« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » La Pile de Disques : avril 2014 #2 (K à W)

La Pile de Disques : avril 2014 #2 (K à W)

Les nouveautés du mois et les retardataires...

D 4 avril 2014     H 10:24     A Thierry Giard    


La revue des disques du mois.
Certains font, ont fait ou feront l’objet de chroniques (dans la rubrique Disques Livres & C°)...
Nous essayons que toutes ces parutions (plus ou moins récentes) soient présentées à nos lecteurs. C’est aussi une question de respect pour leurs auteurs et leurs éditeurs qui contribuent à faire vivre le jazz.

Par ordre alphabétique...

Takuya KURODA | Andreas KURZ | Loïs LE VAN | Joëlle LÉANDRE – Pascal CONTET | L’HIJÂZ’CAR | LOTUS EATERS | Hans LÜDEMANN TRIO IVOIRE | Natalia M.KING | Andrea MANZONI | Emilia MÅRTENSSON | MYTHIC TRIO – PATRY, BRUN, PORTIER | Clovis NICOLAS | NOVOX | Pierrick PÉDRON | Enrico PIERANUNZI – Marc JOHNSON – Joey BARON | SCHWAB – SORO | Flo STOFFNER | Alex STUART | Le TRICYCLE | David VENITUCCI | Bugge WESSELTOFT | Louis WINSBERG – Antonio « EL TITI » – Rocky GRESSET.

NB : Nous ne proposons pas d’extraits musicaux, par choix, mais en suivant les liens indiqués, vous en trouverez la plupart du temps.


Takuya KURODA : « Rising Son » -  voir en grand cette image
Takuya KURODA : « Rising Son »
Blue Note / Universal

Takuya KURODA : « Rising Son »

Takuya Kuroda, trompettiste japonais désormais basé à Brooklyn, joue depuis de nombreuses années dans le groupe du chanteur José James. À 33 ans, il publie son premier disque pour Blue Note en compagnie du pianiste-claviériste (récemment recruté par le célèbre label), Kris Bowers (« Heroes + Misfits »- mars 2014). Sous la houlette de José James à la production, il propose une musique mêlant jazz, funk et diverses épices appréciées par les oreilles de son époque... Il faut bien vendre mais si toutes les musiques commerciales étaient de cette facture, on ne se plaindrait pas !

> Blue Note 06025 0376299-3 / Universal Music France

Takuya Kuroda : trompette, effets / Kris Bowers : piano, claviers / Solomon Dorsey : contrebasse, basse / Nate Smith : batterie / Corey King : trombone + musiciens invités.

01. Rising Son / 02. Afro Blues / 03. Piri Piri / 04. Mala / 05. Everybody Loves The Sunshine / 06. Green And Gold / 07. Sometime Somewhere Somehow / 08. Call

> Liens :

Andreas KURZ Quartet : « Caught Into Something Turning » -  voir en grand cette image
Andreas KURZ Quartet : « Caught Into Something Turning »
Double Moon / Socadisc

Andreas KURZ Quartet : « Caught Into Something Turning »

Si vous ne connaissiez pas Andreas Kurz, rien d’étonnant, c’est son premier disque en leader ! Il maîtrise la contrebasse en distillant une belle sonorité et en assurant une solide assise rythmique en totale affinité avec le batteur Bastian Jütte. Sur le plan musical, les titres de l’album donnent deux repères : Charles Mingus et Paul Motian puisqu’il consacre une composition à chacun. Sur le plan harmonique et mélodique, le pianiste Jan Eschke et le saxophoniste Johannes Enders apportent leur contribution de grande qualité pour faire de ce disque une production aboutie et séduisante dont il faudra découvrir la singularité provoquée souvent par les partis-pris du leader.

> Double Moon Records DMCHR 71132 / Socadisc (Parution le 02/05/2014)

Johannes Enders : saxophones ténor et soprano / Jan Eschke : piano / Andreas Kurz : contrebasse / Bastian Jütte : batterie

01. The Candle Maker / 02. Lonely Stranger / 03. Caught Into Something Turning / 04. Boat People / 05. Intended Dreams / 06. Motian / 07. Sommer Of 96 / 08. Snowman´s Land / 09. Let´s Party With Marty / 10. Mingus // Enregistré à Munich (Allemagne) en août 2012.

