« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » la Pile de Disques : décembre 2013

la Pile de Disques : décembre 2013

Les nouveautés du mois...

D 30 novembre 2013     H 13:08     A Thierry Giard    


La revue des disques du mois.
Certains font, ont fait ou feront l’objet de chroniques (dans la rubrique Disques Livres & C°)...
Nous essayons que toutes ces parutions (plus ou moins récentes) soient présentées à nos lecteurs. C’est aussi une question de respect pour leurs auteurs et leurs éditeurs qui contribuent à faire vivre le jazz.

Par ordre alphabétique...


Cyril ACHARD Trio : « Le point du jour » -  voir en grand cette image
Cyril ACHARD Trio : « Le point du jour »
Autoproduction / www.guitareuromedia.com

Cyril ACHARD Trio : « Le point du jour »

« J’étais fasciné par l’univers harmonique des standards ». Cyril Achard a donc naturellement abordé le jazz par là. Ce goût pour l’harmonie, pour la mélodie que développent des improvisations habilement construites, on le retrouve dans ce nouveau disque pensé avec la complicité du batteur Frédéric Pasqua sur des compositions originales. En homme de goût, il a invité l’excellent Yoann Loustalot qui colore de son bugle une musique sereine et lumineuse. Une autoproduction à soutenir et encourager.

> Autoproduction / www.guitareuromedia.com

Cyril Achard : guitare, compositions / Frédéric Pasqua : batterie / Pierre-François Maurin : contrebasse /+/ Yoann Loustalot : bugle sur 3, 5 et 8

01. Sérénade Imprévue / 02. Le Point Du Jour / 03. Turbulences / 04. La Plaine / 05. La Grange Aux Belles / 06. Une Muse Danse / 07. Jadis / 08. Ciel Amer / 09. Libellule // Enregistré en août 2013.

> Liens :

ALGÈBRE – François COTINAUD : « Topologie d'un manège » -  voir en grand cette image
ALGÈBRE – François COTINAUD : « Topologie d’un manège »
Musivi – Great Winds / Musea

ALGÈBRE – François COTINAUD : « Topologie d’un manège »

Grand défenseur du geste (le « Soundpainting ») et de la libre parole dans la musique (l’improvisation), François Cotinaud a aussi la bosse des maths. Avec le trio Algèbre, il déstructure des formules (avec Beaussier, anches déhanchées), jongle avec des bulles de blues (Durand s’y connaît !), invente des algorithmes boiteux, introduit des variables incontrôlables (Charolles +/- Chevillon +/- Merville) et, miracle de la science musicale, ce manège tourne rond et nous entraîne dans des tourbillons enivrants !

> Musivi – Great Winds GW3163 / Musea

François Cotinaud : saxophone ténor et clarinette / Daniel Beaussier : hautbois, cor anglais, saxophones alto et soprano, clarinette basse / Pierre Durand : guitare /+/ Bruno Chevillon : contrebasse sur 3, 6, 8, 10 / Denis Charolles : batterie sur 1, 2, 5 / François Merville : batterie sur 7, 8, 9, 10

01. Diagramme / 02. Topologie d’un manège / 03. Hologram / 04. Monoïd 1 / 05. Monoïd 2 / 06. I would like to be free (but I am free already) / 07. Le Pendule du Fou (part 1) / 08. Algorithme / 09. Le Pendule du Fou (part 2) / 10. Nombre Do Ré //Enregistré aux studios La Buissonne à Pernes les Fontaines (84) en mai 2013.

> Liens :

ANA MAI : « Blossom » -  voir en grand cette image
ANA MAI : « Blossom »
NeuKlang / Abeille Musique

ANA MAI : « Blossom »

Ana Mai, c’est le nom du groupe réuni par la chanteuse, compositrice et auteure, Anna Maria Schuller, jeune musicienne allemande née en 1984. Elle revendique l’indépendance et le lyrisme de sa musique issue du jazz (lyrical indie jazz) et affirme sa personnalité dans ce disque assez cool qui, s’il n’est pas révolutionnaire, n’est pas du tout désagréable à écouter car impeccablement réalisé.

> NeuKlang NCD4080 / Abeille Musique (parution le 27/12/2013)

Anna Maria Schuller : voix, compositions / Stefan Karl Schmid : saxophone, clarinette / Philipp Braemswig : guitare / Matthias Akeo Nowak : contrebasse / Oliver Rehmann : batterie

01. Neuland / 02. The aspiration of a stone / 03. Dream Variations (texte Langston Hughes) / 04. Ich hab die nacht geträumet (trad.) / 05. Grey Men (Time n°1) / 06. Tired of the standstill (Schuller-Van der Woude) / 07. What is time ? (Time n° 2) / 08. Mother Wind / 09. Children Song (Time n° 3) / 10. Rest Your Mind

> Liens :

Kristin ASBJØRNSEN : « I'll meet you in the morning » -  voir en grand cette image
Kristin ASBJØRNSEN : « I’ll meet you in the morning »
Universal 602537456208 / Universal Music France

Kristin ASBJØRNSEN : « I’ll meet you in the morning »

La voix chaleureuse mais écorchée de Kristin Abjørnsen ne laisse pas insensible. On sent qu’elle a écouté Janis Joplin autant que Billie Holiday et les grandes voix féminines de la musique afro-américaine. Mais elle reste elle-même et le prouve dans cette musique qui puise sa sève dans les racines du blues, du gospel avec la sensibilité d’une folk-singer. N’oublions pas que cette norvégienne a aussi évolué aussi dans l’univers plus « jazz » du pianiste Tord Gustavsen (« Restored, Returned », en 2010 chez ECM par exemple).

