« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » La Pile de Disques : avril 2014 #1 (A à K)

La Pile de Disques : avril 2014 #1 (A à K)

Les nouveautés du mois et les retardataires...

D 4 avril 2014     H 10:25     A Thierry Giard    


La revue des disques du mois.
Certains font, ont fait ou feront l’objet de chroniques (dans la rubrique Disques Livres & C°)...
Nous essayons que toutes ces parutions (plus ou moins récentes) soient présentées à nos lecteurs. C’est aussi une question de respect pour leurs auteurs et leurs éditeurs qui contribuent à faire vivre le jazz.

Par ordre alphabétique...

Paul ABIRACHED – Alain JEAN-MARIE | Ambrose AKINMUSIRE | Julien ALOUR | ARCHIBALD | Julian ARGÜELLES | Romain BARET | Roland BRIVAL | Dewa BUDJANA with Jimmie JOHNSON & Vinnie COLAIUTA | Brian CHARETTE | Antonio CUADROS DE BÉJAR & LATIN AFFAIRS | Anne CZICHOWSKY Quintet | DAL SASSO – BELMONDO BIG BAND | Nicolas DARY | DONAUWELLENREITER | Belkacem DRIF | Benjamin DUBOC – Didier LASSERRE – Henri ROGER | Jared GOLD | INITIATIVE H | THE KHU | KINZELMAN – PIANCA – SENNI – HUBER | Elisabeth KONTOMANOU | KOUMA...

NB : Nous ne proposons pas d’extraits musicaux, par choix, mais en suivant les liens proposés, vous en trouverez la plupart du temps.


Paul ABIRACHED – Alain JEAN-MARIE : « Nightscape » -  voir en grand cette image
Paul ABIRACHED – Alain JEAN-MARIE : « Nightscape »
ArchieBall – Rainbow / Harmonia Mundi

Paul ABIRACHED – Alain JEAN-MARIE : « Nightscape »

Hello « Rainbow » ! Paul Abirached retrouve son complice de « Dream Steps » (2011), le maestro Alain Jean-Marie, pour inaugurer en duo la nouvelle collection aux couleurs de l’arc-en-ciel du label ArchieBall piloté par Monette Berthomier et Archie Shepp. Un dialogue guitare(s)-piano d’une grande intelligence qui développe une superbe palette de couleurs pastel.

> ArchieBall – Rainbow Collection RAN1404 / Harmonia Mundi (parution le 22/04/2014)

Paul Abirached : guitares 6 et 12 cordes / Alain Jean-Marie : piano

01. Abacus (P. Motian) / 02. Farewell (Abirached-Jean-Marie) / 03. Chelsea rendez-vous (J. Lovano) / 04. Down From Antigua (J. Hall) / 05. Sewing (Abirached) / 06. Nightscape (Abirached) / 07. Scattered (Abirached-Jean-Marie) / 08. Limbo (W. Shorter) / 09. Haunted (Abirached-Jean-Marie) / 10. Don’t Explain (B. Holiday – A. Herzog) // Enregistré au Studio de Meudon le 6 juin et le 11 octobre 2012.

> Liens :

Ambrose AKINMUSIRE : « the imagined savior is far easier to paint » -  voir en grand cette image
Ambrose AKINMUSIRE : « the imagined savior is far easier to paint »
Blue Note / Universal

Ambrose AKINMUSIRE : « the imagined savior is far easier to paint »

Nouvel opus du trompettiste natif de Californie Ambrose Akinmusire. Encore un musicien qui base son propos sur une référence à la peinture comme l’évoque le titre et la musique de ce disque qui tient de la fresque. De l’esquisse un peu abstraite (« Marie Christie »), elle évolue tout au long du disque en intégrant cordes (« The Beauty of Dissolving Portraits ») et voix. Une diversité qui semble être la volonté (la contrainte ?) chez Blue Note et qu’on pourra trouver un peu disparate. Mais ce musicien a un fort potentiel et s’en sort bien !

