« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » la Pile de Disques : novembre 2013 #1

la Pile de Disques : novembre 2013 #1

Les nouveautés du mois...

D 1er novembre 2013     H 16:51     A Thierry Giard    


Les disques du mois qui nous sont parvenus sont présentés ici.
Certains font, ont fait ou feront l’objet de chroniques (dans la rubrique Disques Livres & C°)... Pas tous.
Mais nous tenons à ce que toutes ces parutions soient portées à la connaissance des lecteurs par respect pour leurs auteurs et leurs éditeurs. C’est la fonction de cette rubrique.

Par ordre alphabétique...


ACTIS DATO QUARTET : « Sin Fronteras » -  voir en grand cette image
ACTIS DATO QUARTET : « Sin Fronteras »
Leo Records / Orkhêstra

ACTIS DATO QUARTET : « Sin Fronteras »

Paru assez récemment sur le label britannique Leo Records (cf. ici), voici le nouveau disque « sans frontières » du saxophoniste-clarinettiste italien Carlo Actis Dato (né en 1952). On y retrouve son quartet drôle, énergique, pétillant de fraîcheur qui nous invite à un tour du monde plein de surprises. Musique simple mais pas simpliste pour des improvisateurs-amuseurs jamais à court d’inspiration. L’art rafraîchissant d’un polichinelle très combatif. Actis, l’actif !

> Leo Records CD LR 646 / Orkhêstra

Carlo Actis Dato : saxophones ténor et baryton, clarinette basse, compositions / Beppe Di Filippo : saxophones soprano et alto / Matteo Ravizza : contrebasse / Daniele Bertone : batterie et percussion

01, Hôtel du Soleil / 02, Dakhla / 03, Segreto du Pulcinella / 04, Tangaccio / 05, Emirates / 06, Tarifa / 07, Tibidabo / 08, Nikko / 09, Fela / 10, Carreteras // Enregistré à Portacomaro (Italie) les 12, 13, 14 septembre 2011-

> Liens :

Fabrice ALLEMAN : « Obviously » -  voir en grand cette image
Fabrice ALLEMAN : « Obviously »
Igloo Records / SocaDisc

Fabrice ALLEMAN : « Obviously »

Paru en Belgique en janvier 2013 mais distribué en France ce mois de novembre, voici le disque impeccablement façonné par Fabrice Alleman qui maîtrise autant la science des anches que la force de l’écriture. Entouré par un quartet/quintet tip-top (Nathalie Loriers confirme son excellence), il s’impose comme un leader bien dans son époque et respectueux des fondamentaux du jazz. On retrouve avec grand plaisir le « Sister Cheryl » de Tony Williams au programme de ce disque très abouti.

> Igloo Records IGL 241 / SocaDisc (parution le 05/11/2013)

Fabrice Alleman : clarinette, saxophone, compositions sauf 4 / Lionel Beuvens : batterie / Nathalie Loriers : piano / Reggie Washington : contrebasse /+/ Lorenzo Di Maio : guitare sur 3 et 7

01. J-J / 02. Hope for The World / 03. Don’t Say It’s Impossible / 04. Sister Cheryl (T. Williams) / 05. 3 or 4 / 06. Suite For The day – Morning / 07. Suite For The day – The afternoon / 08. Suite For The day – The evening / 09. Suite For The day – Regards croisés

> Liens :

ALTSHUL – LEVAILLANT – PHILLIPS : « Les Passagers du Delta » -  voir en grand cette image
ALTSHUL – LEVAILLANT – PHILLIPS : « Les Passagers du Delta »
DLM Editions – La joie de Découvrir / Abeille Musique + Pollen

ALTSCHUL – LEVAILLANT – PHILLIPS : « Les Passagers du Delta »

« Les Passagers du Delta » : une invitation à partager un art du trio (fort bien raconté en préface par Pascal Anquetil) à travers l’édition/réédition de 2 disques en un seul « média-book ». Dans ce livre-disque, le pianiste Denis Levaillant commente le contenu d’enregistrements (live de 1989 et studio de 1987) qui vécurent sur scène sous la forme d’un vrai spectacle mis en lumières et en espace de 1986 à 1993. Avec Barre Phillips et Barry Altschul, la musique du triangle tourne rond et invite au voyage. Tout cela n’a pas vieilli, bien au contraire ! Recommandé !