> Universal 602537456208 / Universal Music France

Kristin Abjørnsen : voix / Olav Torget : konting, guitares, lap steel et vocaux / Gjermund Silset : basse, contrebasse et vocaux / Knut Aalefjær : batterie, percussion, vibraphone et balafon / Anders Engen : vocaux, guitares, piano, claviers et percussion / Monica Ifejilika : voix

01. Take my mother home / 02. I´m gonna cross the river of Jordan / 03. I made my vow to the Lord / 04. Tramping / 05. Shine / 06. Run all the way / 07. Balm in Gilead / 08. Wasn´t that a wide river / 09. Do don´t you weep for my baby / 10. No more / 11. Spring is coming

> Lien :

Tim BERNE Snakeoil : « Shadow Man » -  voir en grand cette image
Tim BERNE Snakeoil : « Shadow Man »
ECM / Universal Music France

Tim BERNE Snakeoil : « Shadow Man »

« Snakeoil », titre du précédent album paru chez ECM au début 2012, est devenu le nom de ce quartet à deux anches, piano et percussions. « Shadow Man » a été enregistré juste deux ans après le précédent et on constate que cette formation a gagné encore en maturité et élargi sa palette sonore (claviers, vibraphone...). La présence des signatures de Paul Motian et Marc Ducret (titres 2 et 3) rappelle l’importance de ces deux musiciens dans la carrière de Tim Berne. Pas une musique facile, certes, mais d’une densité et d’une consistance remarquable pour un quartet qui sait occuper tous les espaces.

> ECM 374 7708 / Universal Music France

Tim Berne : saxophone alto, compositions sauf 2 et 3 / Oscar Noriega : clarinette et clarinette basse / Matt Mitchell : piano, piano Tack, Wurlitzer / Chess Smith : batterie, percussions, vibraphone

01. Son Of Not So Sure / 02. Static (Berne-Ducret) / 03. Psalm (Motian) / 04. OC-DC / 05. Socket / 06. Cornered (Duck) // Enregistré à New York en janvier 2013

> Liens :

BIG BAND De PETITE CAMARGUE : « So Sweet Suite – Création Denis Badault » -  voir en grand cette image
BIG BAND De PETITE CAMARGUE : « So Sweet Suite – Création Denis Badault »
Autoproduction / www.petitecamargue.fr

BIG BAND De PETITE CAMARGUE : « So Sweet Suite – Création Denis Badault »

Comme des grands, décidément ! Le Big Band de Petite Camargue (école de musique de Vauvert dans le Gard) est emmené par Philippe Guyon, un directeur qui ne manque pas d’ambition pour motiver ses disciples. Nous avions écouté et remarqué {d click} (chronique 2008) et cette fois c’est Denis Badault qui a apporté cette « So Sweet Suite » en cinq parties où l’on reconnaît l’intelligence du compositeur-pédagogue qui s’adapte aux spécificités de l’orchestre qu’il sur-vitamine depuis son clavier. Ils n’ont pas à rougir de leur travail... enregistré aux studios La Buissonne, en plus !

> Autoproduction / www.petitecamargue.fr/big-band

Denis Badault : piano, composition / Patrick Leclerc : fender rhodes / Elsa Scapicchi : guitare / Jean-Luc Ribe : basse / Daniel Solia : batterie / Muriel Borie, William Southwell, Laure Mallet : flûtes / Bernard Marquié, Stéphane Croze : saxophone alto / Bernard Gillet : saxophones ténor et soprano / Philippe Chambault, Charles Chazallet : saxophone ténor / Elisabeth Roux : saxophone baryton / Jérôme Giambi, André Audemard, Jérémy Hilt, Hugues Machu : trompette / Bruno Hervat, Bernard Guyot, Serge Douillet : trombone

01. l’anapausis de la septante / 02. Funk ½ / 03. Zap for Phil / 04. Ma Valse / 05. Si la vie t’a pas dit // Enregistré aux studios La Buissonne (Pernes les Fontaines – 84) par Gérard de Haro et Nicolas Baillard fin avril-début mai 2013.

