« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » La Pile de Disques de juillet 2013

La Pile de Disques de juillet 2013

Les nouveautés du mois...

D 4 juillet 2013     H 20:23     A Thierry Giard    


Les disques du mois qui nous sont parvenus sont présentés ici.
Certains font, ont fait ou feront l’objet de chroniques (dans la rubrique Disques Livres & C°)... Pas tous.
Mais nous tenons à ce que toutes ces parutions soient portées à la connaissance des lecteurs par respect pour leurs auteurs et leurs éditeurs. C’est la fonction de cette rubrique.

Par ordre alphabétique...


BARBACANA : « Barbacana » -  voir en grand cette image
BARBACANA : « Barbacana »
Label Babel / www.babellabel.co.uk

BARBACANA : « Barbacana »

Un projet né des interactions entre musiciens français et britanniques autour du remarquable pianiste Kit Downes et du batteur Sylvain Darrifourcq (E. Parisien Quartet...) sur le très dynamique Label Babel. Nous vous avons présenté ce disque dès novembre 2012 et l’avons chroniqué en décembre. S’il circule déjà en France depuis quelques mois (via les musiciens impliqués), la sortie officielle internationale n’a lieu que cet été...

Label Babel BVD13118 / www.babellabel.co.uk

James Allsopp : saxophone ténor et clarinette basse / Sylvain Darrifourcq : batterie, objets, jouets / Adrien Dennefeld : guitare, violoncelle / Kit Downes : orgue, clavier, piano préparé

01. Animation (Downes) / 02. Steam (Downes) / 03. Adobes (Dennefeld) / 04. Barbacana (V. Clastrier) / 05. For No Raisin (Allsopp) / 06. Migration-Big BIG Shop (Downes/Allsopp) / 07. Outro (Dennefeld)

> Liens :

Joe BARBIERI : « Chet Lives ! » -  voir en grand cette image
Joe BARBIERI : « Chet Lives ! »
Le Chant du Monde / Harmonia Mundi

Joe BARBIERI : « Chet Lives ! »

Le guitariste et chanteur italien Joe Barbieri (né en 1973) s’est fait une réputation de charmeur dans un style délicat et élégant. À l’occasion du 25ème anniversaire de la disparition de Chet Baker, il reprend le répertoire favori du regretté trompettiste-vocaliste. Finement accompagné, il propose un disque velouté et chaleureux avec une voix assez haut perchée qui évoque tout autant Caetano Veloso que Chet. Un hommage appliqué et sans aspérités (ce qu’on pourra regretter) avec quelques invités bien dans l’esprit du projet dont l’assez insipide Stacey Kent.

Le Chant du Monde CDM 209 / Harmonia Mundi

Antonio Fresa : piano, arrangements / Luca Aquino : trompette et bugle, arrangements / Joe Barbieri : guitare et voix, arrangements /+/ Furio Di Castri : contrebasse sur 6 / Marcio Fraraco : guitare et guitare électrique sur 2 / Stacey Kent : voix sur 4 / Nicola Stilo : guitare sur 7 et flûte sur 2 / Giacomo Pedicini : contrebasse sur 3

01. Time after Time (Cahn – Styne) / 02. But Not For me (Gershwin) / 03. Chet Lives (Barbieri) / 04. I Fall In Love Too Easily / 05. Look For The Silver Lining (Desylva – Kern) / 06. Arrivederci (Calabrese – Bindi) / 07. Almost Blue (Mac Manus Declan) / 08. Everytime We²Say Goodbye (Porter) / 09. Estate (Martino – Brighetti)

> Liens :

François COTINAUD – Barre PHILLPS – Henri ROGER – Emmanuelle SOMER : « No Meat Inside » -  voir en grand cette image
François COTINAUD – Barre PHILLPS – Henri ROGER – Emmanuelle SOMER : « No Meat Inside »
Facing You & IMR / Musea

François COTINAUD – Barre PHILLIPS – Henri ROGER – Emmanuelle SOMER : « No Meat Inside »

Depuis qu’il s’est lancé dans l’aventure d’un nouveau label, Facing You en association avec les rhône-alpins d’IMR, le « sudiste » Henri Roger ne s’arrête plus ! Avec cette troisième référence, entièrement consacrée à l’improvisation, il propose la trace sonore d’un concert qui a réuni quatre experts de l’impro. Ça s’est passé à La Gaude, près de Nice en novembre 2012 dans un de ces lieux essentiels pour entretenir le feu du jazz, le club « So What ». À écouter les yeux fermés en imaginant tout ce qui a pu se tresser en direct entre les quatre protagonistes... Musique vivante, évidemment !