> Liens :

Loïs LE VAN : « The Other Side » -  voir en grand cette image
Loïs LE VAN : « The Other Side »
Hevhetia / www.hevhetia.com

Loïs LE VAN : « The Other Side »

Couvert d’éloge de la part de Patricia Barber, de Sheila Jordan et de David Linx, Loïs Le Van devrait s’imposer comme une voix majeure du jazz d’aujourd’hui. Après un disque auto-produit en duo voix-guitare, il propose un projet plus ambitieux en sextet avec de jeunes et talentueux musiciens français. Il n’a pas encore trente ans et a déjà suivi un remarquable parcours musical de Lyon à Bruxelles en passant les USA et diverses villes européennes pour de concours et des projets. Espérons que « The Other Side » lui permettra de passer de la pénombre à la pleine lumière du succès mérité. Belle voix !

> Hevhetia HV 0073-2-331 / www.hevhetia.com/CD (parution le 21/04/2014)

Loïs Le Van : voix / Sandrine Marchetti : piano / Leïla Renault : contrebasse / Roland Merlinc : batterie / Thomas Mayade : trompette, bugle / Manu Domergue : mellophone

01. Ivy Said / 02. Why Fish Swim Upstream / 03. Prophets And Sons / 04. Happening Before Dawn / 05. The Other Side / 06. Numbers / 07. Home / 08. Venture / 09. Old And Wise / 10. Sleepless Lullaby / 11. Are We The Unknown

> Liens :

Joëlle LÉANDRE – Pascal CONTET « 3 » -  voir en grand cette image
Joëlle LÉANDRE – Pascal CONTET « 3 »
Ayler Records / Orkhêstra

Joëlle LÉANDRE – Pascal CONTET « 3 »

« Joëlle Léandre, musicienne singulière, à la fois centrale et excentrée, familière et surprenante, bien »présente« et insituable… » écrivait Jean Buzelin dans la revue de 7 disques qu’il lui consacrait en octobre 2013. Joëlle Léandre, donc, a noué une vraie complicité avec l’accordéoniste Pascal Contet au fil de rencontres, de concerts et d’un disque désormais disponible sur le beau label Ayler Records. Ces deux-là font leur numéro (3) sur une suite de nombres aussi aléatoires que leur musique « comprovisée » dans l’instant le 12 avril 2012. Un moment unique tout comme ce disque un-dix-pensable.

> Ayler Records AylCD-137 / Orkhêstra

Joëlle Léandre : contrebasse, voix / Pascal Contet : accordéon – comprovisé par J. Léandre et P. Contet

01. quatre / 02. soixante / 03. vingt-neuf / 04. trente-trois / 05. seize / 06. trente-cinq / 07. cinquante-trois // Enregistré à Poitiers au Carré Bleu, le 12 avril 2012.

> Liens :

L'HIJÂZ'CAR : « L'Hijâz'Car » -  voir en grand cette image
L’HIJÂZ’CAR : « L’Hijâz’Car »
Buda Musique / www.budamusique.com

L’HIJÂZ’CAR : « L’Hijâz’Car »

À l’écoute de ce disque très influencé par les musiques du Proche Orient, on ne manquera pas un rapprochement esthétique avec Hadouk trio-quartet mais Grégory Dargent, joueur de oud et compositeur a une autre ambition. En associant instruments traditionnels (oud, tarhu, percussion) avec la clarinette basse et la contrebasse, il semble moins préoccupé par la « world-music » que par le développement d’un langage particulier qui doit sans doute beaucoup à la musique classique occidentale (les développements des thèmes...). En cela, finalement, il se rapprocherait plus d’un Renaud Garcia-Fons...

> Buda Musique 3769265 / www.budamusique.com/disque

Grégory Dargent : oud, direction / Jean-Louis Marchand : clarinette basse / Nicolas Beck : tarhu / Etienne Gruel : percussions / Vincent Posty : contrebasse

01. Le Cuirassé Potentat / 02. Istanbul, sur ma dérive asiatique / 03. We all scream for Ice cream / 04. Igor Noir / 05. 1973 (Mulatu & the Duke) / 06. Tyran Irak / 07. Le Chien

> Liens :

LOTUS EATERS : « For Very Sad and Very Tired Lotus Eaters » -  voir en grand cette image
LOTUS EATERS : « For Very Sad and Very Tired Lotus Eaters »
WhyPlayJazz / www.whyplayjazz.de

LOTUS EATERS : « For Very Sad and Very Tired Lotus Eaters »

