« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » La Pile de Disques : juin 2013 #1 (de A à I)

La Pile de Disques : juin 2013 #1 (de A à I)

Les nouveautés (plus ou moins neuves) du mois...

D 9 juin 2013     H 12:20     A Thierry Giard    


Les disques du mois qui nous sont parvenus sont présentés ici.
Certains font, ont fait ou feront l’objet de chroniques (dans la rubrique Disques Livres & C°)... Pas tous.
Mais nous tenons à ce que toutes ces parutions soient portées à la connaissance des lecteurs par respect pour leurs auteurs et leurs éditeurs. C’est la fonction de cette rubrique.

Présentation en 2 parties :
Ordre alphabétique de A à I ci-dessous. La suite, de L à Z à lire ici !
(Les vignettes de la colonne de droite sont un aperçu des pochettes de la page suivante)


Ralph ALESSI – Fred HERSCH : « Only Many » -  voir en grand cette image
Ralph ALESSI – Fred HERSCH : « Only Many »
CAMJazz / Harmonia Mundi

Ralph ALESSI – Fred HERSCH : « Only Many »

Beaucoup d’improvisation(s), quelques compositions et une inspiration constante pour des échanges en duo de toute beauté entre deux maîtres de leur art, le trompettiste Ralph Alessi et le pianiste Fred Hersch. Un cheminement passionnant d’une grande unité bien qu’enregistré en deux temps à presque un an d’intervalle. On notera les deux clins d’œil à des musiciens qui comptent pour l’un et l’autre : Thelonious Monk et Paul Motian.

CAMJazz CAMJ7864-2 / Harmonia Mundi

Ralph Alessi : trompette / Fred Hersch : piano

01. Ride / 02. Hands / 03. San Francisco Holiday... / 04. Peering / 05. Humdrum / 06. The Cadence They... / 07. Calder / 08. Only Many / 09. Campbell / 10. 1st Dog / 11. Floating Head Syndrome... / 12. Blue Midnight / 13. Someone Digging... / 14. Snap // Enregistré à New-York en juin 2011 et mai 2012.

> Liens :

Lucian BAN – Matt MANERI : « Transylvanian Concert » -  voir en grand cette image
Lucian BAN – Matt MANERI : « Transylvanian Concert »
ECM / Universal

Lucian BAN – Matt MANERI : « Transylvanian Concert »

Un autre duo, plus atypique dans l’univers du jazz, celui qui réunit le pianiste roumain (mais plutôt new-yorkais désormais) Lucian Ban et l’altiste Mat Maneri. La musique proposée ici évite un néo-classicisme ronronnant et nous plonge d’entrée de jeu dans une certaine approche du blues. Les couleurs mêlées du piano et de l’alto ont beaucoup d’allure dans le contexte de ce concert enregistré en Roumanie.

ECM 372 8258 /Universal Music France (parution le 17/06/2013)

Lucian Ban : piano / Mat Maneri : alto

01. Not That kind Of Blues (Ban) / 02. Harlem Bliss (Ban) / 03. Monastery (Ban) / 04. Retina (Maneri) / 05. Nobody Knows The Trouble I ve Seen (trad) / 06. Darn (Ban-Maneri) / 07. Two Hymns (In Memoriam Maria Voda) (Ban) // Enregistré le 5 juin 2011 à Targu Mures – Transylvanie

> Liens :

Jim BLACK ALASNOAXIS : « Antiheroes » -  voir en grand cette image
Jim BLACK ALASNOAXIS : « Antiheroes »
Winter & Winter / Abeille Musique

Jim BLACK ALASNOAXIS : « Antiheroes »

Jim Black n’est pas seulement un batteur, c’est aussi une sorte de maître à penser dans un univers du jazz contemporain à la recherche de stuctures et de formes à la croisée des genres. Son quartet américano-islandais, AlasNoAxis (13 ans d’âge) est déjà mythique. Ce disque est un petit bijou, de par son enveloppe « physique » (comme on dit à l’époque de la dématérialisation) due à ce label si attaché à l’esthétique qu’est Winter & Winter et surtout pour son contenu. Une musique que nous avons pu écouter « au DOC » ce 11 mai (lire ici).

