« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » La Pile de Disques : mai 2014 #2 (L à Y)

La Pile de Disques : mai 2014 #2 (L à Y)

Les nouveautés du mois.

D 2 mai 2014     H 06:25     A Thierry Giard    


La revue des disques du mois.
Certains font, ont fait ou feront l’objet de chroniques (dans la rubrique Disques Livres & C°)...
Nous essayons que toutes ces parutions (plus ou moins récentes) soient présentées à nos lecteurs. C’est aussi une question de respect pour leurs auteurs et leurs éditeurs qui contribuent à faire vivre le jazz.

Par ordre alphabétique (de K à Y)...

Greg LAMY Quartet | LES MALCOMMODES | MEAJAM | Wolfgang MUTHSPIEL – Larry GRENADIER – Brian BLADE | Roberto NEGRO | NEUKLANG | Mico NISSIM LABYRINTHE QUARTET | ORGAN CRUMBLE | Marialy PACHECO | PEARLS OF SWINES | Gregory PORTER – Donald SMITH – Mansur SCOTT – Paul ZANNER’S Blue Brass | QUANTIC | Xavi REIJA | RUSCONI | Stéphane SPIRA | Peter VAN HUFFEL - Michael BATES - Jeff DAVIS | Jacob YOUNG.
et les précédents de A à K, par ici !

NB : Nous ne proposons pas d’extraits musicaux, par choix, mais en suivant les liens proposés, vous en trouverez la plupart du temps.


Greg LAMY Quartet : « Meeting » -  voir en grand cette image
Greg LAMY Quartet : « Meeting »
Igloo Records / SocaDisc

Greg LAMY Quartet : « Meeting »

« Meeting », c’est la rencontre entre un guitariste luxembourgeois, un saxophoniste allemand et une rythmique française ! L’Europe est pour eux une réalité et l’anglais est leur langue pour communiquer en dehors de la musique. Sept ans d’existence pour ce quartet que dirige Greg Lamy, guitariste né en 1974 influencé par Jim Hall, Wes Montgomery, John Scofield et le piano de Bill Evans. On ne s’étonnera donc pas que cette musique vivante et mélodique aux climats changeants soit très enracinée dans l’esthétique du jazz. À écouter !

> Igloo Records IGL243 / SocaDisc (Parution France 10/05/2014)

Greg Lamy : guitare / Gautier Laurent : basse / Johannes Mueller : saxophone / Jean-Marc Robin : batterie

01. Intro / 02. Untitled / 03. Absturz / 04. Eclipse / 05. Interlude / 06. La déferlante / 07. « Aïe » / 08. Room 117 / 09. Can’t wait / 10. Tout simplement / 11. Interlude / 12. Summertime (G. Gershwin)

> Liens :

LES MALCOMMODES : « Les Malcommodes » -  voir en grand cette image
LES MALCOMMODES : « Les Malcommodes »
Effendi records / www.effendirecords.com

LES MALCOMMODES : « Les Malcommodes »

Il n’y aurait guère que des québécois pour se trouver un nom pareil ? Oui, ce disque a été enregistré à Montréal. Aux commandes de ce trio de bourrus, le pianiste suisse (Eh oui !) Félix Stüssi dont on devine la finesse et l’humour dans un jeu de piano qui évoque Thelonious Monk dans les phrasés acrobatiques ou Horace Silver (belle version de « Peace » en conclusion). Mais cette musique naît indiscutablement d’une envie de « jouer collectif ». Chacun impose sa voix, se positionne au niveau des deux autres mais personne ne cherche à prendre le dessus. L’esprit du jazz, certainement.

> Effendi records FND123 / www.effendirecords.com (publié en 2012 au Canada)

Félix Stüssi : piano / Daniel Lessard : contrebasse / Pierre Tanguay : batterie

01. Blues malcommodes / 02. Bénéfisch / 03. Four in one / 04. Au gré du vent / 05. Pièce de résistance / 06. See you on the other side / 07. Funda-mentally / 08. No man’s land / 09. Let it be bop / 10. Arrabbiata / 11. Peace // Enregistré à Montréal (Canada) en octobre 2010, juin 2011 et avril 2012.

