« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » Pile de 63 Disques - mai 2018.

Pile de 63 Disques - mai 2018.

Disques parus ou qui vont paraître et quelques retardataires.

D 2 mai 2018     H 14:30     A Thierry Giard    


Voici une sélection (par ordre alphabétique) de onze albums qui constituent le « dessus de ma pile ». Je ne prétends pas qu’il s’agisse des 11 meilleurs disques du mois mais ils ont des spécificités qui justifient cette mise en avant. Les 52 autres seront présentés plus succinctement ensuite. Certains ont déjà été chroniqués dans nos pages, quelques autres le seront peut-être mais quasiment tous les albums reçus figurent dans cette « pile » mensuelle.
Thierry Giard

Au dessus de la pile :

Coup de projecteur sur onze albums fort intéressants :

01- BEDMAKERS : « Tribute to an Imaginary Folk Band » - OUI !
02- Emmanuel BORGHI : « Secret Beauty »
03- Fidel FOURNEYRON : « Animal »
04- FUSK : « The Jig Is Up »
05- Mads LA COUR’s ALMUGI : « Hule »
06- LUCKY DOG : « Live at the Jacques Pelzer Jazz Club »
07- Juan Andrés OSPINA BIG BAND : « Tramontana »- OUI !
08- Dafnis PRIETO Big Band : « Back To The Sunset » - OUI !
09- Bertrand RENAUDIN : « La tentation des nuages »
10- Sara SERPA : « Close Up » - OUI !
11- SONS OF KEMET : « Your Queen Is A Reptile »

(la suite est ici...)


BEDMAKERS : « Tribute to an Imaginary Folk Band »

info document -  voir en grand cette image info document -  voir en grand cette imageRobin Fincker, Pascal Niggenkemper et Fabien Duscombs constituent avec le violoniste Mathieu Werchowski (que je ne connaissais pas) une solide équipe de musiciens à l’esprit largement ouvert comme le prouve cet album en hommage à un groupe folk imaginaire ! Déguisés en folkeux, nos intrépides improvisateurs ne tardent pas à faire vriller la gigue et trébucher le scottish. Ils sont fort habiles les gaillards et savent toujours se sortir des sacs de nœuds qu’ils s’inventent eux-mêmes dans leurs sauvages improvisations. C’est joyeux et inventif, populaire et savant sans en avoir l’air et ça ne peut donc qu’attirer notre attention. Vous ne manquerez pas ce disque qui bénéficie d’une publication conjointe par le label Mr Morezon (pour la France via Orkhêstra International) et le londonien Babel Label pour le reste du Monde !

> Mr Morezon et Babel Label - MR MOREZON 017 / Orkhêstra International

Robin Fincker : saxophone tenor, clarinette / Mathieu Werchowski : violon / Pascal Niggenkemper : contrebasse / Fabien Duscombs : batterie (NB : pour les concerts, Dave Kane remplace Pascal Niggenkemper).

01. Dying Bedmaker Suite (J. Fahey) / 02. The Gardener (B. Jansch) / 03. Mac Crimmon’s Lament (trad. Ecosse) / 04. Princess Beatrice (trad. Ecosse) / 05. The Road to Lisdoonvarna (trad. Irlande) / 06. Smokey River (B. Jansch) / 07. Some Summer day (J. Fahey) // Enregistré en France en juin 2017.


Emmanuel BORGHI : « Secret Beauty »

info document -  voir en grand cette imageLes fans du groupe Magma (mais aussi d’Offering...) se souviennent qu’Emmanuel Borghi a officié pendant deux décennies aux côtés de Christian Vander avant d’être remplacé par Bruno Ruder. Le voici revenu au trio acoustique piano-contrebasse-batterie avec Jean-Philippe Viret et Philippe Soirat. En s’entourant de deux partenaires peu sensibles aux dérives des modes et des courants, le pianiste parvient à faire émerger son trio des cohortes d’autres trios stéréotypés baignant dans la sauce pop-jazz vaguement romantique (on a des noms !). « Secret Beauty » est un disque sensible et subtil qui ne manquera pas de dévoiler ses charmes esthétiques au fil des écoutes. Emmanuel Borghi peut affirmer ici son talent de compositeur (autant qu’instrumentiste) et il a eu la bonne idée d’emprunter trois compositions à des bassistes d’exception : Jean-Philippe Viret (Jour après jour, Entre deux rêves) et Steve Swallow (Eiderdown). On ne peut que vous conseiller l’écoute de ce disque à la beauté secrète...

> Assai Records - AR-CD07 / Socadisc

Emmanuel Borghi : piano / Jean-Philippe Viret : contrebasse / Philippe Soirat : batterie

01. Jour après jour (Viret) / 02. Novembre (Borghi) / 03. Entre deux rêves (Viret) / 04. Pourquoi pas (Borghi) / 05. No more lies (Borghi) / 06. Deux ailes (Borghi) / 07. Eiderdown (S.Swallow) / 08. La danse de Milo (Borghi) / 09. Changed (Borghi) // Enregistré en France les 7 et 8 mars 2016.


Fidel FOURNEYRON : « Animal »

info document -  voir en grand cette imageFidel Fourneyron est un drôle d’oiseau qui vole d’une formation à l’autre, traverse à tire d’ailes les univers musicaux les plus variés de l’ONJ à Un Poco Loco, de ¿Que Volà ? au solo tout seul. Il a constitué ce nouveau trio en s’entourant de deux musiciens de référence dans les musiques inventives et souvent impertinentes d’aujourd’hui à savoir Joachim Florent, contrebassiste-improvisateur-défricheur, et le batteur-touche-à-tout Sylvain Darrifourcq. Si la formule est dépouillée, elle n’en garde pas moins le fondement rythmique historique du jazz avec contrebasse et batterie pour soutenir, encadrer, envelopper, propulser le chant fantasque du trombone. L’inspiration animalière du projet transforme ce disque singulier en une promenade dans un zoo où la liberté serait de mise. On imagine sans peine tout ce petit monde en action, interaction, réaction, inaction... Un album qui pourrait mériter le label du W.W.F.... en attendant, il a notre soutien, c’est toujours ça !

> ONJ Records - JF008 / L’Autre Distribution

Fidel Fourneyron : trombone, composition / Joachim Florent : contrebasse / Sylvain Darrifourcq : batterie

01. Singe / 02. Chat / 03. Fourmi / 04. Baleine / 05. Bison / 06. Coq / 07. Souris / 08. Loup // Enregistré aux studios Midilive de Villetaneuse (France) en décembre 2017.


FUSK : « The Jig Is Up »

info document -  voir en grand cette imageLe batteur allemand Kasper Tom Christiansen se réfère sans équivoque à la période bouillonnante du début des années quand l’Ornette Coleman Quartet, The New York Art Quartet, ou Archie Shepp’s quartet avec Bill Dixon inventaient une nouvelle manière de jouer le jazz. Dans Fusk, pas d’instrument harmonique mais l’association du trompettiste du polonais Tomasz Dąbrowski et d’un musicien de référence du jazz germanique, le clarinettiste basse Rudi Mahall. Le batteur leader a taillé ses compositions sur mesure pour ses complices en les ajourant suffisamment pour ouvrir des espaces à leur liberté d’expression. On se délecte de la patine très naturelle de cette musique qui laisse vibrer le bois, le cuivre, les cordes et les peaux avec sobriété et authenticité. Une musique qui coule de source et se trace un chemin souvent chaotique avec des moments de sérénité. Si la référence au passé est bien sensible, ces musiciens nous rappellent que cette approche du jazz sera toujours nouvelle. Vivement conseillé !

> WhyPlayJazz - WPJ043 / whyplayjazz.de/Fusk

Kasper Tom Christiansen : batterie, compositions / Tomasz Dąbrowski : trompette / Andreas Lang : contrebasse / Rudi Mahall : clarinette basse

01. Circles / 02. The Jig Is Up / 03. Happy New Year / 04. Blacklisted / 05. Pennies / 06. Politics / 07. I Play Tennis And Blues / 08. Song for Otto / 09. Dyrk Dild / 10. Minervois // Enregistré à Berlin (Allemagne) en octobre 2017.


Mads LA COUR’s ALMUGI : « Hule »

info document -  voir en grand cette imageAprès le quartet Fusk, on reste sur l’excellent le label allemand WhyPlayjazz pour découvrir (dans mon cas au moins) le quartet du cornettiste Mads la Cour dans une formule instrumentale quasiment semblable mais avec une palette un peu plus large. Almugi réunit quatre musiciens danois largement trentenaires originaires de l’île de Fünen. Pas étonnant alors que cette formation paraisse très soudée et portée par un même esprit dans la pratique musicale. Mads la Cour compose sa musique en s’inspirant de situations de la vie sociale, politique, musicale et des relations humaines . L’écriture subtile accorde une grande importance aux jeu combiné des individualités sans outrances ni retenue excessive en associant les timbres et les instruments dans la cadre d’un projet esthétique très abouti. Une formation qui mérite de venir sur les scènes de notre hexagone.

> WhyPlayJazz - WPJ044 / whyplayjazz.de/Algumi

Mads la Cour : cornet, bugle, compositions / Lars Greve : clarinette, clarinette basse, saxophone ténor / Kasper Tom Christiansen : batterie / Mariusz Praśniewski : contrebasse

01. Immer Schön #1 / 02. Terminus / 03. Støjland Møgland / 04. Hule / 05. Immer Schön #2 / 06. Gammelton / 07. Impro / 08. Bølgebop, Bølgebop / 09. Immer Schön #3 // Enregistré les 1er et 2 mai 2017 aux Fattoria Musica Studios, Osnabrück, Allemagne.


LUCKY DOG : « Live at the Jacques Pelzer jazz club »

info document -  voir en grand cette imageUn festival de quartets anches-cuivre-contrebasse-batterie ! Le troisième de la série après Fusk et Almugi c’est Lucky Dog avec des musiciens que l’on connaît bien puisqu’ils sont français mais enregistrés dans un célèbre club bruxellois. Là encore, la structure rythmique joue un rôle essentiel et sur ce plan Yoni Zelnik et Fred Pasqua savent tenir leur place sans faillir. Il faut bien avouer que l’enregistrement en club permet de mesurer tout la vigueur de cette formation qui libère son énergie et son potentiel expressif au contact d’un public qui semble pourtant assez clairsemé (?). Frédéric Borey (saxophones) et Yoann Loustalot (trompette et bugle) savent associer ou opposer leurs voix instrumentales pour aller puiser leur inspiration dans les recoins de thèmes qu’ils développent avec la finesse et l’intelligence qu’on leur connaît. Encore du jazz sobre, authentique inspiré par l’histoire mais sans passéisme... comme on l’apprécie en somme !

