« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » La Pile de Disques : mars 2014 #1 (A à K)

La Pile de Disques : mars 2014 #1 (A à K)

Les nouveautés du mois et les retardataires...

D 4 mars 2014     H 11:31     A Thierry Giard    


La revue des disques du mois.
Certains font, ont fait ou feront l’objet de chroniques (dans la rubrique Disques Livres & C°)...
Nous essayons que toutes ces parutions (plus ou moins récentes) soient présentées à nos lecteurs. C’est aussi une question de respect pour leurs auteurs et leurs éditeurs qui contribuent à faire vivre le jazz.

Par ordre alphabétique...

Serge ADAM | Sophie ALOUR | Omer AVITAL | Kris BOWERS | CALEFAX & Eric VLOEIMANS | THE CLAUDIA QUINTET | Susan CLYNES | Alban DARCHE L’ORPHICUBE | Thomas de POURQUERY SUPERSONIC | Jean-Marc FOUSSAT, Sylvain GUÉRINEAU & Joe McPHEE | Rembrandt FRERICHS Trio | Billy HART Quartet | Alexander HAWKINS Solo | Alexander HAWKINS ENSEMBLE | Antoine HERVÉ | Daniel HUNTER | Vijay IYER | Keefe JACKSON’s LIKELY SO | KARTET | Brian KATZ | KIESEWETTERS GAMMARAMA | KRAKAUER’s ANCESTRAL GROOVE |

... et la suite ... de M à Y


Serge ADAM : « Up to 1970 » -  voir en grand cette image
Serge ADAM : « Up to 1970 »
Quoi de Neuf Docteur (LP + num.) / Beleive ; quoideneufdocteur.fr ; Allumés du Jazz

Serge ADAM : « Up to 1970 »

1970. Cette même année, la rock-music et ses dérivés ont électrisé l’Île de Wight peu après la « rupture » des Beatles. Parmi les Hits du moment : Sly & The Family Stone ou The Jackson 5. À l’automne disparaissaient Jimi Hendrix puis Janis Joplin... Ouverture chaotique d’une décennie restée légendaire sur le plan artistique. Serge Adam revient sur cette année avec le support de l’époque (30 cm vinyle) et les moyens d’un aujourd’hui devenu numérique (son, vidéo). En quatre longues plages, il revisite les modes de jeu des groupes des seventies naissantes et, inévitablement, de « l’electric band » de Miles Davis. Moderne nostalgie et parti-pris réussi capté en live !

> Quoi de Neuf Docteur (LP + numérique HD) DOC 078 / Beleive Digital (num.) + www.quoideneufdocteur.fr + Les Allumés du Jazz

Serge Adam : composition, trompette / Pierre de Bethmann : Fender Rhodes / Benoît Delbecq : claviers, électronique / Benjamin Henocq : batterie / Christelle Séry : guitare électrique / Romuald Tual : beat machine, électronique / Zaf Zapha : basse électrique /+ sur scène : Eric Vernhes : vidéo / Djengo Hartlap : spatialisation, diffusion sonore

LP A : 01. UP 132 – UP 104 / 02. UP 168
LP B : 01. UP 124 / 02. UP 150 // Enregistré en concert le13 avril 2012 au théâtre Pôle Sud de Strasbourg

> Lien :

Sophie ALOUR : « Shaker » -  voir en grand cette image
Sophie ALOUR : « Shaker »
Naïve / Naïve

Sophie ALOUR : « Shaker »

En 2012 la saxophoniste au phrasé toujours fluide nous faisait découvrir les univers oniriques et délicats de sa « Géographie des rêves », en quintet. Cette fois, Sophie Alour revient à une musique plus simplement et joyeusement dansante. L’heure n’est pas à l’originalité à tout prix mais au plaisir juvénile du jeu en trio, en pensant bien fort à Rhoda Scott avec un Frédéric Nardin très à l’aise à l’orgue. Les invités conviés à la fête colorent cette musique souvent agréablement funky.

> Naïve NJ623571 / Naïve (parution le 03/03/2014)

Sophie Alour : saxophones ténor et soprano, flûte sur 9, orgue électronique sur 10, compositions sauf 9 / Frédéric Nardin : orgue / Frédéric Pasqua : batterie, tambourin /+/ Julien Alour : bugle sur 4, 7, 9 / Hugo Lippi : guitare sur 4, 7, 9 / Julie Saury : batterie sur 7, guiro et jamblock sur 9

01. Joke / 02. In this world / 03. Comptine / 04. Shaker / 05. En ton absence / 06. Mystère et boule de gomme ! / 07. I wanna move my body ! / 08. Nos cendres / 09. My favorite things (Rodgers-Hart) / 10. En ton absence (alternate take) // Enregistré en 2013.

