« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » La Pile de Disques : septembre 2014

La Pile de Disques : septembre 2014

Les nouveautés du mois et quelques retardataires...

D 18 septembre 2014     H 12:25     A Thierry Giard    


La revue des 29 disques du mois.
Certains font, ont fait ou feront l’objet de chroniques (dans la rubrique Disques Livres & C°)...
Nous essayons que toutes ces parutions (plus ou moins récentes) soient présentées à nos lecteurs. C’est aussi une question de respect pour leurs auteurs et leurs éditeurs qui contribuent à faire vivre le jazz.

> Au menu et par ordre alphabétique :

Cliquez sur le titre pour accéder à la présentation :
Alexis AVAKIAN : « Digging Chami » | Kenny BARRON – Dave HOLLAND : « The Art Of Conversation » | Justin CLARK – The Tranzient ensemble : « Permenent transience » | COAX ORCHESTRA : « Lent et sexuel » | DAY & TAXI : « Artists » | Riccardo DEL FRA : « My Chet, My Song » | Stefano DI BATTISTA – Sylvain LUC : « Giu’ La Testa » | DR JOHN : « Ske-Dat-De-Dat, The Spirit of Satch » | DREISAM : « Source » | Marc DUCRET : « Tower-Bridge » | FOAIE VERDE : « Music der Sintu und Roma » | Ruthie FOSTER : « Promise of a Brand New Day » | Charlie HADEN and Jim HALL : « Charlie Haden and Jim Hall » | Clément JANINET - Benjamin FLAMENT : « Organic Anatomy » | Molly JOHNSON : « Because of Billie » | Anja LECHNER – François COUTURIER : « Moderato Cantabile – Komitas, Gurdjieff, Mompou » | Richard MANETTI : « Groove Story » | Matthieu MARTHOURET BOUNCE TRIO : « Small Streams... Big Rivers » | Katharina MASCHMEYER Quartet : « Duck on ice, flying cow » | Gilles NATUREL Contrapuntic Jazz Band : « Act 2 » | Florian PELLISSIER Quintet : « Biches Bleues » | Manuel ROCHEMAN – Nadine BELLOMBRE : « Paris – Maurice » | Simon SIEGER – Thomas WEIRICH : « Thèmes et Variations » | Jean-Sébastien SIMONOVIEZ : « Multifaces » | Baptiste TROTIGNON : « Hit » | Mark TURNER Quartet : « Lathe Of Heaven » | Jacques VIDAL : « Cuernavaca » | Elio VILLAFRANCA & The Jass Syncopators : « Caribbean Tinge : Live from Dizzy’s Club coca-Cola » | Catia WERNECK : « Tudo Bem » |


Alexis AVAKIAN : « Digging Chami » -  voir en grand cette image
Alexis AVAKIAN : « Digging Chami »
Paris Jazz Underground

Alexis AVAKIAN : « Digging Chami »

Le saxophoniste Alexis Avakian rend hommage à son arrière-grand-mère Madame Chamiram (Diggin Chami’), rescapée du génocide arménien (1915-1916). Remarquablement entouré, il approfondit (il creuse) ses liens entre le jazz et la musique de ses racines avec des interventions bien dosées d’instruments traditionnels. Un quartet que Florence Ducommun a pu apprécier en concert le 6 août dernier en Avignon (lire ici). Encore une référence de haute tenue sur le label du collectif Paris Jazz Underground !

> Paris Jazz Underground PJU014 / Absilone Socadisc

Alexis Avakian : saxophone, compositions sauf 8 / Ludovic Allainmat : piano / Mauro Gargano : contrebasse / Fabrice Moreau : batterie /+/ Artyom Minassian : doudouk sur 3 et 8 / Zadig Panossian : dhol sur 3 et 8 / Romain Pilon : guitare sur 2 et 6

01. Aware / 02. Hors Champ / 03. Digging Chami / 04. For Francis / 05. Ballade / 06. One For Youb / 07. Zeff / 08. Spring Is Here (R. Rodgers) / 09. Valse Pour Zoe // Enregistré en France (Studio de Meudon) en juillet 2013.

> Lien :

Kenny BARRON – Dave HOLLAND : « The Art Of Conversation » -  voir en grand cette image
Kenny BARRON – Dave HOLLAND : « The Art Of Conversation »
Impulse !

Kenny BARRON – Dave HOLLAND : « The Art Of Conversation »

La rencontre en studio et en duo de deux grands messieurs du jazz, à l’initiative du brillant producteur Jean-Philippe Allard qui fait renaître de ses cendres le légendaire label Impulse !. Avec Dave Holland et Kenny Barron, c’est « la rigueur artisanale du travail bien fait, musique taillée et mûrie sur scène. Les tenons et les mortaises s’emboîtent sans gémir, un travail d’orfèvre. » écrit Pierre Gros dans sa chronique du disque (13 septembre 2014 - lire ici)

> Impulse ! 0602537946648 / Universal Music France

Kenny Barron : piano / Dave Holland : contrebasse

01. The Oracle (Holland) / 02. The Only One (Barron) / 03. Rain (Barron) / 04. Segment (C. Parker) / 05. Waltz for K. W. (Dedidated to Kenny Werner) (Holland) / 06. In Walked Bud (T. Monk)/ 07. In Your Arms (Holland) / 08. Dr Do Right (Holland) / 09. Seascape (Barron) / 10. Day Dream (Strayhorn - Latouche – Ellington)

> Liens :

Justin CLARK – The Tranzient Ensemble : « Permenent transience » -  voir en grand cette image
Justin CLARK – The Tranzient Ensemble : « Permenent transience »
NeuKlang

Justin CLARK – The Tranzient Ensemble : « Permanent transience »

Avec son Tranzient Ensemble, Justin Clark vient nous rappeler qu’en 1957, Gunther Schuller n’inventa pas pour rien le terme de Troisième Courant (Third Stream). Le tromboniste s’engage ici résolument dans cette voie, entre jazz et musique classique (Monteverdi, Debussy, Stravinsky pour certaines formes orchestrales et au-delà). Un travail très recherché sur les timbres (trombone basse / percussions / violon...) et une grande liberté d’improviser dans un cadre écrit très précis.
Beau travail, assez singulier.

