« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » La Pile de Disques : Juillet 2014

La Pile de Disques : Juillet 2014

Les nouveautés du mois et quelques retardataires...

D 10 juillet 2014     H 00:02     A Thierry Giard    


La revue des disques du mois.
Certains font, ont fait ou feront l’objet de chroniques (dans la rubrique Disques Livres & C°)...
Nous essayons que toutes ces parutions (plus ou moins récentes) soient présentées à nos lecteurs. C’est aussi une question de respect pour leurs auteurs et leurs éditeurs qui contribuent à faire vivre le jazz.

> Au menu et par ordre alphabétique :

Sophie AGNEL & Olivier BENOIT : « REPS » || Joscha ARNOLD Quintet : « Twist » || Théo CECCALDI – Roberto NEGRO – Valentin CECCALDI – Adrien CHENNEBAULT : « La Scala » || Michael DEASE : « Relentless » || Daniel ERDMANN – Christophe MARGUET : « Together Together » || HELLMÜLLER – SISERA – RENOLD : « Roots » || Taylor HO BYNUM Sextet & 7tette : « Navigation – The Complete Firehouse 12 Recordings » || IDEAL BREAD : « Beating the Teens : Songs Of Steve Lacy » || Guillaume NOUAUX – TUXEDO BIG BAND : « Drumology » || Enrico PIERANUNZI with Scott COLLEY & Antonio SANCHEZ : « Stories » || Joshua REDMAN : « Trios live » || Peter VAN HUFFEL’S GORILLA MASK : « Bite My Blues »

NB : Nous ne proposons pas d’extraits musicaux, par choix, mais en suivant les liens proposés, vous en trouverez la plupart du temps.


Sophie AGNEL & Olivier BENOIT : « REPS » -  voir en grand cette image
Sophie AGNEL & Olivier BENOIT : « REPS »
Césaré / Metamkine

Sophie AGNEL & Olivier BENOIT : « REPS »

Sophie Agnel et Olivier Benoît en duo, autrement dit la pianiste et le guitariste-leader de l’actuel Orchestre National de Jazz (lire ici). Cet enregistrement date de juillet 2011, donc bien avant la nomination d’Olivier Benoît à ses actuelles fonctions. À l’écoute de cette musique improvisée qu’on dira sans doute organique, on perçoit bien la complicité artistique entre deux musiciens qui assument sans concessions ni complaisance leurs choix esthétiques. Une belle musique vivant et mouvante, sérieuse mais pas austère. Ces deux-là ont des choses à se dire et auront la possibilité de développer leurs idées communes dans notre nationale institution confiée à des libres penseurs !

> Césaré 14/02/15/1 / Metamkine : www.metamkine.com

Sophie Agnel : piano / Olivier Benoît : guitare

01. Reps-1 / 02. Reps-2 // Enegistré en juillet 2011 au Césaré, Centre national de création musicale.

> Liens :

Joscha ARNOLD : « Twist » -  voir en grand cette image
Joscha ARNOLD : « Twist »
DoubleMoon / Socadisc

Joscha ARNOLD Quintet : « Twist »

Emmené par le saxophoniste ténor Joscha Arnold, ce quintette germano-suisse de jeunes musiciens (tous nés en 1985 ou 86 !) est indiscutablement talentueux. Il joue une musique composée par un leader très attaché aux mélodies et aux développements harmoniques soigneusement travaillés. Un premier disque très intéressant pour la variété des climats qu’il propose en laissant la musique se développer naturellement. On prendra plaisir à écouter cette musique à défaut d’être interpellé par son originalité. Un disque fort bien enregistré car toutes les voix sont mises en valeur de manière équilibrée et, en particulier, la contrebasse de Yannick Tinguely qui fait ici excellente impression (comme chacun des membres de ce quintette d’ailleurs).