> Fresh Sound New Talent - FSNT 542 / Socadisc (Parution le 08/06/2018)

Frédéric Borey : saxophones ténor et soprano / Yoann Loustalot : trompette, bugle / Yoni Zelnik : contrebasse / Frédéric Pasqua : batterie

01. Knock Knock (Borey) / 02. Manzana Mood (Loustalot) / 03. Trouble (Borey) / 04. C’est Tout (Loustalot) / 05. The Game (Borey) / 06. Waterzooi Suite (Loustalot) / 07. Wake Up Panda (Loustalot) / 08. Instant I (Loustalot) / 09. Faits Divers (Borey) / 10. Old And New (Borey) // Enregistré en concert au Pelzer Jazz Club de Bruxelles (Belgique) les 7 et 8 février 2017.


Juan Andrés OSPINA BIG BAND : « Tramontana »

info document -  voir en grand cette image info document -  voir en grand cette imageUn petit tout du côté du latin-jazz réinventé désormais avec deux grandes formations d’Outre-Atlantique (voir ensuite Dafnis Prieto).
Le pianiste colombien Juan Andrés Ospina est aujourd’hui installé à New York où il a constitué cette grande formation on ne peut plus internationale (voir la page de présentation sur son site !). On y trouve d’ailleurs le saxophoniste français Alex Terrier (soliste sur #6) et le célèbre cubain Paquito D’Rivera invité sur Todavía no. De ses origines sud-américaines, Juan Andrés Ospina a conservé l’art des mélodies subtiles et des rythmes langoureux et tourbillonnants. Dans l’univers musical new-yorkais, il a su cultiver son sens de l’arrangement avec un goût très sûr. Il a trouvé des musiciens à la hauteur de ses ambitions pour nous livrer un des disques les plus intéressants de jazz orchestral depuis quelques mois. On peut difficilement imaginer que ce compositeur-arrangeur n’ait pas écouté l’orchestre de Maria Schneider dans sa manière de jouer des vagues sonores en légèreté pour enrober la musique de l’ensemble. Que ce soit le cas ou non, cela n’enlève rien à la chaleur et finesse d’une musique aux couleurs chaudes et profondes. Un projet à soutenir car autoproduit !

> Autoproduction / jaospina.com/tramontana

Juan Andrés Ospina : piano, compositions sauf 4 et 6, arrangements, direction / Sam Hoyt, Jonathan Powell, Brian Davis, Guido Gonzalez : trompettes / Michael Fahie, Matthew McDonald, Malec Heermans, James Rogers : trombones / Hadar Noiberg : flûte / Alex Terrier, Uri Gurvich, Linus Wyrsch, Justin Flynn, Carl Maraghi : anches / Carolina Calvache : piano (#1, #3, #4, #5) / Nicolás Ospina : piano (#6) / Juan Andrés Ospina : piano (#2) / Nadav Remez : guitare / Andrés Rotmistrovsky : basse électrique / Marcelo Woloski : percussion / Petros Klampanis : contrebasse (#5) / Franco Pinna : batterie (#2, #6) / Ronen Itzik : batterie (#1, #3) / Dan Pugach : batterie (#4, #5) / Magda Giannikou : accordéon (#5) / Sofia Ribeiro : voix (#1) / Lucia Pulido : voix (#6) /+/ Paquito D’Rivera : saxophone soprano (#2)

01. Tramontana / 02. Todavía no / 03. 102 Fahrenheit / 04. Like Someone in Love (Jimmy Van Heusen) / 05. Recuerdos de un reloj de pared / 06. Ver llover (Lucía Pulido, lyrics by Sebastián Cruz) // Enregistré aux Sear Sound Studios, New York, du 7 au 9 janvier 2017.


Dafnis PRIETO Big Band : « Back To The Sunset »

info document -  voir en grand cette image info document -  voir en grand cette imagePoursuivons dons l’écoute du latin-jazz orchestral renouvelé avec le big band de Dafnis Prieto. Batteur né à Cuba installé à New York depuis bientôt 20 ans, Dafnis Prieto aborde sa musique avec sa sensibilité de rythmicien, beaucoup plus proche des racines du latin-jazz que Juan Andrés Ospina (voir ci-dessus) mais il s’est toujours plongé avec envie et curiosité dans les musiques créatives d’aujourd’hui que ce soit avec Henry Threadgill, Steve Coleman ou Don Byron pour ne citer qu’eux. Avec Back To The Sunset il réussit une synthèse des courants qui constituent son identité artistique en pensant chaque composition comme un hommage aux musiciens qui l’ont marqué, d’Eddie Palmieri à Hermeto Pascoal, de Dizzy Gillespie à Andrew Hill. Les saxophonistes Henry Threadgill et Steve Coleman sont doublement honorés à travers une composition et en étant présents chacun sur une plage, solistes d’exception devant un orchestre aux riffs inicifs en tous points remarquables. On notera la présence au pupitre des anches de Chris Cheek qui ne manque pas de surprendre en redoutable saxophoniste baryton, lui qu’on connaît plutôt au ténor. Le latin-jazz nouveau cru est arrivé et c’est tout à fait réjouissant !

> Dafnison Music / dafnisonmusic.com

Mike Rodríguez, Nathan Eklund, Alex Sipiagin, Josh Deutsch : trompette, bugle / Román Filiú, Michael Thomas, Peter Apfelbaum, Joel Frahm, Chris Cheek (sax bar.) : anches, flûtes / Tim Albright, Alan Ferber, Jacob Garchik, Jeff Nelson (basse tb.) : trombone / Manuel Valera : piano / Ricky Rodríguez : contrebasse et basse / Roberto Quintero : congas, bongos, percussion / Dafnis Prieto : batterie, direction musicale /+/ Brian Lynch : trompette sur 1 / Henry Threadgill : saxophone alto sur 4 / Steve Coleman : saxophone alto sur 6

01. Una Vez Más, avec Brian Lynch - dédié à Tito Puente, Eddie Palmieri & Brian Lynch. / 02. The Sooner the Better - dédié à Egberto Gismonti & Jerry González / 03. Out of the Bone - dédié à Steve Coleman & Michel Camilo / 04. Back to the Sunset - avec Henry Threadgill - dédié à Henry Threadgill & Andrew Hill / 05. Danzonish Potpourri - dédié à Bebo Valdés, Art Blakey & Jane Bunnett / 06. Song for Chico - avec Steve Coleman - dédié à Chico O’Farrill, Arturo O’Farrill & Mario Bauzá / 07. Prelude Para Rosa - dédié à Bobby Carcassés & Dave Samuels / 08. Two For One - dédié à Buddy Rich, Chucho Valdés & Hermeto Pascoal / 09. The Triumphant Journey - dédié à Dizzy Gillespie & Chano Pozo. // Enregistrement récent aux USA.


Bertrand RENAUDIN : « La tentation des nuages »

info document -  voir en grand cette imageLes batteurs sont souvent des artistes polyvalents ouverts à d’autres arts ; on pense bien sûr à Daniel Humair pour la peinture ou Edward Perraud pour la photo. On connaissait depuis longtemps la passion de Bertrand Renaudin pour la peinture mais il dévoile avec ce disque sa passion de longue date pour la botanique et l’art des jardins qu’il conçoit comme sa musique en associant structure et liberté, contrainte et spontanéité. La pochette du disque présente son jardin dans le Loiret [1] et le titre fait référence à la taille d’arbres « en nuages », technique qu’il a découverte et apprise au cours d’une tournée au Japon. La musique de ce disque traduit sans doute toutes les images qui germent dans la tête du compositeur et prennent forme sous ses doigts. Avec son trio et la complicité de Jean-Christophe Cholet pour les harmonies au piano et les couleurs percussives de Xavier Mertian, il nous propose un disque sensible et poétique. En fermant les yeux on imaginera aisément un cheminement méditatif à travers un jardin imaginaire sur les ailes du jazz au fil de mélodies captivantes (en attendant, à l’occasion d’aller visiter le jardin, avec ou sans nuages).

> OP Music - POMUSIC0010 / L’Autre Distribution

Bertrand Renaudin : batterie, compositions / Hugues Rousé : saxophone /+/ Jean-Christophe Cholet : piano / Xavier Mertian : percussions, steelpan

01. Lumière verte / 02. Tradescantia / 03. Les herbes de chez moi / 04. La tentation des nuages / 05. Le silence de l’eau / 06. Croscosmia / 07. Dialogue de nuages / 08. Skimmia / 09. Le son de la terre / 10. Quercus ilex / 11. Hasard objectif / 12. Quercus suber / 13. Itinéraire bis / 14. Alstroemeria / 15. Ciel de terre / 16. Miscanthus / 17. Rainbow / 18. Cornus // Enregistré aux Studios La Buissonne de Pernes-Les-Fontaines (84, France) en janvier 2018.


Sara SERPA : « Close Up »

info document -  voir en grand cette image info document -  voir en grand cette imageJe n’irai pas par quatre chemins, voilà sans doute mon disque favori parmi mes favoris du mois ! La voix naturelle et souple de Sara Serpa, les saxophones d’Ingrid Laubrock et le violoncelle d’Erik Friedlander enregistrés dans les conditions du live trouvent dans les compositions de la vocaliste portugaise un superbe espace d’expression. De la musique de chambre qui place le jazz en filigrane (c’est bien l’esprit qui compte !) pour broder une dentelle dans laquelle les jours, les silences, sont essentiels pour comprendre la subtilité esthétique d’un travail de grands artistes. Je réserverai une mention particulière pour Ingrid Laubrock, musicienne exceptionnelle qui parvient à adapter parfaitement les timbres de ses instruments au duo voix-violoncelle (remarquable Erik Friedlander !). Retenez bien le nom de Sara Serpa et repérez ce disque sur l’excellent label lisboète Clean Feed : c’est une réussite assez magique (de mon modeste point de vue) !

> Clean Feed - CF467CD / Orkhêstra International

Sara Serpa : voix, compositions / Ingrid Laubrock : saxophones ténor et soprano / Erik Friedlander : violoncelle

01. Object / 02. Pássaros / 03. Sol Enganador / 04. The Future / 05. Listening / 06. Storm Coming / 07. Woman / 08. Quiet Riot / 09. Cantar Ao Fim // Enregistré en concert à Pete’s House, Brooklyn, New York le 15 juin 2017.


