« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2011 » De 9 à 14 : jazz en bandes organisées.

De 9 à 14 : jazz en bandes organisées.

Trois formations larges issues de collectifs français...

D 25 novembre 2011     H 11:51     A Thierry Giard    


Dans une période morose où l’on se résigne par dépit à l’individualisme, il est rassurant de constater que nombre de musiciens français prennent leur destin en main et croient encore dans des valeurs de coopération, de mutualisation et de solidarité. Tous ensemble, c’est mieux !
C’est ainsi que se constituent et perdurent des collectifs de musiciens qui prolongent ainsi l’œuvre amorcée par leurs aînés toujours vaillants comme les activistes de l’A.R.F.I. [1] à Lyon qui renouvellent leurs cadres et s’assurent une éternelle jeunesse.

Trois disques sont parus cet automne qui attestent de la vitalité de ces associations de musiciens qui décuplent les qualités individuelles dans des formations moyennes ou plus grandes et créent des musiques d’ensemble aux couleurs particulières et souvent originales. On s’en réjouit.

Les 1000 Cris est un tentet qui fait figure de fer de lance du collectif EMIL 13 (Expériences Musicales et Improvisées en Lorraine). Le disque que nous vous présentons ici est publié sur le label Vand’Œuvre qui possède un riche catalogue très orienté sur la « création spontanée ».

Radiation 10 est sans doute la formation la plus médiatisée de ce collectif, bien soutenue par le Centre Régional du Jazz en Bourgogne, elle émane du collectif COAX, coopérative de musiciens où se regroupent des formations comme Rétroviseur, MeTaL-O-PHoNe, IRèNE etc.

Dans la région lilloise, Vazytouille est issu du collectif Zoone Libre, proche des collectifs Circum (qui co-édite le disque !), Le Crime ( ces derniers assemblés en Muzzix)... Si ce n’est pas du travail en réseau ça ! Une formation de quatorze musiciens qui a mis en pratique une joyeuse parité (ou presque !).

Il y a aussi des formations qui émergent à l’ouest, comme Nautilis dans le Finistère mais le disque n’est pas encore concrétisé...

Les références des disques sont en bas de page !

Les 1000 CRIS : « Murmures »

Les 1000 CRIS : « Murmures » -  voir en grand cette image
Les 1000 CRIS : « Murmures »
Vand’œuvre 1133 / Metamkine et Les Allumés du Jazz

Cette formation se distingue par la présence de la voix chantée ou parlée de Géraldine Keller, expressive, agile, toute en nuances, elle est un peu la sirène qui nous emmène dans un voyage musical plutôt enchanteur.

Les 1000 Cris ne sont pas des hurleurs désespérés, d’ailleurs ce disque s’intitule Murmures : un habile jeu de contrastes qui reflète bien l’esprit du projet.
Dès la première écoute, on réalise que ce disque possède de grandes qualités : remarquable mise en place sur des arrangements qui mettent en valeur un son d’ensemble qui ne renie jamais l’héritage des big-bands dans les orchestrations des vents en particulier.
Les espaces ouverts pour le jeu des solistes sont toujours intégrés dans un cheminement collectif sans faiblesses. On sent (et on ressent) une vraie (et rare) jubilation dans la montée de l’intensité expressive d’un thème comme Yourte qui illustre la volonté de mêler textes poétiques contemporains ou émanant de cultures du Monde avec une musique orchestrale recherchée et inventive qui affectionne les riffs et la puissance des vents, l’électrique et l’acoustique, l’accordéon et la voix.

« OUI ! On aime ! »
« OUI ! On aime ! »

Les 1000 Cris ? Un orchestre qui mérite d’être découvert si, comme nous, vous ne le connaissiez pas encore. La musique et les couleurs développées par les compositeurs (le pianiste Nicolas Arnoult et le saxophoniste François Guell) en font une formation qui sait concilier originalité et maîtrise des formes d’un jazz d’une grande vitalité.

Un disque vivement recommandé !

RADIATION 10 : « Radiation10 »

RADIATION 10 : « Radiation10 » -  voir en grand cette image
RADIATION 10 : « Radiation10 »
Collectif COAX / Musea

Depuis l’enregistrement de ce disque, le nonet Radiation 10 a mis en place un nouveau programme présenté sur les scènes de quelques festivals : Bossa Supernova pour lequel le violoncelliste Clément Petit, présent sur ce disque a été remplacé par Bruno Ruder au Fender Rhodes. Nous n’avions pas entendu le programme de ce disque sur scène. Alain Gauthier, oui !
Il écrivait en mai 2010, pour CultureJazz que ces « ...neuf jeunes hommes utilisent et se jouent de l’espace disponible pour nous donner à entendre des compositions hors des schémas jazzistiques actuels : pas de thème joué puis répété, pas de pont, pas de forme AABA, ZYP ou pire encore. Donc, on est prié de ranger ces catégories au rayon des souvenirs et de se laisser aller à entendre ce qui se présente. ».

Tout cela pour dire que cette musique prend vraiment toute sa dimension dans le cadre du concert car ces neuf gaillards ne ménagent pas leurs efforts et s’investissent à fond dans leur œuvre collective. Une énergie parfois débordante qui ne transparaît pas aussi nettement dans un disque qui semble souvent assez opressant dans les climats qu’il propose.

Par expérience, nous ne pouvons que vous conseiller de l’écouter et le réécouter afin de se familiariser avec un mode de fonctionnement orchestral assez singulier.

Il y a là, indiscutablement, un des noyaux durs du jeune jazz français et, en particulier, le vibraphoniste Benjamin Flament qui veille sur le devenir d’une formation pour laquelle il donne beaucoup de lui-même.

