« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2008 » Lionel HAMPTON ORCHESTRA : concerts suisses en 1953.

Lionel HAMPTON ORCHESTRA : concerts suisses en 1953.

Mustermesse BASEL 1953

D 4 septembre 2008     H 06:13     A Jacques Chesnel    


Poursuivant la publication des enregistrements en archives de la SSR (Société Suisse de Radiodiffusion), soit une série baptisée Swiss radio Days – Jazz Series, voici les volumes 17 & 18 consacré à un événement : le concert à Bâle du grand orchestre de Lionel Hampton au cours de sa tournée européenne de 1953. Et quel orchestre dans lequel se trouvent quelques-unes des futurs grands noms du Jazz (notamment Clifford Brown, Art Farmer et Quincy Jones, Jimmy Cleveland, Tony Ortega, Alan Dawson) embringués dans ce qui pour beaucoup fut une véritable galère (lire pour cela le livre d’Alain Gerber consacré à Gigi Gryce et chroniqué par Yves Dorison).

LIONEL HAMPTON ORCHESTRA Mustermesse BASEL 1953 - 17 -  voir en grand cette image
LIONEL HAMPTON ORCHESTRA Mustermesse BASEL 1953 - 17
TCB - distr. DG Diffusion

Ce all-stars était bien évidemment constitué pour mettre en valeur les qualités indéniables de leur chef, le plus showman de tous les jazzmen, qui comme d’habitude se taille la part du lion, laissant quelques places et quelques instants à ses faire-valoir, pour le meilleur Clifford Brown, pour le pire Clifford Solomon, laborieux clone d’Illinois Jacquet. Tous les succès sont au répertoire et la grande cohorte fait vibrer l’assistance à coups de riffs qui font monter la pression jusqu’au paroxysme comme d’habitude.

Toute une époque révolue ; donc un document qui sans être vraiment indispensable n’en est pas moins intéressant.

Peu de temps après Clifford Brown et Gigi Gryce enregistraient clandestinement (sans l’autorisation du chef, ô sacrilège) les Clifford Brown Paris Sessions, 3 disques (avec des musiciens français, le pianiste Henri Renaud, le contrebassiste Pierre Michelot et le batteur Jean-Louis Viale) qui comptent dans l’histoire du Jazz.

Un an plus tard, le trompettiste rencontrera Art Blakey puis Max Roach pour de nouvelles aventures… celles-là grandioses !

LIONEL HAMPTON ORCHESTRA Mustermesse BASEL 1953 - 18 -  voir en grand cette image
LIONEL HAMPTON ORCHESTRA Mustermesse BASEL 1953 - 18
TCB - distr. DG Diffusion

> LIONEL HAMPTON ORCHESTRA Mustermesse BASEL 1953 - TCB 02172-02182 - distribution DG Diffusion / Spirale

The Montreux Jazz Label Swiss Radio Days Jazz Series vol. 17 & 18

Lionel Hampton (vibraphone, batterie, piano, vocal, direction)
Benny Bailey, Clifford Brown, Art Farmer, Quincy Jones, Walter Williams (trompette), Jimmy Cleveland, Buster Cooper, Al Hayse, Benny Powell (trombone), Gigi Grice, Tony Ortega, Clifford Scott, Clifford Solomon, Oscar Estelle (saxophones), Quincy Jones (piano), Billy Mackel (guitare), Monk Montgomery (contrebasse), Alan Dawson, Curley Hammer (batterie), Sonny Parker (chant).

> CD 1 :

1/ Frio. 2/ Moonlight in Vermont. 3/ Mule Boogie. 4/ How High the Moon.
5/ Tenderly. 6/ Flying Home. 7/ Improvisation in Blues / Blue Boy. 8/ Riff Beat. 9/ Honeysuckle Rose. 10/ Summertime

> CD 2 :

1/ Gryce Suite (Brown Skin). 2/ Jazz Group. 3/ Setting the Pace / Flying Home. 4/ Hey-Ba-Ba-Re-Bop. 5/ Air Mail Special. 6/ Hamp’s Boogie Woogie. 7/ Kingfish / Drinking Wine. 8/ Curley. 9/ On the Sunny Side of the Sreet.


> Lien :

Dans la même rubrique

28 décembre 2008 – BD-Bossa : soirée à Copacabana.

27 décembre 2008 – Jean-Luc FILLON : « Oborigins »

23 décembre 2008 – 1964-65 : le piano libre chez ESP

20 décembre 2008 – La vitrine de Noël 2008 : 9 disques, 9 !

18 décembre 2008 – Christophe LELOIL sextet : de l’évolution du swing.