SONS OF KEMET : « Your Queen Is A Reptile »

info document -  voir en grand cette imageContre l’obsolescence programmée, je m’en vais recycler une chronique de mai 2013 après la découverte de Sons Of Kemet. C’était à Coutances, Jazz sous les Pommiers : «  Sons of Kemet est une des propositions fort intéressantes de la scène londonienne que l’on doit au clarinettiste et saxophoniste ténor Shabaka Hutchings (né en 1984). Les tambours et cymbales des deux batteurs [...] installent un continuo rythmique, soubassement d’une musique aux racines assez primitives, référées à l’afro-jazz. Le tuba apporte des basses profondes mais aussi des couleurs sonores « éléphantesques ». Sur cette matière toujours mouvante, ondulante, invitant au déhanchement, Shabaka Hutchings joue des mélopées simples et captivantes aux lignes sobres. Chaque séquence musicale nécessite un développement assez long et parfois lancinant, propice aux des développements sereinement improvisés. Un concert qui nous a rappelé les propositions de l’AACM de Chicago, par exemple, et des défenseurs de la Great Black Music : « From Ancient to Future ». Revenir aux sources et aux modes de jeu des musiques primitives pour aller de l’avant. Faire du neuf avec du vieux, c’est souvent mieux que de faire du neuf avec du vide, non ? Un bon moment de musique...  ». Et voilà, ma chronique est pliée ! Bon, j’ajouterai quand même que dans ce nouvel opus pour Impulse ! (tout de même !), le quartet a quelques invités pour tailler une nouvelle robe bigarrée à la vénérable reine Elisabeth qui incarne une monarchie qui ne semble pas être leur « cup of tea » ! Oh, my God !

> Impulse ! / Universal Music France

Shabaka Hutchings : saxophone, composition / Theon Cross : tuba / Tom Skinner & Seb Rochford : batterie /+/ invités

01. My Queen Is Ada Eastman / 02. My Queen Is Mamie Phipps Clarke / 03. My Queen Is Harriet Tubman / 04. My Queen Is Anna Julia Cooper / 05. My Queen Is Angela Davis / 06. My Queen Is Nanny Of The Maroons / 07. My Queen Is Yaa Asantewaa / 08. My Queen Is Albertina Sisulu / 09. My Queen Is Doreen Laurence // Enregistré récemment à Londres.

Et ensuite...

Les 52 autres disques du mois. Quelques-uns ont déjà été chroniqués et d’autres le seront peut-être s’ils savent inspirer les rédacteurs de CultureJazz.fr...

12- Bruno ANGELINI : « Open Land » - OUI !
13- Christian ARTMANN : « Our Story »
14- Ketil BJØRNSTAD : « A Suite Of Poems »
15- Thomas BRAMERIE Trio : « Side Stories »
16-Adrien BRANDEIS : « Euforia »
17- John COLIANNI : « I Never Knew »
18- Roxy COSS : « The Future Is Female »
19- DAÏDA : « La légende de Daïdarabotchi »
20- E. J. DECKER : « Bluer Than Velvet : The Prysock Project »
21- DUOLOGY EXPERIMENT : « Leaving Space »
22- ÉA PROJECT - Martin GUIMBELLOT : « Le combat des loups »
23- Nick FINZER : « No Arrival »
24- Yonathan GAT : « Universalists »
25- Jean-Brice GODET : « Épiphanies – 8 études pour dictaphones, radios et clarinettes »
26- Dexter GOLBERG Trio : « Tell Me Something New »
27- Philipp GROPPER’S PHILM : « Live at Bimhuis »
28- Olivier HUTMAN – Marc BERTAUX – Tony RABESON : « Beatgames »
29- INITIATIVE H : « Broken Land »
30- Jon IRABAGON Quartet w. Special Guest Tim HAGANS : « Dr. Quixotic’s Traveling Exotics » - OUI !
31- Gene JACKSON Trio NuYorx : « Power Of Love »
32- KAIROS SEXTET : « Transition »
33- KAYO : « Manhattan Sunset »
34- Ola KVERNBERG : « Steamdom »
35- LA STRIZZA : « Serpents »
36- Timo LASSY : « Moves »
37- LUCIEN & THE KIMONO ORCHESTRA : « Horizon »
38- Pierre MARCUS : « Pyrodance »
39- Fabrice MARTINEZ CHUT ! : « Rebirth Reverse »
40- Christophe MONNIOT – GRAND ORCHESTRE DU TRICOT : « Jericho Sinfonia » - OUI !
41- Philippe MOURATOGLOU Trio : « Univers-Solitude »
42- Kim MYHR : « You I Me »
43- NOX.3 & Linda OLÁH : « Inget Nytt. »
44- ONJ – Orchestre National de Jazz : « Concert anniversaire 30 ans »
45- Ichiro ONOE : « Miyabi »
46- ORCASTRATUM : « Orcastratum »
47- Anne PACEO : « Fables Of Shwedagon »
48- Fred PASQUA : « Moon River »
49- Géraud PORTAL : « Let My Children Hear Mingus »
50- REIS – DEMUTH – WILTGEN : « Once In A Blue Moon »
51- Marjolaine REYMOND : « Demeter No Access »
52- Antonio SANCHEZ : « Channels Of Energy »
53- Laura SCHULER : « Elements and Songs »
54- Edward SIMON : « Sorrows and Triumphs »
55- SKYDIVE TRIO : « Sun Sparkle »
56- SPIRIT OF CHICAGO ORCHESTRA – Formation Jazz de la MUSIQUE de l’AIR : « Tribute to James Reese Europe »
57- THE BLUES MYSTERY : « Soul Memories »
58- Steve TIBBETTS : « Life Of »
59- Gauthier TOUX Trio : « The colours you see »
60- UNITED COLORS OF MEDITERRANÉE : « Sirocco »
61- Frédéric VIALE : « Pars en thèse jazz »
62- WORLDSERVICE PROJECT : « Serve »
63- Z COMME « DIS_oRDER » : « Z Comme DIS_oRDER »

Bruno ANGELINI : « Open Land »

info document -  voir en grand cette imageOUI ! et pourquoi ce « Oui » ? Vous le saurez en lisant la chronique publiée le 27 avril. C’est ICI !...(Vitrine d’avril 2018#2 - Thierry Giard).

> Label La Buissonne - RJAL397031 / [PIAS]

Bruno Angelini : piano, compositions / Régis Huby : violon, violon ténor, électronique / Claude Tchamitchian : contrebasse / Edward Perraud : batterie, percussions

01. Tree Song (for John Taylor) / 02. Perfumes of quietness / 03. Indian imaginary song / 04. Jardin perdu / 05. Inner Blue / 06. Both sides of a dream / 07-09 You left and you stah (for Max Suffrin) – 07. Part 1 / 08. Part 2 / 09. Part 3 // Enregistré aus Studios La Buissonne (Pernes-les-Fontaines, 84) par Gérard de Haro du 19 au 21 juin 2017.


Christian ARTMANN : « Our Story »

info document -  voir en grand cette imageD’origine germano-autrichienne Christian Artmann fait carrière aux USA. Voici son troisième album et le second pour le label Sunnyside créé par Francois Zalacain à New York. Il y présente sa musique sensible et séduisante inspirée dit-il par Wayne Shorter, Claude Debussy, Miles Davis et Johannes Brahms... Sérieuses références !

> Sunnyside Records - SSC4030 / www.sunnysiderecords.com

Christian Artmann : flûte, flûte alto, compositions / Laszlo Gardony : piano / Johannes Weidenmueller : contrebasse, basse électrique / Jeff Hirshfield : batterie / Elena McEntire : mezzo soprano

01. The Noctambulist / 02. Earthling / 03. Quixote / 04. Our Story / 05. Amazing Grace / 06. Tropic of Capricorn / 07. Resilience / 08. Elena / 09. Pan’s Blues / 10. Always Here // Enregistré récemment aux USA.


Ketil BJØRNSTAD : « A Suite Of Poems »

info document -  voir en grand cette imageUn disque délicieux ! Des chansons toutes simples d’une poésie délicate pour voix (Anneli Drecker) et piano (Ketil Bjørnstad). C’est hors du temps et des genres... de la musique sensible qui me touche. Et vous ?

> ECM - ECM 2440 - 06025676728356 0 / Universal Music France

Anneli Drecker : voix / Ketil Bjørnstad : piano / Lars Saabye Christensen : textes des poèmes

01. Mayflower, New York / 02. Duxton, Melbourne / 03. Kempinski, Berlin / 04. L’Hotel, Paris / 05. Palace, Copenhagen / 06. Astor Crowne, New Orleans / 07. The Grand, Krakow / 08. Palazzo Londra, Venice / 09. Vier Jahreszeiten, Hamburg / 10. Savoy, Lisbon / 11. Mayday Inn, Hong Kong / 12. Lutetia, Paris / 13. Schloss Elmau // Enregistré au Rainbow Studio d’Oslo en juin 2016.


Thomas BRAMERIE Trio : « Side Stories »

info document -  voir en grand cette imageDepuis le temps qu’il arpente les scènes du jazz d’ici et ailleurs en excellente compagnie, Thomas Bramerie n’avait jamais enregistré sous son nom ! C’est chose faite (et fort bien faite !) pour ce remarquable contrebassiste avec ces Side Stories, histoire d’un sideman qui s’est fait beaucoup d’amis. Il en invite quelques uns ici. Du jazz varié et chaleureux par un musicien qui compte.

> Jazz Eleven / www.jazzeleven.com/e-shop

Thomas Bramerie : contrebasse / Carl-Henri Morisset : piano / Élie Martin-Charrière : batterie /+/ Jacky Terrasson : piano sur 5, 6 / Stéphane Belmondo : trompette sur 6, 8 / Éric Legnini : piano sur 3, 7

01. Pichot Bebei / 02. Played Twice / 03. Here. feat. Eric Legnini / 04. Yeinou / 05. Now feat. Jacky Terrasson / 06. Side Stories feat.Stephane Belmondo & Jacky Terrasson / 07. All Alone feat. Eric Legnini / 08. Un jour tu verras feat. Stephane Belmondo / 09. Chantez / 10. Emile / 11. Work Song / 12. Salut d’amour / 13. Troc De Vida / 14. Avec le temps // Enregistrement récent, France.


Adrien BRANDEIS : « Euforia »

info document -  voir en grand cette imageLauréat du public au Tremplin Jazz à Porquerolles 2017, Adrien Brandeis autoproduit le premier album de sa formation pour laquelle il compose une musique aux couleurs latines et plus largement « tropicales » de bonne facture. Une jeune formation à encourager sans doute, dont acte !

> Autoproduction - ABM001 / www.adreinbrandeis.com

Adrien Brandeis : piano, compositions / Joachim Poutaraud : saxophones alto et soprano / Guillaume leclerc : basse électrique / Ludovic Guivarch : batterie / Philippe Ciminato : percussions

01. Euforia / 02. La Sonrisa / 03. Chestnuts / 04. Fausse Bonne Humeur / 05. Tamaris / 06. Light On / 07. Satao / 08. Quatro // Enregistrement les 15 et 16 août 2017 à Antibes, France.


John COLIANNI : « I Never Knew »

info document -  voir en grand cette imageLe pianiste John Colianni a été l’accompagnateur de Mel Tormé, du guitariste Les Paul et de bien d’autres. Il dirige ici un sextet à deux saxophones ténor pour un jazz plutôt mainstream généreux et plutôt sympathique.

