« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » « Pile de disques » de décembre 2016 en 54 volumes.

« Pile de disques » de décembre 2016 en 54 volumes.

Les disques parus ou à paraître et quelques retardataires.

D 3 décembre 2016     H 23:28     A Thierry Giard    


Présentation par ordre alphabétique des disques qui nous sont parvenus. Beaucoup sont parus, d’autres vont paraître.
Certains disques ont déjà été chroniqués (suivez les liens !), d’autres le seront prochainement s’ils inspirent les rédacteurs de CultureJazz...

La pile des disques du mois de décembre 2016 :

Cliquez sur le titre pour un accès direct !

01- 112 BRASS BAND : « Ouesh ma gueule »
02- Sophie AGNEL – Daunik LAZRO : « Marguerite d’Or Pâle »
03- ALULA : « Finis Terrae »
04- Count BASIE Big Band : « Live in Berlin 1963 »
05- BASSDRUMBONE : « The Long Road »
06- BLUE DREAM : « Snow Silence »
07- Patricia BONNER : « A Song for You »
08- Dave BRUBECK Quartet : « Zurich 1964 – Swiss Radio Days Jazz series – 42 »
09- Dewa BUDJANA : « Zentuary »
10- Florian CHAIGNE : « Blooming »
11- Thomas CLAUSEN – Francesco CALI : « The Voyage »
12- Laurence CRANE – ASAMISIMASA : « Sound of Horse »
13- Jean-Benoît CULOT Trio & Co : « Pas à Pas »
14- Franck DADURE The FAKIR ORCHESTRA : « Tako Mitsu »
15- DAY & TAXI : « Way »
16- Michael DEASE : « All These Hands »
17- EKL : « Dolores »
18- Andy EMLER : « Hopen Air »
19- ENSEMBLE OP.CIT & Magic MALIK : « Pavages pour l’aile d’un papillon »
20- David ESKENAZY Trio : « Longing For Gravity »
21- Francesco FORGES – Gianni LENOCI : « Never »
22- Raphaël HERLEM Quintet : « Kairos »
23- The Fred HERSCH Trio : « Sunday Night at The Vanguard »
24- Gaël HORELLOU Organ Trio : « Moral de fer »
25- IMPERIAL QUARTET : « Grand Carnaval »
26- Arne JANSEN Trio : « Nine Firmaments »
27- Irene KEPL : « Sololos »
28- Franklin KIERMYER : « Closer To The Sun »
29- Lee KONITZ – Kenny WHEELER Quartet : « Olden Times – Live at Birdland Neuburg »
30- Jobic LE MASSON Trio + Steve POTTS : « Song »
31- LES PERMUTANTS : « Alive ! »
32- Shai MAESTRO Trio : « The Stone Skipper »
33- Nicolas MEIER : « Infinity »
34- M&T@L IK : « M&T@L IK »
35- ODDJOB : « Folk »
36- Hanna PAULBERG Concept : « Eastern Smiles »
37- Marion RAMPAL : « Main Blue »
38- Little Johnny RIVERO : « Music in Me »
39- Emmanuel SCARPA : « Invisible Worlds »
40- Louis SCLAVIS Sextet : « Ellington On The Air »
41- Yotam SILBERSTEIN : « The Village »
42- Jarry SINGLA : « The Mumbai Project »
43- Fred SØUL : « La comédie des silences »
44- Vakia STAVROU : « Alasia – Embrassée par la mer… »
45- SUBSYSTEM : « Unterholz »
46- SUN RA : « Singles – The Definitive 45s Collection 1952-1991 »
47- Geir SUNDSTØL : « Langen Ro »
48- Claire TAÏB & Giovanni MIRABASSI : « Chansons pour demain – Hommage à Bernard Dimey »
49- Manu VALLOGNES – Eric TERUEL – Yvan OUKRID Jazz Trio : « Mad Train »
50- Sarah VAUGHAN : « Live in Berlin 1969 »
51- Miroslav VITOUS : « Ziljabu Nights – Live at Theater Gütersloh »
52- Nasheet WAITS : « Between Nothingness & Infinity »
53- Christian WALLUMRØD Ensemble : « Kurszam and Fulger »
54- Louis WINSBERG JALEO : « For Paco »


112 BRASS BAND : « Ouesh ma gueule »

info document -  voir en grand cette imageLa pochette la plus kitsch du mois ! 112 Brass Band ne bosse pas pour le comité des fêtes d’une bourgade périgourdine : ils assurent sévère, en particulier dans la Capitale. Il n’y a qu’à lire ce qu’a écrit Alain Gauthier suite à leur concert de « sortie de disque » à Paris. Le récit haut en couleurs (comme la pochette sus-nommée), c’est à lire ici ! Il en a pris plein la gu..., non, les oreilles !

> Autoproduction / www.112brassband.com

Jonas Muel : saxophone, composition / Fabien Debellefontaine : sousaphone, composition / Edash Quata : voix, textes / Julien Silvand, Valentin Pellet : trompette / Simon Andrieux : trombone / Mathieu Debordes : claviers / Yvan Descamps : batterie /+/ Lisa Spada : voix sur 6

01. Don’t Hold Back / 02. Ouesh Ma Gueule / 03. Pep Talk / 04. Star Sign / 05. If / 06. Get Off It / 07. I Need More Time / 08. Keep Calm And Breathe / 09. Disclaimer / 10. Ha Hou Hi Ho / 11. Straighten Up // Enregistré en France (Juin-septembre 2016).


Sophie AGNEL – Daunik LAZRO : « Marguerite d’Or Pâle »

info document -  voir en grand cette imageDeux de nos improvisateurs les plus engagés, à savoir Madame Sophie Agnel (pianiste de l’actuel ONJ, entre autres) et Monsieur Daunik Lazro (artisan saxophoniste, entre autres) se sont retrouvés en duo à Moscou en juin dernier. Le dialogue est aussi passionnant qu’exigeant mais c’est pour cela que nous apprécions au plus haut point les publications de Jean-Marc Foussat pour son label Fou records (qui prend une envergure méritée de mois en mois).

> Fou Records - FR-CD21 / Musea

Sophie Agnel : piano / Daunik Lazro : saxophone ténor et baryton

01. Avec Ki. / 02. Avec Ka. / 03. Cat’s Shoe / 04. Ma-Ox-An / 05. Bbystro ! / 06. Ochi Chornye // Enregistré au DOM, centre culturel de Moscou le 22 juin 2016.


ALULA : « Finis Terrae »

info document -  voir en grand cette imageL’alula désigne quelques plumes au rôle primordial pour le vol sur les ailes des oiseaux (c’est écrit dans le dossier de presse, facile !). Ce qui est écrit aussi, c’est que ce groupe s’étiquette « world jazz » : nous ne discuterons pas d’autant plus que cet alliage qui s’inspire des musiques de l’Afrique reste très ancré dans le jazz. C’est tout à fait réussi, abouti, chaleureux et fort bien enregistré. Vous envolez-vous avec Alula ?

> Autoproduction / http://alula.groupe.free.fr

Christophe Lehoucq : compositions, saxophones alto et en ut, électronique / Philippe Razol : saxophones soprano et ténor, électronque / Alex Stuart : guitare / Bachir Sanogo : chant, n’goni, percussions / Gilles Sonnois : basse / Gérald Portocallis : batterie

01. Lona / 02. Les Ethiopiques / 03. Forêt danse / 04. Le centre du monde est partout / 05. Les trois belles d’eté / 06. Nostalgia In Tropical Rain Forest / 07. Malta, Gozo et Comino // Enregistré au studio des Egreffins, Videlles (France) en septembre 2015.


Count BASIE Big Band : « Live in Berlin 1963 »

info document -  voir en grand cette imageEn mars 2016, Jean Buzelin introduisait une de ses chroniques ainsi : « En ce moment, chaque jour je réécoute un disque de Count Basie (comme Salvador !), les années 50, 60, 70, 80, je me régale et m’en émerveille ! On reconnaît l’orchestre au bout de trois notes, et la plupart des disques n’ont pas vieilli d’un poil. C’est ça le jazz, une musique qui ne vieillit pas. Si quelqu’un vous demande ce qu’est le jazz, faites-lui écouter Count Basie, il aura compris tout de suite. ». Je fais de même avec ce disque dont Yves Dorison va vous dire le plus grand bien très prochainement ! Count forever  ?

> JazzLine / WDR The Cologne Bradcasts - N 77 026 / Socadisc

Count Basie : piano / Jimmy Rushing : voix / Snooky Young, Al Aarons, Sonny Cohn, Dan Rader, Rickie Fortunatus : trompettes / Henry Coker, Grover Mitchell, Benny Powell, Urbie Green : trombones / Marshall Royal, Eric Diwon, Frank Wess, Frank Foster, Charlie Fowlkes : saxophones / Freddie Green : guitare / Buddy Catlett : contrebasse / Sonny Payne : batterie

01. In a Mellow Tone (Ellington) / 02. Moon River (Mancini) / 03. Misty (E. Garner) / 04. Corner Pocket (F. Green) / 05. Count’Em (Q. Jones) / 06. Announcement Count Basie / 07. Mr. Five by Five (G. DePaul) / 08. I Want A Little Girl (Mencher-Shapiro-Bernstein) / 09. I’m Coming Virginia (heywood) / 10. The Swinging Shepherd Blues (M. Koffman) / 11. The Midnight Sun Never Sets (Q. Jones) / 12. It Needs To Be Bee’d With (Q. Jones) / 13. Lil’ Darlin (Hefti) / 14. One O’Clock Jump (basie) / 15. Jumpin’ At The Woodside (Basie) // Enregistré le 9 septembre 1963 au Sportpalast de Berlin. (1ère édition – remasterisée).


BASSDRUMBONE : « The Long Road »

info document -  voir en grand cette imageÀ l’automne 1977, un des enseignants de l’Educational Center for the Arts, Gerry Hemingway, présente un trio inédit à un public d’étudiants dans le cadre de l’établissement à New Haven dans le Connecticut. Ainsi est né, il y a presque 40 ans le trio BassDrumBone à savoir Mark Helias (contrebasse), Gerry Hemingway (batterie) et Ray Anderson (trombone). Ces trois géants du jazz contemporain sont toujours là et plus inventifs que jamais comme le prouve de double album qui associe un enregistrement sur scène et des plages en concert. Bien entendu, la musique est passionnante et les invités sont à la hauteur de leur réputation (Jason Moran et Joe Lovano, tout de même !).