> Liens :

The BIG JAZZ THING : « A Next Generation Celebration » -  voir en grand cette image
The BIG JAZZ THING : « A Next Generation Celebration »
Double Moon Records / DistrArt – Socadisc

The BIG JAZZ THING : « A Next Generation Celebration »

Une formation « assemblée » pour marquer les 10 ans de l’opération « Next Generation » pilotée par le magazine allemand Jazz Thing avec le renfort de quelques sponsors. L’objectif ? Permettre à des musiciens émergents de réaliser un premier album. On ne peut guère s’attendre à une musique d’une grande singularité (elle est faite pour ne heurter personne !) mais ces musiciens démontrent leur talent sur des compositions propices à l’expression individuelle.

> Double Moon Records DMCHR 71127 / DistrArt – Socadisc (parution en janvier 2014)

Tobias Meinhart : saxophone ténor et flûte / Evgeny Ring : saxophone alto / Frederik Köster : trompette, bugle / Klaus Heidenreich : trombone / Max Frankl : guitare / Tim Allhoff : piano / Andreas Kurz : contrebasse / Bastian Jütte : batterie

01. 200 Turkeys (Köster) / 02. Tanais (Ring) / 03. Pursuit of Happiness / 04. (Meinhart) / 05. Kid Icarus (Allhoff) / 06. Lonely Stranger (Kunz) / 07. Sturmvogel (Frankl) / 08. Last Minute Jam (Heidenreich) / 09. Blues Lee (Schultze) // Enregistré en avril 2013 au Loft ; Cologne (Allemagne)

> Lien :

Rémi BOLDUC : « Random Masters » -  voir en grand cette image
Rémi BOLDUC : « Random Masters »
Effendi Records / Abeille Musique

Rémi BOLDUC : « Random Masters »

Le label québécois Effendi nous permet de (re)découvrir le saxophoniste Rémi Bolduc. Ce musicien se produit depuis 20 ans en compagnie de musiciens de renom Outre-Atlantique (Marc Johnson, Kenny Werner, Joe Lovano...). Avec « Random Masters », l’altiste nous convie à une belle balade dans un univers musical qu’il construit avec beaucoup de soin et un indiscutable talent d’arrangeur très attaché au rythme et aux développements harmoniques assez anguleux. Brillant soliste, il est aussi fort bien entouré de musiciens de son terroir fertile.

> Effendi Records FND122 / www.effendirecords.com - Abeille Musique

Rémi Bolduc : saxophone alto, compositions, arrangements / Rémi-Jean Leblanc : basse électrique, contrebasse / Rafael Zaldivar : piano / Jean-Nicolas Trottier : trombone / Chet Doxas : saxophone ténor / Rich Irwin : batterie

01. Amorçage aléatoire / 02. Adn circulaire / 03. Jumeaux monozygotes / 04. Trini memories / 05. Ralos / 06. Polyphonie atomique / 07. Tes douces lèvres / 08. Superhélicoïdal / 09. Raise four // Enregistré à Montréal (Québec - Canada) les 25 et 26 juin 2012.

> Liens :

Théo Ceccaldi Trio+1 : « Can You Smile ? »  -  voir en grand cette image
Théo Ceccaldi Trio+1 : « Can You Smile ? »
Ayler Records / Orkhêstra

Théo CECCALDI Trio+1 : « Can You Smile ? »

Dès ses débuts en trio, Théo Ceccaldi s’est trouvé une marraine, une bonne fée. Joëlle Léandre veille sur eux ! Ici, elle retrouve les deux frères Ceccaldi et leur pote guitariste Guillaume Aknine pour leur inspirer une recette à quatre qu’elle agite, brouille, aère de sa contrebasse magique en apportant une dose de voix pour lier et épicer. Juste ce qu’il faut de structure(s) et le reste s’invente dans l’instant. Improvisations de haut vol pour une recette inédite. On entendra le trio un peu partout en 2014 puisqu’il a été sélectionné dans la tournée Jazz Migration de l’AJC... Qu’on se le dise et qu’on les écoute avec ou sans Joëlle !
NB : lire l’article récent de Jean Buzelin à propos de Joëlle Léandre dans nos pages !

> Ayler Records AYLCD-136 / Orkhêstra

Joëlle Léandre : contrebasse, voix / Guillaume Aknine : guitares / Valentin Ceccaldi : violoncelle / Théo Ceccaldi : violon, alto

01. Bonjoir / 02. Lucien le chat / 03. Je ne suis pas / 04. Beat often / 05. Sirènes et bas de laine / 06. Brosse à chaussure / 07. Hirondelles / 08. Can you smile ? / 09. Brosse à moustaches / 10. Ça fait rien / 11. Pruneau sur le gâteau // Enregistré à la Dynamo de Banlieues Bleues les 10, 11 et 12 juillet 2013.