> DLM Editions – La joie de Découvrir (livre CD) DLM 2613 / Abeille Musique et Pollen (parution le 15/11/2013)

Barry Altschul : batterie / Denis Levaillant : piano / Barre Phillips : contrebasse

CD1 : 01. Free Mandela (DL) / 02. Drive in (DL) / 03. Rythmic training (DL) / 04. Piano Station (DL) / 05. Time colours (DL)/ 06. Dance from nowhere (DL) / 07. Drum role (BA) / 08. Be Out’s Cool (BA) / 09. Mellow moment (BP) / 10. Paris-New York railway (DL) / 11. Around the blues (DL) // Enregistré en concert le 7 mars 1989 à Bobigny
CD2 : 01. Drive in (DL) / 02. By easy stage one (DL-BP) / 03. Paris-New York railway (DL) / 04. Open runs (DL) / 05. Around The Blues (DL) / 06. Rythmic training (DL) / 07. Dance from nowhere (DL) / 08. Time colours (DL) / 09. Piano Station (DL) / 010. By easy stage two (DL-BP) / 11. Paris-New York railway (DL) / 12. Drum role (BA) / 013. Be out’s cool (BA) / 14. Pressing on (DL) / 15. Mellow moment (BP) / 16. Just arrived (DL)// Enregistré au Studio Davout du 5 au 7 mars 1987 – Paris

> Liens :

The AMAZING KEYSTONE BIG BAND + Denis PODALYDÈS & Leslie MENU : « Pierre et le Loup... Et le Jazz ! » -  voir en grand cette image
The AMAZING KEYSTONE BIG BAND + Denis PODALYDÈS & Leslie MENU : « Pierre et le Loup... Et le Jazz ! »
Le Chant du Monde / Harmonia Mundi

The AMAZING KEYSTONE BIG BAND + Denis PODALYDÈS & Leslie MENU : « Pierre et le Loup... Et le Jazz ! »

Voilà un livre-disque qui tombe à point nommé (serait-ce volontaire ? croyez-vous ?). Le Père Noël pourra mettre un peu de jazz dans sa hotte... et du bon car ce disque est une réalisation subtile et intelligente, croyez-en d’ex-enseignants. Les « récitants » sont impeccables, justes et ne forcent jamais le trait. Les personnages ont été réadaptés au contexte du big-band. L’Amazing Keystone B.B. (bien de chez nous !) relève le défi haut la main et se lâche sur la suite finale. Sûr ! ce disque plaira aussi aux grands qui ont gardé leur âme d’enfant... en toutes saisons.

> Le Chant du Monde CDM 207 / Harmonia Mundi

Pierre Dessasis, Kenny Jeanney, Jon Boutellier, Eric Prost, Ghyslain Regard et Jean-Philippe Scali : saxophones et flûtes / Vincent Labarre, Thierry Senau, Félicien Bouchot et David Enhco : trompette, bugle / Bastien Ballaz, Alois Benoit, Loic Bachevillier et Sylvain Thomas : trombone / Frédéric Nardin : piano / Thibaut François : guitare / Patrick Maradan : contrebasse / Romain Sarron : batterie / Denis Podalydès et Leslie Menu : récitants

01. Ouverture / 02. Présentation des personnages / 03. Un beau matin Pierre ouvrit la porte du jardin / 04. Sur la plus haute branche d’un grand arbre / 05. Un canard arriva bientot en se dandinant / 06. Soudain quelque chose attira l’attention de Pierre / 07. Attention ! cria Pierre / 08. Tout à coup, Grand-Père apparut / 09. Il était temps ! / 10. En un éclair, le chat grimpa dans l’arbre / 11. Et maintenant, voici ou en étaient les choses / 12. Pendant ce temps, derrière la porte du jardin / 13. Alors, Pierre dit à l’oiseau / 14. Pendant ce temps, Pierre fit à la corde un noeud coulant / 15. C’est alors que les chasseurs sortirent de la forêt / 16. Et maintenant, imaginez la marche / 17. Au dessus d’eux, l’oiseau voltigeait en gazouillant //Pierre et le Loup... Suite / 18. Bird’s Tweets / 19. Soulful Cat / 20. Elegy for a Duck / 21. Hunter’s Blues / 22. Beware of a Wolf / 23. Grampa’s Shuffle / 24. Peter’s march

> Liens :

Mulatu ASTATKE : « Sketches Of Ethiopia » -  voir en grand cette image
Mulatu ASTATKE : « Sketches Of Ethiopia »
Jazz Village / Harmonia Mundi

Mulatu ASTATKE : « Sketches Of Ethiopia »

On attribue à Mulatu Astatke (1943 - Jimma, Ethiopie) la paternité de « l’éthio-jazz ». À la tête de son Step Ahead Band (rien à voir avec le groupe de Mike Mainieri !) constitué en grande partie de musiciens britanniques, il ne fait pas de world-music anecdotique mais développe une esthétique personnelle qui, si elle puise dans les racines de l’Afrique de l’Est, n’en est pas moins ouverte à l’improvisation sur des arrangements travaillés. Belles atmosphères !
NB : l’enregistrement a eu lieu à Londres mais la production a ajouté les interventions de François Cordas (sax), Christophe LeLoil (bugle) ou François Verly (percussion) enregistrés, eux, par Gérard de Haro à la Buissonne (raccords nickel !!).