> Auricle Records / www.gerryhemingway.com

Mark Helias : contrebasse / Gerry Hemingway : batterie / Ray Anderson : trombone /+/ Jason Moran : piano (CD 1, sur 2, 5 ,7) / Joe Lovano : saxophone ténor (CD1, sur 3, CD 2 sur 1, 3).

CD1 : 01. Oh Yeah (Anderson) / 02. Bungle Low (Helias) / 03. BluRay (Anderson) / 04. Kemp (Hemingway) / 05. Why Not ? (Anderson) / 06. Quompot (Helias) / 07. Tone L (Hemingway) / 08. At Another Time (Hemingway)
CD 2 : 01. Bluish (Helias) / 02. Different Cities (Hemingway) / 03. Cherry Pickin (Hemingway) / 04. The Line Up (Helias) / 05. Lands’ End (Helias) // Enregistré les 9 et 10 août 2016 en studio à Brooklyn (NY) et le 11 Mars 2013 en concert à Lausanne (Suisse)


BLUE DREAM : « Snow Silence »

info document -  voir en grand cette imageLe nouvel album du guitariste Jean-Luc Ouvrard avec ce quartet Blue Dream est très imprégné de l’esprit fusion (version soft) des années 75-85. Comprenez que le discours de la guitare (qui ne manque pas d’inspiration) est souvent enveloppé de nappes de claviers et de sonorités synthétiques qui nous semblent d’un autre temps... Mais ça n’enlève rien aux qualités évidentes de ces musiciens qui croient en leur vision conception du jazz « moderne ».

> Autoproduction - Blue01 / http://jlouvrard.wix.com/blue-dream

Jean-Luc Ouvrard : guitare-synthé / Laurent Hilairet : claviers / Julien Ouvrard : batterie / Bob Marie-Joseph : basse

01. Blue dream (Jean-Luc Ouvrard) / 02. Red Baron (Billie Cobham, arr. J.L. Ouvrard) / 03. Blue in green (Miles Davis) / 04. All blues (Miles Davis, arr. J.L. Ouvrard) / 05. Snow silence (Julien Ouvrard) / 06. Raide blues (Jean-Luc Ouvrard) / 07. Implosivation (Blue dream) // Enregistré en France en avril 2016.



Patricia BONNER : « A Song for You »

info document -  voir en grand cette imageIl y en a qui sortent un disque et c’est déjà beaucoup de boulot ! Patricia Bonner en sort cinq d’un coup ! Qui dit mieux ? Cinq disques, cinq thématiques pour décliner les différents visages du jazz qui la touche, une pochette distincte et caractéristique pour chacun, le tout dans un coffret. On suivra donc avec plaisir cette belle voix au grain particulier dans des contextes toujours pertinents avec des musiciens de grand talent et à la direction artistique, Jean-Michel Proust, musicien érudit du jazz.

> Teranga Production - T-1601 (coffret de 5 CDs) / www.patriciabonner.com

Patricia Bonner : voix avec selon les disques… / « A Time For Love » (Les grands standards) : Pierre Christophe : piano / Raphaël Dever : contrebasse / Mourad Benhammou : batterie /+/ Hervé Meschinet : flûte (2, 7) / Octavio Angarita : violoncelle (2, 7 / Jean-Marc Fritz : arrangements // « Un Jour Tu Verras » (Le Jazz et la chanson française) : Dany Doriz : vibraphone / Philippe Petit : piano, Fender Rhodes / Pierre Maingourd : contrebasse / Eric Dervieu : batterie // « Moon River » (Les années 50) : Jean-Philippe Bordier : guitare / Cédric Caillaud : contrebasse / Hervé Meschinet : flûtes (2, 6) // « A Day In New Orleans » (Le jazz de la Nouvelle Orléans) : Patrick Bacqueville : lead, trombone & voix / Jérôme Etcheberry : trompette / Aurélie Tropez : clarinette / Nicolas Peslier : guitare, dobro & banjo / Ahmet Gülbay : piano / Enzo Mucci : contrebasse / Michel Senamaud : batterie // « Feelin’ Good » (Les années 70/80) : Fred Nardin : piano, orgue, Fender Rhodes / Samuel Hubert : contrebasse / Romain Sarron : batterie

A Time For Love : 01. A Time For Love / 02. Isn’t It A Pity (alt take) / 03. Somewhere / 04. Never Let Me Go / 05. Music Maestro Please / 06. Isn’t It A Pity / 07. Somewhere (alt take)
Un jour tu verras : 01. J’aimerai tellement ça / 02. Le piano de la plage / 03. La Madrague / 04. Les petits pavés / 05. Un jour tu verras / 06. Une rumba légère / 07. Prenez mon cœur et mon âme
Moon River : 01. Moon River / 02. Eu sei que vou te amar / 03. No Moon At All / 04. Everytime We Say Goodbye / 05. Never The Less / 06. The Look Of Love
A Day In New Orleans : 01. Do You Know What It Means To Miss New Orleans / 02. After You’ve Gone / 03. I Want A Little Boy / 04. Just Squeeze Me / 05. Nobody Knows You When You’re Down And Out / 06. What Can I Say After I Say I’m Sorry
Feelin’ Good : 01. A Song For You / 02. Bang Bang / 03. Come Together / 04. Feelin’ Good / 05. Kiss / 06. Sorry Seems To Be The Hardest Word // Enregistré en France entre décembre 2015 et mars 2016.


Dave BRUBECK Quartet : « Zurich 1964 – Swiss Radio Days Jazz series – 42 »

info document -  voir en grand cette imageLe quartet d’un Dave Brubeck magistral (en ce sens qu’il donne une leçon de piano selon sa conception) enregistré en Suisse avec, évidemment, la présence d’un Paul Desmond en pleine rêverie poétique avec cette sonorité du sax alto qu’on prendrait parfois pour une clarinette. N’oublions pas la rythmique impeccable Wright-Morello. Un disque qui intéressera les amateurs du tandem Brubeck-Desmond et permettra aux autres d’apprécier les qualités historiques de cette formation (souvent discutées...).

> TCB The Montreux Jazz Label - 02422 / Socadisc

Paul Desmond : saxophone alto / Dave Brubeck : piano / Eugene Wright : contrebasse / Joe Morello : batterie

01. Audrey (Brubeck-Desmond) / 02. Cable Car (Brubeck) / 03. You Go To My Head (Coots-Gillespie) / 04. Take Five (Desmond) / 05. Koto Song (Brubeck) / 06. Pennies From Heaven (Johnston-Burke) / 07. Shinwa (Morello) / 08. Thank You (Brubeck) // Enregistré au Kongresshaus de Zurich (Suisse) le 28 septembre 1964.


Dewa BUDJANA : « Zentuary »

info document -  voir en grand cette imageAspirant à la « zenitude » dans les turbulences de sa carrière de pop-star en Indonésie, le guitariste Dewa Budjana (né en 1963) trouve dans l’univers du jazz une sorte de sanctuaire où il peut laisser s’exprimer ses envies profondes. Pour preuve ce Zentuary, son cinquième album sur le label Moonjune dont il est un des fers de lance. Le moins qu’on puisse dire c’est qu’il se donne les moyens de réaliser ses projets, en embauchant Jack DeJohnette, par exemple, ou en utilisant les services de l’Orchestre Symphonique Tchèque (rien que ça) ! Une musique aux couleurs orientales qui s’inscrit dans une fusion accrocheuse hyper-sophistiquée... Et ça ne manque pas d’intérêt, en plus !

> MoonJune Records / www.moonjune.com

Dewa Budjana : guitares, paysages sonores / Tony Levin : basse électrique /Gary Husband : batterie (1, 2, 4 & 6 CD1 ; 1, 4 & 5 on CD2), claviers et piano (sauf 5 & 6 CD2) / Jack DeJohnette : batterie (3 & 5 CD1 ; 2 & 3 CD2), piano (5 CD2) / Danny Markovich : saxophone sopranino (2 CD1 ; 4 CD2) / Tim Garland : saxophone ténor (2 CD2) / Guthrie Govan : guitare solo (4 CD1) / Saat Syah : flûte indonésienne (6 CD1 ; 3 CD2) / Ubiet : voix (3 CD1) / Risa Saraswati : voix (6 CD1) / Orchestre Symphonique Tchèque dirigé par Michaela Růžičková (4 CD1 ; 6 CD2).

CD1 : 01. Dancing Tears / 02. Solas PM / 03. Lake Takengon / 04. Suniakala / 05. Dear Yulman / 06. Crack In The Sky
CD2 : 07. Pancaroba / 08. Manhattan Temple / 09. Dedariku / 10. Ujung Galuh / 11. Uncle Jack / 12. Zentuary // Enregistré essentiellement à New-York les 19 et 20 janvier 2015.


Florian CHAIGNE : « Blooming »

info document -  voir en grand cette imageEn cette fin novembre paraît le disque du Julien Vinçonneau Quartet (« A Close Land and People ») dont nous avions parlé dès l’été dernier (ici...). Florian Chaigne, le batteur de ce groupe, est lui aussi à l’honneur ces temps-ci avec un disque très singulier qui met en valeur son talent de percussionniste soliste. Il y démontre une maîtrise technique qui est totalement au service d’une quête poétique pleine de finesse et de sensibilité. Un cheminement artistique avide de rencontres, de confrontations, d’échanges (la présence de Taran Singh est un temps fort du disque). Parmi les invités, le saxophoniste nantais Élie Dalibert (du collectif 1Name4ACrew), lui aussi membre du Vinçonneau quartet, on y revient ! Un disque que nous vous recommandons !