> Double Moon Records DMCHR 71137 / SocaDisc (parution le 04/08/2014)

Joscha Arnold : saxophone ténor / Sebastian Scheipers : guitare / Florian Favre : piano, synthétiseur / Yannick Tinguely : basse / Severin Rauch : batterie

01. Bodyescape / 02. Raumschiff / 03. (You’ve Got) Ventriloquists / 04. Das Blaue Land / 05. Craft ! / 06. Imperatrix / 07. 1954 / 08. Potion / 09. Jònisphere // Enregistré à Munich (Allemagne) en juillet 2013.

> Liens :

Théo Ceccaldi - Roberto Negro - Valentin Ceccaldi - Adrien Chennebault : « La Scala » -  voir en grand cette image
Théo Ceccaldi - Roberto Negro - Valentin Ceccaldi - Adrien Chennebault : « La Scala »
Ayler Records / Orkhêstra

Théo CECCALDI – Roberto NEGRO – Valentin CECCALDI – Adrien CHENNEBAULT : « La Scala »

Aux côtés d’Olivier Benoît et de Sophie Agnel (lire plus haut), Théo Ceccaldi a intégré l’Orchestre National de Jazz tout en continuant à collaborer à divers projets et, en particulier, son trio qui tourne beaucoup actuellement (Jazz Migration 2014 de l’AJC). Comme dans « Little Suite pour Birdy So » (lire - Pile de disques de mai 2014), il retrouve là Roberto Negro son copain du Tricollectif (groupement de musiciens à la généreuse inventivité). Le pianiste a initié ce projet, « La Scala », qui associe à l’origine musique et théâtre. La Scala, comme une échelle pour aller explorer les possibles plus haut, plus loin, sans filet avec comme parachute la complicité et l’expérience des impovisations réussies. Vol plein de surprises et atterrissage sur du velours... À vous de juger. (lire aussi la chronique de Jean Buzelin).

> Ayler Records AYLCD-138 / Orkhêstra

Théo Ceccaldi : violon, alto / Roberto Negro : piano / Valentin Ceccaldi : violoncelle / Adrien Chennebault : percussion

01. Zapoï (R. Negro) / 02. Enjambée (collectif) / 03. Free Dots to Pax, part 1 (R. Negro) / 04. Coucou Hibou (collectif) / 05. Deuxième Service (T. Ceccaldi) / 06. Nous n’irons pas en disco club ce soir (collectif) / 07. Free Dots to Pax, part 2 (R. Negro) // Enregistré au Studio Alhambra Colbert de Rochefort-sur-Mer les 18, 19 et 20 mars 2013.

> Liens :

Michael DEASE : « Relentless » -  voir en grand cette image
Michael DEASE : « Relentless »
PosiTone / DistriJazz

Michael DEASE : « Relentless »

Sortirait-on du crise qui voyait se réduire la dimension des formations au rythme de la récession rampante ? Les big-bands semblent revenir en force aux USA (et ailleurs aussi ?). Oui, en force avec vigueur et éclat comme en atteste ce disque du tromboniste Michael Dease. Rien d’expérimental ni d’innovant dans cette musique qui swingue et pousse les solistes dans des envolées brillantes et fiévreuses. Y’a pas de honte à aimer ça ! On remarquera ici aux côtés de sections bien rangées et ordonnées, la présence de la contrebassiste Linda Oh, une musicienne très épanouie et intéressante qui travaille beaucoup avec le trompettiste Dave Douglas par ailleurs quand elle n’est pas leader elle-même.

> PosiTone Records PR8127 / DistriJazz et www.posi-tone.com

Michael Dease : trombone et direction musicale / Saxophones : Todd Bashore : alto, flute ; Tim Green : alto, flute ; Diego Rivera : ténor ; Sharel Cassity : ténor ; Tony Lustig : baryton ; Adam Rongo : ténor sur « Roppongi » / Trompettes : Seneca Black, Greg Gisbert, Alphonso Horne, Etienne Charles, Alex Norris, Benny Benack III, Anthony Stanco / Trombones : Tom « Bones » Malone, Jerrick Matthews, Coleman Hughes, Jeff Nelson : trombone basse ; Ron Wilkins : trombone basse ; Peter Nelson sur « Roppongi » & « Autumn Leaves » ; Wycliffe Gordon : trombone sur « Autumn Leaves », voix et trompette à coulisse sur « Two Bass Hit » / Miki Hayama : piano / Linda Oh : contrebasse et basse électrique / Ulysses Owens Jr. : batterie / Andrew Swift : guitare sur « Roppongi » / Gwendolyn Burgett : percussion