> Jazz Village SP 9570015 / Harmonia Mundi (paru le 27 août)

Mulatu Astatke : vibraphone, piano, claviers / + / Step Ahead Band : James arben : flûte, hautbois, clarinette, saxophone ténor / Richard Olatunde Baker : percussion / John Edwards : contrebasse, basse / Alewander Hawkins : piano, claviers / Danny Keane : claviers, violoncelle / Tom Skinner : batterie / Byron Wallen : trompette /+/ invités dont : Christophe LeLoil : bugle / François Cordas : saxophone ténor / François Verly : percussions...

01. Azmari / 02. Gamo / 03. Hager Fiker / 04. Gambella / 05. Assosa Derache / 06. Gumuz / 07. Motherland Abay / 08. Surma // Enregistré en septembre 2012 à Londres

> Liens :

BELMONDO FAMILY SEXTET : « Mediterranean Sound » -  voir en grand cette image
BELMONDO FAMILY SEXTET : « Mediterranean Sound »
B.Flat records / Discograph

BELMONDO FAMILY SEXTET : « Mediterranean Sound »

Une fort sympathique réunion de famille au pays enregistrée au printemps 2013. Stéphane Belmondo et son frère Lionel rendent hommage à leur père Yvan Belmondo. Ils lui doivent la découverte et l’amour du jazz. En échange, ils peuvent bien lui offrir un disque. « Tiens, prends donc ton baryton » chantait Mimi Perrin... « Et c’est parti » pour un programme de standards remodelés avec amour entre père et fils avec des copains, comme un soir en club.

> B.Flat records 6107645 – 3700426918879 / Discograph (parution le 05/11/2013)

Yvan Belmondo : saxophone baryton / Stéphane Belmondo : trompette, bugle / Lionel Belmondo : saxophone ténor, arrangements / Jean-Philippe Sempere : guitare / Sylvain Romano : contrebasse / Jean-Pierre Arnaud : batterie

01. Alone together (Schwartz-Dietz) / 02. Rue serpente (P. Adams) / 03. Flamingo (Grouya-Anderson) / 04. Groovin higher (Candoli) / 05. Skylark (Carmichael-Mercer) / 06. Tricotism (Pettiford) / 07. Meditation (Massenet) / 08. East of the sun -and west of the moon- (Bowman / 09. Lovers of their time (P. Adams) / 10. Tangerine (Schertzinger-Mercer) / 11. Lyne for Lyons (Mulligan)

> Lien :

Lionel BEUVENS : « Trinité » -  voir en grand cette image
Lionel BEUVENS : « Trinité »
Igloo Records / SocaDisc

Lionel BEUVENS : « Trinité »

Le batteur belge Lionel Beuvens (voir Fabrice Alleman, plus haut) est un homme de rencontres au-delà des frontières de son pays. Il a composé un quartet tourné vers la Scandinavie avec les finlandais Alexi Tuomarila au piano et Kalevi Louhivuori à la trompette (entendu avec Big Blue ou Sun Trio avec son frère Oulavi). La pièce d’ouverture, « Jessica » débute de manière méditative et lente mais glisse inéluctablement vers la vivacité d’un swing propice à l’improvisation. Tout l’esprit de cette musique sensible et tonique.

> Igloo Records IGL 237 / SocaDisc (paru en Belgique en décembre 2012)

Kalevi Louhivuori : trompette / Alexi Tuomarila : piano / Brice Soniano : contrebasse / Lionel Beuvens : batterie,compositions

01. Jessica / 02. Seven / 03. A / 04. Globe / 05. Fragile / 06. True / 07. Drums / 08. Mucho loco / 09. Trinité

> Lien :

Paul BLEY : « The complete remastered recordings on Black Saint & Soul Note » -  voir en grand cette image
Paul BLEY : « The complete remastered recordings on Black Saint & Soul Note »
CamJazz – 9 CD +1 / Harmonia Mundi

Paul BLEY : « The complete remastered recordings on Black Saint & Soul Note »

Nouvel arrivage de coffrets-rééditions chez CamJazz ! 9 disques du pianiste Paul Bley dans celui-ci qui contient (en bonus) un inédit en duo avec le saxophoniste-poète Keshavan Maslak. On goûtera, au fil de toutes ces plages, l’art d’un pianiste qui peut coller à la mélodie ou s’envoler dans l’improvisation en n’oubliant jamais de convier le silence à ses escapades. Il est entouré de complices hors-pair mais on soulignera l’importance des bassistes dans la carrière de Paul Bley. Steve Swallow, Gary Peacock, Red Mitchell, Charlie Haden, Furio Di Castri sont ici présents. Beau cadeau pour un prix raisonnable !