> AUT Records - AUT031 / www.autrecords.com

Florian Chaigne : batterie, percussions /avec.../ Taran Singh : voix parlée et poésie (4, 6, 12) / Elie Dalibert : saxophone alto (3, 8, 9 / Gweltaz Hervé : saxophones soprano et baryton (8, 9, 15) / Alexis Persigan : trombone (3, 4, 11, 12) / Émilie Chevillard : harpe chromatique sur 5 / Mathieu Lagraula : guitare électrique (11, 12) / Sylvain Didou : contrebasse (5, 7, 10, 15)

01. Gongs / 02. Misses Belles / 03. Svalbard / 04. Gold Fish / 05. « Ces certitudes distraites… » / 06. More Whore / 07. Wo Shi / 08. Varāha / 09. Astres et désastres / 10. C’est assez… / 11. What’s going on, man ? / 12. Bad Man / 13. Saturne / 14. Tom & Jerry / 15. Requiem for a Bird / 16. Mangrove / 17. Lullaby // Enregistré en France en décembre 2015 et février 2016.


Thomas CLAUSEN – Francesco CALI : « The Voyage »

info document -  voir en grand cette imageCompositeur, arrangeur, accordéoniste, l’italien Francesco Cali aujourd’hui installé à Copenhague est aussi très souvent pianiste mais cette fois, il laisse les 88 touches à Thomas Clausen en optant pour le piano à bretelles ! À deux voix, ils racontent encore une histoire de migration dans « The Voyage », une musique inspirée par une nouvelle graphique de Shaun Tan et composée pour un spectacle théâtral présenté au Danemark en 2015. Un cheminement intimiste que l’on suit avec plaisir.

> Stunt - STUCD 16032 / UVM

Thomas Clausen : piano / Francesco Cali : accordéon

01. Prologue : Old Portraits / 02. Morning / 03. Alone / 04. Clouds / 05. People / 06. Ordeal / 07. Street Life no. 1 / 08. The Room / 09. The Family / 10. Morning in the City / 11. Tough Tale / 12. Street Life no. 2 / 13. Horror Story / 14. New Friends / 15. The Morning After / 16. Get a Job ! / 17. Factory Life / 18. The Soldier’s Tale / 19. Battlefield / 20. End Of The Day / 21. Reunion / 22. Bliss / 23. Epilogue. // Enregistré à Gothenburg (Suède) les 7 et 8 février 2016.


Laurence CRANE – ASAMISIMASA : « Sound of Horse »

info document -  voir en grand cette imageVous le verrez, ce mois-ci, cette revue plutôt jazz fait quelques incursions dans le domaine de la musique contemporaine écrite, voire « savante ». C’est le cas avec ce disque dans lequel l’ensemble scandinave Asamisimasa interprète des œuvres du compositeur britannique Laurence Crane. En 1995, la revue Gramophone présentait sa musique comme « Aussi minimaliste que possible, et irrésistiblement drôle » ! Qu’en est-il en 2016 ? Nous n’avons pas vraiment perçu la drôlerie mais la démarche est intéressante.

> Hubro - HUBROCD2582 / Outhere distribution

Laurence Crane : compositions / Asamisimasa : Kristine Tjøgersen : clarinettes / Tanja Orning : violoncelle / Anders Førisdal : guitares / Ellen Ugelvik : piano et orgue électrique / Håkon Mørch Stene : percussion / Ditte Marie Bræin : soprano

01. John White in Berlin (pour guitare, violoncelle, percussion et piano - 2003) / 02. Old Life Was Rubbish (pour guitare, clarinette basse et piano - 1998) / 03. Riis (pour clarinette, violoncelle et orgue – 1996) / 04 à 06 ; Events (pour voix, 3 clarinettes et vibraphone – 1997) / 07 à 13. Sound of Horse (pour clarinette, clarinette basse, guitare acoustique et électrique, percussion et violoncelle – 2009) // Enregistré à l’Académie d’État de Norvège (Oslo) au printemps 2015.


Jean-Benoît CULOT Trio & Co : « Pas à Pas »

info document -  voir en grand cette imageEt on retrouve nos deux compères normands, Jean-Benoît Culot (batterie) et Rénald Fleury (contrebasse) à savoir Ron & Ben pour les intimes ! Cette fois, après le disque du trio Ancient Ritual (Take Two - dans la « pile » de novembre 2016, ici !), il explorent différents assemblages/associations autour et au-delà du trio. On retrouvera au fil des plages le piano sous les doigts d’un Leonardo Montana toujours inspiré, la sonorité chaleureuse du saxophone de Nicolas Leneveu et une agréable découverte avec la voix de Betty Jardin. Un disque pas révolutionnaire mais fort sympathique !

> Art Vivant - ARVI 044 / www.culot.fr

Betty Jardin : voix / Leonardo Montana : piano / Nicolas Leneveu : saxophone / Rénald Fleury : contrebasse / Jean-Benoît Culot : batterie

01. Nearness of You (Carmichael-Washington) / 02. Pas à Pas (Culot) / 03. Matin 11 heures (Culot) / 04. Matin 11 heures (Culot) / 05. Everytime we say Goodbye (Porter) / 06. The last blues (Culot) / 07. I’m a Fool to Want You (Sinatra, Wolf-Herron) / 08. La femme des sables (à Domi) (Culot) / 09. Matin 11 heures (Culot) / 10. Blues for Pierre (Culot) / 11. Pas à Pas (Culot) / 12. Pas à Pas (duo) (Culot) // Enregistré à Caen, France, en octobre 2015, mars et juillet 2016.


Franck DADURE & The FAKIR ORCHESTRA : « Tako Mitsu »

info document -  voir en grand cette imageSecond album sur le label « Signature - Radio-France » pour le saxophoniste, producteur, bricoleur musical Franck Dadure : « Tako Mitsu » fait suite à « Mélodies lunatiques ». Sur son site, on peut lire que ce musicien s’illustre « autant dans l’électroacoustique expérimentale que dans un Jazz futuriste et créatif ». C’est bien ce qu’on constate avec la musique de ce disque qui exploite habilement instruments acoustiques (Daniel Zimmermann est de la partie !) et éléments électroniques avec une certaine recherche de mise en scène sonore. Du beau travail, dans un esprit actuel et assez inventif (même si les effets de trompette semblent un peu « datés »... Décalage voulu ?).

> Signature Radio-France - SIG11095 / Harmonia Mundi

Franck Dadure : saxophone, clarinette turque, électronique / Christophe Elliott Touzalin : trompette / Daniel Zimmermann : trombone / Dominique Grimaldi : basse / Frédéric Sachs : guitare / Fabien Duscombs : batterie.

01. Tako Mitsu / 02. Electric Sodium Trumpet / 03. Les fantômes du chantier naval / 04. Le sémaphore ambigu / 05. The Road to Almeria / 06. L’escalator qui pleure / 07. The Grand Telerol Hotel / 08. Coke au vin / 09. Le bateau usine // Enregistrement récent Radio-France.


DAY & TAXI : « Way »

info document -  voir en grand cette imageVenu de Suisse, ce disque nous permet de retrouver le saxophoniste Christoph Gallio avec son trio Day & Taxi sur son propre label Percaso. Après « Artists », album qui nous avait permis de découvrir cette formation en 2014 (lire ici...). L’écriture est simple et efficace, à base de motifs mis en place avec précision pour ouvrir largement sur l’improvisation dans un esprit collectif qui met cependant en valeur chacune des voix (et parfois la voix de Silvan Jeger). On remarquera le beau travail rythmique de David Meier bien connu pour sa présence active sur le label (suisse, aussi) Wide Ear Records.

> Percaso - 34 / www.percaso.ch

Christoph Gallio : saxophones soprano, alto et C-melody / Silvan Jeger : contrebasse, voix / David Meier : batterie.

01. Icy / 02. Anna Im Winter / 03. Mm / 04. Tannenblau / 05. I-Reen / 06. Veit - Fight / 07. Felix Der Bienenkorb / 08. Kopfnuss / 09. Achtel / 10. Hitskopf / 11. S / 12. Klumpen / 13. Snow White Black Magic / 14. A Chinoiserie For Anne / 15. Im / 16. Short Moment / 17. A River For Silvia / 18. Ude Edu / 19. Ich War Da / 20. Wiwimatic / 21. Funfundzwanzig Glastranen / 22. Marina and the lucky pop song transformation // Enregistré à Zurich (Suisse) du 28 au 30 janvier 2016.


Michael DEASE : « All These Hands »

info document -  voir en grand cette imageC’est rare sur le label PosiTone : ce disque n’a pas été enregistré à Brooklyn mais à Ann Arbor dans le Michigan. Une « décentralisation » qui colle bien à l’esprit d’un album qui rend hommage à « toutes ces mains » de couleurs et d’origines différentes qui ont bâti la diversité du jazz aux États-Unis, pays de migrants comme on le sait ! À la tête d’une superbe formation (augmentée d’invités !), le tromboniste Michael Dease parcourt la carte musicale des USA au fil des plages, telle qu’il la conçoit... Une musique chaleureuse et souvent joyeuse où l’on retrouve avec plaisir le jeu dense et très subtil de la pianiste Renee Rosnes.

> Posi-Tone - PR8160 / www.posi-tone.com (parution le 06/01/2017)

Michael Dease : trombone / Renee Rosnes : piano / Gerald Cannon : contrebasse / Lewis Nash : batterie / Steve Wilson : flûte, saxophones alto et ténor / Etienne Charles : trompette / Randy Napoleon : guitare (2, 4, 8) / Rodney Whitaker : contrebasse (4, 6, 8, 12) /+/ Jason Hainsworth : saxophone ténor sur 7 / Diego Rivera : saxophone ténor sur 7 / Rufus Reid : contrebasse sur 11 / Dan Pratt : : saxophone ténor sur 11.

01. Creole Country / 02. Delta City / 03. Good & Terrible / 04. Territory Blues / 05. Benny’s Bounce / 06. Black Bottom Banter / 07. Downtown Chi-Town / 08. Gullah Ring Shout / 09. Chocolate City / 10. Memphis BBQ & Fish Fry / 11. Brooklyn / 12. Up South Reverie // Enregistré aux USA les 17 et 18 octobre 2015.