Winter & Winter W&W 910 202-2 / Abeille Musique

Chris Speed:saxophone ténor et clarinette / Hilmar Jensson : guitares / Skúli Sverrisson : basse / Jim Black : batterie, laptop, compositions

01. Antihero / 02. Super K’s / 03. Much Better Now / 04. Tockle / 05. Sun San / 06. Marguay / 07. Meowchless / 08. Square Pegs // Enregistré en Islande en août et septembre 2012

> Liens :

Barbara BÜRKLE Band : « Look For The Silver Lining » -  voir en grand cette image
Barbara BÜRKLE Band : « Look For The Silver Lining »
NEUKLANG / C0DAEX

Barbara BÜRKLE Band : « Look For The Silver Lining »

Vocaliste originaire de Stuttgart (Allemagne), Barbara Bürkle maîtrise son affaire et fait preuve d’une grande aisance vocale qui lui permet d’embrasser une diversité de styles avec le soutien d’une formation sans faiblesses. Seulement, on peine à définir sa spécificité à une époque où tout le monde fait tout très bien. Ça n’empêche pas ce disque d’être agréable et plutôt optimiste (à l’image de sa pochette). On retiendra une jolie référence au génial Jon Hendricks qui mit ses mots sur les notes de Monk dans « In Walked Bud ». Jolie interprétation de Mme Bürkle !

NEUKLANG NCD4075 / C0DAEX (parution le 28/06/2013)

Barbara Bürkle : voix, sifflet, glockenspiel / Alexander « Sandi » Kuhn : saxophone / Gee Hye Lee : piano / Jens Loh : contrebasse / Daniel Mudrack : batterie

01. Look For The Silver Lining (Kern - De Sylva) / 02. In Walked Bud (Monk - Hendricks) / 03. Where Would I Be Without You (Bürkle) / 04. I Go To Extremes (B. Joel) / 05. Cuando Vuelva A Tu Lado (Grever - Adams) / 06. Home Is Where You Are (Bürkle) / 07. I Concentrate On You (Porter) / 08. Through Thick And Thin (Bürkle) / 09. Joy Spring (C. Brown) / 10. You And The Night And The Music (Schwartz - Dietz / 11. Songbird (L. McGlohon) // Enregistré aux studios Bauer, Ludwigsburg en mars-avril 2013.

> Liens :

Élise CARON – Edward PERRAUD : « Bitter Sweets »Quark Records QR0210630 / L'Autre Distribution -  voir en grand cette image
Élise CARON – Edward PERRAUD : « Bitter Sweets »Quark Records QR0210630 / L’Autre Distribution
Quark Records / L’Autre Distribution

Élise CARON – Edward PERRAUD : « Bitter Sweets »

Inadmissible ! Nous n’avions pas vanté tous les mérites de ce disque paru il y a plus d’un an sur le label du dandy un peu dingue, accrobate des baguettes et batteur créateur de mondes sonores farfelus, Edward Perraud. Son duo complice avec Èlise Caron, vocaliste à tout faire et flûtiste à l’occasion nous a enchanté au dernier festival Jazz sous les Pommiers (4 mai 2013 - Lire ici !). Oubli réparé !

Quark Records QR0210630 / L’Autre Distribution (Dans la série : "J’ai raté la sortie !... mais il n’est pas trop tard... - paru en 2011)

Élise Caron : voix et flûte / Edward Perraud : batterie, percussions, électronique, samples...

01. Slangage / 02. Au delà de l’eau de la rizière / 03. Give me your tong / 04. Rêves partis / 05. Glissando scivolante / 06. Longue brève song / 07. Amsterdam Lied / 08. Le beau moqueur / 09. Sphères / 10. Les trois oui / 11. Le rappeur Khalité prie / 12. Ni Boulez ni marteau / 13. Le gras et le mouillé / 14. Qui caresse ma joue / 15. J’ai perdu mes lunettes / 16. Brütes / 17. Nymphs and shepherds / 18. Mille feuilles // Enregistré en février 2009 à Bagnolet.