> NeuKlang NCD4094 / Abeille Musique

Justin Clark : trombone basse / Didier Métrailler : percussion, batterie / Loïc Defau : marimba, vibraphone, percussion / Fiona Kraege : violon / Shigeru Ishikawa : contrebasse / James Alexander : piano

01. Subzero (Schnyder-Williams) / 02. Samai Thaqil (Schnyder-Williams) / 03. Zoom Out (Schnyder-Williams) / 04. Possente Spirito (Monteverdi-Clark) / 05. Mythical Advance of an Archetypal Underdog (Kammers) / 06. In-tro-spec-tion (Clark) / 07. A Hundred Bars of Tom Everett (A. Szöllözy) / 08. Capriccio (W. Penn) / 09. Syrinx (C. Debussy) / 10. Without (M. Seigel) / 11. New Orleans (E. Bozza) // Enregistré en 2013 aux Bauer Studios de Ludwigsburg (Allemagne)

> Liens :

COAX ORCHESTRA : « Lent et sexuel » -  voir en grand cette image
COAX ORCHESTRA : « Lent et sexuel »
Coax records

COAX ORCHESTRA : « Lent et sexuel »

À l’initiative du batteur-compositeur Yann Joussein, les énergumènes (& woman) iconoclastes et impertinents du collectif COAX créent leur grande formation. « Lent et sexuel » devrait mettre vos sens en éveil ou vous hérisser le poil selon que vous appréciez ou pas les partis-pris toujours contrastés de ces musiciens qui brûlent les palissades dressées entre les styles : jazz, rock, noise, hard, disco, free... (liste non-exhaustive !). Avant de livrer ce disque « post-moderne » à vos oreilles (ou après : ça donne envie !), vous pouvez aussi aller les écouter en vrai. Ils vont parcourir quelques scènes de choix cet automne.

> Coax Records coax026co1 / www.collectifcoax.com/orchestra

Antoine Viard : saxophone / Aymeric Avice : trompette, percussions / Julien Desprez : guitare / Simon Henocq : guitare / Romain Clerc-Renaud : claviers / Xuan Lindenmeyer : basse / Rafaëlle Rinaudo : harpe électrique / Yann Joussein : batterie, composition

01 . lent et sexuel / 02 . intro / 03 . dicoax / 04 . funky / 05 . musique d’ascenseur / 06 . rituel / 07 . fable / 08. yoyochie / 09. coccibelle // Enregistré du 26 au 28 mai 2014 à la Dynamo de Banlieues Bleues (Pantin – France)

> Lien :

DAY & TAXI : « Artists » -  voir en grand cette image
DAY & TAXI : « Artists »
Percaso Production

DAY & TAXI : « Artists »

Christoph Gallio publie les traces toujours fort intéressantes de son travail sur son label Percaso Productions. Il a modifié en 2013 la composition de son trio Day & Taxi créé en 1988. Avec cette formation, il propose une musique très travaillée sur des structures rythmiques et mélodiques en ruptures et contrastes (couleurs des différents saxophones). Un travail présenté ici dans un double album à travers des plages qui privilégient souvent la concision. Après le disque « Road Works » (collaboration avec le vidéaste Beat Streuli - cf. février 2014), il faudra continuer à suivre ce musicien !

> Percaso Production 31-32 (2 CDs) / www.gallio.ch - percaso@access.ch

Christoph Gallio : saxophones alto, baryton, soprano et C-Melody / Silvan Jeger : contrebasse / David Meier : batterie

CD1 : 01. An Meinen Nassen Schuhspitzen / 02. Long Distance / 03. Gobi In Gabi / 04. Cheap Metal Glass / 05. Walking With Beth (for Elsbeth Voerkel) / 06. Feldfrau / 07. Free / 08. Drummer’S Heart (or Matthias Gallati) / 09. La Fabrique Des Ornements (for Alain Huck) / 10. Die Zeichnerin (for Nanne Meyer) / 11. Death Ghost / 12. Groove For W (for Michael Wertmüller) / 13. Lisa In Pisa (for Lisa Schiess) / 14. Hansnah (for Hans Benda) / 15. Jimmy (for Jimmy Guiffre)
CD2 : 01. Peine / 02. 60 Beats & 60 Notes (for Marco Käppelli) / 03. Andre’s B (for André Behr) / 04. Melody / 05. Bb (for Beat Blaser) / 06. 18807 (for Anne Hoffmann) / 07. Fermatas For Hideto (for Hideto Heshiki) / 08. One More For Emil (for Emil Rey) / 09. Melody (Drums) / 10. Hügel / 11. Beat A Beat On Beat For Beat (for Beat Streuli) / 12. Piriority (for Piroska Boros) / 13. Gabi In Gobi (for Gabi Fuhrimann) / 14. Vero Vera ? (for Vera Kappeler) / 15. Flower Stand // Enregistré au studio Percaso à Baden (Suisse) du 20 au 22 septembre 2013.

> Lien :

Riccardo DEL FRA : « My Chet, My Song » -  voir en grand cette image
Riccardo DEL FRA : « My Chet, My Song »
Cristal records

Riccardo DEL FRA : « My Chet, My Song »

« J’ai essayé de concevoir un univers sonore où les standards prennent à la fois une dimension, une épaisseur et un velouté nouveaux avec une orchestration où les voix du jazz et du classique s’imbriquent avec mes propres compositions, tonales et relativement simples. Un travail sur la forme avec des couleurs modernes, basé sur un répertoire de standards que chacun connaît et d’où naissent de nouvelles compositions. » (Riccardo Del Fra - entretien avec Pierre Gros, mai 2012). Créé à Marciac en 2011 avec Roy Hargrove, ce projet nous arrive sur disque avec Airelle Besson, impériale à la trompette pour donner la réplique à l’alto lumineux de Pierrick Pédron, le piano subtil de Bruno Ruder et la batterie légendaire de Billy Hart. Un disque remarquable, parfaitement équilibré !