EKL : « Dolores »

info document -  voir en grand cette imageEncore un label suisse (Veto Records) piloté aussi par un saxophoniste, Christoph Erb, qui nous fait partager ses rencontres (souvent aventureuses) au fil des publications de ses disques. Un jeu de textures, de couleurs sonores, d’assemblages de sons, de bruits pour une musique de l’abstraction qui naît d’une grande maîtrise de l’improvisation loin des contraintes académiques ! Insolite...

> Veto Records - veto-records 017 / www.veto-records.ch

Christoph Erb : saxophones ténor et soprano / Emanuel Künzi : batterie / Raphael Loher : piano et Fender Rhodes.

01. Dolores / 02. September 15th / 03. Delirious / 04. Lola / 05. 1277 / 06. Rose Dolores / 07. Do lo re // Enregistré à Emental (Suisse) le 21 décembre 2015.


Andy EMLER : « Hopen Air »

info document -  voir en grand cette imageNe cherchez pas le piano d’Andy Emler : il n’est ici que le compositeur de quatre œuvres destinées à quatre formations distinctes. « Pourquoi un »groovman« ne pourrait-il pas écrire pour des musiciens de formation classique ? En ces temps chaotiques, »Hopen Air« , c’est l’espoir, l’ouverture et l’oxygène dont nous avons tous besoin pour vivre ensemble » écrit Andy Emler. Ouvrons grand les fenêtres, l’oreille disponible pour écouter ces quatre pièces aux caractères bien distincts en raison de la diversité des formules orchestrales.

> Klarthe - KRJ011 / Harmonia Mundi

Andy Emler : compositions / Yvan Robilliard : piano sur 1 / Orchestre Victor Hugo, Jean-François Verdier : direction sur 1 / Ensemble Nomos : dix violoncelles sur 2 / Quatuor Morphing : saxophones sur 3 / Guillaume Orti : saxophone alto en fa sur 3 / PercuDuo sur 4 : Philippe Limoge : vibraphone, percussions, pads / Damien Petitjean : marimba, percussions, effets.

01. Ciel de sable / 02. Dynamos 1 / 03. Artophones 4 / 04. 7 for 2 // Enregistré en concert à Besançon le 11 mars 2016 (1) et au théâtre du garde Chasse des Lilas le 13 mars 2015 (2, 3 et 4).


ENSEMBLE OP.CIT & Magic MALIK : « Pavages pour l’aile d’un papillon »

info document -  voir en grand cette image« Pavages pour l’aile d’un papillon » est une composition de Malik Mezzadri (alias Magic Malik) pour l’Ensemble Op.Cit. (Orchestre pour la Cité). Une fois encore, on est aux confins de la musique écrite contemporaine et des musiques improvisées selon le souhait de Guillaume Bourgogne, directeur artistique de l’Ensemble. Comme dans le jeu de Tangram, ce pavage est un assemblage d’éléments déterminés, écrits, symbolisés destinés à prendre forme dans l’action collective... Une œuvre ambitieuse, originale et poétique publiée sur un beau label (Onze Heures Onze) au caractère très affirmé.

> Onze Heures Onze - ONZ022 / Absilone

Guillaume Bourgogne : direction / Malik Mezzadri : flûte, voix, composition / Amaryllis Billet et Céline Lagoutière : violon / Manon Tenoudji : alto / Nicolas Cerveau : violoncelle / Frédéric Escoffier : piano / Brice Berrerd : contrebasse / Emmanuel Scarpa : batterie / Julien Reyboz : son.

01. Pavages pour l’aile d’un papillon (37’01") // Enregistré en concert le 3 décembre 2015 à La Cordonnerie, Romans-sur-Isère


David ESKENAZY Trio : « Longing For Gravity »

info document -  voir en grand cette imageEncore un migrant que ce normand parti s’installer dans les pays d’oc ! Et il s’y trouve bien apparemment, on le comprend ! David Eskenazy, donc, nous propose son nouvel album en trio (le précédent datait de 2012). Nous sommes là dans la continuité du parcours artistique déterminé et sincère de ce contrebassiste. Comment fonctionne ce trio ? « À base d’une musique à l’écriture raffinée, dans une forme concertante proche de la musique de chambre, pas bien loin de Fauré, Bartok, Stravinsky mais libre dans l’esprit, comme le jazz. Une formation qui maîtrise « l’art du trio » avec une vraie personnalité. » C’est ce que nous écrivions en juillet 2013 après leur concert à Junas (ici...). Nous confirmons !

> Label Ophelia (autoproduction) / http://david-eskenazy-trio.com

Clément Griffault : piano / Julien Grégoire : batterie / David Eskenazy : contrebasse, compositions sauf 7.

01. Dialogue des vents d’en haut / 02. Tellur / 03. Tectonique intérieure / 04. Givres / 05. Moon Prints / 06. Longing For Gravity / 07. Papaoutai (Stromae) / 08. Bretagne / 09. Le royaume enseveli // Enregistré au studio La Buissonne (Pernes-les-Fontaines, 84) par Gérard de Haro en septembre 2016.


Francesco FORGES – Gianni LENOCI : « Never »

info document -  voir en grand cette imageSaluons une fois encore le remarquable travail du Petit Label qui conserve « son identité basée sur l’édition de séries limitées produite artisanalement et dans un esprit d’économie solidaire. ». Bravo ! Dans la collection « Petit Label Blanc » (textes et musiques), nous retrouvons le beau duo que composent Francesco Forges (belle voix profonde et expressive) et Gianni Lenoci (piano très à l’écoute de son complice). « Never » fait suite à « Au fond de la nuit » (Petit Label - 2011) a été conçu par les deux italiens comme un hommage à Milan, en noir et blanc... Ambiance garantie !

> Petit Label - PL Blanc 009 / www.petitlabel.com et les Allumés du Jazz

Francesco Forges : voix, flûtes / Gianni Lenoci : piano

01. Never (G.Lenoci - poème de Claire Barliant) / 02. Ali Dagli Occhi Azzurri
Improvisation sur un poème de P.P.Pasolini / 03. Goodbye (G.Jenkins) / 04. Di là dal ponte della ferrovia (Improvisation sur un poème de E.Pagliarani) / 05. All my life (O.Coleman) / 06. Segnali bagnano di luce le pianure (Improvisation sur un poème de R.Roversi) / 07. Il neige sur Lhasa (Francesco Forges)
// Enregistré à Milan (Italie) le 9 mars 2012, au Studio Barzan.


Raphaël HERLEM Quintet : « Kairos »

info document -  voir en grand cette imageLe saxophone baryton de Raphaël Herlem associé à l’harmonica de Thomas Laurent n’est pas sans évoquer la rencontre Toots Thielemans - Pepper Adams jadis... La comparaison s’arrêtera là car sur le plan esthétique, la musique de ce quintet est d’une autre époque, la nôtre, en quête de groove et de couleurs sonores qui semblent « modernes » car le synthé fait un peu daté ! Une inclinaison vers le rock et le funk qui pourra plaire qui ne ne nous séduit guère en l’état...

> Autoproduction / www.raphaelherlemquintet.com

Raphael Herlem : saxophones baryton et alto, Compositions / Thomas Laurent : harmonica chromatique / Carel Cleril : basse / Jean-Baptiste Palies : batterie / Roman Maresz : claviers.

01.Colt / 02. Satellite / 03. Catalyst / 04. Alice / 05-07 : Triptyque, Néguentropique - 05. Entropocène / 06. Pharmakon / 07. Kairos // Enregistré récemment au Centre Solidarité Angèle Mercier (Paris).


The Fred HERSCH Trio : « Sunday Night at The Vanguard »

info document -  voir en grand cette imageVoilà un pianiste qui ne veut pas être photographié (on lira les propos d’Yves Dorison en 2015...) mais qui témoigne toujours de son grand talent (« maîtrise instrumentale de l’artiste, son extrême sensibilité, la poésie que son jeu génère... » écrivait d’ailleurs Yves le même jour...). Ce disque en trio confirme totalement cette opinion. Et quel trio ! Fred Hersch avec John Hébert, contrebassiste sobrement efficace, et Eric McPherson, batteur au feeling subtil. Un disque chaleureusement recommandé !

> Palmetto Records - PM2183 / Bertus

Fred Hersch : piano / John Hébert : contrebasse / Eric McPherson : batterie.

01. A Cockeyed Optimist (Rodgers-Williamson) / 02. Serpentine (Hersch) / 03. The Optimum Thing (Hersch) / 04. Calligram (for Benoit Delbecq - Hersch) / 05. Blackwing Palomino (Hersch) / 06. For No One (McCartney) / 07. Everybody’s Song But My Own (Wheeler) / 08. The Peacocks (Rowles) / 09. We See (Monk) / 10. Encore : Valentine (Hersch) // Enregistré au Village Vanguard de new York le 27 mars 2016.


Gaël HORELLOU Organ Trio : « Moral de fer »

info document -  voir en grand cette imageÀ nouveau l’indispensable Petit Label (voir plus haut pour l’éloge !...) qui nous propose un de ses musiciens fétiches : le saxophoniste Gaël Horellou. On retrouve l’Organ Trio après le disque « Roy » paru en 2014 sur le même label. L’équipe est soudée, encore un peu plus après des concerts (ici, à Genève et Lyon) et un passage en studio. Un disque de jazz très tonique, gonflé à l’orgue Hammond (Fred Nardin) et à l’alto, solidemenrt ancré sur Terre par Antoine Paganotti.

> Petit Label - PL 053 / www.petitlabel.com et les Allumés du Jazz

Frédéric Nardin : orgue Hammond B3 / Antoine Paganotti : batterie / Gaël Horellou : saxophone alto.

01. Dimensions (Horellou) / 02. Rouse (Horellou) / 03. Moral de Fer (Horellou) / 04. GK (Horellou) / 05. 3 and 4 (Horellou) / 06. Children of the night (Shorter) / 07. Ray Barretto (Horellou) / 08. Born to be blue (Torme-Wells) / 09. The feeling of jazz (Ellington) // Enregistré par Gaël Horellou les 18 et 19 avril 2016 au studio Amelot à Paris, le 16 avril 2016 à la Clef de Voute à Lyon, le 15 avril 2016 au One More Time à Genève.