> Patuxent records / http://pxrec.com/

John Colianni : piano / Grant Stewart, John David Simon : saxophone ténor / Matt Chertkoff : guitare / Ralph Hamperian : contrebasse / Bernard Linette : batterie

01. I Never Knew / 02. Fur Elise / 03. I didnt know about you / 04. Blues for Naomi / 05. Achtung / 06. Sunset in Santa Fe / 07. Little Rudy Tooty / 08. See Saw // Enregistré récemment aux USA.


Roxy COSS : « The Future Is Female »

info document -  voir en grand cette imageMilitante féministe et musicienne combattive, la saxophoniste Roxy Coss défend avec conviction ses conceptions de jazz woman attachée aux fondamentaux du genre et en particulier aux structures rythmiques et harmoniques sans raideur. Une solide soliste aux grandes qualités expressives qui dirige sa formation avec bienveillance et vigueur. Un bon disque au contenu varié et fort intéressant !

> Posi-Tone - PR8181 / www.posi-tone.com

Roxy Coss : saxophones ténor et soprano : clarinette basse, compositions / Alex Wintz : guitare / Miki Yamanaka : piano / Rick Rosato : basse / Jimmy MacBride : batterie /+/ Lucas Pino : clarinette basse sur 10.

01. Nevertheless, She Persisted / 02. Little Did She Know / 03. She Neeeded A Hero, So That’s What She Became / 04. Females Are Strong As Hell / 05. Mr. President / 06. #MeToo / 07. Choices / 08. Feminist AF / 09. Nasty Women Grab Back / 10. Ode To A Generation // Enregistré au studio Acoustic Recording de Brooklyn (New York) le 21 septembre 2017.


DAÏDA : « La légende de Daïdarabotchi »

info document -  voir en grand cette imageVincent Tortiller, le fils de Franck, publie son premier EP sur le label familial. Il s’entoure de très bons musiciens pour jouer une musique qui s’inscrit dans l’air du temps, entre jazz et musiques actuelles. Un album « carte de visite » pour approfondir ce travail sur les scènes que cette musique séduira.

> Label MCO - EP 2018 / www.labelmco.com

Vincent Tortiller : batterie / Alexandre Hérichon : trompette / Antonin Fresson : guitare / Loran Cariou : claviers / Samuel F’Hima : contrebasse / Lucile Chriqui, Cynthia Abraham : voix

01. LA NeF dEs FoUs / 02. MUrMuRAtiOn / 03. haFAUne / 04. LiLI BOis eT LEs briQues / 05. tRAfalgar / 06. koDamA (feat Lucile Chriqui) // Enregistré récemment en France.


E. J. DECKER : « Bluer Than Velvet : The Prysock Project »

info document -  voir en grand cette imageVous excuserez la comparaison mais ce vocaliste américain m’a fait tout de suite penser à Eddy Mitchell, le vétéran frenchie... La comparaison n’a rien d’infamant remarquez. Sans doute le timbre assez grave d’une voix qu’E.J. Decker sait mettre en valeur dans le cadre d’une formation robuste. Si, comme moi, vous ne connaissez pas encore ce vocaliste qui n’est pourtant plus un gamin, écoutez ce disque en hommage au vocaliste Arthur Psyrock (1924 ou 1929-1997).

> Candela records - 888295623988 / store.cdbaby.com/EJDecker

E. J. Decker : voix / Claire Daly : saxophone baryton / Elizabeth Frascoia : trombone / Les Kurtz : piano / Chris Bergson : guitare / Saadi Zain : basse / Tom Melito : batterie

01. You Had Better Change Your Ways / 02. Autumn in New York / 03. What a Difference a Day Made / 04. Blue Velvet / 05. Why Can’t You Behave ? / 06. Since I Fell for You / 07. It’s Too Late (Baby Too Late) / 08. When You Walked in the Room / 09. He Loves and She Loves / 10. When I Fall in Love / 11. On the Street Where You Live / 12. I Could Write a Book / 13. (I Don’t Stand) a Ghost of a Chance / 14. September in the Rain // Enregistrement récent aux USA. http://


DUOLOGY EXPERIMENT : « Leaving Space »

info document -  voir en grand cette imageUn duo guitare-batterie à visée « expérimentale » si on se fie à l’intitulé. En fait ces deux musiciens maîtrisent la technique instrumentale et les effets technologiques pour imaginer un univers sonore singulier. Quatre titres pour commencer, c’est une bonne entrée en matière...

> autoproduction / duologyexperiment.bandcamp.com/leaving-space

Robin Nitram : guitare / Antoine Delbos : batterie

01. For Lily / 02. Luca’s home / 03. Medley / 04. Refuge feat Ella Rabeson // Enregistrement récent – France.


ÉA PROJECT - Martin GUIMBELLOT : « Le combat des loups »

info document -  voir en grand cette imageOù l’on retrouve Yoann Loustalot et Frédéric Pasqua (cf. Lucky Dog plus haut) sous la « direction » du contrebassiste Martin Guimbellot. Esprit jazz post (hard) bop et belles couleurs d’ensemble.

> Jazz Family - JF046 / Socadisc

Martin Guimbellot : contrebasse, compositions / Stéphane Moutot : saxophones ténor et soprano / Yoann Loustalot : trompette, bugle / Simon Chivallon : piano / Frédéric Pasqua : batterie

01. Boomerang / 02. Course Poursuite / 03. Borderline / 04. King Monk / 05. ÉA / 06. Urban Shadows / 07. Le Combat des Loups / 08. Gaïa / 09. In Blue // Enregistré au Studio des Egreffins à Videlles (France) en 2018.


Nick FINZER : « No Arrival »

info document -  voir en grand cette imageAprès ÉA Project, ici en France, écoutons aux USA le sextet du tromboniste vituose Nick Finzer dans une même veine musicale post bop avec une science certaine des associations de timbres. Mention spéciale au saxophoniste-clarinettiste basse Lucas Pino !

> Posi-Tone - PR8182 / www.posi-tone.com

Nick Finzer : trombone / Lucas Pino : saxophone ténor, clarinette basse / Alex Wintz : guitare / Victor Gould : piano / Dave Baron : contrebasse / Jimmy Macbride : batterie

01. Rinse And Repeat (Finzer) / 02. Never Enough (Finzer) / 03. Maria (Bernstein) / 04. Tomorrow Next year (Finzer) / 05. Soon (Gershwin) / 06. No Arrival (Finzer) / 07. Pyramid (Ellington, Gordon, Mills, Tizol) / 08. Only This Only Now (Finzer) / 09. The Greatest Romance Ever Sold (Prince) / 10. A Flower Is A Lonesome Thing (Ellington) // Enregistré à Brooklyn (New York) le 14 septembre 2017.


Yonathan GAT : « Universalists »

info document -  voir en grand cette imageAlors là, je passe car cette musique ne me parle absolument pas et je ne saurais quoi en dire ou alors... Mais non, autant se taire !

> tak:til – Glitterbeat - GBCD058 - Indigi CD 155522 / Differ-Ant

Yonathan Gat : guitares, électronique / Gal Lazer : batterie / Sergio Sayeg : basse /+/ Eastern Medicine Singers sur 5…

01. Cue the Machines / 02. Post-World / 03. Fading Casino / 04. Cockfight / 05. Medicine / 06. Projections / 07. Sightseer / 08. Dream Sequence / 09. Chronology / 10. The Imaginary // Enregistrement récent aux USA.


Jean-Brice GODET : « Épiphanies – 8 études pour dictaphones, radios et clarinettes »

info document -  voir en grand cette imageTrès investi dans les musiques improvisées, Jean-Brice Godet est également un musicien-chercheur diplômé en informatique musicale à l’Université Pierre et Marie Curie et à l’I.R.C.A.M.. Pas vraiment d’informatique ici mais une musique d’artisan défricheur à partir de ses clarinettes et de divers antiques outils de diffusion de son. Insolite et poétique !

> Gigantonium - GIG004GOD1 / www.gigantonium.com

Jean-Brice Godet : clarinettes, dictaphones, radios…

Face A : 01. Ouverture / 02. Dans la matière / 03. Well, You Know / 04. Petit Poème Symphonique /
Face B – 05. Continuum / 06. L’Absence / 07. Dans les aspérités / 08. Final // Enregistré par Jean-Marc Foussat à La Garennes-Colombes en juillet-août 2017.


Dexter GOLBERG Trio : « Tell Me Something New »

info document -  voir en grand cette imageÔ combien de pianos, combien de contrebasses, combien de batteries s’en vont aujourd’hui voguer en triangle sur l’immensité des eaux du jazz... Celui de Dexter Goldberg ne démérite pas bien au contraire mais où est sa différence ?

> Jazz & People - JPCD818004 / [PIAS]

Dexter Goldberg : piano, compositions / Bertrand Beruard : contrebasse / Kevin Lucchetti : batterie

01. Tell Me Something New / 02. A Chord Into Me / 03. RER B / 04. Rainbow / 05. Osmose / 06. Nostalgia / 07. Smart Tone / 08. Waves Of Sand / 09. I’ll be OK // Enregistré au Studio Sextan de Malafoff du 27 au 29 octobre 2016.


Philipp GROPPER’S PHILM : « Live at Bimhuis »

info document -  voir en grand cette imageCet album du berlinois Philipp Gropper et de son quartet Philm aurait sans doute pu figurer dans ma sélection mensuelle tant la production du label WhyPlayJazz est intéressante ! On écoutera donc avec intérêt la musique dense et profonde, parfois hypnotique de ce groupe enregistré en concert au célèbre Bimhuis d’Amsterdam. (Une réserve sur l’utilisation du synthé cependant !).

> WhyPlayJazz - WPJ041 / www.whyplayjazz.de

Philipp Gropper : saxophone ténor, composition / Elias Stemeseder : piano, synthetiseur / Robert Landfermann : basse / Oliver Steidle : batterie

01. Sun Ship (Part 1) / 02. Sun Ship (Part 2) / 03. Ze / 04. Who Owns The World ? (Part 1) / 05. Who Owns The World ? (Part 2) / 06. J (Part 3) / 07. Licht // Enregistré en concert au Bimhuis à Amsterdam (Hollande) le 30 juin 2017.


Olivier HUTMAN – Marc BERTAUX – Tony RABESON : « Beatgames »

info document -  voir en grand cette imageEt voilà qu’Olivier Hutman, Marc Bertaux et Tony Rabeson, brillants musiciens au demeurant, nous font le coup des « Stars 80 » pour reconstituer leur trio en se souvenant de leur Prix Boris Vian de l’Académie du Jazz millésimé 1984. Les années ont passé et la fusion n’est plus vraiment notre tasse de thé même enregistrée impeccablement en 2018. On leur souhaite bien du succès cependant.

