« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » « Pile de disques » de juillet-août 2015.

« Pile de disques » de juillet-août 2015.

Les nouveautés de l’été et quelques retardataires...

D 10 juillet 2015     H 15:30     A Thierry Giard    


Revue estivale de disques parus ou à paraître.

> Au menu et par ordre alphabétique,
Liens vers les disques présentés dans cette page :

Serge ADAM – Benoît DELBECQ – Philippe FOCH : Les Amants de Juliette || Yacine BOULARÈS || Jean-Benoît CULOT – Dave LIEBMAN || EUGÈNE || FATRASSONS || Rémi GAUDILLAT – Bruno TOCANNE || Dieter GLAWISCHNIG || INDIGO KID II || Seu JORGE || Lucie LARICQ || Joëlle LÉANDRE – Benoît DELBECQ – CARNAGE The Executioner || Yoann LOUSTALOT – François CHESNEL – Antoine PAGANOTTI || Bob MAMET || Stephan MICUS || Franck NICOLAS – Nelson VERAS – Sonny TROUPÉ : Trio SOLEIL || Nils ØKLAND Band || Pete OXLEY – Nicolas MEIER || Thomas RÜCKERT Trio || Antonio SANCHEZ & MIGRATION || Andreas SCHAERER – Lucas NIGGLI || Andreas SCHAERER meets ARTE QUARTETT & Wolfgang ZWIAUER || Johanna SCHNEIDER Quartet || Guillaume SÉGURON – Catherine DELAUNAY – Davu SERU || Anoushka SHANKAR || THE BAD PLUS + Joshua REDMAN || THIRD REEL || Jacques THOLLOT || WATT || Walt WEISKOPF Quartet || WIWEX Quartet || WOLFARTH - WINTSCH – WEBER


Serge ADAM – Benoît DELBECQ – Philippe FOCH : « Les Amants de Juliette s’électrolysent »

Serge ADAM – Benoît DELBECQ – Philippe FOCH : « Les Amants de Juliette s'électrolysent » -  voir en grand cette image
Serge ADAM – Benoît DELBECQ – Philippe FOCH : « Les Amants de Juliette s’électrolysent »
Quoi de neuf Docteur

« L’électrolyse est une méthode qui permet de réaliser des réactions chimiques grâce à une activation électrique. C’est le processus de conversion de l’énergie électrique en énergie chimique. »... selon Wikipedia. Serge Adam et ses deux complices diplômés de facultés créatives indéniables ne manquent pas de méthode et leurs molécules musicales interagissent dans un esprit très proche des seventies : énergie électrique maîtrisée ! Miles n’est jamais bien loin, en dilution homéopathique.

> Quoi de neuf Docteur DOC 079 / Muséa & Les Allumés du Jazz

Serge Adam : trompette, électronique / Benoît Delbecq : claviers, samplers, bass station / Philippe Foch : tablas, électronique

01. Maps (Adam) / 02. Djengo (comp. trio) / 03. Ashan (comp. trio + trad.) / 04. Naoto (Foch) / 05. Family Trees (Delbecq) / 06. La Disparition Du Sable (Adam) // Enregistré en février 2015 à Montreuil, France


Yacine BOULARÈS : « Ajoyo »

Yacine BOULARÈS : « Ajoyo » -  voir en grand cette image
Yacine BOULARÈS : « Ajoyo »
Ropeadope

Saxophoniste franco-tunisien, Yacine Boularès a fréquenté nos scènes hexagonales (avec le groupe Dress Code entre autres), étudié avec succès à la Sorbonne (Philosophie de l’Esthétique) avant de s’installer à New-York. C’est Jacques Schwartz-Bart, autre saxophoniste brillamment diplômé, qui produit ce disque dansant et chantant. Un choix esthétique dicté par les normes en vigueur dans les musiques destinées à plaire au plus grand nombre.

> Ropeadope RAD-264 / www.ropeadope.com

Sarah Elizabeth Charles : voix / Linton Smith : trompette / Alon Albagli : guitare / Can Olgun : claviers / Foluso Mimy : percussions et voix / Guilhem Flouzat : batterie sur 1, 2, 3, 4, 6, 7 / Fred Doumbe : basse et voix / Thierry Arpino : batterie sur 3, 5, 6 et udu sur 8 / Yacine Boularès : saxophone, percussions et voix /+/ Jacques Schwarz-Bart : saxophone ténor sur 6.

01. Jekoro / 02. Chocot / 03. Idanwo / 04. Benskin / 05. The Pearl / 06. Sokeijo / 07. Tashikere / 08. Houb Ouna // Enregistré aux USA vers 2014.


Jean-Benoît CULOT – Dave LIEBMAN : « From Broadway To Mingus »

Jean-Benoît CULOT – Dave LIEBMAN : « From Broadway To Mingus » -  voir en grand cette image
Jean-Benoît CULOT – Dave LIEBMAN : « From Broadway To Mingus »
Art Vivant

« Dave possède tout le passé du jazz, tout le présent et tout son vécu auprès d’une multitude de musiciens. C’est ce que j’attends quand je fais du jazz. » nous confiait Jean-Benoît Culot avant que ne débute, au printemps 2014, une tournée avec Dave Liebman dont ce disque rapporte un témoignage fort (concert de Coutances le 28 mars). On se régalera à l’écoute de cette musique complice et des échanges entre les deux saxophonistes qui se connaissent bien et s’apprécient.