Facing You & IMR 003 / Musea

François Cotinaud : saxophone ténor et clarinette / Barre Phillips : contrebasse / Henri Roger : piano / Emmanuelle Somer : hautbois, saxophone ténor en ut.

01. Epars / 02. Friche / 03. Space Inside / 04. Ocres / 05. Tribulations Mandibulaires / 06. Drunk Track / 07. Ressort // Enregistré en concert le 12 novembre 2012 au So What de La Gaude.

> Lien :

Christy DORAN's NEWBAG : « Mesmerized » -  voir en grand cette image
Christy DORAN’s NEWBAG : « Mesmerized »
Double Moon Records / DistrArt

Christy DORAN’s NEWBAG : « Mesmerized »

Connu comme guitariste fondateur du groupe OM dans les années 70, Christy Doran, l’irlandais devenu hélvète (il vit à Lucerne depuis son enfance), est resté attaché à l’énergie et à la densité des musique électriques issues du rock. Après « Take the floor and lift the roof » paru en 2011, « Mesmerized » attire l’attention par la présence de Sarah Buechi, une gymnaste de la voix qui développe un chant singulier au plus près de la musique du groupe. Elle a puisé dans les racines du chant oriental autant que chez les vocalistes de rock ou de jazz et apporte à ce disque une couleur qui retient l’attention. Une formation à suivre : c’est bien autre chose que du fusion-revival !

Double Moon Records DMCHR 71119 / DistrArt

Sarah Buechi : voix, textes / Christy Doran : guitare électrique et Fx, compositions / Vincent Membrez : minimoog et Rhodes / Lionel Friedli : batterie

01. The Other Side Of The Fence / 02. Three Punk Chords Tango / 03. Angel Hair / 04. Long Distance Runner / 05. Mesmerized / 06. Techno Sketches // Enregistré en Suisse en janvier 2013.

> Liens :

DOUBLE VISION : « Double Vision » -  voir en grand cette image
DOUBLE VISION : « Double Vision »
Autoproduction / www.doublevision-sextet.com

DOUBLE VISION : « Double Vision »

Par l’intermédiaire du plus londonien des saxophonistes fançais, Robin Fincker, les six jeunes musiciens de Double-Vision ont eu l’occasion de tisser des liens avec des musiciens d’Outre-Manche. Étudiants au Conservatoire de Strasbourg, impliqués dans un projet d’improvisation musicale, ils se cherchent une identité esthétique en mêlant sonorités électriques (basse, guitare) et acoustiques. Une musique qu’on verrait bien figurer au catalogue du londonien Babel Label et qui invite l’auditeur à entrer dans un cheminement contrasté (tensions, ruptures, montées d’énergie, fines pauses tempérées) où la voix à se se faire une place intéressante. Nous retiendrons tout particulièrement le jeu de piano de Maria Laurent : à suivre !

Autoproduction / www.doublevision-sextet.com & soundcloud.com/doublevision

Rémi Bouet : basse / Maxime Domball : batterie / Maria Laurent : piano / Julien Maucarré : guitare électrique / Rémi Pasaume : saxophone alto / Clara Weil : voix

01. Schwerkraft / 02. Interlude / 03. Light Off-Part 1 / 04. Light Off - Part2 / 05. Préface / 06. Illusion

> Liens :

Antoine HERVÉ : « La leçon de jazz : Dave Brubeck, les rythmiques du diable ! » -  voir en grand cette image
Antoine HERVÉ : « La leçon de jazz : Dave Brubeck, les rythmiques du diable ! »
RV productions / Harmonia Mundi

Antoine HERVÉ : « La leçon de jazz : Dave Brubeck, les rythmiques du diable ! »

Antoine Hervé poursuit son œuvre pédagogique (et de « vulgarisation » au sens noble !). Avec le même talent indiscutable, il continue à présenter des grands du jazz, leur vie, leur œuvre par le biais de la musique. Cette fois, en « s’attaquant » à Dave Brubeck, c’est peut-être une réhabilitation qu’il cherche car l’auteur de « Take Five » et de « Blue Rondo A La Turk » (qui concluent le disque et le DVD) n’a pas fait et ne fait toujours pas l’unanimité chez les amateurs ! L’éclairage apporté par Antoine Hervé n’en est que plus méritoire.

