« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » La Pile de Disques : mai 2013 #2 (de M à Z)

La Pile de Disques : mai 2013 #2 (de M à Z)

Les nouveautés du mois.

D 30 avril 2013     H 08:11     A Thierry Giard    


Les disques du mois qui nous sont parvenus sont présentés ici.
Certains font, ont fait ou feront l’objet de chroniques (dans la rubrique Disques Livres & C°)... Pas tous.
Mais nous tenons à ce que toutes ces parutions soient portées à la connaissance des lecteurs par respect pour leurs auteurs et leurs éditeurs. C’est la fonction de cette rubrique.

Présentation en 2 parties :
Ordre alphabétique de M à Z ci-dessous. La première partie, de A à K à lire ici !
(Les vignettes de la colonne de droite sont un aperçu des pochettes de la page précédente)


Pat METHENY / TAP : « John Zorn's Book of Angels - Vol. 20 » -  voir en grand cette image
Pat METHENY / TAP : « John Zorn’s Book of Angels - Vol. 20 »
Nonesuch / Warner

Pat METHENY / TAP : « John Zorn’s Book of Angels - Vol. 20 »

On connaissait l’intérêt (pour ne pas dire la fascination) de Pat Metheny pour la musique d’Ornette Coleman (« Song X » - 1985). Nous découvrons aujourd’hui avec ce disque qu’il est aussi passionné par celle d’un autre saxophoniste iconoclaste, John Zorn. Dans le projet TAP, il s’empare de six compositions issues des 500 que comptent les deux volumes du Masada Book écrit par Zorn sur des thèmes traditionnels juifs.
Depuis son pharaonique projet Orchestrion, le guitariste-polyinstrumentiste a pris le virus du travail en solitaire. Ici, il joue de tout ou presque, laissant la batterie à son fidèle complice Antonio Sanchez... Nous aurions sans doute préféré qu’il réunisse une de ces belles formations qu’il a pu constituer dans le passé (un remake du Group ?) afin de nous éviter ce disque raide et trop « usiné », qui manque d’âme et de sensibilité.

Nonesuch / Warner (parution le 20/05/2013)

Pat Metheny : guitares, sitar, tiples, claviers, bandonéon, bugle, basse, orchestronics, électronique etc. / Antonio Sanchez : batterie / John Zorn : compositions

01. Mastema / 02. Albim / 03. Tharsis / 04. Sariel / 05. Phanuel / 06. Hrumiz

> Liens :

MIRA MODE ORCHESTRA : « Restless City » -  voir en grand cette image
MIRA MODE ORCHESTRA : « Restless City »
Double Moon / DistrArt

MIRA MODE ORCHESTRA : « Restless City »

Un orchestre allemand composé de jeunes musiciens tous nés dans les années 80, issus de cursus scolaires sérieux et aguerris aux musiques actuelles de différents styles. Ils ne cherchent pas à s’identifier à tel ou tel courant du jazz et se moquent des étiquettes. On sent chez eux une fascination pour le son et il est vrai que leur formation « a un son » qui s’apparente aux courants des musiques répétitives, à la recherche d’un « groove » délicatement funky. Le résultat est très soigné, fort bien arrangé et joué avec beaucoup de savoir faire... mais pas vraiment passionnant de notre point de vue cependant.

Double Moon Records (JazzThing New generation) DMCHR 71118 / DistrArt (parution le 06/05/2013)

Friedemann Pruß : batterie / Felix Otto Jacobi : basse / Eren Solak : claviers / Joachim Ribbentrop : guitare / Ede Merkel : saxophone et flûte / Sebastian Piskorz : trompette / Nils Marquardt : trombone /+/ Clara Hill : voix sur 6 / Simple One : voix sur 8 / Jan Paul Herzer : electronique sur 9 / + quatuor à cordes ou ensemble de cordes.

01. Black Afghan / 02. Restless City / 03. DagiDum / 04. Interlude / 05. Elegant Rolling / 06. Glacial Moraine / 07. Pomerania / 08. Shade Of Ivory / 09. The Story Of The Fisherman // Enregistré en Allemagne.