> Cristal Records CR 229 / Harmonia Mundi

Airelle Besson : trompette / Pierrick Pédron : saxophone alto / Bruno Ruder : piano / Billy Hart : batterie / Riccardo Del Fra : contrebasse / Deutsches Filmorchester Babelsberg / Torster Scholz : premier violon

01. I’m A Fool To Want You (Jack Wolf- Joel Herron -Franck Sinatra) / 02. Love For Sale - Wayne’s Whistle (Cole Porter-Riccardo Del Fra) / 03. I Remember You (Victor Schertzinger-Johnny Mercer) / 04. Wind On An Open Book (Riccardo Del Fra) / 05. For All We Know (J. Fred Coots-Sam M.Lewis) / 06. But Not For Me - Oklahoma Kid (G & I Gershwin - Riccardo Del Fra) / 07. The Bells And The Island (Riccardo Del Fra) / 08. My Funny Valentine (Richard Rodgers - Lorenz Hart)

> Liens :

Stefano DI BATTISTA – Sylvain LUC : « Giu' La Testa » -  voir en grand cette image
Stefano DI BATTISTA – Sylvain LUC : « Giu’ La Testa »
Just Looking Productions

Stefano DI BATTISTA – Sylvain LUC : « Giu’ La Testa »

Giu’ La Testa réunit deux pointures du jazz actuel qui n’ont plus à faire leurs preuves : le guitariste Sylvain Luc et le saxophoniste Stefano Di Battista. Avec le soutien d’une rythmique sans failles (mais peut-être un peu « raide » parfois), ils donnent libre cours à leur imagination fertile sur la thématique des musiques de films. Après une ouverture très funky en référence à Ray Charles, ils égrènent des mélodies en jouant sur les contrastes pour composer une album d’un intérêt certain sans concessions à la facilité.

> Just Looking JLP09 / Harmonia Mundi (parution le 23/09/2014)

Sylvain Luc : guitare / Stefano Di Battista : saxophone alto / Daniele Sorrentino : basse, contrebasse / Pierre-François Dufour : batterie et violoncelle

01. I got a woman (Ray Charles- R. Richards J.) / 02. Touch Her Soft Lips and Parts (W. Walton) / 03. Dingo Rock (M. Legrand) / 04. Love theme for Nata (E. Morricone) / 05. Arrivederci (Di Battista) / 06. Giu la Testa (E. Morricone) / 07. Sauvage (S. Luc) / 08. La chanson des jumelles (M. Legrand) / 09. Otto e Mezzo (N. Rota) / 10. Fresh (S. Luc)

> Liens :

DR JOHN : « Ske-Dat-De-Dat, The Spirit of Satch »  -  voir en grand cette image
DR JOHN : « Ske-Dat-De-Dat, The Spirit of Satch »
Proper Records

DR JOHN : « Ske-Dat-De-Dat, The Spirit of Satch »

Si, pour des raisons économiques et matérielles, Dr John tourne avec des formations aux dimensions raisonnables (en sextet cette année, à Coutances), il ne manque pas l’occasion de réunir une incroyable assemblée de musiciens-amis, sur ce disque en particulier. Le sorcier-griot-pianiste-vocaliste de la Nouvelle-Orleans reprend ici le répertoire le plus « populaire » de Louis Armstrong (alias Satchmo) pour offrir un feu d’artifice assez exubérant qui reflète toute la diversité des musiques de NOLA : le présent et le passé se mixent et ça marche ! Même la rythmique de Ahmad Jamal (Veal-Riley) est incluse dans cet improbable patchwork musical. Haut en couleurs !

> Proper Records PRPCD100 / Differ-Ant

Dr. John : piano, clavier RMI, voix, arrangements /+ selon les plages/ The Blind Boys of Alabama : voix / Mike Ladd, Telmary, Bonnie Raitt, Anthony Hamilton, The McCrary Sisters, Ledisi, Shemekia Copeland : voix / Bobby Floyd, Ivan Neville : orgue Hammond B3 / Derwin “Big D.” Perkins : guitare / Reginald Veal : contrebasse, basse / Herlin Riley : batterie / Sarah Morrow : trombone / Arturo Sandoval, Terence Blanchard, James “12” Andrews, Nicholas Payton, Barney Floyd, Eric Lucero : trompette / Wendell Brunious : bugle / Khari Allen Lee, Ed Petersen, Carl A. Blouin, Sr. : saxophones / Poncho Sanchez : percussions / Dirty Dozen Brass Band : cuivres et percussion

01. What A Wonderful World - feat. Nicholas Payton and The Blind Boys of Alabama / 02. Mack The Knife - feat. Terence Blanchard and Mike Ladd / 03. Tight Like This - feat. Arturo Sandoval and Telmary / 04. I’ve Got The World On A String - feat. Bonnie Raitt / 05. Gut Bucket Blues - feat. Nicholas Payton / 06. Sometimes I Feel Like A Motherless Child - feat. Anthony Hamilton / 07. That’s My Home - feat. Wendell Brunious and The McCrary Sisters / 08. Nobody Knows The Trouble I’ve Seen - feat. Ledisi and The McCrary Sisters / 09. Wrap Your Troubles in Dreams - feat. Terence Blanchard and The Blind Boys of Alabama / 10. Dippermouth Blues - feat. James “12” Andrews / 11. Sweet Hunk O’Trash - feat. Shemekia Copeland / 12. Memories Of You -
feat. Arturo Sandoval / 13. When You’re Smiling (The Whole World Smiles With You) - feat. Dirty Dozen Brass Band
// Enregistré aux Esplanade Studios, New Orleans (USA) du 10 au 13 décembre 2013 et les 2 et 3 janvier 2014.

> Liens :

DREISAM : « Source » -  voir en grand cette image
DREISAM : « Source »
Diapason

DREISAM : « Source »

Il y a tout d’abord l’objet qui vous surprend par sa sobriété esthétique et le subtil pliage qui vous offre le disque que l’on pose ensuite irrésistiblement sur sa platine. Dreisam est un trio sans basse. Autant dire que le piano volubile, virtuose et « orchestral » de Camille Thouvenot occupe l’espace pendant que la batterie de Zaza Desiderio tisse une toile rythmique raffinée. La musique de Dreisam repose sur un jeu de rôles très sophistiqué dans lequel le saxophone de Nora Kamm, allemande désormais lyonnaise, se faufile, ondule, virevolte avec agilité. Une musique dense et toujours très mélodique, superbement enregistrée à La Buissonne par les experts de ce studio magique.