> Liens :

Bill CARROTHERS : « Love & Longing »  -  voir en grand cette image
Bill CARROTHERS : « Love & Longing »
La Buissonne / Harmonia Mundi

Bill CARROTHERS : « Love & Longing »

Instants de magie aux Studios La Buissonne quand Gérard de Haro, au moment de ranger les micros après une séance avec Bill Carrothers, découvre incidemment que le pianiste est aussi chanteur. Alors, il enregistre ce que ce disque nous propose aujourd’hui : un moment de musique naturelle, vivante, envoûtante. Entre quelques pièces en piano solo, Bill Carrothers chante dans la pure tradition américaine, des mélodies qui racontent son pays et quelques états d’âme. Une voix et une approche du chant qui ne sont pas sans évoquer un certain Chet Baker. Fragile et beau...

La Buissonne RJAL397017 / Harmonia Mundi (parution le 18/06/2013)

Bill Carrothers : piano et voix

01. Love / 02. Mexicali Rose / 03. Moonlight becomes you / 04. Longing / 05. The L & N Don’t Stop Here Anymore / 06. A cottage for sale / 07. Love-Peg / 08. Three Coins In A Fountain / 09. So In Love / 10. Longing Too / 11. Once In A While / 12. Trade Winds / 13. Skylark // Enregistré aux Studios La Buissonne (Pernes-Les-Fontaines - 84) par Gérard de Haro

> Liens :

Daniel CASIMIR & L'Ensemble Squillante : « Spaccata » -  voir en grand cette image
Daniel CASIMIR & L’Ensemble Squillante : « Spaccata »
Sonogramme / Abeille Musique

Daniel CASIMIR & L’Ensemble Squillante : « Spaccata »

Au début 2011, le tromboniste (alto) Daniel Casimir nous avait mijoté « Phonotaxis ou le génôme de la vache » avec « Yolk en Cuisine » (OUI !). Cette fois, toujours adepte des saveurs singulières, il a décidé de plonger son trombone dans un bain de saxophones (neuf !). Il a composé et arrangé pas moins de 22 pièces originales aux couleurs finement travaillées, chacune prenant l’aspect d’un concerto pour trombone. Une sorte de « troisième courant » au goût du jour, entre classique/contemporain et jazz... Un beau travail qu’on écoute avec intérêt etqu’on peut aussi regarder puisque le disque contient un DVD qui complète l’écoute du CD.

Sonogramme SNG 12 DC 06 - CD+DVD / Abeille Musique & Qobuz

Daniel Casimir : trombone alto et compositions / Ensemble Squillante : nonette de saxophones

01.Louisa’s Song / 02. Chant du matin / 03. Les Alpes vues de Paris / 04. The Township Cowgirl Song / 05. Spaccata / 06. Cirquifié / 07. Ludus cunctationis / 08. Columbian Train Ride / 09. Suite 189 : Aus einer Beziehungskiste / 10. Suite 189 : Zum Licht hin / 11. Suite 189 : Um den heißen Brei / 12. Muted Shouting / 13. Maarten’s Groove / 14. Prière pour la paix intérieure… / 15. …et sa joyeuse fugue / 16. Pas Syracuse / 17. Hommage à Lester / 18. Petite pièce pour grand instrument récoltant / 19. Schelm Joris / 20. La Melonnière / 21. Ni vu / 22. Aus Rilkes Stunden-Buch // Enregistré en France (Studio « Guimick ») en septembre 2012 par Jacques Laville et Sébastien Noly

> Liens :

Rémi CHARMASSON – Drew GRESS – André JAUME – Tom RAINEY : « Fly Baby, Fly » -  voir en grand cette image
Rémi CHARMASSON – Drew GRESS – André JAUME – Tom RAINEY : « Fly Baby, Fly »
AJMIseries / Absilone

