« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » La Pile de Disques : janvier 2014

La Pile de Disques : janvier 2014

Les nouveautés du mois...

D 6 janvier 2014     H 19:49     A Thierry Giard    


La revue des disques du mois.
Certains font, ont fait ou feront l’objet de chroniques (dans la rubrique Disques Livres & C°)...
Nous essayons que toutes ces parutions (plus ou moins récentes) soient présentées à nos lecteurs. C’est aussi une question de respect pour leurs auteurs et leurs éditeurs qui contribuent à faire vivre le jazz.

Par ordre alphabétique...


Irving ACAO Quartet : « Azabache » -  voir en grand cette image
Irving ACAO Quartet : « Azabache »
Autoproduction / Rue Stendahl

Irving ACAO Quartet : « Azabache »

Irving Luichel Acao Sierra est un saxophoniste cubain remarqué dans nombre de formations, d’Irakere au Latin Big Band de David Murray. Il a trouvé en France un terreau favorable à son épanouissement musical, aux côtés de Charlotte Wassy (avec L. Montana) ou de Ray Lema mais aussi en tant que leader qui a su intégrer les influences pour construire sa propre personnalité musicale. Un disque chaleureux et généreux dans une tradition du jazz aux délicates saveurs latines.

> Autoproduction / Rue Stendahl

Irving Acao : saxophone ténor / Leonardo Montana : piano / Felipe Cabrera : basse / Lukmil Pérez : batterie

01. La Isla St Louis / 02. Marco Polo y el pez / 03. Atrifis / 04. El poeta brasileno / 05. 211109 / 06. Oh que sera que sera / 07. Homenaje a John Coltrane / 08. Cancion para mi padres / 09. Marta y Luis / 10. Nasceu Voçê / 11. Reflexion

> Lien :

Arild ANDERSEN – Paolo VINACCIA – Tommy SMITH : « Mira » -  voir en grand cette image
Arild ANDERSEN – Paolo VINACCIA – Tommy SMITH : « Mira »
ECM / Universal

Arild ANDERSEN – Paolo VINACCIA – Tommy SMITH : « Mira »

Le contrebassiste norvégien Arild Andersen reste fidèle à son trio d’amis et de complices. Après « Live at Belleville » paru il y a quelques années (ECM), ils ont concocté ce nouveau programme en studio, ce qui a permis d’exploiter de nouvelles matières sonores (électronique avec modération pour lui et flûte shakuhachi pour l’excellent saxophoniste écossais Tommy Smith). La musique de ce superbe trio trouve ainsi de nouveaux espaces à exploiter autour du chant du ténor porté par une rythmique magistrale. La sérénité maîtrisée.

> ECM 372 8782 / Universal Music France (parution le 20/01/14)

Arild Andersen : contrebasse, électronique, compositions sauf 3, 6, 8, 11 / Paolo Vinaccia : batterie / Tommy Smith : saxophone ténor, flûte shakuhachi

01. Bygone / 02. Blussy / 03. Alfie (Bucharach) / 04. Rossetti / 05. Reparate / 06. Raijin (Smith-Vinaccia) / 07. La Saleya / 08. Kangiten (Smith) / 09. Mira / 10. Eight and More / 11. Stevtone (K.B. Berg-Andersen) // Enregistré aux Rainbow Studios d’Oslo.

> Liens :

Albert AYLER : « Lörrach, Paris 1966 » -  voir en grand cette image
Albert AYLER : « Lörrach, Paris 1966 »
HatOLOGY 703 (rééd.)/ Harmonia Mundi

Albert AYLER : « Lörrach, Paris 1966 »

L’année 1966 permit à Albert Ayler de se produire sur de nombreuses scènes européennes au cours d’une longue tournée qui suscita l’enthousiasme du public. Ce disque reprend le contenu « remasterisé » du double album déjà réédité au format CD il y a quelques années. Un superbe témoignage de ce que fut la « free spiritual music » embrasée par les frères Ayler qu’avait rejoints le violoniste hollandais Michel Samson. Historique !

> HatOLOGY 703 (3è réédition)/ Harmonia Mundi

Albert Ayler : saxophone ténor, compositions / Don Ayler : trompette / Michel Samson : violon / William Folwell : contrebasse / Beaver Harris : batterie

01. Bells / 02. Prophet / 03. Our Prayer. Spirits Rejoice / 04. Ghosts / 05. Truth is Marching In / 06. Ghosts / 07. Spiritual rebirth. Light In darkness. Infinite Spirit / 08. All. Our Prayer. Holy Family // Enregistré en concert à Lörrach (Allemagne) et à Paris (salle Playel) les 7 et 13 novembre 1966.

> Liens :

BESNARD – DENNEFELD – JULIAN : « Echos » -  voir en grand cette image
BESNARD – DENNEFELD – JULIAN : « Echos »
Rude-Awakening / Les Allumés du Jazz

BESNARD – DENNEFELD – JULIAN : « Echos »

Le clarinettiste Aurélien Besnard réunit ici un trio ouvert à toutes les escapades improvisées sur le label qu’il a lui-même fondé. Adrien Dennefeld est au violoncelle (on le retrouvera plus loin à la guitare avec Ozma) pour converser en toute liberté avec ses deux complices. Une pratique de l’improvisation qui cherche l’appui de formes spontanées, rythmiques et harmoniques. À écouter avec curiosité et attention !