> Liens :

MEAJAM : « Dans l'herbe » -  voir en grand cette image
MEAJAM : « Dans l’herbe »
Cristal records & Meajam / Harmonia Mundi

MEAJAM : « Dans l’herbe »

« Un pied dans le jazz, une oreille sur le cœur », ainsi se présente le groupe Meajam qui privilégie la notion d’entité et non l’association d’individualités. « Dans l’herbe » est un album inspiré par la nature, les paysages du Midi entre Garonne et Rhône. Les mélodies ressemblent parfois à d’antiques chansons (« Dans l’herbe »), enroulent des boucles séduisantes et captivent sans peine l’auditeur qui peut se laisser aller à la rêverie. Une formation très solide et inspirée qu’il faudra découvrir, sur ce disque mais aussi sur scène sans doute. Belle ouvrage !

> Cristal records & Meajam / Harmonia Mundi

Xavier Faro : piano et compositions / Alain Angeli : saxophones ténor et soprano / Baptiste Dechabaneix : batterie / Emmanuel Forster : contrebasse

01. Dans l’herbe / 02. It’s a New Day / 03. Alternate Take / 04. Momentum / 05. Now / 06. Résolution / 07. Quai No.7 / 08. Autan / 09. Cheveux d’ange / 10. Axiome // Enregistré en septembre 2013 au studio du Moulin à Montcabier (81)

> Liens :

Wolfgang MUTHSPIEL – Larry GRENADIER – Brian BLADE : « Driftwood » -  voir en grand cette image
Wolfgang MUTHSPIEL – Larry GRENADIER – Brian BLADE : « Driftwood »
ECM / Universal

Wolfgang MUTHSPIEL – Larry GRENADIER – Brian BLADE : « Driftwood »

N’y allons pas par quatre chemins, voilà un excellent disque ! Vous me direz qu’avec de tels musiciens le risque de se vautrer lamentablement est minime quoi que... Le guitariste autrichien a déjà une solide réputation dans le monde du jazz et il a composé sept pièces ciselées pour que chacun de ses complices trouve matière à exprimer son art. Larry Grenadier sort le grand jeu : sens de la mélodie et stabilité rythmique. Brian Blade (qu’on évoquait plus haut - lire ici) est parfaitement à l’aise dans ce contexte et Wolfgang Muthspiel joue de la guitare et de ses extensions électroniques de fort belle manière. On pourra penser parfois à l’excellence du trio Gateway jadis (Abercrombie - Holland - DeJohnette, sur ECM aussi !).

> ECM 375 6400 / Universal Music France (parution le 26/05/2014)

Wolfgang Muthspiel : guitares, effets, compositions (5 : collectif) / Larry Grenadier : contrebasse / Brian Blade : batterie

01. Joseph / 02. Uptown / 03. Cambiata / 04. Highline / 05. Driftwood (Muthspiel - Grenadier - Blade) / 06. Lichtzelle / 07. Madame Vonn / 08. Bossa for Michael Brecker // Enregistré au Rainbow Studio d’Oslo du 12 au 14 mai 2013.

> Liens :

Roberto NEGRO : « Loving Suite pour Birdy So » -  voir en grand cette image
Roberto NEGRO : « Loving Suite pour Birdy So »
La Curieuse / L’Autre Distribution

Roberto NEGRO : « Loving Suite pour Birdy So »

Jazz à Vienne, juillet 2013. Yves Dorison écrivait : « Superbe et étonnante »Loving Suite Pour Birdy So« où Élise Caron occupe sans afféterie aucune une place essentielle. Roberto Negro en maître de cérémonie à l’écoute de ses acolytes dirige sans diriger. Beaucoup de liberté donc, ce qui permet à chaque musicien d’offrir au public le meilleur de son art. Avec des mots simples, simplement décalés, comme un poète de rue peut les écrire et les dire, posés sur une trame mélodique oscillant entre chanson et improvisation dans un quotidien sans fard mais pas sans rêves, la »Loving suite« en a dans les idées. »
C’était en concert. Sur disque, c’est tout aussi magique. En plus, on peut écouter, réécouter, manipuler l’objet, le lire. Ah ! Le disque ! Merci Roberto pour cette perle fine !