Rémi CHARMASSON – Drew GRESS – André JAUME – Tom RAINEY : « Fly Baby, Fly »

Rendez-vous compte, cet enregistrement réalisé il y a neuf ans avec un casting des plus alléchants était resté dans le tiroirs de l’AJMI à Avignon. Aujourd’hui, il paraît enfin comme une fleur de lotus rare et tant espérée. On l’entend, le courant est bien passé car Rémi Charmasson, grand manitou de l’électrique guitare (écoutez son hommage à Hendrix) a su faire circuler l’énergie. N’attendez pas neuf ans pour écouter ce disque qu’on croirait enregistré... demain !

AJMIseries AJM10 / Absilone

Rémi Charmasson : guitares / André Jaume : clarinettes, saxophones / Drew Gress : contebasse / Tom Rainey : batterie

01. Fuschia Norval (F. Lowe) / 02. Rock Me (R. Charmasson) / 03. The Unwise Men (Charmasson-Rainey) / 04. Sans Histoire (Charmasson) / 05. A Nice Little Town (Jaume - Rainey) / 06. Fumaccia (A. Jaume) / 07. The Mask Of Jason (Gress - Charmasson) / 08. White Horses (B. Santacruz) / 09. An Angry Young Man (Charmasson - Rainey) / 10. Double Feature (Rainey - Gress) / 11. Cassavetes (G. Marais) / 12. The Nature Of The Night (Gress - Jaume) / 13. The Poetʼs Touch (Gress - Charmasson) / 14. Oubliés (Charmasson) / 15. Solomon (Gress - Jaume) / 16. The Naked Truth (Jaume - Gress - Rainey) / 17. The Return (Jaume - Charmasson) //enregistré et mixé à Montpellier par Boris Darley les 8, 9 et 10 mars 2004.

> Liens :

Alban DARCHE & LE GROS CUBE : « Queen Bishop » -  voir en grand cette image
Alban DARCHE & LE GROS CUBE : « Queen Bishop »
YOLK Records / L’Autre Distribution

Alban DARCHE & LE GROS CUBE : « Queen Bishop »

Tel Kasparov sur son échiquier, Alban Darche est un maître dans le maniement des pièces qui composent son orchestre. Un Gros Cube qui bouscule la reine et le fou pour revisiter en diagonale le répertoire de Queen et de son fou chantant, Freddie Mercury. Dans le rôle de F.M., on remarquera en particulier le toujours inclassable Thomas de Pourquery (ça rime avec Mercury !). Un disque que ne manquera pas de surprendre, comme les concerts passés de ce projet délirant.

YOLK Records J2056 / L’Autre Distribution

Thomas De Pourquery, Arnaud Guillou, F.M. : voix / Alban Darche, Matthieu Donarier, Sylvain Rifflet, François Ripoche : saxophones & clarinettes / Geoffroy Tamisier, Yannick Neveu, Alain Vankenhove : trompettes / Jean-Louis Pommier, Daniel Casimir, Pascal Benech : trombones / Gilles Coronado : guitares electrique & acoustique / Nathalie Darche : piano / Sébastien Boisseau : contrebasse & basse electrique / Christophe Lavergne, Emmanuel Birault : batteries

01. Queen Bishop Opening / 02. Bicycle Race / 03. Death On Two Legs / 04. Jealousy / 05. I’m Going Slightly Mad / 06. Love Of My Life / 07. The Prophet’s Song / 08. Seaside Rendez-Vous / 09. Innuendo / 10. Transition To The Killer Queen / 11. White Queen / 12. Bohemian Rhapsody / 13. Ogre Battle (auteur compositeur : Freddie Mercury sauf 7 et 11 par Brian May et 1 et 10 par Alban Darche ; arrangements : Alban Darche)

> Liens :

EKOE : « Aqueous Prism » -  voir en grand cette image
EKOE : « Aqueous Prism »
autoproduction / ekoe.bandcamp.com

EKOE : « Aqueous Prism »

