« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » La Pile de Disques : juin 2013 #2 (de L à Z)

La Pile de Disques : juin 2013 #2 (de L à Z)

Les nouveautés (plus ou moins neuves) du mois...

D 9 juin 2013     H 12:15     A Thierry Giard    


Les disques du mois qui nous sont parvenus sont présentés ici.
Certains font, ont fait ou feront l’objet de chroniques (dans la rubrique Disques Livres & C°)... Pas tous.
Mais nous tenons à ce que toutes ces parutions soient portées à la connaissance des lecteurs par respect pour leurs auteurs et leurs éditeurs. C’est la fonction de cette rubrique.

Présentation en 2 parties :
Ordre alphabétique de L à Z ci-dessous. La suite, de A à I à lire ici !
(Les vignettes de la colonne de droite sont un aperçu des pochettes de la page suivante)


LA PIEUVRE & CIRCUM GRAND ORCHESTRA : « Feldspath » -  voir en grand cette image
LA PIEUVRE & CIRCUM GRAND ORCHESTRA : « Feldspath »
Circum-disc / MVS distribution

LA PIEUVRE & CIRCUM GRAND ORCHESTRA : « Feldspath »

La liste des participants à ce projet en atteste : « Feldspath » est un projet assez pharaonique sous la houlette du futur nouveau directeur de l’Orchestre National de Jazz, Olivier Benoît. Il s’agit de la juxtaposition des deux grandes formations du collectif lillois Muzzix : La Pieuvre et le Circum Grand Orchestra. Aux moments de démence orchestrale de La Pieuvre répondent les intervention plus « orchestrées » du C.G.O.. Ceux qui ont profité de ce projet en concert (Villeneuve d’Ascq) donneront sans doute une dimension supplémentaire à une musique saisissante qui laisse augurer de belles envolées pour le prochain Orchestre National de Jazz.

Circum-disc CIDI1301 / MVS distribution

Olivier Benoit : composition, direction / Sakina Abdou : saxophone alto / David Bausseron : guitare / Sébastien Beaumont : guitare / Samuel Carpentier : trombone / Nicolas Chachignot : batterie / Claude Colpaert : trombone / Pierre Crétel : contrebasse / Ivann Cruz : guitare / Barbara Dang : clavier / Vincent Debaets : saxophone baryton / Julien Favreuille : saxophone ténor / Nathalie Goutaillier : trompette / Martin Granger : synthétiseur / Lune Grazilly : voix / Patrick Guionnet : voix / Christophe Hache / basse / Martin Hackett : mélodica, flûte / Jean-Luc Landsweerdt : batterie / Philippe Lenglet : guitare / Stéphane Lévêque : basse / Nicolas Mahieux : contrebasse / Yanik Miossec : clarinette / Maxime Morel : tuba / Christophe Motury : trompette, bugle / Peter Orins : batterie / Stefan Orins : piano / Jean-Baptiste Pérez : saxophone alto / Christian Pruvost : trompette / Christophe Rocher : clarinette / Antoine Rousseau : basse / Jean-Baptiste Rubin : saxophones

CD1 : Sanidine (en 13 séquences)
CD2 : Andesine (6 séquences) / Bytownite (7 séquences) // Enregistré à La Rose des Vents Scène nationale Lille Métropole à Villeneuve d’Ascq le 10 avril 2012.

> Liens :

LACUNA : « Talk On The Step » -  voir en grand cette image
LACUNA : « Talk On The Step »
Babel Label / The Orchard

LACUNA : « Talk On The Step »

Dan Messore, guitariste et leader de Lacuna, a un goût prononcé pour les musiques porteuses d’histoires et évocatrice de paysages aux couleurs chaudes. Voilà donc une formation de jazz qui ne laisse pas le swing et la mélodie sur la touche et n’hésite pas à mettre en avant la fraîcheur des alliages guitare (acoustique) et flûte. On est souvent transporté dans un autre temps du jazz, entre les années 50 et 60, sans nostalgie car on perçoit un vrai plaisir du jeu collectif dans cette (jeune) formation qui reste bien en phase avec son temps.