> La Curieuse – Viva La Mamma 0141 / L’Autre Distribution

Élise Caron : chant / Roberto Negro : piano, composition, direction / Federico Casagrande : guitare / Théo Ceccaldi : violon / Valentin Ceccaldi : violoncelle / Nicolas Bianco : contrebasse / Xavier Machault : textes

01. Prélude / 02. Tout de Toi / 03. Bicyclette / 04. Jonquille de Saint Péreuse / 05. La Bal(l)ade volée de Birdy So / 06. M’avez-vous dit ? / 07. Pivoine Shichifukujin / 08. Champagne / 09. Comme un livre d’Erri de Luca / 10. Toi, moi, oie / 11. Un grand bouquet // Enregistré au studio La Buissonne (Pernes-les-Fontaines - 84) les 15, 16, 17 février 2013 par Gérard de Haro et Romain Castéra.

> Liens :

NEUKLANG : « 10 years » -  voir en grand cette image
NEUKLANG : « 10 years »
NeuKlang / Abeille Musique

NEUKLANG : « 10 years »

Les collectionneurs de disques ECM se souviennent que nombre de disques phares du label furent enregistrés dans le Tonstudio Bauer de Ludwigsburg en Allemagne. Devenu Bauer Studios depuis 1989, l’entreprise s’est enrichie d’un bouquet de labels dontNeuKlang pour le jazz qui fête cette année ses dix ans.
À cette occasion un album « compilation » de 16 extraits de disques du catalogue vient d’être publié. Une manière de découvrir des musiques et des artistes, autant de déclinaisons du jazz aux confins, souvent d’autres univers plus « world » ou « classique » sur un label désormais distribué en France par Abeille Musique.

> NeuKlang NCD4092 / Abeille Musique

Plages extraites des disques de : Christoph Stiefel / Heiri Känzig Quintet / East Drive / Barbara Bürkle Band / Bruno Böhmer Camacho Trio / Tian et al / Clemens Pötzsch & Slavicon / Christian Meyers Quintet / Simin Tander / Bob Mintzer / Matthias Schriefl, Olivia Trummer Trio / Tobias Becker Bigband / Torque Trio / Mo’ Blow / EYOT / Kalima

NB : Beaucoup de ces disques ont été chroniqués sur CultureJazz.fr.

> Lien :

Mico NISSIM LABYRINTHE QUARTET : « Labyrinthes et autres routes » -  voir en grand cette image
Mico NISSIM LABYRINTHE QUARTET : « Labyrinthes et autres routes »
Trois Quatre / Absilone – Socadisc

Mico NISSIM LABYRINTHE QUARTET : « Labyrinthes et autres routes »

Le pianiste Mico Nissim redevient ici compositeur et arrangeur après un disque consacré à Ornette Coleman et Eric Dolphy en 2011. Il prend les commandes d’un quartet auquel il laisse toute l’aisance nécessaire pour se faufiler dans le labyrinthe de pièces où de solides et subtiles structures rythmiques servent de fil d’Ariane (la rythmique Ponthieux/Benhammou assure !). La qualité de l’enregistrement en concert, sans retouches ni artifices, permet d’apprécier pleinement le jeu de Stéphan Caracci, un de nos as du vibraphone dans l’Hexagone. « Honky, Monky, Punky » est un puzzle de pièces de Monk dans ce Labyrinthe... Quel casse-tête !!