> Rude-Awakening RA2024 / Les Allumés du Jazz

Aurélien Besnard : clarinettes / Adrien Dennefeld : violoncelle / Jean-Pierre Jullian : percussions

01. Caminando / 02. Rebonds dociles / 03. Eclats du cercle / 04. Ecce Echo / 05. Stabile / 06. Esprit fugace / 07. Babylone Est / 08. Réminiscence / 09. Eclipse // Improvisations enregistrées au Studio Lakanal de Montpellier (34)

> Liens :

Samuel BLASER – Benoît DELBECQ – Gerry HEMINGWAY : « Fourth Landscape » -  voir en grand cette image
Samuel BLASER – Benoît DELBECQ – Gerry HEMINGWAY : « Fourth Landscape »
Nuscope recordings / nuscope.org

Samuel BLASER – Benoît DELBECQ – Gerry HEMINGWAY : « Fourth Landscape »

Samuel Blaser, Benoît Delbecq, Gerry Hemingway : trois noms qui évoquent l’exigence et l’ouverture dans la pratique musicale, quelle soit écrite ou improvisée. Avec ce trio à l’instrumentation atypique, on est transporté dans des paysages aux couleurs changeantes (« Outremer », « Couleurs », « Toits et tuiles »...) sur le fil d’une musique d’une profonde intelligence servie par des équilibristes sans cesse en quête de nouveaux espaces. Inventif !

> Nuscope recordings 1027 / nuscope.org/fourth-landscape

Samuel Blaser : trombone / Benoît Delbecq : piano / Gerry Hemingway : batterie, percussion

01. Laak (Delbecq) / 02. Long (Delbecq) / 03. Fourth Landscape I (Hemingway) / 04. Fourth Landscape II (Hemingway) / 05. Fourth Landscape III (Hemingway) / 06. I Got Home Late Last Night (Blaser) / 07. Couleurs (Blaser)/ 08. Entre Parenthèses (Blaser) / 09. Outremer (Blaser) / 10. Ricochets (Delbecq) / 11. Toits et Tuiles (Delbecq) // Enregistré le 22 janvier 2013 au Studio de Meudon, Paris

> Liens :

Marc COLSON – Yves ROUIL : « Sérinelle » -  voir en grand cette image
Marc COLSON – Yves ROUIL : « Sérinelle »
Petit Label / www.petitlabel.com & Les Allumés du Jazz

Marc COLSON – Yves ROUIL : « Sérinelle »

Le Petit Label garde fièrement le cap, se moquant des modes et des crises. voilà qu’il nous propose un étrange opéra électro-acoustique à base de voix et de matières sonores collectées, « samplées », assemblées dans une dramaturgie qui reste attachée aux conventions du genre tout en les dépassant largement. Inouï (?) et assez loin du « jazz-jazz » mais ça, c’est une autre histoire !

> Petit Label PL blanc 007 / www.petitlabel.com & Les Allumés du Jazz

Avec les voix de, dans le rôle de : Anna Aleksandrova : Anna / Annette Banneville : La Gestalt / Fabrice Duprey : Mazeppa / Feriel : Feriel / Kaori Ito : Kaori / Madeleine Te Sla : La femme-trompette / Marie-Eve Houg : Marie-Eve / Odile Catogni : O / Sylvie Neel : Sylvie / Taslima Botta : Taslima // musiciens invités : Davis Hélaine, Franck Coméré, Philippe Botta, Sylvain Mégneau, Sabrina Lagalle // Marc Colson : textes et musique / Yves Rouil : Lyvatruro, musique

Opéra en deux actes : 01-14 : I Acte Blanc, recto / 14-28 : II Acte noir, verso

> Lien :

Sena DAGADU : « Lots of Trees » -  voir en grand cette image
Sena DAGADU : « Lots of Trees »
Soulbeats Records / Harmonia Mundi

Sena DAGADU : « Lots of Trees »

« Sena Dagadu vient réveiller l’Europe avec son tout nouvel album ! ». C’est écrit dans le dossier de presse... Nous étions endormis sans le savoir ? Reconnaissons que Sena D. a une voix dans la tradition soul mais la musique est bien loin de nos préoccupations et de nos centres d’intérêt dans l’esprit « patchwork » en vogue aujourd’hui (entre tout et tout ?)... À vous de voir et d’écouter.

> Soulbeats Records / Harmonia Mundi (parution le 28/01/14)

Sena Dagadu : voix // Formation non précisée... Gloire aux musiciens anonymes ?