Un trio lyonnais à découvrir car s’il ne se revendique pas explicitement du jazz, il mérite sa place ici autant que bien d’autres. Loin des clichés de la fusion, ils élaborent une musique fine et forte qui témoigne d’une sacrée maîtrise du son. Emmanuelle Cerny assure une solide partie de basse (5 cordes) aux côtés du batteur Erik Hostein (qui pourrait évoquer un certain Bill Bruford pour les jeux de couleurs) pendant que Sébastien Charvolin dessine de beaux paysages à la guitare comme le fit Robert Fripp (belle maîtrise des effets !)... Une vision personnelle du « rock progressif » qui porte l’héritage de King Crimson (on l’aura compris), Yes et autres références britanniques inclassables d’hier à aujourd’hui.

autoproduction / ekoe.bandcamp.com/aqueous-prism

Sébastien Charvolin : guitares / Emmanuelle Cerny : basse électrique / Erik Hostein : batterie et boucles

01. Samsara / 02. The Leap / 03. Against The Current / 04. Aqueous Prism(EP 4 titres)

> Liens :

Birgitta FLICK Quartet : « Yingying » -  voir en grand cette image
Birgitta FLICK Quartet : « Yingying »
Double Moon / DistrArt

Birgitta FLICK Quartet : « Yingying »

En association avec le magazine allemand JazzThing, le label Double Moon donne un coup de pouce à la génération montante du jazz. Ici, on découvre la belle sonorité de la saxophoniste Birgitta Flick qui présente sa musique sereine et très assurée, sans folies ni faiblesses. Un beau travail collectif qui fait s’entremêler les voix, en particulier le piano et le saxophone pour de bien jolis pas de deux...

Double Moon Records-JazzThing Next Generation DMCHR 71121 / DistrArt

Birgitta Flick : saxophone ténor / Andreas Schmidt : piano / Andreas Edelmann : contrebasse / Max Andrzejewski : batterie

01. De Döda Kattornas Grotta / 02. Yingying / 03. Reminiscence / 04. Just A Few Clouds / 05. Därute Över Sjön Hängde En Egendomlig Morgondimma / 06. Song Without Words / 07. Monday / 08. Stille Nacht / 09. Milan Stern // Enregistré par Walter Quintus à Osnabrück (Allemagne) en janvier 2012.

> Liens :

Rémy GAUCHE : « Nature urbaine » -  voir en grand cette image
Rémy GAUCHE : « Nature urbaine »
Ben Art Records / Musea

Rémy GAUCHE : « Nature urbaine »

Après « Panamsterdam », album franco-hollandais autoproduit, le guitariste Rémy Gauche a fait appel au saxophoniste Stéphane Guillaume pour assurer la direction artistique de ce nouveau projet qui raconte encore des histoires de jazz (clin d’œil à Wayne Shorter), de paysages et de pays sages (Génève sous la neige...) qui ne manquent ni de charme ni de qualités. Du jazz finement polissé que certains pourront trouver trop poli ?

Ben Art Records / Musea

Rémy Gauche : guitares acoustique et électrique / Thomas Koenig : saxophone ténor et flûte / Philippe Monge : contrebasse / Julien Augier : batterie / Stéphane Guillaume : direction artistique, saxophone ténor sur 1 et clarinette basse sur 9.

01. Wayne’s Mysteries / 02. Neige à Genève-part1 / 03. Le Soleil se Lève à l’Ouest / 04. Ifè / 05. La Conscience / 06. Chronique Parisienne / 07. Matin / 08. Neige à Genève-part 2 / 09. Le Souffle

> Lien :
www.myspace.fr/remygauche

Vana GIERIG : « Making Memories » -  voir en grand cette image
Vana GIERIG : « Making Memories »
ENJA / Harmonia Mundi

Vana GIERIG : « Making Memories »

Pianiste brillant et cultivé de la scène new-yorkaise, Vana Gierig a été surtout répéré dans les formations de la violoniste Regina Carter. Ce nouvel album lui permet de mettre en valeur sa conception d’un jazz attaché au swing et attiré par les rythmes épicés. Une musique aux grandes qualités, très travaillée, optimiste et chaleureuse qui permet d’écouter le virtuose cubain de la clarinette Paquito D’Rivera sur cinq plages.

