« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2009 » TONY PAGANO par deux, quatre et six

TONY PAGANO par deux, quatre et six

D 3 octobre 2009     H 21:49     A Yves Dorison    


JPEG - 24.5 ko
Tony Pagano
Lyon, 2009

Avec l’âge, certains musiciens laissent quelquefois transparaître de déconcertantes impressions de faiblesse ou du suffisance qui n’enrichissent ni leur carrière ni le public. D’autres semblent inébranlables et s’amusent des outrages du temps comme un chat d’une pelotte de laine, tout occupés qu’ils sont à nourrir leur créations musicales dans le creuset de leur imagination féconde. Tony Pagano appartient indubitablement à cette dernière catégorie de musiciens, de ceux pour qui le renoncement est tout au plus une vue de l’esprit. Porté par un souffle de vie fertile, le natif de Philadelphie, qui a cotoyé tout au long d’une riche carrière nombre d’éminents jazzmen, avance en musique avec sagesse et humilité. Les expériences de la vie qui le construisent, il les transmue en vécu musical teinté de spiritualité. Son jeu est une parfaite définition de l’ouverture, du regard ami sur autrui. Quelque solo qu’il prenne, il démontre une faculté de discernement où l’équilibre est un point cardinal qui permet à ses accompagnateurs de le propulser plus encore vers les hauteurs de vue, de son, de vie, qu’il affectionne d’atteindre. Sur scène, au saxophone comme à la flûte, c’est un passeur de flux émotionnel amenant son public à l’empathie, un de ses artistes que l’on pense avoir toujours connu. Son univers, entre classicisme et innovation, a la couleur expressive des grands explorateurs de sonorités qui, en toute circonstance, tendent vers l’excellence.

Voici donc ci-dessous trois CD que Tony Pagano sort en autoproduction (on se demande à quoi servent les maisons de disques) en attendant le prochain enregistré en trio au mois de septembre dernier :

  • Un duo intime et lyrique, aux sonorités voyageuses, dans le cadre de l’Abbaye de Tournus,
  • Un sextet en studio qui repousse les murs pour mieux respirer
  • Un quartet live avec le pianiste Renato Chicco.

Nous n’en dirons pas plus. Les trois enregistrements méritent votre attention.


Carnet de Voyage – Duo Jazz - live à l’Abbaye de Tournus

> Autoproduction CD 2008

Carnets de voyages -  voir en grand cette image
Carnets de voyages
  • Tony Pagano, saxophone ténor et flûte
  • François Gallix, contrebasse, lothar et petites percussions

01. Bright Moments – Roland Kirk / 02. On the Green Dolphin Street – Bronislaw Kaper - / 03. How Insensitive – Antonio Carlos Jobim / 04. Swee-Pea – Wayne Shorter / 05. Desert Heat – Tony (Anthony James) Pagano / 06. Nuru – Tony (Anthony James) Pagano / 07. La Source – Tony (Anthony James) Pagano et François Gallix / 08. Crescent – John Coltrane/ 09. Wise One– John Coltrane / 10. Fini – Tony (Anthony James) Pagano / 11. Nothing Like You – Bob Dorough


Aabseba’s Dream - Tony Pagano Sextet

> Autoproduction CD 2001

Aabseba's dream -  voir en grand cette image
Aabseba’s dream
  • Tony Pagano, saxophone ténor et flûtes
  • Emmanuel Borghi, Fender Rhodes & piano
  • François Gallix, contrebasse
  • Stéphane Foucher, batterie
  • Paul Mindy, voix et percussions
  • Laurent Lamy, percussions

01. Fini - Tony (Anthony James) Pagano / 02. Encounter with “M” - Tony (Anthony James) Pagano / 03. Aabseba’s dream - Tony (Anthony James) Pagano / 04. Retrato – Antonio Carlos Jobim / 05. The begining of the end - Tony (Anthony James) Pagano – / 06. Angola – Bheki Mseleku / 07. Desert Heat - Tony (Anthony James) Pagano / 08. Once I loved – Antonio Carlos Jobim


Live in Beaune – Trio Tony Pagano & Renato Chicco

> Autoproduction CD 2003

Live in Beaune -  voir en grand cette image
Live in Beaune
  • Tony Pagano, saxophone ténor et flûtes
  • Michel Martin Charrière, contrebasse
  • Christophe Drigon, batterie
  • Invité : Renato Chicco, piano

01. Nothing like you – Bob Dorough / 02. Blues like that – Tony (Anthony James) Pagano / 03. Pumpkin’s delight – Charlie Rouse / 04. You walked by – Tony (Anthony James) Pagano/ 05. Aabseba’s dream – Tony (Anthony James) Pagano / 06. Midnight Voyage – Joe Calderazzo / 07. Nuru – Tony (Anthony James) Pagano / 08. I remember you – Victor Schertzenger


> Liens :