« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2010 » Disques : collection été 2010 #1

Disques : collection été 2010 #1

D 9 juillet 2010     H 17:47     A Thierry Giard, Yves Dorison    


Ah ! L’été ! Le temps des festivals et des fruits en abondance. Les vacances et le farniente permettront peut-être à certains de prendre le temps d’écouter un peu de bonne musique.

Voici une sélection de disques récents, tout frais et brillants avec, pour faire bon poids, deux rééditions Hat-Hut qui ne manquent pas de saveur !

Bonne dégustation sous le soleil ?

BLUE NOTE compilations | Pierre de Trégomain Quartet | Thomas Strønen et Iain Ballamy - Food | Mop Meuchiine | Sébastien Paindestre Trio | Plaistow | Vienna Art Orchestra | Tuesday Warren | John Zorn - George Lewis - Bill Frisell |

BLUE NOTE compilations

> Blue Note Records France - distribution EMI Music

En partenariat avec TSF, Blue Note sort une dizaine de compilations d’artistes majeurs du jazz. La sélection des morceaux a été effectuée par Sébastien Vidal ainsi que les notes de pochettes. Vendus moins de 10 euros, ces disques sobrement présentés sont un bon outil pour qui veut découvrir le jazz à moindre frais. Ci-dessous en image les références disponibles.

. ::YD ::.

JPEG - 32.9 ko
Compilations Blue Note - juin 2010

> Liens :

Pierre de Trégomain Quartet : « My Cold Song »

Pierre de Trégomain Quartet : « My Cold Song » -  voir en grand cette image
Pierre de Trégomain Quartet : « My Cold Song »
Aphrodite Records

> Aphrodite Records - distribution Aphrodite Records

Pierre de Trégomain : voix / Arnaud Gransac : piano / Lahcène Larbi ou Fabricio Nicolas : contrebasse / Benoist Raffin : batterie

01. My Cold Song / 02. Secret Garden / 03. Goodbye / 04. Sometime Thing / 05. Burnt Fingers In Love Matters / 06. Birthday Child / 07. Chemin blanc / 08. Ten Times / 09. Chantier

Le concours du festival Crest Jazz Vocal [1] a révélé des voix de premier plan, souvent féminines mais aussi masculine. Après l’excellent Gabor Winand (2006), Pierre de Trégomain succédait au palmarès 2008 au phénomène polonais Grzegorz Karnas (2007). Beaucoup plus tempéré que ce dernier, Pierre de Trégomain ne manque pas pour autant de personnalité et « son Cold song » n’est en rien réfrigérant (référence à Klaus Nomi et Purcell !). Totalement en osmose avec son quartet, le vocaliste fait preuve d’une grande maîtrise technique sur le plan vocal et d’une belle aisance rythmique qui lui permet de trouver sa juste place dans une thématique captivante... et originale.
On ressent une proximité artistique avec le belge David Linx, lequel a apporté son soutien à ce projet. Une preuve de respect mutuel et de complicité qui a son importance.

Un quartet à découvrir à l’occasion des concerts à venir.

. ::TG ::.

> Lien :

Thomas Strønen et Iain Ballamy - Food : « Quiet Inlet »

Thomas Strønen et Iain Ballamy - Food : « Quiet Inlet » -  voir en grand cette image
Thomas Strønen et Iain Ballamy - Food : « Quiet Inlet »
ECM / Universal Music France

> ECM 273 491-9 / 2163 - Distribution Universal Music France

Thomas Strønen : batterie et électronique / Iain Ballamy : saxophones ténor et soprano /
Nils Petter Molvær : trompette et électronique / Christian Fennesz : guitare et électronique

01. Tobiko / 02. Chimaera / 03. Mictyris / 04. Becalmed / 05. Cirrina / .6. Dweller / .7. Fathom

La carrière du saxophoniste britannique Iain Ballamy a été marquée par son association avec des batteurs-percussionnistes. On se souvient de sa participation au groupe Earthworks de Bill Bruford (années 80-90) aux côtés de son ami de longue date, Django Bates, qui y tenait les claviers ! Depuis 1998, il développe avec le norvégien Thomas Strønen le projet Food, quartet devenu duo en privilégiant les rencontres avec des invités sur des structures largement improvisées.

Une musique qui allie électronique et acoustique pour créer des ambiances lyriques qui incitent à la méditation, jusqu’à l’endormissement parfois. Entre l’éloge de la lenteur et la langueur monotone de boucles fort bien ficelées cependant. Un univers qui ne manque pas de richesse sur le plan sonore avec la participation remarquée du trompettiste Nils Petter Molvær.

