« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Jazz en action » Cartes postales jazz » [Cartes postales] Bibendum Jazz Orchestra à Caen, etc.

[Cartes postales] Bibendum Jazz Orchestra à Caen, etc.

Meilleurs souvenirs des pays du jazz...

D 4 avril 2013     H 19:10     A Christian Ducasse (Photo), CultureJazz, invité(s), Philippe Paschel, Thierry Giard    


Envoyez-nous vos meilleurs souvenirs « jazz et musiques improvisées » : nous les publierons ! Comment faire ?.
À quand de vos nouvelles ?


> Caen (Calvados) - Foyers du Théâtre - samedi 23 mars 2013 - 17h

« Clap ! ». En rappel du concert donné dans le cadre de la série « Jazz dans les Foyers », Pierre Millet, trompettiste et compositeur toujours inspiré dirige le Bibendum Jazz Orchestra, formation née il y a un peu plus d’un an à l’initiative du contrebassiste Thibault Renou (nous y étions !).

Pour un public toujours très nombreux, attentif et respectueux, l’orchestre a mis en valeur un programme presque intégralement original (un emprunt à Kenny Wheeler que vénère le trompettiste-arrangeur Samuel Belhomme). Nul doute que des rendez-vous réguliers (prévus dès ce printemps) vont permettre de libérer les énergies et donner toute la force, l’éclat et les grains de folie pour que s’épanouisse pleinement ce répertoire .
Il faut beaucoup d’audace et de volonté pour faire vivre une grande formation aujourd’hui. C’est pourtant indispensable pour que le jazz continue à évoluer dans une dimension orchestrale qui est une de ses composantes historiques.
Avec le tentet Tante Yvonne (fondé en 2012 également) et Bibendum, le jazz bas-normand dispose de deux grandes formations qui explorent des pistes distinctes dans l’esprit et dans la forme. Le Bibendum Jazz Orchestra fait évoluer avec bonheur une tradition du big-band et Tante Yvonne met en place d’autres modes de jeu collectif. Une diversité preuve de vitalité.

Rendez-vous le 4 mai, puisque le Bibendum Jazz Orchestra va sonner l’ouverture de la 32ème édition du festival Jazz sous les Pommiers à Coutances ! C’est gonflé tout de même...

. ::Thierry Giard ::.

Concert dans le cadre de Focus Jazz 2013 - 1 mois de jazz en Basse-Normandie.

Bibendum orchestra, la formation le 23 mars : Thibault Renou : contrebasse / Jérémy Bruger : piano / Pascal Vigier : batterie / Rémi Garçon : saxophone baryton / Yann Letort, Nicolas Leneveu : saxophone ténor/ Yannick Benoît : saxophone alto / Pascal Mabit : saxophone alto et flûte / Victor Michaud : cor et compositions / Michael Ballue, Quentin Mauduit : trombone / Cédric Trével : trombone basse et tuba / Christophe Bruger, Alexandre Hérichon : trompette, bugle / Pierre Millet, Samuel Belhomme : trompette, bugle, compositions, arrangements.

spip.php?article2023#up voir en grand cette image
haut de page

Les cartes postales de :


> Dompierre (Orne) le 23 mars 2013 à 21h.

Le public a répondu présent à l’invitation des Trottoirs Mouillés [1] : une centaine (94 entrées) de personnes a vibré aux propositions pianistiques de Bojan-Z.
Il faut dire que la Salle Normande (salle communale de Dompierre) réaménagée en véritable cabaret-jazz permet une vraie proximité avec les artistes. Les premiers spectateurs sont à moins d’un mètre cinquante du pianiste. Le public partage ainsi une connivence plus intime avec l’univers musical proposé.
Et Bojan-Z a, sans aucun doute, apprécié lui aussi cette proximité en proposant ce soir-là un concert intense à même de faire vivre la profondeur de ses inspirations : souvenirs d’enfance musicale entre musique classique et jazz inconscient de ses potentialités,, évocation de Belgrade et Sarajevo, jubilation d’une vie qui éclôt. Et puis, bien sûr, Duke Ellington « On A Turquoise Cloud », histoire de voyager dans les airs…

. ::Marc LAUDET ::.

Concert dans le cadre de Focus Jazz 2013 - 1 mois de jazz en Basse-Normandie. Co-produit avec L’Europa Jazz Festival du Mans (Régional Tour 2013) ;

  • Chronique du disque de Bojan Z « Soul Shelter » (par Michel Delorme - février 2013)
spip.php?article2023#up voir en grand cette image
haut de page

> La Dynamo de Banlieues Bleues - 9, rue Gabrielle Josserand - 93500 Pantin / le 20 mars 2013 à 20.30

MONK’N ROLL LIVE !

Francesco Bearzatti est malade (il a mauvaise mine et tousse), mais son énergie est toujours débordante.
Giovanni Falzone (trompette) est plus malade et a été remplacé par Alain Vankenhove, qui s’amuse beaucoup, danse, imite la guitare.
Le groupe est très soudé et a joué sans partition, sauf bien sûr le trompettiste, qui s’est très bien intégré, malgré quelques hésitations (il était arrivé pour répéter à 17.30 !)
Bearzatti fit un “solo de guitare” et Vankenhove des effets différents de ceux du disque. La musique est toujours aussi vive, enthousiasmante, déjantée et s’écoute dans la joie.
Belle lumière, bravo à l’éclairagiste.
Durée 1.10.

. ::Philippe Paschel ::.

Tinissima Quartet, version « Dynamo » (!) : Francesco Bearzatti : clarinette, saxophone ténor / Alain Vankenhove : trompette / Danilo Gallo : basse électrique / Zeno De Rossi : batterie.

  • Chronique du disque « Monk’n’roll » : STRAIGHT NO CHASER ? par Philippe Paschel (15 mars 2013)
spip.php?article2023#up voir en grand cette image
haut de page

Vendredi 15 mars 2013 : soirée ordinaire ou presque rue des Lombards à Paris.

Tandis que le quartet du saxophoniste Eli Degibri, d’un brillant classicisme, se produit au Duc des Lombards devant un auditoire de qualité incluant Audrey Pulvar, au Sunside, Dave Liebman est l’invité du jeune trio helvète : Vein (lire ici). Une occasion pour Dave de retrouver nombre de connaissances parisiennes et de tisser le fil de riches histoires avec le producteur Jean-Jacques Pussiau (Owl jadis, Out Note aujourd’hui) et une autre aventure à venir avec Michel Dorbon (RogueArt).

Au sous-sol, c’est à dire au Sunset, Éric Le Lann est de retour dans une forme éblouissante avec son nouveau projet dédié à Chet Baker (I Remember Chet) : une riche complicité avec Nelson Veras le magicien des harmonies à la guitare et Gildas Boclé, maître contrebassiste. Médéric Collignon commentera sur Facebook : « ... Eric Lelann fait de la trompette avec seulement trois pistons(!), mais, là, toutes les notes sonnent et dansent le jazz … avec amour ! »

(David Liebman & Vein, concert diffusé dans le Jazz club d’Yvan Amar sur France Musique le vendredi 29 mars 2013 à 22h32.)

. ::Christian Ducasse ::.

spip.php?article2023#up voir en grand cette image
haut de page

> La suite de la collection de cartes postales est ICI...


[1Association qui diffuse du jazz dans l’Orne -NDLR