianco -  voir en grand cette image
Carine Bianco
Péristyle de l’Opéra de Lyon, 26/08/2008

J’étais très attaché à un de mes oncles maternels, personnage iconoclaste, libre, berger urbain d’âmes en détresse qui me parlait toujours de ce petit coin de terre qu’il s’était découvert quelque part dans les Pyrénées. Il voulait me le faire découvrir et me le racontait souvent.
A sa disparition j’ai découvert ce texte qui m’a soufflé. Cette musique avec le vent d’Autan, c’est ce que je connais de Nistos. Je n’y suis toujours pas allé. Je conserve juste ces rêves qui sont souvent plus sûrs que la réalité.

L’Ecriture. Le choix des musiciens

L’écriture sur la bases de thèmes pour beaucoup écrits pour le projet et d’autres de mon répertoire a été réalisée « sur mesure » après avoir réalisé le casting d’abord au sein du « Label équipe » qui a pour vocation de défricher de nouveaux langages et en faisant appel à Antoine Bost avec qui j’avais travaillé par le passé. Comme je connaissais ces musiciens et leur compétences dans leurs domaines ainsi que leur ouverture d’esprit et d’oreilles, je savais ce que je pouvais leur demander. Le jeu est venu renforcer l’esthétique du groupe ( formes, construction).

L’avenir du quintet

L’avenir de cette formation, c’est le travail sur un nouveau répertoire que j’ai écrit cet été et que nous avons commencé à créer au Péristyle pour poursuivre l’exploration de notre langage sans s’éloigner de notre essence. L’intégration d’un nouveau son : le piano jouet. Continuer à découvrir ce que les mots nous apportent car ils ont un lien étroit avec la musique depuis les troubadours et trouvères jusqu’à Ligeti, Joëlle Léandre…Ils sont musique « De la musique avant toute chose… ». Pour continuer cette aventure des dates de concert se profilent à l’horizon à commencer par le 14 Novembre prochain à la Clef de Voûte à Lyon. Et l’enregistrement d’un nouvel Album au printemps.

Et ensuite, et bien la suite dans les idées…

Lyon, 30 août 2008.


L’album sera bientôt distribué sur internet. En attendant, vous pouvez le commander en envoyant un courriel à cette adresse

Soprano(s), Nistos.  -  voir en grand cette image
Soprano(s), Nistos.
Label equipe, 2007

Soprano(s) Nistos

 :: :

 :: :

1. Nistos 2. Le manège de Pauline 3. Eloge de l’insouciance 4. Rock Kabylie 5. Le regard de l’ange 6. Anatonale 7. Feuillet d’album 8. Automne 9. Lou concerto

 :: :

 :: :

  • Antoine Bost : sax soprano
  • Michael Castrichini : sax soprano
  • Sébastien Mourant : batterie
  • Carine Bianco : piano
  • Nicolas Bianco : contrebasse et compositions