> Blue Note 06025 3763573-3 / Universal Music France

Ambrose Akinmusire : trompette / Walter Smith III : saxophone / Sam Harris : piano / Harish Reghavan : contrebasse / Justin Brown : batterie /+/ Charles Altura : guitare / OSSO String Quartet : cordes / Becca Stevens : voix sur 3 / Theo Bleckmann : voix sur 7 / Cold Specks : voix sur 9

01. Marie Christie / 02. As We Fight (willie penrose) / 03. Our Basement (ed) / 04. Vartha / 05. Memo (g. learson) / 06. The Beauty of Dissolving Portraits / 07. Asiam (joan) / 08. Bubbles (john william sublett) / 09. Ceaseless Inexhaustible Child (cyntoia brown) / 10. Rollcall for Those Absent / 11. J.E. Nilmah (Ecclesiastes 6:10) / 12. Inflatedbyspinning / 13. Richard (conduit)

> Liens :

Julien ALOUR : « W.I.L.L.I.W.A.W. » -  voir en grand cette image
Julien ALOUR : « W.I.L.L.I.W.A.W. »
Gaya Music Prod. / Abeille Musique

Julien ALOUR : « W.I.L.L.I.W.A.W. »

Sideman très apprécié et recherché pour son ouverture et ses compétences, Julien Alour nous présente son premier album. Il a opté pour un quintet à la manière des boppers mais le fait discourir à sa façon pour imposer sa griffe sans oublier ses références aux maîtres de la trompette jazz. Les amérindiens avaient inventé le mot Williwaw pour désigner un vent tumultueux des régions polaires. Julien Alour le décompose et inverse la tendance : il réchauffe ce début de printemps !

> Gaya Music Production JAGCD001 / Abeille Musique (parution le 24/04/2014)

Julien Alour : trompette, bugle / François Théberge : saxophone ténor / Adrien Chicot : piano / Sylvain Romano : contrebasse / Jean-Pierre Arnaud : batterie

01. Reflet / 02. Kloum / 03. Williwaw / 04. Vae Soli / 05. Gravity / 06. Song For Julie / 07. Loarwenn / 08. Impulsion // Enregistré au studio Barbessol les 20 et 21 mai 2013.

> Lien :

ARCHIBALD : « Living Everywhere » -  voir en grand cette image
ARCHIBALD : « Living Everywhere »
EP-autoproduction / www.archibaldmusic.com

ARCHIBALD : « Living Everywhere »

Une jeune formation française à découvrir sur disque (ce premier « EP » 4 titres) mais aussi, sans doute, lors de ses concerts. Créé à l’initiative du guitariste Nicolas Gardel et de la chanteuse Roxane Terramorsi, ce quintet propose une musique qui saura séduire un large public, entre rythmes swinguants, climats changeants et effluves rock. Archibald saura affiner sa singularité en gagnant en maturité, sans doute.

> EP – autoproduction / www.archibaldmusic.com

Roxane Terramorsi : chant / Nicolas Gardel : guitares / Paul Anquez : piano / Joachim Govin : contrebasse / Ariel Tessier : batterie

01. Living Everywhere / 02. 1429 M / 03. Blueberry Blues / 04. Neptune // Enregistré en Île de France en juin 2012.

> Lien :
www.archibaldmusic.com

Julian ARGÜELLES : « Circularity » -  voir en grand cette image
Julian ARGÜELLES : « Circularity »
CamJazz / Harmonia Mundi

Julian ARGÜELLES : « Circularity »

Holland et France : quelle efficacité ! Nous parlons bien sûr des deux britanniques Dave et Martin, la paire rythmique de ce très beau disque du saxophoniste Julian Argüelles, musicien toujours inspiré qu’on suit depuis les années 80 (le légendaire big-band « Loose Tubes »). Sa complicité avec le pianiste John Taylor remonte au début des années 90 et on se réjouit de les retrouver ici, donnant le pleine dimension de leur art dans un quartet très soudé. Un moment de bonheur musical, sans doute.

> CamJazz CAMJ7872-2 / Harmonia Mundi

Julian Argüelles : saxophones ténor et soprano, compositions / John Taylor : piano / Dave Holland : contrebasse / Martin France : batterie

01. Triality / 02. Lardy Dardy / 03. Circularity / 04. A Simple Question / 05. Unopened Letter / 06. Wilderness Lane / 07. Another Escapade / 08. A Lifelong Moment // Enregistré à Ardingly (West Sussex - GB) les 12 et 13 août 2013.