L’intitulé de ce quartet, choisi par le leader-saxophoniste Wanja Slavin, fait référence à l’antiquité grecque et Homère en particulier mais aussi à l’étrange ballade de Billy Stayhorn reprise ici. Dès la première écoute, on perçoit que ce groupe a vraiment cette indescriptible force qui tient de la magie dans le jazz. Porté par une remarquable écoute mutuelle, cette formation venue d’Allemagne transcende les (re)compositions nées de l’écoute de thèmes écrits par des musiciens qui comptent pour le leader et cités sur la pochette : le trio Gateway (Abercrombie, Holland, DeJohnette), Ysef Lateef, Kurt Rozenwinkel, Charles Lloyd et Hermeto Pascoal. Belles références pour des lotophages modernes bénis des dieux !

> WhyPlayJazz RS012 – LC30187 / www.whyplayjazz.de/lotus-eaters

Tobias Backhaus : batterie / Rainer Böhm : piano / Andreas Lang : contrebasse / Wanja Slavin : saxophone alto, clarinette, compositions sauf 3

01. Hippie Song / 02. Hommage / 03. Ballad for Very Sad and Very Tired Lotus Eaters (B. Strayhorn) / 04. Odense / 05. Paf / 06. A Long Day’s Journey into Night // Enregistré en avril 2012 à Brandenburg et à Willingen-Schewenningen (Allemagne)

> Liens :

Hans LÜDEMANN TRIO IVOIRE : « Timbuktu » -  voir en grand cette image
Hans LÜDEMANN TRIO IVOIRE : « Timbuktu »
Intuition / SocaDisc

Hans LÜDEMANN TRIO IVOIRE : « Timbuktu »

Nous avons découvert Hans Lüdemann en 2012 à l’occasion d’un concert du trio « Rooms » (S. Boisseau - D. Terzic) et de la parution d’un formidable coffret de 5 disques, « l’Art des Trios » selon H. Lüdemann (« Die Kunst des Trios 1-5 » - BMG). Parmi ses formules triangulaires, le pianiste traduit dans le Trio Ivoire sa fascination pour les musiques de l’Afrique au point qu’il s’affranchit des contraintes de la gamme chromatique qu’impose son instrument par le truchement de son étonnant « clavier virtuel ». On sera tenté par un rapprochement avec le trio de Joachim Kühn, ce dernier étant plutôt tourné vers le Maghreb alors que Lüdemann, via le recours aux balafons d’Aly Keita, explore son Afrique Noire imaginaire. Un travail d’une grande richesse aux antipodes de la banale world-music. Un univers à explorer, allez-y !

> Intuition INTCHR 71310 / SocaDisc

Hans Lüdemann : piano, piano virtuel / Aly Keita : balafon diatonique et chromatique / Christian Thomé : batterie, percussion, électronique

01. Timbuktu / 02. Heartbeats / 03. Maloya / 04. Perles Noires / 05. Love Confessions / 06. Crum / 07. Makuku / 08. Treiben / 09. Douentza / 10. Ndo // Enregistré au Loft de Cologne les 9 et 10 décembre 2012.

> Liens :

Natalia M.KING : « SOULBLAZz » -  voir en grand cette image
Natalia M.KING : « SOULBLAZz »
Jazz Village SP 9570031 / Harmonia Mundi

Natalia M.KING : « SOULBLAZz »

Installée à Paris depuis 1998, cette américaine qui a étudié l’histoire et la sociologie a « fait la route » à travers les USA. Le blues, le rock, les musiques populaires noires, elle connaît. Aujourd’hui, en compagnie de musiciens français, elle donne une forme très explicite à son bagage musical, mélange de soul, de blues et de jazz. Natalia M.King a vraiment « une voix » et structure son chant avec l’appui de sa guitare. Remarquablement entourée (P. Pédron est fascinant dans ce contexte), elle propose une musique enracinée et personnelle, y compris quand elle « revisite » le Nutty de Thelonious Monk.

> Jazz Village SP 9570031 / Harmonia Mundi (parution le 22/04/2014)

Natalia M. King : voix, guitares / Stephane Belmondo : trompette / Pierrick Pédron : saxophone alto / Vladimir Ivanovsky : piano, clavier, slide guitare / Dominique Cravic : guitares, ukulele, slide guitare / Larry Crockett : batterie / Yves Torchinsky : contrebasse et basse électrique / Laurent Le Thiec : harmonica

01. You Don’t Know What Love Is (Raye-dePaul) / 02. I’ve Changed / 03. Ring Ring Dingaling / 04. Stronger Than I / 05. Lady Of The Night / 06. Today I Sing The Blues (Sam Cooke) / 07. Nutty Revisited (N. M.King-Th. Monk) / 08. I Need To See You Again / 09. Love And Leave Me Kind - Amazing Grace // Enregistré en France en 2013.