> Trois Quatre – Socadisc / Absilone – Socadisc (parution le 05/05/2014)

Mico Nissim : piano et compositions / Stéphan Caracci : vibraphone / Jean-Luc Ponthieux : contrebasse / Mourad Benhammou : batterie

01. Her eyes, I presume / 02. Honky, Monky, Punky (Monk-Nissim) / 03. Aurélie / 04. Mimétisme / 05. Waiting For Pablo / 06. Blues For Arnold / 07. Sérénade Quantique // Enregistré en concert au Studio de l’Ermitage le 4 décembre 2012.

> Lien :

ORGAN CRUMBLE : « Puzzle » -  voir en grand cette image
ORGAN CRUMBLE : « Puzzle »
MuST ReCorD / SocaDisc

ORGAN CRUMBLE : « Puzzle »

MuST ReCorD est le label des organistes, créé par Stéphane Patry. On y trouve donc le groupe Organ Crumble qui accommode le volumineux Hammond à diverses sauces à base de groove parsemé de psyché-rock funky voire country. Cela correspond bien aux goûts du jour mais on apprécie qu’il s’agisse de produits frais, made in France, avec une pointe d’originalité... Ce crumble saura-t-il vous ravir ?

> MuST ReCorD OG1401-1 / SocaDisc

Renaud Dechezleprêtre : orgue Hammond, Fender rhodes / Franck Sanchez : guitare / Greg Martin : basse / David Gerbi : batterie, percussions /+/ Kaloo Le Noan : congas additionnels sur Schnurf et On seven legs

01. Safety Life Mask / 02. Blackstock Road / 03. Schnurf / 04. Points of View / 05. Godmother / 06. On Seven legs / 07. C’est bon ça / 08. Lawy / 09. Puzzle // Enregistré à Forges-les-Eaux (76) et à Paris.

> Liens :

Marialy PACHECO : « Introducing » -  voir en grand cette image
Marialy PACHECO : « Introducing »
NeuKlang / Abeille Musique

Marialy PACHECO : « Introducing »

« Introducing » nous présente (de dos mais aussi de profil quand on ouvre l’album !) la jeune pianiste aux jambes fines et aux doigts légers Marialy Pacheco. Accompagnée d’une rythmique colombienne augmentée d’invités, elle caresse la musique cubaine avec intelligence. Ses compositions sont légères et ciselées sans aucune volonté démonstrative et ses interprétations d’œuvres qu’elle a « empruntées » ne manquent ni de charme ni de malice. Encore une musicienne à découvrir, surtout au piano. Il nous semble cependant que « Metro » (qui se veut « tendance ») et « Tres lindas cubanas » (avec un trompettiste invité) dénaturent un poil l’esprit du disque...

> NeuKlang NCD4091 / Abeille Musique

Marialy Pacheco : piano, voix, compositions sauf 1, 3, 7, 8 / Juan Camilo Villa : basse / Miguel Altamar : batterie, percussion /+/ Joo Kraus : trompette / Rhani Krija : percussion

01. Ay ! Mama Ines (E. Grenet) / 02. En el camino / 03. El manisero (M. Simmons) / 04. Cuban Suite. Rumba / 05. Cuban Suite. Danzon / 06. Cuban Suite. Conga / 07. Madrigal (F.R. Goyco) / 08. Tres lindas cubanas (G. Castillo) / 09. Metro / 10. Cambodian smiles // Enregistré en décembre 2013 aux Bauer Studios de Ludwigsburg (Allemagne)

> Liens :

PEARLS OF SWINES : « Pearls of Swines » -  voir en grand cette image
PEARLS OF SWINES : « Pearls of Swines »
Gazul records / Musea

PEARLS OF SWINES : « Pearls of Swines »

C’est le bassiste et chanteur Frédérick Galiay qui fait figure de leader dans ce groupe de pointures de la scène jazz (et périphériques) française. Il a mis en musique, plus rock que jazz dans la forme, des textes d’Edgar Allan Poe. Entre les parties instrumentales, sa voix s’associe souvent à celle de Sarah Murcia qui a troqué ici sa contrebasse pour un clavier. Les ambiances singulières souvent sombres évoquent, pour nous, le rock expérimental des années 70 et, en sans doute l’univers de King Crimson. C’est plutôt une bonne référence de notre point de vue.