> Liens :

Jean-Benoît CULOT Quartet : « Live à Marciac » -  voir en grand cette image
Jean-Benoît CULOT Quartet : « Live à Marciac »
Label Art Vivant / www.culot.fr

Jean-Benoît CULOT Quartet : « Live à Marciac »

Acteur-agitateur et surtout batteur incontournable de la scène jazz bas-normande depuis belle lurette, Jean-Benoît Culot ne relâche jamais ses efforts pour jouer, jouer, jouer. En août 2013, il a obtenu une place de choix dans le « off » de Jazz In Marciac. Il a enregistré ce concert et le publie sur label associatif caennais, Art Vivant. Pierre Gros y a assisté, ce qui lui a fait écrire : « On préfère écouter cette façon, ce plaisir de jouer plutôt que des stars qui font la tronche ! ». L’écoute du disque le confirme !
À suivre : un entretien avec J-B Culot prochainement sur CultureJazz.fr et une semaine de tournée en mars avec, en invité, Dave Liebman !

> Label Art Vivant ARVI039 / www.culot.fr

Jean-Benoît Culot : batterie / Éric Prost : saxophone ténor / Leonardo Montana : piano / Rénald Fleury : contrebasse

01. Dolphin Dance (Herbie Hancock) / 02. Le sourire d’Eric (Jean-Benoît Culot) / 03. Three for John (Jean-Benoît Culot) / 04. 07 (Eric Prost) / 05. The Chemist (Eric Prost) / 06. Airegin (Sonny Rollins) / 07. Blues for You (Jean-Benoît Culot) // Enregistré en concert à Marciac (Jazz in Marciac) le 1er août 2013

> Lien :

Alban DARCHE : « my Xmas traX » -  voir en grand cette image
Alban DARCHE : « my Xmas traX »
Pépin & Plume / www.pepinetplume.com

Alban DARCHE : « My Xmas traX »

Boulimique de nouveaux projets qui naissent dans son esprit en permanente ébullition, Alban Darche a dû créer un nouveau label en accord (parfait !?) avec ses copains de Yolk, son « support discographique historique », pour ne pas les submerger. Après l’Orphicube qui a illuminé notre fin d’été, il met les guirlandes sur ses Tubes de Noël préférés dans la joie et l’allégresse, avec un cœur surdimensionné. Ce fan de Tim Burton a inventé son « étrange Noël » autour d’une histoire de famille et d’amitié qui lui permet d’exprimer comme toujours son grand talent d’arrangeur trublion. Magique et étincelant !

> Pépin & Plume / à commander sur : pepinetplume.com/My-Xmas-traX

Alban Darche : saxophones alto et baryton, compositions, arrangements / Nathalie Darche : piano, clavier / Matthieu Donarier : saxophones ténor et soprano / François Ripoche : saxophone ténor / Sébastien Boisseau : contrebasse / Marie-Violaine Cadoret : violon / Emmanuel Birault : batterie / Christophe Lavergne : batterie / Anne Magouët : chant / Geoffroy Tamisier : trompette /+/ Joseph Darche : chant sur Douce Nuit / Jeanne et Sacha Ménard, Joseph Darche, Tifenn Flamenca Ezanno : chant sur Hélène et Ludivine // Enregistré et mixé par Olivier Ménard au studio Corner Box

01. The first nowell / 02. Vive le vent / 03. Scrooge’s Xmas dance / 04. Hark ! / 05. Hélènene et Ludivine / 06 .Il est né / 07. Petit Papa Noël-Novenus / 08. White Christmas / 09. Arabian dance, extract from the Nutcrackers / 10. Away on a manger / 11. Douce nuit / 12. Nos galan / 13. Someday my prince will come / 14. I’ll be home for Christmas

> Liens :

DEBADEMBA : « Souleymane » -  voir en grand cette image
DEBADEMBA : « Souleymane »
World Village / Harmonia Mundi

DEBADEMBA : « Souleymane »

En marge du jazz, le collectif parisien Debademba fait revivre l’énergie des musiques de l’Afrique originelle dans une musique bien ancrée dans son époque, « entre groove urbain et afro-pop » précise le descriptif ! On y perçoit une sincérité que les amateurs sauront repérer.

> World Village WVF029 / Harmonia Mundi

Abdoulaye Traoré : guitares, mandole, banjo, percussions / Mohamed Diaby : chant / Christian Bang : basse / Yves William Ombé Monkama : batterie / Mamadou Koné : percussions / Philippe Monange : piano / Karsten Hochapfel : violoncelle / Catherine masson : violon / + chœurs, cuivres...

01. Nusso Dia / 02. Touma / 03. Souleymane / 04. Gnouma / 05. Saiwa / 06. Dema / 07. Dianamo / 08. Doussou / 09. Moko / 10. Djiki / 11. Pleine Lune // Enregistré à Canal 93 ; Bobigny (France)

> Liens :

Scott FIELDS – Jeffrey LEPENDORF : « everything is in the instructions »Ayler Records / Orkhêstra -  voir en grand cette image
Scott FIELDS – Jeffrey LEPENDORF : « everything is in the instructions »Ayler Records / Orkhêstra
Ayler Records / Orkhêstra

Scott FIELDS – Jeffrey LEPENDORF : « everything is in the instructions »

Nous avions remarqué le guitariste américain Scott Fields avec son insolite quatuor à cordes, le Feartet en octobre 2013 (« Kintsugi » - Pile de Disques). On le retrouve sur le beau label de Stéphane Berland, Ayler Records, pour un duo avec le joueur de shakuhachi (flûte traditionnelle japonaise), Jeffrey Lependorf. Le titre fait référence à une consigne donnée par John Cage à des interprètes (dont J. Lependorf). La musique qui prend vie dans ce disque s’en inspire, ce qui lui confère une ambiance étrange et irréelle, très libre et extrêmement précise et fine.