> Liens :

Andrea MANZONI : « Destination under construction » -  voir en grand cette image
Andrea MANZONI : « Destination under construction »
MeatBeat / www.manzoniandrea.com

Andrea MANZONI : « Destination under construction »

Andrea Manzoni (né en 1979), pianiste piémontais, nous propose son second album. Sa musique serait-elle un chantier permanent comme l’évoque l’intitulé ? En tout cas, il avance et sa construction est (déjà) très aboutie. Collaborateur de la radiotélévision suisse pour des productions sonores, il montre ici son sens de l’esquisse de paysages sonores contrastés en passant d’un poésie presque romantique à une musique dense et « urbaine » entre autres climats. Un trio qui mérite d’être découvert (aussi) de ce côté-ci des Alpes.

> MeatBeat MB14-001 / www.manzoniandrea.com

Andrea Manzoni : piano, compositions sauf 4 et 7/ Luca Curcio : contrebasse / Andrea Beccaro : batterie

01. Always Stay Alive / 02. Destination Under Construction / 03. L.A. Sunset / 04. Word Up ! (Blackmon /- Jenkins) / 05. In My Striped Socks’ Land / 06. Natural Mutations / 07. Mad World (R. Orzabal) / 08. Schicksal In Arbeit (Teil Eins) / 09. Schicksal In Arbeit (Teil Zwei) / 10. Schicksal In Arbeit (Teil Drei) // Enregistré les 28 et 29 novembre 2013 à Lugano (Suisse)

> Liens :

Emilia MÅRTENSSON : « Ana » -  voir en grand cette image
Emilia MÅRTENSSON : « Ana »
Babel Label / Harmonia Mundi

Emilia MÅRTENSSON : « Ana »

Comme l’évoque son nom, Emilia Mårtensson est une chanteuse suédoise installée à Londres... C’est ainsi qu’elle a pu intégrer le label Babel dont les productions sont toujours particulièrement diversifiées et riches. Toujours très attachée aux mélodies, Emilia Mårtensson s’invente son propre chemin entre folk, pop raffinée et jazz. Les jazzfans un peu obtus et réticents devront toutefois écouter son interprétation remarquable du Black Narcissus de Joe Henderson. Elle a placé ses propres mots sur cette belle composition envoûtante et c’est très réussi. On notera le jeu lyrique et inspiré du pianiste Barry Greene qui soutient remarquablement la voix. Sensible, aérien et naturel : beau disque !

> Babel Label BDV14126 / Harmonia Mundi

Emilia Mårtensson : voix / Barry Greene : piano / Sam Lasserson : contrebasse / Adriana Adewale : percussion / + The Fable String Quartet : Kit Massey : violon / Paloma Deike : violon / Becky Hopkin : alto / Natale Rozario : violoncelle

01. Harvest Moon (J. Doe) / 02. Ana (E. Mårtensson) / 03. Learnt From Love (B. Keen) ∕ 04. Tomorrow Can Wait (E. Pirhasan) ∕ 05. När Som Jag Var På Mitt Adertonde År (trad) / 06. Black Narcissus (J. Henderson) / 07. Everything Put Together Falls Apart (P. Simon) / 08. Ana (Reprise) / 09. Moffi’s Song / 10. Vackra Manniska // Enregistré par Alex Bonney et Mattia Sartori à Londres les 17 et 18 juillet 2013.

> Liens :

MYTHIC TRIO – PATRY, BRUN, PORTIER : « Tribute to Lou Bennett » -  voir en grand cette image
MYTHIC TRIO – PATRY, BRUN, PORTIER : « Tribute to Lou Bennett »
MuST ReCorD / SocaDisc

MYTHIC TRIO – PATRY, BRUN, PORTIER : « Tribute to Lou Bennett »

Sur « son » label MuST ReCorD, l’organiste Stefan Patry laisse des traces régulières de ses projets toujours renouvelés. Cette fois, c’est un hommage respectueux et sans surprises à Lou Bennett enregistré en concert « club » au Sunset. Un hommage respectueux et swinguant à un de ses maîtres.

