Vous êtes ici : Accueil » Sur scène » Sur scène en 2020 » WEEK-END SOUS LES POMMIERS, Coutances (#2]

WEEK-END SOUS LES POMMIERS, Coutances (#2]

D 2 octobre 2020     H 13:00     A Thierry Giard    


L’équipe de CultureJazz était au rendez-vous de ce "Week-end sous les pommiers", séance pré-automnale de rattarpage de l’édition 2020. Après le compte-rendu de Jean-Louis Libois (ici...), voici un aperçu de trois concerts au même programme condensé ! Et toujours, des photos de Sébastien Toulorge.

Paul Jarret quartet avec Jim Black

Théâtre, samedi 19 septembre - 14h30

JPEG - 80.5 ko

(ouverture en flash-back...)
Le samedi 11 mai 2013 fut une sacrée journée ! À Coutances, le festival Jazz sous les Pommiers touchait à sa fin. Juste après un concert admirable du trio de Vijay Iyer, après une heure de route, j’arrivais à Saint-Germain-d’Ectot, village du Bessin, pour écouter AlasNoAxis, le groupe mythique du batteur Jim Black qui avait été intercepté par le DOC (souvenir ici...). Un musicien incontournable, jusque-là contourné par le festival Jazz Sous Les Pommiers.
Heureusement, le guitariste français Paul Jarret a eu l’opportunité et la brillante idée d’associer le batteur californien à un de ses projets. Ainsi est né ce quartet franco-americano-belge Ghost Songs, pour donner forme à une musique fantomatique à maille serrée tissée par les claviers de Jozef Dumoulin (le belge), le saxophone ténor ombrageux de Julien Pontvianne sur des mélodies minimalistes ressemblant à des musiques de road movie où brille et éclate la batterie de Jim Black. Côté guitare, l’univers n’est pas sans évoquer Bill Frisell, autre guitariste qui affectionne un instrument quasiment similaire. La matière sonore est assez singulière pour éviter des comparaisons trop faciles. Paul Jarret possède assurément les clés d’un monde musical bien à lui (on le sent dans tous ses projets) et il sait trouver les complices qui l’aideront à creuser son sillon. Au final, nous aurons eu droit à un concert captivant, peut-être déroutant par sa densité qui joue remarquablement des nuances et des contrastes forts. Un disque devrait être enregistré dans quelques semaines. Nous l’attendrons ! Pour patienter, ne manquez pas l’occasion de vous plonger dans la discographie de Jim Black, un musicien des plus intéressants qui vaut le détour !

NoSax NoClar

Chapelle du Centre d’Accueil Diocésain - samedi 19 septembre 18h45

Toute autre atmosphère en fin d’après-midi ce samedi.
On entre (toujours masqué) dans la chapelle du Centre d’Accueil Diocésain pour prendre place sur les bancs de bois... Devant l’autel va officier le duo ligérien (Tours-Nantes) NoSax NoClar qui se compose de Julien Stella aux clarinettes et Bastien Weeger (saxophones alto et soprano, clarinettes). Un duo qui sait tirer profit de la réverbération du lieu pour donner une dimension spatiale à leur musique. Si l’improvisation est bien présente, le duo a conçu un répertoire aux parfums subtils, entre musiques occidentales, méditerranéennes et proche-orientales joué avec une grande précision et un remarquable sens de l’écoute mutuelle. En 2020, ils font partie de la sélection Jazz Migration qui met en lumière de jeunes formations, leur offrant ainsi la possibilité de fréquenter les scènes de tout un réseau de festivals. Certes, les circonstances auront bien entamé leurs projets mais l’opportunité de jouer à Coutances et ailleurs est tout de même à saisir. Devant une assistance captivée (où l’on a remarqué un autre clarinettiste "chercheur", le breton Christophe Rocher...), ils ont su susciter l’émotion dans un bel esprit de partage. Un très beau moment qui invite au calme et au recueillement.
À demain...

Umlaut Big Band

Salle Marcel Hélie - dimanche 20 septembre 18h30

Je n’avais pas de mot d’excuse pour manquer le concert de La Fanfare Au Carreau à 15 heures ce dimanche 20 septembre. J’aurai donc loupé la prestation de cet ensemble d’amateurs animé, piloté par Fidel Fourneyron, ce tromboniste sans œillères devenu aujourd’hui indispensable dans le jazz européen.
Tant pis, je retrouve Fidel dans l’Umlaut Big Band pour un concert très attendu pour tous ceux qui connaissent la formidable équipe de musiciens défricheurs de musiques souvent d’avant-garde. Et là, ils ont tous l’inévitable costume-cravate (voire nœud pap’) pour se délecter d’un répertoire puisé dans les années 20 à 40. Pierre-Antoine Badaroux, le leader-arrangeur de l’ensemble effectue un travail de musicologue passionné pour retrouver la lettre et surtout l’âme de pièces de "djâzzze" qu’il restaure comme des objets précieux pour leur redonner vie. À propos de cet ensemble exceptionnel, j’ai plaisir à citer Jean Buzelin (grand connaisseur !) : "Nous sommes ici à mille lieues des revivals et autres reprises passéistes. En dehors de son côté didactique bienvenu, l’orchestre sonne exactement comme à l’époque – on s’y croirait – et pourtant c’est aussi frais qu’au premier jour.". Voilà une musique éminemment populaire dans le bons sens du terme. Un concert qui a comblé l’auditoire tout autant que lors de leur concert gapençais le 22 juillet 2019, en pleine canicule (lire ici...). On rappellera que tous ces musiciens sont aussi des solistes de haut-vol capables d’excapades aventurières dans d’autres contextes. Le public coutançais pourra ainsi retrouver Fidel Fourneyron (encore lui !), le saxophoniste Geoffroy Gesser et le contrebassiste Sébastien Beliah (tous trois présents ce dimanche) dans le cadre du trio Un Poco Loco le 16 octobre 2020 (Théâtre) pour une séance de relecture distanciée de répertoires fameux.
L’Umlaut Big Band acheva de belle manière un week-end "de rattrapage" conçu avec courage et ténacité par l’équipe de Jazz sous les pommiers. Une belle conclusion pour montrer que "l’aujourd’hui du jazz" sait aussi prendre soin de son passé et le mettre en lumière.


Lire aussi :
> WEEK-END SOUS LES POMMIERS, Coutances (#1)(par J-L. Libois)


http://www.jazzsouslespommiers.com/

Portfolio

Dans la même rubrique

30 octobre – PAN d’automne

25 octobre – Anne Ducros au Bal Blomet

21 octobre – Un Poco Loco : drôles d’oiseaux à Coutances

2 octobre – WEEK-END SOUS LES POMMIERS, Coutances (#1]

18 septembre – Didier Ithursary trio