> Ayler Records AYLCD-135 / Orkhêstra

Scott Fields : guitare / Jeffrey Lependorf : shakuhachi

01. she comes from somewhere (Fields) / 02. terror babies (Fields) / 03. Objects in relation to Other Objects (Lependorf) / 04. oh, yes (Fields) / 05. The Politics of Solitude (Lependorf) / 06. tip bloused (Fields) / 07. advise from young man in the year 2064 A.D. (Fields) / 08. Naïma (J. Coltrane) // Enregistré à Cologne (Allemagne) le 20 octobre 2012.

> Liens :

Denis FOURNIER : « Paysage de Fantaisie »  -  voir en grand cette image
Denis FOURNIER : « Paysage de Fantaisie »
Vent du Sud LP + CD / Les Allumés du Jazz

Denis FOURNIER : « Paysage de Fantaisie »

Avec le temps, Denis Fournier s’affirme comme un concepteur d’univers sonores bien au-delà du rôle de batteur-percussionniste. Qu’il joue en compagnie du groupe Percussions Profiles, de musiciens-improvisateurs américains (Watershed avec Nicole Mitchell), il cherche à mettre tous les sens en éveil. Ce « Paysage de fantaisie » plonge ses percussions dans un bain de voix, de timbres, de mots et de chants sans frontières que son auteur veut empreints d’une grande humanité. Une musique fraîche et limpide proposée sous forme d’un LP 30 cm de haute qualité cloné dans un CD (joint !).

> Vent du Sud VDS111 LP + CD et numérique / Les Allumés du Jazz

Renata Roagna : voix / Pascale Labbé : voix / Myriam Azdad Bour : voix, textes 3, 5, 7 / Denis Fournier : batterie, percussions

01. Aka / 02. Ywy Mara Ey / 03. L’Elan Supreme / 04. Conversatoire / 05. L’Or Du Silence / 06. Lamento / 07. S’Il Me Reste Des Larmes / 08. La Lega / 09. Irreversible / 10. Je Sais Que La Paix N’Existe Pas (texte Pierre Tilman) // Enregistré au studio Lakanal de Montpellier en mai 2013.

> Liens :

FRANCIS ET SES PEINTRES : « Francis et ses Peintres » -  voir en grand cette image
FRANCIS ET SES PEINTRES : « Francis et ses Peintres »
Autoproduction / www.fripoche.com

FRANCIS ET SES PEINTRES : « Francis et ses Peintres »

« La Paloma » adieu ? Non, l’histoire continue après le disque de 2008 cité ci-devant. Francis Ripolin (François Ripoche au pinceau ténor) a demandé à son copain Katerine de lui dessiner la pochette cette fois encore (mais il ne chante pas). Avec ses peintres Gilles, Fred et Christophe, il se charge de la mise en couleurs. Pas d’étalage, de remplissage, de sur-couches inutiles, le quatuor s’exprime avec une grande clarté sur des compositions aux contours acrobatiques. Voilà une musique de joyeux drilles triés sur le triolet qui retient l’attention par son efficace simplicité (apparente).

> Autoproduction / www.fripoche.com + idol.io (num.)

Fred Chiffoleau : contrebasse, basse / Christophe Lavergne : batterie / Gilles Coronado : guitare / François Ripoche : saxophone ténor, compositions / et Philippe Catherine alias Katerine : dessin de pochette.

01. Anna Maria Wooldridge / 02. Danova / 03. Like a Free-Ball / 04. L’affaire Bétancourt / 05. L’idiot / 06. Une valse à 4 temps / 07. Le Cercle / 08. Le psychopathe du sous-bock / 09. Le Roi Louis / 10. Melon de Bourgogne / 11. Très, trop pressé // Enregistré à Poitiers

> Lien :

Renaud GARCIA-FONS : « Beyond The Double Bass – Au delà de la contrebasse » -  voir en grand cette image
Renaud GARCIA-FONS : « Beyond The Double Bass – Au delà de la contrebasse »
Enja / Harmonia Mundi

Renaud GARCIA-FONS : « Beyond The Double Bass – Au delà de la contrebasse »

Si on excepte les deux inédits inclus, ce disque est l’assemblage de douze titres parus sur les dix derniers albums réalisés par le contrebassiste pour le label allemand Enja et choisis par lui-même. Ceux qui suivent le musicien ne découvriront pas grand chose, les autres entreront ainsi dans les espaces péri-méditerranéens qu’affectionnent Renaud Garcia-Fons et sa contrebasse.

