« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2014 » Craig TABORN Trio à Caen.

Craig TABORN Trio à Caen.

Un autre « art du trio ».

D 15 octobre 2014     H 17:14     A Thierry Giard    


> Mardi 14 octobre 2014 - Grand Auditorium du Conservatoire - Caen (Calvados)

L’embarras du choix ce mardi 13 octobre pour passer la soirée à Caen ?
« Les Prêtres » officiaient devant une assemblée de fidèles du « Hit-Paradis » au Zénith et non loin de là, le pianiste Craig Taborn célébrait en trio la musique libre et bien vivante.
Nous n’avons pas hésité une seconde !

JPEG - 46.8 ko
Craig Taborn, Thomas Morgan & JT Bates, à Caen le 14 octobre 2014.
© T. Giard - CultureJazz.fr

Craig Taborn est un de nos pianistes favoris et ce depuis belle lurette. Son trio piano - basse - batterie se démarque de la norme et des codes à la mode [1] et le disque « Chants » paru en 2013 figurait parmi nos Étoiles de l’année. Raison de plus pour ne pas manquer ce concert programmé par une équipe toujours très inspirée et curieuse dans le cadre du Conservatoire Caen.

À l’entrée en scène, on remarque tout de suite le changement de batteur. Gerald Cleaver n’est pas là, dommage. On apprendra ensuite qu’un souci de santé l’a contraint à laisser sa place. C’est James-Thomas Bates (alias JT Bates) qui a accepté de le remplacer. Le batteur de Minneapolis, barbu désormais, cheveux longs attachés et lissés a changé de look mais n’a rien perdu de son jeu très élastique, apparemment bancale mais toujours pertinent, précis et juste. Dans la lignée de Paul Motian peut-être. Pour l’avoir entendu avec le tio Fat Kid Wednesday, dans le quartet franco-américain de François Corneloup ou aux côtés du pianiste Tony Hymas, on sait que c’est un musicien solide et inventif. Pas d’inquiétude donc... et la suite l’a prouvé !

Thomas Morgan, indispensable contrebassiste du jazz qui avance, est bien là. Il arbore toujours son allure de grand adolescent sage mais fait preuve d’un sens de l’écoute et d’une présence musicale tout à fait remarquables.

Quant à Craig Taborn, natif lui-aussi du Minnesota (comme JT Bates, ceci explique cela ?), il entre en scène calme et détendu. La musique s’installe, calme, aérée, affranchie de la rigidité du tempo et nous plonge dans une atmosphère rapidement envoûtante dès lors que le pianiste fait émerger un long ostinato qui s’enrichit des développements harmoniques et rythmiques du trio. D’une pile de partitions, il extrait de temps à autre des structures écrites qui replacent le trio sur les chemins d’un jazz en perpétuel mouvement puis l’improvisation reprend, toujours riche, contrastée en toute sérénité.
Car Craig Taborn ne semble jamais affronter à son instrument. Il peut le faire gronder, descendre au plus profond des graves ou le laisser susurrer des notes d’une grande finesse avec beaucoup de délicatesse.

Contraint de changer de batteur, le trio semble avoir puisé dans ses ressources pour explorer d’autres voies, inventer d’autres systèmes de jeu et exploiter les apports de JT Bates pour que la musique vive différemment. En ce sens, ces musiciens nous impressionneront toujours ! Sans aucun temps mort, la musique prend ses aises et évite les pauses. L’attention de l’auditeur est sollicitée sans cesse mais ils nous donnent de bien belles choses à écouter.

JPEG - 60.6 ko
Craig Taborn, Thomas Morgan & JT Bates, à Caen le 14 octobre 2014.
© T. Giard - CultureJazz.fr

L’accueil du public fut particulièrement chaleureux et, pour le deuxième rappel, Craig Taborn souriant et ravi voulut conclure par un hommage à Sun Ra (« Un de mes maîtres dans le jazz » dit-il) en lui empruntant la mélodie très aérienne « Love In Outer Space » que le trio a interprétée avec une sensibilité et une finesse remarquables.
Magnifique conclusion pour un beau concert.


Prochain concert « jazz » programmé dans le cadre des mardis du Conservatoire de Caen :

  • Michael Formanek’s Resonator (quintet masculin-féminin !), le mardi 2 juin 2015. (lire ici !)

Le disque :

Craig TABORN Trio : « Chants » -  voir en grand cette image
Craig TABORN Trio : « Chants »
ECM / Universal
Craig TABORN Trio : « Chants »

Dans la « Pile de disques » de juin 2013 sur CultureJazz.fr

ECM 2326 - 3724543 / Universal Music France

Craig Taborn : piano et compositions / Thomas Morgan : contrebasse / Gerald Cleaver : batterie

01. Saints / 02. Beat The Ground / 03. In Chant / 04. Hot Blood / 06. All True Night - Future Perfect / 06. Cracking Hearts / 07. Silver Ghosts / 08. Silver Days Or Love / 09. Speak The Name // Enregistré aux Studios Avatar - New-York en juin 2012


> Liens :


[1du genre « un peu de rock dans mon funk drum’n’bass ? »

Rechercher

Partager, commenter et plus...

Page Google+ CultureJazz Page Facebook CultureJazz twitter RSS 2.0

Articles les plus récents

14 décembre – Lettre ouverte

13 décembre – Quatre garçons dont Le Van

11 décembre – Diego Imbert « Tribute to Charlie Haden » à Paris

9 décembre – Pile de Disques de décembre 2017

7 décembre – Les Pérambulations Du Pérégrin - 80

5 décembre – Rouge et noix au jazz-club de Grenoble

4 décembre – Cinq disques et un livre en vitrine - décembre 2017

3 décembre – Velvet Revolution

1er décembre – Les Pérambulations Du Pérégrin - 79

29 novembre – IXI Électrique

27 novembre – James Carter’s Elektrik Outlet à Caen.

25 novembre – BLIND ( aveugle )

23 novembre – Greg LAMY Quartet

20 novembre – Six disques en vitrine - novembre 2017 #2.

18 novembre – Ouverture du D’Jazz Nevers Festival 2017