> Diapason DIA002 / Absilone Socadisc

Nora Kamm : saxophones / Camille Thouvenot : piano / Zaza Desiderio : batterie

01. Déménagement / 02. Primavera / 03. Realidade / 04. Corazón / 05. Allein in Belgrad / 06. Pauline / 07. Crazy Bob / 08. Schöne Frau / 09. Tout Petit Bout / 10. Bergerio // Enregistré aux Studios La Buissonne (Pernes-Les-Fontaines, 84) en mai 2013.

> Lien :

Marc DUCRET : « Tower-Bridge » -  voir en grand cette image
Marc DUCRET : « Tower-Bridge »
Ayler Records

Marc DUCRET : « Tower-Bridge »

Et voilà donc le dernier (?) volume de la série des « Tower » (voir ici - article de Philippe Paschel). Quatre volumes enregistrés entre 2010 et 2012 auxquels s’ajoute celui-ci avec une formation internationale de 12 musiciens (concerts de novembre 2012). Rappelons (?) que cette ouvre ambitieuse et remarquable à tous points de vue s’appuie sur les écrits de Vladimir Nabokov (Ada ou l’ardeur : chronique familiale - 1969). De la musique sans texte « mais une sorte de miroir sonore des techniques narratives de Nabokov » écrit Marc Ducret. Écriture sophistiquée donc, ouverte à l’expression assez libre des remarquables solistes de cet ensemble hors-pair. La clé de voûte d’une œuvre assez monumentale, sans doute.

> Ayler Records AYLCD-139-140 / Orkhêstra

Kasper Tranberg : trompette / Dominique Pifarély : violon / Tim Berne : saxophone alto / Matthias Mahler : trombone / Fidel Fourneyron : trombone / Alexis Persigan : trombone / Frédéric Gastard : saxophone basse / Antonin Rayon : piano / Sylvain Lemêtre : percussion / Tom Rainey : batterie / Peter Bruun : batterie / Marc Ducret : guitare électrique

CD1 : 01. Sur l’Electricité / 02. Real Thing #1 / 03. Real Thing #2
CD 2 : 01. Real Thing #3 / 02. Softly Her Tower Crumbled in the Sweet Silent Sun / 3. L’Ombra di Verdi // Enregistré à Pôle Sud, Strasbourg, le 15 novembre 2012 et à la Salle Paul Fort, Nantes, le 21 novembre 2012.
NB : le disque donne un lien et un code pour visionner le film de Sylvain Lemaire « Tower in a mist » réalisé au cours de la tournée 2012.

> Liens :

FOAIE VERDE : « Music der Sintu und Roma » -  voir en grand cette image
FOAIE VERDE : « Music der Sintu und Roma »
Chaos records

FOAIE VERDE : « Music der Sintu und Roma »

Une parenthèse dans ce monde nourri de jazz : un voyage dans les musiques de « gens du voyage ». Foaie Verde (feuille verte et une certaine idée de l’extase en roumain) est un sextuor de brillants musiciens allemands passionnés des musiques des Roms et autres manouches dans leur forme la plus populaire mais néanmoins quasiment savante. Dépaysant...

> Chaos records CACD8426 / Abeille Musique

Sebastian Klein : violon / Felix Borel : violon / Katalin Horvath : voix / Frank Wekenmann : guitare / Vladimir Trenin : bajan / Veit Hübner : contrebasse

01. Suita instrumentala / 02. Tchiki Tchiki / 03. Solnishka / 04. Hora lui Caliu / 05. Pelin beau / 06. Mademoiselle de Bucarest / 07. Invartita lui Titrus / 08. Marjanja / 09. Hora moldovenesca / 10. Ja vstretil vas Mama / 11. Durme Durme // Enregistré en Allemagne.

> Liens :

Ruthie FOSTER : « Promise of a Brand New Day » -  voir en grand cette image
Ruthie FOSTER : « Promise of a Brand New Day »
Blue Corn Music

Ruthie FOSTER : « Promise of a Brand New Day »

Pour ce nouvel album, la chanteuse-blueswoman et guitariste Ruthie Foster a confié la production à Meshell N’Degeocello, bassiste-vocaliste décidément incontournable (Cf. le prochain album du pianiste Jason Moran ! Elle est aussi aux commandes !). Pas de grandes surprises ici mais du blues moderne qui a pris le meilleur des musiques actuelles (folk, pop, soul). La voix a du caractère et la production reste sobre et authentique. Un disque qui est loin de nous déplaire !

> Blue Corn Music

Ruthie Foster : voix / Meshell N’Degeocello : basse, production /+/ Chris Bruce : guitare / Jebin Bruni : claviers / Ivan Edwards : batterie / Nayanna Holley : chœurs / Doyle Bramhall II : guitare sur 2 / Toshi Reagon : voix sur 12

01. Singing The Blues / 02. Let Me Know / 03. My Kinda Lover / 04. The Guetto / 05. Outlaw / 06. Second Coming / 07. It Might Not Be Right / 08. Learning to Fly / 09. Believe / 10. Brand New Day / 11. Complicated Love / 12. New

> Lien :

Charlie HADEN and Jim HALL : « Charlie Haden and Jim Hall » -  voir en grand cette image
Charlie HADEN and Jim HALL : « Charlie Haden and Jim Hall »
Impulse !

Charlie HADEN and Jim HALL : « Charlie Haden and Jim Hall »

On lira la chronique écrite très récemment par Pierre Gros (13 septembre 2014), très enthousiaste à propos de ce disque (OUI, on aime !)... On le comprend et on partage son avis. « Cet enregistrement à présent historique devant le public Montréalais, d’un silence et respect presque monacal, pourrait tenir lieu de testament (lire la suite...) ». Jim Hall nous a quittés en décembre 2013 et Charlie Haden le 11 juillet dernier.
Merci encore à Jean-Philippe Allard (Impulse !) de nous livrer aujourd’hui cette perle enregistrée en 1990.