> Liens :

Rachel MUSSON - Liam NOBLE – Mark SANDERS : « Tatterdemalion » -  voir en grand cette image
Rachel MUSSON - Liam NOBLE – Mark SANDERS : « Tatterdemalion »
Babel Label / The Orchard

Rachel MUSSON - Liam NOBLE – Mark SANDERS : « Tatterdemalion »

Le label Babel (Londres) prévoir de publier plus d’une quinzaine de disques d’ici le printemps 2014 où il fêtera ses 20 ans d’existence ! D’où cette pluie printanière de nouveautés et parmi elles ce disque du trio réuni autour de la saxophoniste-improvisatrice Rachel Musson. Dans ce disque qui doit son titre à un « super-vilain », héros des Marvel Comics, elle présente 7 « compositions spontanées » qui reposent sur les interactions du jeu en trio largement guidé par un jeu de saxophone souvent hypnotique basé sur des formules réitérées qui s’inscrit dans la continuité du free-jazz.

Babel Label BDV13115 / The Orchard (parution le 06/05/2013)

Rachel Musson : saxophones / Liam Noble : clavier / Mark Sanders : batterie

01. May be a silken thread / 02. Wheel / 03. The blue man / 04. On my road / 05. Spinning / 06. The blanket feels woolen / 07. You wear your colors and move // Enregistré en Grande-Bretagne en mars 2012

> Liens :

NIACIN (Billy Sheehan – John Novello – Dennis Chambers) : « Krush » -  voir en grand cette image
NIACIN (Billy Sheehan – John Novello – Dennis Chambers) : « Krush »
INTUITION-Music / DistrArt

NIACIN (Billy Sheehan – John Novello – Dennis Chambers) : « Krush »

Voilà un trio qui ne fait pas dans la dentelle : une énergie rock et un punch sans failles porté par le drumming efficace de Dennis Chambers. John Novello adore le gros son de l’orgue Hammond comme d’autres écoutent rugir leur Harley-Davidson. On ne doutera pas de sa virtuosité et de sa maîtrise de l’engin mais on est en droit de préférer un approche plus tempérée de l’orgue. Un disque qui pourra plaire aux amateurs de fusion et aux nostalgiques d’Emerson Lake & Palmer ?

INTUITION-Music INT3417-2 / DistrArt (parution le 02/05/2013)

John Novello : Hammond B3 et claviers / Bill Sheehan : basse / Dennis Chambers : batterie

01. Krush / 02. Tone Wheels / 03. Stormy Sunday / 04. Low Art / 05. Car Crash Red / 06. Electrocity / 07. Cold Fusion / 08. Majestic Dance (Al DiMeola) / 09. Prelude & Funky Opus / 10. The Gnarly Shuffle / 11. Drifting / 12. Sly Voltage / 13. That s The One / 14. Triple Strength // enregistré en Californie - Compositions de Novello & Shehan sauf 8

> Liens :

NOJAZZ & Friends : « Live au Sunset » -  voir en grand cette image
NOJAZZ & Friends : « Live au Sunset »
JMS / Sphinx

NOJAZZ & Friends : « Live au Sunset »

Le dossier de presse qualifie ce disque de « pure merveille, sans temps morts, une véritable bombe qui ravira les adeptes et tous les autres ». Nous voilà prévenus, nous devons être conquis, sinon quoi ? Eh bien non, on a beau apprécier Philippe Sellam dans d’autres contextes (comme chez Andy Emler ici présent sur deux titres), la musique de NoJazz ne nous a jamais ravi et ce disque n’échappe pas à la règle. Tous les apôtres présents autour de la table du Sunset possèdent un talent certain mais la musique servie à leur table ne nous touche pas. Tous les goûts sont...

