« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Chroniques 2008 » Vitrine de mai : un bouquet coloré.

Vitrine de mai : un bouquet coloré.

Huit disques pour illustrer la diversité du jazz.

D 20 mai 2008     H 18:55     A Jacques Chesnel, Thierry Giard    


[!sommaire]

Sous nos projecteurs ce mois-ci, par ordre alphabétique :

> Cholet-Känzig-Papaux Trio : « Beyond The Circle »

> Christophe Cravero : « La foule »

> Loïc Dequidt Quartet : « Nomade »

> Eol Trio : « Mister K »

> Dusko Goykovich : « Samba tzigane »

> Lee Konitz & Trio Minsarah : « Deep Lee »

> Donny McCaslin : « In Pursuit »

> Soler / Schneider / Méchali « We’ll keep you posted »

Cholet-Känzig-Papaux Trio : « Beyond The Circle »

Cholet - Känzig - Papaux / « Beyond the Circle » -  voir en grand cette image
Cholet - Känzig - Papaux / « Beyond the Circle »
Cristal records - dist. Harmonia Mundi

> Cristal Records - CR135 - distribution Harmonia Mundi

Jean-Christophe Cholet : piano / Heiri Känzig : contrebasse / Marcel Papaux : batterie

Enregistré en décembre 2007 au Studio La Buissonne par Gérard de Haro

Un disque à acheter les yeux fermés : plaisir garanti ! Ce n’est pas une surprise car ce trio Franco-Suisse bien soutenu Région Centre a su faire la preuve de ses grandes qualités. Le très beau « Silver Blue » enregistré en compagnie de Charlie Mariano, reste une référence incontestable !

On entend là un trio qui distille une musique chantante, chaleureuse, inventive sans excès, servie par la belle cohésion entre trois pointures (J-C Cholet est un pianiste et compositeur remarquable ; Känzig une des grands contrebassistes de ce continent et Papaux, le nouveau visage des batteurs suisses !). Au centre de ce disque, In Flagranti est une incursion dans le domaine du drum’n’bass, parenthèse bien ficelée en clin d’œil aux musiques en vogue... Ça aussi ils savent faire avec le même talent !

> Liens :

 :: :: TG :: ::

PNG - 462 octets
haut de page

Christophe Cravero : « La foule »

Christophe Cravero - « La Foule » -  voir en grand cette image
Christophe Cravero - « La Foule »
L’Ouïe Fine / dist Djaz - 2008

> DJAZ Records / L’Ouïe Fine - OF 73-01 - distribution Djaz

Christophe Cravero : piano, fender rhodes, claviers, percussions / Linley Marthe : basse /
Loic Pontieux : batterie / Gérard Carrocci : percussions // et des invités :

Dave Weckl : batterie / Etienne Mbappé : basse / Jean-Marie Ecay, Patrick Manouguian, Eric Lohrer, Jean Wellers : guitare / Laurent Bonnet, Eric Séva : saxophone / Valentine Duteil : violoncelle.

Ce marseillais d’origine est gourmand de toutes les musiques : variété française, pop, jazz (plutôt couleur jazz-rock). Pianiste et violoniste, c’est aussi un de ces instrumentistes qui trouvent leur bonheur dans les rencontres comme en témoigne le nombre d’invités de ce nouveau disque parrainé par Sansévérino.

De la belle ouvrage, sans doute trop parfaitement technique pour nous émouvoir vraiment... Le tout sonne comme de la musique « de studio » mais c’est plaisant et chaleureux, à commencer par un Ob-la-di, Ob-la-Da qui fera se trémousser les fans des Beatles dans une atmosphère latine. On remarquera la reprise en duo guitare/violon du superbe thème de Wayne Shorter, Ana Maria... Mais pourquoi ces percussions ajoutées ? Allez savoir ! (Écoute sur MySpace...)

> Liens :

PNG - 462 octets
haut de page

 :: :: TG :: ::

Loïc Dequidt Quartet : « Nomade »

Loïc Dequidt - « Nomade » -  voir en grand cette image
Loïc Dequidt - « Nomade »
Kopasetic Productions (Suède) - 2008

> Kopasetic Productions - KOPACD 022 - dist. www.kopasetic.se

Tommy Smith : saxophones / Loïc Dequidt : piano / Mattias Hjorth : contrebasse / Peter Nilsson : batterie

Enregistré en septembre 2007 en Suède.

Le leader : un pianiste français au jeu sensible, fin et inspiré émigré en Suède depuis 5 ans, attiré par les musiques de l’Orient (la pratique des tablas ouvre des horizons au pianiste). Le fer de lance : un saxophoniste écossais formé à la Berklee School de Boston, adoubé par Gary Burton, influencé par les saxophonistes phares des années 80, Michael Brecker en tête. Une rythmique suédoise de premier ordre, robuste et aguerrie au swing moderniste.