> CamJazz – 9 CD set BXS1027 +1 inédit / Harmonia Mundi

Paul Bley : piano / avec différentes formations selon les disques comprenant / George Cross McDonald : percussion / Barry Altschul : batterie / Steve Swallow : basse / John Scofield : guitare / Gary Peacock : contrebasse / Red Mitchell : contrebasse / John Abercrombie : guitare / Charlie Haden : contrebasse / Jimmy Guiffre : saxophones ténor & soprano, clarinette, flûte / Furio Di Castri : contrebasse / Tony Oxley : batterie

9 disques : SONOR, TANGO PALACE, HOT, NOTES, MINDSET, LIVE AT SWEET BASIL, MEMOIRS, CONVERSATIONS WITH A GOOSE, CHAOS plus NOT TO BE A STAR (inédit). // Enregistrements : 1983 à 1994

> Liens :

Randy BRECKER : « The Brecker Brothers Band Reunion » -  voir en grand cette image
Randy BRECKER : « The Brecker Brothers Band Reunion »
Moosicus Records / Naïve

Randy BRECKER : « The Brecker Brothers Band Reunion »

Les temps sont durs, alors on accommode les vieilles recettes pour essayer de retrouver les saveurs d’antan. C’était le bon temps où le disque se vendait mais tout cela a bien changé. En essayant de réveiller les fantômes du passé, Randy Brecker se fourvoie de notre point de vue (le « vieux » blues final, très « roots » est pathétique). On aurait imaginé un plus bel hommage à son frère disparu, le saxophoniste Michael Brecker.

> Moosicus Records M1217 / Naïve (parution le 12/11/2013)

Randy Brecker : trompette, compositions sauf 4 et 8 /+ selon les plages / David Sanborn : saxophone / Mike Stern : guitare / Will Lee : basse / Dave Weckl : batterie / George Whitty : claviers / Ada Rovatti : saxophone etc.

01. First Tune Of The Set / 02. Stellina / 03. The Dipshit / 04. Merry Go Town / 05. The Slag / 06. Really In For It / 07. Elegy For Mike / 08. On The Rise / 09. Adina / 10. R’N’Bee / 11. Musician’s Ol’ Lady Dues Blues

> Liens :

Dewa BUDJANA : « Joged Kahyangan » -  voir en grand cette image
Dewa BUDJANA : « Joged Kahyangan »
MoonJune Records / www.moonjune.com

Dewa BUDJANA : « Joged Kahyangan »

Guitariste-star du groupe pop-rock Gigi qui rassemble des foules en Indonésie, Dewa Budjana rêvait d’enregistrer un disque « jazz » aux USA. Le batteur Peter Erskine a adhéré à son projet et réuni cette incroyable équipe de copains. Ce disque a été enregistré en une seule journée (une prise pour « répéter », une seconde « pour de bon » !). Certes, ça sonne un brin fusion mais tout ce monde là joue vraiment et Budjana est assez impressionnant !

> MoonJune Records MJR059 / www.moonjune.com

Dewa Budjana : guitare, guitare synthé / Larry Goldings : orgue Hammond, piano / Bob Mintzer : saxophone ténor et soprano, clarinette, clarinette basse / Jimmy Johnson : basse / Peter Erskine : batterie

01. Foggy Cloud / 02. Joged Kahyangan / 03. Dang Hyang Story / 04. As You Leave My Nes / 05. Majik Blue / 06. Erskoman / 07. Guru Mandala / 08. Borra’s Ballad // Enregistré en juin 2012 à Pasadena (Californie) -

> Liens :

Juan CARMONA : « Alchemya » -  voir en grand cette image
Juan CARMONA : « Alchemya »
World Village / Harmonia Mundi

Juan CARMONA : « Alchemya »

Ce dixième album du guitariste Juan Carmona (né en 1953 à Lyon) tient de la superproduction : jetez un coup d’œil au casting ! Un disque qui déroule des paysages colorés et travaillés autour de la guitare flamenca d’un leader qui prend souvent ses distances avec la tradition hispanique. Un disque qui peut séduire, sans doute, un large public. Déjà dans les bacs depuis 2 mois !

> World Village WVF028 / Harmonia Mundi (paru le 27 août)

Juan Carmona : guitare flamenca, direction artistique, compositions sauf 2, 6, 7 / + entre autres... / Larry Coryell, Sylvain Luc : guitare / Mino Cinelu : percussions / Dominique Di Piazza : basse / Pierre Bertrand, Nicolas Folmer, Denis Leloup : cuivres / et bien d’autres...