> Gazul records GA8865 / Musea (parution le 19/05/2014)

Sarah Murcia : voix et claviers / Gilles Coronado : guitares / Frédérick Galiay : basse et voix, compositions sauf 5 / Franck Vaillant : batterie et batterie électronique // Poèmes d’Edgar Allan Poe

01. Eulalie / 02. Ouverture / 03. Imitation / 04. Ligeia / 05. The Raven Part I (Galiay-Murcia) / 06. The Raven Part II / 07. Descent / 08. When The Rest Of Heaven Was Blue // Enregistré à Paris...

> Liens :

Gregory PORTER – Donald SMITH – Mansur SCOTT – Paul ZANNER'S Blue Brass : « Great Voices Of Harlem » -  voir en grand cette image
Gregory PORTER – Donald SMITH – Mansur SCOTT – Paul ZANNER’S Blue Brass : « Great Voices Of Harlem »
PAO-Membran / Harmonia Mundi

Gregory PORTER – Donald SMITH – Mansur SCOTT – Paul ZANNER’S Blue Brass : « Great Voices Of Harlem »

Cette formation « commercialisée » sous l’intitulé « Grandes Voix de Harlem » ressemble fort à un assemblage de producteur pour programmateurs de festivals. De plus Gregory Porter est désormais une « bonne accroche ». Il ne faudrait pas nier pour autant l’intérêt de ce disque qui se tient tout à fait. Les chanteurs sont très bons, chacun avec son timbre et sa force expressive et la formation autrichienne de Paul Zauner fait mieux que les accompagner : elle met en scène ces musiques fort connues dans des arrangements qui ne manquent pas de qualités.

> PAO-Membran PAO CD11210 / Harmonia Mundi (parution le 06/05/2014)

Gregory Porter : voix / Mansur Scott : voix / Donald Smith : voix, piano, Fender Rhodes / Paul Zauner : trombone, leader / Barney Girlinger : trompette, bugle / Klaus Dickbauer : saxophone alto, clarinette basse / Klemens Pliem : saxophone ténor, flûte alto / Martin Reiter : piano, Fender Rhodes / Wolfram Derschmidt : basse / Howard Curtis : batterie

01. Maonin (voc Porter) / 02. Intro Peace (voc Scott) / 03. Peace (voc Scott, Porter, Smith) / 04. Expansions (voc Smith) / 05. Somewhere over the rainbow (voc Porter) / 06. Doing Hart Time (voc Scott) / 07. Stella by Starlight (voc Scott) / 08. Watermelon Man (voc Smith) / 09. My One and Only Love (voc Smith) / 10. Days of Wine and Roses (voc Scott) / 11. Mona Lisa (voc Porter) / 12. Song for My father (voc Scott) // Enregistré en Autriche en 2012 ;

> Lien :

QUANTIC : « Magnetica » -  voir en grand cette image
QUANTIC : « Magnetica »
Tru Thoughts / Differ-Ant

QUANTIC : « Magnetica »

Qualifier Will « Quantic » Holland de DJ serait sans doute réductueur. Cet assembleur-mélangeur de sons et de voix est avant tout un musicien impliqué dans de nombreux projets depuis plusieurs années en cherchant sa matière première dans les univers « exotiques » du Brésil, de Colombie, d’Afrique et d’ailleurs. Qualifions son travail d’electro-world par exemple... peut-être pas la tasse de thé vert, blanc, rouge ou noir de l’amateur de jazz pourtant large d’esprit ?