01. Pressure / 02. Grit My Teeth / 03. Extra Large / 04. Buckets - Full of Love / 05. Every Blessed Thing / 06. Do You Feel Me Now / 07. Speak To Me Darlin / 08. Roaming Earth / 09. Pass It On / 10. Accra City People / 11. Heavy Boots / 12. Dubabdu / 13. Morning Light

> Liens :

Steve DAVIS : « For real » -  voir en grand cette image
Steve DAVIS : « For real »
PosiTone Records / www.posi-tone.com

Steve DAVIS : « For Real »

Le tromboniste Steve Davis (né en 1967 aux USA) reste très attaché aux émanations du be-bop. Dans ce nouvel album il s’exprime avec verve et générosité sur ses propres compositions, essentiellement. Remarquablement entouré, il laisse de l’espace à des complices très aguerris. Si Abraham Burton se montre brillant, c’est Larry Willis qui impressionne par un jeu de piano qui apporte un punch revigorant à l’ensemble. Conventionnel, certes, mais jamais ennuyeux.

> PosiTone Records PR8116 / DistriJazz (pour FNAC) et www.posi-tone.com (parution le 21/01/2014)

Steve Davis : trombone, compositions sauf 6 / Abraham Burton : saxophone ténor / Larry Willis : piano, composition 6 / Nat Reeves : contrebasse / Billy Williams : batterie

01. For Real / 02. Nicky D / 03. Angie’s Groove / 04. Days Gone By / 05. Big East / 06. Blues On Blues / 07. Tactics / 08. I Found You / 09. Daylight // Enregistré par Nick O’Toole le 7 février 2013 à Acoustic Recording, Brooklyn (NY – USA)

> Liens :

Lydia DOMANCICH - Jean-Mathias PETRI : « So Watt » -  voir en grand cette image
Lydia DOMANCICH - Jean-Mathias PETRI : « So Watt »
Empreinte – Gimini / Empreinte

Lydia DOMANCICH - Jean-Mathias PETRI : « So Watt »

Tout autant que sa sœur Sophia, Lydia Domancich, ne se contente pas d’être une excellent pianiste, elle cherche aussi à se lancer dans des aventures originales. Ce duo avec le flûtiste Jean-Mathias Petri fait largement appel à la fée électricité pour agir sur les textures instrumentales... Une démarche et un résultat qui ne nous aura pas survoltés car les sonorités crées sont souvent assez irritantes pour nos oreilles sans doute trop fragiles (le traitement du son des flûtes en particulier)...

> Empreinte – Gimini 22 EM SW 03 / Empreinte

Lydia Domancich : piano électrique, Fender Rhodes, pédales d’effets // Jean-Mathias Petri : flûtes en ut, piccolo, alto, basse, octobasse, electroflûte, pédales d’effets, Kaoss Pad

01. So Watt part II / 02. Bass tensions / 03. Maléorie / 04. Chants Magnétiques / 05. Différentiel pour flûte octobasse / 06. So Watt part II. Sweet Ohm / 07. So Watt part II. Phase B / 08. So Watt part II. Electrology / 09. So Watt part II. Résistance // Enregistré « live » en studio en juillet 2013.

> Liens :

DOUBLE TRIO de CLARINETTES : « Itinéraire bis » -  voir en grand cette image
DOUBLE TRIO de CLARINETTES : « Itinéraire bis »
Between The Lines / SocaDisc

DOUBLE TRIO de CLARINETTES : « Itinéraire bis »

Nous avions eu le plaisir de voir et d’écouter cette formation-collage au festival Europa Jazz du Mans en 2010. « C’est varié, inhabituel, enlevé, ludique. Me reste en tête le premier morceau organisé comme un duel de trios : intense, sombre, tendu, exigeant, plein. » écrivait Alain Gauthier. S’il manque la dimension scénique, le disque permet de profiter pleinement des subtils entrelacs de timbres et de discours qui font la saveur de cette musique franco-allemande. Une belle unité qui ne nuit jamais à la force des tempéraments.

> Between The Lines BTLCHR 71231 / SocaDisc (parution février 2014)

The Clarinet Trio, à savoir : Jürgen Kupke : clarinette / Michael Thieke : clarinette et clarinette alto / Gebhard Ullmann : clarinette basse
Le Trio De Clarinettes, à savoir : Armand Angster : clarinette, clarinettes basse et contrebasse / Sylvain Kassap : clarinette en mi-bémol, clarinette, clarinette basse / Jean-Marc Foltz : clarinette, clarinette basse

01. Almost Twenty-Eight (Ullmann) / 02. Variationen über Rauch und Moder (Ullmann) / 03. Bizarre (Kassap) / 04. FAK ! (Kassap) / 05. Charles Town, But Yesterday... (Kassap) / 06. Desert… Bleue… East (Ullmann) / 07. Catwalk Münzstrasse (Ullmann) / 08. Intinéraire bis (Angster) / 09. Launedas – (Die) Laune das (macht was) (Foltz) / 10. Keks ist Fortschritt (Thieke) // Enregistré en mars 2013 à Fattoria Musica par Walter Quintus.