IMPERIAL QUARTET : « Grand Carnaval »

info document -  voir en grand cette imageQuatre ans après la tournée Jazz Migration qui lui permit de parcourir les scènes de France (et d’ailleurs...), l’Imperial Quartet nous livre son troisième album enregistré en studio dans l’Allier. À quatre seulement, ils parviennent à sonner comme un ensemble de grande ampleur. Il faut dire qu’à eux deux, Gérald Chevillon et Damien Sabatier exploitent quasiment toute la famille des saxophones ! Nous ne manquerons pas de saluer l’énergie vive de la rythmique Joachim Florent-Antonin Leymarie, des musiciens tous-terrains infatigables et toujours inspirés. Le disque de la maturité !

> Compagnie Imperial / www.compagnieimperial.com

Gérald Chevillon : saxophones basse, ténor, soprano / Damien Sabatier : saxophones baryton, alto, sopranino / Antonin Leymarie : batterie, objets, percussions / Joachim Florent : basse électrique.

01. Grand Carnaval (Florent) / 02. Funambule (Leymarie) / 03. On est ensemble (Leymarie) / 04. Bhairava (collect.) / 05. One (Leymarie) / 06. Footsbarn (collect.) / 07. Delta (Sabatier) / 08. Hoffman Cut (collect.) / 09. Wendy C (Florent) / 10. Nocturne (Sabatier) / 11. Double Dare (Chevillon) // Enregistré récemment à La Chaussée (03190 Maillet, France), Footsbarn Théâtre.


Arne JANSEN Trio : « Nine Firmaments »

info document -  voir en grand cette imageInspiré par Jimi Hendrix, Dire Straits, Bob Dylan ou Joni Mitchell, le guitariste allemand Arne Jansen est un admirateur de John Scofiled et Pat Metheny. Son attachement aux mélodies l’amène souvent à composer dans une forme de chansons sans paroles. C’est bien ce qui transparaît dans ce nouvel album, son troisième en trio. Une musique très aboutie avec une belle sonorité de guitare et une section rythmique efficace où l’on retrouve un batteur très en vue en ce moment en Allemagne, Eric Schaeffer (Joachim Kühn New Trio...). Beau disque !

> Traumton Records - Traumton 4633 / www.traumton.de

Arne Jansen : guitare / Robert Lucaciu : contrebasse / Eric Schaefer : batterie /+/ Stephan Braun : violoncelle sur 10.

01. Here We Go / 02. Deep Wood / 03. Ahead Of Us (Down The Hillside) / 04. The Three Of Us / 05. It’s Always Night / 06. Klingsor’s Last Summer / 07. Neither Powder Nor Plaster / 08. Between Two Moons / 09. Lee’s Summit / 10. He Who Counts The Stars // Enregistré récemment en Allemagne.


Irene KEPL : « Sololos »

info document -  voir en grand cette imageOn retrouve le label Fou records de Jean-Marc Foussat avec ce disque solo de la violoniste autrichienne Irene Kepl, une jeune improvisatrice-compositrice à la carrière bien remplie qui multiplie les rencontres (Joëlle Léandre, Tristan Honsinger, Mats Gustavsson, Joe McPhee, entre autres). Exercice exigeant et périlleux que le solo de violon improvisé mais Irene Kepl l’assume avec un grand talent.

> Fou Records - FR - CD20 / Musea

Irene Kepl : violon

01. Here Is The Thing / 02. Lucid / 03. Move Across / 04. Candid / 05. AmiNIMAL / 06. Drop In / 07. Drop Out / 08. Apogee / 09. SingSangSung / 10. forget-me-not / 11. Walzer On The Roof / 12. Bacino // Enregistré à La Garenne-Colombes (France) le 6 mars 2016.


Franklin KIERMYER : « Closer To The Sun »

info document -  voir en grand cette imageLe batteur canadien Franklin Kiermyer partage avec notre Christian Vander national un profond attachement à la musique de John Coltrane. On ne s’étonnera pas alors qu’on rapproche son jeu de batterie de celui d’Elvin Jones. Avec ce nouvel album, il nous plonge dans une musique totalement coltranienne (y compris pour la spiritualité qui la porte). Un disque qui semble un peu d’un autre temps...

> Mobility Music / www.kiermyer.com

Lawrence Clark : saxophone / Davis Whitfield : piano / Otto Gardner : contrebasse / Franklin Kiermyer : batterie, compositions.

01. Greetings To Pharoah / 02. Unified Space-Time / 03. Ota Benga / 04. Grace / 05. Song For My Daughters / 06. Heliocentric / 07. The Soul Train / 08. Prayer / 09. Emancipation Proclamation / 10. For Arthur Rhames / 11. Mixed Blood / 12. Closer To The Sun / 13. Humanity // Enregistré au Scholes Street Studio de Brooklyn (NY, USA) en octobre et novembre 2015. Mixage et mastering par Walter Quintus.


Lee KONITZ – Kenny WHEELER Quartet : « Olden Times – Live at Birdland Neuburg »

info document -  voir en grand cette imageLee Konitz et le regretté Kenny Wheeler avaient enregistré Angel Song avec Bill Frisell (guitare) et Dave Holland (contrebasse) à la fin des années 90 et partirent en tournée sans leurs deux complices. On les retrouve ici en décembre 1999 sur la scène du Birdland de Neuburg (Allemagne) en compagnie de deux musiciens allemands qui assument leur rôle avec talent. Ce disque live connut un certain succès au point qu’on le réédite aujourd’hui. Une belle occasion de retrouver deux grands musiciens toujours inspirés.

> Double Moon Records - DMCHR 71146 / Socadisc

Lee Konitz : saxophone alto / Kenny Wheeler : trompette, bugle / Frank Wunsch : piano / Gunnar Plümer : contrebasse

01. Lennie´s (Konitz) / 02. Where Do We Go From Here (Wheeler) / 03. Kind Folk (Wheeler) / 04. Thingin´ (Konitz) / 05. On Mo (Wheeler) / 06. Olden Times (Wheeler) / 07. Aldebaran (Plümer) - Play Fiddle Play (Lawrence-Altman-Deutsch) / 08. Kary´s Trance (Konitz) / 09. Bo So (Wunsch) / 10. No Me (Wunsch) [Bonus, jamais édité] // Enregistré le 4 décembre 1999 au jazz-club Birdland de Neuburg (Allemagne) - réédition (sauf 10) remasterisée.


Jobic LE MASSON Trio + Steve POTTS : « Song »

info document -  voir en grand cette image« Un jeu puissant mais nuancé (Jobic Le Masson) avec les deux maîtres du temps que sont Peter Giron et John Betsch et le brodeur qu’est Steve Potts, cela ne pouvait donner qu’une vraie réussite. » écrit Florence Ducommun dans sa chronique de ce disque à paraître prochainement sur CultureJazz.fr... Avec un « Oui, on aime ! »). Alors, suivez son conseil !

> ENJA - ENJ 9644-2 / L’Autre Distribution

Jobic Le Masson : piano, compositions 1, 2, 3, 4, 6, 10 / Steve Potts : saxophone alto, compositions 4, 9, 11 / Peter Giron : contrebasse, composition 7 / John Betsch : batterie, composition 8.

01. Cervione / 02. Round Table For Four / 03. Song / 04. Tangle / 05. C / 06. Waldron Well / 07. Brook / 08. Double Dutch Treat / 09. Idania / 10. Backache / 11. You Must Think I’m Crazy // Enregistré au Studio Davout, Paris les 1er et 2 septembre 2015.


LES PERMUTANTS : « Alive ! »

info document -  voir en grand cette imageLe contrebassiste François Gallix fut un des fondateurs du Collectif Mu et du Crescent Jazz Club à Mâcon. Vingt ans plus tard, en cette année 2016, il donne une nouvelle impulsion à cette énergie collective et lance Les Permutants, un nonet à deux contrebasses et deux batteries avec anches mais sans cuivre(s). On perçoit dans ce disque la grande envie de jouer qui anime ce groupe qui reste très attaché à l’esprit et aux formes du jazz... L’esprit « workshop », Mingus n’est pas si loin...

> Jazzanas – Gaya Music Production - 001 / Socadisc

Etienne Deconfin : piano / Sebastien Joulie : guitare / Julien Chignier : saxophones alto et baryton / Stephan Moutot : saxophones soprano et ténor / François Gallix : contrebasse, direction / Boris Blanchet : saxophones ténor et soprano / Géraud Portal : contrebasse / Nicolas Thé : batterie, percussions / Arthur Declercq : batterie.

01. Don Quichotte (Bonneton) / 02. Harmonium (Gallix) / 03. Ragator rageant (Bonneton) / 04. La muse de la danse (Gallix) / 05. Archie (Gallix) / 06. La promenade de Devil (Bonneton) // Enregistré les 20 et 21 mai 2016 à Alboussière (07).


Shai MAESTRO Trio : « The Stone Skipper »

info document -  voir en grand cette image « The Stone Skipper » est le quatrième album en trio du pianiste israélien Shai Maestro (né en 1987). Un trio augmenté cette fois de vocalistes invités et à l’instrumentation augmentée de quelques claviers et effets. Une musique très mélodique jouée avec un souci de la mise en forme (la « post-production ») qui tend à gommer la spontanéité qui est la force du jazz tel qu’on l’aime. Ça plaira à un large public, certainement.

> Sound Surveyor / L’Autre Distribution

Shai Maestro : piano, claviers, électronique / Jorge Roeder : contrebasse / Ziv Ravitz : batterie /+/ Gretchen Parlato, Theo Bleckmann, Neli et Kalina Andreeva : voix

01. A man, morning, street, Rain / 02. Without Words / 03. From One Soul To Another / 04. Pearl (Improvisation #1) / 05. Stop Motion / 06. Kunda Kuchka / 07. The Stone Skipper / 08. Mirrors (Improvisation #2) / 09. The Message / 10. Spirit (For Anat) / 11. It’s Your Blessing And Your Curse (Improvisation #3) / 12. Water Colors / 13. Rain, Morning, A man, Street / 14. The One You Seek Is You / 15. Epilogue // Enregistré récemment, lieu non précisé.