> Art Vivant / jbculot@gmail.com

Dave Liebman : saxophones ténor et soprano / Jean-Charles Richard : saxophones soprano et baryton / Leonardo Montana : piano / Rénald Fleury : contrebasse

01. Over The Rainbow (Arlen_Harburg) / 02. Three For John (Culot) / 03. Moanin’ (Mingus) / 04. Duke Ellington’s Sound Of Love (Mingus) // Enregistré en concert au Théâtre de Coutances le 28 mars 2014.


EUGÈNE : « Eugène »

EUGÈNE : « Eugène » -  voir en grand cette image
EUGÈNE : « Eugène »
Collectifloo

Non, il n’est pas question ici d’accordéon et Eugène est l’intitulé du quintet réuni par le vibraphoniste Romain Lay avec quatre de ses camarades du Conservatoire National Supérieur de Paris. Leur parcours musical est éclairé par le groupe Alas No Axis de Jim Black (entre autres) ce qui explique leur volonté de brasser les ingrédients du rock, du jazz avec une certaine avec science des effets. Un encore jeune qui mérite qu’on surveille son parcours (pour aller l’écouter, par exemple !).

> Collectifloo EP / www.collectifloo.com

Romain Lay : vibraphone, composition / Thomas Letellier : saxophone ténor / Aloïs Benoit : euphonium, trombone / Damien Varaillon : contrebasse, basse / Ariel Tessier : batterie

01. Le début / 02. de la fin / 03. Eugène / 04. Cold / 05. Noarm / 06. Hohner a trois temps / 07. Phase A / 08. Phase B // Enregistré en France vers 2014 (?).


FATRASSONS : « Volets ouverts »

FATRASSONS : « Volets ouverts » -  voir en grand cette image
FATRASSONS : « Volets ouverts »
Petit Label Sons

La contrebassiste Sarah Clénet enseigne au Conservatoire de Lille mais collabore aussi à de nombreux projets mêlant compositions, improvisation et musique électroacoustique. Dans Fatrassons, elle dialogue avec Rosa Parlato pour inventer une musique qui stimule l’imagination... sans doute une résultante d’un travail régulier effectué au contact d’enfants. Fraîcheur et inventivité au rendez-vous.

> Petit Label PL Sons 019 / www.petitlabel.com & Les Allumés du Jazz

Sarah Clénet : contrebasse, voix, objets, électronique / Rosa Parlato : flûtes, mélodica, voix, objets et électronique

01 à 15 : Fenêtres 1 à 15 : 54 minutes // Enregistré à Valenciennes en février 2014


Rémi GAUDILLAT – Bruno TOCANNE : « Canto de Multitudes »

Rémi GAUDILLAT – Bruno TOCANNE : « Canto de Multitudes » -  voir en grand cette image
Rémi GAUDILLAT – Bruno TOCANNE : « Canto de Multitudes »
Petit Label

Musiciens militants engagés dans de nombreux projets au sein du collectif Imuzzic (région lyonnaise), Rémi Gaudillat et Bruno Tocanne se retrouvent associés ici pour un projet basé sur les textes du Canto General de Pablo Neruda. Le trompettiste-compositeur a réalisé une belle alchimie entre la voix parlée-chantée de (Lucia Recio) et les voix instrumentales (les deux co-leaders, Bernard Santacruz et Élodie Pasquier). Une réalisation forte, sensible et émouvante qui repose sur l’équilibre maîtrisé entre liberté et structures. Vivement recommandé !

> Petit Label PL 047 / www.petitlabel.com & Les Allumés du Jazz

Bernard Santacruz : contrebasse / Bruno Tocanne : batterie / Élodie Pasquier : clarinette, clarinette basse / Lucia Recio : voix / Rémi Gaudillat : trompette, bugle, compositions sauf 10.

01. Hymne / 02. Sur La Place / 03. Mapocho / 04. Ceux d’en Bas / 05. Le Peuple Victorieux / 06. Atacama / 07. En Friche - Introduction / 08. En Friche / 09. Chant de Retour / 10. Patria de Multitudes (E. Carasco) // Enregistré en France en octobre 2014.


Dieter GLAWISCHNIG : « Winged By Distance »

Dieter GLAWISCHNIG : « Winged By Distance » -  voir en grand cette image
Dieter GLAWISCHNIG : « Winged By Distance »
Intuition – European Jazz Legends

Le pianiste autrichien Dieter Glawischnig (né en 1938) a construit son parcours musical en étant toujours à l’affût de formes innovantes. Il a ainsi cheminé avec Anthony Braxton, Fred Anderson, Albert Mangelsdorff et bien d’autres. Ce disque permet de l’écouter en trio « intimiste » et donne l’occasion de retrouver le trompettiste Manfred Schoof, autre « vétéran » (né en 1936) de la grande époque des musiques libres en Europe. L’histoire au présent.

> Intuition – European Jazz Legends INTCHR 71309 / Socadisc

Dieter Glawischnig : piano / Hans Glawischnig : contrebasse / Manfred Schoof : trompette, bugle

01. Winged By Distance / 02. My Own Song / 03. Orbitando / 04. Winged By Distance II / 05. Liad Fira Madl / 06. A Lied / 07. Pattern / 08. Winged By Distance III / 09. Ballad Nr. 2 / 10. Liad Fira Madl II / 11. Panorama / 12. Solidaritätslied Nr. 2 / 13. Folksong // Enregistré au Théâtre Gütersloh, Gütersloh, Allemagne le 28 février 2015.