01. Africando / 02. Mambo Influenciado / 03. No espero Nada / 04. Karma / 05. Altanaà / 06. Creer en la primavera / 07. Santiago city / 08. Sirena / 09. Miami / 10. Sombra en la pared

> Liens :

Bill CARROTHERS : « Sunday Morning » -  voir en grand cette image
Bill CARROTHERS : « Sunday Morning »
Vision Fugitive / Harmonia Mundi

Bill CARROTHERS : « Sunday Morning »

Le nouveau Bill Carrothers est arrivé ! Préfigure-t-il le projet que le pianiste prépare pour le 70è anniversaire du débarquement allié en Basse-Normandie au printemps prochain ? « Sunday Morning » pourrait rappeler « Armistice 1918 » (archive... Sketch 2004) par la présence de la voix limpide de Peg. Il s’agit ici de musique essentiellement religieuse prétexte à un subtil développement où s’entrelacent arrangements et improvisation. Le chœur renvoie à une images souvent « conservatrice » dans une tradition américaine que le pianiste a toujours dans le c(h)œur. Encore une œuvre inclassable (et magnifique !) sur le beau label « Vision Fugitive ».

> Vision Fugitive VFCD313006 / Harmonia Mundi (parution 19/11/2013)

Bill Carrothers : piano, arrangements, direction / Peg Carrothers : voix / Matt Turner : violoncelle / Jean-Marc Foltz : clarinettes / Nicolas Thys : contrebasse / Chœur (Minneapolis)

01. Oh God Our Help In Ages Past / 02. Jesus Loves Me / 03. Children Of Our Heavenly Father / 04. Beautiful Savior / 05. Eternal Father, Strong To save / 06. A Mighty Fortress Is Our God / 07. Just A Closer Walk with Thee / 08. Crown Him With Many Crowns / 09. Watchman, Tell Us Of The Night / 10. This Is My Father s World / 11. Lift High The Cross / 12. Just As I Am without One Plea / 13. Oh Lord’s Prayer / 14. Oh God, Our help In Ages Past // Enregistré aux Studios La Buissonne - Pernes Les Fontaines et à Minneapolis (chœur)

> Liens :

François CHESNEL – Thierry LHIVER : « Japanese Song » -  voir en grand cette image
François CHESNEL – Thierry LHIVER : « Japanese Song »
Bruit Chic / www.bruitchic.com

François CHESNEL – Thierry LHIVER : « Japanese Song »

François Chesnel et Thierry Lhiver se côtoient au Conservatoire de Caen en tant qu’enseignants dans la classe de jazz (dont Thierry Lhiver est co-responsable avec François Méchali) mais, au-delà, ils ont noué une vraie complicité artistique. Il était donc naturel que cela aboutisse à un duo enregistré pour le label Bruit Chic de Yoann Loustalot (ici présent sur un titre). Monk, Ellington, Haden, Holland balisent un parcours sensible et inspiré où s’immiscent les mystères de l’improvisation maîtrisée. Un bel hommage au jazz, en toute liberté.

> Bruit Chic 001 / www.bruitchic.com

François Chesnel : piano / Thierry Lhiver : trombone /+/ Yoann Loustalot : trompette sur 10

01. Japanese Song (Chesnel) / 02. Mystère (Chesnel-Lhiver) / 03. First Song (Haden) / 04. Mystère, mystère (Chesnel-Lhiver) / 05. Eronel (Monk) / 06. Misterioso (Monk) / 07. For T. (Lhiver) / 08. Not For Nothing (Holland) / 09. Rimbaud le fils (Lhiver) / 10. Azalea (Ellington) / 11. Mystère, mystère, mystère (Chesnel-Lhiver) / 12. La tristesse du roi (Chesnel) // Enregistré à Hérouville Saint-Clair (Caen) les 19 et 20 juillet 2012.-

> Liens :

David CHEVALLIER featuring David LINX : « Is That Pop Music ?!? » -  voir en grand cette image
David CHEVALLIER featuring David LINX : « Is That Pop Music ?!? »
Cristal Records / Harmonia Mundi

David CHEVALLIER featuring David LINX : « Is That Pop Music ?!? »

À la tête de sa compagnie, le SonArt, David Chevallier met en scène (et en disques) des projets contrastés qui ont souvent en point commun l’art vocal. Après s’être tourné vers le passé assez lointain (Gesualdo Variations - 2010), il souffle la poussière sur des tubes de pop-music pour nous en livrer une version rafraîchie et impertinente avec la complicité enthousiaste de David Linx. Est-ce encore de la pop-music avec une telle équipe de francs-tireurs iconoclastes ?

> Cristal Records CR215 / Harmonia Mundi

David Linx : voix / David Chevallier : guitares & banjo / Yves Robert : trombone / Christophe Monniot : saxophones alto et soprano / Gérald Chevillon : saxophone basse / Denis Charolles : batterie

01. Dream Brother (Bucklett-Grondahl-Johnson) / 02. Sowing the Seeds of Love (Orzabal-Smith) / 03. Ordinary World (Le Bon-Cuccurullo-Rhodes-Taymor) / 04. O Come, Emmanuel (Trad.) / 05. Come Together (Lennon-McCartney) / 06. She said (Lennon-McCartney) / 07. Message in a Bottle (Sting) / 08. Love is Blindness (Bono) / 09. Once in a Lifetime (Byrne-Eno-Frantz-Harrison-Weymouth) / 10. Mysterious ways (Bono, U2) // Enregistré par Jacques Laville au studio Gimmick en décembre 2011.