> Liens :

Omer AVITAL : « New Song » -  voir en grand cette image
Omer AVITAL : « New Song »
Plus Loin Music / Abeille Musique

Omer AVITAL : « New Song »

Comme son compatriote Avishaï Cohen, Omer Avital est contrebassiste. Dans son quintet, on retrouve l’autre Avishaï Cohen, le brillant trompettiste ! Juste une histoire d’homonymie. Comme le critique Vincent Bessières, on peut percevoir une filiation entre ce quintet et les workshops de Mingus. Une manière instinctive et vivante de jouer le jazz comme une pulsion de vie en laissant s’épanouir l"inspiration de chacun sur des thèmes souvent influencés par les musiques du Moyen-Orient.
Du jazz authentiquement vivant et captivant.

> Plus Loin Music PL4568 / Abeille Musique (parution le 06/03/2014)

Omer Avital : contrebasse, compositions / Avishai Cohen : trompette / Joel Frahm : saxophone ténor / Yonathan Avishai : piano / Daniel Freedman : batterie / Mehdi Chaib : voix sur 3 et Karkabas sur 7 / Chœur sur 3 et 11 : tous + Pini Shavit

01. Hafla / 02. New Song / 03. Tsafdina / 04. Avishkes / 05. Sabah El-Kheir (Good Morning) / 06. New Middle East / 07. Maroc / 08. Ballad For A Friend / 09. Bedouin Roots / 10. Yemen Suite / 11. Small Time Shit // Enregistré par Philippe Teissier du Cros au Studio Sequenza (Montreuil) les 2 et 3 juillet 2013.

> Liens :

Kris BOWERS : « Heroes + Misfits » -  voir en grand cette image
Kris BOWERS : « Heroes + Misfits »
Concord / Universal

Kris BOWERS : « Heroes + Misfits »

Kris Bowers est un tout jeune pianiste californien né en 1989. Comme beaucoup de musiciens de sa génération, il a découvert le jazz après avoir nagé dans l’univers du rap, du R&B et autres déclinaisons de la « black music » actuelle. Lauréat de la Thelonious Monk International Jazz Piano Competition en 2011, le voilà dans la cour des grands et arrivé sur le célèbre label Concord pour un disque à la croisée des genres... « Je sais tout faire et même un peu plus que ça... » semble-t-il nous dire avec ce disque kaléidoscopique. Attendons la suite...

> Concord Records 723 4353 / Universal Music France

Kris Bowers : piano, claviers / Casey Benjamin : saxophone alto / Kenneth Whalum III : saxophone ténor / Adam Agati : guitare / Burniss Earl Travis II : basse / Jamire Williams : batterie /+/ Julia Easterlin, Jose James and Chris Turner : voix sur 4 plages

01. Forever Spring / 02. Wake The Neighbors / 03. #TheProtester / 04. Vices & Virtues / 05. Forget-Er / 06. WonderLove / 07. Forever Wonder / 08. Drift / 09. First / 10. Ways Of Light

> Liens :

CALEFAX & Eric VLOEIMANS : « On The Spot » -  voir en grand cette image
CALEFAX & Eric VLOEIMANS : « On The Spot »
Challenge Records / Socadisc

CALEFAX & Eric VLOEIMANS : « On The Spot »

Certains diront que ce n’est pas un disque de jazz. Cette rencontre entre le quintette d’anches (simples et doubles) Calefax et Eric Vloeimans (soit six hollandais au total) est pourtant totalement imprégnée de l’esprit du jazz incarné par le trompettiste aux chaussures jaunes, joyeusement fantasque, mais à l’aise dans tous les contextes (et pas seulement dans « Blue in Green » de Miles Davis !). Dans la série de rapprochements entre formations « classiques » et jazzmen, ce disque apporte un éclairage particulier sous la forme d’un récital éclectique, panorama d’une interprétation « de chambre » de musiques choisies du XVIè siècle à nos jours.
Frais, ouvert et enjoué.

> Challenge Records CR76106 / Socadisc

Oliver Boekhoorn : hautbois, duduk, tenora / Ivar Berix : clarinette / Raaf Hekkema : saxophones alto et soprano / Jelte Althuis : clarinette basse, cor de basset / Alban Wesly : basson / Eric Vloeimans : trompette

01. Almaladdin (Vloeimans-Hekkema) / 02. The Third One (Tirza) (Van Veenendaal) / 03. Summersault (Vloeimans) / 04. Toccata Settima (M. Rossi - XVIIe s.) / 05. Solo Di Tromba nr. 7 (Vloeimans) / 06. Blue in Green (M. Davis) / 07. Bradshaw (Vloeimans) / 08. Mal de Terre (Van Veenendaal) / 09. Ensalada (S. A. de Heredia - XVIe s.) / 10. Wedding (K. Azmeh) / 11. Chacone (R. de Visée - XVIIe s.) // Enregistré en 2013