INDIGO KID II : « Fist Full Of Notes »

INDIGO KID II : « Fist Full Of Notes » -  voir en grand cette image
INDIGO KID II : « Fist Full Of Notes »
Babel Label

Le groupe Indigo Kid est dirigé par le guitariste Dan Messore, musicien voyageur amateur de grands espaces qui inspirent sa musique et surfeur qui sait se laisser porter par l’énergie des vagues. Une formation qui ne manque pas de caractère même si les influences de Bill Frisell ou Pat Metheny émergent souvent dans l’écume de cette musique fraîche et vivifiante.

> Babel Label BDV14130 / Harmonia Mundi

Dan Messore : guitares, compositions / Iain Ballamy : saxophone ténor sur 6 et 10 / Trish Clowes : saxophone ténor / Martin France : batterie / Tim Harries : basse

01. Snow On The Presellis / 02. Waiting For Paula / 03. Carpet Boys / 04. All Hands To Dance And Skylark / 05. From Nowhere To Our Place / 06. The Healing Process / 07. Mr Randall / 08. Quiet Waters / 09. The Bay / 10. Sketches In The Fabric // Enregistré en Grande-Bretagne vers 2014.


Seu JORGE « Músicas para Churrasco »

Seu JORGE : « Músicas para Churrasco » -  voir en grand cette image
Seu JORGE : « Músicas para Churrasco »
Emarcy

Le label Emarcy flirte aussi avec les musiques faciles et populaires, en marge du jazz. Ainsi avec ce disque du chanteur-guitariste brésilien Seu Jorge qui nous propose une chronique de notre époque en dix chansons aux sonorités standardisées sur des thématiques contemporaines. Ce n’est pas désagréable, loin de là et ce disque pourra rappeler certaines productions « variété » de Gilberto Gil.

> Emarcy 0602547023650 / Universal

Seu Jorge : voix, guitare /+/ formation(s) non précisée(s)

01. Ela É Bipolar / 02. Na Verdade Não Tá / 03. Faixa De Contorno / 04. Mina Feia / 05. Tá Em Tempo / 06. Papo Reto / 07. Motoboy / 08. Felicidade / 09. Babydoll / 10. Everybody Let’s Go // Date et lieu d’enregistrement non précisés.


Lucie LARICQ : « Poèmes enviolonnés & Violonisations »

Lucie LARICQ : « Poèmes enviolonnés & Violonisations » -  voir en grand cette image
Lucie LARICQ : « Poèmes enviolonnés & Violonisations »
Coax Records

Le collectif Coax se caractérise par des formes musicales et orchestrales toujours insolites et inventives. Ainsi ce disque audacieux en solo (mais à voix multiples grâce à la technologie) de la violoniste-polyinstrumentiste Lucie Laricq qui nous présente un travail en deux volets et deux disques juxtaposés. Des petites séquences musicales (parfois des miniatures) « d’expression libre et abstraite » (nous dit-on) qui tient souvent de l’introspection... proche du théâtre-musical en forme de tragi-comédie. Joëlle Léandre n’est pas loin... (il est d’ailleurs question d’elle juste après cette mini-chronique !).

> Coax Records COAX028LUC1 / www.collectifcoax.com/-Label-

Lucie Laricq : Vraies et fausse fréquences, violons, basse électrique, grelots, glockenspiel, jouets, textes, voix, montage, mixage (CD et grincements, prise de son, montage, mivage sur CD2

CD1 : 01. Poison / 02. Rouge / 03. La rue-fossé / 04. Vertige / 05. Blues dégueulasse / 06. VTFF ou l’orgasme de la colère (hommage à Luciano Berio) / 07. Bye tôt // Enregistré à Tarbes en novembre 2014 // CD2 : 01 à 05 : impros #1 à 5 / 06. Impro #67 // Enregsitré au Canada en décembre 2009.


Joëlle LÉANDRE – Benoît DELBECQ – CARNAGE The Executioner : « Tout va monter »

Joëlle LÉANDRE – Benoît DELBECQ – CARNAGE The Executioner : « Tout va monter » -  voir en grand cette image
Joëlle LÉANDRE – Benoît DELBECQ – CARNAGE The Executioner : « Tout va monter »
nato

Enregistré en 2013 lors de la série de concerts « Retour à la case Dunois » (Théâtre Dunois, Paris) organisés par le label nato, on retrouve Joëlle Léandre, sa contrebasse et sa voix, en pleine conversation avec Benoît Delbecq et, plus surprenant, le « rappeur-beatboxer » chicagoan Carnage The Executioner. L’improvisation libre se caractérise ici par une dimension rythmique et percussive. Ce parcours est une aventure musicale riche et pleine de surprises et de rebondissements... Une autre pierre pour baliser le parcours singulier de Joëlle Léandre (lire aussi ici...).

Publication anniversaire : 35 ans du label nato !

> nato 4757 / L’Autre Distribution

Joëlle Léandre : contrebasse, voix / Benoît Delbecq : piano, piano préparé, claviers / Carnage The Executioner : beatbox, voix, percussions

01. Goliath et je ne sais quoi / 02. Pour Annick / 03. Biscotte et Makoko / 04. Ruse du chef de la ville / 05. Chewing rock / 06. Tout va monter / 07. Sylvain Nelly et le verbe coloré / 08. Bonjour Etienne / 09. Autant de différences jumelles / 10. Les secrets du passage Chanvin / 11. Derek and the first « O » in « Borogoves » / 12. Trio en forme de chevaleret / 13. Soupir d’Héloise et Abelard // Enregistré en concert au Théâtre Dunois (Paris) le 18 février 2013.