Nicolas MEIER : « Infinity »

info document -  voir en grand cette imageNicolas Meier est né en Suisse en 1973, passé par le Conservatoire de Fribourg puis le Berklee College of Music de Boston avant d’être embauché par le guitariste Jeff Beck pour intégrer son groupe. Il est aujourd’hui installé en Grande-Bretagne, d’où il gère sa carrière très internationale. Ce nouvel album a été enregistré en Californie avec deux musiciens emblématiques du jazz-rock, Vinnie Colaiuta et Jimmy Haslip et quelques invités. Guitariste virtuose, il aime dialoguer avec des violonistes, comme le fit John McLaughlin autrefois, dans un disque aux couleurs souvent orientalisantes avec un travail important sur le son qui met en valeur le jeu du leader sur un grand nombre de guitares. Ce n’est pas la musique que je préfère mais c’est fort bien fait !

> Favored Nations - FN2870 / www.meiergroup.com

Nicolas Meier : guitares acoustiques et électriques, guitare synthé… / Vinnie Colaiuta : batterie / Jimmy Haslip : basse /+/ Richard Jones : violon sur 1, 2, 5, 8, 10 / Sally Jo : violon sur 3 et4 / Lizzie Ball : violon sur 7 / Gregor Carle : guitare sur 11.

01. The Eye of Horus / 02. Still Beautiful / 03. Riversides / 04. Yemin / 05. Legend (for Jeff Beck) / 06. Tales / 07. Rose on Water / 08. Flying Spirits / 09. Serene / 10. Kismet / 11. JB Top (For Billy Gibbons) // Enregistré essentiellement à Los Angeles (USA) les 26 et 27 septembre 2015.


M&T@L IK : « M&T@L IK »

info document -  voir en grand cette imageAu cas où vous ne l’auriez pas saisi, ce disque rend hommage au groupe de hard-rock, heavy et inoxydable Metallica ! À l’origine du projet, l’invitation d’un club de Zurich dans le cadre d’une série revisitant des hits. Le bassiste Laurent David y a répondu avec ce trio sans guitare qui s’approprie avec la souplesse du jazz (plutôt musclé) les compositions de ce mythe du Métal. Étonnamment, c’est le Label Durance qui choisit de publier ce disque finalement assez atypique par sa prise de distance avec l’original même si cette musique fonctionne intensément à l’énergie.

> Label Durance - Durance-IK032016 / UVM

Laurent David : basse / Thomas Puybasset : saxophone / Maxime Zampiéri : batterie

01. Creeping Death / 02. Master Of Puppets / 03. The Day That Never Comes / 04. Jump In The Fire / 05. Seek And Destroy / 06. To Live Is To Die / 07. For Whom The Bell Tolls // Enregistré récemment en France.


ODDJOB : « Folk »

info document -  voir en grand cette imageCe disque n’est pas une nouveauté (paru en 2015) mais après avoir découvert cette formation au cours d’un superbe concert à Caen, il m’a semblé important de le présenter dans cette revue mensuelle. Oddjob existe depuis une quinzaine d’années et Folk est son huitième album mais je ne connaissais pas cette formation (nul n’est parfait !). Un remarquable son d’ensemble et de belles idées dans la mise en forme de cette musique basée sur des enregistrements traditionnels anciens collectés par le Centre suédois des musiques traditionnelles. Un travail de haut niveau et un jazz plein de vitalité et de couleurs.

> Caprice Records - CAP 21880 (P. 2015) / www.capricerecords.se

Goran Kajfeš : trompette, synthétiseur modulaire / Peter Forss : contrebasse / Per « Ruskträsk » Johansson : saxophones alto et soprano, clarinette basse, flûte alto / Daniel Karlsson : piano et orgue Crumar / Janne Robertson : batterie.

01. Folk #1 / 02. Folk #2 / 03. Folk #3 / 04. Folk #4 / 05. Folk #5 / 06. Folk #6 / 07. Folk #7 // Enregistré en Suède vers 2014-2015 ?


Hanna PAULBERG Concept : « Eastern Smiles »

info document -  voir en grand cette imageIls ne sont pas si nombreux ces disques qui retiennent l’attention dès la première écoute. La formule n’est pas originale (un quartet « standard » dans sa forme), il s’agit bien de jazz moderne sans effets superflus et pourtant, il se passe quelque chose dans la musique de la saxophoniste norvégienne Hanna Paulsberg. C’est aussi ce qui a capté l’attention de Florence Ducommun qui a aimé ce disque et l’écrit dans sa chronique récente à lire ici... (avec un « Oui, on aime ! »).

> Odin - ODINCCD 9554 / Outhere distribution (parution le 13/01/2017)

Hanna Paulsberg : saxophone ténor, compositions / Oscar Grönberg : piano / Trygve Waldemar Fiske : contrebasse / Hans Hulbækmo : batterie

01. Eastern Smiles / 02. Hemulen På Byn / 03. Ayumi / 04. A Hundred Years / 05. Hotel Papa Charlie / 06. Catalan Boy // Enregistré en Norvège les 7 et 8 novembre 2015.


Marion RAMPAL : « Main Blue »

info document -  voir en grand cette imageDans la carrière de la marseillaise Marion Rampal, la rencontre avec Raphaël Imbert (saxophoniste et ethnomusicologue) et sa Compagnie Nine Spirit a été déterminante. Reprenant une formule instrumentale réduite, dans l’esprit de celle des Vertigo Songs de la pianiste Perrine Mansuy (autre collaboration), elle nous propose son « Main Blue » inspiré par sa perception des musiques du sud des États-Unis. Avec ce très beau disque, sensible, poétique, elle invente une sorte de prolongement au « Music Is My Home » de Raphaël Imbert. L’esprit du blues est bien là porté par une voix qui compte dans le paysage du jazz européen.

> e-motive records - EMO161 / L’Autre Distribution

Marion Rampal : voix / Anne Paceo : batterie, voix sur 2, 3, 5 et 7 / Pierre-François Blanchard : claviers, voix sur 5 et 9 /+/ Julia Sarr : voix sur 2 et 5 / Sébastien Llado : trombone sur 5.

01. Source (P-F. Blanchard) / 02. Let the Wind Blow / 03. Savage / 04. 5 PM Song / 05. The Perfect Husband / 06. Chanson de marin / 07. The Heart / 08. La Belle et les trois Capitaines (trad.) / 09. Go for it / 10. Visitation of the Bayou Maharajah / 11. Soul of a Man (Blind Willie Johnson) / 12. A la mer // Enregistré récemment au studio des Bruères, Mignaloux-Beauvoir (86).


Little Johnny RIVERO : « Music in Me »

info document -  voir en grand cette imagePercussionniste d’origine portoricaine, Little Johnny Rivero vit à New York où il a noué un beau réseau de relations si on se fie à la liste des musiciens qui l’entourent. « Music in Me » marque son attachement à ses racines et aux musiques de Tito Puente ou Machito ou Eddie Palmieri (auquel il rend hommage) dans une pure veine latin-jazz qui ne manque pas de piquant. C’est solide, efficace, cuivré et percussif comme il faut. Assez conventionnel mais chaleureux !

> Truth Revolution Recording Collective - TRR022 / www.truthrevolutionrecords.com

Little Johnny Rivero : congas, bongo, timbales, talking drums, quinto, barril de bomba, chant, coro, cajon, bata, shekere... / Brian Lynch : trompette / Louis Fouché : saxophone alto / Zaccai Curtis : piano & fender rhodes / Luques Curtis : contrebasse, coro sur Alambique / Ludwig Afonso : batterie /+/ Conrad Herwig : trombone (1, 4) / Jonathan Powell : trompette (1, 4, 5, 9) / Alfredo de la Fé : violon (9) / Natalie Fernandez : voix (5) / Anthony Carrillo : bongo, bata, barril de bomba, cuas & maracas (1, 4, 6, 7, 9) / Luisito Quintero : timbales (1, 4, 9) / Giovanni Almonte : poème (6) / Manny Mieles : voix (6) / Edwin Ramos : coro (9).

01. Mr. LP / 02. Music In Me / 03. Let’s Do It Again / 04. Little Giants / 05. Palmieri, Much Respect / 06. Africa My Land / 07. Bombazúl / 08. Afro-Rykan Thoughts / 09. Alambique // Enregistré dans le New Jersey entre avril 2014 et août 2015.


Emmanuel SCARPA : « Invisible Worlds »

info document -  voir en grand cette image« J’ai commencé par écrire un texte, puis la musique, ainsi que quelques paroles et j’ai réuni des musiciens et musiciennes que j’affectionne particulièrement et avec qui j’ai joué ces dix dernières années... » explique le batteur-compositeur Emmanuel Scarpa. Ainsi est née la musique un peu hybride (comme les aime le Collectif Coax) entre jazz mutant et musique contemporaine. Une démarche particulièrement intéressante dans l’esprit et très réussie dans la forme grâce à une sacrée équipe de musiciens-inventeurs.

> Coax Records - COAX031 INV1 / Musea

Pierre-Antoine Badaroux : saxophones alto & baryton / Noémi Boutin : violoncelle / Julien Desprez : guitare électrique / Marc Ducret : guitare acoustique et électrique / Fred Escoffier : piano & Pianet / Sylvaine Hélary : flûtes / Olivier Lété : basse électrique / Anne Magouët : voix / Emmanuel Scarpa : batterie, glockenspiel, synthé, voix & composition / Antonin Rayon : prise de son, mixage & mastering.

01. Prologue / 02. At the same time ... / 03. they are getting through / 04. A loner on Desolation Peak / 05. A man in the crowd / 06. Tangible world / 07. Crossed worlds / 08. In outer space / 09. Epilogue // Enregistré en Bourgogne du 13 au 15 juin 2014.


Louis SCLAVIS Sextet : « Ellington On The Air »

info document -  voir en grand cette imagePassionné de disques vinyles, le saxophoniste Lionel Martin vient de créer le label Ouch ! Records. Et voilà qu’il nous réédite ce qui est, de mon point de vue, un des plus beaux disques enregistrés par Louis Sclavis, son « Ellington On The Air » paru en 1992 sur le label IDA Records de Philippe Vincent. Une relecture souvent audacieuse mais très affectueuse de la musique du Duke de la plume de quelques compositeurs-arrangeurs impertinents pilotée par Louis Sclavis, en maître des anches.