> Liens :

COPÉRNICUS : « L'Éternité Immédiate » -  voir en grand cette image
COPÉRNICUS : « L’Éternité Immédiate »
MoonJune Records – Nevermore Inc. / www.moonjune.com

COPÉRNICUS : « L’Éternité Immédiate »

Curieux et énigmatique ! Nous ne connaissions pas Joseph Smalkowski, alias Copérnicus, un illuminé assez farfelu qui déclame (en français) des textes pseudo-philosophiques sur fond de pop-rock, à la recherche de sa « Vérité Absolue ». Pourtant, il agit dans le domaine poétique et musical depuis 1965 ! Décidément, Leonardo Pavkovic a l’art de surprendre avec son label Moonjune. Un tour sur son site internet est conseillé !

> MoonJune Records – Nevermore Inc. NCD2094 / www.moonjune.com

Copérnicus : voix, synthétiseur sur 6 / Cesar Aragundi : guitare / Newton Velasquez : claviers / Freddy Auz : guitare basse / Juan Carlos Zuniga Lopez : tambours / Matty Fillou : saxophone ténor sur 6

01. L’Humanité Est Belle / 02. Réves En Ballons / 03. La Vérité Absolue Est Possible / 04. Libre De Moi / 05. Poudre / 06. Sent L’Inexistence / 07. La Carotte / 08. Le Bâton / 09. Il n’ y a Pas Différence / 10. Vive Le Nouveau ! // Enregistré en Equateur en 2003. Réédition 2013

> Liens :

Laurent COURTHALIAC : « Pannonica - featuring Ron Carter » -  voir en grand cette image
Laurent COURTHALIAC : « Pannonica - featuring Ron Carter »
Jazz Village / Harmonia Mundi

Laurent COURTHALIAC : « Pannonica - featuring Ron Carter »

C’est Nadine de Koenigswarter qui signe la pochette de ce disque dédié à sa grand-mère, Nica (1913-1988), la « baronne » du jazz, protectrice, égérie, bienfaitrice de tant de musiciens de jazz. Le pianiste français Laurent Courthaliac est allé enregistrer ce disque à New York, osant une invitation à Ron Carter qui accepta sur sept morceaux de se replonger dans l’âme du be-bop. Un hommage brillant autour de thèmes que des protégés de Nica lui dédièrent. L. Courthaliac y ajoute ses propres dédicaces pour compléter un vrai disque de jazz, très pensé et construit sans que cela nuise à la spontanéité.

> Jazz Village SP9570023 / Harmonia Mundi (parution le 5 nov. 2013)

Laurent Courthaliac : piano / Ron Carter : contrebasse / Rodney Green : batterie / Clovis Nicolas : contrebasse sur 5, 7, 8, 10

01. Nicaragua (B. Harris) / 02. With A Song In My Heart (Rodgers-Hart) / 03. Nica (S. Clark) / 04. Thelonica (T. Flanagan) / 05. I’m A Dreamer (deSylva-Brown-Henderson) / 06. Pannonica (Monk) / 07. Acinonnap (Courthaliac) / 08. Three Wishes (Courthaliac) / 09. Broome Street Blues (Courthaliac) / 10. If There Is Someone Lovelier Than You (Dietz-Schwartz) / 11. Goodbye (G. Jenkins) // Enregistré à New York en janvier 2012

> Liens :

Nicolas DARY Septet : « L'autre rive » -  voir en grand cette image
Nicolas DARY Septet : « L’autre rive »
Gaya Music / Abeille Musique

Nicolas DARY Septet : « L’autre rive »

Costume sombre, chemise claire, ces musiciens pratiquent le jazz avec respect. Un culte qui a aussi ses codes, consciemment ou non. Nicolas Dary s’inscrit de toute évidence dans les courants historiques du jazz qu’on qualifiera de « mainstream ». Le swing est sa religion et Parker, Rollins, Jackie McLean, Dexter Gordon, Lester Young sont les apôtres qui ont tracé sa voie. Avec ce disque, il ne surprend pas mais perpétue de belle manière une tradition qui lui convient, en hommage à sa mère disparue.