Yoann LOUSTALOT – François CHESNEL – Antoine PAGANOTTI : « Pièces en forme de flocons »

Yoann LOUSTALOT – François CHESNEL – Antoine PAGANOTTI : « Pièces en forme de flocons » -  voir en grand cette image
Yoann LOUSTALOT – François CHESNEL – Antoine PAGANOTTI : « Pièces en forme de flocons »
Bruit Chic

En optant pour un trio (sans recours à une contrebasse), Yoann Loustalot donne à cet ensemble de compositions un peu plus de légèreté. La musique se fait volatile et vaporeuse, « en forme de flocon », aussi poétique que l’intitulé associé à ce disque qui permet, du coup, qu’elle ne s’évapore pas puisqu’elle est là, captive dans ce bel écrin et ne demande qu’à s’épanouir pour vous. Il serait dommage de ne pas fondre pour elle.

> Bruit Chic BC006 / www.bruitchic.com

Yoann Loustalot : trompette sur 1, 2, 3, 6 et bugle sur 4, 5, 7, 8 / François Chesnel : piano / Antoine Paganotti : batterie

01. Chemin Céleste (Yoann Loustalot) / 02. Barrage (François Chesnel) / 03. Pièce en forme de flocon (Yoann Loustalot) / 04. Towers (François Chesnel) / 05. Quelque chose (Pierre Millet) / 06. Petite liturgie (Yoann Loustalot) / 07. Doloroso (Yoann Loustalot) / 08. Peace Peace (François Chesnel) // Enregistré au Petit Faucheux (Tours) en avril 2014.


Bob MAMET : « London House Blues »

Bob MAMET : « London House Blues » -  voir en grand cette image
Bob MAMET : « London House Blues »
BluJazz Productions

Après avoir délaissé un peu le jazz pour écrire des musiques de films, le pianiste Bob Mamet rend ici hommage à un club mythique de Chicago (sa ville natale), le London House qui accueillit bien des grands du jazz dans les années 50 et 60. Comme la bande son d’une rétrospective à base de standards et de compositions mythiques. Agréablement conventionnel mais non dénué de caractère...

> BluJazz Productions BJ3416 / Socadisc

Bob Mamet : piano / Larry Gray : contrebasse / Paul Wertico : batterie

01. London House Blues (Mamet) / 02. Someday My Prince Will Come (Morey - Churchill)/ 03. Take the A Train (strayhorn) / 04. Over the Rainbow (Arlen - Harburg) / 05. Nardis (M. Davis) / 06. How My Heart Sings (Zindars) / 07. Blue Bossa (Dorham) / 08. Solstice (Mamet) // Enregistré aux USA vers 2013-2014 ?


Stephan MICUS : « Nomad Songs »

Stephan MICUS : « Nomad Songs » -  voir en grand cette image
Stephan MICUS : « Nomad Songs »
ECM

Stephan Micus (né en 1953) est un musicien un peu mystérieux. Allemand, marié à une japonaise, il vit en Espagne où il enregistre seul, en multi-pistes ses projets aux inspitrations multi-culturels sur une collection d’instruments traditionnels comme en témoignent ces « Chansons de nomade ». Une esthétique tout à fait dans l’esprit « beau son » du label ECM.

> ECM 471 4325 (ECM 2409) / Universal

Stephan Micus : voix, ndingo, genbri, guitares, suling, nay, rewab, rabab, shakuhachi

01. Everywhere, Nowhere / 02. Leila / 03. The Promise / 04. The Stars / 05. The Spring / 06. The Blessing / 07. The Feast / 08. Laughing At Thunder / 09. Sea Of Grass / 10. The Dance / 11. Under The Chinar Tree // Enregistré en Espagne entre 2012 et 2014.


Franck NICOLAS – Nelson VERAS – Sonny TROUPÉ : Trio SOLEIL : « Gammes guadeloupéennes »

Franck NICOLAS – Nelson VERAS – Sonny TROUPÉ : Trio SOLEIL : « Gammes guadeloupéennes » -  voir en grand cette image
Franck NICOLAS – Nelson VERAS – Sonny TROUPÉ : Trio SOLEIL : « Gammes guadeloupéennes »
Jazz Ka

Franck Nicolas développe dans ce disque son concept de « jazz-ka », alliance du jazz et des percussions antillaises. En compagnie de Nelson Veras et Sonny Troupé, il propose cette musique à vocation pédagogique. Au plaisir de l’écoute (affaire de goûts !), on associe la possibilité de jouer en play-back. pratique pour travailler seul chez soi avec un support original.

> Jazz Ka JKP 009 / www.francknicolas.com

Franck Nicolas : trompette, bugle, coquillages / Nelson Veras : guitare acoustique / Sonny Troupé : batterie, Gwo-Ka et casseroles

12 titres basés sur des gammes guadeloupéennes + 13 titres play-backs à vocation pédagogique. // Enregistrement récent...