VAZYTOUILLE : « Vazytouille »

VAZYTOUILLE : « Vazytouille » -  voir en grand cette image
VAZYTOUILLE : « Vazytouille »
Circum-disc et Zoone Libre / Anticraft-MVS

Vas-y, touille, mélange, fais bouillir... dans une marmite d’où s’échappent de joyeuses bulles de voix et de cuivres mêlés !
Le parti pris de Vazytouille, big-band non-conventionnel, est simple : ne se priver de rien !
Tout d’abord, en approchant la parité des sexes : 6 filles et 8 gars. À une unité près, il y avait égalité : c’est rare. « Mais ça ne fait pas tout »... argument bien défendu (implicitement) par nos politiques.
Dans le Nord, donc, on prend de l’avance et on invente une formule d’orchestre modulaire pouvant libérer un quatuor à cordes, un trio rock, un ensemble vocal a cappella, des vents bien gonflés et amples (2 saxhorns venus de la tradition locale de orphéons ?), des flûtes aériennes. À 14, ça offre de nombreuses possibilités et ça pourrait vite être un bric-à-brac.
Bien au contraire, la musique de Vazytouille est variée et vivante, libre et très structurée, organisée et inventive.
Les solistes se montent audacieux sans perdre le sens du collectif. On y reconnaît d’ailleurs quelques éléments de formations locales qui ont accédé à une certaine notoriété comme le trompettiste Christian Pruvost (membre du collectif Circum/Muzzix), le pianiste Jérémie Ternoy et le batteur du trio de ce denier, Charles-Albert Duytschaever.
À l’instar de l’ensemble Les 1000 Cris (voir plus haut), des textes chantés, parlés, déclamés, triturés font partie intégrante des compositions de Vazytouille, une dimension poétique qui met en valeur les couleurs et les mots de la langue française (Bill est en anglais, tout de même !), ce qui n’est pas si fréquent dans le jazz. Il est heureux de constater que ces formations savent défendre les spécificités locales... À quand une chanson en ch’ti ?

et NAUTILIS, bientôt...

Pour compléter cette chronique de disques parus, nous évoquerons, pour une fois, un disque à paraître... et pas encore enregistré à ce jour.
À la pointe du Finistère, un nouvel ensemble est né, Nautilis et les premiers concerts sont prometteurs (lire ici : 4 diapos).
Ce nonet n’émane pas, à proprement parler, d’un collectif formel mais il regroupe des musiciens qui ont une longue expérience de la pratique musicale commune, y compris dans des actions de formation.
Le maître à penser de Nauilis, c’est le clarinettiste Christophe Rocher qui est également un des piliers du Circum Grand Orchestra basé à Lille... Nous en parlions un peu plus haut. Preuve que les réseaux sont actifs et interconnectés dans le jazz !

Attendons donc le disque de Nautilis à paraître dans quelques mois... Nous en reparlerons.

LES RÉFÉRENCES :

> Les 1000 CRIS : « Murmures » - Vand’œuvre 1133 - Distribution Metamkine et Les Allumés du Jazz - parution le 15/10/11

Eric Hurpeau : guitare / Michaël Cuvillon : saxophones alto et soprano, flûte / René Dagognet : trompette, bugle / Charlie Davot : batterie, percussions / Géraldine Keller : voix / Jean Lucas : trombone / Christophe Castel : saxophone ténor / François Guell : saxophone alto, composition / Nicolas Arnoult : piano Wurlitzer, accordéon, composition / Jean-Luc Déat : basse électrique, contrebasse

01. L’abbé au sol / 02. Laurie’s Fieber / 03. Murmures / 04. Yourte / 05. Octavio Taniguchi / 06. Hannibal mène Scipion à Troyes / 07. Maman m’aime même Mardi / 08. La valse à Coco / 09. Shoegazing

> Lien :

> RADIATION 10 : « Radiation10 » - Collectif COAX COAX004RAD1 / distribution Musea - parution le 20/10/11

Fidel Fourneyron : trombone, tuba / Aymeric Avice : trompette / Hugues Mayot : saxophones, clarinette / Benjamin Flament : vibraphone / Clément Petit : violoncelle / Clément Janinet : violon / Joachim Florent : contrebasse / Emmanuel Scarpa : batterie / Julien Desprez : guitare

01. Steve Reich in Babylone / 02. Den sidste mand / 03. Végétal / 04. Hiatus / 05. Rampar / 06. Blackout / 07. Neberu / 08. Jeu de paumé

> Lien :

> VAZYTOUILLE : « Vazytouille » - Circum-disc et Zoone Libre Microcidi003 / distribution Anticraft / MVS - parution le 01/11/11

Audrey George : flûte et voix / Maryline Pruvost : flute et voix / Nahisa Abdou : violon et voix / Sureya Abdou : violoncelle / Christian Pruvost : trompette / Lune Grazilly : saxhorn alto et voix / Michaël Potier : saxhorn basse / Jérémie Ternoy : piano et fender rhodes / Sakina Abdou : saxophone alto et ténor / Vincent Debaets : saxophone baryton / Jean-Louis Morais : guitare / Mathieu Millet : contrebasse / Bruno Kamalski : percussion / Charles Duytschaever : batterie

01. Du Jour / 02. Orgiak Suite 1 / 03. Orgiak suite 2 / 04. La Chute / 05. Titicaca / 06. Babiole / 07. et 08. Masay Christo / 09. Dégel / 10. Si...Si... / 11. Bill - Enregistré à Faches-Thusmenil (59) en juillet 2010

> Lien :


[1Association à la Recherche d’un Folklore Imaginaire.