> Enja (compilation + 2 inédits) – CD+DVD ENJ9608-2 / Harmonia Mundi

Renaud García-Fons : compositions, contrebasse /+, entre autres / Claire Antonini : luth et autres cordes / David Venitucci, Jean-louis Matinier : accordéon / Kiko Ruiz : guitare flamenco etc. / Adel Shams, Bruno Caillat : percussions / Bruno Sansalone : clarinettes / Henri Tournier : bansuris, flûtes / Solea García-Fons : voix / Chris Hayward : flûtes / Franck Tortiller : vibraphone, marimba / etc...

01. En Mi Barrio / 02. Aljamiado / 03. Oriental Bass / 04. Berimbass / 05. Entremundo / 06. La Línea Del Sur / 07. Wadi Rum / 08. Hommage À Ostad / 09. Al Camarón / 10. Palermo Notturno / 11. Funambule / 12. Camino De Felicidad / 13. Bari / 14. Voyage À Jeyhounabad // enregistrements déjà publiés sur 10 albums sauf 01 et 12

> Liens :

Robert GLASPER Experiment : « Black Radio 2 » -  voir en grand cette image
Robert GLASPER Experiment : « Black Radio 2 »
Blue Note / Universal Music France

Robert GLASPER Experiment : « Black Radio 2 »

De ce côté de l’Atlantique, le pianiste Robert Glasper a ses fans mais aussi ses détracteurs (on en connaît !). Il ne laisse donc pas indifférent puisque, comme beaucoup, il se moque bien de coller à l’étiquette « jazz ». « Black Radio II » est conçu comme la « playlist » originale d’une émission animée par R. Glasper et son équipe. Funk, jazz, blues, R’n’B constituent la base de cette musique où s’illustrent des voix « actuelles » des musiques populaires noires. La recette n’est guère originale mais cette démarche se rapproche de celle d’un Quincy Jones : une trace de ce que peuvent être les « black-musics » aujourd’hui. Très efficace et plutôt intéressant ! Let’s dance ?

> Blue Note B00E7Z7D2M / Universal Music France

Robert Glasper : claviers / Derrick Hodge : basse / Mark Colenburg : batterie / Casey Benjamin : vocoder, saxophone / + / Common, Patrick Stump, Brandy, Jill Scott, Dwele, Marsha Ambrosius, Anthony Hamilton, Faith Evans, Norah Jones, Snoop Dogg, Lupe Fiasco, Luke James, Emeli Sandé, Lalah Hathaway et Malcolm-Jamal Warner : vocaux

01. Baby Tonight (Black Radio 2 Theme) / 02. I Stand Alone * avec Common and Patrick Stump / 03. What Are We Doing * avec Brandy / 04. Calls * avec Jill Scott / 05. Worries * avec Dwele / 06. Trust * avec Marsha Ambrosius / 07. Yet To Find - featuring Anthony Hamilton / 08. You Own Me * avec Faith Evans / 09. Let It Ride * avec Norah Jones / 10. Persevere * avec Snoop Dogg, Lupe Fiasco and Luke James / 11. Somebody Else * avec Emeli Sandé / 12. Jesus Children of America * avec Lalah Hathaway and Malcolm-Jamal Warner /+ BONUS / 13. Big Girl Body * avec Eric Roberson / 14. You’re My Everything * avec Bilal and Jazmine Sullivan / 15. I Don’t Even Care * avec Jean Grae and Macy Gray / 16.Lovely Day (Intro by Bill Withers)

> Liens :

Thelonious MONK : « Paris 1969 » -  voir en grand cette image
Thelonious MONK : « Paris 1969 »
Blue Note / Universal Music France

Thelonious MONK : « Paris 1969 »

En 1969, le succès public de Thelonious Monk commençait à décliner puisque le public et les labels se tournaient vers des musiques plus en vogue. Cependant l’énergie, l’inspiration et l’envie de jouer sont intactes comme en témoigne cet enregistrement réalisé à Paris. On retrouve les grands thèmes du répertoire « monkien » en quartet et en solo (7, 8, 9) et, surprise, Philly Joe Jones (batterie) s’invite sur « Nutty » (11) ! Un document correctement enregistré qui s’avère donc particulièrement intéressant.

> Blue Note / Universal Music France

Thelonious Monk : piano / Charlie Rouse : sxophone ténor / Nate Hygelund : contrebasse / Paris Wright : batterie /+/ Philly Joe Jones : batterie (invité spécial sur Nutty)

01. I Mean You / 02. Ruby My Dear / 03. Straight, No Chaser / 04. Bright Mississippi / 05. Light Blue / 06. Epistrophy / 07. Don’t Blame Me / 08. I Love You Sweetheart of All My D / 09. Crepuscule With Nellie / 10. Bright Mississippi / 11. Nutty / 12. Blue Monk // Enregistré en concert à Paris, Salle Playel, le 15 décembre 1969.