Nils ØKLAND Band : « Kjølvatn »

Nils ØKLAND Band : « Kjølvatn » -  voir en grand cette image
Nils ØKLAND Band : « Kjølvatn »
ECM

Dans notre « Pile de disques » de juin dernier figurait le disque du trio norvégien « 1982 ». On retrouve deux membres du trio, Nils Økland et Sigbjørn Apeland dans cet ensemble où s’illustre aussi Mats Eilertsen, contrebassiste incontournable du jazz scandinave. Un alliage instrumental original pour une musique inclassable mêlant formes anciennes et contemporaines, souvent méditative. Ce disque mérite le détour et une écoute attentive.

> ECM 377 0508 (2383) / Universal

Nils Økland : viole d’amour, violon hardanger, violon / Rolf–Erik Nylstrøm : saxophone / Sigbjørn Apeland : harmonium / Håkon Mørch Stene : percussion, vibraphone / Mats Eilertsen : contrebasse

01. Mali / 02. Undergrunn / 03. Drev / 04. Kjølvatn / 05. Puls / 06. Fivreld / 07. Start / 08. Skugge / 09. Blå harding / 10. Amstel // Enregistré en Norvège en juin 2012.


Pete OXLEY – Nicolas MEIER : « Chasing Tales »

Pete OXLEY – Nicolas MEIER : « Chasing Tales » -  voir en grand cette image
Pete OXLEY – Nicolas MEIER : « Chasing Tales »
MGP records

Dialogue de deux guitaristes passionnés par les déclinaisons sonores de leur instrument. Le britannique Pete Oxley et le suisse (britannique d’adoption) Nicolas Meier (membre du groupe de Jeff Beck par ailleurs...) imaginent dans « Chasing Tales » de belles histoires musicales en associant, combinant, opposant les sonorités de leurs instruments : guitares au pluriel pour un duo très complice et particulièrement virtuose.

> MGP records MGPCD016 / www.mgprecords.com

Pete Oxley et Nicolas Meier : guitares

01. The Followers / 02. Looking West / 03. Tales / 04. The Bridge / 05. Serene / 06. Chasing Kites / 07. Riversides / 08. Compass Points / 09. Breezin’ On / 10. Libra / 11. Bluster / 12. Uzun Ince Bir Yoldayim // Enregistré en Grande-Bretagne en novembre 2014.


Thomas RÜCKERT trio : « Parvaneh »

Thomas RÜCKERT Trio : « Parvaneh » -  voir en grand cette image
Thomas RÜCKERT Trio : « Parvaneh »
Double Moon Records

Le pianiste allemand Thomas Rückert a étudié, entre autres, avec John Taylor. Il semble qu’il en a tiré des leçons de musicalité et de sobriété dans l’attention que le trio porte aux nuances dans l’exploration personnelle d’un répertoire de haute tenue (Morricone, Motian, Cole Porter et Jakob Bro). On notera aussi le talent de compositeur du contrebassiste Reza Askari et l’excellente contribution rythmique de Fabian Arends, tout en légèreté. Un très beau trio qui marque sa différence dans la multitude de formations de ce type aujourd’hui.

> Double Moon Records DMCHR 71152 / Socadisc (parution août 2015)

Thomas Rückert : piano, compositions sauf indication contraire / Reza Askari : contrebasse / Fabian Arends : batterie

01. Song Fo B (Parvaneh) (Askari) / 02. Jill’s Theme (Morricone) / 03. Isaac / 04. Sweet Death / 05. Everything I Love (Porter) / 06. Arabesque (Motian) / 07. The Emptiness At The Heart Of Your Hope (Askari) / 08. Giulia / 09. Morning Rise / 10. Swimmer (J. Bro) / 11. Parvaneh (Song For B) (Askari) // Enregistré les 2 et 3 octobre 2014 et le 2 février 2015 au Loft, Cologne, Allemagne.


Antonio SANCHEZ & MIGRATION : « The Meridian Suite »

Antonio SANCHEZ & MIGRATION : « The Meridian Suite » -  voir en grand cette image
Antonio SANCHEZ & MIGRATION : « The Meridian Suite »
CAM Jazz

Le batteur Antonio Sanchez est un brillant compositeur comme en attestent ses cinq albums sur le label italien CamJazz. Celui-ci, le cinquième de la série, nous invite à une migration dans des climats plus électriques avec une attention particulière portée aux ambiances sonores. La réussite, c’est que le choix du « son » n’altère en rien l’expressivité de la musique qui reste captivante et laisse des espaces de jeu aux membres du groupe et à leurs invités. Une fois encore, l’influence de son ami Pat Metheny est perceptible !

> CamJazz CAMJ 7890-2 / Harmonia Mundi

Antonio Sanchez : batterie, claviers, voix, compositions / Seamus Blake : saxophone ténor et EWI / John Escreet : piano et Fender Rhodes / Matt Brewer : contrebasse et basse électrique /+/ Thana Alexa : voix / Adam Rogers : guitares

01. Grids and Patterns / 02. Imaginary Lines / 03. Channels of Energy / 04. Magnetic Currents / 05. Pathways of The Mind // Enregistré à New York en décembre 2014.


Andreas SCHAERER – Lucas NIGGLI : « Arcanum »

Andreas SCHAERER – Lucas NIGGLI : « Arcanum » -  voir en grand cette image
Andreas SCHAERER – Lucas NIGGLI : « Arcanum »
Intakt Records

On ne fera pas passer ce disque pour une nouveauté : il date de 2013 et Jean Buzelin vous en avait quelques mots en octobre 2014 (ici !). Comme Andreas Schaerer nous l’a confié lors de son formidable concert à Chinon en juin 2015 (voir ci-dessous), nous ne pouvions éviter une piqûre de rappel des plus stimulantes. Cette musique est assez phénoménale !