RV productions RVD131 + RVC131 (1CD + 1 DVD) / Harmonia Mundi

Antoine Hervé : piano, présentation / Thomas Chatelet : réalisation

01. In your own sweet way / 02. Unisphere / 03. Broadway Bossa / 04. Why Not ? / 05. Three to get ready / 06. The duke / 07. Unsquare Dance / 08. Blue Rondo A La Turk / 09. Take Five // Enregistré « live » au centre culturel de Lillebonne.

> Lien :

ISSACHAR : « Au coin » -  voir en grand cette image
ISSACHAR : « Au coin »
Petit Label / www.petitlabel.com

ISSACHAR : « Au coin »

Un groupe bas-normand particulièrement en vue : à découvrir sans hésitation en tout cas ! Si les membres du quintet Renza Bô (autres bas-normands bien connus) se sont référés à l’origine au trompettiste Dave Douglas, ceux d’Issachar citent volontiers l’Acoustic Masada du saxophoniste américain John Zorn parmi leurs influences. Aujourd’hui, ils ont peaufiné un répertoire personnel aux titres savoureux et à la musique très goûtue et s’ils affectionnent les développements en plusieurs « mouvements », c’est qu’ils ont de la suite dans les idées et que ça ne tourne pas à vide. Dans ce contexte piégeux du quartet sans instrument harmonique, ils se montrent fort talentueux et imaginatifs, sachant moduler les climats comme des grands. Un nouveau phare pour éclairer les côtes du jazz, le long de la Manche et ailleurs. Retenez-bien ce nom, Issachar et écoutez (achetez) ce disque, une des fameuses « petites séries » du Petit Label (géré par le batteur Pascal Vigier en « doublette » avec Nicolas Talbot).

Petit Label Kraft 037 / Les Allumés du Jazz et www.petitlabel.com

François Rondel : saxophone / Julien Fleury : contrebasse / Pascal Vigier : batterie / Simon Deslandes : trompette

01. Ratafia (François Rondel) / 02. Diptyque a tendance maraichère : Les épinards (Simon Deslandes) / 03. Diptyque a tendance maraichère : Patate douce (Simon Deslandes) / 04. Big B is Back : Brume neuromatinale (Simon Deslandes) / 05. Big B is Back : Activation (Simon Deslandes) / 06. Big B is Back : Chasin’ the Facteur (Simon Deslandes) / 07. Big B is Back : Vaprouillard (Simon Deslandes) / 08.Big B is back : C’est la fin (Simon Deslandes) / 09. Du Fuel (Simon Deslandes) / 10. Kick the Cheese (Simon Deslandes) / 11. Boistier (Francois Rondel) / 12. Dobry Wieczor (Francois Rondel) / 13. Les Tapas de Jean-Paul (Simon Deslandes) / 14. Dobro Mad’moiselle ! (Simon Deslandes)

> Liens :

KAZE : « Tornado » -  voir en grand cette image
KAZE : « Tornado »
Circum-Disc & Libra / Allumés du Jazz

KAZE : « Tornado »

Après « Rafale » publié (et chroniqué ici) à l’automne 2011, on retrouve ce quartet franco-japonais qui persiste et signe ce second disque tourbillonnant, « Tornado ». Formation à deux trompettes, piano et batterie (sans basse, donc), ce quartet aime surprendre en articulant leur jeu collectif sur des compositions conçues comme des histoires dans lesquelles tout peut arriver, en particulier d’étonnantes séquences improvisées qui contrastent avec des phases appaisées et sereines. À découvrir et à écouter avec beaucoup d’attention. À voir sans doute aussi...

Circum-Disc & Libra 202 / Allumés du Jazz, CD baby

Christian Pruvost : trompette / Natsuki Tamura : trompette / Satoko Fujii : piano / Peter Orins : batterie

01. Wao (Tamura) / 02. Mecanique (Orins) / 03. Tornado (Fujii) / 04. Imokidesu (Orins) / 05. Triangle (Fujii)

> Liens :

Christophe MARGUET Sextet : « Constellation » -  voir en grand cette image
Christophe MARGUET Sextet : « Constellation »
Abalone / Musea

Christophe MARGUET Sextet : « Constellation »

Embarquez ! Ce nouvel album de Christophe Marguet vous propose un voyage exceptionnel avec un équipage de tout premier ordre. Après un quartet écarlate et sauvage en compagnie d’Olivier Benoît (le nouveau prochain chef de l’ONJ), après être entré en résistance (mais avec poésie), le batteur prend de la hauteur... « OUI ! On aime ! »

Lire la chronique ici (T. Giard, 1er juillet 2013).