> Impulse ! 0602537894925 / Universal Music France (parution le 20 septembre 2014)

Charlie Haden : contrebasse / Jim Hall : guitare

01. Bemsha Swing (Thelonious Monk - Denzil Best) / 02. First Song (Charlie Haden) / 03. Turnaround (Ornette Coleman) / 04. Body and Soul (John Green - Edward Heyman - Robert Sour) / 05. Down from Antigua (Jim Hall) / 06. Skylark (Hoagy Carmichael - Johnny Mercer) / 07. Big Blues (Jim Hall) / 08. In the Moment (Charlie Haden) // Enregistré live au Festival de Montréal en 1990

> Liens :

Clément JANINET - Benjamin FLAMENT : « Organic Anatomy » -  voir en grand cette image
Clément JANINET - Benjamin FLAMENT : « Organic Anatomy »
Autoproduction

Clément JANINET - Benjamin FLAMENT : « Organic Anatomy »

Encore un duo direz-vous ? Oui, mais quel duo ! Benjamin Flament et Clément Janinet : ces deux-là possèdent les qualités de la jeune génération de jazzmen passés dans les meilleures écoles mais qui gardent une envie de jouer et d’inventer en musique qui rend leurs projets passionnants. Ce duo est une très belle surprise. Formule qu’on penserait ardue et atypique (vibraphone-violon et autres bricoles) mais captivante dès la première écoute. Les deux compères ont choisi un répertoire varié, de F. Mompou à Hermeto Pascoal, d’eux-mêmes à Ellington.
C’est inventif, enjoué, mélodique, créatif et très positif ! Ça fait du bien !

> Autoproduction / www.benjaminflament.com

Clément Janinet : violon / Benjamin Flament : vibraphone, percussions

01. Gignolesque (J. Florent) / 02. Musica callada XV (F. Mompou) / 03. Dancers in love (D. Ellington) / 04. Arthel (B. Flament) / 05. Le funambule (B. Flament) / 06. Metche new (Téshomé Sissay) / 07. la 380 (B. Flament) / 08. Andromede (C. Janinet) / 09. Banian tree (Boisseau - Florent - Janinet)/ 10. O ovo (H. Pascoal) // Enregistré en 2012 à l’Abbaye de Corbigny (Nièvre – France)

> Lien :

Molly JOHNSON : « Because of Billie » -  voir en grand cette image
Molly JOHNSON : « Because of Billie »
Universal

Molly JOHNSON : « Because of Billie »

Parce qu’elle a une dette envers Billie Holiday (« J’existe grâce à Billie » dit-elle), la chanteuse canadienne Molly Johnson lui dédie cet album très raffiné, produit avec minutie jusqu’au mimétisme de la pochette : l’identification au modèle est totale. Sur un répertoire emprunté à Lady Day, elle s’exprime dans un contexte brillant, jusqu’au clinquant parfois... Peut-être un peu trop luxueux, calculé, étudié pour que l’hommage sonne juste. Belle voix néanmoins !

> Universal 0602537871339 / Universal Music France

Molly Johnson : voix / Mike Downes : contrebasse / Colleen Allen : cuivres, accordéon / Robi Botos : Piano / Terry Clarke : batterie /+ ?/

01. Body & Soul / 02. What a little moonlight can do / 03. Fine & Mellow / 04. Them there eyes / 05. You’ve changed / 06. God Bless the child / 07. How deep is the ocean / 08. Strange fruit /09. Lady sings the blues / 10. Do nothing’til you hear from me / 11. You go to my head / 12. They can’t take that away from me / 13. Now or never / 14. Don’t explain

> Lien :

Anja LECHNER – François COUTURIER : « Moderato Cantabile – Komitas, Gurdjieff, Mompou » -  voir en grand cette image
Anja LECHNER – François COUTURIER : « Moderato Cantabile – Komitas, Gurdjieff, Mompou »
ECM New Series

Anja LECHNER – François COUTURIER : « Moderato Cantabile – Komitas, Gurdjieff, Mompou »

Le nom de François Couturier nous ramène inévitablement au jazz mais ce disque en duo avec Anja Lechner est essentiellement à référer à la musique dite « classique-savante ». Il n’en demeure pas moins que cette nouvelle production pour ECM (New series) est de toute beauté : poétique, lyrique, nostagique. Superbe !

> ECM New Series 2367 – CD 481 0992 / Universal Music France

Anja Lechner : violoncelle / François Couturier : piano

01. Sayyid chant and Dance N°3 – Hymn n°7 (G.I. Gurdjeff) / 02. Voyage (Couturier) / 03. Chinar es (Komitas) / 04. Cancion y danza VI (F. Mompou) / 05. Musica Callada XXVIII (Mompou) / 06. Soleil Rouge (Couturier) / 07. Papillons (Couturier) / 08. Night procession – Hymn n°8 (Gurdjeff) / 09. N°11 – Fêtes lointaines (Gurdjeff – Mompou) / Impressions intimas XIII ’Secreto’ (Mompou) // Enregistré en novembre 2013 à Lugano (Suisse)

> Liens :

Richard MANETTI : « Groove Story » -  voir en grand cette image
Richard MANETTI : « Groove Story »
Label Bleu

Richard MANETTI : « Groove Story »

Plus de deux ans se sont écoulés depuis la publication du disque « Why Note », chez Label Bleu également. On retrouve la même équipe (avec Didier Lockwood en invité) pour nous raconter à leur façon « une » histoire du groove. La musique sonne assez électrique, sorte de fusion des années 2000 qui met bien en valeur les qualités d’un Richard Manetti, brillant guitariste bien né qui a des amis qui savent s’exprimer avec élégance et verve. Sans surprises mais pas sans intérêt.

> Label Bleu LBLC6718815 / L’Autre Distribution

Richard Manetti : guitares, compositions sauf 4, 8, 10 / Stéphane Guillaume Saxophones ténor et soprano / Fred D’Oelsnitz : piano, Fender Rhodes / Jean-Marc Jaffet : basse / Yoann Serra : batterie /+/ Didier Lockwood : violon sur 2 / Cédric Le Donne : pandeiro sur 10

01. Bad town / 02. For JM / 03. Sadness / 04. Loupgaloo (D’Oelsnitz)/ 05. Italian Prelude /06. Night come back / 07. Ocean / 08. Dendrolague (Guillaume) / 09. Sun of the road / 10. Emilio (Jaffet) // Enregistré en France en 2013 ?