Babel Label BDV12109 / The Orchard (parution le 27/05/2013)

Dan Messore : guitare et compositions / Steve Waterman : trompette et bugle / Lee Goodall : flûte et saxophone alto / Aidan Thorne : contrebasse / Ollie Howell : batterie

01. Mariposa / 02. Talk On Step / 03. Wowge / 04. Diga me / 05. A Bit Of Light / 06. Nights Of Sober Solitude / 07. Shortcomings / 08. Missing // Enregistré en Grande-Bretagne en mai 2011

> Liens :

Tristan LORIAUT : « Keep a safe Distance from Elephants » -  voir en grand cette image
Tristan LORIAUT : « Keep a safe Distance from Elephants »
ENJA / Harmonia Mundi

Tristan LORIAUT : « Keep a safe Distance from Elephants »

Le guitariste Tristan Loriaut est originaire du Sud-Est de la France. Au fil de son (en France et Outre-Atlantique) comme en témoigne la liste des musicens présents sur ce disque. Au fil des plages, on découvre plusieurs facettes d’un guitariste qui maîtrise sa palette de couleurs. On notera que Tristan Loriaut, violoncelliste passé à la guitare reste attaché aux cordes qui suivent ici et là le parcours qu’il nous propose à l’ombre des « éléphants » du jazz, présents en filigrane.

ENJA ENJ 9595-2 / Harmonia Mundi

Tristan Loriaut : guitares / Michel Rosciglione : contrebasse / Geoffrey Cormont : batterie, percussions / Gaël Horellou : saxophone alto / Sébastien Llado : trombone, conques / Pierre de Bethmann : piano / Ari Hoenig : batterie / Philippe Thallis : violon / Isabelle Robert : violon / Myriam Bis-Cambreling : alto / Pascal Coignet : violoncelle.

01. Keep A Safe Distance From Elephants / 2. Bonne Arrivée / 03. Yovo Yovo / 04. Rue Saint Lazare / 05. Blues For A Little White Chocolate Dragonfly / 06. Mawulolo’s Dance / 07. Upper West Side / 08. Agbalepedo & Princess Koumba / 09. Brooklyn Bridge / 10. Airegin / 11. Don’t Panic // Enregistré aux Studios de Meudon (France) en janvier 2012.

> Liens :

Michel MARRE : « I Remember Clifford » -  voir en grand cette image
Michel MARRE : « I Remember Clifford »
Hâtive / Believe

Michel MARRE : « I Remember Clifford »

Quand nous avons sorti cet album de l’enveloppe qui l’avait amené jusqu’à nous, nous l’avons écouté une fois, puis deux, puis... C’est alors qu’on se dit que certains disques restituent mieux que d’autres l’esprit qui a animé leur réalisation. Il n’y a pas de miracle cependant, Michel Marre s’est laissé porter par l’envie de rendre hommage au trompettiste Clifford Brown et il a réuni une équipe idéale d’artisans experts du jazz vivant respectueusement et chaleureusement réinventé. Alain Jean-Marie reste le pianiste de référence pour ce genre de projet. Un très beau disque sur le jeune label Hâtive.

Hâtive JS03-1 / Believe

Michel Marre : trompette / Alain Jean-Marie : piano / Yves Torchinsky : contrebasse / Simon Goubert : batterie

01. Round About Midnight (Williams / Monk) / 02. I Remember Clifford (B. Golson) / 03. Impro 1 (Goubert, Torchinsky, Marre) / 04. Chess and Mal (Marre) / 05. We Will Be Together Again (C. Fisher) / 06. Impro 2 (Goubert, Torchinsky, Marre, Jean-Marie) / 07. Espera (Marre) / 08. Impro 3 (Goubert, Torchinsky, Marre) / 09. You Don’t Know What Love Is (Raye / DePaul) / 10. Impro Batterie (Goubert) / 11. Careless Love (W-C Handy) / 12. Impro Basse (Torchinsky) / 13. Baby Wont You Please Come Home (Warfield / Williams) / 14. Body and Soul (J. Green) // Enregistré à Malakoff (Paris) en août 2012.