> Liens :

Romain BARET Trio : « Split Moments » -  voir en grand cette image
Romain BARET Trio : « Split Moments »
Label Pince Oreilles / label.collectifpinceoreilles.com

Romain BARET Trio : « Split Moments »

Romain Baret a beaucoup de choses à dire et parle vite, comprenez qu’il aime s’exprimer avec rapidité sur ses 6 cordes. Avec humour, il nous propose un « Éloge de la lenteur » que n’aurait pas renié John McLaughlin.
Cette musique anguleuse, vive, tonique est la première publication du label du collectif grenoblois « Pince-Oreilles ». Sur ce disque, on retrouvera avec plaisir le saxophoniste Éric Prost, invité sur 4 des neuf plages.

> Label Pince Oreilles 003-1 / label.collectifpinceoreilles.com (parution le 03/05/2014)

Romain Baret : guitare / Michel Molines : basse / Sébastien Necca : batterie /+/ Éric Prost : saxophone ténor sur 3, 4, 5, 8

01. Idée fixe / 02. C’était couru d’avance / 03. Journey to the 55 bar / 04. Jour suivant (part I) / 05. Jour suivant (part II) / 06. The bright side of the dark street / 07. Éloge de la lenteur (be quick or be dead) / 08. L’Aridité de l’arithmétique / 09. Patience gratuite // Enregistré en France en septembre 2013.

> Liens :

Roland BRIVAL : « Circonstances aggravantes » -  voir en grand cette image
Roland BRIVAL : « Circonstances aggravantes »
Such Prod / Harmonia Mundi

Roland BRIVAL : « Circonstances aggravantes »

Dans les eaux du jazz et de la chanson française, quelque part au milieu les îles (caraîbes ?), sous les vents soufflés par Nougaro, Lavilliers (dans ses jeunes années !) et les crooners des Amériques, Roland Brival navigue. Il chante en quartet, sans effets inutiles, enregistré en direct. Nous n’en avions jamais entendu parler, l’écoute de ce disque nous a permis de découvrir un musicien-chanteur sans doute sincère et intéressant.

> Such Prod SUCH008 / Harmonia Mundi (Parution : 22/04/2014)

Roland Brival : chant / Rémy Decormeille : piano / Manu Marchès : contrebasse / Julien Charlet : batterie

01.Ma chère cousine / 02. Les mots qui dansent / 03. New-York Song / 04. Creole Love / 05. Mezcals / 06. I did It For Your Love / 07. Sauvez Winnie / 08. Moune / 09. Morning Rain / 10. Lago / 11. On s’appartiendra / 12. Dear Lili

> Liens :

Dewa BUDJANA with Jimmie JOHNSON & Vinnie COLAIUTA : « Surya Namaskar » -  voir en grand cette image
Dewa BUDJANA with Jimmie JOHNSON & Vinnie COLAIUTA : « Surya Namaskar »
MoonJune Records / www.moonjune.com

Dewa BUDJANA with Jimmie JOHNSON & Vinnie COLAIUTA : « Surya Namaskar »

Nous avons découvert Dewa Budjana en novembre dernier à travers son album « Joged Kahyangan » (MoonJune-2013). Ce guitariste indonésien « fondu » de « fusion » (!) revient en Californie pour enregistrer ce disque en trio avec une rythmique dont il avait sans doute toujours rêvé. Leonardo Pavkovic, son producteur, l’a fait ! Un disque aux allures de soleil d’or qui fera sans doute le bonheur des amateurs du genre : virtuose, savamment travaillé, enflammé souvent. Insolite ? Pas tant que ça.

> MoonJune Records MJR063 / www.moonjune.com

Dewa Budjana : guitares électriques et acoustiques / Jimmy Johnson : basse / Vinnie Colaiuta : batterie /*/ Gary Husband : synthétiseurs sur 1 / Michael Landau : guitare solo sur 6 / Mang Ayi : voix sur 5 / Kang Pupung : violon indonésien sur 5 / Kang Iya : harpe indonésienne sur 5

01. Fifty (feat Gary Husband) / 02. Duaji & Guruji / 03. Capistrano Road / 04. Lamboya / 05. Kalingga / 06. Campuhan Hill / 07. Surya Namaskar (feat Michael Landau) / 08. Dalem Waturenggong // Enregistré à Los Angeles en octobre et janvier 2013.