> Liens :

Christoph ERB – Keefe JACKSON – Fred LONBERG-HOLM – Tomeka REID : « Duope » -  voir en grand cette image
Christoph ERB – Keefe JACKSON – Fred LONBERG-HOLM – Tomeka REID : « Duope »
Veto-records-exchange / www.veto-records.ch

Christoph ERB – Keefe JACKSON – Fred LONBERG-HOLM – Tomeka REID : « Duope »

Ce disque nous permet de découvrir le label suisse Veto-records qui propose un bel objet en carton kraft sérigraphié et plié (on pense aux productions du Petit Label (France) et aux pochettes 30 cm Hat-Hut autrefois). Le contenu n’est pas moins intéressant ni original que le contenant : un passionnant parcours improvisé à deux anches et deux violoncelles à l’initiative du suisse Christoph Erb, parfaitement à son aise parmi ces musiciens de Chicago. Un superbe jeu de textures puisées dans les retranchements de chaque instrument. Insolite.

> Veto-records-exchange 008 / www.veto-records.ch/exchange/

Christoph Erb : clarinette basse / Keefe Jackson : clarinette basse / Fred Lonberg-Holm : violoncelle / Tomeka Reid : violoncelle

01. Jukon / 02. Tubo / 03. Pafarko / 04. Ŝnuro // Enregistré à Chicago le 14 avril 2012.

> Liens :

Tord GUSTAVSEN Quartet : « Extended Circle » -  voir en grand cette image
Tord GUSTAVSEN Quartet : « Extended Circle »
ECM / Universal

Tord GUSTAVSEN Quartet : « Extended Circle »

Repéré au sein du « Nymark Collective » (2007) (avec la chanteuse Kristin Asbjørnsen), encensé en trio (« Being there » en 2007), « étoilé » chez nous en 2010 pour « Restored, Returned » (avec K. Asbjørnsen encore), un poil moins convaincant en 2012 avec « The Well » (2012), le pianiste norvégien Tord Gustavsen nous invite à entrer dans le « cercle étendu » que dessine son trio-quartet (avec ou sans sax). On pense souvent au Jarrett d’autrefois pour le goût des folk-songs sans paroles mais le blues n’est jamais loin non plus. Un disque assez envoûtant, à écouter.

> ECM 376 0239 / Universal Music France (parution le 20/01/14)

Tore Brunborg : saxophone ténor / Tord Gustavsen : piano, compositions sauf 2, 3, 7, 10 / Mats Eilertsen : contrebasse / Jarle Vespertad : batterie

01. Right There / 02. Eg Veit I Himmerik Zi Borg (trad) / 03. Entrance (quartet) / 04. The Gift / 05. Staying There / 06. Silent Spaces / 07. Entrance, var. (quartet) / 08. Devotion / 09. The Embrace / 10. Bass Transition (Ellertsen) / 11. Glow / 12. The Prodigal Song // Enregistré au Rainbow Studio d’Oslo du 17 au 19 juin 2013.

> Liens :

Fritz HAUSER – ENSEMBLE XII – Steven SCHICK : « Pieces for persussion » -  voir en grand cette image
Fritz HAUSER – ENSEMBLE XII – Steven SCHICK : « Pieces for persussion »
Hat[now]ART / Harmonia Mundi

Fritz HAUSER – ENSEMBLE XII – Steven SCHICK : « Pieces for persussion »

Improvisateur connu et reconnu bien au-delà de sa Suisse natale pour ses rencontres avec Urs Leimgruber, Joëlle Léandre, Marilyn Crispell ou Fred Frith, le batteur-percussionniste Fritz Hauser (né en 1953) est aussi compositeur très actif. Ce disque qui propose une sélection de ses œuvres pour ensemble de percussions permet de retracer plus d’un quart de siècle du parcours du musicien. S’il ne s’agit ni de jazz ni d’improvisation à proprement parler, la diversité des œuvres au menu permet d’apprécier la richesse d’inspiration de Fritz Hauser.

> Hat[now]ART 191 / Harmonia Mundi

Fritz Hauser : compositions, percussions / Ensemble XII : percussions / Steven Schick : direction

01. 60 (2009) / 02. Nothing will never change (1998) / 03. Bricco Lu (2007) / 04. Die Welle (1986) / 05. Le Souvenir (1997) / 06. Zeichnung (2002) / 07. Die Klippe (1995) / 08. As We Are Speaking (2004) / 09. Zytraffer (1992) / 10. 60 - In Space (2009) // Enregistré à La Jolla, en Californie, en août 2009 et février 2010.

> Liens :

Abdullah IBRAHIM : « Mukashi – Once upon a time » -  voir en grand cette image
Abdullah IBRAHIM : « Mukashi – Once upon a time »
Intuition-Music / SocaDisc

Abdullah IBRAHIM : « Mukashi – Once upon a time »

Il était une fois (« Once upon a time ») Adolphe Johannes « Dollar » Brand, devenu Abdullah Ibrahim. L’apartheid lui fit quitter l’Afrique du Sud, Duke Ellington lui offrit une clé pour l’Amérique et Mandela permit son retour au pays en abolissant la discrimination. Dans ce nouveau disque fin, aérien, profond, il y a toute l’histoire d’une vie qui se poursuit dans la sagesse et la sérénité avec le souvenir ancré des musiques du Duke et de Monk. L’art de l’épure dans la dentelle musicale tissée par les doigts d’or du pianiste, un Maître entouré de complices acquis à son esthétique. Magique.