> Lien :

Charlène MARTIN : « My Favorite Songs » -  voir en grand cette image
Charlène MARTIN : « My Favorite Songs »
Voix Libres / voix.libres@orange.fr

Charlène MARTIN : « My Favorite Songs »

Avec Élise Caron et Émilie Lesbros (complétez si vous voulez...), Charlène Martin est une des vocalistes les plus inventives de la scène du jazz et des musiques improvisées dans notre pays. On se souviendra par exemple de sa participation à un projet de l’ONJ de Claude Barthélémy avec Elise Caron justement en 2005 (déjà...). Le titre de ce nouveau disque annonce clairement la couleur : il contient un florilège de ses couplets et refrains favoris. On pouvait s’y attendre, elle ratisse large, de David Bowie à Louis Armstrong mais ce n’est pas pour en faire de la guimauve, bien au contraire. Dans le contexte « serré » d’un trio, elle propose la force d’un expresso italien servi sans sucre. Écouter son « Wonderful World » hyper réaliste pour vous en convaincre. Un disque qui ne manque pas de caractère.

Voix Libres VL 2012/1 / voix.libres@orange.fr

Charlène Martin : chant / Éric Groleau : batterie / Julien Padovani : claviers, orgue hammond et Fender Rhodes

01. John I’m only dancing again (D. Bowie) / 02. Les gorges cherchent leur son (M. Ninassi-C. Martin) / 03. Bring me the disco king (D. Bowie) / 04. Toi que j’entends (A. Suarez-Pazos - C. Martin) / 05. Le carré des lombes (C. Martin) / 06. Alabama song (B. Brecht - K. Weill) / 07. Tombola planétaire (C. Bartélémy) / 08. What a wonderful world (L. Armstrong) / 09. Manic depression (J. Hendrix) / 10. My favorite things (Hammerstein – Rodgers)

> lien :
www.myspace.com/lecridecharlene

Donny McCaslin : « Casting For Gravity » -  voir en grand cette image
Donny McCaslin : « Casting For Gravity »
Greenleaf Music / Orkhêstra

Donny McCASLIN : « Casting for Gravity »

Eh oui, nous avions manqué la sortie de ce disque paru il y a presque un an sur la label de Dave Douglas, Greenleaf Music. On y retrouve l’excellent saxophoniste Donny McCaslin, brillant dans tous les contexte, comme ici dans une ambiance « électrique » concoctée par un autre saxophoniste, artisan des musiques actuelles sur la scène new-yorkaise, David Binney. En d’autes temps, Michael Brecker savait faire des merveilles dans un tel contexte, aujourd’hui, Donny McCaslin est en passe de devenir le digne successeur du regretté M.B., mais avec une personnalité et une sonorité différentes. Une musique incandescente sur des braises ardentes.

Greenleaf Music GRE1028 / Orkhêstra ( « J’ai raté la sortie ! » - paru le 1er septembre 2012.)

Donny McCaslin : saxophone ténor / Jason Lindner : piano acoustique, piano électrique, claviers / Tim Lefebvre : basse électrique / Mark Giuliana : batterie /+/ David Binney : voix et synthétiseurs, production

01. Stadium Jazz / 02. Says Who /03. Losing Track of Daytime / 04. Alpha and Omega / 05. Tension / 06. Praia Grande / 07. Love Song for an Echo / 08. Casting For Gravity / 09. Bend / 10. Henry // Enregistré en mai 2012 aux studios System Two de Brooklyn (USA)

> Liens :

David MEIER's HUNTER-GATHERER : « Hunter-Gatherer » -  voir en grand cette image
David MEIER’s HUNTER-GATHERER : « Hunter-Gatherer »
WideEarRecords / www.wideearrecords.com

David MEIER’s HUNTER-GATHERER : « Hunter-Gatherer »

Au mois d’août 2012, nous vous présentions le label suisse WideEarRecords à travers trois disques. Le fil rouge en était le batteur et fondateur du label : Alex Huber. Pour cette nouvelle référence, c’est un autre batteur qui se présente en leader : David Meier. Avec ce quintet, il propose une musique exigeante, reposant sur des formules rythmiques et mélodiques assez cahotiques, répétées, démontées, remontées. Une démarche qu’on qualifiera peut-être de « post-free » mais un parti-pris esthétique tout à fait respectable et digne d’intérêt.