01. Is That So (D. Pearson) / 02. Force (M. Dease) / 03. Relentless (M. Dease) / 04. I’m Glad There Is You (J. Dorsey/P. Madeira) / 05. The Takeover (M. Dease) / 06. Little Lucas (E. Alexander) / 07. Roppongi (R. Brecker) / 08. Two Bass Hit (J. Lewis/D. Gillespie) / 09. Webster Grooves (M. Dease) / 10. Autumn Leaves (J. Kosma/J. Mercer) // Enregistré à Brooklyn (New-York) le 5 mars 2013

> Liens :

Daniel ERDMANN – Christophe MARGUET : « Together Together » -  voir en grand cette image
Daniel ERDMANN – Christophe MARGUET : « Together Together »
Abalone / Muséa

Daniel ERDMANN – Christophe MARGUET : « Together Together »

Le disque s’ouvre sur « One rythm, one melody ». On y est : la rencontre avec un saxophoniste qui a le sens du rythme perçu implicitement dans la mise en place, le phrasé subtil et un batteur qui chante sur ses cymbales et ses tambours (regardez-le respirer quand il joue !). Pas de surprise donc, cette rencontre qui pourrait sembler inattendue devait s’imposer. L’idée remonte à 2010. Elle se concrétise aujourd’hui à travers ce disque superbe, épanouissement d’une musique sensible et affectueusement attachée à l’âme du jazz (merveilleuses « African Flowers » d’Ellington). En toute simplicité (en apparence) et avec générosité, Daniel Erdmann et Christophe Marguet relèvent magistralement le défi du duo saxophone-batterie. On n’en attendait pas moins de ces deux militants d’un art libre qui clament d’une seule voix un « (Tous) ensemble, (tous) ensemble » qui invite à suivre le mouvement. Bravo camarades !

> Abalone AB016 / Muséa

Daniel Erdmann : saxophone ténor / Christophe Marguet : batterie

01. One rythm, one melody (Daniel Erdmann) / 02. In motion (Christophe Marguet) / 03. African Flowers (Duke Ellington) / 04. Together, together (Erdmann/Marguet) / 05. I Siguia (Erdmann/Marguet) / 06. 1984 (Daniel Erdmann) / 07. African Dancer (Christophe Marguet) / 08. Lush Life (Billy Strayhorn) / 09. Tag-Sonne (Daniel Erdmann) / 10. Hommage(s) (Christophe Marguet) / 11. Namderyew, Ed ! (Daniel Erdmann) / 12. Sur le fil illuminé (Christophe Marguet) / 13. Drugstore B. (Daniel Erdmann) // Enregistré les 8, 9 et 10 octobre 2012 à Césaré - Centre National de création musicale à Reims.

> Liens :

HELLMÜLLER – SISERA – RENOLD : « Roots » -  voir en grand cette image
HELLMÜLLER – SISERA – RENOLD : « Roots »
DoubleMoon / Socadisc

HELLMÜLLER – SISERA – RENOLD : « Roots »

Le trio suisse H.S.R. (Hellmüller, Sisera, Renold) a construit son identité sur sa volonté de valoriser le jeu collectif. Avec « Roots », ils décident de réaliser un album de standards au milieu desquels on trouve une composition du guitariste (La Boum). Pris au jeu, ils jouent « à la manière de » avec la belle assurance de musiciens qui connaissent leurs classiques. On aurait aimé cependant y entendre quelque chose de plus ou de différent, une prise de distance par rapports aux modèles du genre qui fasse la différence. Tous les trois sont irréprochables sur le plan de la maîtrise musicale et Luca Sisera semble se faire plaisir à jouer le rôle de contrebassiste-fredonnant « à l’ancienne ».