> Intuition-Music INT3431-2 / SocaDisc

Abdullah Ibrahim : piano, flûte, voix / Cleave Guyton : flûte, clarinette, saxophone / Eugen Bazijan : violoncelle / Scott Roller : violoncelle

01. Mukashi / 02. Dream Time / 03. The Stars Will Remember / 04. Serenity / 05. Mississippi / 06. Peace (the ebb and flow of nature) / 07. Matzikama (the place that gives water) / 08. Cara Mia / 09. Root / 10. Trace Elements For Monk / 11. Krotoa (17th century Cape Town young khoi girl and her enceounters with the first settlers) - Crystal Clear - Devotion - Endurance / 12. In The Evening / 13. Essence / 14. The Balance // Enregistré en Allemagne, à Bonn, fin 2013 et printemps 2013.

> Liens :

J.A.S.S. : J. HOLLENBECK – A. DARCHE – S. BLASER – S. BOISSEAU : « J.A.S.S. » -  voir en grand cette image
J.A.S.S. : J. HOLLENBECK – A. DARCHE – S. BLASER – S. BOISSEAU : « J.A.S.S. »
YOLK Records / L’Autre Distribution

J.A.S.S. : J. HOLLENBECK – A. DARCHE – S. BLASER – S. BOISSEAU : « J.A.S.S. »

J.A.S.S. pour John, Alban, Samuel et Sébastien, quatre garçons de divers pôles (le terroir Nantais, La Chaux-de-Fonds -métropole horlogère-, Binghamton -USA-). JASS, c’est presque JAZZ mais ce serait volontaire à ce qu’il disent. Voilà une musique vivante, intelligente, inventive qui défend une liberté structurée qu’a su apprécier Pierre Gros qui les a écoutés en concert à Paris le 11 décembre dernier (lire ici !). Une superbe réalisation du label Yolk « Made In Nantes » !

> YOLK Records J2059 / L’Autre Distribution

John Hollenbeck : batterie, percussions / Alban Darche : saxophone ténor / Samuel Blaser : trombone / Sébastien Boisseau : contrebasse

01. recurring dreams (s. blaser) / 02. saj’s (a. darche) / 03. jazz envy (j. hollenbeck) / 04. water (a. darche) / 05. limp mint (j. hollenbeck) / 06. driving license (a. darche) / 07. no D (j. hollenbeck) / 08. miss univers 2031 (a. darche) / 09. it began to get dark (s.blaser) / 10. tricephale (a. darche)

> Liens :

JEAN-LOUIS : « Uranus » -  voir en grand cette image
JEAN-LOUIS : « Uranus »
Coax records-Tranchemusic / www.collectifcoax.com

JEAN-LOUIS : « Uranus »

Jean-Louis est un monstre venu d’Uranus. Il fait peur, sa musique n’est pas rassurante, pas plus qu’un discours de Kim Jong-Il d’ailleurs. Ça fait du bruit mais c’est fait exprès et ce n’est pas le Dokter Gigi qui pourra soigner vos tympans. Le trio issu de la coopérative de musiciens COAX nous présente cet album sans concessions, une boule d’energie incandescente pas banale. Les effets voilent les timbres originaux des instruments. « Uranus » est vraiment une étrange planète... à visiter ! Sensations garanties...

> Coax records & Tranchemusic 015JEA1 / www.collectifcoax.com/-Label-

Joachim Florent : contrebasse, effets / Francesco Pastacaldi : batterie / Aymeric Avice : trompette, bugle, effets

01. Kim Jong-Il / 02. One two three four / 03. Reggaetron / 04. Dokter Gigi / 05. Uranus / 06. Ilmindeleune / 07. Goliath / 08. Abyssaa // Enregistré en décembre 2012 à Le Luisant, Germiny-l’Exempt (18)

> Liens :

LACCA : Chansons Collages -  voir en grand cette image
LACCA : Chansons Collages
Autoproduction / www.lacca.free.fr

LACCA : Chansons Collages

Philippe Laccarrière, alias Lacca, contrebassiste et cheville ouvrière de l’association Au Sud Du Nord (Essonne) nous propose un florilège coloré de chansons empruntées ou inventées. Il « provoque » en duo sept partenaires pour le plaisir de la musique et la fascination des voix chantées et parlées parfois. Un disque chaleureux qui invite à un voyage harmonieux au bonheur des langues et des rythmes tissés avec une vraie complicité...