ENJA ENJ 9597-2 / Harmonia Mundi

Vana Gierig : piano, voix (5), Percussions additionnelles (2,5) / Paquito D’Rivera : clarinette sur 2, 4, 5, 6, 7 / Sean Conly : contrebasse sur 2, 4, 5, 6, 7 / Matthew Parrish : contrebasse sur 1, 3, 8, 9 / Marcello Pellitteri : batterie sur 1, 2, 3, 5, 6, 7, 8, 9 / Gene Jackson : batterie sur 4 / Vinicius Barros : percussion sur 1, 2, 4, 5, 6, 9 / Jane Hunt : violon sur 2, 4, 7 / Wolfram Koessel : violoncelle sur 2, 4, 7

01. Declaration / 02. Making Memories / 03. Texting While Driving / 04. Morning Cadence / 05. The Spell / 06. The Spiraling Spell / 07. Rome / 08. Looking Back / 09. Conversations

> Liens :

GLOCKENSPIEL : « Dupleix » -  voir en grand cette image
GLOCKENSPIEL : « Dupleix »
BABEL LABEL / Harmonia Mundi

GLOCKENSPIEL : « Dupleix »

Une fois encore, le label britannique Babel est à l’écoute des différentes tendances de la scène actuelle Outre-Manche. Ce duo fabrique une matière sonore qu’on dira « organique », voire hypnotique... Tout cela est souvent sombre mais c’est une esthétique assumée et maîtrisée avec une dominante d’improvisation.

BABEL LABEL BVOR 12108 / Harmonia Mundi (parution le 17/06/2013)

Adrian Dollemore : guitare, effets, électronique / Steve d’Enton : batterie, électronique

01. Larven / 02. Dupleix / 03. Bellville / 04. Tramadol / 05. Fentanyl (Compositions de A. Dollemore et S. d’Enton)

> Lien :

#grimal

Alexandra GRIMAL – DRAGONS : « #Heliopolis » -  voir en grand cette image
Alexandra GRIMAL – DRAGONS : « #Heliopolis »
Cordes et Ames / cordesetames.com

Alexandra GRIMAL – DRAGONS : « #Heliopolis »

Alexandra Grimal sait dompter les Dragons, trois hommes dociles, paisibles qui partagent avec elle une grande maîtrise du feu intérieur. Avec ce nouvel album, « Heliopolis », publié sous forme numérique haute-définition, elle fait ressurgir les mystères de l’Égypte ancienne qui ont marqué sa vie (son père Nicolas Grimal est un égyptologue renommé). Un disque magique, tout en dentelle fine où se nouent et se dénouent des dialogues, des échanges entre les quatre voix sur la trame plus ou moins diffuse de mélodies aériennes. Une démarche toujours personnelle d’une valeur artistique indiscutable.

Cordes et Ames / cordesetames.com téléchargement en numérique haute qualité (FLAC)

Alexandra Grimal : saxophones / Jozef Dumoulin : piano, fender rhodes / Nelson Veras : guitare / Dré Pallemaerts : batterie

01. Khamsin 1 / 02. Khamsin 2 / 03. Overseas / 04. Khamsin 4 / 05. Khamsin 5 / 06. Khamsin 6 / 07. Khamsin 7 / 08. Suite for now

> Liens :

Giovanni GUIDI Trio : « City Of Broken Dreams » -  voir en grand cette image
Giovanni GUIDI Trio : « City Of Broken Dreams »
ECM / Universal Music France

Giovanni GUIDI Trio : « City Of Broken Dreams »

Après cinq albums publiés chez lui en Italie, en particulier sur le label CamJazz, le pianiste Giovanni Guidi (né en 1985) revient au trio (son premier disque dans cette formule date de 2006). Il retrouve là le contrebassiste américain Thomas Morgan déjà présent dans son quintet (2011 - We don’t live here anymore) et l’excellent batteur João Lobo pour mettre en valeur toute la poésie de sa musique finement ciselée qui laisse des espaces au(x) silence(s). Une maîtrise exceptionnelle sans aucune touche de virtuosité gratuite. Ça fait du bien !