> Liens :

THE CLAUDIA QUINTET : « September » -  voir en grand cette image
THE CLAUDIA QUINTET : « September »
Cuneiform Records / Orkhêstra

THE CLAUDIA QUINTET : « September »

The Claudia Quintet a enregistré son premier disque en 2004. Depuis, au fil des concerts et des disques, cette formation s’est taillé une belle réputation dans le milieu du jazz contemporain avec les musiques toujours un peu en suspension au dessus des normes et des courants comme les aime John Hollenbeck le batteur-leader.
Nous avons examiné ce disque plus en détails dans la vitrine de février 2014 (suivez ce lien !). Avec un peu de retard puisque nous avions « raté la sortie » en... septembre 2013.

> Cuneiform Records RUNE377 / Orkhêstra

John Hollenbeck : batterie, percussion, voix / Red Wierenga : accordéon / Chris Speed : saxophone ténor et clarinette / Matt Moran : vibraphone / Drew Gress : contrebasse sur 1, 3, 7-10 / Chris Tordini : contrebasse sur 2-3, 5-6

01. September 20th- Soterius Lakshmi / 02. September 9th- Wayne Phases / 03. September 25th- Somber Blanket / 04. September 29th, 1936- -Me Warn You- / 05. September 22nd- Love Is Its Own Eternity / 06. September 18th- Lemons / 07. September 17th- Loop Piece / 08. September 24th- Interval Dig / 09. September 16th- Mystic Klang / 10. September 12th- Coping Song

> Liens :

Susan CLYNES : « Life is... Live » -  voir en grand cette image
Susan CLYNES : « Life is... Live »
MoonJune Records / www.moonjune.com

Susan CLYNES : « Life is... Live »

Susan Clynes, 25 ans, fille du compositeur américano-australien Darius Albert Clynes et de la psycholinguiste Annick De Houwer est une pianiste et chanteuse belge à la maturité bien affirmée comme en témoigne ce « Life is... ». Déjà toute une histoire racontée depuis son piano avec des ambiances toutes en nuances, en particulier lorsque se démultiplie la voix du violoncelle de Simon Lenski. Que Leonardo Pavkovic ait choisi de l’enregistrer pour son label MoonJune (toujours sur la tangente progressive entre jazz et univers du rock, depuis New-York) est un argument supplémentaire pour prêter attention à ce disque et cette voix qui ont su nous séduire sans peine.

> MoonJune Records MJR061 / www.moonjune.com

Susan Clynes : voix, piano, compositions / Simon Lenski : violoncelle sur 4, 4, 7, 8 & 11 / Pierre Mottet : basse sur 2 & 6 / Nico Chkfi : batterie sur 2 et 6

01. Life Is / 02. A Good Man / 03. Childhood Dreams / 04. Les Larmes / 05. Tuesday Rain / 06. Ileana’s Song / 07. When You’re Dead / 08. Pigeon’s Intrusion / 09. Le Voyage / 10. Linear Blindness / 11. Butterflies // Enregistré live au bar l’Archiduc de Bruxelles - date non précisée

> Liens :

Alban DARCHE L'ORPHICUBE : « Perception Instantanée » -  voir en grand cette image
Alban DARCHE L’ORPHICUBE : « Perception Instantanée »
YOLK Records / L’Autre Distribution

Alban DARCHE L’ORPHICUBE : « Perception Instantanée »

On nous avait prévenus : Alban Darche allait être extrêmement productif en 2013-2014... Au point de créer son propre label, Pépin et Plume. Cette fois, il revient dans le giron de Yolk pour le second opus de son Orphicube, sextet extensible (ici à 9). Toujours préoccupé par les relations entre musique et arts visuels, il propose la bande son d’un film imaginaire (hommage à Tim Burton inclus !) à base de danses claudicantes, de paso dédoublé, de reggae rugueux, d’alphabet déboussolé et de Pascoalaise très « Hermétique ». Nous avions dégusté une partie de ce répertoire, en « live » à Hédé 2013. Le disque est le concentré des remarquables qualités constatées alors.

> YOLK Records J2060 / L’Autre Distribution (parution le 31/03/2014)

Alban Darche : saxophone alto / Marie-Violaine Cadoret : violon / Didier Ithursarry : accordéon / Nathalie Darche : piano / Sébastien Boisseau : contrebasse / Matthieu Donarier : saxophoneténor / Sylvain Rifflet : saxophone ténor, clarinette / François Ripoche : saxophone ténor / Christophe Lavergne : batterie

01. Paso Doble / 02. La Pascoalaise / 03. La Bouguenaisienne / 04. Les Silhouettes / 05. Miramas Reggae / 06. Mon Tribut à Tim Burton / 07. C’Baff / 08. Abécédaire // Enregistré au Studio Corner Box, en 2013.