NB : la distribution numérique de ce disque est assurée par Cristal records.

> Ouch ! Records (Vinyle et numérique) P. 1992 – réédition 2016 - V0013 / Harmonia Mundi

Bruno Chevillon : contrebasse / Louis Sclavis : clarinette, clarinette basse, saxophone soprano / Francis Lassus : batterie, percussion / François Raulin : piano, claviers, melodica / Yves Robert : trombone / Dominique Pifarely : violon, violon électrique.

LP 1 : A1. Jubilee Stomp (Ellington)- J’oublie (Raulin) - Jubilee Stomp (Ellington) / A2. Indigofera Tinctoria (Chevillon) - Mode Andy Go (Emler) / B1. Prelude (G. Marais)- Prelude To A Kiss (Ellington) / B2. Bakiff (Tizol)
LP2 : A1. Caravan (Ellington-Tizol) - Caravalse (A. Gilbert) / A2. Heaven (Ellington) / A3. Black And Tan Fantasy (Miley, Ellington) / B1. Harlem Pancake (Sclavis) - A Tone Parallel To Harlem (Ellington) - West Indian Pancake - A Tone Parallel To Harlem (Ellington). // Enregistré au Studio Gimmick (Yerres - France) en décembre 1991 et au Théâtre d’Aubagne (13, France) le 11 février 1992.


Yotam SILBERSTEIN : « The Village »

info document -  voir en grand cette imageIl ne se passe pas un mois sans que nous vous présentions au moins un disque d’un musicien de jazz israélien. Ce mois-ci, après Shai Maestro (plus haut), c’est au tour du guitariste Yotam Silberstein. Du jazz haut-de-gamme avec des musiciens irréprochables, une cohésion d’ensemble parfaite, des mélodies captivantes, un discours improvisé très raffiné. Un disque superbe mais, allez savoir pourquoi, cette musique passe sans guère m’émouvoir... Un manque de singularité et d’aspérités, j’imagine ?

> Jazz & People - JPCD816007 / Pias

Yotam Silberstein : guitare / Aaron Goldberg : piano / Reuben Rogers : contrebasse / Greg Hutchinson : batterie.

01. Parabens / 02. Milonga Gris (C. Aguirre) / 03. Nocturno / 04. The Village / 05. Stav / 06. Fuzz / 07. Albayzin / 08. Changes / 09. O Voo Da Mosca (J. de Bandolim) / 10. October / 11. Lennie Bird (L. Tristano) // Enregistré à New York (Acoustic Recording) le 2 janvier 2015.


Jarry SINGLA : « The Mumbai Project »

info document -  voir en grand cette imageJarry Singla est un pianiste d’origine indienne installé en Allemagne. Dans ce double album (il faut du temps pour que les mélodies se développent !), il propose sa propre conception du mariage entre musique occidentale et musique traditionnelle de l’Inde. Un travail qui ne manque pas d’intérêt : l’alliage est réussi et c’est plutôt la musique occidentale qui prend le dessus puisque l’instrument « pilote » reste le piano, accordé selon notre mode harmonique.

> Double Moon Records - DMCHR 71511 / Socadisc

Jarry Singla : piano, harmonium indien, piano préparé / Sanjeev Chimmalgi : voix / Pratik Shivastav : sarod / Vinayal_Netke : tabla / Ramesh Shotham : percussions du sud de l’Inde et percussions occidentales / Christian Ramond : contrebasse.

CD 1 : 01. Aroha / 02. Temple Song / 03. Calcuniketan / 04. Saval Jawabo / 05. Shloka V / 06. Nirguni Bhajan
CD 2 : 01. Saravi / 02. Tavi Swaram / 03. Shloka III / 04. Samosa / 05. Yaman / 06. Sangachhadhwam // Enregistré en Allemagne en novembre et décembre 2014.

Fred SOUL : « La comédie des silences »

info document -  voir en grand cette imageUne réalisation d’envergure que cette fresque musicale colorée que l’on doit à Fred Soul, musicien inclassable qui a grandi dans de peintres et de musiciens (ceci explique cela). Aux confins des musiques africaines, orientales et de la musique classique européenne, cette Comédie des Silences composée pour l’essentiel au cours des années 80 et 90 pourra retenir votre attention même s’il n’est pas explicitement « jazz ».

> Barkhane Production / L’Autre Distribution

Fred Soul : piano, guitare et percussions / Ousman Danedjo : chant / Nguyên Lê : guitare / Sekouba Bambino : chant / Jasser Haj Youssef : viole d’amour / Julia Sarr : chant / Olivier Ker Ourio : harmonica / Samira Brahmia : chant / Stéphane Chausse : clarinette / Magou Samb : chant / Stéphane Edouard : percussions / Séréna Fisseau : chant / Rafaël François : théorbe et guitare basse / Alioune Wade : chant et guitare basse / Aziz Sahmaoui : percussions / Sabrina Romero : chant / Moriba Koîta : n’goni / Olyza Zamati : chant / François Salque : violoncelle / Julio Rakotonanahary : chant / Mamané Thiam : percussions / Seheno Rakotobé : chant / Taofik Farah : guitare / Angela Raharimanana : chant / Hao Nhiên Pham : mono corde / Sha Rakotofiringa : chant / Aïda Khan : chant / Orchestre National de Montpellier.

01. Hijo del viento / 02. Dantza / 03. Khata Kheli / 04. Les ailes oubliées / 05. Belleville 1 / 06. Belleville 2 / 07. Malaaka / 08. La comédie des silences / 09. Secret de la Nacre 1 / 10. Secret de la Nacre 2 / 11. Métiers de Venise / 12. Duo des métiers // Enregistré récemment à Paris.


Vakia STAVROU : « Alasia – Embrassée par la mer… »

info document -  voir en grand cette imageEncore un disque en marge de nos centres d’intérêt habituels : le jazz et les musiques improvisées. La chanteuse Vakia Stavrou (très belle voix sensible) s’inspire des musiques du bassin méditerranéen. « Embrassée par la mer », elle vogue d’une rive à l’autre, et on pourra se laisser bercer par sa voix, en portugais, en grec ou en anglais au fil de ce disque.

> Accords Croisés - AC 166 / Harmonia Mundi

Vakia Stavrou : chant, guitare, composition / Carlos Bernardo : guitare, arrangement / Guillaume Robert : contrebasse / Inor Sotolongo : percussions / Octavio Angarita : violoncelle

01. Homa Ke Nero / 02. Sozinha / 03. Pare Fora / 04. Mais Um Beijo / 05. Thalassino Nero / 06. Bellaroussa / 07. Black Bossa / 08. Petalouda / 09. Stay / 10. Dia Sem Mim / 11. O Meu Peito Diz / 12. Kita Me / 13. Xehases / 14. Pou Den Se Niazi / 15. Parapono // Enregistré récemment en France.


SUBSYSTEM : « Unterholz »

info document -  voir en grand cette imageLa saxophoniste Almut Schlichting est très active sur la scène jazz berlinoise, avec ce duo épatant intitulé Subsystem, et aussi dans le cadre du groupe Shoot The Moon dont nous avons eu l’occasion de vous parler à deux reprises (« Glory & Decay » en 2008 et « Saints & Fools » en 2016). Privilégiant les graves (baryton - contrebasse), Almut Schlichting et Sven Hinse gambadent dans des musiques fraîches et chaleureuses, avec finesse et non sans humour et nous proposent un disque réjouissant qui témoigne d’un sacré talent ! À noter sur votre liste de courses !

> Tiger Moon Records - TMR 004 / www.tigermoonrecords.com

Almut Schlichting : saxophone baryton, melodica / Sven Hinse : contrebasse, effets, melodica.

01. Patat oorlog (Hinse) / 02. Po vijn’krushqit maleve (Uber das Gebirge hin) (trad.) / 03. Kohltanze - Tibensee (Schlichting) / 04. Kohltanze : Jaenwisch (Schlichting) / 05. Kohltanze : Wesselburen (Schlichting) / 06. Kohltanze : Suderdeich (Schlichting) / 07. Kohltanze : Reinsbuttel (Schlichting) / 08. Fast Fret (Hinse) / 09. Schon Rosmarin (Kreisler) / 10. Liebesfreud & Liebesleid (Kreisler) / 11. Poissons Volants / 12. U7 (Hinse) / 13. Kanon (Hinse) // Enregistré à Berlin en novembre 2014.


SUN RA : « Singles – The Definitive 45s Collection 1952-1991 »

info document -  voir en grand cette imageVoilà l’album à commander au Père Noël : la réédition des disques 45 tours réalisés par Sun Ra (ou avec sa participation) entre 1952 et 1991. Vous aurez le choix des supports : vinyles 45 tours, 33 tours ou CDs... On dispose alors d’une anthologie certes partielle (les limites des 45 tours !) mais qui couvre une grande partie de la carrière de ce musicien hors du commun. On rétorquera que les enregistrements les plus longs (souvent les plus « exploratoires » et free) sont, de fait, exclus de cette sélection (les limites du format) mais on pourra, en contrepartie se régaler des chansons « intergalactiques » du génial pianiste (comme le Enlightenment dont Thomas de Pourquery a fait un véritable tube !).

> Strut - STRUT148CD (3 CDs) / Differ-Ant

Sun Ra : piano, claviers, orgue, harmonium…/+/ ses différentes formations et des formations dans lesquelles il tient l(s) clavier(s) : The Nu Sounds, The Cosmic Rays, His Orchestra, His Arkistra, The Qualities, His Arkestra, His Astro Infinity Arkestra, Outer Space Arkestra, Astro-Solar-Infinity Arkestra, Quartet..