> Liens :

Brian CHARETTE : « Square One » -  voir en grand cette image
Brian CHARETTE : « Square One »
PosiTone Records / www.posi-tone.com

Brian CHARETTE : « Square One »

Passionné d’échecs et ceinture noire de kung-fu, Brian Charette est un musicien déterminé qui va droit au but. Sa musique, directe et efficace ne manque pas de subtilité. Il apporte une touche personnelle à la tradition (renaissante ?) de l’orgue Hammond dans la formule assez conventionnelle du trio avec guitare et batterie. Ce musicien qui a travaillé avec Lou Donaldson ou... Chaka Khan, entre jazz, soul, funk ou pop, reste attaché aux éléments fondateurs du jazz. Il traite lui aussi la thématique du train, récurrente dans le jazz, d’une manière très personnelle dans « People On Trains ». Ça swingue et ça « groove » !

> PosiTone Records PR8120 / DistriJazz (pour FNAC) et www.posi-tone.com

Brian Charette : orgue / Yotam Silbertsein : guitare / Mark Ferber : batterie

01. Aaight ! / 02. If (J. Henderson)/ 03. Three For Martina / 04. People On Trains / 05. True Love / 06. Ease Back (Neville-Modeliste-Nocentelli-Porter) / 07. Time Changes / 08. A Fantasy / 09. Yei Fei / 10. Things You Don’t Mean / 11. Ten Bars For Eddie Harris // Enregistré le 3 décembre 2013 à Brooklyn, NY (USA)

> Liens :

Antonio CUADROS DE BÉJAR & LATIN AFFAIRS : « Color Americano » -  voir en grand cette image
Antonio CUADROS DE BÉJAR & LATIN AFFAIRS : « Color Americano »
Neuklang / Abeille Musique

Antonio CUADROS DE BÉJAR & LATIN AFFAIRS : « Color Americano »

Antonio Cuadros De Béjar réside en Allemagne. Avec son groupe Latin Affairs, il propose un ensemble de pièces évoquant les musiques sud-américaines. Un disque de cartes-postales aux couleurs jazz traité dans un soucié de variété, voire dans un esprit « variété ». On n’apprécie guère un version de « Besame Mucho » qui manque sérieusement de tendresse !

> Neuklang NCD4088 / Abeille Musique (parution le 10/04/2014)

Antonio Cuadros De Béjar : guitare, charango, voix / Hector Martignon : piano, accordéon / Markus Braun : contrebasse / Daniel Messina : batterie, bombo /+/ Joe Gallardo : trombone / Arno Haas : saxophone / Lothar Schmitz : guitare / Barbara Bürkle : voix / Rolando Daza : quena, zampoña, flûte / Christos Rafalides : vibraphone / John Walsh : trompette / Mauricio Herrera : percussion

01. Dahab / 02. Un Vals Por Tu Ausencia / 03. Hablando De Ti Hablando De Mi / 04. Callados / 05. Esperandote / 06. Amanecer Contigo / 07. Maya / 08. Faros Huellas En La Arena Y Jazmines / 09. Y Noviembre Caera / 10. Besame Mucho (C. Velasquez) // Enregistré aux Bauer Studios de Ludwigsburg (Allemagne) en août et octobre 2013.

> Lien :

Anne CZICHOWSKY Quintet : « The Truth and The Abstract Blues » -  voir en grand cette image
Anne CZICHOWSKY Quintet : « The Truth and The Abstract Blues »
Double Moon / Socadisc

Anne CZICHOWSKY Quintet : « The Truth and The Abstract Blues »

Nous avions découvert Anne Czichowsky en 2011 avec son disque « Play on Words ». On la retrouve avec plaisir, prolongeant l’art du « vocalese », jouant avec les mots sur les solos célèbres de grands du jazz à la manière de Jon Hendricks ou Mimi Perrin. C’est dans la première partie de ce disque qu’on apprécie le plus cette spécificité de la chanteuse germanique. La suite est plus conventionnelle et nous laisse un peu sur notre faim...