> Liens :

Thomas de POURQUERY SUPERSONIC : « Play Sun Ra » -  voir en grand cette image
Thomas de POURQUERY SUPERSONIC : « Play Sun Ra »
Quark Records / L’Autre Distribution

Thomas de POURQUERY SUPERSONIC : « Play Sun Ra »

« The Dark Side of THE Sun... » ?
Thomas de Pourquery est fasciné par Herman Poole Blount (1914-1993), alias Sun Ra, pianiste, compositeur, leader au mysticisme exacerbé. Trop jeune pour l’avoir vu jouer, il s’est gavé de la musique de cette divinité auto-proclamée de la Black Music. Dans la douleur et au bord du désespoir (disque dur volé), il a donné naissance à l’ombre souvent sombre du maître jouée (création, concerts) et enregistrée ici. Une musique blanche de zombies allumés fondue aux sons digitaux des années 2000 qui contraste avec l’enracinement noir de Sun Ra. La rage juvénile et la follie électrique en plus, l’engagement free et l’apparat afro-cosmique inspiré des dieux du jazz en moins. Supersonic, le groupe, emprunte son intitulé au premier album de Sun Ra (Super-sonic Jazz - 1956) pour dérouler en onze titres un hommage compact affectueusement iconoclaste à la carrière de ce génie mythique. Pour nous, la dernière minute du disque est la plus pure. Découvrez là, cachée tout au fond !

> Quark Records QR0201418 / L’Autre Distribution

Arnaud Roulin : claviers, piano CP 70, voix / Edward Perraud : batterie, percussions, électronique, voix / Frédérick Galiay : basse, électronique, voix / Laurent Bardainne : saxophones ténor et baryton, percussions, voix / Thomas de Pourquery : direction, arrangements, saxophones alto et soprano, voix, theremin, melodica, percussions /+/ Jeanne Added : voix sur 6

01. Shadow world / 02. Rocket number nine / 03. Love in outer space / 04. The perfect Man / 05. Three Moons (de Pourquery) / 06. Enlightenment / 07. Watusi egyptian march / 08. Discipline / 09. Disco 2100 (de Pourquery) / 10. Eulipions (R. Kirk) / 11. N’other blue man pool (de Pourquery-Martinez-Galiay-Perraud) // Enregistré en mars 2013 à Château-Landon (France)

> Lien :

Jean-Marc FOUSSAT, Sylvain GUÉRINEAU & Joe McPHEE : « Quod » -  voir en grand cette image
Jean-Marc FOUSSAT, Sylvain GUÉRINEAU & Joe McPHEE : « Quod »
Fou records / www.fou.records.free.fr

Jean-Marc FOUSSAT, Sylvain GUÉRINEAU & Joe McPHEE : « Quod »

Il y a un an, Sylvain Guérineau était à la « une » de Culturejazz.fr pour son travail de plasticien-musicien : « de l’anche aux palettes ». Dans ce nouveau disque, on retrouve le saxophoniste ténor dans ce trio d’improvisateurs aux côtés du toujours inspiré Joe Mc-Phee (ici exclusivement au soprano) et de ce passionné de vieilleries synthétiques qu’est Jean-Marc Foussat au vénérable Synthi-AKS des années 70 « customisé ». On fait de bien belles choses avec d’antiques outils, la preuve ici avec ce cheminement improvisé par trois défricheurs d’espaces inoccupés par les musiques normées et codifiées. L’aventure sonore et musicale est toujours possible, même à La Garenne-Colombes !

> Fou records FR – CD 05 / www.fou.records.free.fr

Jean-Marc Foussat : Synthi Aks, voix / Sylvain Guérineau : saxophone ténor / Joe McPhee : saxophone soprano

01. Le désarroi du Cœlacanthe – The Forbidden / 02. Les Corps des larmes – The Forgiven // Enregistré en studio à La Garenne-Colombes (France) le 15 mars 2010.

> Liens :

Rembrandt FRERICHS Trio : « A Long Story Short » -  voir en grand cette image
Rembrandt FRERICHS Trio : « A Long Story Short »
Challenge Records / SocaDisc

Rembrandt FRERICHS Trio : « A Long Story Short »

Après « Self Portrait » (2011) puis « Continental » (2012), le pianiste-compositeur hollandais Rembrandt Frerichs nous propose onze « histoires courtes ». Au fil de ce programme original, on croise la belle Naima de Coltrane (Frerichs a étudié aussi aux USA) et un thème traditionnel perse (Rembrandt est fasciné par l’Orient). Le musique de ce trio emprunte autant aux modes de jeu de la musique de chambre (la contrebasse à l’archet de « Stav » ou « Naima », l’équilibre instrumental en général) qu’à l’énergie du jazz (« Spring Bells »). L’ensemble est finement ciselé, très travaillé sans perdre son naturel ni son inventivité. Une belle œuvre d’un pianiste au prénom évocateur !