> Tru Thoughts / Differ-Ant

Will « Quantic » Holland : électronique, mixage, production /+/ Alice Russell, Shinehead, Nidia Gongora, Dereb The Ambassador, Thalma de Freiras, Anibal Velasquez... : voix

01. Magnetica / 02. You Will Return feat. Alice Russell / 03. Descarga Cuantica feat. Fruko & Michi Sarmiento / 04. Duvido feat. Pongo Love / 05. Arada feat. Dereb the Ambassador / 06. La Plata feat. Nidia Gongora / 07. Sol Clap / 08. Spark It feat. Shinehead / 09. Caruru feat. Iara Renno / 010. La Callejera feat. Anibal Velasquez / 11. Muevelo Negro feat. Nidia Gongora / 12. Aguas de Sorongo feat. Thalma de Freitas / 13. Painting Silhouettes

> Lien :

Xavi REIJA : « Resolution » -  voir en grand cette image
Xavi REIJA : « Resolution »
MoonJune Records / www.moonjune.com

Xavi REIJA : « Resolution »

Toujours à l’affût pour écouter, découvrir et soutenir des musiciens qui portent la flamme du « progressive-rock’n’jazz », Leonardo Pavkovic nous présente le batteur catalan Xavi Reija sur son label MoonJune. Fidèles au principe d’alternance détente-tension-détente, ces trois musiciens savent ménager des fenêtres de calme dans leur atmosphère souvent très électrique. Les amateurs de « gros son » y trouveront aussi leur compte.

> MoonJune Records MJR062 / www.moonjune.com

Xavi Reija : batterie / Dusan Jevtovic : guitare / Bernat Hernandez : guitare basse fretless

01. Flying to Nowhere / 02. Macroscope / 03. Shadow Dance / 04. Dreamer / 05. Abyss / 06. The Land of the Sirenians / 07. Resolution / 08. Pop Song for You / 09. The John´s Song / 10. Gravity / 11. Welcome to the End // Enregistré à Tarragona (Espagne) en juin 2013.

> Liens :

RUSCONI : « History Sugar Dream » -  voir en grand cette image
RUSCONI : « History Sugar Dream »
Bee Jazz / Abeille Musique

RUSCONI : « History Sugar Dream »

On pouvait pressentir que ça allait arriver ! Le trio du suisse Stefan Rusconi que nous avions découvert en 2008 avec « Stop & Go » sous l’intitulé Rusconi Trio est devenu Rusconi - le groupe- et prend très clairement désormais une orientation pop-rock avec chansons et mise en forme sonore sophistiquée (jetez un œil à la liste des instruments !). Il faut bien reconnaître qu’ils possèdent un vrai savoir faire et que cette musique est loin d’être inintéressante... même si elle ne nous passionne guère.

> Bee Jazz BEE066 / Abeille Musique

Stefan Rusconi : piano, synthétiseur, voix, space echo & préparations sonores / Fabian Gisler : contrebasse, guitare, distorsions, voix / Claudio Strüby : batterie, percussions, glockenspiel, voix

01. Finally / 02. Meditation / 03. Ankor / 04. Twisted / 05. Yogya Trip / 06. Change (part one) / 07. The return of the corkies / 08. Universe relocated / 09. Chihiro’s world / 10. Sojus dream // Enregistré à Bâle (Suisse) en mars 2013.

> Liens :

Stéphane SPIRA : « In Between » -  voir en grand cette image
Stéphane SPIRA : « In Between »
JazzMax / L’Autre Distribution

Stéphane SPIRA : « In Between »

Le saxophoniste Stéphane Spira a trouvé en Glenn Ferris un complice au grand cœur, toujours prêt à insuffler son énergie et une âme vive aux projets dans lesquels il s’implique. Ce disque met en reflet les images musicales de Paris et New-York mais il est plutôt référé au jazz « made in USA ». Sans l’appui d’instrument harmonique, trombone et saxophone dialogue avec ferveur, portés par une rythmique magistrale. On est toujours impressionné par le jeu de Johnathan Blake mais Steve Wood n’est pas en reste. Un bien beau disque, riche et plutôt joyeux (Ferris encore !). Une belle passerelle transatlantique !