WideEarRecords WER 007 / www.wideearrecords.com

David Meier : batterie et compositions / Silvan Jeger : contrebasse / Marc Méan : piano, Fender Rhodes / Manuel Troller : guitare / Tobias Meier : saxophone alto, clarinette

01. WELP / 02. Salmiak / 03. Bartstock / 04. 31 / 05. Webern / 06. Wolken / 07. Memento Mori // Enregistré en août 2012

> Liens :

META : « The sweetness of a saffron wind » -  voir en grand cette image
META : « The sweetness of a saffron wind »
Meta-music / MVS distribution

META : « The sweetness of a saffron wind »

Vocaliste et percussionniste mais aussi compositeur de la majorité des titres de ce disque, Messaoud Kheniche, alias Meta, est ici remarquablement entouré. La référence au vent de safran dans l’intitulé du disque donne bien l’image délicatement exotique d’une musique qui pourrait être savoureuse mais qui nous semble un peu monotone et parfois entêtante. Serez-vous sensible à ce parfum un peu singulier ?

Meta-music MK 2013 / MVS distribution (parution le 10/06/2013)

Pierre de Bethmann : piano / Michael Felderbaum : guitares acoustique et électrique / Karl Jannuska : batterie / Joshua Levitt : saxophones soprano et ténor, flûte ney / Davil El Malek : saxophone ténor sur 7 / Meta : voix et percussions, compositions sauf 7 et 9 / François Moutin : contrebasse

01. Mendoza / 02. Psychopathe / 03. The Hardcore Of My Life / 04. Summer / 05. My City / 06. The Sweetness Of A Saffron Wind / 07. You’re In Love (F. Moutin) / 08. The Door Of Your Heart / 09. Ambivalence (Meta – V. Mendoza) // Enregistré à Paris.

> Lien :

MOSS PROJECT : « What Do You See When You Close Your Eyes ? » -  voir en grand cette image
MOSS PROJECT : « What Do You See When You Close Your Eyes ? »
BABEL LABEL / Harmonia Mundi

MOSS PROJECT : « What Do You See When You Close Your Eyes ? »

Encore un très beau projet soutenu par le label londonien Babel. Présenté sous la forme d’un livre disque remarquablement mis en page et en sons, il témoigne de l’intérêt du guitariste et compositeur Moss Freed pour la littérature et la poésie. Il s’agit, nous dit-on, d’un album de collisions et de réconciliations, un mariage de la musique et de la littérature : six pièces de fiction ont été écrites par différents auteurs en réaction aux plages du disque. Une musique nourrie de pop-rock, voire de folk (le violon et la voix) qui nous laisse un peu sur notre faim même si elle est finement réalisée.

BABEL LABEL BDV13114 / Harmonia Mundi

Moss Freed : guitare, compositions sauf « Caravans » / Ruth Goller : basse électrique et contrebasse / Alice Zawadzki : voix, violon / Marek Dorcik : batterie / Shabaka Hutchings : saxophone ténor et clarinette basse // Sur des textes et des poèmes de : Naomi Alderman, Hanan al-Shaykh, Joe Dunthorne, Colum McCann, James Miller and Lawrence Norfolk.

01. Introduction / 02. The Bubble / 03. Anniversary / 04. What Do You See When You Close Your Eyes ? / 05. Caravans (R. Goller) / 06. Freud & Jung Ride the Tunnel of Love / 07. The Angel / 08. Lose Ourselves // Enregistré à Londres.