> Double Moon Records DMCHR 71134 / Socadisc (parution le 02/05/2014)

Anne Czichowsky : voix / Thilo Wagner : piano / Martin Wiedmann : guitare / Axel Kühn : contrebasse / Matthias Daneck : batterie /+/ Christian Meyers : trompette et bugle sur 2 et 6

01. Bluesette (Thielemans) / 02. Blue portrait (Blues and the abstract truth) (Nelson-Czichowsky) / 03. Everytime we say goodbye (Porter) / 04. Now and then (Daneck-Czichowsky) / 05. But not for me (G.& I. Gershwin-Czichowsky) / 06. Kitchen talk (Meyers-Czichowsky) / 07. Idle moments 5pearson-Czichowsky) / 08. S.O.S. (Mongomery) / 09. In a mellow tone (Ellington-Hendricks) / 10. Blues in green (Czichowsky) / 11. Soulmates (A. Kühn) // Enregistré en octobre et novembre 2013 à Weil der Stadt (Allemagne)

> Liens :

DAL SASSO – BELMONDO BIG BAND : « A Love Supreme » -  voir en grand cette image
DAL SASSO – BELMONDO BIG BAND : « A Love Supreme »
Jazz & People / Harmonia Mundi

DAL SASSO – BELMONDO BIG BAND : « A Love Supreme »

Pour inaugurer Jazz & People, label « participatif » dont le financement repose sur le principe de la collecte de fonds, Christophe Dal Sasso et Stéphane Belmondo ont ressorti de leurs tiroirs un enregistrement en big-band qui date de février 2002 ! Douze ans après, voici donc leur version du légendaire « A Love Supreme », chef d’œuvre de John Coltrane « revisité » par des musiciens respectueux portés par un bel enthousiasme. Les arrangements sont calibrés avec intelligence pour ne pas émousser la force bouleversante de ce monument du jazz.

> Jazz & People JPCD 814001 / Harmonia Mundi (parution le 22/04/2014)

Stéphane Belmondo, Erick Poirier, Laurent Agnès : trompette / Merrill Jerome Edwards : trombone / François Christin : cor / Bastien Stil : tuba / Dominique Mandin : saxophone alto / Lionel belmondo, Sophie Alour, Guillaume Naturel : saxophone ténor, clarinette, flûte / Laurent Fickelson : piano / Clovis Nicolas : contrebasse / Philippe Soirat ou Dré Pallemaerts : batterie / Christophe Dal Sasso : arrangement, direction / Allonymous : voix

01. A Love Supreme (Poem) / 02. Introduction / 03. Part 1 - Acknowledgement / 04. Part 2 - Resolution / 05. Part 3 - Pursuance / 06. Part 4 - Psalm // Enregistré le 27 février 2002 à Paris

> Liens :

Nicolas DARY Quartet : « U Babbu » -  voir en grand cette image
Nicolas DARY Quartet : « U Babbu »
Gaya Music Production / Abeille Musique

Nicolas DARY Quartet : « U Babbu »

Après le septet de « L’Autre Rive » que nous présentions en novembre 2013, le saxophoniste Nicolas Dary revient au quartet pour un disque dédié à son père qui l’initia au jazz. « U Babbu » est très respectueux, trop respectueux à notre goût. Nicolas Dary joue le jazz dans une fidélité totale des règles, des formes et des ancêtres. Il ne bouge pas les vieux meubles mais leur redonne de l’éclat. Nous aurions tendance à préférer les déménageurs-relookeurs qui bousculent et dépoussièrent.

> Gaya Music Production NDGCD002 / Abeille Musique (parution le 10/04/2014)

Nicolas Dary : saxophones alto et ténor, flûte, compositions / Joe Cohn : guitare / Mathias Allamane : contrebasse / Stan Laferrière : batterie.

01. U babbu / 02. Only fellows / 03. Pasteis de nata / 04. They got rhythm / 05. Capolinea / 06. I don’t want to be unhappy / 07. Blues for Stan / 08. ZI 307 / 09. Tell me now / 10. Nocturne pour une baleine // Enregistré en janvier 2013 au studio BopCity (Paris)

> Liens :

DONAUWELLENREITER : « Messeï » -  voir en grand cette image
DONAUWELLENREITER : « Messeï »
Intuition-Music / SocaDisc

DONAUWELLENREITER : « Messeï »

Les « surfeurs du Danube » (Donauwellenreiter) autrichiens se présentent dans une formation qui allie violon et accordéon, claviers et batterie. Ce dispositif leur permet d’évoquer autant les musiques traditionnelles (Europe de l’Est) que le classicisme viennois, les mélodies populaires, voire les mouvances électro. Cette sorte de patchwork musical brasse de jolies mélodies comme une « playlist » radiophonique cahotique. Il y manque sans doute l’audace qui ferait son originalité.