> Gaya Music Production NDGCD001 / Abeille Musique (parution le 14/11/2013)

Nicolas Dary : saxophone ténor & flûte / Fabien Mary : trompette / Luigi Grasso : saxophone alto / Jean-Christophe Vilain : trombone / Yves Brouqui : guitare / Mathias Allamane : contrebasse / Philippe Soirat : batterie

01. Afternoon In Almada / 02. On The Cliff / 03. The Day Before / 04. Piu Nimu-Mado / 05. Les 7 Mercenaires / 06. The Master / 07. 3ème Round / 08. Un Viaggio a Ferrara / 09. The Mouse / 10. Night at Cortina / 11. M.H.-L’autre rive // Enregistré en novembre 2012.

> Liens :

DIAGONAL – Jean-Christophe CHOLET : « Nights in Tunisia » -  voir en grand cette image
DIAGONAL – Jean-Christophe CHOLET : « Nights in Tunisia »
Cristal Records / Harmonia Mundi

DIAGONAL – Jean-Christophe CHOLET : « Nights in Tunisia »

Avec Diagonal, Jean-Christophe Cholet suit une voie oblique et ascendante qui traverse des paysages musicaux changeants. Ainsi sa vision du jazz rencontre d’autres musiques en Europe ou, comme ici, de l’autre côté de la Méditerrannée. Pour « Nights In Tunisia », il a sauvé du néant un projet ébauché en 2006 que le violoniste Jasser Haj Youssef n’avait pas pu faire aboutir. En étroite collaboration avec Geoffroy de Masure, séduits tous les deux par l’idée et l’ébauche, ils ont décidé de réunir sur scène « le raffinement de la musique et du chant arabe combiné avec la braise ardente des rythmes du jazz actuel ». Incandescent !?

> Cristal Records 01266 / Harmonia Mundi

Jean-Christophe Cholet : piano, composition et direction / Geoffroy de Masure : trombone, composition / Jasser Haj Youssef : violon, viole d’amour et composition / Vincent Mascart : saxophone soprano et ténor / Geoffroy Tamisier : trompette, bugle / Linley Marthe : basse sur 1, 3, 4, 5, 6 / Jean-Luc Lehr : basse sur 7, 8, 9 / Chander Sardjoe : batterie / Mehdi Askeur : chant et shqasheq / Meta : chant et percussion /+/ invités : musiciens traditionnels tunisiens : voix et intruments trad.

01, Khamsa / 02, Oudlab / 03, Badran / 04, Salamalik / 05, Makata / 07, Wasla Tun / 08, Widadi / 09, Sidi / 10, Oudlab 2 // Enregistré en 2006, 2007 et 2012

> Liens :

Shauli EINAV : « Generations » -  voir en grand cette image
Shauli EINAV : « Generations »
PosiTone Records / DistriJazz + www.posi-tone.com

Shauli EINAV : « Generations »

Shauli Einav (1982 - Israel) est au cœur de l’actualité puisque son troisième et son quatrième disque, ci-dessous, paraissent (presque) en même temps. Celui-ci a été enregistré à New York il y a un an. Un projet inter-générationnel puisque deux musiciens « historiques » du jazz américain, Don Friedman et Eliot Zigmund se trouvent associés à la jeune garde du jazz israélien, Shauli Einav et Or Bareket. Sur une suite de thèmes bien connus et deux originaux, on ne distingue plus « jeunes » et « vieux ». Tout le monde s’en donne à cœur joie. Plein d’espoir ?

> PosiTone Records PR8113 / DistriJazz (pour FNAC) et www.posi-tone.com

Shauli Einav : saxophones ténor & soprano / Don Friedman : piano / Or Bareket : contrebasse / Eliot Zigmund : batterie /+ invité / + / Itai Kriss : flûte sur 3, 6, 9.

01. Thermo Blues (Einav) / 02. The More I See You (Warren) / 03. As You Like It (Land) / 04. Crescent (Coltrane) / 05. Compulsion (Land) / 06. Land Of Nod (Hill) / 07. Waltz For Zweetie (W. Bishop .Jr) / 08. Almost Everything (Friedman) / 09. Renewal (Einav) / 10. Gloria (Byas) // Enregistré le 26 octobre 2012 à Brooklyn (USA)

> Liens :

Shauli EINAV : « A Truth About Me » -  voir en grand cette image
Shauli EINAV : « A Truth About Me »
Cristal Records / Harmonia Mundi

Shauli EINAV : « A Truth About Me »

Et Shauli Einav encore ! On ne s’en plaindra pas car ce musicien respectueux des codes qui caractérisent le jazz se révèle ici en leader-arrangeur tout en finesse au point que ce sextet prend une vraie dimension orchestrale. Installé à Paris depuis quelques temps, le saxophoniste a recruté son équipe dans le vivier local : bonne pêche ! On connaît ces gens. Il savent faire et sont assez intrépides pour prendre leurs aises sans réserve. « Ça joue ! » : un disque vraiment épatant !