Le tout forme un beau quartet international mais pas composite pour un disque très séduisant qui intéressera en premier lieu les amateurs de jazz acoustique qui a du corps et laisse percevoir une âme.

A découvrir, sur disque et, on le souhaite, sur scène !

> Liens :

 :: :: TG :: ::

PNG - 462 octets
haut de page

Eol Trio : « Mister K »

EOL Trio - « Mister K » -  voir en grand cette image
EOL Trio - « Mister K »
Cristal Records - mai 2008

> Cristal Records - CRCD 0815 - distribution Sounds - vente en ligne : Cristal records

Denis Girard : piano, fender rhodes, orgue hammond / Laurent Girard : basse / Xavier Girard : batterie

Ils se disent inspirés par Coltrane, Soft Machine, Stravinsky, Radiohead, Björk, Miles Davis, Led Zeppelin, Pixies, Hancock... On confirme que cet éclectisme se retrouve bien dans leur travail... On y ajouterait bien Rolex ou Swatch, Ferrari ou Porsche car cette musique est construite avec une minutie d’horlogers et ronfle comme un moteur bien affûté. Ces trois frères sont vraiment très unis et partagent la passion commune pour une esthétique très actuelle mais respectueuse du passé, avec une tendance à la gomina un peu sirupeuse pour leur version romantique de Nature Boy.

Une des grandes qualités de ce trio réside dans leur capacité à proposer une diversité de climats par des associations instrumentales à base de piano et d’orgue et d’effets électroniques (un peu trop envahissants) construites avec une belle assurance et une connivence constante. Une musique qui séduira les mélomanes un peu technophiles.

> Liens :

 :: :: TG :: ::

PNG - 462 octets
haut de page

Dusko GOYKOVICH : « Samba tzigane »

Dusko Goykovic - « Samba Tzigane » -  voir en grand cette image
Dusko Goykovic - « Samba Tzigane »
Enja records - 2008 - dist. Harmonia Mundi

> ENJA ENJ-9489 2 - distr. Harmonia Mundi

Dusko GOYKOVICH (trompette, bugle), Ferenc SNÉTBERGER (guitare),
Marcio TUBINO (flûtes), Martin GJAKONOVSKI (basse), Jarrod CAGWIN (batterie, percussions), Céline RUDOLPH (vocal)

1/ Samba tzigane. 2/ Melodia Sentimental. 3/ Menina Moça. 4/ O Grande Amor.
5/ A Descoberta de Lentidão. 6/ Trio Loco. 7/ Samba triste. 8/ Coração do Sul.
9/ Five O’Clock in the Morning. 10 Ésre Seu Olhar. 11/ Every Day and Every Night I Dream of You.
- Enregistrement en mai 2006

Ce musicien né dans l’ancienne Yougoslavie en 1931 a une longue carrière en tant que sideman recherché pour sa brillante technique (nombreuses collaborations) ; pour quelques-uns, les plus anciens, n’est-ce pas Michel Delorme, sa première apparition nous reporte en 1965 à Juan-les-Pins lorsque Dusko faisait partie de la section de trompettiste de le big band de Woody Herman (l’un de ses Thundering Herds), cinq énergiques souffleurs dont notamment Bill Chase à la trop courte carrière (ah !,les jam-sessions au Pam-Pam avec les saxophonistes Sal Nistico (ténor) et Nick Brignola (baryton)).

Depuis, résidant dorénavant à Munich, il continue de jouer et sillonne toujours les routes au gré des tournées et festivals. Ayant d’abord puisé dans le répertoire des musiques populaires balkaniques, il se consacre désormais à la musique brésilienne (son premier opus, Samba do Mar, 2003) alternant avec bonheur les compositions originales à celles de Villa-Lobos ou Tom Jobim en compagnie de musiciens brésiliens jeunes et talentueux.

> Lien :

 :: ::JC :: ::

PNG - 462 octets
haut de page

Lee KONITZ & TRIO MINSARAH : « Deep Lee »

Lee Konitz & Minsarah Trio - « Deep Lee » -  voir en grand cette image
Lee Konitz & Minsarah Trio - « Deep Lee »
Enja - 2008 - dist. Harmonia Mundi

> ENJA ENJ-9517 2 - distr. Harmonia Mundi

Lee KONITZ (saxophone alto), Florian WEBER (piano), Jeff DENSON
(contrebasse), Ziv RAVITZ (batterie)

Three Part Suite 1/ Invention. 2/ Chorale. 3/ Canon.
4/ Deep Lee. 5/ Stella by Starlight. 6/ Cactus. 7/ As the Smoke clears
8/ W 86th. 9/ See the World for the First Time. 10/ Color. 11/ Spiders.
- Enregistrement en septembre 2007

Le trio Minsarah a déjà fait l’objet d’une chronique de Thierry Giard en novembre 2006 dans laquelle énonçait le potentiel à venir (avenir) du trio qui dans ce disque rencontre l’un de ces grands créateurs de (du) jazz qu’est Lee Konitz, nonagénaire au talent intact, à l’inspiration sans faille, chantre de la déambulation nonchalante, adepte de la sinuosité à la poursuite de la mélodie (son interprétation de Stella by Starlight) avec une sonorité transparente tout en ayant pris un peu de grain.

