« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2012 » Les beaux rêves de Sophie A.

Les beaux rêves de Sophie A.

La saxophoniste présentait son quintet dans les foyers du Théâtre de Caen.

D 19 octobre 2012     H 19:16     A Thierry Giard    


> Caen - Foyers du Théâtre « Jazz dans les foyers » samedi 13 octobre 2012 - 17h

Jusqu’alors strictement saxophoniste et s’exprimant essentiellement au ténor, Sophie Alour a récemment ajouté des couleurs à sa palette pour mieux habiller des compositions nouvelles qui marquent un certain tournant dans son style. Elle dessine des territoires sonores qu’elle explore avec la méthode d’une géographe rêveuse.

Sophie Alour, Yoann Loustalot, Frédéric Pasqua, Nicolas Moreaux et David Patrois à Caen, le 13 oct. 2012

Sophie Alour a construit sa réputation dans un jazz venu du be-bop grâce à une aisance reconnue pour jouer les standards et « le répertoire » du jazz. Sa discographie s’est construite à travers trois disques fort intéressants (Insulaire, Uncaged et Opus 3)qui ont contribué à dessiner le contour de sa personnalité.
Aujourd’hui, elle compose des formes changeantes. C’est la musique qu’elle a enregistré dans « La Géographie de rêves », son Opus 4. Les thèmes se déroulent en séquences imbriquées entre des moments écrits arrangés avec finesse pour exploiter les couleurs instrumentales de sa formation et permettre aux solistes de s’exprimer en évitant la monotonie dans la succession des chorus.
C’est à partir d’un travail collectif basé sur l’improvisation lors de sessions avec les membres de son quintet que Sophie Alour a construit ce répertoire, initialement avec le vibraphoniste Stéphan Caracci exceptionnellement remplacé à Caen par David Patrois, une « doublure idéale » sans doute !
Présentées sous des intitulés toujours poétiques, ces compositions forment une sorte de patchwork aux nuances délicates, sans contrastes violents mais pas sans caractère grâce à la complicité qui rassemble les membres de cette formation.

Sophie Alour à Caen, le 13 octobre 2012. -  voir en grand cette image
Sophie Alour à Caen, le 13 octobre 2012.
© Thierry Giard / CultureJazz.fr

La rythmique Frédéric Pasqua/Nicolas Moreau joue dans un style assez dépouillé mais efficace qui évite toute pesanteur rythmique.
Yoann Loustalot, grand spécialiste du bugle et trompettiste inspiré s’associe avec sensibilité aux anches de Sophie Alour, laquelle semble préférer un style plus épuré qu’auparavant pour plus de concision et, sans doute, d’émotion.
Quant à David Patrois (dont le dernier disque « Live » en quintet vaut le détour !), il est coutumier de formes musicales variées et possède le bagage et le bon feeling pour s’adapter aux situations nouvelles. Il a donc trouvé tout naturellement sa place dans une formation qui joue un jazz vivant, varié, assez joyeux et poétique dans le respect des traditions avec une envie d’ouverture vers du neuf.
Remarquons qu’en fin de concert, Sophie Alour a présenté « Stephan Caracci au vibraphone » en lieu et place de David Patrois... avant de se reprendre ! Preuve que le remplaçant avait trouvé sa place sans bousculer les habitudes !

Ce concert marquait l’ouverture de la nouvelle saison « Jazz dans les Foyers » au Théâtre de Caen. Entre octobre 2012 et avril 2013, dans une formule à succès depuis plus de 20 ans, sept concerts ont été programmés par Michel Dubourg et vont se dérouler le samedi après-midi à 17 heures.
À chaque fois le public est nombreux, curieux et respectueux de la musique et des musiciens.
Après Sophie Alour, on pourra écouter Jonas Kullhammar Quartet ( Suède, le 24/11), le trio d’Edwin Berg (le 15/12), le trio Prabhu Edouard, Renaud Garcia-Fons, Louis Winsberg (le 12/01/2013), DPZ (le 16/02), le Bibendum Jazz Orchestra (le 23/03) et le quartet d’Yves Rousseau (le 6/04)...

On aurait tort de s’en priver : l’espace est confortable, la musique est bonne et l’entrée est libre !

> Sophie Alour, « La géographie des rêves » : Sophie Alour : saxophone ténor, clarinette, clarinette basse / Yoann Loustalot : trompette et bugle / David Patrois : vibraphone / Nicolas Moreaux : contrebasse / Frédéric Pasqua : batterie.


À écouter :

Sophie Alour : « La Géographie des rêves » - Naïve (paru le 15 mai 2012)

Sophie Alour : saxophone ténor, clarinette, clarinette basse, compositions / Yoann Loustalot : trompette, bugle / Stéphan Caracci : vibraphone, percussions / Frédéric Pasqua : batterie, percussions / Nicolas Moreaux : contrebasse

01. Suite bucolique : homélie / 02. Tambour urbain / 03. Un caillou du ciel / 04. Freak Jazz ! / 06. Suite bucolique : pêcheurs de lune / 07. Life on Earth / 08. Haïku / 09. Suite bucolique : au printemps du monde / 10. Moi, j’broie du rose / 11. Winter / 12. La Castafiore / 13. La Géographie des rêves


> Liens :