> Lien :

Matthieu MARTHOURET BOUNCE TRIO : « Small Streams... Big Rivers » -  voir en grand cette image
Matthieu MARTHOURET BOUNCE TRIO : « Small Streams... Big Rivers »
K.Laser Bartok Records

Matthieu MARTHOURET BOUNCE TRIO : « Small Streams... Big Rivers »

Matthieu Marthouret veut affirmer sa différence parmi les organistes actuels. C’est tout à son honneur. À son orgue, il ajoute des sonorités de claviers un peu « vintage » qui élargissent joliment sa palette sonore pour une balade à trois copains entre jazz qui swingue et musiques plus funky aux couleurs chatoyantes parfois (Tropicalia). Le trio est très prometteur et la musique de ce disque très recommandable est déjà la preuve d’une certaine maturité. Il devrait séduire un public assez large sans concessions à la facilité.

> K.Laser Bartok Records 004 / www.matthieumarthouret.com

Matthieu Marthouret : orgue et claviers / Toine Thys : saxophone ténor / Gautier Garrigue : batterie

01. This Guy’s In Love With You (B. Bacharach) / 02. Star Animal (Thys) / 03. Years (Thys) / 04. Tropicalia (B. Hansen) / 05. Prélude en Ut Mineur / 06. Bounce Four / 07. Joe / 08. Visions (S. Wonder) / 09. Six For Bill / 10. Bounce Neuf // Enregistré en France en février 2014.

> Lien :

Katharina MASCHMEYER Quartet : « Duck on ice, flying cow » -  voir en grand cette image
Katharina MASCHMEYER Quartet : « Duck on ice, flying cow »
NeuKlang

Katharina MASCHMEYER Quartet : « Duck on ice, flying cow »

Nous évoquions Nora Kamm un peu plus haut (Dreisam), voici une autre excellente saxophoniste allemande, Katharina Maschmeyer qui en est à son troisième disque en studio avec ce quartet. Cette fois, les influences seraient plus funk et rock selon K. Maschmeyer. Ne connaissant pas les deux autres disques, on la croit ! La musique est travaillée et mise en place avec soin. Les musiciens sont brillants mais nous n’avons pas ressenti cette pointe d’émotion ou de surprise qui fait la différence...

> NeuKlang NCD4086 / Abeille Musique

Katharina Maschmeyer : saxophones ténor et soprano, clarinette basse, compositions 1, 2, 5, 6, 8 / Nils Pollheide : guitare, compositions 3, 4, 7, 10 / Philipp Rüttgers : Fender Rhodes, synthétiseur basse, composition 9 / Jens Otto : batterie

01. Wish / 02. Potter’S Magic Tricks / 03. Open Road / 04. No 9 / 05. Blowball / 06. Shaping Sounds / 07. Duck On Ice, Flying Cow / 08. Poetry Of The Dark Season / 09. Soul Dance / 10. Spring Thing // Enregistré en octobre 2013 en Allemagne.

> Liens :

Gilles NATUREL Contrapuntic Jazz Band : « Act 2 » -  voir en grand cette image
Gilles NATUREL Contrapuntic Jazz Band : « Act 2 »
Space Time Records

Gilles NATUREL Contrapuntic Jazz Band : « Act 2 »

En choisissant de constituer ce sextet sans instrument harmonique, le contrebassiste Gilles Naturel, pourtant complice de pianistes renommés, met en avant toutes ses qualités d’arrangeur et de coloriste. Les jeux de timbres et les subtilités de l’écriture contrapuntique (héritage des musiques du passé) donnent à cet ensemble toute son originalité. Le répertoire reste très attaché aux fondamentaux du swing et aux thèmes du jazz mais puise sa matière dans la musique de la Renaissance (Gaillarde de Gesualdo) ou chez Maurice Ravel (Sainte). Gilles Naturel a aussi fait appel à son ami saxophoniste Lenny Popkin, invité de marque dont la sonorité héritée de Lester Young vient enrichir la palette de cet ensemble remarquablement équilibré.

> Space Time Records / SocaDisc (parution le 29/092014)

Gilles Naturel : contrebasse / Guillaume Naturel : saxophone ténor / Fabien Mary : trompette / Jerry Edwards : trombone / Bastien Stil : tuba / Donald Kontomanou : batterie /+/ Lenny Popkin : saxophone ténor

01. Donna Lee / 02. Gaillarde / 03. Canicule / 04. The Very Thought of You / 05. The Duke / 06. Bolerobot / 07. Careme à Belleville / 08. I Surrender Dear / 09. Jitterbug Waltz / 10. Sous une feuille / 11. PM 10 / 12. Body and Soul / 13. Ouf Blues / 14. Sainte // Enregistré en France en 2013

> Liens :

Florian PELLISSIER Quintet : « Biches Bleues » -  voir en grand cette image
Florian PELLISSIER Quintet : « Biches Bleues »
Heavenly Sweetness

Florian PELLISSIER Quintet : « Biches Bleues »

Dans nos chroniques d’avril 2012, nous remarquions le premier disque de Florian Pellissier, « Le diable et son train ». Ce grand admirateur du Miles Davis des années 50-60 récidive brillamment encore avec une équipe de garçons à la solide réputation (méritée) dans le jazz hexagonal. On notera cependant une tendance à s’écarter des modèles Davis/Hancock/Shorter façon 60’s avec de nouvelles compositions et une reprise de la « Valse pour Hélène » de Gef Gilson, musicien disparu auquel Florian Pellissier doit beaucoup. Un disque de fort belle facture !

> Heavenly Sweetness / www.heavenly-sweetness.com

Yoann Loustalot : trompette, bugle / Christophe Panzani : saxophones ténor et soprano / Florian Pellissier : piano, compositions sauf 3 et 8 / Yoni Zelnik : contrebasse / David Georgelet : batterie

01. J’ai du rêver / 02. Sorcière Sorcière / 03. Valse pour Hélène (Jef Gilson) / 04. Biches Bleues / 05. Arumis / 06. Six Jours Après La Guerre / 07. Un Roman Inachevé /08. Dance Cadaverous (W. Shorter) / 09. Cinq Minutes Avant La Fin // Enregistré en France en 2013 ou 2014 (?)