> Challenge Records CR73388 / SocaDisc

Rembrandt Frerichs : piano, Harmoniums indien et allemand, compositions / Tony Overwater : contrebasse / Vinsent Planjer : batterie

01. Silberschmitt / 02. Hedashr / 03. Stav / 04. Spring Bells / 05. Naima (J. Coltrane) / 06. Elf / 07. December / 08. Once Upon A Time / 09. A Long Story Short / 10. Bangalore / 11. Chahar-Pareh (trad. Perse) // Enregistré en 2014 à Osnabrück (Allemagne)

> Liens :

Billy HART Quartet : « One Is The Other » -  voir en grand cette image
Billy HART Quartet : « One Is The Other »
ECM / Universal

Billy HART Quartet : « One Is The Other »

À propos du précédent album de Billy Hart (« All our reasons » - ECM 2012) nous avions conclu : « Un bel exemple de respect des formes et des structures pour construire un paysage sonore singulier, rassurant et stimulant. Un régal ! ».
Eh bien, vous pouvez vous (re)mettre à table et déguster la nouvelle carte que nous propose cette brigade de créateurs. Un subtil assemblage de couleurs, de formes musicales où s’épanouit un jazz magnifié par le chef Billy Hart, incontournable dompteur de rythmes. Une vraie musique de groupe car si « L’Un est l’Autre » comme l’évoque le titre, ces quatre-là sont parfaitement complémentaires.

> ECM CD 375 9733 / Universal Music France

Mark Turner : saxophone ténor / Ethan Iverson : piano / Ben Street : contrebasse / Billy Hart : batterie

01. Lennie Groove (Mark Turner) / 02. Maraschino (Ethan Iverson) / 03. Teule’s Redemption (Billy Hart) / 04. Amethyst (Billy Hart) / 05. Yard (Billy Hart) / 06. Sonnet for Stevie (Mark Turner) / 07. Some Enchanted Evening (Rogers and Hammerstein) / 08. Big Trees (Ethan Iverson) // Enregistré du 29 avril au 1er mai 2013, Avatar Studios, NY

> Liens :

Alexander HAWKINS : « Song Singular - Solo Piano » -  voir en grand cette image
Alexander HAWKINS : « Song Singular - Solo Piano »
Babel Label / Harmonia Mundi

Alexander HAWKINS : « Song Singular - Solo Piano »

Qu’il compose pour orchestre symphonique ou pour petites formations, qu’il improvise ou assure pleinement un rôle de sideman, le pianiste britannique Alexander Hawkins sait rester lui même, inspiré, inventif et déterminé. Ce disque en piano solo a particulièrement impressionné notre co-équipier de CultureJazz.fr, Pierre Gros, qui lui a consacré une chronique enthousiaste à lire ici (18 février 2014).

> Babel Label BDV13120 / Harmonia Mundi

Alexander Hawkins : piano, compositions sauf 7

01. The Way We Dance It Here / 02. Early Then, M.A. / 03. Joists, Distilled / 04. Stillness from 37,000 ft. / 05. Two Dormant, One Active / 06. Hope Step the Lava Flow / 07. Take the A Train / 08. Distances Between Points / 09. Advice / 10. Unknown Baobabs (Seen in the Distance) // Enregistré par Alex Bonney les 19 et 20 juillet 2012 en Grande-Bretagne.

> Liens :

Alexander HAWKINS ENSEMBLE : « Step Wide, Step Deep » -  voir en grand cette image
Alexander HAWKINS ENSEMBLE : « Step Wide, Step Deep »
Babel Label / Harmonia Mundi

Alexander HAWKINS ENSEMBLE : « Step Wide, Step Deep »

Le label Babel a publié cinq nouveaux albums en cette fin février 2013 (tous dans cette « pile » du mois). Le pianiste Alexander Hawkins est présent sur trois d’entre eux. En solo (ci-dessus), en sideman avec Dominic Lash (opabinia, ici) et à la tête de cet Ensemble, un sextet qui, à partir d’esquisses thématiques très ouvertes, laisse libre cours à l’expression de solistes très en verve. Ça fonctionne de belle manière, comme au bon vieux temps des ateliers d’improvisation collective en pleine effervescence à Chicago, New-York, Londres ou Amsterdam dans les années 70-80 ! Dense avec des moments intenses (comme « Listen/Glow ») et un petit blues pour le bouffée d’oxygène (« Advice »).