> Liens :

ORCHESTRE NATIONAL DE JAZZ - Dir. Daniel YVINEC + Michael LEONHART : « The Party » -  voir en grand cette image
ORCHESTRE NATIONAL DE JAZZ - Dir. Daniel YVINEC + Michael LEONHART : « The Party »
Jazz Village / Harmonia Mundi

ORCHESTRE NATIONAL DE JAZZ - Direction artistique Daniel YVINEC avec Michael LEONHART : « The Party »

Avant la fin décembre où il va quitter le navire ONJ qu’il a fait voguer de belle manière sur des eaux musicales riches contrastées, Daniel Yvinec organise une petite fête : la croisière s’achève en s’amusant ! « The Party » a été enregistré dans les studios Vogue à Paris avec la complicité active du très polyvalent Michael Leonhart. Tout le monde « s’éclate » donc en jouant avec quantité d’instruments sur un répertoire qui célèbre la fête du groove... mais arrangé avec art !

> Jazz Village 570036 / Harmonia Mundi (Parution le 14/01/2014)

Eve Risser : piano, piano préparé, Balwin electric combo harpsichord, flûte alto / Vincent LAFONT : orgue, piano, pianos électriques, électronique / Antonin-Tri Hoang : saxophone alto, clarinette, clarinette basse, Roland SH101, harmonium / Remi Dumoulin : saxophone ténor, clarinette, clarinette basse / Matthieu Metzger : saxophones baryton, alto, sopranino & C-Melody, percussions électroniques, SysTalk Box / Joce Mienniel : flûte alto, flûte basse, piccolo, synthétiseurs Korg MS20 & Elka Rhapsody / Sylvain Bardiau : trompette, trompette basse, bugle, trombone, soubassophone / Pierre Perchaud : guitare électrique, guitare acoustique, cavaquinho / Sylvain Daniel : basse électrique / Yoann Serra : batterie

01. Requiem pour un con (Gainsbourg-Colombier) / 02. Who Is Clutterbuck’s ? (Leonhart-Yvinec) / 03. Wonder Twin Powers Activate ! (Leonhart-Yvinec) / 04. Vergogna In Blue (Leonhart-Yvinec) / 05. Gold Fever (Leonhart) / 06. Everybody’s Gotta Learn Sometime (J. Warren) / 07. Vermilion $ Man (Leonhart-Yvinec) / 08. Je m’appelle Geraldine (J-C. Vannier) / 09. Dust Devil (Leonhart-Yvinec) / 10. Dr. Killjoy (Leonhart) / 11. The Party (H. Mancini) / 12. Once In A Lifetime (Byrne-Eno-Frantz-Harrison-Weymouth)/ 13. Rainy Day * Strawberry Letter 23 (J. Otis Jr.) / 14. 7 Cm Stilettos (Leonhart-Yvinec) / 15. Les 400 coups (J. Constantin) // Arrangements Michael Leonhart, exceptés 3. 5. 7. 10. 14. Michael Leonhart & Daniel Yvinec - 12. Daniel Yvinec // Enregistré en juillet 2013 dans les studios Vogue à Paris.

> Liens :

Dominique Pifarély - Ensemble Dédales : « Time Geography » -  voir en grand cette image
Dominique Pifarély - Ensemble Dédales : « Time Geography »
Poros Editions / l’Autre Distribution

Dominique PIFARÉLY - ENSEMBLE DÉDALES : « Time Geography »

Dominique Pifarély, Hélène Labarrière, François Corneloup ... Voilà des gens qui se connaissent et se fréquentent musicalement depuis pas mal de temps. En constituant l’Ensemble Dédales, le violoniste a bien sûr pensé à eux mais il a aussi convoqué des complices de premier plan pour donner vie à sa musique exigeante et complexe, toujours passionnante. Alain Gauthier a pu mesurer la richesse ce ce projet lors du concert parisien du 25 novembre dernier (Lire ici).

> Poros Editions AC26DP / L’Autre Distribution et les Allumés du Jazz (parution le 09/12/2013)

Dominique Pifarély : violon, compositions / Guillaume Roy : alto / Hélène Labarrière : contrebasse / Vincent Boisseau : clarinettes / François Corneloup : saxophone baryton / Pascal Gachet : trompette, bugle / Christiane Bopp : trombone / Julien Padovani : piano / Éric Groleau : batterie

01. Ordinary Chaos / 02. Perangusta / 03. Slow Science / 04. Beirut Work Song / 05. Chaos, Ancinet Noises // Enregistré au Studio Sextan de Malakoff les 5, 6 et 7 décembre 2012.

> Liens :

Dianne REEVES : « Beautiful Life » -  voir en grand cette image
Dianne REEVES : « Beautiful Life »
Concord / Universal Music France

Dianne REEVES : « Beautiful Life »

La pochette parle d’elle-même : la grande Dianne Reeves se glisse dans un costume d’afro-diva à la Donna Summer. Il y a bien sûr un clin d’œil dans cette tenue décalée qui colle bien cependant au contenu de ce disque savamment travaillé avec la complicité de Terri Lyne Carrington qui délaisse un peu sa batterie pour tirer les ficelles de ce projet. Il y a là de nombreux invités qui prennent plaisir à jouer cette musique peaufinée pour plaire... mais qui ne nous déplait pas ! La voix est là, toujours aussi chaleureuse et captivante même si on la préfère dans une formule un peu plus sobre.