JMS JMS104-2 / Sphinx Distribution

Philippe Sellam : saxophone alto / Pascal Reva : batterie / Philippe Balatier : clavier / Sylvain Gontard : trompette / HKB Finn : voix / +/ Jean-Marie Ecay : guitare sur 1 et 2 / Andy Emler : fender rhodes sur 3 et 4 / Maraca : flûte sur 5 et 8 / Benoît Sourisse : Fender Rhodes sur 7 / Mangu : voix sur 8

01. Higher State / 02. 8 et demi / 03. Booya / 04. Jungle Bell / 05. Zooland / 06. Nojazz song / 07. Houman / 08. Candela // Enregistré en concert au Sunset (Paris) en 2011

> Liens :

Manu PÉKAR : « Et Après ? » -  voir en grand cette image
Manu PÉKAR : « Et Après ? »
Great Winds / Muséa

Manu PÉKAR : « Et Après ? »

Le guitariste Manu Pékar fait partie de ces musiciens qui ont traversé l’Atlantique (milieu des années 80) pour se former à la Berklee School of Music, période marquée par une rencontre décisive avec le saxophoniste Dave Liebman qui reste « son maître de musique ». Ouvert aux musiques électriques (Weather Report, Led Zeppelin) autant qu’au jazz, l’ex-leader du big-band Passages s’exprime ici en quartet avec trois de ses « collègues », enseignants comme lui aux conservatoires de Nancy et/ou Metz. Une formation sans failles au service d’une musique travaillée, énergique et généreuse où chacun s’exprime avec beaucoup de sincérité. Les connaisseurs apprécieront bien évidemment et particulièrement le jeu et la sonorité du guitariste.

Great Winds GV3162 / Muséa

Manu Pékar : guitare, compositions sauf 6 / Damien Prud’Homme : saxophones / Gautier Laurent : contrebasse / Christian Mariotto : batterie

01. Ban Am / 02. Billy / 03. Portrait de Sacha / 04. Fanfare / 05. One Step Two / 06. Did You Chosse Me ? (D. Prud’homme) / 07. The Break / 08. Mambo Sapin / 09. Chroma // Enregistré en mars 2012.

> Lien :

Yvonnick PRENÉ : « Jour de Fête »Steeplechase records SCCD33106 / order@steeplechase.dk -  voir en grand cette image
Yvonnick PRENÉ : « Jour de Fête »Steeplechase records SCCD33106 / order@steeplechase.dk
Steeplechase / steeplechase.dk

Yvonnick PRENÉ : « Jour de Fête »

Né à Paris, dans le XVème arrondissement précise-t-il, Yvonnick Prené a émigré (lui-aussi) vers les USA, son harmonica en poche. Il est aujourd’hui installé à New-York où il a enregistré ce disque pour le célèbre label danois SteepleChase. Il dit devoir sa passion pour l’harmonica à un disque de Sonny Boy Williamson écouté dans son enfance... Ensuite, des leçons avec Jean-Jacques Milteau, un diplôme de musicologie obtenu à la Sorbonne, des rencontres déterminantes et le voilà qui vole de ses propres ailes pour jouer la musique qu’il aime, dansante, mélodique, subtilement swinguante entre modernité et tradition. Une production soignée, bien plaisante mais pas vraiment surprenante.

Steeplechase LookOut records SCCD33106 / order@steeplechase.dk

Yvonnick Prené : harmonica chromatique, compositions sauf 3, 4, 6, 8 / Michael Valeanu : guitare sur 2, 7, 10, 11 / Isaac Darche : guitare sur 1, 4, 5 et 6 / Javi Santiago : piano / Or Bareket : contrebasse sur 1,2,4,5,7,8,10,11 / Phil Donkin : contrebasse sur 3, 6, 9 / Jesse Simpson : batterie sauf 8 / Owen Erickson : batterie sur 8 / Ray Bradbury : recitant sur 8

01. Obsessions / 02. Thais / 03. Never Let Me Go (J. Livingston-R. Evans)/ 04. Satellite (J. Coltrane) / 05. As Night Falls / 06. Con Alma (D. Gillespie) / 07. Home / 08. A Billion Stars / 09. Nobody Else But Me (J. Kern) / 10. Escales / 11. Jour de Fête

> Liens :

JP RAILLOT Quartet : « Sud » -  voir en grand cette image
JP RAILLOT Quartet : « Sud »
Rev productions / www.jpraillot.com