> Intuition-Music INTCHR71311 / SocaDisc (parution le 10/04/2014)

Thomas Castaneda : piano, clavier / Maria Craffonara : voix, violon, percussion / Nikola Zaric : accordéon / Jörg Mikula : batterie /+ invités

01. Hint I / 02. Cyros / 03. Frau Maria / 04. Hint II / 05. Pentasong / 06. Messëi / 07. Rudiments / 08. Hint III / 09. Café Korb / 10. Supertonic / 11. Hint IV / 12. Sela in furs // Enregistré à Vienne (Autriche), automne 2013.

> Liens :

Belkacem DRIF Trio : « Bel'âme Project » -  voir en grand cette image
Belkacem DRIF Trio : « Bel’âme Project »
Autoproduction / www.belkacemdrif.com

Belkacem DRIF Trio : « Bel’âme Project »

Le batteur Belkacem Drif a créé son trio en 2011. La formation et le répertoire ont évolué. En changeant de pianiste, ils ont un peu lâché le répertoire de Michel Petrucciani et Chick Corea pour des compositions personnelles (et une plongée dans le Lac des Cygnes). Les pianistes de référence restent très prégnants dans l’esprit de ce « Bel’âme Project » (« Larbi Song » pourrait faire penser au « Spain » de Corea) mais la basse électrique de Laurent Olive apporte une couleur différente. À écouter, sur scène aussi sans doute.

> Autoproduction / www.belkacemdrif.com

Belkacem Drif : batterie, compositions sauf 4 / Julio Laks : piano / Laurent Olive : basse /+/ Didier Valette : saxophone alto sur 7

01. Planifique / 02. Larbi Song / 03. Chat / 04. Swan Lake (Le lac des cygnes - Tchaïkoski) / 05. Chick Bellâtre / 06. Ballade à Belleville / 07. Apple Day / 08. Mic-mac

> Liens :

Benjamin DUBOC – Didier LASSERRE – Henri ROGER : « Parole Plongée » -  voir en grand cette image
Benjamin DUBOC – Didier LASSERRE – Henri ROGER : « Parole Plongée »
Facing You & IMR / Musea

Benjamin DUBOC – Didier LASSERRE – Henri ROGER : « Parole Plongée »

Depuis la création de son label Facing You, associé ici à IMR, le pianiste Henri Roger se montre particulièrement productif sur le plan discographique. « Parole Plongée » nous immerge dans une conversation improvisée en trio « conventionnel » piano-contrebasse-batterie. La musique, elle, s’envole bien loin des normes et d’un possible ordre établi. Chacun est libre de ses propos sans se perdre dans de longs discours... saurez vous les entendre et mieux, les écouter ?

> Facing You & IMR IMR004 / Musea

Benjamin Duboc : contrebasse / Didier Lasserre : batterie / Henri Roger : piano

01. Parole Plongée / 02. Sables / 03. Altermutations / 04. Thé ou café ? / 05. Ré-Horizontalisé // Enregistré le 26 juillet 2013 au studio La Fonderie (Malakoff – France)

> Liens :

Jared GOLD : « JG3+3 » -  voir en grand cette image
Jared GOLD : « JG3+3 »
PosiTone Records / www.posi-tone.com

Jared GOLD : « JG3+3 »

« Golden Child »(PosiTone-2012), le précédent album de l’organiste américain Jared Gold, reprenait la formule du trio avec guitare, en l’occurence Ed Cherry l’ex-complice de Dizzy Gillespie. Cette fois, il augmente son nouveau trio d’une section de « souffleurs » qui renforce la dimension « funky » de la musique de Gold qui puise sa matière dans un répertoire varié, chez James Taylor (version en trio de « Shower The People »), Wayne Shorter, Cannonball Adderley ou Michael Jackson. Efficace !