> MuST ReCorD MR6224-2 / SocaDisc (parution : 14/03/2014)

Stefan Patry : orgue Hammond SK2 / Christian Brun : guitare / Richard Portier : batterie

01. Pentatitus (Bennett) / 02. Lou’s Blues (Brun) / 03. Bennett Machine (patry) / 04. Amen (D. Byrd) / 05. Cambrils In The Wind (Patry-Brun) / 06. What A Lou (Patry) / 07. Enfin (Bennett) / 08. Sister Sadie (H. Silver) // Enregistré en concert au Sunset Jazz Club (Paris) le 11 avril 2013.

> Liens :

Clovis NICOLAS « Nine Stories » -  voir en grand cette image
Clovis NICOLAS « Nine Stories »
Sunnyside / Naïve

Clovis NICOLAS : « Nine Stories »

Bien connu sur les scènes de jazz françaises, le contrebassiste « provençal » Clovis Nicolas s’est d’abord formé aux côtés de musiciens renommés (Trotignon, Ceccarelli, les frères Belmondo) avant de partir vivre aux USA. Diplômé de la Julliard School depuis 2012, cet élève de Ron Carter et Ben Wolfe a énregistré là-bas cette suite de neuf « histoires » qui racontent, en somme, son amour pour le jazz qui swingue et chante. Un respect des normes et des « cadres » qui n’est pas, chez lui, un frein à la créativité. Un disque qui témoigne du travail remarquable de musiciens de haut niveau.

> Sunnyside SSC1375 / Naïve

Clovis Nicolas : contrebasse, compositions sauf 2, 6, 8, 9 / Riley Mulherkar : trompette / Luca Stoll : saxophones ténor et soprano / Tadataka Unno : piano / Jimmy Macbride : batterie / Alex Wintz : guitare

01. Pisces / 02. None Shall Wander (K. Dorham) / 03. Juggling / 04. Mothers and Fathers / 05. Thon’s Tea / 06. The Bridge (S. Rollins) / 07. Tom’s Number / 08. You and The Night and The Music (Schwartz-Dietz) / 09. Sweet Lorraine (Burwell-Parish) // Enregistré aux USA.

> Liens :

NOVOX : « Under The Honeymoon » -  voir en grand cette image
NOVOX : « Under The Honeymoon »
Z production / Inouïe Distribution

NOVOX : « Under The Honeymoon »

Ce groupe lyonnais et stéphanois évolue entre jazz et funk. Disons très funk pour la structure musicale et le son et plutôt jazz dans les interventions solistes des musiciens. Ça déménage « sérieux » et la qualité du son, de la mise en place sont indéniables. Pour le reste, que la musique plaise ou non, c’est une affaire de goût(s). À vous d’écouter !

> Z production / Inouïe Distribution (parution le 14/04/2014)

Arnaud Izoulet : batterie / Pierre-Alexandre Gauthier : guitare / DJ Mix Mastar Matt : platines / Jane-Lise Meunier : contrebasse / Benjamin Meunier : trompette / Grégory Ivanoff : saxophone alto / Jean Romeyer : Fender Rhodes

01. Clanga / 02. Betty’s back / 03. The Juice / 04. Blue merry Jane / 05. MP / 06. Waiting for the pusherman / 07. Collision / 08. Voodoo Chicken Fire / 09. Flying Funk / 10. Mojo Bounce / 11. Maggot Brain (G.Clinton-E.E.Hazel) / 12. Dragon Gate / 13. Space Lift / 14. The Honeymoon is Over

> Liens :

  • zproduction.org
  • novox.zproduction.org

Pierrick PÉDRON : « Kubic's Cure » -  voir en grand cette image
Pierrick PÉDRON : « Kubic’s Cure »
ACT / Harmonia Mundi

Pierrick PÉDRON : « Kubic’s Cure »

Dans la famille des « Kubic », après Monk (2012 -ici !), je voudrais The Cure... Aurons-nous Nirvana ou... Allan Stivell un de ces jours ? Le saxophoniste breton Pierrick Pédron reprend le même trio que pour la musique de Monk pour s’attaquer à la musique du célèbre groupe britannique. Il a invité du renfort. Dans le rôle de Robert Smith, le chanteur, il convie son pote Thomas de Pourquery qui « vocalise » à sa façon (toujours im-pertinente) en se démarquant de l’original. Comment dire ? Nous faisons des efforts pour adhérer à cette démarche, découvrir et comprendre ce disque... En vain pour l’instant mais il ne faut pas désespérer. Une cure s’impose... On en reparlera ?