> Cristal Records - CR272 / Sony Music

Olivier Hutman : piano, Fender Rhodes, synthétiseur / Marc Bertaux : guitare basse / Tony Rabeson : batterie

01. Music To My Ears (Olivier Hutman) / 02. Horizon Opening (Olivier Hutman) / 03. As If Nothing (Olivier Hutman) / 04. Avec Paulette (Marc Bertaux) / 05. Doris (Tony Rabeson) / 06. So, You Know How ? (Olivier Hutman) / 07. The Ahava Raba Step (Olivier Hutman) / 08. Twicked Link (Olivier Hutman) // Enregistré en janvier et février 2018 au Studio Alhambra, Rochefort (France).


INITIATIVE H : « Broken Land »

info document -  voir en grand cette imageLe « grand format » toulousain Initiative H se lance dans une suite ambitieuse décrite comme un « road-movie onirique ». La musique travaillée avec beaucoup de savoir-faire reste fidèle à une esthétique qui s’inscrit dans l’esprit du jazz teinté de couleurs rock et électro.

> NeuKlang - NCD4189 / [PIAS]

David Haudrechy : saxophone soprano, composition, direction, voix, sons additionnels / Ferdinand Doumerc : saxophone alto, flûte / Gaël Pautric : saxophone baryton, clarinette basse / Nicolas Gardel : trompette / Cyril Latour : trompette / Olivier Sabatier : trombone, sons additionnels / Lionel Segui : trombone basse / Amaury Faye : piano, Fender Rhodes / Olivier Cussac : synthetiseur / Florent Hortal : guitare / Pascal Celma : basse électrique / Pierre Pollet : batterie / Florent « Pepino » Tisseyre : percussions /+/ La Lauzeta : voix sur 1 & 9.

01. Broken Land / 02. Signes / 03. The Point / 04. Just Punk / 05. Far West / 06. Fun Kills / 07. Failure / 08. Trouble / 09. Polaroid // Enregistré à Toulouse (France) du 11 au 16 décembre 2017.


Jon IRABAGON Quartet w. Special Guest Tim HAGANS : « Dr. Quixotic’s Traveling Exotics »

info document -  voir en grand cette imageOUI ! et pourquoi ce « Oui » ? Vous le saurez en lisant la chronique publiée le 27 avril. C’est ICI !...(Vitrine d’avril 2018#2 - Thierry Giard).

> Irabbagast records - 010 / www.jonirabagon.com

Jon Irabagon : saxophone ténor / Luis perdomo : piano / Yasushi Nakamura : contrebasse / Rudy Royston : batterie /+/ Tim Hagans : trompette

01. The Demon Barber of Fleet Week / 02. Emotional Physics’ The Things / 03. You Own Your Own / 04. The Bo’ness Monster / 05. Pretty Like North Dakota / 06. Taipei Personality // Enregistré en septembre 2016 à Buenos-Aires (Argentine).


Gene JACKSON Trio NuYorx : « Power Of Love »

info document -  voir en grand cette imageLe « Pouvoir de l’Amour » jouera-t-il en faveur du trio du batteur Gene jackson ? Vous le saurez en écoutant cet album sur l’excellent label britannique Whirlwind Recordings ! Un trio de haute tenue qui reste très ancré dans une esthétique jazz acoustique. On ne s’en plaindra pas !

> Whirlwind Recordings - WR4723 / Bertus

Gene jackson : batterie / Gabriel Guerrero : piano / Carlo De Rosa : contrebasse

01. I Love You (C.Porter) / 02. Great River (Jackson) / 03. A Peaceful Tremor (De Rosa) / 04. Lighting (Guerrero) / 05. Played Twice (Monk) / 06. Land of the Free (Guerrero) / 07. Neptune (De Rosa) / 08. Ugly Beauty (Monk) / 09. Before Then (Jackson) / 10. Lapso (Guerrero) // Enregistré à Paramus (New Jersey, USA) le 26 avril 2017.


KAIROS SEXTET : « Transition »

info document -  voir en grand cette imageOn retrouve le label Dafnison du batteur Dafnis Prieto (cf. le dessus de cette pile, ici...) qui accueille ce sextet de jeunes et brillants musiciens, élèves de la Frost School of Music (où officie Prieto). Musique vive et très arrangée qui ne manque pas de qualités... mais avec peu d’originalité.

> Dafnison Music / www.kairossextet.com/vision

Tom Kelley : saxophones alto et soprano / Sam Neufeld : trompette / Sean Johnson : saxophone ténor / Nick Lamb : piano, claviers / Jon Dadurka : contrebasse, basse / Johnathan Hulett : batterie

01. Transition / 02. Sunspot / 03. (No) Time to Spare / 04. On and On / 05. Triangles and Circles / 06. Dafnison / 07. I Remember You / 08. Thrive // Enregistrement récent aux USA.


KAYO : « Manhattan Sunset »

info document -  voir en grand cette imageMême pochette un peu recadrée, Kayo tout court en lieu et place de Kayo Hiraki et on (re)publie un album de 2014 ! Ça n’enlève rien à la musique de cette pianiste qui est totalement dans les clous du jazz. Bien sympathique...

> Edwards Records – P.2014 - A246ER-444406 / https://www.cduniverse.com/producti... (paru en 2014 ?)

Kayo Hiraki : voix, piano / Patrick O’Leary : contrebasse / Eric Halvorson : batterie /+/ Russell Malone : guitare / Giuseppe Milici : harmonica / Nick Hempton : saxophone alto

01. 59th Street Station B Line / 02. Tarte Aux Fraises / 03. June In Paris / 04. Runaway Thought / 05. Komorebi / 06. Kojyo No Tsuki / 07. Gorilla In Safari Motel / 08. Saga Of Harrison Crabfeathers / 09. Manhattan Sunset / 10. Midday Sun Shower / 11. Cafe Gitane / 12. My Melancholy Baby // Enregistré au Cathedral Sound Studio, Long Island City, New York en janvier 2014.


Ola KVERNBERG : « Steamdom »

info document -  voir en grand cette imageLe polyinstrumentiste norvégien Ola Kvernberg a mis le paquet sur les percussions dans ce disque pour présenter un répertoire à plusieurs facettes façon musique de film un rien loufoque... mais un peu lassante de notre point de vue.

> Grappa - GRCD 4569 / Outhere

Ola Kvernberg : violon, alto, orgue Hammond, Vox Continental, harmonium, guitare, thérémine, Taurus, batterie, percussions / Erik Nylander : batterie, pandeiro / Børge Fjordheim : batterie, autoharpe préparée / Hans Hulbækmo : djembé, bongo, tambourin, batterie / Nikolai Hængsle Eilertsen : basse électrique / Øyvind Blomstrøm : guitare électrique, guitare baryton, pedal steel guitar / Daniel Buner Formo : orgue Hammond B3.

01. Prologue / 02. And Now / 03. Caterpillar / 04. Black Lemon / 05. Go Up / 06. Interlude / 07. Above The Dance - Part 1 / 08. Above The Dance - Part 2 / 09. Through the Mantle // Enregistré en Norvège du 29 au 31 janvier 2017.


LA STRIZZA : « Serpents »

info document -  voir en grand cette imageLe trio La Strizza est issu du collectif OH (Strasboug) qui se centre sur les musiques créatives d’aujourd’hui. À la manière de ce qu’on appelle souvent les power-trios, Kalevi Uibo, Vincent Posty et Francesco Rees créent une musique d’une grande densité chargé d’énergie électrique. Une démarche intéressante et un groupe à découvrir si ce n’est déjà fait !

> Label OH ! - COH 008 / Inouïe Distribution

Kalevi Uibo : guitare, effets / Vincent Posty : basse, effets / Francesco Rees : batterie, MAO.

01. Serpent / 02. Megalithes / 03. Truc 3 / 04. Stalker / 05. Elephant // Enregistré récemment au Downtown Studio, Strasbourg (France).


Timo LASSY : « Moves »

info document -  voir en grand cette imageOn prétend que Timo Lassy est une star montante du jazz finlandais. On veut bien le croire mais qu’il le prouve avec une musique moins stéréotypée, éclectique et faite pour plaire. On connaît de nombreux musiciens finlandais bien plus créatifs et dignes d’intérêt. N’est pas Charles Gil [2] ?

> MustHaveJazz – Membran - 234482 / Modular-Membran

Timo Lassy : saxophone ténor, piano Bontempi, Weltmeister Claviset / Georgios Kontrafouris : piano, Wulitzer, orgue Hammond / Antti Lötjönen : contrebasse / Teppo Mäkynen : batterie / Abdissa Assefa : percussion /+/ Ricky-Tick Big Band Brass, V-L Pöyhönen : direction sur 1, 3, 4, 5, 10 / Sami Koskela : xylophone sur 1, 3 / Ville Riippa : synthétiseur, orgue Hammond / Henri Mäntylä : wurlitzer sur 11 / Eero Koivistoinen : saxophone ténor sur 6 et 8 / Joyce Elaine Yuille : voix sur 10 et 12 / Paleface : voix sur 12.

01. Q & A (Feat. Ricky-Tick Big Band Brass) / 02. Love Spirit / 03. Lashes (Feat. Ricky-Tick Big Band Brass) / 04. Northern Express (Feat. Ricky-Tick Big Band Brass) / 05. Elegy For A Free Spirit (Feat. Ricky-Tick Big Band Brass) / 06. E71 (Feat. Eero Koivistoinen) / 07. Moves / 08. Casa de Ferro (Feat. Eero Koivistoinen) / 09. Adriatic / 10. Harlem’s Way (Feat. Joyce Elaine Yuille) / 11. Sundown At Sunset / 12. Trouble (Feat. Paleface & Joyce Elaine Yuille) // Enregistré à Helsinki (Finlande) du 13 au 15 novembre 2017 + décembre 2017. 11 enregistré en 2014.


LUCIEN & THE KIMONO ORCHESTRA : « Horizon »

info document -  voir en grand cette imageJ’avais reçu ce disque au début de l’année, ne sachant qu’en faire. C’est mon jour de générosité, je vous le présente mais je n’ai vraiment rien à dire sur cette musique... Tant pis !

> Cracky records - EP / www.crackirecords.com

Lucien Bruguière : basse, voix / Hugo Houselle : guitare, voix / Augustin Vignet : claviers / Alex Truet : batterie /+/ Milo McBride : voix sur 2.

01. Connection / 02. Fresh Start feat. Milo McBride / 03. Horizon / 04. Georges / 05. Shell / 06. Asile // Enregistrement récent, France.


Pierre MARCUS : « Pyrodance »

info document -  voir en grand cette imagePierre Marcus impose sa patte avec cet album. Musique vive et travaillée totalement référée aux codes du jazz mais qui trouve sa singularité dans le jeu d’une belle équipe de musiciens : Baptiste Herbin brillant et inspiré et le batteur Thomas Delor qui impressionne par son sens mélodique à la batterie. À écouter et plus si affinités !