> Liens :

Alon NECHUSHTAN : « Ritual Fire » -  voir en grand cette image
Alon NECHUSHTAN : « Ritual Fire »
Between The Lines / DistrArt

Alon NECHUSHTAN : « Ritual Fire »

Ce disque contient « An action suite in 10 parts », une traduction musicale de l’Action Painting mis en pratique par le peintre Jackson Pollock. Le pianiste Alon Nechushtan cherche donc à développer une approche toujours spontanée mais réfléchie de l’improvisation collective pour créer des formes, des couleurs et des structures nouvelles... Tout cela n’est pas franchement neuf et nous renvoie à des démarches déjà développées à l’époque du free-jazz et des courants des musiques créatives qui ont cherché à « structurer l’aléatoire ». Ces musiciens sont fort habiles et tout à fait convaincus par leur démarche. La musique qui en découle ne manque pas de qualités cependant. Du free revival ?

Between The Lines BTLCHR 71234 / DistrArt

Alon Nechushtan : piano et compositions / Ken Filiano : contrebasse / Bob Meyer : batterie /+/ Harold Rubin : clarinette

« An action suite in 10 parts » : 01. Hover / 02. Ritual Fire / 03. Psalmonody / 04. Profusion / 05. Ruah Kadim (Eastern Wind) / 06. Free Falling / 07. Aureoles / 08. Accross The Ocean Like A Seagull / 09. Hamsin (Heat Wave) / 10. Soliloqui // Enregistré à New-York le 20 septembre 2011.

> Liens :

Nicolas PARENT Trio : « Moments » -  voir en grand cette image
Nicolas PARENT Trio : « Moments »
Autoproduction / contact@nicolasparent.com

Nicolas PARENT Trio : « Moments »

Dans la série « J’ai raté la sortie, mais il n’est pas trop tard... », nous avons reçu ce disque paru en 2011. La musique fraîche et poétique du guitariste Nicolas Parent veut évoquer des impressions et des émotions. Il parvient à nous ouvrir la porte de son univers pour nous en faire apprécier les nuances délicates grâce à une indiscutable maîtrise instrumentale. Une esthétique personnelle qui puise aux sources de la folk-music, des musiques du Monde et de la pop « soft » autant que du jazz. Une découverte agréable.

Autoproduction 168245/1 / contact@nicolasparent.com ()

Nicolas Parent : guitares et compositions / Guillaume Arbonville : percussions / Tommaso Montagnani : contrebasse

01. Silence / 02. Brise légère / 03. When dreams come true / 04. Sunday afternoon / 05. Zyryab / 06. Premier jour / 07. Hope / 08. Ouverture / 09. Bang in blue / 10. Nuit pourpre // enregistré endécembre 2010 au Studio de Meudon (Paris)

> Liens :

Gary PEACOCK – Marilyn CRISPELL : « Azure » -  voir en grand cette image
Gary PEACOCK – Marilyn CRISPELL : « Azure »
ECM / Universal

Gary PEACOCK – Marilyn CRISPELL : « Azure »

Un duo mixte de grande classe dont on ne pourra que vanter les mérites à nouveau. Voilà des musiciens qui ne cèdent pas à la facilité puisqu’ils se consacrent essentiellement à l’improvisation en balisant leur cheminement aventureux de compositions qui servent à la fois de repères pour l’auditeur et d’aire de lancement pour ces deux grands oiseaux tant attachés au vol libre. Un dialogue remarquable au plus haut niveau.

ECM 370 8869 / Universal Music France (parution le 17/06/2013)

Gary Peacock : contrebasse / Marilyn Crispell : piano

01. Patterns (Crispell) / 02. Goodbye (Crispell) / 03. Leapfrog (Peacock-Crispell) / 04. Bass solo (Peacock) / 05. Waltz after David M (Crispell) / 06. Lullaby (Peacock) / 07. The Lea (Peacock) / 08. Blue (Peacock-Crispell) / 09. Piano solo (Crispell) / 10. Puppets (Peacock) / 11. Azure (Peacock-Crispell) // enregistré à New-York en février 2011

> Liens :

POLISH JAZZ QUARTET : « Near a forest » -  voir en grand cette image
POLISH JAZZ QUARTET : « Near a forest »
Petit Label / www.petitlabel.com & Les Allumés du Jazz

POLISH JAZZ QUARTET : « Near a forest »

Non, ce n’est pas une formation polonaise ! Depuis 2004, ce quartet bien de chez nous se consacre à l’exploration du répertoire inédit d’Andrezej Trzaskowski et de Krzysztof Komeda. Une musique d’une grande richesse basée sur des compositions qui allient la sophistication de l’écriture et les références à la simplcité des mélodies folkloriques. On ne s’étonnera pas de l’aisance d’Émile Parisien dans ce contexte où chacun donne le maximum. Encore une belle production du dynamique Petit Label qui propose toujours des disques de grande qualité, une diversité d’options esthétiques sans jamais tomber dans la facilité.