> Babel Label BDV13124 / Harmonia Mundi

Dylan Bates : violon / Neil Charles : contrebasse / Otto Fischer : guitare électrique / Alexander Hawkins : piano, compositions / Shabaka Hutchings : clarinette, clarinette basse / Tom Skinner : batterie

01. Step Wide, Step Deep - Space of Time Danced Thru / 02. Forgiven Only Words Once / 03. MO (-Ittoqqortoormiit) / 04. Listen/Glow / 05. Advice / 06. Assemble-Melancholy / 07. Boabab Constellation // Enregistré en Grande-Bretagne le 3 avril 2013

> Liens :

Antoine HERVÉ : « La leçon de jazz : Thelonious Monk, le griot du be-bop » -  voir en grand cette image
Antoine HERVÉ : « La leçon de jazz : Thelonious Monk, le griot du be-bop »
RV productions DVD + CD / Harmonia Mundi

Antoine HERVÉ : « La leçon de jazz : Thelonious Monk, le griot du be-bop »

C’est toujours avec plaisir qu’on suit les leçons de Maître Antoine Hervé ! Il se charge avec délectation d’éduquer le grand public aux merveilles du jazz en dressant de savoureux portraits de musiciens. Il nous parle de Thelonious Monk dans le cadre respectable de la collégiale d’Angers et ressort pour l’occasion un album solo de 1997, joint au coffret.
Nous vous avons parlé de cette nouvelle production dans la « vitrine de février 2014 » (lire ici).

> RV productions RVD 141 (DVD + CD) / Harmonia Mundi

Antoine Hervé : piano, narration, commentaires

01. Blue Monk / 02. Round Midnight / 03. Think of One / 04. Monk’s Dream / 05. Epistrophy / 06. Little Rootie Tootie / 07. Ruby My Dear / 08. Ugly Beauty / 09. Nutty / 10. Pannonica / 11. I Mean You / 12. Trinkle Tinkle / 13. Thelonious / 14. Well You Needn’t /+ sur CD : 15. Monk’s Mood / 16. All Alone (I. Berlin) / 17. Camara (A. Hervé) // Enregistré à la Cité de la Musique le 13 décembre 1997.

> Lien :

Daniel HUNTER : « The Twentieth » -  voir en grand cette image
Daniel HUNTER : « The Twentieth »
Autoproduction / www.danielhuntermusic.com

Daniel HUNTER : « The Twentieth »

Guitariste anglo-australien, Daniel Hunter (né en 1985) a grandi en Australie réside désormais à Paris. Le titre du disque « Le 20ème » rend hommage à son arrondissement d’adoption ! La musique de cette autoproduction est finement travaillée à partir d’une thématique sobre mais captivante sur laquelle les solistes témoignent à la fois de belles qualités individuelles et d’un solide esprit d’équipe. Les cheminements mélodiques empruntés par le saxophone en compagnie de la guitare sont particulièrement savoureux. Un musicien voyageur à ne pas perdre de vue : suivons-le de près !

> Autoproduction / www.danielhuntermusic.com

Daniel Hunter : guitare, compositions / Warren Walker : saxophone ténor / Damien Varaillon : contrebasse / Nicolas Charlier : batterie

01. Aaaaah / 02. Another Winter / 03. The Twentieth / 04. FoShazzle / 05. The Alchemist / 06. Quiet / 07. Trains / 08. Born in The Eighties // Enregistré au studio des Egreffins à Videlles (France) - date non précisée.

> Lien :

Vijay IYER : « Mutations » -  voir en grand cette image
Vijay IYER : « Mutations »
ECM / Universal

Vijay IYER : « Mutations »

Afin de marquer son arrivée sur son nouveau label, Vijay Iyer s’écarte un peu des conventions du jazz. Pour ses « Editions of Contemporary Music » (ECM), le producteur Manfred Eicher a proposé au pianiste d’enregistrer quelques compositions inédites pour piano, électronique et quatuor à cordes. Ce nouveau disque, le bien nommé « Mutations », était annoncé et attendu. Il confirme que le musicien a gardé tout son esprit scientifique pour écrire des pièces d’une précision millimétrique qui n’occultent jamais la libre expression. C’est ici le piano qui est instrument soliste (et solo sur trois pièces). Dans ce contexte « sérieux », le phrasé garde néanmoins quelques traces de swing. Un nouvel opus qui donne un aperçu plus large encore du potentiel de ce formidable musicien.