> Double Moon Records DMCHR 71135 / SocaDisc

Franz Hellmüller : guitare / Luca Sisera : contrebasse / Tony Renold : batterie

01. All The Things You Are (Kern) / 02. I Wish I Knew (Warren) / 03. Solar (Davis) / 04. Time Remembered (Evans) / O5. Little White Lies (Danaldson) / 06. La Boum (Hellmüller) / 07. Peace (Silver) / 08. Here Is That Rainy Day (V. Heusen) / 09. St. James Infirmary (Primrose) // Enregistré en Suisse et en Allemagne entre janvier et décembre 2013.

> Liens :

Taylor HO BYNUM Sextet & 7tette : « Navigation – The Complete Firehouse 12 Recordings » -  voir en grand cette image
Taylor HO BYNUM Sextet & 7tette : « Navigation – The Complete Firehouse 12 Recordings »
Firehouse 12 / www.firehouse12records.com

Taylor HO BYNUM Sextet & 7tette : « Navigation – The Complete Firehouse 12 Recordings »

Les connaisseurs remarqueront que ce disque n’est pas une nouveauté : il est paru aux USA il y a plus d’un an. Taylor Ho Bynum a comblé cette lacune à la suite de son brillant concert à Caen au mois de mai dernier (lire ici). Pour ceux qui n’ont pas eu le bonheur d’écouter ce remarquable sextet en concert et pour ceux qui souhaitent poursuivre plus loin cette navigation haute en couleurs, riche en contrastes, un sommet d’inventivité et de modernisme joyeux, procurez-vous ce disque ! Bon voyage avec pour guide le cornettiste guilleret et facétieux, Taylor Ho Bynum à la tête d’une remarquable équipe (featuring Mary Halvorson !).

> Firehouse 12 ref ? / www.firehouse12records.com

Taylor Ho Bynum : cornet, compositions / Jim Hobbs : saxophone alto / Bill Lowe : trombone basse, tuba / Mary Halvorson : guitare / Ken Filiano : contrebasse / Tomas Fujiwara : batterie /+ 7-tette : Chad Taylor : batterie, vibraphone

CD1 : 01. Navigation (Possibility Abstract X) / 02. Navigation (Possibility Abstract XI) / 03. Navigation (Possibility Abstract XII)
CD2 : 01. Navigation (Possibility Abstract XIII) // Enregistré en concert et en studio en décembre 2012 à New Haven (USA)

> Liens :

IDEAL BREAD : « Beating the Teens : Songs Of Steve Lacy » -  voir en grand cette image
IDEAL BREAD : « Beating the Teens : Songs Of Steve Lacy »
Cuneiform records / Orkhêstra

IDEAL BREAD : « Beating the Teens : Songs Of Steve Lacy »

La musique que composait Steve Lacy était tellement singulière qu’il est toujours difficile de la dissocier des formations que dirigeait le saxophoniste soprano. Josh Sinton relève le défi (comme -peu- d’autres avant lui) en réarrangeant cette musique pour le quartet Ideal Bread où il associe son saxophone baryton au cornet de Kirk Knuffle. Aux côtés du contrebassiste Adam Hopkins, on retrouve l’excellent Tomas Fujiwara à la batterie (également présent chez Taylor Ho Bynum -ci-dessus-). Un double album, ça peut être long mais celui-ci est un concentré d’inventivité et de flux d’énergie maîtrisée. Son écoute capt l’attention de bout en bout. Si la relecture est parfois audacieuse, on se délecte à écouter cette musique d’une inventivité parfois féroce mais jubilatoire. Formidablement décapant !