> Intakt Records CD 232 - 2014 / Orkhêstra

Andreas Schaerer : voix, électronique / Lucas Niggli : batterie, percussion

01. Pipe Tomahawk / 02. Ancient Glow / 03. How To Shoot a Medieval Longbow / 04. Arcanum / 05. Adansonia digitata / 06. Chasing The Frog / 07. Marblecore / 08. Hallucigena // Enregistré à Cologne (The Loft) en décembre 2013.


Andreas SCHAERER meets ARTE QUARTETT & Wolfgang ZWIAUER : « Perpetual Delirium »

Andreas SCHAERER meets ARTE QUARTETT & Wolfgang ZWIAUER : « Perpetual Delirium » -  voir en grand cette image
Andreas SCHAERER meets ARTE QUARTETT & Wolfgang ZWIAUER : « Perpetual Delirium »
BMC

[Dans la série « J’ai raté la sortie... ! »]
Impression à propos de leur concert à Chinon le 5 juin* : « La révélation du jour pour tous ce soir : l’incroyable talent du vocaliste-compositeur suisse Andreas Schaerer qui a sidéré le public fort nombreux avec son projet Perpetual Delirium qui l’associe au bassiste (5 cordes !) Wolfgang Zwiauer et aux saxophones du très réputé Arte Quartet. Une musique inventive sérieuse mais toujours bouillonnante de vie et... d’humour. Un concert captivant et réjouissant (délire contrôlé !) où la voix acrobatique d’Andreas Schaerer réalise des prouesses. Un très grand moment qui invite à écouter leur disque paru en 2014 sur l’excellent label hongrois BMC records avec un DVD en plus !. ». Précipitez-vous sur ce double CD-DVD !

* Lire dans nos pages « live » sur Google+ et Facebook !

> BMC records BMC CD 214 / UVM distribution

Andreas Schaerer : voix, percussions vocales et corporelles, compositions / Beat Hofstetter : saxophones sopranino, soprano et ténor / Sascha Armbruster : saxophones alto, soprano et mezzo soprano / Andrea Formenti : saxophones ténor et baryton / Beat Kappeler : saxophone baryton et tubax / Wolfgang Zwiauer : basse électrique 5 cordes

CD : 01. Grosser Bruder von Q1 / 02. Artediem / 03. La rencontre / 04. Quartett I / 05. Perpetual Delirium / 06. Zirzensisches Mittelstück / 07. Ugg / 08. Sampfampfe / 09. Vinsque // DVD : 01. Beyond Perpetual Delirium -
Klemens Schless film / 02. Perpetual Delirium - Live Premiere
// CD Enregistré en studio à Bâle en mars 2014 -


Johanna SCHNEIDER Quartet : « Pridetime »

Johanna SCHNEIDER Quartet : « Pridetime » -  voir en grand cette image
Johanna SCHNEIDER Quartet : « Pridetime »
Double Moon Records

La chanteuse allemande Johanna Schneider n’est pas encore trentenaire mais elle possède déjà une solide expérience musicale dans des formules variées. Elle reste néanmoins fidèle à son très bon quartet munichois constitué de longue date. Avec ce disque, elle atteste de ses compétences vocales sur un répertoire varié et consensuel qui ne montre pas de traits de personnalité marquants... pour le moment.

> Double Moon Records DMCHR 71156 / Socadisc

Johanna Schneider : voix, compositions sauf / Tizian Jost : piano, rhodes, vibraphone / Andreas Kurz : contrebasse / Bastian Jütte : batterie /+/ Ack van Rooyen : bugle sur 2 & 9 / Tony Lakatos : saxophone ténor sur 5 & 6 / Rakel Salazar : voix sur 6 & 8.

01. Moondance (V. Morrison) / 02. Lonely Dancer In The Rain / 03. Circus Infinitus / 04. Throw It Away (A. Lincoln) / 05. Since I Fell For You (. Johnson) / 06. Melody Of Great K.J. / 07. Waters Of March (AC Jobim) / 08. Mondgesang / 09. Ethopian Moon / 10. Turn Out The Stars (B. Evans) / 11. My Song / 12. Pridetime // Enregistré en Allemagne en 2014.


Guillaume SÉGURON – Catherine DELAUNAY – Davu SERU : « La double vie de Pétrichor »

Guillaume SÉGURON – Catherine DELAUNAY – Davu SERU : « La double vie de Pétrichor » -  voir en grand cette image
Guillaume SÉGURON – Catherine DELAUNAY – Davu SERU : « La double vie de Pétrichor »
nato

Selon son habitude, Jean Rochard (label nato) aime susciter des rencontres entre musiciens français et ceux qu’il côtoie à Minneapolis. Ainsi ce trio composé en 2013 avec deux artisans du jazz inventif « made in France », Catherine Delaunay et Guillaume Séguron auxquels se joint le batteur américain Davu Seru. Un disque qui raconte l’étonnante histoire de Pétrichor illustrée dans le livret associé. Une belle aventure musicale, artistique et humaine sur l’incontournable label nato.

Publication anniversaire : 35 ans du label nato !