> ACT ACT 9554-2 / Harmonia Mundi (parution le 22/04/2014)

Pierrick Pédron : saxophone alto / Thomas Bramerie : contrebasse / Franck Agulhon : batterie /+/ Médéric Collignon : trompette sur 6 & 9 / Thomas De Pourquery : voix sur 2, 3 & 5 / Ghamri Boubaker : Zorna Algeroise & flûte algérienne sur 5

01. A Forest / 02. In Your House / 03. The Caterpillar / 04. In Between Days / 05. A Reflection / 06. Killing An Arab / 07. Just Like Heaven & Close To Me / 08. Lullaby / 09.Boys Don’t Cry // Enregistré au Studio Mercredi 9, Paris, février 2014.

> Liens :

Enrico PIERANUNZI – Marc JOHNSON – Joey BARON « Morricone 1 & 2 – The Complete Recordings » -  voir en grand cette image
Enrico PIERANUNZI – Marc JOHNSON – Joey BARON « Morricone 1 & 2 – The Complete Recordings »
CamJazz (2 CDs) / Harmonia Mundi

Enrico PIERANUNZI – Marc JOHNSON – Joey BARON « Morricone 1 & 2 – The Complete Recordings »

Ce double album est la reprise remasterisée de deux albums parus en 2001 et 2002. Ce magnifique trio (13 ans d’âge !) y jouait exclusivement les compositions d’Ennio Morricone. Pour faire bon poids, deux morceau extraits de l’album « Live in Japan » 2007. Chez CamJazz, on est toujours bien servi...
Qu’ils jouent Morricone ou autre chose, Enrico Pieranunzi, Marc Johnson et Joey Baron font des merveilles. Écoutons-les !

> CamJazz (2 Cds) CAMJ7873-2 / Harmonia Mundi

Enrico Pieranunzi : piano / Marc Johnson : contrebasse / Joey Baron : batterie

CD1 : 01. Addio Fratello Crudele / 02. Mio Caro Dottor Grasler / 03. La Voglia Matta / 04. Just Beyond The Horizon / 05. Incontro / 06. Jona Che Visse Nella Balena / 07. Le Mani Sporche / 08. Correva L’Anno Di Grazia 1870 / 09. Escalation / 10. Stanno Tutti Bene / 11. Quando Le Donne Avevano La Coda / 12. Nuovo Cinema Paradiso
CD2 : 01. Il Clan Dei Siciliani / 02. Ninfa Plebea / 03. I Malamondo / 04. I Malamondo / 05. The Next Night / 06. La Domenica Specialmente -Sunday Waltz / 07. Il Vizietto / 08. Ninfa Plebea / 09. Il Prato - My Meadows / 10. Waltz For A Future Movie / 11. I Malamondo / 12. Musashi

> Liens :

SCHWAB – SORO : « Schwab Soro » -  voir en grand cette image
SCHWAB – SORO : « Schwab Soro »
Neuklang / Abeille Musique

SCHWAB – SORO : « Schwab Soro »

Ces deux-là se côtoient depuis belle lurette sur les bancs du conservatoire de Paris et, bien sûr, dans les rangs (serrés !) de Ping Machine, l’orchestre du guitariste Frédéric Maurin. Alors, pourquoi un duo « minimaliste » sax alto / contrebasse ? Pour une envie commune de spontanéité légère et un goût partagé pour une poésie « à la Prévert ». Hors de Ping Machine, ils inventent une partie de ping-pong musical et facétieuse où les échanges sont entrecoupés de jongleries individuelles pour étonner l’autre. L’arbitre, c’est Fred Maurin qui produit le disque et leur a trouvé une clé du label NeuKlang : un beau terrain de jeu pour Julien Soro et Raphaël Schwab ! Recommandé !

> Neuklang NCD4090 / Abeille Musique (parution le 12/04/2014)

Julien Soro : saxophone alto / Raphaël Schwab : contrebasse

01. Choral de bienvenue / 02. Carre / 03. Marche vers l’avant / 04. Les gens / 05. Interlude / 06. Valse-farandole / 07. Approches / 08. Confirmation / 09. Sarabande / 10. Les gens // Enregistré aux Bauer Studios de Ludwigsburg (Allemagne) le 28 janvier 2013.