Petit Label PL036 / www.petitlabel.com & Les Allumés du Jazz

Émile Parisien : saxophone soprano / Jean-Claude Oleksiak : contrebasse / Antoine Paganotti : batterie / Bertrand Ravalard : piano // Répertoire d’Andrzej Trzaskowski et de Krzysztof Komeda

01. Near a forest (Trzaskowski) / 02. Bluebeard (Trzaskowski) / 03. Thème du film Le départ (Komeda) / 04. Composition à dominante de quartes et de secondes mineures (Trzaskowski) / 05. Après la catastrophe (Komeda) / 06. Kalatowski-59 (Trzaskowski) / 07. Kattorna (Komeda) / 08. Svantetic (Komeda) // Enregistré en juillet et décembre 2011

> Lien :

RADIATION 10 : Bossa SuperNova" -  voir en grand cette image
RADIATION 10 : Bossa SuperNova"
Coax records / www.collectifcoax.com

RADIATION 10 : Bossa SuperNova"

Avec ses neuf musiciens impliqués dans le collectif Coax, Radiation 10 se qualifie de « Mini Big Band Mutant ». Autant dire que cette équipe de forts caractères ne se laissera pas enfermer dans une chapelle ou dans un genre. D’ailleurs, « Bossa SuperNova » (leur second disque) a été écrit et arrangé en commun. Pour avoir écouté ce programme en concert à deux reprises (au Mans et à Nevers en 2011), nous retrouvons dans le disque toute la force et l’inventivité de cette formation qui brasse avec bonheur les musiques éléctriques et acoustiques, sans interdits et sans concession. C’est tout à leur honneur !

Coax records COAX016 RAD2 / www.collectifcoax.com

Hugues Mayot : saxophones et clarinette / Fidel fourneyron : trombone et tuba / Joachim Florent : contrebasse / Aymeric avice : trompettes / Julien desprez : guitare / Clément Janinet : violon / Benjamin Flament : vibraphone / Bruno Ruder : Fender Rhodes / Emmanuel Scarpa : batterie

10 Plages : Bossa SuperNova #1 à #10 // Enregistré à Germiny L’Exempt (Le Luisant) dans le Cher en 2013

> Liens :

Éric-Maria COUTURIER – Émilie LESBROS – Henri ROGER – Bruno TOCANNE : « The Sérieuse Improvised Cartoon Music Quartet – When Bip Bip Sleeps » -  voir en grand cette image
Éric-Maria COUTURIER – Émilie LESBROS – Henri ROGER – Bruno TOCANNE : « The Sérieuse Improvised Cartoon Music Quartet – When Bip Bip Sleeps »
Facing You & IMR / Musea

The SÉRIEUSE IMPROVISED CARTOON MUSIC QUARTET : « When Bip Bip Sleeps »

Seconde référence du label Facing You créé par le pianiste-guitariste polyinstrumentiste Henri Roger en association avec le label IMR et à nouveau un LP 30cm associé cette fois à un CD. Le jeu qu’il a proposé à ses complices à consisté à improviser des séquences après que chacun se soit imprégné de bons vieux cartoons aux musiques souvent très complexes et élaborées. on aurait imaginé la musique inventée par ces quatre improvisateurs de haut niveau plus joyeuse et débridée qu’elle n’apparaît à l’écoute. Encore une fois (et c’est souvent les cas avec l’improvisation totale), cette musique est sans doute plus passionnante à jouer qu’à écouter. Vont-ils réveiller Bip Bip ?