> Autoproduction LAC02-1 / www.lacca.free.fr (parution le 25/01/2014)

Philippe Laccarrière : basses, contrebasse / en duo avec... / Monica Acevedo : voix, violon / Hubert Colau : voix, percussions / Guylenn Delassus : voix / Dominique Devals : voix / Donna Khalife : voix / Paul Laccarrière : voix, guitare / Helena Recalde : voix, guitare

01. I Want You Back / 02. Cacahuete / 03. Summertime / 04. Je Ne Desire De L’Amour Que Le Commencement / 05. El Gato Que Llora / 06. Monk’s Dream / 07. Mojate / 08. Someday / 09. Crystal Silence / 10. Playa Vermelha / 11. Le Temps / 12. Freedom Jazz Dance / 13. San Theresa / 14. Cambiar / 15. Emilio / 16. Smiley Faces

> Liens :

Sarah MANNING : « Harmonious Creature » -  voir en grand cette image
Sarah MANNING : « Harmonious Creature »
PosiTone Records / www.posi-tone.com

Sarah MANNING : « Harmonious Creature »

Une découverte pour bien commencer 2014 ! Nous ne connaissions pas la saxophoniste-compositrice Sarah Manning mais ce disque ne peut que nous inciter à la suivre de plus près. Les choix esthétiques, les assemblages de timbres (sax alto, violon alto et guitare) donnent à cette musique une silhouette singulière aux lignes épurées et assez audacieuses, jamais hermétique. La saxophoniste (excellente !) a su fédérer un vrai groupe dans lequel nous repérons en particulier le guitariste Jonathan Goldberger (qui croise parfois la route de Jim Black, entre autres et compose pour le cinéma) et l’altiste « miniaturiste » Eyvind Kang. Une de nos références préférées du label californien Posi-Tone.

> PosiTone Records PR8117 / DistriJazz (pour FNAC) et www.posi-tone.com (parution le 21/01/2014)

Sarah Manning : saxophone alto, compositions sauf 4 & 9 / Eyvind Kang : alto / Jonathan Goldberger : guitare / Rene Hart : contrebasse / Jerome Jennings : batterie

01. Copland On Cornelia Street / 02. Tune Of Cats / 03. Floating Bridge / 04. I Dream A Highway (G. Welch - D. Rawlings) / 05. Grey Dawn, Red Fox / 06. Radish Spirit / 07. Three Chords For Jessica / 08. Don’t Answer To The Question / 09. On The Beach (N. Young) / 10. What The Blues |left Behind // Enregistré par Nick O’Toole le 30 janvier 2013 au studio Acoustic Recording de Brooklyn (NY – USA)

> Liens :

Pat METHENY UNITY GROUP : « Kin (←→) »  -  voir en grand cette image
Pat METHENY UNITY GROUP : « Kin (←→) »
Nonesuch / Warner

Pat METHENY UNITY GROUP : « Kin (←→) »

Réjouissons-nous ! Pat Metheny revient avec un vrai groupe de cinq musiciens en chair et en os. Même si ses récentes productions ne nous avaient pas laissé insensible (Orchestrion, puis TAP...), nous nous lassions du « tout faire tout seul ». On entend dans « Kin (←→) » la finesse du quartet qui a tourné il y a peu de temps (sans Carmassi) et le souffle puissant des grands espaces que générait le « Group » auparavant. Une nouvelle production emmenée avec flamme par un leader toujours inspiré qui fait « décoller » sa musique et donne des ailes à ses complices. Un beau disque !

> Nonesuch / Warner (parution le 03/02/2013)

Pat Metheny : guitares, guitare synthé, compositions, arrangements / Antonio Sanchez : batterie / Chris Potter : saxophones ténor et soprano, clarinette basse / Ben Williams : contrebasse, basse / Giulio Carmassi : piano, claviers, voix, cuivres et vents...

01. On Day One / 02. Rise Up / 03. Adagia / 04. Sign Of The Season / 05. Kin (←→) / 06. Born / 07. Genealogy / 08. We Go On / 09. Kqu // Enregistré en 2013.

> Liens :

MEYERS Nachtcafe II : « Plans and Plays » -  voir en grand cette image
MEYERS Nachtcafe II : « Plans and Plays »
NeuKlang / Abeille Musique

MEYERS Nachtcafe II : « Plans and Plays »

Dans la lignée de RH Factor, le groupe de Roy Hargrove, Christian Meyers, également trompettiste (mais allemand) dirige le groupe Nachtcafe. On est donc plongé d’entrée de jeu dans une ambiance funky où le groove sert de carburant à une équipe solide et aguerrie. Soliste principal, Christian Meyers démontre ses qualités d’instrumentiste dans un contexte assez stéréotypé et sans grande originalité. Une impression de déjà entendu...

> NeuKLANG NCD4087 / Abeille Musique (parution le 06/02/2014)

Christian Meyers : trompette, bugle / Martin Johnson : rhodes, synthetiseur / Rüdiger Nass : guitare / Alex Uhl : basse / Eckhard Stromer : batterie

01. Green Grass Funk / 02. Sedona / 03. Plans And Plays / 04. Out Of The Darkness / 05. Sister A / 06. Jane / 07. Picking Pebbles / 08. Al´s Eleven / 09. Time Trap / 10. Walk Into Springtime / 11. Little M // Enregistré aux Studios Bauer de Ludwigsburg en 2012-2013

> Liens :

OZMA : « New Tales » -  voir en grand cette image
OZMA : « New Tales »
Juste une Trace / SocaDisc

OZMA : « New Tales »

Pour ce nouvel album, le groupe Ozma s’est inventé une trame narrative en filigrane : l’histoire de Jim le vagabond dont toutes les attaches se sont rompues. La musique raconte ce cheminement comme un puzzle qui croise les influences musicales venues du rock progressif (du Floyd à Crimson) avec tout le confort moderne de l’électronique-informatique musicale pour prendre des airs de science-fiction. L’album le plus abouti de cette formation qui avance avec obstination dans un univers qui a sa propre dimension poétique. Impeccablement réalisé !