> Cuneiform Records (2 Cds) Rune 386/387 / Orkhêstra

Josh Sinton : saxophone baryton et (ré)arrangements / Kirk Knuffke : cornet / Adam Hopkins : contrebasse, basse / Tomas Fujiwara : batterie

CD 1 : 01. Three Pieces From Tao - I / 02. Obituary / 03. The Precipitation Suite [I Feel a Draft/Cloudy/Rain] / 04. Wish / 05. Lesson / 06. The Wire / 07. Paris Rip-off / 08. Cryptosphere(s) / 09. Scraps / 10. The Highway / 11. The Wane / 12. Dreams / 13. Somebody Special / 14. Name / 15. Three Pieces from Tao - II
CD 2 : 01. Three Pieces from Tao - III / 02. The Owl / 03. Spell / 04. Crops / 05. Pearl Street / 06. Ladies / 07. Blinks / 08. Cryptosphere / 09. Lapis / 10. The Uh Uh Uh / 11. Torments / 12. The Oil / 13. Notre Vie / 14. Roba / 15. Three Pieces from Tao - IV

> Liens :

Guillaume NOUAUX – TUXEDO BIG BAND : « Drumology » -  voir en grand cette image
Guillaume NOUAUX – TUXEDO BIG BAND : « Drumology »
coproduction G. Nouaux & Swing Era

Guillaume NOUAUX – TUXEDO BIG BAND : « Drumology »

Ardent défenseur du jazz à l’ancienne, Guillaume Nouaux nous a offert de belles relectures des vieilleries du jazz au cours des années passées. Cette fois, il se livre à un remake des pièces léngendaires qui mirent en valeur des mythes de la batterie au cours de la Swing Era, la grande époque des big-bands. Une duplication au pied de la lettre jouée en étroite comlicité avec le Tuxedo Big Band. On s’y croirait souvent (des décennies en arrière). Tous jouent dans l’esprit et avec beaucoup de talent... La reconstitution est impeccable mais à quoi bon rejouer cela, comme ça, sans prendre aucune distance, sans y mettre une once d’impertinence et d’audace ?

> coproduction G. Nouaux & Swing Era TBB 107 / www.guillaumenouaux.com

Guillaume Nouaux : batterie / Paul Chéron : direction, arrangements, saxophone alto, ténor, clarinette / Stéphane Lourties : saxophone alto / François Penot, saxophone ténor, clarinette / Stéphane Barbier : saxophone ténor / Paul-André Cuxac : saxophone baryton, alto / Nicolas Gardel, Mathieu Haage, Jérôme Etcheberry, Guillume Berthenet : trompettes / Olivier Lachurie, Cyril Dubile, Sébastien Arruti : trombones / Henri Cheron : guitare / Didier Datcharry : piano / Pierre-Luc Puig : contrebasse / Nathalie Cambours : vocal sur 9

01. Liza (Gershwin) / 02. Drumology (Belson-Cooper) / 03. Hear Me Talkin’to Ya (Armstrong) / 04. Jumpin’Punkins (M. Ellington) / 05. Hampton Stomp (L. Hampton) / 06. Mandy (G. W.Mayer) / 07. Carioca (Youmans) / 08. Queer Street (Basie-Mundy) / 09. Drummin’Man (Krupa-Parham) / 10. Pyramid (Ellington-Tizol) / 11. Concerto for Cozy (C. Cole) / 12. Dinner with my Friends (N. Hefti) / 13. At the Jazz Band Ball (N. La Rocca-L. Shields) / 14. Swingin’the Blues (Basie-Durham) // Enregistré en janvier 2014 à St Jean (31)

> Liens :

Enrico PIERANUNZI with Scott COLLEY & Antonio SANCHEZ : « Stories » -  voir en grand cette image
Enrico PIERANUNZI with Scott COLLEY & Antonio SANCHEZ : « Stories »
CamJazz / Harmonia Mundi

Enrico PIERANUNZI with Scott COLLEY & Antonio SANCHEZ : « Stories »

La rythmique que composent ce géant de la contrebasse qu’est Scott Colley et le bouillonnant batteur mexicain Antonio Sanchez est une des plus presigieuses du jazz d’aujourd’hui, accompagnateurs recherchés et leaders remarquables. Quand elle s’associe au piano d’Enrico Pieranunzi, on atteint des sommets de musicalité. Nous l’avions déjà constaté avec Permutation,le précédent opus de ce trio paru en 2012. Il n’est pas nécessaire de multiplier les écoutes de Stories pour percevoir que la qualité et le niveau de jeu de ces trois là place ce trio dans les hautes sphères du jazz, avec une maestria presque insolente pour tous ceux qui essaient de trouver leur voie dans la formule piano-contrebasse-batterie et s’enlisent souvent dans les lourdeurs et les clichés. Avec Pieranunzi, Colley et Sanchez, titans à la finesse angélique, tout est fluide, limpide et solidement maîtrisé.