JP RAILLOT Quartet : « Sud »

Il y a un peu plus d’un an, nous vous avions présenté « Sweet Chili », le précédent album du guitariste Jean-Philippe Raillot avec ce même quartet. Toujours un peu inspiré par la cuisine mais plutôt britannique cette fois ( « Fish and chips », « Cheese cake »...), il propose un album lumineux comme un ciel ardéchois qu’éclairerait la trompette de Brice Moscardini. La rythmique est toujours impeccable (Barré - Charlier) et le guitariste semble rayonnant dans ce contexte, sobre, présent sans en faire trop.
On ne change pas une équipe qui gagne... à être connue !

Rev productions / www.jpraillot.com - jpraillot@free.fr

JP Raillot : guitare, compositions / Brice Moscardini : trompette / Hugo Barré : contrebasse / Nicolas Charlier : batterie /+/ Clément Loup : scratching sur 6

01. Vivarès soul / 02. Fish and chips / 03. Ma benze / 04. Rough it / 05. Sub bass interlude / 06. Red salt / 07. Sud miles interlude / 08. Farmer step / 09. Colibrise / 10. Cheese cake // Enregistré en juillet 2012, en France.

> Lien :

Joshua REDMAN : « Walking Shadows » -  voir en grand cette image
Joshua REDMAN : « Walking Shadows »
Nonesuch / Warner

Joshua REDMAN : « Walking Shadows »

Le saxophoniste Joshua Redman se plonge dans un écrin orchestral concocté avec élégance et science par le pianiste Brad Mehldau. La rythmique est assurée par Larry Grenadier (contrebasse) et Brian Blade (batterie), rien que ça !
Nous avons publié une chronique de ce disque dans la vitrine d’avril 2013 : à lire ici !

Nonesuch 532288 / Warner Music Group (parution le 06/05/2013)

Joshua Redman : saxophones ténor et soprano / Brad Mehldau : piano et arrangements / Larry Grenadier : contrebasse / Brian Blade : batterie / Ensemble orchestral dirigé par Dan Coleman

01. The Folks Who Live On The Hill (Jerome Kern & Oscar Hammerstein Ii) / 02. Lush Life (Billy Strayhorn) / 03. Stop This Train (John Mayer & Pino Palladino) / 04. Adagio (J-S Bach) / 05. Easy Living (Leo Robin & Ralph Rainger) / 06. Doll Is Mine (Kazu Makino, Amedeo Maria Pace & Simone Maria Pace) / 07. Infant Eyes (Wayne Shorter) / 08. Let It Be (Lennon-McCartney) / 09. Final Hour (Joshua Redman) / 10. Last Glimpse Of Gotham (Brad Mehldau) / 11. Stardust (Hoagy Carmichael) / 12. Let Me Down Easy (Joshua Redman)

> Liens :

Reg SCHWAGER – Michel LAMBERT : « Trio Improvisations » -  voir en grand cette image
Reg SCHWAGER – Michel LAMBERT : « Trio Improvisations »
Jazz From Rant / www.jazzfromrant.com (2013)

Reg SCHWAGER – Michel LAMBERT : « Trio Improvisations »

Nous vous présentions au mois de mars le très étonnant « Journal des épisodes » du batteur québécois Michel Lambert. Cette fois, et sur le même label Jazz From Rant, il est associé au guitariste Reg Schwager, musicien d’origine hollandaise et indonésienne résident de longue date à Toronto. Pour eux, le jeu a consisté à réunir trois trios pour improviser avec le très posé Kenny Wheeler, le fantasque Misha Mengelberg ou Michael Stuart, saxophoniste au phrasé tourmenté. Avec chaque invité, le climat change et le duo d’hôtes se montre très ouvert et complice quelle que soit la situation. Un disque d’une grande diversité qui met à l’honneur ce qu’il est convenu d’appeler la composition instantanée.