> Juste une Trace AMOC739703517080 – JUT60 / SocaDisc (Parution le 27/01/2014)

Adrien Dennefeld : guitare, effets, voix / Stéphane Scharlé : batterie, ordinateur, voix / Edouard Séro-Guillaume : basse, clavier, voix / David Florsch : saxophone, effets, voix

01. Awakening / 02. The Launch / 03. Wide and Open / 04. Belouga / 05. The Drive / 06. The Walk / 07. Supertanker / 08. Dark City / 09. Monsters / 10. Rest and Rebirth / 11. The Dance / 12. Tales of Jim

> Liens :

POLWECHSEL : « Traces of wood » -  voir en grand cette image
POLWECHSEL : « Traces of wood »
hatOLOGY / Harmonia Mundi

POLWECHSEL : « Traces of wood »

En rupture avec certains excès et débordements de l’improvisation libre et du free-jazz, l’ensemble autrichien Polwechsel est engagé dans une démarche musicale « réductive ». La musique qu’ils produisent est libre mais guidée par une intention (chaque titre est signé, écrit, dessiné - ?- par un membre du groupe). Souvent ouvert à des rencontres (Radu Malfatti, John Butcher, John Tilbury), le quartet-quatuor invente cette fois pour lui-même des modes de jeu subtils et singuliers à base de cordes et de percussions. Une démarche passionnante qui relève d’une discipline et d’un sens de l’écoute quasi-ascétique. Fascinant.

> hatOLOGY 712 / Harmonia Mundi

Burkhard Beins : batterie et percussions / Martin Brandlmayr : batterie et percussions / Werner Dafeldecker : contrebasse / Michael Moser : violoncelle

01. Adapt-Oppose (B. Beins) / 02. Grain Bending #1 (M. Moser)/ 03. Nia Rain Circuit (M. Brandmayr) / 04. S 64° 14« W 56° 37 » (W. Dafeldecker) // Enregistré à Baden Baden en janvier 2011.

> Liens :

Géraud PORTAL : « Fort Greene Story » -  voir en grand cette image
Géraud PORTAL : « Fort Greene Story »
Gaya Music Prod. / Abeille Musique

Géraud PORTAL : « Fort Greene Story »

Album souvenir d’un séjour à Brooklyn, « Fort Greene Story » est une belle histoire de rencontres et d’amitié chez le contrebassiste Bill Lee, (père de Spike Lee). Géraud Portal (né en 1987) a appris la contrebasse dans l’action et en tirant profit des enseignements de William Parker et de moments partagés avec son maître disparu David S. Ware (à qui ce disque est dédié). Aux côtés de son fidèle complice Étienne Déconfin et de copains new-yorkais, dans une posture qui pourrait rappeler Charles Mingus, il propose une thématique mélodique dense, vive, contrastée qui laisse de larges espaces de liberté à chacun d’entre eux. Un disque généreux et sincère.

> Gaya Music Production CPGCD001 / Abeille Musique (parution le 13/02/2014)

Géraud Portal : contrebasse, compositions / Ben Solomon : saxophone ténor / Arnold Lee : saxophone soprano / Étienne Duconfin : piano / Kush Abadey : batterie

01. Fort Greene Vibes / 02. Positive Music / 03. Sound Of The Universe / 04. N.Y.C. / 05. Sunrise / 06. Love Unit // Enregistré aux studios SystemTwo de Brooklyn (New-York, USA) en janvier 2013.

> Liens :

RENZA BÔ : « L'Amicale des Sphinx » -  voir en grand cette image
RENZA BÔ : « L’Amicale des Sphinx »
Petit Label / www.petitlabel.com

RENZA BÔ : « L’Amicale des Sphinx »

Qu’on se le dise, le sixième opus de Renza Bô est paru ! Une fois encore, l’imagination fertile et débridée de Pierre Millet offre un magnifique bouquet de compositions à ce quintet désormais mythique qui a changé de batteur (Guillaume Dommartin maintenant). « L’Amicale des Sphinx » s’écoute comme le récit d’un conteur. Une cavalcade de thèmes colorés façonnés à la Lewis Caroll, de l’autre côté du miroir d’un jazz fondu et remodelé par les mains d’artistes à l’imagination fertile. Explosif et multicolore !

> Petit Label PL039 / www.petitlabel.com & Les Allumés du Jazz

Pierre Millet : trompette, trompettes à coulisse et de poche, cornet, bugle, platines vinyle / Yann Letort : saxophone ténor / François Chesnel : piano, célesta / Antoine Simoni : contrebasse / Guillaume Dommartin : batterie

01. The Wooden Cover / 02. Pour Thomas / 03. Dernier trône / 04. Steve l’enclume, tu m’as laissé mourir / 05. Remember I / 06. Belak / 07. Chachas / 08. Célèbre inconnu / 09. Steve l’enclume, ordure / 10. A plump indian / 11. Fur Ray (Yann Letort) / 12. Réveil / 13. Vaudoo // Enregistrédu 14 au 16 novembre 2011 au Studio Midilive à Villetaneuse (93).