> CamJazz CAMJ7875-2 / Harmonia Mundi

Enrico Pieranunzi : piano, compositions sauf 4 / Scott Colley : contrebasse, composition 4 / Antonio Sanchez : batterie

01. No Improper Use / 02. Detras Mas Alla / 03. Blue Waltz / 04. The Slow Gene (Colley) / 05. Which Way Is Up / 06. Where Stories Are / 07. Flowering Stones / 08. The Real You // Enregistré à New-York en février 2011 (Avatar Studio)

> Liens :

Joshua REDMAN : « Trios live » -  voir en grand cette image
Joshua REDMAN : « Trios live »
Nonesuch / Warner

Joshua REDMAN : « Trios live »

Le précédent album de Joshua Redman pour le même label Nonesuch (Walking Shadows) ne nous avait guère emballé. Cette fois, il se limite à la formule du trio et ça lui réussit ! Il s’agit de deux « résidences » à New-York et Washington pour des concerts enregistrés avec deux contrebassistes différents, Matt Penman et Reuben Rodgers et un même batteur, Gregory Hutchinson, avec lequel le saxophoniste se montre très complice. L’enregistrement « live » convient bien à cette formule puisque le public joue un rôle important de feed-back qui amène les musiciens à se montrer audacieux et inventifs. Pour s’en convaincre, on écoutera, par exemple, leur interprétation enflammée du « Trinkle, Tinkle » de Thelonious Monk où le trio s’envole littéralement. Un disque à conseiller aux fans du saxophoniste mais aussi à tous ceux qui préfèrent encore le père mythique et disparu (Dewey) au fils qui, ici, prend vraiment son envol et déploie toute son envergure.

> Nonesuch 400233 / Warner

Joshua Redman : saxophone / Gregory Hutchinson : batterie / Matt Penman : contrebasse sur 1, 5 , 6, 7 / Reuben Rodgers : contrebasse sur 2, 3, 4

01. Moritat (Mack the Knife) (Kurt Weill and Bertolt Brecht) / 02. Never Let Me Go (Raymond Evans and Jay Livingston) / 03. Soul Dance (Joshua Redman) / 04. Act Natural (Joshua Redman)/ 05. Mantra #5 (Thelonious Monk) / 06. Trinkle, Tinkle (Thelonious Monk) / 07. The Ocean (Jimmy Page, John Paul Jones, John Bonham and Robert Plant) // Enregistré au New York City’s Jazz Standard et au Washington, DC’s Blues Alley, en 2013 (?).

> Liens :

Peter VAN HUFFEL'S GORILLA MASK : « Bite My Blues » -  voir en grand cette image
Peter VAN HUFFEL’S GORILLA MASK : « Bite My Blues »
Clean Feed / Orkhêstra

Peter VAN HUFFEL’S GORILLA MASK : « Bite My Blues »

Nous suivons avec intérêt le parcours discographique toujours intéressant du saxophoniste canadien (basé à Berlin), Peter Van Huffel. Gorilla Mask est le volet, disons hardcore de son parcours musical. L’énergie du rock-métal combinée avec l’inventivité du jazz pour atteindre une forme de transe diabolique... En concert, l’expérience doit être assez saisissante. Disons tout de suite que cette démarche ne nous touche guère et nous rebuterait même un peu. Il en faut pour tous le goûts...

> Clean Feed CF302CD / Orkhêstra

Peter Van Huffel : saxophone alto / Roland Fidezius : basse électrique, effets / Rudi Fischerlehner : batterie

01. Chained / 02. What ?! / 03. Skunk / 04. Bite my Blues / 05. Broken Flower / 06. Fast and Flurious / 07. Z // Enregistré en concert à Toronto (Canada) en juillet 2013.

> Liens :


> Retrouvez les Piles de Disques, des mois précédents ici !