Jazz From Rant Rant 1245 / www.jazzfromrant.com & CD Baby

Reg Schwager : guitare / Michel Lambert : batterie /+/ Misha Mengelberg : piano sur 1, 3, 9 / Kenny Wheeler : trompette sur 2, 5, 7 / Michael Stuart : saxophone sur 4, 6, 8

01. Out class / 02. Gander / 03. After Thought / 04. Undertow / 05. Cross Talk / 06. In Sight / 07. Sense Less / 08. Hamlet / 09. Dysfunctional Harmony

> Liens :

Nicolas SOUCHAL - Sébastien CIROTTEAU – Julien MARTIN – Sylvain MARTY : « Les arbres ont bougé pendant la nuit » -  voir en grand cette image
Nicolas SOUCHAL - Sébastien CIROTTEAU – Julien MARTIN – Sylvain MARTY : « Les arbres ont bougé pendant la nuit »
Coll. Musique en Friche / www.musique-en-friche.com

Nicolas SOUCHAL - Sébastien CIROTTEAU – Julien MARTIN – Sylvain MARTY : « Les arbres ont bougé pendant la nuit »

Improvisation libre, encore et toujours avec un quartet issu du collectif de Clermont-Ferrand, Musique en Friche. Un nom qui colle plutôt bien à la situation dans laquelle ont choisi de se mettre ces quatre musiciens en enregistrant ces 8 séquences en pleine nature aux environs de Bellenaves dans le Puy-de-Dôme. Un projet atypique comme les affectionnent leurs collègues lyonnais de l’ARFI (les deux collectifs ont un maillon commun : le clarinettiste Clément Gibert). Une manière très naturelle, presque naturaliste d’appréhender la musique libre au contact direct de la nature, immergés dans les sons captés et diffusés par Sébastien Cirotteau. Une expérience singulière et un projet au titre charmant et poétique : une invitation au rêve et à la libération des académismes.

Collectif Musique en Friche mf001 VOC3789 / www.musique-en-friche.com

Sébastien Cirotteau : prise de son et diffusion de sons / Julien Martin : voix / Sylvain Marty : percussions / Nicolas Souchal : trompette

01. Sous Bois / 02. Colza Nuit / 03. Humus / 04. Sioule / 05. Viaduc / 06. Colettes // Enregistré à l’air libre à Bellenaves (63) en juillet 2011.

> Lien :

Simon SPIESS Trio : « After All » -  voir en grand cette image
Simon SPIESS Trio : « After All »
Meta Records / CODAEX

Simon SPIESS TRIO : « After All »

Simon Spiess est un jeune saxophoniste suisse (26 ans) et pourtant, ce disque laisse à penser qu’on est en présence d’un musicien en pleine maturité, surtout pas un agité écervelé pour le moins.
On entend chez lui un plaisir du son qui prend le temps de se poser, de gonfler, de voler, de chuinter, de chanter en un mot. L’entente avec ses deux compagnons est plus que cordiale. Ils prennent beaucoup de plaisir à jouer et à donner vie à cette musique aux ambiances délicatement nuancées... (lire la suite dans la vitrine d’avril 2013).

Meta Records Meta 066 / CODAEX

Simon Spiess : saxophone / Marco Nenniger : contrebasse / Daniel Mudrack : toms et cymbales /+/ Julia Pellegrini : voix sur 3 et 7 / Gabriel Beuerle : guitare sur 1

01. After all (Mudrack) / 02. Never Settle Down (Spiess) / 03. Toulouse (Mudrack) / 04. Arcane Voluptuousness (Trio) / 05. Edquist (Spiess) / 06. Reunion (Spiess) / 07. Es War Einmal (Mudrack) / 08. Pascale (Spiess) / 09. Xhosa (Trio) / 10. An Der Spree (Spiess) / 11. Farewell (Spiess) / 12. Blues in Green (Trio) // Enregistré à Mannheim (Allemagne) en janvier 2011 et décembre 2012

> Liens :

Norbert STEIN : « Pata On The Cadillac » -  voir en grand cette image
Norbert STEIN : « Pata On The Cadillac »
PATA Music / www.patamusic.de

Norbert STEIN : « Pata On The Cadillac »