> Concord Records 0888072341715 / Universal Music France

Dianne Reeves : voix /+ selon les plages / Gerald Clayton, George Duke, Cédric Hanriot, Bobby Sparks, Robert Glasper : piano, claviers / Ricahrd Bona, James Genus, Reginald Veal, Esperanza Spalding : basse, contrebasse / Terreon Gully, Terri Lyne Carrington : batterie / Tineke Postma, Tia Fuller : saxophone / Marvin Sewell, Romero Lubambo : guitare / Grégoire Maret : harmonica / etc.

01. I Want You / 02. Feels So Bad (Lifted) / 03. Dreams / 04. Satiated (Been Waiting) / 05. Waiting In Vain / 06. 32 Flavors / 07. Cold / 08. Wild Rose / 09. Stormy Weather / 10. Tango / 11. Unconditional Love (For You) / 12. Long Road Ahead // Album produit par Terry Lyne Carrington.

> Liens :

Étienne VINCENT Quartet : « Courants » -  voir en grand cette image
Étienne VINCENT Quartet : « Courants »
Autoproduction / www.etiennevincent.com

Étienne VINCENT Quartet : « Courants »

Le guitariste Étienne Vincent a obtenu le second prix de soliste aux Trophées du Sunside (Paris) en septembre 2013. Il nous a fait parvenir cet automne ce disque court et dense (« EP ») publié en mai. Il a enregistré en quartet à partir de ses compositions dans lesquelles on perçoit les influences de quelques grands guitaristes de référence (les « John » : Scofield et Abercrombie). À écouter sur scène, sans doute !

> Autoproduction / www.etiennevincent.com + téléchargement toutes plateformes (paru le 03/05/2013)

Étienne Vincent : guitare / Noé Macary : piano / Damien Varaillon-Laborie : contrebasse / Simon Bernier : batterie

01. Grant’s Spirit / 02. Slalom / 03. The Lake / 04. In the Wind / 05. Flyin’ / 06. Cocon // Enregistré le 20 décembre 2012 à Bop City (93)

> Lien :

Randy WESTON – Billy HARPER : « The Roots Of The Blues » -  voir en grand cette image
Randy WESTON – Billy HARPER : « The Roots Of The Blues »
Emarcy / Universal Music France

Randy WESTON – Billy HARPER : « The Roots Of The Blues »

« Amis de 40 ans », le saxophoniste Billy Harper (né en 1943) et le pianiste Randy Weston (né en 1926) restent très attachés à l’image de musiciens africains-américains enracinés dans le continent noir même s’ils sont nés et ont vécu Outre-Atlantique. Ce dialogue associe leurs points de vue à partir de compositions essentiellement dues au pianiste complétées par trois thèmes historiques (4, 8, 12). On retrouve avec plaisir le son profond du piano marié au chant très « blues » d’un saxophoniste qui s’illustra jadis aux côtés de Max Roach entre autres. La berceuse congolaise de Weston (5) est un des petits délices de ce beau disque, mais pas le seul !

> Emarcy 0602537474233 / Universal Music France

Randy Weston : piano sauf 6 / Billy Harper : saxophone ténor sauf 11

01. Carnival / 02. Blues To Senegal / 03. Berkshire Blues / 04. Body And Soul / 05. Congolese Children Song / 06. If One Could Only See / 07. Blues To Africa / 08. How High The Moon / 09. Cleanhead Blues / 10. Timbuktu / 11. Roots Of The Nile / 12. Take The A Train / 13. The Healers / 14. African Lady // Enregistré en février 2013 aux Avatar Studios de New York

> Liens :

YOM : « The Empire Of Love » -  voir en grand cette image
YOM : « The Empire Of Love »
Jazz Village / Harmonia Mundi

YOM : « The Empire Of Love »

Hier « roi » auto-proclamé de la clarinette klezmer (With Love), Yom serait-il désormais « empereur de l’amour » ? Il voit la vie en rose sur fond de musique synthétique enfonçant des clous sur des battements minutés à la rigueur implacable... On est loin du précédent album avec Wang-Li, « Apocalypse ».

> Jazz Village SP 9570026 / Harmonia Mundi

Yom : clarinettes, programmations, claviers, composition / Sylvain Daniel : synthétiseurs, basse / Frédéric Deville : arrangements de cordes, violoncelle / Benjamin Fabre : violon, alto / Julie Mathevet : soprano colorature / Maya McCallum : voix / Manuel Peskine : claviers / Emiliano Turi : batterie

01. Rising / 02. The Unknown / 03. Rebirth & Party / 04. Angel / 05. Pink Eternity / 06. Fallen / 07. Odyssey / 08. Burning / 09. The Empire / 10. The Crossing / 11. Frozen / 12. Endless

> Liens


> Retrouvez les Piles de Disques, des mois précédents ici !