Abalone AB015 (2 CD) / Musea

Régis Huby : violon ténor électroacoustique, violon électrique / Cuong Vu : trompette / Chris Cheek : saxophone ténor / Christian Moussay : piano, Fender Rhodes / Steve Swallow : basse / Christophe Marguet : batterie

CD1 : 01. On The Boat / 02. Satiric dancer / 03. Agiroupoli / 04. D’en haut / 05. Benghazi
CD2 : 01. Only for medical reasons (for CB) / 02. Last song / 03. Remember / 04. Old road / 05. After the rain (John Coltrane) // Enregistré aux Studios la Buissonne (Pernes-Les-Fontaines, Vaucluse), les 4, 5 & 6 septembre 2012

> Liens :

Thomas RÜCKERT Trio : « Meera » -  voir en grand cette image
Thomas RÜCKERT Trio : « Meera »
Double Moon / DistrArt

Thomas RÜCKERT Trio : « Meera »

Le pianiste Thomas Rückert (né en 1970) a fait sienne la devise de Lee Konitz : « Ne joue pas ce que tu connais ». Fort de ce principe, il bâtit une esthétique du trio (formule archi-connue) en développant les variables qui font la différence avec ce qu’on connaît déjà : répertoire, sensibilité personnelle, travail sur le son d’ensemble. On peut donc écouter aujourd’hui sa différence avec ce beau disque raffiné et interprété avec une grande sensibilité comme en témoignent les références à Bill Evans et Scriabine mais aussi une interprétation d’un extrait de « My Fair Lady » de Frank Loewe « I’ve Grown Accustomed To Her Face ». Une autre vision de l’art du trio, venue d’Outre-Rhin.

Double Moon Records DMCHR 71122 / DistrArt

Thomas Rückert : piano / Reza Askari : contrebasse / Fabian Arends : batterie

01. Meera (Rückert – Askari - Arends) / 02. 1957 (Askari) / 03. Time remebers one time once (D. Zeitlin) / 04. Reben (Arends) / 05. My Shining Hour (H. Arlen) / 06. Care (Rückert) / 07. Time remembered (B. Evans) / 08. Prelude n°3 op16 (A. Skrjabin) / 09. I’ve Grown Accustomed To Her Face (F. Loewe) // Enregistré en concert et en studio au Loft de Cologne

> Liens :

SURNATURAL ORCHESTRA : « Profondo Rosso : notes pour un ciné-spectacle » -  voir en grand cette image
SURNATURAL ORCHESTRA : « Profondo Rosso : notes pour un ciné-spectacle »
Collectif Surnatural / www.surnaturalorchestra.com

SURNATURAL ORCHESTRA : « Profondo Rosso : notes pour un ciné-spectacle »

Quand le Surnatural Orchestra s’empare du film de Dario Argentero « Profondo Rosso », les « frissons de l’angoisse » (titre fançais de ce film assez effrayant de 1975) sont bien au rendez-vous. Un peu moins « fanfare débridée », un peu plus « orchestre créatif » si on le compare aux projets précédents, ce grand format français bien connu ne manque pas de surprendre en proposant ces notes pour un ciné-concert en 18 feuillets aux ambiances contrastées. Certes, le disque ne propose pas d’images mais cette musique se suffit amplement à elle-même d’autant plus qu’elle est présentée dans un livre aux multiples facettes... Une vraie mine à surprises à explorer avec les oreilles et les yeux.

Collectif Surnatural / www.surnaturalorchestra.com (Bon de commande en PDF)

Sylvaine Hélary : flûtes, voix, effets / Clea Torales : flûte / Adrien Amey : sax soprano, MS20 / Baptiste Bouquin : saxes alto, soprano, clarinette / Jeannot Salvatori : sax alto, soundpainting / Robin Fincker : sax ténor, clarinette / Nicolas Stephan : sax ténor / Fabrice Theuillon : sax baryton, effets / Julien Rousseau, Antoine Berjeaut (trompette) / François Roche-Juarez, Hanno Baumfelder, Fidel Fourneyron, Daniel Zimmernann : trombone / Judith Wekstein : trombone basse / Boris Boublil : claviers, piano / Guillaume Magne : guitare, basse / Laurent Géhant : sousaphone / Antonin Leymarie, Emmanuel Penfeunten : batterie / Maxence Tual : voix, comédien / Anne Palomeres : danseuse / Marc Chonier : crooner italien

01. Congresso di parapsicologia / 02. Ti uccidiamo / 03. Reconstitution / 04. Insurrection rouge / 05. Berceuse : 06. Meurtre dans la salle de bains / 07. Rideaux : 08. Dove c’è il corpo / 09. Générique / 10. Mark joue du piano / 11. Insert / 12. Villa des massacres / 13. Meurtre du spécialiste / 14. Carlo et son copain / 15. Mort de Pasolini / 16. Ecole / 17. Villa / 18. Laisse toi embrasser // Enregistré au studio Sequenza à Montreuil (France) du 21 au 23 mai et du 6au 10 novembre 2012.