> Liens :

Norma WINSTONE : « Dance Without Answer » -  voir en grand cette image
Norma WINSTONE : « Dance Without Answer »
ECM / Universal

Norma WINSTONE – Klaus GESING – Glauco VENIER : « Dance Without Answer »

On retrouve la voix magnifique de Norma Winstone entourée des mêmes musiciens que dans ses deux précédents disques (dont « Stories Yet To Tell » - ECM - 2010). Ce nouvel opus est une perle fine dont Yves Dorison va vous parler très prochainement (« Vitrine » de janvier 2014)...

> ECM 374 3047 / Universal Music France (parution le 20/01/14)

Norma Winstone : voix / Glauco Venier : piano / Klaus Gesing : clarinette basse, saxophone soprano

01. Dance Without Answer (Gesing-Winstone) / 02. Cucurrucucu Paloma (Mendez-Winstone) / 03. High Places (Gesing-Winstone) / 04. Gust Da Essi Viva (Venier-Cantarutti) / 05. Ator Ator (Venier-trad) / 06. Live to Tell Music (Leonard-Madonna) / 07. It Might Be You (Grusin-Bergmann) / 08. Time Of No Reply (Nick Drake) / 09. San Diego Serenade (Tom Waits) / 10. A Breath Away (Towner-Winstone) / 11. Bein’Green (Joe Raposo) / 12. Slow Fox (Gesing-Winstone) / 13. Everybody’s Talking (Fred Neil) // Enregistré en Suisse en décembre 2012.

> Liens :

Michel WINTSCH - Christian WEBER - Christian WOLFARTH : « Willisau » -  voir en grand cette image
Michel WINTSCH - Christian WEBER - Christian WOLFARTH : « Willisau »
HatOLOGY / Harmonia Mundi

Michel WINTSCH - Christian WEBER - Christian WOLFARTH : « Willisau »

WWW à Willisau... Une formation qui a une place de droit sur le World Wide Web : dont acte ! Ce trio trouve son origine en 1999 à Zurich. Depuis la musique se construit lors de rencontres épisodiques enregistrées que chacun réécoute ensuite pour nourrir l’inspiration des rencontres suivantes. Il en résulte une musique qui se libère des contraintes harmoniques et rythmiques et ne garde de la tradition du trio « jazz » que l’esprit d’ouverture et de jeu collectif. Enregistré lors du célèbre festival de Willisau, ce disque restitue, en trois longues plages, une approche vraiment innovante d’une formule qui, au-delà des instruments de chacun, met en véritable interaction trois musiciens d’envergure. Édifiant !

> HatOLOGY 725 / Harmonia Mundi

Michel Wintsch : piano et synthétiseurs / Christian Weber : contrebasse / Christian Wolfarth : batterie

01. 2.8 Feet below, Tiny Neighbours, Distant Neighbours / 02. Fragile Paths / 03. North West // Enregistré en concert au festival de Willisau (Suisse) le 25 août 2012.

> Liens :

Sandro ZERAFA : « The Bigger Picture » -  voir en grand cette image
Sandro ZERAFA : « The Bigger Picture »
Paris Jazz Underground / www.parisjazzunderground.com

Sandro ZERAFA : « The Bigger Picture »

Aux côtés du guitariste maltais (installé à Paris) Sandro Zerafa, on retrouve Laurent Coq et Yoni Zelnik, comme dans le précédent album « Urban Poetics » paru en 2011 (chronique d’Yves Dorison). C’est Fred Pasqua qui officie à la batterie : assise rythmique assurée impeccablement ! Olivier Zanot apporte de nouvelles couleurs au saxophone alto sur une musique à l’architecture très travaillée, souvent tendue, anguleuse mais qui sait aussi se relaxer comme dans le délicat « Fear of Falling » ou dans l’emprunt à Jobim (« O Grande Amor ») pour le final. Un disque aux grandes qualités magnifiquement enregistré (comme toujours) aux studios La Buissonne... Tout pour rendre l’auditeur heureux ?

> Paris Jazz Underground PJU013 / www.parisjazzunderground.com/shop

Sandro Zerafa : guitare / Olivier Zanot : saxophone alto sur 3, 4, 6, 7 et 8 / Laurent Coq : piano / Yoni Zelnik : contrebasse / Fred Pasqua : batterie

01. Elation Now / 02. Fear of Falling / 03. Gravity / 04. Lopsided / 05. Modinha / 06. Blurred Vision (N.3) / 07. Leni / 08. The Bigger Picture / 09. O Grande Amor (Jobim-De Moraes) // Enregistré aux Studios la Buissonne (Pernes Les Fontaines - 84) par Nicolas Baillard et Gérard de Haro

> Liens :


> Retrouvez les Piles de Disques, des mois précédents ici !