> Cristal Records CR 218 / Harmonia Mundi

Shauli Einav : saxophones ténor et soprano / Andy Hunter : trombone / Paul Lay : piano / Louis Moutin : batterie / Florent Nisse : contrebasse / Antonin-Tri Hoang : saxophone alto, clarinette basse

01. Embarcadère / 02. Circa 1988 / 03. Copenhague / 04. The Traveler / 05. Nomads / 06. Eleven Fifty Two / 07. One For Alex / 08. Le Musketeer / 09. Ultramarine / 10. A Truth About Me

> Liens :

Ellery ESKELIN : « Trio New York II » -  voir en grand cette image
Ellery ESKELIN : « Trio New York II »
Prime Source CD7010 / earthlink.net

Ellery ESKELIN : « Trio New York II »

Le « nouveau » trio « avec orgue » d’Ellery Eskelin recontextualise un saxophoniste trop vite rangé dans la catégorie « avant-garde » (et, de ce fait, évincé, catalogué par les esprits étroits !). Nous l’avons écouté en concert à Caen en octobre (lire ici) et vérifié avec ce disque que les standards sont une source d’inspiration intarissable pour les musiciens sans œillères. Superbe !
(...Mais le label d’Ellery est-il distribué en France ? Nous n’avons pu le vérifier. Commande en ligne possible cependant.)

> Prime Source CD7010 / earthlink.net/commande

Ellery Eskelin : saxophone ténor / Gary Versace : orgue Hammond B3 / Gerald Cleaver : batterie

01. The Midnight Sun (Hampton-Burke) / 02. Just One of Those Things (C. Porter) / 03. We See (T. Monk) / 04. My Ideal (R.A. Whiting-N. Chase) / 05. After You’ve Gone (T. Layton) / 06. Flamingo (T. Gouya-E. Anderson) // Enregistré aux Studios System Two Brooklyn -New York- le 31 janvier 2013

> Lien :

Tricia EVY : « Meet Me » -  voir en grand cette image
Tricia EVY : « Meet Me »
Plus Loin Music / Abeille Musique

Tricia EVY : « Meet Me »

Une voix de la Guadeloupe formée à l’écoute d’artistes locaux. Tricia Evy est installée en métropole depuis 7 ans et se trace une voie (une voix) dans le domaine du jazz. Entourée par une rythmique de haut-vol, elle propose un disque coloré et swinguant où la langue française trouve sa place, ce n’est pas si fréquent. À écouter et à découvrir sur scène, sans doute.

> Plus Loin Music PL4566 / Abeille Musique (parution le 07/11/2013)

Tricia Evy : voix / David Fackeure : piano / Thierry Fanfant : contrebasse et guitare / Francis Arnaud : batterie /+/ Sonny Troupé : gwo ka sur 9

01. Nous deux (Evy-Burrell) / 02. Modinha (de Moraes-Jobim) / 03. Meet Me On The Bridge (Evy) / 04. Mais ça pas possible (Lirvat) / 05. Pense à moi - Samba Triste (Evy-Powell) / 06. Blow Me Away (Evy-Meurisse) / 07. Regarde (Evy-Chopin) / 08. I Fall In Love To Easily (Styn-Cahn) / 09. Lanmou A (Evy) / 10. You’re Beautiful (Evy) / 11. Agua De Beber (de Moraes-Jobim) // Enregistré en 2012-2013

> Liens :

Celso FONSECA & Ronaldo BASTOS : « Liebe Paradiso » -  voir en grand cette image
Celso FONSECA & Ronaldo BASTOS : « Liebe Paradiso »
Membran records / Quobuz + Beleive

Celso FONSECA & Ronaldo BASTOS : « Liebe Paradiso »

« Liebe Paradiso » est le « remake » du disque « Paradiso » enregistré en 1997, né de la complicité du guitariste-chanteur Celso Fonseca et du compositeur-poète Ronaldo Bastos. Si la première version était minimaliste, celle-ci prend l’allure d’une fresque poétique très travaillée, orchestrée avec la complicité de nombreuses personnalités de la musique brésilienne. Pas vraiment « jazz », certes... mais pas très éloigné non plus. Mérite le détour.

> Membran records / Quobuz + Beleive

Celso Fonseca : guitare, voix / Ronaldo Bastos : compositions, arrangements, textes /+/ ensemble orchestral symphonique, rythmique et électronique...

01. Paradiso / 02. Flor da Noite / 03. Candeeiro / 04. Quanto Tempo - Minos - Vento Azul / 05. Você Não Sacou / 06. Out of the Blues / 07. Ela Vai Pro Mar / 08. Tempo Não Passou / 09. Denise Bandeira / 10. Polaroides / 11. Alma de Pierrô / 12. A Thing of Beauty – Juventude

> Lien :


... La suite par ici !...

> Retrouvez les Piles de Disques, des mois précédents ici !