> Liens :

Flo STOFFNER : « Norman » -  voir en grand cette image
Flo STOFFNER : « Norman »
Veto-records / www.veto-records.ch

Flo STOFFNER : « Norman »

Expérience en solo, expérience de solitude musicale volontaire aussi pour le guitariste suisse Flo Stoffner. Se perdre et se retrouver dans un paysage musical chaotique issu des cordes et du bois de l’instrument transcendé par le biais de dispositifs électroniques jusqu’à devenir un monde orchestral aussi mystérieux que les abysses du capitaine Nemo. Encore un beau disque atypique que l’on doit au (petit) label suisse Veto-records avec ses pochettes savamment pliées !

> Veto-records 014 / www.veto-records.ch

Flo Stoffner : guitare, effets.

01. Hurry-Cury / 02. To Carst Out / 03. Swamp / 04. Norman / 05. Mother / 06. Abu Markub / 07. Schabrackenfuchs / 08. Bold act

> Liens :

Alex STUART : « Place to be » -  voir en grand cette image
Alex STUART : « Place to be »
Gaya Music Prod. / Abeille Musique

Alex STUART : « Place to be »

Solide formation réunie par le guitariste australien Alex Stuart qui vit à Paris et retrouve ici un autre déraciné, le saxophoniste cubain Irving Acao. À la recherche « d’une musique neuve et organique » (nous dit-on), le leader a composé tous les titres excepté un emprunt à Björk. Bien épaulé par une solide rythmique (Wallemme - Banville), il met en évidence son souci de « jouer collectif » en permettant à chacun d’être à l’aise pour s’exprimer. Un autre point de fusion des musiques d’aujourd’hui pour le plaisir du « groove ».

> Gaya Music Production ASGCD001 3760002142043 / Abeille Musique (parution le 24/04/2014)

Alex Stuart : guitare / Irving Acao : saxophone ténor et fender rhodes / Stéphane Guillaume : saxophones ténor et soprano sur 1, 4, 5 / Christophe Wallemme : contrebasse/ Antoine Banville : batterie et gong

01. Little Black Lion / 02. Viet Crew / 03. Snow Falling on the Crests of the Waves / 04. Place to Be / 05. Where Is the Line (Björk) / 06. Cuttagee, Wapengo / 07. Pour Vous / 08. Mi // Enregistré par Gérard de Haro et Nicolas Baillard en décembre 2013 et janvier 2014 aux Studios La Buissonne - Pernes-Les-Fontaines (84)

> Liens :

Le TRICYCLE : « Le Tricycle » -  voir en grand cette image
Le TRICYCLE : « Le Tricycle »
Momentanea / www.momentanea.net

Le TRICYCLE : « Le Tricycle »

Il y a quelques mois (novembre 2013), nous vous annoncions la naissance du label Momentanea à Strasbourg. Après l’édition de l’album solo du pianiste Jean-René Mourot (décembre 2012), voici l’album du trio Le Tricycle qui invite à deux reprises un autre strasbourgeois, le saxophoniste Michel Alizon. Pour élargir la palette sonore de la formule piano-contrebasse-batterie très en vogue aujourd’hui, Jean-René Mourot ajoute des claviers à son piano et Adrien Lanfrey exploite les possibilités de la basse électrique. Tout cela fait que ce disque varié et contrasté donne un large aperçu du fort potentiel de cette formation qui ne devrait pas manquer de faire parler d’elle. Ses qualités sont indéniables.

> Momentanea MOM_001-1 / www.momentanea.net

Jean-René Mourot : piano, claviers / Adam Lanfrey : contrebasse, basse / Arthur Vonfelt : batterie /+/ Michael Alizon : saxophone sur 3 et 9

01. Interduction / 02. Kyrielle / 03. La cour des miracles / 04. Prélude / 05. Achalandage n.7 bis / 06. Angry men.s blues / 07. Denise / 08. Esquisse / 09. Schnitzel o’clock // Enregistré au studio Jazzophone, Kehl (Allemagne) et août 2013 et à Thionville (France) en février 2013.

