« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2010 » Souvenirs de fin de saison(s) à Caen : Jaster et Andy Emler.

Souvenirs de fin de saison(s) à Caen : Jaster et Andy Emler.

Deux concerts pour clore une belle saison jazz.

D 11 juillet 2010     H 12:14     A Thierry Giard    


Il y a des périodes où, avec les meilleures intentions du monde (et même sans se soucier de la « Coupe du Monde » !), le chroniqueur est un peu débordé !

C’est donc avec du retard que nous allons revenir sur les deux derniers concerts « jazz » du Théâtre et du Conservatoire de Caen. C’était le 29 mai et le 15 juin.

JASTER

JASTER : C. Duperray, F. Craemer, D. Pouradier Duteil - Caen, 29 mai 2010 -  voir en grand cette image
JASTER : C. Duperray, F. Craemer, D. Pouradier Duteil - Caen, 29 mai 2010
Photo © CultureJazz

> Samedi 29 mai 2010, Foyers du Théâtre de Caen

Pour clore la série des concerts « Jazz dans les Foyers », Michel Dubourg [1].avait invité le quartet Jaster. Comme nous, il avait été séduit par leur plus récent album, l’Incroyable Odyssée du Bathyscaphe (lire la chronique) enregistré en 2007.

Jaster, c’est une logue histoire d’amitié musicale : quatre garçons réunis par l’envie de jouer une musique qui révèle leur passion commune pour le rock-progressif des années 70 (Soft Machine, Yes, Gong...) et une culture certaine du jazz et des musiques improvisées, fussent-elles d’origine extra-européenne (les gamelans balinais par exemple...).

JASTER : V. Limousin - Caen, le 29 mai 2010 -  voir en grand cette image
JASTER : V. Limousin - Caen, le 29 mai 2010
Photo © CultureJazz

Jaster, c’est qui ? Le vibraphoniste Vincent Limousin, l’alter-égo (instrumental) de Franck Tortiller dans son ex-ONJ devenu l’Orchestre. V.L. n’est pas seulement un habile dompteur de mailloches, il affectionne aussi les apports de l’électronique, juste ce qu’il faut. François Creamer est à la clarinette basse (qui donne une couleur particulière au son du groupe), Christian Duperray joue de la basse électrique non sans évoquer le regretté Hugh Hopper (ex- Soft-Machine) et David Pouradier Duteil tient la batterie avec une grande efficacité.

Tout cela permet à Jaster de proposer une musique enjouée et très vivante basée sur une complète connivence entre les membres du groupe qui savent transcender les structures établies en ajoutant, en outre, une pointe de fantaisie scénique qui rend leur prestation très chaleureuse...

On attend la suite de l’Odyssée !

Andy Emler - Claude Tchamitchian - Éric Échampard

> Mardi 15 juin 2010, Conservatoire de Caen

E. Échampard, C. Tchamitchian, A. Emler - Caen, le 15 juin 2010 -  voir en grand cette image
E. Échampard, C. Tchamitchian, A. Emler - Caen, le 15 juin 2010
Photo © CultureJazz

Dès les premières notes, on est transporté. Ces trois-là nous tirent par les oreilles, nous capturent les neurones et ne nous lâcheront pas avant la fin de leur prestation. C’est déjà fini ?

Andy Emler joue avec la musique avant de jouer du piano. Et pourtant, quel pianiste ! Qu’il joue en solo ou à la tête de son Mégaoctet, il sert avant tout son projet artistique en cherchant à se faire plaisir et à faire partager son enthousiasme.

En trio, il n’a aucun mal à convaincre parce que la connivence est totale avec ses deux acolytes. Au plus près les uns des autres sur une scène pourtant vaste, il s’engagent dans une partie de musique collective avec les feintes, les clins d’œil, les silences qui donnent à leur prestation toute sa saveur.

E. Échampard, C. Tchamitchian, A. Emler - Caen, le 15 juin 2010 -  voir en grand cette image
E. Échampard, C. Tchamitchian, A. Emler - Caen, le 15 juin 2010
Photo © CultureJazz

Claude Tchamitchian et Éric Échampard constituent, dans ce contexte, la rythmique parfaite. Aussi à l’aise dans l’improvisation la plus libre et ouverte que dans les moment de groove intense, ils assurent leur part avec passion, à égalité parfaite avec le pianiste.

Une conclusion superbe pour une saison qui fait la part belle aux musiques inventives et créatives. Ce trio venant après les concerts de Steve Coleman à l’automne et du trio Evan Parker / Barry Guy / Paul Lytton pendant la rude période hivernale.

On attend le programme 2010-2011 avec impatience. Les quelques informations qui ont filtré sont alléchantes... À suivre !


> Liens :


[1Michel Dubourg anime l’émission « Atout Jazz » sur France Bleu Basse-Normandie et programme les concerts « jazz » du Théâtre de Caen.

Dans la même rubrique

20 décembre 2010 – Aaron GOLDBERG Trio à Lausanne

13 décembre 2010 – Dan TEPFER Trio à Lyon

12 décembre 2010 – Murat Öztürk Trio à Caen le 11 décembre 2010.

10 décembre 2010 – LA BOÎTE DE JAZZ... ou les vicissitudes ambulantes de l’amateur fâché

9 décembre 2010 – DPZ et Zarbituric en concert

Rechercher

Partager, commenter et plus...

Page Google+ CultureJazz Page Facebook CultureJazz twitter RSS 2.0

Articles les plus récents

14 décembre – Lettre ouverte

13 décembre – Quatre garçons dont Le Van

11 décembre – Diego Imbert « Tribute to Charlie Haden » à Paris

9 décembre – Pile de Disques de décembre 2017

7 décembre – Les Pérambulations Du Pérégrin - 80

5 décembre – Rouge et noix au jazz-club de Grenoble

4 décembre – Cinq disques et un livre en vitrine - décembre 2017

3 décembre – Velvet Revolution

1er décembre – Les Pérambulations Du Pérégrin - 79

29 novembre – IXI Électrique

27 novembre – James Carter’s Elektrik Outlet à Caen.

25 novembre – BLIND ( aveugle )

23 novembre – Greg LAMY Quartet

20 novembre – Six disques en vitrine - novembre 2017 #2.

18 novembre – Ouverture du D’Jazz Nevers Festival 2017