. ::TG ::.

> Liens :

Mop Meuchiine : « plays Robert Wyatt »

Mop Meuchiine : « plays Robert Wyatt » -  voir en grand cette image
Mop Meuchiine : « plays Robert Wyatt »
Le chant du monde / Harmonia Mundi

> Le chant du monde CDM 163 - distribution Harmonia Mundi

Pascal Maupeu : guitare, banjo / Jean-Baptiste Réhault : saxophones, pichotte, accordéon / Cédric Piromalli : fender rhodes, piano, korg ms-20 / Frantz Loriot : violon alto / Nicolas Le Moullec : basse, chant / Bertrand Hurault : batterie, pads ...avec la voix de Robert Wyatt

1 Locomotive (voix : Robert Wyatt) / 2 Sea song / 3 Instant pussy / 4 British road / 5 To the next track (interview R.Wyatt #1) / 6 Gharbzadegi / 7 I’m a believer / 8 Anachronist – a.w.o.l / 9 Calyx / 10 Big band theory (interview R.Wyatt #2) / 11 Five black notes and one white note / 12 Muddy mouse

Le mythique Robert Wyatt est si célébré par les musiciens que l’on pourrait le croire mort, ce qui n’est pas le cas. L’homme qui a plané sur son époque avec le groupe Soft Machine est discret, sa musique hors norme. Est-ce ce positionnement excentré dans le monde du show biz qui donne envie à ses admirateurs musiciens le désir de jouer son œuvre cultissime ? Une chose est sûre, la sensibilité musicale de Wyatt y est pour quelque chose. Ceux qui se souviennent de son jeu de batterie le savent. En cela, il est très jazz. Ses compositions s’enchainent souvent comme celle d’un livret et cette forme musicale n’est pas sans déplaire aux jazzmen. On ne s’étonne donc pas que Pascal Maupeu et ses acolytes tentent cet exercice de style. C’est d’ailleurs plutôt réussi. Fidèle aux mélodies, le groupe affirme cependant sa singularité en posant l’improvisation comme vecteur de régénération, ce qui donne à la relecture une sensibilité pertinente.

. ::YD ::.

> Liens :

Sébastien Paindestre Trio : « Live @ Duc des Lombards »

Sébastien Paindestre trio -  voir en grand cette image
Sébastien Paindestre trio
Live @ Duc des Lombards, 2010

> Artist Recording Collective – distribution Muséa

Sébastien Paindestre : Piano / Jean-Claude Oleksiak : Contrebasse / Antoine Paganotti : Batterie. // Invitée : Michelle Anna Mimouni : chant

1 Métamorphose / 2 Sail away / 3 Le tourtour / 4 Bess you is my woman now / 5 Le soupirail / 6 5 Bd Serrurier / 7 La java de la luna II / 8 Bird’s place

Nous avions dit, à l’époque de l’album « Parcours », tout le bien que l’on pensait du Sébastien Paindestre trio. Ce disque live, enregistré au Duc des Lombards en 2008, confirme notre propos. En sus des qualités d’écriture du pianiste, on retrouve ici avec plaisir l’élégante musicalité et l’efficience dans l’interplay du trio. L’énergie du concert ajoute au plaisir d’écoute et l’on suit sans problème les musiciens dans leurs explorations harmoniques et mélodiques. Le swing est ici la cerise sur le gâteau d’un trio en pleine maturité qui évolue sans complexe aucun dans une modernité qui sait regarder son passé sans mélancolie.

. ::YD ::.

> Liens :

Plaistow : « Jack Bambi »

Playstow : « Jack Bambi » -  voir en grand cette image
Playstow : « Jack Bambi »
Net-label Edogm

> Net-label Edogm

Johann bourquenez : piano / Raphaël Ortis : contrebasse / Cyril Bondi : batterie

1 Jack Bambi / 2 Dessert à la cave / 3 Dessert à la cave remixed by DSER

Album concept, Jack Bambi est un étonnant mélange de sensibilités musicales aussi différentes que convergentes, à l’image du trio qui le compose. L’emballage est original et soigné. Au plan musical, on oscille entre les genres sans jamais trop se fixer. Peut-être est-ce la raison pour laquelle nous n’avons que partiellement accroché à ce travail. L’univers personnel du groupe est resté à distance de notre imaginaire musical. Notons enfin que ce disque est distribué gratuitement en ligne et que cette façon de faire permet au plus grand nombre un accès libre à la musique, ce qui en ces temps « d’hadopisation » est un signe encourageant.

. ::YD ::.