> Liens :

David VENITUCCI Trio : « Travelling » -  voir en grand cette image
David VENITUCCI Trio : « Travelling »
ENJA – Yellowbird / Harmonia Mundi

David VENITUCCI Trio : « Travelling »

Les studios La Buissonne à Pernes-les-Fontaines dans le Vaucluse sont toujours accueillant et chaleureux même au cœur de l’hiver, début janvier 2013. C’est là que David Venitucci a enregistré ce « Travelling ». Il l’ouvre tranquillement par une rêverie en solo avant d’inviter à une sorte de danse rustique et capricieuse avec « Travelling ». Riche idée que cette formule en trio, surtout quand on a comme complices les brillantissimes Christophe Marguet et Denis Leloup. Chant du trombone, musicalité des toms et cymbales, finesse et richesse du son de l’accordéon : les ingrédients d’un disque envoûtant et délicieux.

> ENJA – Yellowbird Enj-7742 / Harmonia Mundi (parution le 08/04/2014)

David Venitucci : accordéon, compositions sauf 10 / Denis Leloup : trombone / Christophe Marguet : batterie

01. Rêverie / 02. Travelling / 03. Pêle-mêle / 04. L’impatience / 05. En équilibre / 06. Faux air / 07. Cathédrale / 08. Le nez en l’air / 09. Castel del monte / 010. Avec le temps (L.Ferré) // Enregistré aux Studios La Buissonne (Pernes-les-Fontaines, 84) les 4, 5 et 6 janvier 2013 par Gérard de Haro

> Lien :

Bugge WESSELTOFT : « OK World » -  voir en grand cette image
Bugge WESSELTOFT : « OK World »
Jazzland / Universal

Bugge WESSELTOFT : « OK World »

Le pianiste norvégien Bugge Wesseltoft s’est taillé une solide réputation en tirant le jazz nordique vers la sphère électro par le biais du label Jazzland en particulier. Il revient ici à une musique acoustique pour adresser une manière de salut au Monde, urbi et orbi : « OK World ». Il réunit une formation à visée cosmopolite pour immerger son piano dans un univers instrumental qui mélange les traditions. Rien de bien neuf direz vous ? Vous aurez sans doute raison !

> Jazzland 06025 3768678 / Universal Music France

Bugge Wesseltoft : piano (Norvège) / Shrikant Shriram : basse, flûte (Inde/GB) / Vivek Rajgopalan : percussion (Inde) / Khaled Yassine : percussion (Liban) / Amade Cossa : percussion (Mozambique) / Josemi Carmona : guitare (Espagne)

01. Moving Mountains / 02. Josemi / 03. Always Hopeful / 04. Sharanagati / 05. Mawwal / 06. My World Is OK / 07. Mamullah / 08. Reasons / 09. Ntwananu / 10. 130 Steps

> Liens :

Louis WINSBERG – Antonio « EL TITI » – Rocky GRESSET : « Gypsy Eyes » -  voir en grand cette image
Louis WINSBERG – Antonio « EL TITI » – Rocky GRESSET : « Gypsy Eyes »
Such Prod / Harmonia Mundi

Louis WINSBERG – Antonio « EL TITI » – Rocky GRESSET : « Gypsy Eyes »

Louis Winsberg a fini de se poser des questions pour inventer de nouvelles formules à succès. Il a vécu cela avec Sixun qui a connu ses heures de gloire mais désormais, il joue la musique qu’il aime et avant tout de la guitare, des guitares toutes acoustiques ici. Comme trois potes au coin du feu, Winsberg, El Titi et Gresset rivalisent de virtuosité dans une joute amicale et conviviale en égrainant des thèmes divers et variés, de Hendrix à Ellington, de Django à... Winsberg & C°. Un vrai bonheur pour les fans de guitare, sans aucun doute.
NB : comme aux premières heures de Sixun, la pochette est signée par l’incontournable Daniel Jan : « bon esprit » :-) !!

> Such Prod SUCH007 / Harmonia Mundi

Louis Winsberg : guitares acoustiques / Antonio « El Titi » : guitare « flamenco » / Rocky Gresset : guitare « manouche »

01. Gypsy Eyes (Hendrix) / 02. Take Five (P. Desmond) / 03. Chez Loulou (Gresset) / 04. Ches Rocky (Winsberg) / 05. Nuages (D. Reinhardt) / 06. Caravan (Tizol-Ellington) / 07. Chez Titi (Winsberg) / 08. Undivel (Antonio « el Titi ») / 09. El Tigre (Winsberg) / Curtis Song (Gresset) // Enregistré les 2, 3 & 4 mai 2013 au studio Yellow sub (France).

> Liens :


> Retrouvez les Piles de Disques, des mois précédents ici !