> Lien :

  • www.heavenly sweetness.com

Manuel ROCHEMAN – Nadine BELLOMBRE : « Paris – Maurice » -  voir en grand cette image
Manuel ROCHEMAN – Nadine BELLOMBRE : « Paris – Maurice »
Berlioz Production

Manuel ROCHEMAN – Nadine BELLOMBRE : « Paris – Maurice »

Le pianiste Manuel Rocheman s’associe ici avec une chanteuse Mauricienne d’où le titre Paris-Maurice. C’est à l’occasion d’un concert sur l’Île Maurice dans le cadre d’un échange culturel qu’il a pu rencontrer la chanteuse Nadine Bellombre avec laquelle il a enregistré ce disque chaleureux et fort agréable qui n’apporte cependant pas grand chose de neuf. Le pianiste semble tout à fait à son aise dans ce contexte un peu « exotique ». À écouter cependant.

> Berlioz Production BPJ1272014/1 / Rue Stendahl

Manuel Rocheman : piano / Nadine Bellombre : voix sauf 2 / Kersley Palmyre : basse / Maurice « Momo » Manancourt : batterie sur 3, 4, 5, 8, 10 / Christophe Bertin : batterie sur 1, 2, 6, 7, 9 / Marie-Luce Faron : voix sur 4 / Patrick Desvaux : guitare sur 6 / Olivier Ker Ourio : harmonica sur 10 / Samuel Laval : saxophone alto sur 1 et 8

01. Ene Zoli Reve (Rocheman / Bellombre) / 02. Just Love (Rocheman) / 03. La Mer La (Bellombre) / 04. Can’T Hide Love (Scaborough) / 05. Mo Le Ou (Bellombre) / 06. Come Together (Lennon - Mc Cartney) / 07. Nadine (Rocheman / Bellombre) / 08. Ki To Le (Bellombre) / 09. Nature Boy (Ahbez) / 10. The Island (Lins - Bergman) / 11. Send In The Clowns (Sondheim) // Enregistré du 21 au 24 juillet 2013 au Capricorn Studio, Pereybère, Île Maurice

> Liens :

Simon SIEGER – Thomas WEIRICH : « Thèmes et Variations » -  voir en grand cette image
Simon SIEGER – Thomas WEIRICH : « Thèmes et Variations »
Label Durance

Simon SIEGER – Thomas WEIRICH : « Thèmes et Variations »

Simon Sieger et Thomas Weirich sont deux membres très actifs de la compagnie Nine Spirit qu’anime le saxophoniste Raphaël Imbert. Polyinstrumentiste, Simon Sieger laisse de côté le trombone et l’orgue sur lesquels il excelle pour nous épater au piano. Ce musicologue spécialiste de Sun Ra a intégré les bases de l’histoire du jazz, du stride au free, et s’exprime de manière très personnelle sans perdre le fil de son swing très élastique. Son complice Weirich ne joue que de la guitare mais en explore tous les recoins et extensions possibles pour s’inventer un langage singulier à la rusticité sophistiquée. Entre la joute musicale et le cheminement amical complice mais parsemé d’embûches, ces deux-là réinventent la formule piano-guitare dans un disque constamment original. Bravo !

> Label Durance SW012014 / Orkhêstra

Simon Sieger : piano / Thomas Weirich : guitare

01. Idd Ly (T. Chapin) / 02. Dark Was The Night (Blind Willie Johnson) / 03. Appel Indirect (Django Reinhardt) / 04. Inflated Tear (Roland Kirk) / 05. Round Trip (O. Coleman) / 06. Fisherman Song (trad. Chine) / 07. Variation Sans Thèmes (Weirich - Sieger) // Enregistré à Chateau-Arnoux (04) le 29 juillet 2013.

> Liens :

Jean-Sébastien SIMONOVIEZ : « Multifaces » -  voir en grand cette image
Jean-Sébastien SIMONOVIEZ : « Multifaces »
Hâtive !

Jean-Sébastien SIMONOVIEZ : « Multifaces »

Il n’a jamais été aussi simple de produire des disques. Ça explique la multiplication du nombre de labels et des autoproductions. On peut se demander justement si la sortie de ce disque n’est pas un peu « Hâtive » ! Jean-Sébastien Simonoviez et sa fille Clara ont invité les copains pour une séance « à la cool »... des pièces composées sur place et ça roule... Ce sont d’excellents musiciens donc la musique est bien faite mais on pouvait attendre plus de consistance et de surprises...

> Hâtive ! JS04-1-1 / Beleive - www.hative.fr/multifaces

Jean-Sébastien Simonoviez : piano, voix, compositions, arrangements / Clara Simonoviez : voix / Jean-Paul Adam : saxophone alto / François-Régis Gallix : contrebasse

01. (H)Opening / 02. Dolmen / 03. Le Message / 04. Léonard / 05. Vortex / 06. Forces / 07. Onirisme // Enregistré en France, dans l’Aude, en 2014

> Lien :

Baptiste TROTIGNON : « Hit » -  voir en grand cette image
Baptiste TROTIGNON : « Hit »
Naïve

Baptiste TROTIGNON : « Hit »

Rien à voir avec les tubes du Hit-Parade. Ce « Hit » fait référence à la frappe percussive, élément fondamental du son et du rythme... qui est confié ici à un expert unanimement salué : Jeff Ballard ! À la contrebasse, Thomas Bramerie assure sans faille la conduite du groove qui est une base de cet ensemble de compositions de Baptiste Trotignon, pianiste toujours brillant et inspiré. Un disque qui ne décevra pas mais pourra surprendre par le recours à un traitement électronique du son. Une touche « moderne » sans doute.

> Naïve NJ624471 / Naïve

Baptiste Trotignon : piano / Thomas Bramerie : contrebasse / Jeff Ballard : batterie

01. Choral / 02. Abracadabra / 03. Paul / 04. Spleen / 05. Air / 06. Busy Brain / 07. Happy Rosalie / 08. Liquid / 09. Solid / 10. Desillusion / 11. Choral again

> Liens :

Mark TURNER Quartet : « Lathe Of Heaven » -  voir en grand cette image
Mark TURNER Quartet : « Lathe Of Heaven »
ECM

Mark TURNER Quartet : « Lathe Of Heaven »

L’ordre alphabétique de cette revue de disques rapproche Baptiste Trotignon et Mark Turner, musiciens qui ont noué une vraie complicité en duo. Le saxophoniste propose ici son premier disque en quartet sur ECM, sans piano mais avec une formidable rythmique (Joe Martin / Marcus Gilmore) et la trompette du très brillant Avishai Cohen. « Lathe of Heaven » tire son intitulé d’une nouvelle de Ursula K. Le Guin (1971). Le musique écrite par Mark Turner, un des saxophonistes ténor les plus marquants de notre époque, est, dit-il « une musique héritée du passe mais dans l’esprit du moment ». En tout les cas, c’est une réussite et un disque indispensable qui marque cette rentrée 2014.