> Liens :

Franck VAILLANT : « Thisisatrio » -  voir en grand cette image
Franck VAILLANT : « Thisisatrio »
Abalone AB014 / Musea

Franck VAILLANT : « Thisisatrio »

Pour le batteur Franck Vaillant, ce projet en trio tenait un peu du fantasme. Une formation acoustique avec piano et contrebasse, ce n’était pas a priori un contexte dans lequel on l’attendait. Pour marquer sa différence, il a associé deux musiciens aux identités très marquées : Bruno Chevillon à la contrebasse (avec de l’électricité dedans et autour parfois !) et Pierre de Bethmann au piano (et Rhodes, électrique aussi). Dès le premier titre, le batteur jubile et emplit l’espace... façon Elvin Jones des années 2000, peut-être... Un disque surprenant, étonnant, assez fascinant et « engagé » sans réserve. Décidément la discographie de ce musicien est pleine de surprises !

Abalone AB014 / Musea

Pierre de Bethmann : piano et Fender Rhodes / Bruno Chevillon : contrebasse / Franck Vaillant : batterie

01. Avant la fin du monde / 02. Twisted Jambi / 03. Aqa Haw / 04. The Shepherd / 05. La Lettre / 06. I know what you did / 07. It muste be a Barracuda / 08. Aspiracœur / 09. No Return // Enregistré au studio Sequenza (Paris) par Philippe teissier du Cros en octobre 2012.

> Liens :

VOCUHILA : « Diatonic Calls » -  voir en grand cette image
VOCUHILA : « Diatonic Calls »
Petit Label / www.petitlabel.com

VOCUHILA : « Diatonic Calls »

Quel point commun entre la musique de ce trio et celle d’Olivier Messiaen ? La fascination pour les notes justaposées et réitérées des chants d’oiseaux. Avec un nom déjà très musical et cahotique, Vocuhila annonce la couleur, les couleurs assez éclatantes et joyeuses d’un jazz résolument libre et disons-le (osons !) : free. Si la formule du trio saxophone alto - contrebasse - batterie est assez courantes dans le jazz depuis plus de cinquante ans, ces trois musiciens lui donnent une nouvelle vigueur en se souvenant d’Ornette Coleman, bien sûr, mais aussi de certains trios de Paul Motian, voire d’Anthony Braxton. Une belle découverte ! (Merci encore au Petit Label pour son travail et son ouverture aux voies(voix) libres !).

Petit Label plfree007 / Les Allumés du Jazz

Maxime Bobo : saxophone alto / Jean-Jacques Goichon : contrebasse / Étienne Ziemniak : batterie

01. Treptow Call / 02. Pangol 1 / 03. kiosque / 04. Pilotes / 05. Cirque / 06. Clown / 07. Pangol 2 / 08. Off Call // Enregistré les 1er et 2 mars 2012 à Tours

> Liens :

WORLDSERVICE PROJECT : « Fire in a Pet Shop » -  voir en grand cette image
WORLDSERVICE PROJECT : « Fire in a Pet Shop »
MegaSound records / www.worldserviceproject.co.uk

WORLDSERVICE PROJECT : « Fire in a Pet Shop »

C’est vrai, la pochette pourrait rappeler certains délires visuels qui emballaient les disques (emballants) de Frank Zappa. Là, nous ne sommes guère emballés par la marmelade musicale servie par cette formation britannique qui veut sortir des normes pour créer du neuf qui ne nous semble guère innovant. Mais nos oreilles sont sans doute peu sensibles au « funk post progressif » ou au « skronk-jazz sérieux » qualificatifs que leurs attribuent nos confrères d’Outre-Manche...

MegaSound records MSM 025 / www.worldserviceproject.co.uk

Dave Morecroft : clown, glockenspiel, claviers / Tim Ower : saxophones, meowing / Raphael Clarkson : trombone, barking / Conor Chaplin : basse ettweets / Neil Blandford : batterie

01. De-Frienders / 02. Fire In A Pet Shop / 03. Barmy Army / 04. Villain Of The Aeroplane / 05. Change the F**King record / 06. Dance Of The Clown / 07. Small Town Girl / 08. Cunha

> Lien :


> Retrouvez les Piles de Disques, des mois précédents ici !