> PosiTone Records PR8122 / DistriJazz (pour FNAC) et www.posi-tone.com

Jared Gold : orgue / Dave Stryker : guitare / Sylvia Cuenca : batterie / Patrick Cornelius : saxophone alto / Jason Marshall : saxophone baryton / Tatum Greenblatt : trompette

01. Pendulum (Gold) / 02. Spirits (Stryker) / 03. Sermonette (J. Adderley) / 04. Shower The People (J. Taylor) / 05. No Moon At All (D. Mann) / 06. I Just Can’t Stop Loving You (M. Jackson) / 07. Fantified (Gold) / 08. Cubano Chant (R. Bryant) / 09. Charcoal Blues (W. Shorter) // Enregistré en février 2013 à Brooklyn - New-York (USA)

> Lien :

INITIATIVE H : « Deus ex machina » -  voir en grand cette image
INITIATIVE H : « Deus ex machina »
Neuklang / Abeille Musique

INITIATIVE H : « Deus ex machina »

David Haudrechy, saxophoniste-compositeur toulousain, est à l’origine de cette « Initiative H », grande formation composée autour d’un vrai projet collectif. Douze musiciens tirent les ficelles de cette machinerie (divine ?) qui n’est pas sans évoquer l’esprit et l’esthétique de cet autre grand ensemble français, Ping Machine (comme par hasard - ?- « hébergé » sur le même label germanique NeuKlang !). L’écriture de D. Haudrechy, nourrie de rock, de jazz et de musiques « sérieuses » contemporaines, est très influencée par les images (l’Amérique). « Deus Ex Machina », suite pensée comme un opéra moderne est une sorte de tableau-concert sans images qui mérite une écoute attentive.

> Neuklang NCD4099 / Abeille Musique (Parution le 10/04/2014)

David Haudrechy : saxophones, direction, compositions / Ferdinand Doumerc : saxophones, flute / Gaël Pautric : saxophones, clarinete basse / Nicolas Gardel, Nicolas Algans : trumpet / Olivier « Lapin » Sabatier : trombone / Lionel Segui : trombone basse / Joris Vidal : trombone basse sur 3, 3, 6, 8 et tuba / Florent Hortal : guitare / Amaury Faye : claviers, piano / Julien Duthu : basse, contrebasse / Pierre Pollet : drums / Florent « Pepino » Tisseyre : percussions / Florent Horal : guitare

01. Deus Ex Machina / 02. Infraction / 03. Desillusion / 04. Eastside / 05. E.T / 06. M.I.T / 07. Murder Drome / 08. In Benzin Veritas / 09. The Way Of The Sun / 10. Manhattan Out // Enregistré à Toulouse en juin 2013

> Liens :

THE KHU : « happy ? » -  voir en grand cette image
THE KHU : « happy ? »
Offoron / offoron.bandcamp.com

THE KHU : « happy ? »

Le travail de fond effectué par les associations et structures de diffusion est déterminant pour impulser le création, on le sait. Pour preuve, ce quartet The Khu né à Brest en 2011 grâce à l’association Penn Ar Jazz qui avait proposé à Steve Coleman de « piloter » le Nimbus Orchestra. Entre Paris et la Bretagne, ce groupe s’est soudé et s’est inventé une identité forte qui doit beaucoup à S. Coleman, certes, mais trace sa propre voie dans une formule sans instrument harmonique qui se montre inventive ans être hermétique. Très solide !

> Offoron / offoron.bandcamp.com

Vincent Sauve : batterie / Nicolas Peoc’h : saxophone alto, composition / Johan Blanc : trombone, composition / Benoît Lugué : basse

01. Phosphorus / 02. Happy ? / 03. Goyahkla / 04. Le brestois / 05. Retour / 06. Khuchachakhun / 07. Blues en pi / 08. Colours / 09. Lady cormoran / 10. 876 / 11. Mangmoon / 12. Chanda // Enregistré du 28 au 30 octobre 2013 à Saint Cadou (29 – France)

> Liens :

KINZELMAN – PIANCA – SENNI – HUBER : « Why don't you go outside ? » -  voir en grand cette image
KINZELMAN – PIANCA – SENNI – HUBER : « Why don’t you go outside ? »
WideEarRecords / www.wideearrecords.com