> ECM CD 376 4798 / Universal Music France

Vijay Iyer : piano, électronique, compositions / Miranda Cuckson : violon de 3 à 12 / Michi Wiancko : violon de 3 à 12 / Kyle Armbrust : alto de 3 à 12 / Kivie Cahn-Lipman : violoncelle de 3 à 12

01. Spellbound and Sacrosanct, Cowrie Shells and the Shimmering Sea [piano] / 02. Vuln, Part 2 [piano & electronics] / Mutations I-X [string quartet, piano & electronics] > 03. Mutation I : Air / 04. Mutation II : Rise / 05. Mutation III : Canon / 06. Mutation IV : Chain / 07. Mutation V : Automata / 08. Mutation VI : Waves / 09. Mutation VII : Kernel / 10. Mutation VIII : Clade / 11. Mutation IX : Descent / 12. Mutation X : Time / 13. When We’re Gone [piano & electronics] // Enregistré en septembre 2013 aux Avatar Studios, New-York

> Liens :

Keefe JACKSON's LIKELY SO : « A Round Goal » -  voir en grand cette image
Keefe JACKSON’s LIKELY SO : « A Round Goal »
Delmark Records / www.delmark.com

Keefe JACKSON’s LIKELY SO : « A Round Goal »

C’est sur le légendaire label chicagoan Delmark qu’est publié ce disque du saxophoniste (également basé à Chicago), Keefe Jackson. Ce musicien, improvisateur convaincu, est également compositeur adepte de formes orchestrales atypiques comme en témoigne ce septet d’anches. Nous avions retrouvé récemment ce musicien dans le disque « Duope » (janvier 2014) réalisé à l’initiative du saxophoniste suisse Christoph Erb et c’est en Suisse qu’a été enregistré ce disque, lors du festival de Berne 2013. Passant d’une fanfare tonitruante à des riffs chaloupés, d’effluves de blues à un salut à Rollins (« Bridge solo »), Keefe Jackson fait preuve d’audace et ne manque pas de surprendre. Un univers fantaisiste, assez iconoclaste et non dénué d’humour...

> Delmark Records DE 5009 / www.delmark.com

Keefe Jackson : saxophone ténor, clarinette basse, compositions / Mars Williams : saxophone alto, soprano et sopranino / Wacław Zimpel : clarinette, clarinette alto / Marc Stucki : saxophone ténor, clarinettebasse, harmonium / Dave Rempis : saxophones alto et baryton / Peter A. Schmid : saxophones baryton, basse et sopranino, clarinette basse, clarinette / Thomas K.J. Mejer : saxophone contrebasse et sopranino

01. Overture / 02. Bridge solo. Keefe / 03. Was ist Kultur / 04. My time is my own / 05. Pastorale / 06. There is no language without deceit / 07. Hierarchy Follies / 08. Round Goal / 09. Bridge solo. Dave / 10. Neither spin nor weave / 11. Roses // Enregistré au festival de Berne (Suisse) le 20 février 2013.

> Liens :

KARTET : « Grand Laps » -  voir en grand cette image
KARTET : « Grand Laps »
Songlines / Abeille Musique

KARTET : « Grand Laps »

Bon anniversaire Kartet ! 25 ans en 2014 : grand laps de temps effectivement... Mais sept ans écoulés depuis le dernier album (The Bay Window sur Songlines aussi)... Ça laisse le temps de changer de batteur puisque Stéphane Galland, le belge d’Aka Moon, remplace Chander Sardjoe. Si leur concert (le retour ?) à Jazz à La Tour en août 2012 ne nous avait pas enthousiasmé (en 3 photos, à lire ici), le disque enregistré à l’automne 2013 prouve que Stéphane Galland s’est bien fait une place dans cette musique au cheminement complexe entre découpage rythmique sophistiqué et escapades improvisées autour de la contrebasse « pilier » de Hubert Dupont.

> Songlines SGL1605-2 / Abeille Musique

Guillaume Orti : saxophones alto, C-Melody et F mezzo-soprano / Benoît Delbecq : piano / Hubert Dupont : contrebasse / Stéphane Galland : batterie

01. XY (Orti) / 02. X (Orti) / 03. You Dig (Delbecq) / 04. Gazzell (Dupont) / 05. Binoculars (Delbecq) / 06. Corps Chromé (Orti) / 07. Pass Pass (Dupont) / 08. Red House in Nola (Delbecq) / 09. I.E.S. (Orti) / 10. Never Rain (Dupont) / 11. Tayls (Delbecq) / 12. XYZ (Orti) // Enregistré au Studio de Meudon (France) les 10 et 11 octobre 2013.