> Jazz Family - PM2-171284-1 / Socadisc

Baptiste Herbin : saxophones alto et soprano / Fred Perreard : piano / Thomas Delor : batterie / Pierre Marcus : contrebasse /+/ Irving Acao : saxophone ténor sur 9 et 10.

01. Le Berthe Fute / 02. Giulia & Kattleya / 03. Longue Attente / 04. Luboff / 05. 317 East 32ND Street / 06. Mestre Dana / 07. Papillon Bungallow / 08. Paradise Sister / 09. Blues Minjeur / 10. Pyrodance // Enregistré au Studio de Meudon (France) en septembre 2017.


Fabrice MARTINEZ CHUT ! : « Rebirth Reverse »

info document -  voir en grand cette imagePour ce nouvel album disponible en double vinyle et en numérique, Fabrice Martinez associe/oppose Rebirth son précédent album (2016) remasterisé et Reverse, tout nouveau et totalement acoustique. Chut !, une formation à fort potentiel qui révèle encore plus sa personnalité dans la version acoustique. Conseillé, bien sûr !

> ONJ Records - JF007 (Vinyle et digital) / L’Autre Distribution

Fabrice Martinez : trompette, bugle, composistions sauf 5 et 13 / Fred Escoffier : piano, claviers / Bruno Chevillon : contrebasse et basse électrique / Éric Échampard : batterie.

01. Rebirth Reverse / 02. P&T Reverse / 03. Prune Reverse / 04. Aux Cendres Reverse / 05. Devant la colline (Escoffier) / 06. Smity Reverse / 07. Nino Reverse / 08. Roots Reverse / 09. Rebirth / 10. P and T / 11. Prune / 12. Aux cendres etc / 13. Derriere la colline (Escoffier) / 14. Smity / 15. Nino et le retour des nuages / 16. Roots // Enregistré en France (Studios Ferber) en février 2016 (Rebirth - réédition remasterisée) et dans la chapelle Saint-Philippe de Meudon (France) en septembre 2017 (Reverse - inédit en acoustique).


Christophe MONNIOT – GRAND ORCHESTRE DU TRICOT : « Jericho Sinfonia »

info document -  voir en grand cette imageOUI ! et pourquoi ce « Oui » ? Vous le saurez en lisant la chronique publiée le 27 avril. C’est ICI !...(Vitrine d’avril 2018#2 - Thierry Giard).

> Ayler Records - AYLCD-156 / www.ayler.com

Christophe Monniot : saxophones sopranino et alto, composition, direction artistique / Sylvie Gasteau : sonographie, livret, direction artistique / Roberto Negro : piano / Adrien Chennebault : batterie, direction artistique / Valentin Ceccaldi : violoncelle, horizoncelle, percussions / Florian Satche : batterie, percussions / Guillaume Aknine : guitare électrique / Jean-Baptiste Lacou : trombone / Gabriel Lemaire : saxophones alto et baryton / Quentin Biardeau : saxophones soprano et ténor / Alexis Persigan : trombone / Alain Regardin : trompette / Yoann Loustalot : trompette, bugle.

01. Veni Veni Emmanuel / 02. Pré-Hymne / 03. Hymne 1-Fil Rouge 1 / 04. Paix Nombres / 05. Hymne 2-Fil Rouge 2 / 06. Sonne, Heure / 07. Hymne 3 / 08. Fil Rouge 3 / 09. Ultime Atome / 10. Dans Cité // Enregistré à La Fabrique, Meung-sur-Loire du 27 au 30 décembre 2015.


Philippe MOURATOGLOU Trio : « Univers-Solitude »

info document -  voir en grand cette imageEn novembre 2017, je vous présentais « Legends Of The Fall », superbe disque réunissant Jean-Marc Foltz, Philippe Mouratoglou et Ramon Lopez (lire ici - OUI !). Cette fois, le guitariste si atypique et secret est à la tête d’un trio avec le même batteur (toujours irréprochable) et Bruno Chevillon à la contrebasse. Très beau disque aux couleurs irisées. De la musique tout simplement !

> Vision Fugitive - VF313015 / L’Autre Distribution

Philippe Mouratoglou : guitares acoustiques / Bruno Chevillon : contrebasse / Ramon Lopez : batterie.

01. Univers-solitude / 02. Eris (Rêverie) / 03. L’échelle de l’évasion / 04. De ciel en ciel / 05. Hydra / 06. Voiles / 07. Porte-nuage (Scott’s blues) / 08. Lonely woman (Coleman) / 09. Haumea / 10. 25 novembre // Enregistré en novembre 2017 aux Studios la Buissonne (Pernes-Les-Fontaines, France).


Kim MYHR : « You I Me » > Hubro - HUBROCD2593 / Outhere

info document -  voir en grand cette imageEncore un guitariste pas comme les autres ce Kim Myhr. Il lui aura fallu pas moins de 5 mois pour réaliser les deux plages de ce disque, errance musicale qui n’est pas sans rappeler les grandes heures des musiques répétitives.

Kim Myhr : guitares, électronique /+/ Tony Buck : batterie / Ingar Zach : batterie / Hans Hulbækmo : batterie.

01. You I Me A (17’57) / 02. You I Me (20’10) // Enregistré récemment (pendant 5 mois) en Norvège.


NOX.3 & Linda OLÁH : « Inget Nytt »

info document -  voir en grand cette imageNous avons raté la sortie de cet album de NOX.3 au début 2018. Voici donc la concrétisation du travail du trio Fox (x2) - Naulleau avec la complicité remarquée et remarquable de Linda Oláh. Il font partie de la sélection 2018 Jazz Migration et fréquenteront à ce titre de nombreuses scènes. Ne les manquez pas pour écouter leur jazz 2.0 tout à fait convaincant !

> Ilona Records - LIR8397156 / L’Autre Distribution

Linda Oláh : voix, effets / Rémi Fox : saxophones, effets / Matthieu Naulleau : piano augmenté / Nicolas Fox : batterie, effets

01. On y vache / 02. Signs / 03. Mid Descension / 04. Le baiser / 05. L’horizon / 06. Light / 07. Radio Edith / 08. Nothing New / 09. Du har ett nytt meddelande / 10. Lucid Dream / 11. Amiaman / 12. Longtemps / 13. Le silence // Enregistré à la Maison des Artistes, Chamonix (France) en 2017.


ONJ – Orchestre National de Jazz : « Concert anniversaire 30 ans »

info document -  voir en grand cette imageRevivez en audio et vidéo (DVD) le concert du 2 septembre 2016 à La Villette (Paris) pour célébrer les 30 ans de l’Orchestre National de Jazz. Les chefs historiques étaient là pour diriger l’actuel ONJ augmenté de quelques renforts et cette formation démontre son incroyable potentiel pour s’adapter à des univers musicaux bien différents. Chapeau !

> ONJ Records - 464444 / L’Autre Distribution

Olivier Benoit : guitare / Jean Dousteyssier : clarinettes / Alexandra Grimal : saxophone ténor / Hugues Mayot : saxophone alto / Fidel Fourneyron : trombone / Fabrice Martinez : trompette, bugle / Théo Ceccaldi : violon / Sophie Agnel : piano / Paul Brousseau : Fender Rhodes / Sylvain Daniel : basse électrique / Eric Echampard : batterie /+/ François Jeanneau, Antoine hervé, Claude Barthélémy, Denis Badault, Laurent Cugny, Didier Levallet, Paolo Damiani, Franck Tortiller, Daniel Yvinec : direction, instrumentistes invités /+/ Élise Caron : flûte, voix / Yaël Naïm : voix / Élèves du CNSMD Paris et le l’Académie Norvégienne de Musique.

Audio : 01. Jazz lacrymogene (Jeanneau) / 02. Desert City (Hervé) / 03. Real Politik (Barthélémy) / 04. A plus tard (Badault) / 05. In tempo (Cugny) / 06. Out Of (Levallet) / 07. Argentiera (Damiani) / 08. Oud-Oud (Barthélémy) / 09. Valse 2 (Tortiller) / 10. Shipbuilding (Yvinec) / 11. Paris V (Benoit) // Enregistré en concert à la Cité de la Musique le 2 septembre 2016 (festival Jazz à La Villette).
Vidéo (DVD) : Concert (1:42:00) – Bonus : interviews de François Jeanneau, Antoine hervé, Claude Barthélémy, Denis Badault, Laurent Cugny, Didier Levallet, Paolo Damiani, Franck Tortiller, Daniel Yvinec, Olivier Benoit.


Ichiro ONOE : « Miyabi »

info document -  voir en grand cette imageJaponais aujourd’hui parisien, le batteur Ichiro Onoe a fait depuis belle lurette la preuve de son grand talent. Fort bien entouré dans ce quartet, il nous offre un beau disque pour témoigner de son profond amour du jazz, de son histoire et de son présent. Une musique d’une grande sincèrérité.

> Promise Land - PL014 / Socadisc

Geoffrey Secco : saxophone ténor / Ludovic Allainmat : piano / Matyas Szandai : contrebasse / Ichiro Onoe : batterie, compositions.

01. Conspiratio / 02. Despite All / 03. No Regret / 04. Life Pulse / 05. Find Her Ring / 06. Miyabi / 07. Uphold My Way // Enregistré au Studio de Meudon (France) les 30, 31 octobre et 1er novembre 2017.


ORCASTRATUM : « Orcastratum »

info document -  voir en grand cette imageJe connaissais Glen Scott pour sa participation à quelques disques d’Eric Bibb (ici présent). Il est musicien et producteur dans ce projet assez ambitieux qui associe musique acoustique, instruments traditionnels, voix et électronique. Belles ambiances... mais un peu soporifique à mon goût.

> Compunctio / www.compunction.com

Glen Scott : production, composition, nombreux instruments /+/ Eric Bibb : voix et guitare / Solo Cissokho : voix, kora / Binker Golding : saxophone / Shaneeka Simon : voix / BERG : voix / Ralph Salmins : batterie, percussions / Neville Malcolm : basse acoustique / Eric Appapoulay : guitares.

01. Spirit of the Skog feat.Solo Cissokho / 02. Unexpected relations / 03. Hallelujah Ironically feat.Binker Goulding & BERG / 04. Wizdoom / 05. No Need Feat.Eric Bibb & Shaneeka Simon // Enregistré récemment aus studios Soho, Londres (GB).


Anne PACEO : « Fables Of Shwedagon »

info document -  voir en grand cette imageCe disque est l’enregistrement du concert donné au festival Jazz Sous Les Pommiers à Coutances le 27 mai 2017. J’avais écrit « Une fois de plus, Anne Paceo, toujours radieuse derrière sa batterie, a fait la preuve de son talent de direction d’ensemble en réalisant une synthèse réussie entre jazz et musique traditionnelle, sans tomber dans les travers aguicheurs de la world music. Un beau moment. ». Impression confirmée à l’écoute de ce disque. Insolite et joyeux !