Depuis pas mal d’années, le saxophoniste allemand Norbert Stein développe son projet de Pata Music avec une persévérance et une efficacité remarquables tant sur le plan musical que des moyens mis en œuvre pour promouvoir son travail. Nous nous étions arrêtés au dernier projet avec une sorte de brass band, « Silent Sitting Bull » (2010). Avec « Pata On The Cadillac », on notera à nouveau une référence à l’Amérique avec dix compositions pour un octet à la mise en place irréprochable, condition nécessaire pour jouer une musique libre mais aussi très écrite et arrangée entre harmonies et dissonances, swing et digressions hors-tempo. On pense parfois à Charles Ives dans les assemblages/collages de séquences. Et on le redira cette fois encore : voilà une musique « contemporaine » dans sa forme mais très accessible à l’écoute.

PATA Music PATA 21 CD / www.patamusic.de & plateformes de téléchargement

Norbert Stein : saxophone ténor, compositions / Michael Heupel : flûtes / Nicolao Valiensi : euphonium / Ryan Carniaux : trompette / Georg Wissel : saxophone alto / Albrecht Maurer : violon / Joscha Oetz : contrebasse / Christoph Haberer : batterie

01. All is no thing / 02. On the Cadillac / 03. Cat Walk / 04. In a man´s mind / 05. Drifting / 06. Nondual Action / 07. The Gap / 08. Dinka Mood / 09. Saee you, Mara / 10. Roter Mund, verruecktes Fest (Red lips, weird party) // Enregistré à Bonn en juin 2012

> Lien :

Sébastien TEXIER : « Toxic Parasites » -  voir en grand cette image
Sébastien TEXIER : « Toxic Parasites »
Cristal Records / Harmonia Mundi

Sébastien TEXIER : « Toxic Parasites »

Si vous goûtez aux parasites toxiques que propage Sébastien Texier, vous allez être contaminé. Seul remède, écouter ce disque en boucle car il vous redonnera la santé. Voilà à coup sûr un des très beaux disques de ce printemps 2013 servi par une formation de haut vol dans laquelle on retrouve le piano toujours inventif de Bruno Angelini, la trompette d’un Alain Vankenhove fort inspiré et une section rythmique dans laquelle le batteur Guillaume Dommartin fait des merveilles, associé à Frédéric Chiffoleau. Quand à Sébastien Texier, il apporte toute l’énergie de ce disque en tant qu’instrumentiste mais aussi par ses remarquables compositions. Texier, un nom qui compte, décidément.

Cristal Records CR210 / Harmonia Mundi

Sébastien Texier : saxophone alto, clarinette, clarinette alto / Alain Vankenhove : trompette, bugle / Bruno Angelini : piano / Frédéric Chiffoleau : contrebasse / Guillaume Dommartin : batterie

01. Amie Nostalgie (S. Texier) / 02. Song For Paul Motian (S. Texier) / 03. Toxic Parasites (S. Texier) / 04. Mumble Blues (S. Texier) / 05. Le Courage Ne Fait Pas Tout (S. Texier) / 06. L’insouciance (S. Texier) / 07. Are You Sure (S. Texier) / 08. Le Jour D’apres (S. Texier)

> Liens :

TWEEDLE-DEE : « Tweedle-Dee » -  voir en grand cette image
TWEEDLE-DEE : « Tweedle-Dee »
Coax records / www.collectifcoax.com

TWEEDLE-DEE : « Tweedle-Dee »

Commande de plusieurs festivals pendant l’année 2012 (dont Jazz sous les Pommiers à Coutances, nous y étions...), le projet Tweedle Dee consacrait les liens d’amitié musicale qui unissent le collectif londonien Loop et son homologue « frenchie » Coax. Le disque permet de retrouver l’essentiel de la musique créée en commun.
A propos de leur prestation à Coutances, nous écrivions : « Souvent sombre, parfois austère, elle se développe à travers des climats nébuleux d’où émergent des lignes mélodiques assez fascinantes, envoûtantes. Une atmosphère travaillée par Alex Bonney qui assure également un traitement du son des solistes à travers un dispositif informatique. » et en conclusion, nous ajoutions : « Des musiciens sans œillères qui construisent un avenir possible du jazz, dès maintenant. » . Le disque restitue assez fidèlement ces impressions.