Ancien élève de Lennie Tristano, partenaire de Warne Marsh, Jimmy Giuffre (qui vient de quitter ce monde le 24 avril à presque 87 ans), Martial Solal et Michel Petrucciani, Lee Konitz s’intègre parfaitement dans l’univers du trio, à moins que ce ne soit le contraire ; dans les deux cas, le résultat est là : une profonde (deep) affinité artistique ; parfaite.

> Liens

 :: :: JC :: ::

PNG - 462 octets
haut de page

Donny McCaslin : « In Pursuit »

Donny McCaslin - « In Pursuit » -  voir en grand cette image
Donny McCaslin - « In Pursuit »
Sunnyside Communications - 2007

> Sunnyside Communications - SSC 1169 - Indie Jazz USA

Donny McCaslin : saxophone ténor, flûte, flûte alto / Dave Binney : saxophone alto / Ben Monder : guitares / Scott Colley : contrebasse / Antonio Sanchez : batterie / Pernell Saturnino : percussion /

Enregistré et publié en 2007.

Que de chemin parcouru par le jeune saxophoniste découvert dans les années 80 au milieu du groupe des frères Gildas et Jean-Baptiste Boclé. Ils étaient alors tous étudiants à la Berklee School de Boston et (re)venaient en Europe se faire les dents sur les scènes qui s’ouvraient à eux... Il y eut ensuite des rencontres importantes : Mike Manieri pour passage dans Steps Ahead (disque Vibe en 1995), maintenant Maria Schneider dont il est un des solistes phares et, bien entendu, le quintet magique de Dave Douglas.

In Pursuit le présente en leader aguerri, magnifiquement entouré, tenté par des ambiances un peu latines (les percussions) qui lui vont fort bien. Une musique colorée et très inventive dans laquelle ce grand saxophoniste (par la taille et le talent) affirme sa maturité au sein d’une formation d’élite où on se permettra de remarquer la présence de Ben Monder, un des guitaristes les plus subtils dans le jazz d’aujourd’hui.

> Liens :

 :: :: TG :: ::

PNG - 462 octets
haut de page

SOLER / SCHNEIDER / MÉCHALI « We’ll keep you posted »

Soler - Schneider - Méchali « We keep you posted » -  voir en grand cette image
Soler - Schneider - Méchali « We keep you posted »
Label Durance 2008

> label-durance Dur 2008 – 01 - distribution http://www.label-durance.org/

ALAIN SOLER (batterie, percussions), LARRY SCHNEIDER (saxophone ténor), FRANÇOIS MÉCHALI (contrebasse)

1/ Bass solo. 2/ Trio (forceful part). 3/ Trio (Quiet part). 4/ Peace. 5/ We’ll keep you posted. 6/ 1st duo. 7/ Drums solo. 8/ Lonely Woman. 9/ 2nd duo. 10/ 3nd duo. 11/ Sax solo. 12/ But not for me

Ce disque est réalisé à la fin d’une tournée dans l’hexagone en mai 2000 par un trio de musiciens que l’amitié et la complicité dans la musique improvisée relient : Alain Soler (pédagogue, guitariste, bassiste, batteur) ; Larry Schneider, saxophoniste (on se souvient avec émotion de sa collaboration avec Bill Evans qui le tenait en haute estime et du CD Remember Bill Evans chroniqué dans ce site en septembre 2007) ; François Méchali, contrebassiste polyvalent, grand technicien souvent sollicité. Un climat poétique règne tout au long des plages dans des contextes différents habilement répartis en une sorte de « suite », la référence à Ornette Coleman étant soulignée avec finesse et pertinence.

Ce disque est disponible uniquement sur www.label-durance.org. Commandez-le, ce serait dommage de s’en priver.

> Lien :

 :: :: JC :: ::

PNG - 462 octets
haut de page

- *

Dans la même rubrique

28 décembre 2008 – BD-Bossa : soirée à Copacabana.

27 décembre 2008 – Jean-Luc FILLON : « Oborigins »

23 décembre 2008 – 1964-65 : le piano libre chez ESP

20 décembre 2008 – La vitrine de Noël 2008 : 9 disques, 9 !

18 décembre 2008 – Christophe LELOIL sextet : de l’évolution du swing.