> Lien :

Vienna Art Orchestra : « A Notion In Perpetual Motion »

Vienna Art Orchestra : « A Notion In Perpetual Motion » -  voir en grand cette image
Vienna Art Orchestra : « A Notion In Perpetual Motion »
HatOLOGY / Harmonia Mundi

> HatOLOGY 679 - Réédition - distribution Harmonia Mundi

Matthias Rüegg : direction, arrangements / avec 15 musiciens parmi lesquels : Lauren Newton : voix / Herbert Joos, Karl « Bumi » Fian : trompettes / Wolfgang Puschnig, Harry Sokal, Roman Schwaller : saxophones / Christian Radovan : trombone / Jon Saas : tuba / Uli Scherer : piano, claviers / Heiri Kaenzig : contrebasse : Wolfgang Puschnig : batterie...

10 compositions dont 8 de Matthias Rüegg ( 08. Round Midnight - Th Monk) / enregistré en Suisse en 1985

Le Vienna Art Orchestra de la grande époque, qui fait aujourd’hui figure de All Stars : une réédition très attendue ! Matthias Rüegg développait (et continue à le faire !), au fil des (nombreux) enregistrements de l’orchestre, une conception de l’écriture et de l’arrangement qui visait à un équilibre entre le champ laissé aux solistes (excellents) et les parties orchestrales.

Une période marquée par la présence de la voix de Lauren Newton qui restera la meilleurs vocaliste associée à l’orchestra jusqu’à ce jour.

Du grand Art viennois comme en témoigne la superbe version de Round Midnight : une manière de souligner l’ancrage de cette musique dans le monde du jazz pour ceux qui en doutaient à l’époque.

. ::TG ::.

> Liens :

Tuesday Warren : « J’y étais »

Tuesday Warren : « J'y étais » -  voir en grand cette image
Tuesday Warren : « J’y étais »
Tuesday Warren, Design-R

> Production Tuesday Warren, Design-R

Tuesday Warren : saxophone alto / Damien Argenteri : piano / Fabricio Nicolas : contrebasse / Benoist Raffin : battterie

1 Bohemian elegance / 2 Among the alleys / 3 Summer lullaby / 4 First wisps of cool air / 5 Trickling into something (duo) / 6 Trickling into something / 7 Penetrating coldness / 8 Intoxicated by her scent / 9 Falling back

Tuesday Warren est un saxophoniste émérite, on l’entend dès la première note. Son travail de composition qui lie au jazz des formes musicales issues du classique ne manque pas de personnalité. Les autres membres du quartet assurent une cohérence de bon aloi. L’écriture de Warren est limpide, tout comme son propos. C’est dans l’ensemble un disque à notre goût un peu trop « intellectuel » en ce sens que les émotions véhiculées par la musique manquent un peu de chair. Ce n’est pas pour autant un disque qui laissera insensible ses auditeurs potentiels car ses qualités intrinsèques ne sont pas négligeables et dégagent une esthétique douce amère qui peut séduire.

. ::YD ::.

> Liens :

John Zorn - George Lewis - Bill Frisell : « More News For Lulu »

John Zorn - George Lewis - Bill Frisell : « More News For Lulu » -  voir en grand cette image
John Zorn - George Lewis - Bill Frisell : « More News For Lulu »
HatOLOGY / Harmonia Mundi

> HatOLOGY 655 - Réédition - distribution Harmonia Mundi

John Zorn : saxophone alto / George Lewis : trombone / Bill Frisell : guitare

15 compositions signées Sonny Clark (1, 3, 8, 12, 15), Hank Mobley (2, 7, 13), Misha Mengelberg (4), John Patton (5), Kenny Dorham (6, 9), Freddie Redd (10, 11, 14) // enregistré en concert à Paris et à Bâle en janvier 1989

Ceux qui découvrent John Zorn aujourd’hui au travers de ses multiples projets très éclectiques pourront se tourner vers ce disque que Werner X. Uehlinger vient de rééditer sur son label Hat-Hut. En trio avec le grand George Lewis (un maître du trombone contemporain !) et le guitariste Bill Frisell (pas encore trop « country » !), ils s’amusaient à revisiter avec beaucoup d’affection et un énorme sens du dialogue (à trois !) le répertoire qui fit la réputation du label Blue Note.

Une relecture pleine de finesse et d’élégance impertinente. Recommandé (pour qui ne le connaît pas encore) !

. ::TG ::.

> Lien :

© CultureJazz® - juillet 2010 - www.culturejazz.net®


[1Sous l’imposant donjon de la belle ville de Crest, dans la Drôme - du 1er au 7 août pour l’édition 2010... Retenez ces dates ! www.crestjazzvocal.com ....