> Liens :

Brian KATZ : « Leaves Will Speak » -  voir en grand cette image
Brian KATZ : « Leaves Will Speak »
Lilah Music / www.briankatz.com

Brian KATZ : « Leaves Will Speak »

« La guitare est un instrument calme » aimait dire le guitariste classique Andrés Segovia. Brian Katz en a fait sa devise en enregistrant tranquillement, sur trois années, cet ensemble de 18 pièces solo improvisées à partir de motifs venus de musiques traditionnelles de sons du quotidien ou... en accordant sa guitare. Ce disque nous est parvenu de Toronto, là où vit, travaille et enseigne Brian Katz. Dès la première écoute, on se laisse captiver par la fraîcheur, la limpidité de propos en solo qui savent retenir l’attention en puisant à des sources hétérogènes pour composer un programme d’une belle cohérence. À découvrir via le site du guitariste.

> Lilah Music 0220 / www.briankatz.com

Brian Katz : guitare acoustique, compositions sauf 04

01. You Too / 02. Yellow Streams (Improvisation) / 03. Essentia / 04. Danza (anonyme) / 05. In the Woods Kids / 06. Fun at Fluff’s End / 07. Leaves Will Speak / 08. Circling / 09. Jazzy Dog (Improvisation) / 10. Mezzonia / 11. Na-Roh-Pah / 12. Air Nature (Improvisation) / 13. Short Trip : To the Point (Improvisation) / 14. The Then New Music (Improvisation) / 15. October Lilt (Improvisation) / 16. When Mina Smiles / 17. TropiCanada / 18. In the Olive Grove // Enregistré à Toronto (Canada) entre juin 2010 et octobre 2012.

> Lien :

KIESEWETTERS GAMMARAMA : « For The Cats » -  voir en grand cette image
KIESEWETTERS GAMMARAMA : « For The Cats »
Double Moon–Next Generation / SocaDisc

KIESEWETTERS GAMMARAMA : « For The Cats »

Entrons dans la danse de GammaRama comme nous y invite le cha-cha-cha d’ouverture ! L’intitulé du quartet réuni par le jeune saxophoniste allemand Jan Kiesewetter (né en 1984) évoque sa curiosité extrême pour scruter et comprendre le rayonnement d’un jazz aux multiples noyaux. Rien d’explosif dans ce disque mais une maîtrise des formes, un goût pour les mélodies (« Phase IV », belle ballade cool !) et des qualités techniques indéniables au service d’une musique sereine qui évite toute tentation démonstrative. Et ça swingue « moderne », en plus !

> Double Moon Records – Next Generation DMCHR 71131 / SocaDisc

Jan Kiesewetter : saxophones ténor et soprano / Bernd Huber : guitare électrique / Uli Fiedler : contrebasse / Tilman Herpichböhm : batterie

01. Es muss getanzt werden / 02. Sphere Was Here / 03. Phase IV / 04. Theloniosis / 05. Schweinediamenten / 06. Doctor Gimp / 07. Tee Für A. / 08. For The Cats // Enregistré à Munich (Allemagne) les 15 et 16 juin 2012.

> Liens :

KRAKAUER's ANCESTRAL GROOVE : « Checkpoint » -  voir en grand cette image
KRAKAUER’s ANCESTRAL GROOVE : « Checkpoint »
Label Bleu / L’Autre Distribution

KRAKAUER’s ANCESTRAL GROOVE : « Checkpoint »

David Krakauer reste fidèle à Label Bleu, l’éditeur d’Amiens qui épisodiquement renaît de ses cendres. Le clarinettiste continue aussi de creuser un sillon dans lequel il fait germer et s’épanouir une musique fleurie à base se folklore klezmer, de jazz et d’une pincée d’électro. KeepAlive a remplacé SoCalled aux samplers afin de brosser la toile sonore qui sert de fond à cette musique qui ne manque jamais d’humour. On notera la présence de Jerome Harris à la basse, toujours présent dans les musiques inventives depuis des lustres. Il y a aussi des invités de marque : Marc Ribot et John Medeski. Passerez-vous par ce « Checkpoint » ?

> Label Bleu LBLC6715 / L’Autre Distribution

David Krakauer : clarinette / Sheryl Bailey : guitare électrique / Jerome Harris : basse électrique / Michael Sarin : batterie / KeepAlive : sampler /+/ Marc Ribot : guitare / John Medeski : orgue / Rob Curto : accordéon

01. Kickin’ It For You / 02. Krakowsky Boulevard / 03. Tribe Number Thirteen / 04. Checkpoint Lounge / 05. Elijah Walks In / 06. Moldavian Voyage / 07. Synagogue Wail / 08. Border Town Pinball Machine / 09. Tandal / 10. Tribe Number Thirteen (live) // Enregistré (pour l’essentiel) en 2013 aux Flux studios de New-York.

> Liens :


... et la suite ... de M à Y


> Retrouvez les Piles de Disques, des mois précédents ici !