> Laborie Jazz - LJ50 / Socadisc

Hein Tint : pat waing / Kyaw Soe : maung zaing / Htno ∞ : hne, flûte / Kyie Myint : chauk lone pat / Ye Min Thu : si wa / Christophe panzani : saxophone / Pierre Perchaud : guitare / Leonardo Montana : piano / Joan Eche-Puig : contrebasse / Anne paceo : batterie, voix, compositions sauf 1, 5 et 6.

01. Yin padey thar (Heint Tint) / 02. Every night has a morning / 03. Le soleil, la lune, et l’étoile du soir / 04. Myanmar folk song / 05. Hla thuzar (Sein Bo Tint) / 06. Yamona (Heint Tint) / 07. Fables of shwedagon // Enregistré en concert au festival Jazz Sous Les Pommiers, Coutances (50, France) le 27 mai 2017.


Fred PASQUA : « Moon River »

info document -  voir en grand cette imageFrédéric Pasqua et Yoann Loustalot font leur troisième passage dans cette « pile de disques » (Après Lucky Dog et ÉA Project. Voir plus haut). Cette fois, le batteur est leader (une première) pour ce disque d’une grande sensibilité pour lequel il réalise un beau bouquet de quelques-une des compositions qui comptent pour lui avec une formation variant dans sa géométrie et ses couleurs d’une plage à l’autre.

> Bruit Chic - BC0132675 / L’Autre Distribution

Fred Pasqua : batterie / Yoann Loustalot : trompette, bugle / Nelson Veras : guitare, sauf 13 / Yoni Zelnik : contrebasse /+/ Adrien Sanchez : saxophone ténor sur 6, 8, 13 / Robin Nicaise : saxophone ténor sur 12, 13 / Laurent Coq : piano sur 1 et 9 / Jean-Luc DiFraya : voix sur 1 et 9.

01. Soupir (Ravel) / 02. The Peacocks (Rowles) / 03. Gentle Piece (Wheeler) / 04. Circle (M.Davis) / 05. Riot (Hancock) / 06. Something Sweet, Something... (A.Sanchez) / 07. Black Narcissus (Henderson) / 08. Nascente (Nascimento) / 09. Moon River (Mercer-Mancini) / 10. Timeless (Abercrombie) / 11. Yellow Violet (A.Hill) / 12. Central Park West (Coltrane ) / 13. Louisiana Fairytale (Parish-Gillespie-Coots) // Enregistré aux Studios La Buissonne (Pernes-Les-Fontaines, 84) les 30 et 31 octobre 2017.


Géraud PORTAL : « Let My Children Hear Mingus »

info document -  voir en grand cette imageOn retiendra avec ce double album que le contrebassiste Géraud Portal est un grand admirateur de Charlie Mingus au point de réunir une formation à l’image des combos du « grand Charles » pour jouer sa musique deux soirs durant au Duc des Lombards (Paris). Visiblement, audiblement, ces musiciens se font plaisir, preuve que la musique de Mingus est inoxydable.

> Jazz Family / Socadisc

Géraud Portal : contrebasse / César Poirier : saxophone alto / Luigi Grasso : saxophone baryton / Quentin Ghomari : trompette / Vahagn Hayrapetyan : piano / Kush Abadey : batterie /+/ Laurent Couthaliac : piano sur 1 CD2 / Joe Sanders : contrebasse sur 5 CD2 / Mario Ponce-Enrile : voix sur 5 CD1

CD1 : 01. Moanin / 02. Orange Was The Color Of Her Dress Then Blue Silk / 03. Duke’s Choice / 04. Fables Of Faubus / 05. Paris In Blue
CD2 : 01. Haitian Fight Song / 02. The Shoes Of The Fisherman’s Wife Are Some Jive Ass Slippers / 03. Portraits / 04. Parkeriana / 05. Oh Lord Don’t Let Them Drop That Atomic Bomb On Me // Compositions de Charles Mingus // Enregistré en concert au Duc des Lombards (Paris) les 15 et 16 décembre 2017.


REIS – DEMUTH – WILTGEN : « Once In A Blue Moon »

info document -  voir en grand cette imageÔ combien de pianos, combien de contrebasses, combien de batteries s’en vont aujourd’hui voguer en triangle sur l’immensité des eaux du jazz... (je me répète !). Celui-ci, le trio de Michel Reis, a déjà fait ses preuves et tire bien son épingle du jeu. Du sérieux, de l’inspiration, un son, une cohésion évidente : ils sont bons, c’est certain ! Belle interprétation très sensible du Both Sides Now de Joni Mitchell exposé à la contrebasse par Marc Demuth.

> CamJazz - CAMJ7926-2 / [PIAS]

Michel Reis : piano, compositions sauf 2, 10, 4, 11 / Marc Demuth : contrebasse / Paul Wilgen : batterie.

01. Freedom Trail / 02. Push (Wiltgen) / 03. 22 May 15 / 04. Both Sides Now (Mitchell) / 05. New Beginning / 06. Never Seen Again / 07. Sacred Conversation / 08. Catherine’s Song / 09. A Day In The Village / 10. Between A Rock And A Hard Place (Wiltgen) / 11. Dante (Demuth) / 12. Coming Home / 13. Sunrise In Juba // Enregistré à Cavalicco (Udine, Italie) les 21 et 22 septembre 2017.


Marjolaine REYMOND : « Demeter No Access »

info document -  voir en grand cette imageMarjolaine Reymond se présente comme une artiste polymorphe (chant, composition, arrangements, scénographie). Le projet « Demeter No Access » est une ambitieuse, synthèse de musique et de poésie, de mythologie et d’allusions littéraires. Peut-être un peu trop conceptuel pour parvenir à me toucher vraiment. Reste que les musiciens sont toujours excellents et que cette musique parviendra peut-être à vous séduire...

> Cristal Records – Kapitaine Phoenix Collectif - KPC2017 / Sony

Marjolaine Reymond : chant / Bruno Angelini : piano, Fender Rhodes / Denis Guivarc’h : saxophone alto / Olivier Lété : basse électrique / Christophe Lavergne : batterie / Régis Huby : violon / Clément Janinet : second violon / Guillaume Roy : alto / Marion Martineau : violoncelle

Livre I Le Bestiaire : 01. Cheval nommé / 02. Les Cupidons glacés / 03. Le Tigre d’Annabelle / Livre II Les Métamorphoses ; 04. Eurydice intereptum morsus serpentis / 05. Spirito e cielo / 06. Demeter No Access / 07. Écrire la lettre / Livre III L’Odyssée ; 08. L’Odyssée de Ted Parker / 09. Orféo e Proserpina / 10. Le Cri du Centaure / 11. Persephone Unlimited / Livre IV L’Exode ; 12. Isaac et le Minotaure / 13. Senso di colpa e la perdita / 14. L’Exode de Ted Parker // Enregistré du 7 au 9 avril 2017 au studio Alhambra Colbert de Rochefort (France).


Antonio SANCHEZ : « Channels Of Energy »

info document -  voir en grand cette imageLe WDR Big Band de Cologne a pour principe de se mettre à la disposition de musiciens qu’il invite. Cette fois, c’est le batteur-compositeur Antonio Sanchez et l’arrangeur-chef d’orchestre Vince Mendoza qui sont à la tête de cette belle machine qui dispose de solistes redoutables. Ça sonne assurément fort bien. Belle énergie et son d’ensemble catégorie Pullman !

> CamJazz - CAMJ 7922-2 / Harmonia Mundi

Antonio Sanchez : batterie, compositions / Vince Mendoza : arrangements, direction d’orchestre / WDR Big Band : Johan Hörlen, Karolina Strassmayer, Olivier Peters, Paul Heller, Jens Neufang, Pascal Batoszac : saxophones, anches / Wim Both, Roy Bruynen, Andy Haderer, Ruud Breuls, John Marshall, Tom Walsh, Rüdiger Baldauf, Lorenzo Lüdemann, Martin Reuthner, Jan Schneider : trompettes, bugle / Ludwig Nuss, Shannon Barnett, Andy Hunter, Mattis Cederberg : trombones / Paul Shigihara : guitare / John Goldsby : basse, contrebasse/ Omer Klein : piano

CD1 : 01. Minotauro / 02. Nooks And Crannies / 03. Nighttime Story / 04. The Real McDaddy
CD2 : 01. New Life / 02. Grids And Patterns / 03. Imaginary Lines / 04. Channels Of Energy // Enregistré à Cologne (Allemagne) du 5 au 10 décembre 2016.


Laura SCHULER : « Elements and Songs »

info document -  voir en grand cette imageConformément à ses habitudes esthétiques, le label suisse Veto-records nous présente la démarche assez « expérimentale » de la violoniste-vocaliste improvisatrice Laura Schuler. Une démarche artistique singulière et courageuse.

> Veto Records - veto-records 018 / www.veto-records.ch

Laura Schuler : violon, voix

01. All of Sudden / 02. Klammer 1 / 03. Kün / 04. Duì / 05. Being Driven / 06. Xùn / 07. Qián / 08. The Hole / 09. Klammer 2 / 10. Lí // Enregistré à Klangkeller (Suisse) en novembre 2016.


Edward SIMON : « Sorrows and Triumphs »

info document -  voir en grand cette imageNous avons déjà eu l’occasion de chroniquer certains des disques précédents du pianiste vénézuélien-américain Edward Simon. Pour « Sorrows and Triumphs », il tire profit d’une formation exceptionnelle pour mettre en valeur la beauté raffinée de ses compositions. Un album aux grandes qualités dans lequel on retrouve le quintette à vents Imani Winds déjà entendu aux côtés de Wayne Shorter par le passé et la vocaliste Gretchen Parlato dont on apprécie toujours les qualités.

> Sunnyside Records - SSC1511 / http://www.sunnysiderecords.com/

Edward Simon : piano, compositions, arrangements /+ Quartet Afinidad : David Binney : saxophone alto / Scott Colley : contrebasse / Brian Blade : batterie /+/ Gretchen Parlato : voix / Adam Rogers : guitare / Rogerio Boccato : percussion sur 3 et 7 / Luis Quintero : percussion sur 2, 4 et 6 / Imani Winds : Valerie Coleman : flûte / Toyin Spellman-Diaz : hautbois / Monica Ellis : basson / Mark Dover : clarinette / Jeff Scott : cor

01. Incessant Desires / 02. Uninvited Thoughts / 03. Equanimity / 04. Triangle / 05. Chant / 06. Venezuela Unida / 07. Triumphs / 08. Rebirth // Enregistré au studio Systems Two, Brooklyn (New York) les 6 et 7 septembre 2017.


SKYDIVE TRIO : « Sun Sparkle »

info document -  voir en grand cette imageDans la catégorie des power trios à l’énergie électrisée, mixant jazz, rock, ambiances répétitives, voici le second album du Skydive Trio. trois personnalités fortes des musiques d’aujourd’hui en Norvége.