ECM 370 6656 / Universal Music France

Giovanni Guidi : piano, compositions / Thomas Morgan : contrebasse / João Lobo : batterie

01. City of Broken Dreams / 02. Leonie / 03. Just One More Time / 04. The Forbidden Zone / 05. No Other Possibility / 06. The Way Some People Live / 07. The Impossible Divorce / 08. Late Blue / 09. Ocean View / 10. City of Broken Dreams, var // Enregistré à Lugano (Suisse) en décembre 2012.

> Liens :

IMPERIAL QUARTET : « Slim Fat » -  voir en grand cette image
IMPERIAL QUARTET : « Slim Fat »
Naïve - Jazz à Vienne / Naïve

IMPERIAL QUARTET : « Slim Fat »

Non content d’avoir été sélectionné en 2012 pour la tournée Jazz Migration (une bonne occasion pour arpenter les scènes de l’Hexagone), l’Impérial Quartet a également remporté cette même année le tremplin Rezo Focal de Jazz à Vienne... En prime, l’enregistement de ce disque qui paraît sur le label Naïve. On retrouve intactes les qualités d’un quartet dont nous vous avions dit beaucoup de bien (concert à Caen). Un disque qui est le prolongement du précédent, « À voir de près » (label IMR - 2011), preuve d’une grande maturité dans les subtilités du jeu collectif à base de multiples saxophones, de basse inventive et de batterie jubilatoire.

Naïve - Jazz à Vienne / Naïve

Damien Sabatier : saxophones baryton, alto, sopranino / Gérald Chevillon : saxophone basse, ténor, soprano / Joachim Floren : basse, contrebasse / Antonin Leymarie : batterie

01.D&G / 02. Bees of Universe / 03. Country Joe / 04. La Cumbia de la Luz / 05. Dojo / 06. Tupac Amaru / 07. Le Cube / 08. Château-cheval // enregistré à Lausanne en janvier 2013 – production Jazz à Vienne (Vainqueur du tremplin Rezo Focal Jazz à Vienne)

> Lien :


> Suite de la Pile de disques de juin 2013 (de L à Z)...


> Retrouvez les chroniques de disques de CultureJazz.fr dans la rubrique « Disques, livres & C° ».

Les liens vous permettront d’obtenir d’autres informations en ligne.


Portfolio

  • LACUNA : « Talk On The Step »
  • SPIRIT OF CHICAGO ORCHESTRA : « Spirit Of Chicago »
  • Donny McCaslin : « Casting For Gravity »
  • LA PIEUVRE & CIRCUM GRAND ORCHESTRA : « Feldspath »
  • Michel MARRE : « I Remember Clifford »
  • Nicolas PARENT Trio : « Moments »
  • Craig TABORN Trio : « Chants »
  • Gary PEACOCK – Marilyn CRISPELL : « Azure »
  • THE SWALLOW QUINTET : « Into the woodwork »
  • Olivier TEMIME - Michel ZENINO - Jean-Pierre ARNAUD : « Massaliazz (...)
  • META : « The sweetness of a saffron wind »
  • Charlène MARTIN : « My Favorite Songs »
  • RADIATION 10 : Bossa SuperNova"
  • Alon NECHUSHTAN : « Ritual Fire »
  • MOSS PROJECT : « What Do You See When You Close Your Eyes ? »
  • POLISH JAZZ QUARTET : « Near a forest »
  • Éric-Maria COUTURIER – Émilie LESBROS – Henri ROGER – Bruno TOCANNE : « The (...)
  • David MEIER's HUNTER-GATHERER : « Hunter-Gatherer »
  • Tristan LORIAUT : « Keep a safe Distance from Elephants »