Facing You & IMR (LP 30cm + CD) 002 / Musea

Éric-Maria Couturier : violoncelle / Émilie Lesbros : voix, boîte à sons / Henri Roger : piano, guitare, percussions,, MAO / Bruno Tocanne : batterie

CD : 01. Cats & Dogs / 02. Follow That Horse / 03. When Bip Bip Sleeps / 04. Are You Happy ? / 05. At The Circus / 06. Running In The Jungle
LP : Face A : 01. Crazy Plane / 02. Blip Blap Flup Blop / Face B ; 01. Don’t Talk To Me Like That / 02. Emergency // Enregistré à Antibes en juillet 2012.

> Liens :

SPIRIT OF CHICAGO ORCHESTRA : « Spirit Of Chicago » -  voir en grand cette image
SPIRIT OF CHICAGO ORCHESTRA : « Spirit Of Chicago »
Gaya Music / Abeille Musique

SPIRIT OF CHICAGO ORCHESTRA : « Spirit Of Chicago »

Voilà un orchestre « de jazz et de danse » qui reproduit l’esprit et reproduit la lettre de la musique de Chicago des années 20 et 30 avec le savoir-faire des meilleurs faussaires. À la manière des puristes « baroqueux », ils ont décidé de jouer sur instruments d’époque ! Même le batteur sonne « comme dans le temps » en jouant sur une batterie des années 30 ! Il ne faudrait pas croire cependant que ce disque n’est « que » du « revival ». On sent que cette équipe de 11 musiciens de générations diverses (André Villéger aux côtés de Nicolas Fargeix, par exemple) prend un malin plaisir à (re)jouer cette musique. Une formation dirigée (au piano) par Bastien Stil qui transpose à l’ère numérique la musique des 78 tours qui grattaient gentiment.

Gaya Music Production SCCD001 / Abeille Musique

Bastien Stil : direction, piano, trombone / Hervé Michelet, Jérôme Etcheberry, Alexis Bourguignon : trompette / Bruno Durand : trombone / Bertrand Tessier, Stéphane Cros : saxophone alto, clarinette + André Villéger, Nicolas Fargeix, Antoine Bellec : saxophone ténor, clarinette / Raphaël Gouthière ou Pierre Michel Jault : soubassophone / Chloé Parisot : violon / Dominique Mandin : banjo / Jean-Bernard Leroy : batterie /+/ Scott Emerson : voix / André Villéger : saxophone ténor ou clarinette / Irakli de Davrichewy : trompette / Jérôme Etcheberry : trompette

01. Dinah / 02. Anything goes / 03. Beau koo jack / 04. Grand terrace rythm / 05. Chinatown, my Chinatown / 06. Blazin / 07. Chicago that toddlin town / 08. Beebe / 09. I m a dingdong daddy from dumas / 10. Brainstorm / 11. If I could be with you one hour tonight / 12. Boogie woogie / 13. Black eyed Suzanne Brown / 14. Doin the new lowdown / 15. Chicago (remix) // Enregistré les 4, 5 et 19 décembre 2012 à la médiathèque de Garenne-Colombes (France)

> Lien :

THE SWALLOW QUINTET : « Into the woodwork » -  voir en grand cette image
THE SWALLOW QUINTET : « Into the woodwork »
ECM – XtraWATT / Universal

THE SWALLOW QUINTET : « Into the woodwork »

L’hirondelle fait le printemps ! Steve Swallow est de retour avec un quintet léger, joyeux. Un musicien plus vert que jamais, grand maître de la basse électique jouée comme personne qui a eu la bonne idée de proposer à sa compagne, Mme Carla Bley, de reprendre son bon vieil orgue Hammond. Ces deux là semblent bien s’amuser à jouer du jazz mélodique, moderne, espiègle en compagnie de trois oiseaux qui donnent libre cours à leur imagination fertile. On attend leur migration vers l’Europe en juillet pour déguster sur scène les jolies friandises de ce disque épatant.