> Hubro - HUBROCD2596 / Outhere

Thomas T. Dahl : guitare / Mats Eilertsen : contrebasse et basse électrique / Olavi Louhivuori : batterie

01. Launch (Eilertsen) / 02. Convoy (Louhivuori) / 03. Apollo (Eilertsen) / 04. Engine Rest (Louhivuori) / 05. Decending (Louhivuori) / 06. Surface Stride (Dahl) / 07. Spruce (Louhivuori) / 08. Ascending (Eilertsen) / 09. Sun Sparkle (Louhivuori) / 10. Wish I Was Who (Camera Off) (Eilertsen) // Enregistré à Copenhague (Danemark) en mars 2017.


SPIRIT OF CHICAGO ORCHESTRA – Formation Jazz de la MUSIQUE de l’AIR : « Tribute to James Reese Europe »

info document -  voir en grand cette imageDans le cadre de la commémoration du « débarquement du jazz » en 1918, cet hommage à James Reese Europe propose une double version de 8 thèmes : la première à la manière du jazz de l’époque avec le Spirit Of Chicago Orchestra et la seconde façon « swing » par la Formation Jazz de la Musique de l’Air. Un éclairage historique et pédagogique par des musiciens d’aujourd’hui’hui qui jouent comme jadis.

> Frémeaux & Associés - FA 8552 / Socadisc

Spirit Of Chicago Orchestra : J. Etcheberry, H. Michelet : trompette / S. Cros, N. Frageix, B. Tessier : saxophones, clarinette / B. Ballaz : trombone / P-M. Jault : tuba / M. Febrer : violon / S. Mandin : banjo / J-B. Leroy : batterie / B. Stil : piano // Formation Jazz de la Musique de l’Air : M. Haage, B. Belloir, J. Rousseau : trompettes / N. Grymonprez, C. Dubilé : trombone / A. Caillet : euphonium / P. Desassis, D. Fettmann, O. Bernard, C. Lallemand, C. Dumeaux : saxophones, clarinettes / S. Maire : contrebasse / X. Sauze : batterie / S. Laferrière : direction, piano.

01. Castle House Rag (JR.Europe) / 02. Castle House Rag (JR.Europe) / 03. Ballin’ The Jack (Smith-Europe) / 04. Ballin’ The Jack (Smith-Europe) / 05. Memphis Blues (WC.Handy-Europe) / 06. Memphis Blues (WC.Handy-Europe) / 07. JA DA (Carleton-Europe) / 08. JA DA (Carleton-Europe) / 09. Castle Walk (JR Europe-Dabney) / 10. Castle Walk (JR Europe-Dabney) / 11. Down Home Rag (Sweatman-Europe) / 12. Down Home Rag (Sweatman-Europe) / 13. Broadway Hit Medley (misc.-Europe) / 14. Broadway Hit Medley (misc.-Europe) / 15. La Marseillaise (Rouget de l’Isle-Europe) / 16. La Marseillaise (Rouget de l’Isle-Europe) // Enregistré au Studio MidiLive de Villetaneuse (France) entre le 14 et le 18 décembre 2017.


THE BLUES MYSTERY : « Soul Memories »

info document -  voir en grand cette imageDu blues-rock franco-helvetico-canadien sur le label suisse PBR. Dense comme un morceau de gruyère (qui n’a pas de trous, c’est bien connu !).

> PBR Record - PBR 82094 / http://www.dvd-cd.ch/fr/cd/16260-th...

Willy Matt (France) : voix, guitare, slide guitare / Irénée Pralong (Suisse) : guitare, voix / Walter K.Thut (Canada) : basse, voix, blues harpe / Gege Bonvin (Suisse) : batterie, voix /+/ Louisa Thut : voix sur 2, 4, 5, 6, 9, 10, 11 / Kenny Matt : guitare solo sur 6.

01. 25 Degrees Below Zero / 02. Sit Down / 03. Has Humankind Lost its Soul ? / 04. I’m Afraid of the Next Blues / 05. 8000 Miles / 06. Time to Forgive / 07. Reputation / 08. Red Hot No Shot / 09. High-Level Woman / 10. Risking Love Again / 11. Keep On Working / 12. Look Out Mama // Enregistré récemment en Suisse (?).


Steve TIBBETTS : « Life Of »

info document -  voir en grand cette imageDans l’esprit ECM, le guitariste de Minneapolis, Steve Tibbetts nous convie à une errance musicale paisible et poétique qui ne manque pas de charme mais générera peut-être un peu d’ennui... Encore un musicien inclassable et singulier.

> ECM / Universal Music France

Steve Tibbetts : guitare, piano / Marc Anderson : êrcussion, handpan / Michelle Kinney : violoncelle, voix.

01. Bloodwork / 02. Life Of Emily / 03. Life Of Someone / 04. Life Of Mir / 05. Life Of Lowell / 06. Life Of Joel / 07. Life Of Alice / 08. Life Of Dot / 09. Life Of Carol / 10. Life Of Joan / 11. Life Of El / 12. End Again / 13. Start Again // Enregistré récemment à St. Paul (Minnesota – USA).


Gauthier TOUX Trio : « The colours you see »

info document -  voir en grand cette imageGauthier Toux (excellent pianiste à la technique impeccable !) se présente ici sous un intitulé un peu trompeur puisque son trio devient sextet sur la moitié des plages. Du jazz d’aujourd’hui par de brillants musiciens. Musique très aboutie mais qui ne m’enthousiasme guère...

> Naïm Records - Naimcd365 / https://www.naimaudio.com/naim-records

Gauthier Toux : piano, compositions / Kenneth Dahl Knudsen:contrebasse / Maxence Sibille : batterie /+ sur 3, 5, 6 & 8 / Christophe Panzani : saxophone / Erwan Valazza : guitare / Zacharie Ksyk : trompette.

01. Rising rays / 02. Either a dusk or a dawn / 03. Whatever colours you see / 04. Same answer / 05. Eternal / 06. Filter / 07. Spectre / 08. It all depends on the light / 09. Intro to B&W / 10. B&W / 11. Enlightened Darkness // Enregistrement récent (France ?).


UNITED COLORS OF MEDITERRANÉE : « Sirocco »

info document -  voir en grand cette imageUne formation à l’intitulé très explicite qui célèbre à sa manière et avec une science indiscutable le mariage du jazz (on retrouve ici le saxophoniste Jean-Jacques Taïb) avec les musiques du bassin méditerranéen.

> Ô Jazz - 005 / Socadisc

Guillaume Dettmar : violon, chant, compositions sauf 7 / Brahim Haiouani : contrebasse / Philippe Draï : percussions / Pierre-Henri Bluteau : guitare, oud, chant / Jean-Jacques Taïb : clarinettes basse et sib. sax soprano /+/ Jason Marsalis : marimba / Jean-Pierre Smadja : oud.

01. Count down / 02. Sahara / 03. Silence after blow up / 04. Parfum d’Orient / 05. Bird’s eyes view / 06. Aramaïc prayer / 07. Egyptian Dream, a night in Cairo (Taïb) / 08. Andalucia / 09. This world is getting wrong / 10. Constantinople / 11. Andalucia Smadj (Remix) // Enregistré en décembre 2017 à Saint-Jean-Le-Blanc (France).


Frédéric VIALE : « Pars en thèse jazz »

info document -  voir en grand cette imageAccordéonniste du sud au parcours assez éclectique, Frédéric Viale a enregistré à Turin ce disque de jazz « pur-jus » swinguant et coloré avec une belle équipe de musiciens transalpins. Rien de neuf mais c’est plutôt solide.

> Diapason - DIA 006 / Absilone

Frédéric Viale : accordéon / Emanuele Cisi : saxophone ténor / Humberto Amesquita : trombone / Aldo Zunino : contrebasse / Adam Pache : batterie.

01. Vendredi 13 / 02. Empreinte Celeste / 03. Ika / 04. Azul / 05. Ole / 06. From Day To Day (M.Miller) / 07. Swing Interdit / 08. Deep In A Dream (Van Heusen-DeLange) / 09. Paul Chambers / 10. Sous Les Ponts De Paris (V.Scotto) / 11. Song For Abdullah (K.Barron) // Enregistré à Turin (Italie) du 22 au 24 mai 2017.


WORLDSERVICE PROJECT : « Serve »

info document -  voir en grand cette imageUn groupe totalement débridé, frondeur,volontairement irrévérencieux venu de Grande-Bretagne. C’est assez délirant dans un esprit punk-jazz qui ne manque ni d’humour ni d’un certain sens sens de l’engagement politique et social, tout cela avec une sacré energie.

> Rare Noise records - RNR093 / Differ-Ant

Dave Morecroft : claviers, voix / Tim Ower : saxophone / Raphael Clarkson : trombone, voix / Arthur O’Hara : basse / Harry Pope : batterie.

01. Plagued With Righteousness / 02. Dai Jo Bo / 03. The Tales Of Mr Giggles / 04. Ease / 05. Runner / 06. Now This Means War / 07. To Lose The Love / 08. False Prophets // Enregistré à Londres en octobre 2017.


Z COMME « DIS_oRDER » : « Z Comme DIS_oRDER »

info document -  voir en grand cette imageBasé dans la région angevine, ce groupe a travaillé sur le lien image-musique pour un ciné-concert par exemple et travaillé ainsi l’approche du développement linéaire de sa musique. Rythmique énergique et tendue et espace de jeu collectif et de développements solistes... On est bien dans une déclinaison actuelle du jazz. Intéressant.

> Zei / Inouïe Distribution (parution le 01/06/2018)

Julien Behar : saxophone alto & fx + saxs c melody, baryton (1, 5), Fender Rhodes (1) / Christophe Chaïr : batterie de percussions / Stephane Decolly : basse électrique / Philippe Rak : vibraphone + marimba (5), synthétiseur (4), orgue Hammond (3) /+/ Lucien Behar : trompette (5) / Elias Delaunay : trombone (1, 5) / Johann Lefevre : trompette (1, 5), bugle (5) / Eric Thomas : guitare électrique préparée, guitare électrique (3).

01. Célérité (Julien Behar) / 02. Fatal Footsteps (Julien Behar) / 03. Evanescent (Julien Behar) / 04. Anna (Julien Behar) / 05. Ras El Hanout (Julien Behar-Christophe Chaïr-Philippe Rak) // Enregistré en France entre février 2016 et mai 2017.


Retrouvez les Piles de Disques des mois précédents... ICI !...


[1Ce jardin se visite : 25 rue de Briare à La Bussière (45230) - tel 06 09 96 55 41.

[2« French Nordic Jazz Transit depuis 2003 ». Charles Gil crée des rencontres entre musiciens français et nordiques, essentiellement finlandais. Voir sur www.vapaataanet.fi pour en savoir plus.