> nato 4954 / L’Autre Distribution

Guillaume Séguron : contrebasse / Catherine Delaunay : clarinette, cor de basset, accordéon, scie musicale / Davu Seru : batterie

01. Sous les ponts d’Adélie / 02. 24 Laces / 03. Lucien / 04. Love(The mystery of) / 05. Fenêtre avec bleu et rouge / 06. A la huelga / 07. Four women / 08. Cyclope / 09. Vera Cruz / 010. Il est minuit Monsieur Pétrichor / 11. Kronenche / 12. Such a little princess / 13. Which blues / 14. Haokah / 15. Cubes // Enregistré en 2014 et 2015 au Studio Sextan-La Fonderie, Malakoff.


Anoushka SHANKAR : « Home »

Anoushka SHANKAR : « Home » -  voir en grand cette image
Anoushka SHANKAR : « Home »
Deutsche Grammophon

La demi-sœur de la chanteuse Norah Jones joue du sitar sur les pas de son père, Ravi Shankar. Anoushka Shankar mène un peu une double vie en restant une interprète virtuose de la musique classique de l’Inde comme c’est le cas dans ce disque et se produit dans des projets à la croisée de la world-music et autres « musiques actuelles ». Sur Deutsche Grammophon, c’est sa musique « sérieuse », évidemment !

> Deutsche Grammophon 4794785 / Universal

Anoushka Shankar : sitar, compositions / Tanmoy Bose : tablas / Kenji Ota : tanpura

01. Guru : Raga Jogeshwari - Alaap / 02. Guru : Raga Jogeshwari - Jod, Jhala / 03. Guru : Raga Jogeshwari - Gat In Rupaktal / 04. Celebration : Raga Manj Khamaj


THE BAD PLUS + Joshua REDMAN : « The Bad Plus Joshua Redman »

THE BAD PLUS + Joshua REDMAN : « The Bad Plus Joshua Redman » -  voir en grand cette image
THE BAD PLUS + Joshua REDMAN : « The Bad Plus Joshua Redman »
Nonesuch

Voilà une quinzaine d’années que le célèbre trio s’intitule « The Bad Plus », le dernier terme appelant une addition... C’est le saxophoniste Joshua Redman qui s’y adjoint désormais en associant une voix mélodique à un ensemble qui a bâti sa réputation sur ses formules rythmiques affirmées aux couleurs et à l’esprit souvent pop-rock. Ce projet a démarré en fait en 2011 par une invitation en club et se concrétise aujourd’hui avec ce disque qui est aussi un pari : est-ce vraiment un « Plus » ? L’ensemble a-t-il encore une âme aujourd’hui qu’il intègre une formule de quartet somme toute banale dans le jazz ? De notre point de vue, ce bon disque n’apporte pas de réponse totalement convaincante même si le pianiste Ethan Iverson donne vraiment le maximum.

> Nonesuch 548920 / Warner

Reid Anderson : contrebasse / Ethan Iverson : piano / David King : batterie/ Joshua Redman : saxophones ténor et soprano

01. As This Moment Slips Away / 02. Beauty Has it Hard / 03. County Seat / 04. The Mending / 05. Dirty Blonde / 06. Faith Through Error / 07. Lack the Faith But Not the Wine / 08. Friend or Foe / 09. Silence is the Question // Enregistré aux USA en 2014.


THIRD REEL « Many More Days »

THIRD REEL « Many More Days » -  voir en grand cette image
THIRD REEL « Many More Days »
ECM

Ce trio italo-suisse signe aujourd’hui son second album pour ECM avec une musique finement ciselée et mise en forme avec un science esthétique évidente. Cette musique étire ses mélodies en préservant l’équilibre feutré entre les voix. C’est très beau mais peut-être un peu froid. On aimerait plus d’aspérités et d’engagement pour soutenir l’écoute.

> ECM 472 3813 / Universal

Nicolas Masson : saxophones tenor and soprano, clarinette / Roberto Pianca : guitare / Emanuele Maniscalco : batterie, piano

01. Gilberto Stimmung / 02. Afterwards / 03. Fourth Reel / 04. Simple / 05. Lara’s Song / 06. Strand / 07. White / 08. Happy People / 09. Many More Days / 10. Hill / 11. Fast Forward / 12. Two-Part Chorale / 13. White Epilogue // Enregistré à Lugano (suisse) en août 2014.


Jacques THOLLOT : « Tenga Niña »

Jacques THOLLOT : « Tenga Niña » -  voir en grand cette image
Jacques THOLLOT : « Tenga Niña »
nato (réédition)

En 1996, ce disque fut unanimement salué car il marquait le retour de Jacques Thollot après un silence discographique de plus de 16 ans. Cette formation est impressionnante de cohésion aujourd’hui encore et on sait quel chemin les « accompagnateurs-compagnons-complices » ont parcouru depuis. On est frappé par la force des mélodies entraînantes qui amènent les solistes à donner le meilleur pour faire de ce disque un petit monument heureusement réédité moins d’un an après le décès de Jacques Thollot.

Publication anniversaire : 35 ans du label nato !