Coax records COAX017 TWE1 / www.collectifcoax.com (parution le 02/05/2013)

Robin Fincker : saxophone ténor et clarinette / Julien Desprez : guitare / Alex Bonney : trompette, électronique / Kit Downes : orgue / Fidel Fourneyron : trombone / Dave Kane : basse / Yann Joussein : batterie

01. Walk / 02. Chinese Reggae / 03. Imaginary Animals / 04. Tips / 05. For Me / 06. Hippy Jam / 07. Wobbly / 08. Tweedle Dum // Enregistré au Studio Condorcet, Paris

> Liens :

Chucho VALDES & AFRO-CUBAN MESSENGERS : « Border Free » -  voir en grand cette image
Chucho VALDES & AFRO-CUBAN MESSENGERS : « Border Free »
Jazz Village / Harmonia Mundi

Chucho VALDES & AFRO-CUBAN MESSENGERS : « Border Free »

Si le disque précédent, « Chucho’s Steps » nous avait bien plu, celui-ci nous laisse un peu sur notre faim. En voulant diversifier les climats, en accordant une place moindre aux souffleurs, en composant une musique plus convenue, moins inspirée, moins porteuse de ces références aux grands du jazz qu’il vénère, Chucho Valdès se banalise et neutralise sa créativité. Ressortez donc vos vieux disques d’Irakéré, vous verrez, « c’était mieux avant... ». Dommage et ce n’est pas la présence de Branford Marsalis en guest-star qui sauve l’affaire...

Jazz Village SP 9570016 / Harmonia Mundi (parution le 06/05/2013)

Chucho Valdés : piano / Reinaldo Melián Alvarez : trompette / Dreiser Durruthy Bombalé : batás, lead vocal / Rodney Barreto Illarza : batterie, voix / Ángel Gastón Joya Perellada : contrebasse, voix / Yaroldy Abreu Robles : percussion, voix /+/ Branford Marsalis : saxophone ténor sur Tabú et Bebo, soprano sur Abdel

01. Congadanza / 02. Caridad Amaro / 03. Tabu (M. Lecuona) / 04. Bebo / 05. Afro-Comanche / 06. Pilar / 07. Santa Cruz / 08. Abdel // Enregistré à La Havane (Cuba) et à Malaga (Espagne) en décembre 2012.

> Liens :

VOLE : « The Hillside Mechanisms » -  voir en grand cette image
VOLE : « The Hillside Mechanisms »
Babel Label / The Orchard

VOLE : « The Hillside Mechanisms »

Le trio londonien Vole est né à la suite de jam-sessions informelles organisées chez le batteur Javier Carmona. Comme beaucoup de jeunes musiciens d’aujourd’hui, ils pratiquent l’improvisation libre en y incorporant les formes et les structures issues du rock (l’électricité, l’intensité du son, les contrastes). La musique de ce disque comprend des improvisations et des « structures composées » issues d’expériences collectives. « Ce sont les interactions dans le jeu collectif et les idées qui s’en dégagent qui permettent de conserver l’aspect évolutif de cette musique » explique le trompettiste Roland Ramanan.
Une déclinaison contemporaine du « work-in-progress » dont le disque propose un instantané capté au cours de ce processus. N’attendez pas qu’il rejouent cela note pour note en concert !

Babel Label BDV12102 / The Orchard

Roland Ramanan : trompette / Roberto Sassi : guitare électrique et électronique / Javier Carmona : batterie

01. No Knees / 02. Rampicanti / 03. Slow Burn / 04. Voiced Unvoiced / 05. Improcober / 06. Tim’s Frosties / 07. At Times Their Skins Peel Off / 08. Before // Enregistré live à The House Of Strange en octobre 2009 et mars 2010.