ECM – XtraWATT 279 8380 / Universal Music France (parution le 17/06/2013)

Steve Swallow : basse / Carla Bley : orgue Hammond / Chris Cheek : saxophone ténor / Steve Cardenas : guitare / Jorge Rossy : batterie

01. Sad Old Candle / 02. Into The Woodwork / 03. From Whom It May Concern (for Paul Haines) / 04. Back In Action / 05. Grisly Business / 06. Unnatural Causes / 07. The Butler Did It / 08. Suitable For Framing / 09. Small Comfort / 10. Still There / 11. Never Know / 12. Exit Stage Left // Enregistré aux Studios La Buissonne à Pernes-les-Fontaines (Vaucluse - France) par Gérard de Haro et Nicolas Baillard en novembre 2011.

> Liens :

Craig TABORN Trio : « Chants » -  voir en grand cette image
Craig TABORN Trio : « Chants »
ECM / Universal

Craig TABORN Trio : « Chants »

Le pianiste américain Craig Taborn est désormais un habitué du label ECM. Cette fois, après un disque en piano solo sans complaisance, il a enregistré en trio avec deux pointures incontournables de la scène new-yorkaise : Thomas Morgan et Gerald Cleaver. Une série de « Chants » qui sont autant d’études autour des possibles du jeu en trio en conservant des contraintes rythmiques et harmoniques. Un travail exemplaire et remarquable qui confirme l’excellence de ces trois musiciens et place décidément Craig Taborn parmi les plus grands pianistes du moment.

ECM 2326 - 3724543 / Universal Music France

Craig Taborn : piano et compositions / Thomas Morgan : contrebasse / Gerald Cleaver : batterie

01. Saints / 02. Beat The Ground / 03. In Chant / 04. Hot Blood / 06. All True Night - Future Perfect / 06. Cracking Hearts / 07. Silver Ghosts / 08. Silver Days Or Love / 09. Speak The Name // Enregistré aux Studios Avatar - New-York en juin 2012

> Liens :

Olivier TEMIME - Michel ZENINO - Jean-Pierre ARNAUD : « Massaliazz » -  voir en grand cette image
Olivier TEMIME - Michel ZENINO - Jean-Pierre ARNAUD : « Massaliazz »
Cristal Records / Harmonia Mundi

Olivier TEMIME - Michel ZENINO - Jean-Pierre ARNAUD : « Massaliazz »

Ça ne vous aura pas échappé (et à eux non plus !) : Marseille est la capitale européenne de la Culture en 2013. Une bonne occasion pour remettre au goût du jour et au goût du jazz quelques vieux tubes de la chanson marseillaise. En composant un trio avec Olivier Témime au ténor, Michel Zenino n’a pas dû s’empêcher de penser à Sonny Rollins de jadis jouant son Saint-Thomas venu des Caraïbes. La première moitié du disque est sans doute la plus originale puisqu’elle propose un taitement « bop » desdits tubes. Ensuite, on retrouve des standards aux titres transcrits comme des blagues de la Canebière. Ces trois là sont inévitablement excellents dans ce rôle de composition, (Félicie aussi !).

Cristal Records CR 213 / Harmonia Mundi

Olivier Témime : saxophone ténor / Michel Zenino : contrebasse, arrangements / Jean-Pierre Arnaud : batterie

01. Adieu Venise Provençale (V. Scotto) / 02.Petit Matin sur le Vieux-Port (Arnaud-Temime-zenino)/ 03.Félicie Aussi (C ; Oberfeld) / 04.Cane Canebière-Jour de Match (V. Scotto – Zenino) / 05.Aujourd’hui Peut-être (P. Durand) / 06.La Petite de la Belle de Mai (C. Clerc) / 07.Sans Mes Tongs (Without A Song) (Y. Vincent) / 08.La Buvette, Dix Jaunes (Arnaud-Temime-zenio) / 09.Boudiou on s’Saoule. (Body & Soul) (JW. Green) / 10.La Micheline du Rove (Soul Trane) (J. Coltrane) / 11.La Mounine à Deux (Sonny Moon for Two) (S. Rollins) / 12. J-P. mes Thunes ! (Bernie’s Tune) (B. Miller)

> Liens :


> Suite de la Pile de disques de mai 2013 (de A à I)...


> Retrouvez les chroniques de disques de CultureJazz.fr dans la rubrique « Disques, livres & C° ».

Les liens vous permettront d’obtenir d’autres informations en ligne.