> nato (réédition) 2930 / L’Autre Distribution

Jacques Thollot : batterie, percussions, compositions sauf 12 / Noël Akchoté : guitares, toms-toms / Tony Hymas : piano, tambourin, Kurzweil / Claude Tchamitchian : contrebasse /+/ Henry Lowther : trompette / Marie Thollot : chant

01. Tenga Niña / 02. La maison de Cellettes / 03. To Neneh by Don from Jacques / 04. Récréation exubérante de position stationnaire / 05. Alliance secretè (Eric D. et quelques chats) / 06. Trois bambins pour Art. (Merci Frank !) / 07. Longitude innéee / 08. Un bâton a toujours deux bouts / 09. Même si l’état mine, garde le style haut / 10. To Bud / 11. Fanny de deux à trois / 12. L’au-delà (Marie Thollot) // Enregistré à Paris en 1995. (réédition)


WATT : « Watt »

WATT : « Watt » -  voir en grand cette image
WATT : « Watt »
BeCoq - Watt

Watt c’est la réunion de quatre clarinettistes emblématiques de la génération montante, pleine d’audace et de courage, du jazz et des musiques improvisées en France. Une déclinaison minimaliste du jeu en quatuor pour laisser vivre le son, naître des vibrations, générer des tensions et des réactions (chez l’auditeur peut-être saisi de trouble ?). On est loin du swing, certes mais ce travail courageux et sincère mérite notre attention.

> BeCoq – Watt / wattquatuor@gmail.com

Julien Pontvianne : clarinette / Antonin-Tri Hoang : clarinettes / Jean Dousteyssier : clarinette / Jean-Brice Godet : clarinettes

01. Live at PAF // Enregistré au performing Arts Forum à Saint-Erme (02) le 6 octobre 2014.


Walt WEISKOPF : « Open Road »

Walt WEISKOPF : « Open Road » -  voir en grand cette image
Walt WEISKOPF : « Open Road »
Posi-Tone

« Stay cool and keep swinging ! ». C’est avec cette formule que les animateurs du label californien Posi-Tone concluent souvent les messages qu’ils nous adressent. Oui ! « Restez serein et gardez le swing », ça colle bien aux orientations de leur catalogue et en particulier à ce disque du saxophoniste ténor Walt Weiskopf qui entretient la flamme du be-bop et de ses prolongements « hard » et funky avec ce quartet dont la musique repose sur des codes connus mais toujours efficaces voire irrésistibles. Ça joue sans faux-semblants !

> PosiTone Records PR8141 / www.posi-tone.com

Walt Weiskopf : saxophone ténor / Peter Zak : piano / Mike Karn : contebasse / Steve Fidyk : batterie

01. Premonition / 02. Let’s Spend the Day Together / 03. Open Road / 04. Nancy (With the Laughing Face) (J. Van Hausen) / 05. Gates of Madrid / 06. Stage Whisper / 07. Invitation to the Dance / 08. Tricycle / 09. Chronology / 10. Angel Eyes (M. Dennis) / 11. Electroshock / 12. Leaves of Grass // Enregistré à Brooklyn (NY - USA) le 26 septembre 2014.


WIWEX Quartet : « Equidistant »

WIWEX Quartet : « Equidistant » -  voir en grand cette image
WIWEX Quartet : « Equidistant »
Buda Musique

Voilà un quartet qui défriche un chemin aux belles perspectives et aux couleurs chaleureuses en associant la contrebasse de Dōan Brian Roessler et les saxophones de Nathan Hanson (deux musiciens américains) aux percussions plus ethniques de Mirtha Pozzi et de Pablo Cueco (basés sur notre vieux continent !). Encore une rencontre franco-américaine due à une initiative de Jean Rochard dans le cadre du festival Minnesota sur Seine en 2008. Cette rencontre a connu des suites et a abouti à l’enregistrement de ce beau disque en 2012. À vous d’apprécier cette musique vive aujourd’hui !

> Buda Musique 860266 / Socadisc

Dōan Brian Roessler : contrebasse / Nathan Hanson : saxophones ténor et soprano / Mirtha Pozzi : percussions / Pablo Cueco : zarb et percussions

01. Odd Yarn / 02. Rebounds / 03. Tiges / 04. Touches / 05. Five in Valse / 06. Walking-Klaw / 07. Arcs / 08. Faun // Enregistré à Paris en 2012.


WOLFARTH - WINTSCH – WEBER : « Thieves Left That Behind »

WOLFARTH - WINTSCH – WEBER : « Thieves Left That Behind » -  voir en grand cette image
WOLFARTH - WINTSCH – WEBER : « Thieves Left That Behind »
Veto-Records

... Ou Wintsch-Weber-Wolfarth ou tout autre ordre peut convenir puisque leur trio s’intitule en général WWW ! La dernière fois où nous vous présentions le travail de cet excellent trio suisse c’était pour l’album « Willisau » (HatOlogy) enregistré dans le célèbre festival helvétique en formule plutôt acoustique (avec piano). Cette fois, Michel Wintsch n’utilise que des instruments électr(on)iques (et avec quelle inventivité !) pour ce disque tout à fait captivant proposé sur le label Veto-Records. L’objet (pochette pliée sérigraphiée) et la musique méritent le détour : à commander facilement via internet !

> Veto-records Veto-exchange 012 / www.veto-records.ch

Michel Wintsch : synthétiseurs et piano électrique / Christian Weber : contrebasse / Christian Wolfarth : batterie

01. Schgreen / Thieves That Left Behind / 03. Thirsty Mate / 04. Heart of Gold / 05. Doubtable Distinctiveness / 06. Approximate Size / 07. A Thing Is A Thing / 08. Fairly Mysterious // Enregistré à Genève (Suisse) en février 2015.


Les piles de disques des mois précédents