> Liens :

Charlotte WASSY : « Niam » -  voir en grand cette image
Charlotte WASSY : « Niam »
Gaya Music / Abeille Musique (2013)

Charlotte WASSY : « Niam »

Charlotte Wassy a été nourrie aux rythmes traditionnels du Cameroun par son père, le batteur Brice Wassy, complice de Salif Keita ou Manu Dibango. « Niam » (« soleil » en dialecte camerounais) est son premier album lumineux effectivement qui vient consacrer son premier prix de soliste remporté lors des Trophées du Sunside 2012 (Paris). Dans son quintet, on remarquera la présence de l’excellent pianiste Leonardo Montana (entendu aussi dans le trio et le quintet d’Anne Paceo).
Une musique agréable, dansante et bien ancrée dans la tradition du jazz avec juste ce qu’il faut de métissage. Une voix à suivre : elle évoluera sans doute avec le temps et l’expérience.

Gaya Music Production / Abeille Musique

Charlotte Wassy : chant / Leonardo Montana : piano / Damian Nueva : contrebasse / Arnaud Dolmen : batterie et percussions / Irving Acao : saxophone alto / +/ Brice Wassy : batterie sur 12

01. Your Goal / 02. In The Mirror / 03. The Weight Of My Heart / 04. Like An Ant In The Grass / 05. Winter / 06. Sonale Ode To Love / 07. Songfora / 08. Footprints (W. Shorter - C. Wassy) / 09. Song For E.K / 10. Trav’llin’ / 11. Music / 12. Dreams (B. Wassy - C. Wassy)

> Lien :

Daniel ZIMMERMANN : « Bone-Machine » -  voir en grand cette image
Daniel ZIMMERMANN : « Bone-Machine »
Gaya Music / Abeille Musique (2013)

Daniel ZIMMERMANN : « Bone-Machine »

« Bone », le trombone mais aussi les os, la structure, le squelette, ce qui reste quand tout le reste est parti. C’est à ce jeu sur les (dé)structures que Daniel Zimmermann se livre dans ce disque. Il a enregistré l’ossature en quartet (thèmes simples, sobres mais efficaces) puis il a ajouté l’enveloppe de chair en multipliant sa voix par quatre (magie du studio) et/ou en invitant un de ses congénères au trombone basse (Lionel Ségui). Au final, miracle, la machine a un cœur qui bat et l’esprit est là : jazz, un brin rocky funky et ça sonne grave comme un vrai orchestre avec plein de trombones dedans. À écouter, c’est sûr...

Gaya Music Production / Abeille Musique

Daniel Zimmermann : trombone, compositions / Maxime Fougères : guitare / Jérôme Regard : contrebasse / Julien Charlet : batterie /+/ Lionel Ségui : trombone basse sur 1, 2, 3, 4, 8.

01. Flying Pachydermes / 02. Reggatta De Bones / 03. Open Letter To Charles / 04. Schizophrenia / 05. Taxi Noche En Yaounde / 06. Nos Funerailles / 07. Komodo Dragons Attack Wall Street / 08. Rollerball

> Lien :


> Début de la Pile de disques de mai 2013 (de A à K)...


> Retrouvez les chroniques de disques de CultureJazz.fr dans la rubrique « Disques, livres & C° ».

Les liens vous permettront d’obtenir d’autres informations en ligne.


Portfolio

  • Richard COMTE solo : « Innermap »
  • Boulou & Elios FERRÉ + Pierre BOUSSAGUET : « Boulou solo... mais aussi... (...)
  • Alain JEAN-MARIE Biguine Reflections : « Tropical Blues »
  • Omer KLEIN : « To The Unknown »
  • Duo AUDINET – MARTY : « Vitesse Locale »
  • Danny BARRON Concrete Jazz Trio : « Plug »
  • BOISSEAU – DONARIER : « Wood »
  • HUMAN : « Being Human »
  • Susanne ABBUEHL : « The Gift »
  • Rémi GAUDILLAT : « Le Chant des Possibles »
  • ACV : « Busk »
  • EYES OF A BLUE DOG : « Rise »
  • Bruno HEINEN SEXTET : « Karlheinz Stockhausen Tierkreis »
  • Dave DOUGLAS : « Time Travel »
  • Dave DOUGLAS : « Be Still »
  • Matthieu BORÉ : « My Favorite Tunes »