KINZELMAN – PIANCA – SENNI – HUBER : « Why don’t you go outside ? »

Toujours soucieux de défricher des territoires musicaux pour innover, le label Suisse Wide Ear Records nous invite à prendre l’air (« Why don’t you go outside ? ») avec le saxophoniste américain Dan Kinzelman, le contrebassiste italien Stefano Senni et les suisses Roberto Pianca et Alex Huber. Basée sur des structures minimales, cette musique se construit surtout dans l’instant en laissant agir les courants de l’improvisation. Une rencontre souvent turbulente pour une musique qui ne manque ni de force ni d’une certaine dimension dramatique.

> WideEarRecords WER010 / www.wideearrecords.com

Dan Kinzelman : saxophones / Roberto Pianca : guitare / Stefano Senni : contrebasse / Alex Huber : batterie

01. Modern Forms (Pianca) / 02. Success (Kinzelman) / 03. Balcony (Huber) / 04. Turn Left (Pianca) / 05. Bravo Echo (Huber) / 06. Aussicht (Huber) / 07. Why don’t you go outside ? -Airfoil / 08. Why don’t you go outside ? - Humus / 09. Why don’t you go outside ? - Moraine / 10. Coral (Pianca) // Enregistré en Italie en avril 2012.

> Liens :

Élisabeth KONTOMANOU « Amoureuse » -  voir en grand cette image
Élisabeth KONTOMANOU « Amoureuse »
Plus Loin Music / Abeille Musique

Elisabeth KONTOMANOU : « Amoureuse »

Vous avez un coup de blues, un manque d’enthousiasme ? Le remède est en plage 11 : « Chantez ! ». Sur une chouette composition de Thomas Bramerie, Élisabeth Kontomanou nous transporte à Rio et on la suit volontiers. Un beau final pour un de ses meilleurs disques puisque la chanteuse nous invite à une virée dans la chanson française... et tout en français ! Si « Les Anges de la Nuit » nous assoupissent un peu, « La Valse à mille temps » compense largement. Un disque qui saura séduire un large public, sans concessions commerciales.

> Plus Loin Music PL4571 / Abeille Musique

Elisabeth Kontomanou : voix / Gustav Karlström : piano / Thomas Bramerie : contrebasse / Donald Kontomanou : batterie / Joey Belmondo : guitares / Eric Le Lann : trompette / Olivier Ker Ourio : harmonica / Renez « Sabusito » Martinez : congas

01. Amoureuse (Karlström) / 02. Et Maintenant (Delanoë-Becaud) / 03. Le Temps (Aznavour-J. Davis) / 04. Il est mort le soleil (Delanoë-Giraud) / 05. Sur un air de Navajo (Barbier) / 06. Sur ma vie (Aznavour) / 07. Où sont tous mes amants ? (Frehel) / 08. Milord (Moustaki-Monnod) / 09. La Valse à mille temps (Brel) / 10. Les Anges de la nuit (Kontomanou-Karlström) / 11. Chantez ! (Kontomanou-Bramerie) // Enregistré à Pompignan (Gard-France) en septembre 2013.

> Liens :

KOUMA : « Brazilian Blowout » -  voir en grand cette image
KOUMA : « Brazilian Blowout »
Carton Records / www.cartoncartoncarton.com

KOUMA : « Brazilian Blowout »

« Un power-trio mutant qu’on croirait tout droit sorti des entrailles de la terre... ». Ça fait peur ? C’est écrit dans le dossier de presse... Attendez, c’est pas fini ! « Une mathématique sonore implacable qui s’écoute en criant... ». Ce disque effrayant (?) est publié par le label Carton Records qui nous a habitués à publier des musiques insolites. Kouma ne dépare pas dans ce contexte mais somme toute, on s’attendait à pire et sans doute à mieux...

> Carton Records / www.cartoncartoncarton.com/kouma

Romain Dugelay : saxophone baryton, synthé / Damien Cluzel : guitare baryton / Léo Dumont : batterie

01. EVTEV / 02. Nevada Breakdown / 03. Pound zero / 04. Fundoshi / 05. Brazilian Blowout / 06. Casse brique / 07. Frichti

> Lien :


> Retrouvez les Piles de Disques, des mois précédents ici !