> JazzMax / L’Autre Distribution

Stéphane Spira : saxophones ténor et soprano, compositions sauf 5 et 9 / Glenn Ferris : trombone / Steve Wood : contrebasse / Johnathan Blake : batterie

01. Cosmaner / 02. Dawn in Manhattan / 03. Glenntelman / 04. In Transit / 05. Reflections in D (D.Ellington) / 06. Flight / 07. A Special Place / 08. N.Y. Time / 09. Samba Em Preludio (B. Powell-V. deMoraes) / 10. Classic / 11. In Between / 12. Grounds 4 Dismissal // Enregistré au Studio de Meudon (Paris) en janvier 2013.

> Lien :

Peter VAN HUFFEL - Michael BATES - Jeff DAVIS : « Boom Crane » -  voir en grand cette image
Peter VAN HUFFEL - Michael BATES - Jeff DAVIS : « Boom Crane »
FreshSound New Talent / Socadisc

Peter VAN HUFFEL - Michael BATES - Jeff DAVIS : « Boom Crane »

Nous suivons depuis 2010 le saxophoniste canadien (installé à Berlin) Peter Van Huffel. Son disque « Like the Rusted Key » avait reçu un Oui enthousiaste ! Tous ses projets sont dignes du plus grand intérêt et celui-ci a été enregistré dans le New Jersey avec Michael Bates, contrebassiste connu en France pour son travail avec le collectif Imuzzic et l’excellent batteur Jeff Davis. La formule du trio sax-basse-batterie est souvent périlleuse mais avec des musiciens de cette trempe, c’est un vrai régal. Michael Bates donne le ton dès l’introduction et prépare la voie pour le saxophoniste qu’il pousse dans ses retranchements. Un jeu à trois sans temps morts place cette musique, pourtant exigeante, à un haut niveau.

> FreshSound New Talent FSNT 432 / SocaDisc (parution le 10/06/2014)

Peter Van Huffel : saxophone alto, clarinette / Michael Bates : contrebasse / Jeff Davis : batterie

01. Moor (Van Huffel/Bates/Davis) / 02. Jest (Van Huffel) / 03. Automatic Vaudeville (Bates) / 04. Not a Living Soul (Van Huffel) / 05. Tower in the Trees (Davis) / 06. Boom Crane (Bates) / 07. Slipper Hero (Davis) / 08. Talk to Me (Davis) / 09. Quasar (Van Huffel) / 10. Equilibrium (Bates) / 11. Fast & Flurious (Van Huffel) // Enregistré le 28 mars 2013 par Tom Tedesco aux Tedesco Studios, New Jersey

> Liens :

Jacob YOUNG : « Forever Young » -  voir en grand cette image
Jacob YOUNG : « Forever Young »
ECM / Universal

Jacob YOUNG : « Forever Young »

Si vous craignez la relative froideur nordique de certaines productions du label ECM, rassurez-vous, ce disque serait presque « latin » dans l’âme ! Le réchauffement climatique peut-être ? Le guitariste norvégien Jacob Young (né en 1970) a eu la bonne idée de baser ce nouveau groupe sur le trio du pianiste polonais Marcin Wasilewski. Des musiciens qui se connaissent et se révèlent ici particulièrement expressifs et enjoués. Aux saxophones, Trygve Seim déroule son chant ondulant qui rappellera sans doute une certain Jan Garbarek, encore que... Aux guitares acoustique et électrique, Jacob Young (disciple de Jim Hall et de John Abercrombie) a su souder un groupe qui met en valeur des mélodies qui restent aisément dans l’oreille. Un bon signe ?

> ECM 376 8896 / Universal Music France (parution le 19/05/2014)

Jacob Young : guitare, compositions / Trygve Seim : saxophones ténor et soprano / Marcin Wasilewski : piano / Slawomir Kurkiewicz : contrebasse / Michal Maskiewicz : batterie

01. I Lost My Heart To You / 02. Therese’s Gate / 03. Bounce / 04. We Were Dancing / 05. Sofia’s Dance / 06. Comeback Girl / 07. 1970 / 08. Beauty / 09. Time Changes / 10. My Brother // Enregistré en août 2013 au Rainbow Studio d’Oslo (Norvège).

> Liens :

> Retrouvez les Piles de Disques, des mois précédents ici !