« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2014 » Les Malcommodes sur la Péniche (Paris).

Les Malcommodes sur la Péniche (Paris).

Le trio helvetico-québécois était de passage à Paris.

D 20 juillet 2014     H 12:23     A Véronique Pinon    


Accueil très chaleureux des Malcommodes en cette soirée du mardi 6 mai 2014 sur la Peniche  L’Improviste amarrée au 34, quai d’Austerlitz. En effet, me voici conviée à leur table. Daniel Lessard, le contrebassiste de ce trio québécois m’explique comment l’idée est naturellement venue au pianiste d’origine suisse, Félix Stüssi, de constituer un groupe avec Pierre Tanguay, le batteur, également navigateur à ses heures.

JPEG - 65 ko
Felix Stüssi, Daniel Lessard, Pierre Tanguay : Les Malcommodes - Paris, mai 2014
© Véronique Pinon

Daniel, malgré mon questionnement, reste très modeste sur son parcours « Je ne souhaite pas faire du « name dropping » », me confie-t-il. Pourtant les références ne manquent pas ; il a accompagné entre autres le guitariste Joe Pass, le saxophoniste baryton Fred Hersek, Kenny Burrell ainsi que ses concitoyens Robert Charlebois et Gilles Vigneault.

Place maintenant au concert. Nous rejoignons la soute, une salle spacieuse au fond de laquelle la scène attend nos trois commodores canadiens.

D’emblée le Blues Malcommodes me séduit, à l’instar du plaisir immédiat que partagent les musiciens, regards échangés et sourire aux lèvres. Puis ils nous emmènent Au gré du vent… La magie opère. Je me sens emportée dans un doux sillage tout en nuance et en subtilité, les images se succèdent, totale immersion dans des paysages variés, surfant sur la crête de l’imagination avant de replonger dans un univers rassurant et stable .

Le premier set se termine par Give me five. Pause, à juste titre !

Deuxième set. Fondamentalement ou plutôt Funda- mentally nos trois jazzmen mènent agréablement leur barque, même s’il c’est le bruit d’un marteau piqueur dans la maison en travaux de Félix qui a inspiré ce morceau…dont la fin est aussi brutale qu’inattendue.

D’ailleurs la majeure partie des compositions de l’album sont du pianiste à l’exception de Four in one, clin d’œil à Thelonious Monk ainsi que Peace d’Horace Silver.

JPEG - 59 ko
Felix Stüssi, Daniel Lessard, Pierre Tanguay : Les Malcommodes - Paris, mai 2014
© Véronique Pinon

Au fil de la soirée je me laisse alternativement transporter par les solos de Pierre qui ouvre un des morceaux sur une bossa puis bercer par la contrebasse de Daniel. Pas besoin de jouer les fiers à bras, les passages se font tout en finesse, sans discours affecté. À l’eau le superflu ! Toutefois une vague d’agitation traverse Arrabbiata, illustrant le printemps d’érable des étudiants « enragés » de Montréal en 2012.

Fin du set. Retour portuaire avec un vrai blues décidément très accommodant, c’est du vintage, rien à redire. Enfin si ! car le public en redemande alors Hit them with rhythm nous fait parcourir à vitesse grand-V un océan de notes et frappe nos oreilles si bien qu’une fois à quai je m’en retourne le baume au cœur… en espérant ré- entendre très prochainement ces Malcommodes plein d’humour outre-atlantique, par-delà monts-et-marées.

Péniche l’Improviste – 34, Quai d’Austerlitz, Paris.
LES MALCOMMODES : Felix Stüssi : piano, compositions / Daniel Lessard : contrebasse / Pierre Tanguay : batterie

> Le disque :

LES MALCOMMODES : « Les Malcommodes » -  voir en grand cette image
LES MALCOMMODES : « Les Malcommodes »
Effendi records / www.effendirecords.com
LES MALCOMMODES : « Les Malcommodes »

> Retrouvez ce disque dans la « Pile de disques » de mai 2014 sur CultureJazz.fr

> Effendi records FND123 / www.effendirecords.com (publié en 2012 au Canada)

Félix Stüssi : piano / Daniel Lessard : contrebasse / Pierre Tanguay : batterie

01. Blues malcommodes / 02. Bénéfisch / 03. Four in one / 04. Au gré du vent / 05. Pièce de résistance / 06. See you on the other side / 07. Funda-mentally / 08. No man’s land / 09. Let it be bop / 10. Arrabbiata / 11. Peace // Enregistré à Montréal (Canada) en octobre 2010, juin 2011 et avril 2012.

> Liens :