> ECM 378 0663 / Universal Music France

Mark Turner : saxophone ténor / Avishai Cohen : trompette / Joe Martin : contrebasse / Marcus Gilmore : batterie

01. Lathe of Heaven / 02. Year of the Rabbit / 03. Ethan’s Line / 04. The Edenist / 05. Sonnet for Stevie / 06. Brother Sister 2 // Enregistré en juin 2013 aux Avatar Studios, New-York (USA)

> Liens :

Jacques VIDAL : « Cuernavaca » -  voir en grand cette image
Jacques VIDAL : « Cuernavaca »
Soupir Editions

Jacques VIDAL : « Cuernavaca »

En juin 2006, le contrebassiste Jacques Vidal avait déjà rendu hommage à son « idole » Charles Mingus avec « Mingus Spirit » paru à l’époque chez Nocturne (lire ici). Le label a disparu mais la passion pour la musique du grand Charlie reste intacte. Il reprend ici quelques grands « tubes mingusiens » entrecoupés de compositions-hommages avec un quartet auquel s’ajoute un bouquet de voix, une section de voix pourrait-on dire, qui donne à ce disque une couleur originale. Un disque qui paraît alors que Frédéric Sylvestre, complice de toujours de Jacques Vidal (présent sur Mingus Spirit) vient de nous quitter le 27 août.

> Soupir Editions S227 / Abeille Musique

Isabelle Carpentier : voix / Pierrick Pédron : saxophone alto / Daniel Zimmermann : trombone / Jacques Vidal : contrebasse / Xavier Dessandre-Navarre : batterie et percussions / Nathalie Jeanlys : chant soprano / Stéphanie Bowrin : chant alto / Allen Hoist : chant ténor / Thierry François : chant basse

01. Wednesday Night Prayer Meeting & Better Git Hit in Your Soul (Mingus) / 02. Cuernavaca (Vidal)/ 03. Devil Woman (Mingus) / 04. Eclipse (Mingus) / 05. Strange Man (Vidal) / 06. O.P. (Mingus) / 07. Ecclusiastics (Mingus) / 08. For Lester (Vidal) / 09. Goodbye Pork Pie Hat (Mingus) // Enregistré à Paris en mai 2014.

> Liens :

Elio VILLAFRANCA & The Jass Syncopators : « Caribbean Tinge : Live from Dizzy's Club coca-Cola » -  voir en grand cette image
Elio VILLAFRANCA & The Jass Syncopators : « Caribbean Tinge : Live from Dizzy’s Club coca-Cola »
Motema

Elio VILLAFRANCA & The Jass Syncopators : « Caribbean Tinge : Live from Dizzy’s Club coca-Cola »

Le pianiste Elio Villafranca est considéré Outre-Atlantique comme une « étoile montante » du jazz. Cubain d’origine, musicien virtuose, compositeur inspiré, il marie avec finesse la musique de ses racines et le jazz le plus intègre, sans concessions à la mode en privilégiant les instruments acoustiques et la force du jeu collectif. Si la démarche n’est pas neuve (bien d’autres l’ont fait avant lui), le résultat est tout à fait convaincant et Caribbean Tinge est un des meilleurs disques de jazz de cette rentrée 2014 (oui, encore un !). D’ailleurs, l’éditeur ne manque pas d’inscrire sur la pochette les encouragements et félicitations de deux « parrains » de choix : Chick Corea et Wynton Marsalis !

> Motema 233864 / Harmonia Mundi

Elio Villafranca : piano et compositions avec, selon les plages / Vincent Herring : saxophone alto / Lewis Nash ou Willie Jones III : batterie / Anthony Carrillo : conga, barril / Terell Stafford, Sean Jones : trompette / Greg Tardy : saxophone ténor / Nelson Gonzalez, Camilo Molina-Gatan, Juango Gutierrez : barril / Carlos Henriques, Gregg August : basse, contrebasse / Jonathan Troncoso : bongos

01. Introduction / 02. Sunday Stomp At Congo Square / 03. Last Train To Paris / 04. Caribbean Tinge / 05. Flower By The Dry River / 06. Cofradias / 07. Mambo Vivo / 08. Two To Tango / 09. The Source In Between // Enregistré en concert au Dizzy’s Club du Lincoln Center de New-York en juin 2011 et novembre 2012

Catia WERNECK : « Tudo Bem » -  voir en grand cette image
Catia WERNECK : « Tudo Bem »
Cristal Records

Catia WERNECK : « Tudo Bem »

Le label Cristal Records nous a fait parvenir le dossier numérique contenant ce disque. C’est la tendance du moment ! Catia Werneck, brésilienne d’origine, a une belle voix. Elle a travaillé dans divers contextes, avec Touré Kunda, Patrick Bruel ou Chico Buarque... Elle propose dans « Tudo Bem » un répertoire de chansons sympathiques et « jazzy » (oh ! que nous n’aimons pas ce mot !!), entourée de bons musiciens dont Lukmil Perez Herrera à la batterie (entendu avec Giovanni Mirabassi) qui hérite ici d’un son compressé assez désagréable mais sans doute « commercial » ! Ambiance Brésil dans un disque qui pourra combler les amateurs du genre...

> Cristal Records / Harmonia Mundi

Catia Werneck : voix / Vincent Bidal : piano / André Vasconcellos : contrebasse / Lukmil Perez Herrera : batterie / Adriano Tenorio : percussions /+/ Lionnel Suarez sur « Vincentiando » : accordéon / Camille & Tiphanie Constantin, Stefan & Eric Filey : chœurs

01. Incrivel / 02. Chegando No Rio / 03. Tudo Bem / 04. Saudade Natural / 05. Fato Inusitado / 06. Cabeleira / 07. O Gesto / 08. Nossa Casa / 09. Ellaé / 10. Tal Situaçao / 11. Vincentiando

> Liens :


> Retrouvez les Piles de Disques, des mois précédents ici !