CD 1 1952-1958 : 01. Sun Ra – I Am An Instrument / 02. Sun Ra – I Am Strange / 03. Sun Ra & The Nu Sounds – Chicago Usa / 04. Sun Ra & The Nu Sounds – Spaceship Lullaby / 05. Sun Ra & The Cosmic Rays – Daddy’S Gonna Tell You No Lie / 06. Sun Ra & The Nu Sounds – A Foggy Day / 07. Billie Hawkins With Sun-Ra & His Orchestra – I’M Coming Home / 08. Billie Hawkins With Sun-Ra & His Orchestra – Last Call For Love / 09. Sun Ra & His Arkistra – Soft Talk / 10. Sun Ra & His Arkistra – Super Blonde / 11. Le Sun Ra & His Arkistra – Saturn / 12. Le Sun Ra & His Arkistra – A Call For Demons / 13. Le Sun Ra & His Arkistra – Demon’S Lullaby / 14. Le Sun Ra & His Arkistra – Supersonic Jazz / 15. Le Sun Ra & His Arkistra – Medicine For A Nightmare / 16. Le Sun Ra & His Arkistra – Urnack / 17. The Qualities – It’s Christmas Time / 18. The Qualities – Happy New Year To You / 19. Yochanan (The Space Age Vocalist) – M Uck M Uck (Matt Matt) / 20. Yochanan (The Space Age Vocalist) – Hot Skillet Mama / 21. Sun Ra & The Cosmic Rays – Bye Bye / 22. Sun Ra & The Cosmic Rays – Somebody’S In Love / 23. Le Sun Ra & His Arkestra – Hours After / 24. Le Sun Ra & His Arkestra – Great Balls Of Fire
CD 2 1959-1962 : 01. Sun Ra & His Astro Infinity Arkestra – October / 02. Sun Ra & His Astro Infinity Arkestra – Adventur In Space / 03. The Cosmic Rays With Sun Ra & Arkestra – Dreaming / 04. The Cosmic Rays With Sun Ra & Arkestra – Daddy’S Gonna Tell You No Lie / 05. Sun Ra & His Astro Infinity Arkestra – Round Midnight / 06. Sun Ra & His Astro Infinity Arkestra – Back In Your Own Back Yard / 07. Le Sun Ra And His Arkestra – Saturn / 08. Le Sun Ra And His Arkestra – Velvet / 09. Yochanan With Sun Ra & His Arkestra – The Sun One / 10. Yochanan With Sun Ra & His Arkestra – Message To Earthman / 11. Yochannan With Sun Ra & His Arkestra – The Sun Man Speaks / 12. Sun Ra & His Arkestra – Space Loneliness / 13. Sun Ra & His Arkestra – State Street / 14. Sun Ra & His Arkestra – The Blue Set / 15. Sun Ra & His Arkestra – Big City Blues / 16. Sun Ra & His Arkestra Featuring Pat Patrick – A Blue One / 17. Sun Ra & His Arkestra Featuring Pat Patrick – Orbitration In Blue / 18. Sun Ra & His Arkestra – Out There A Minute / 19. Little Mack With Sun Ra & His Arkestra – Tell Her To Come On Home / 20. Little Mack With Sun Ra & His Arkestra – I’M Making Believe
CD 3 1967-1991 : 01. Sun Ra & His Outer Space Arkestra – The Bridge / 02. Sun Ra & His Outer Space Arkestra – Rocket # 9 / 03. Sun Ra & His Astro-Solar-Infinity Arkestra – Blues On Planet Mars / 04. Sun Ra & His Astro-Solar-Infinity Arkestra – Saturn Moon / 05. Sun Ra & His Astro-Intergalactic Infinity Arkestra – Journey To Saturn / 06. Sun Ra & His Astro-Intergalactic Infinity Arkestra – Enlightenment / 07. Sun Ra & His Astro-Intergalactic Infinity Arkestra – I’M Gonna Unmask The Batman / 08. Sun Ra & His Astro-Intergalactic Infinity Arkestra – The Perfect Man / 09. Sun Ra & His Arkestra – Love In Outer Space / 10. Sun Ra & His Arkestra – Mayan Temple / 11. Sun Ra Quartet – Sky Blues / 12. Sun Ra Quartet– Disco 3000 / 13. Sun Ra – Rough House Blues / 14. Sun Ra – Cosmo-Extensions / 15. Sun Ra & His Outer Space Arkestra – Quest / 16. Sun Ra & His Outer Space Arkestra – Outer Space Plateau / 17. Sun Ra Arkestra – Nuclear War / 18. Sun Ra Arkestra – Sometimes I’m Happy / 19. Sun Ra Arkestra – On Jupiter - Cosmo Drama / 20. Sun Ra Arkestra – Cosmo Drama / 21. Sun Ra – I Am The Instrument.


Geir SUNDSTØL : « Langen Ro »

info document -  voir en grand cette imageMusicien de studio très demandé en Norvège, Geir Sundstrøl a décidé de passer sur le devant de la scène pour présenter sa musique. Il a enregistré ce disque (son second) dans une église d’Oslo en utilisant une multitude d’instruments et en s’entourant de quelques musiciens amis. Un univers musical basé sur la recherche d’ambiances très cinématographiques... Le disque idéal pour accompagner un documentaire sur les grands espaces sauvages ?

> Hubro - HUBROCD2576 / Outhere distribution

Geir Sundstrøl : pedal steel, harmonica, banjo, percussions, orgue, synthétiseur /+/ David Wallumrød : claviers / Erland Dahlen : percussion / Nikolai Eilertsen : basse / Martin Langlie : percussions, synthétiseurs / Erik Sollid : cordes, violon / Martin Winstad : percussion / etc.

01. Langen Ro / 02. Gratarslaget / 03. Tony’s theme / 04. Los / 05. Florianer / 06. Rok / 07. Baris / 08. Bek // Enregistré à Oslo récemment.


Claire TAÏB & Giovanni MIRABASSI : « Chansons pour demain – Hommage à Bernard Dimey »

info document -  voir en grand cette imageIls ne pouvaient tout de même pas faire l’impasse sur Syracuse dans cet hommage à Bernard Dimay. Claire Taïb et Giovanni Mirabassi l’expédient sur la dernière plage, vite fait, bien fait. Pour le reste, ils prennent le temps de distiller la poésie des chansons de Mr Dimay, parolier de « vedettes » : belle expression vocale de Claire Taïb et accompagnement subtil, attentif et virtuose de Giovanni Mirabassi. Un disque tout à fait respectable de chanson française dans la formule épurée du duo.

> EPM musique / Universal

Claire Taïb : voix / Giovanni Mirabassi : piano

01. Les mots à entendre (« Pour un visage errant ») / 02. La salle et la terrasse / 03. La mer à boire / 04. Les diables sont partis ( « Le quartier des Halles ») / 05. Le bel ornement (« Si je fais un pendu ») / 06. Si tu me payes un verre / 07. Ne t’en va pas déjà / 08. Les matins qui vont suivre ( « Chanson pour demain ») / 09. L’amour et la guerre / 10. Colère / 11. J’aimerais tant savoir / 12. La planète où mourir / 13. L’enfant maquillé / 14. Les bateaux sont partis / 15. De t’avoir aimé / 16. Syracuse // Enregistré récemment au Studio de Meudon, France.


Manu VALLOGNES – Eric TERUEL – Yvan OUKRID Jazz Trio : « Mad Train »

info document -  voir en grand cette imageSous la conduite de Manu Vallognes à la basse fretless, ce trio distille un jazz moderne de bon niveau dans lequel s’illustre, outre le leader, le pianiste Éric Teruel, musicien très présent dans le catalogue du label Trois Fois Plus Musics. Un disque réalisé en studio, en direct et « sans artifices », ce qui permet de se faire une idée précise de ce qu’ils joueront en concert. Allez les écouter ?

> Label Trois Fois Plus Musics - TFP 1609 / CD1D

Manu Vallognes : basse fretless / Éric Teruel : piano / Yvan Oukrid : batterie

01. Rescue (Teruel) / 02. Fascinating Rhythm (Gershwin) / 03. You & the Night & the Music (Schwartz) / 04. Deep Trip (Teruel / 05. Broadway’s Lovers (Teruel / 06. The Man I Love (Gershwin / 07. Foolish Dance (Teruel / 08. Andantino (Khatchaturian) / 09. The Days of Wine & Roses (Mancini) / 10. With a Song in my Heart (Rodgers) / 11. Voce Abusou (Jobim) // Enregistré en France en février 2016.


Sarah VAUGHAN : « Live in Berlin 1969 »

info document -  voir en grand cette imageAu moment de l’enregistrement de ce disque, La Divine Sarah Vaughan avait 45 ans et sa voix atteint une grande maturité, toujours virtuose mais un peu plus profonde. Même si l’enregistrement de ce concert n’est pas d’une qualité exceptionnelle et si le trio se cantonne à un rôle d’accompagnement assez sage, on appréciera de retrouver cette très grande dame du jazz à la technique prodigieuse (tout en restant expressive) dans une sorte de récital où elle égrène les standards (et de quelle manière !).

> JazzLine - WDR The Cologne Bradcasts - N 77 031 / Socadisc

Sarah Vaughan : voix / Johnny Veith : piano / Gus Mancuso : contrebasse / Eddy Pucci : batterie

01. Just One Of Those Things (Porter) / 02. Fly Me To The Moon (Howard-Hampshire-House) / 03. Announcement Sarah Vaughan / 04. Love Finds A Way / 05. Time After Time (Styne-Cahn) / 06. Zing Zing Zing Went The Strings Of My Heart (Hanley) / 07. By The Time I Get To Phoenix (Lekman-Webb) / 08. The Sweetest Sound (Rodgers-Williamson) / 09. Polka Dots and Moonbeams (Van Heusen-Burke) / 10. Day In, Day Out (Bloom-Mercer) / 11. What Now My Love (Becaud-Delanoe) / 12. I Had A Ball (Vaughan) // Enregistré à la Philharmonie de Berlin le 9 novembre 1969.


Miroslav VITOUS : « Ziljabu Nights – Live at Theater Gütersloh »

info document -  voir en grand cette imageLa série European Jazz Legends a été créée par le magazine allemand Jazz Thing et le label Intuition, entre autres partenaires. Nous vous avons présenté les différents albums déjà publiés et pour le numéro 8, l’invité du Théâtre Güterloh était le contrebassiste tchèque Miroslav Vitous à la tête d’une formation très internationale (Turquie, Canada, USA et Italie !). Le répertoire se compose de pièces (souvent des variations) que la formation explore en laissant de grands espaces à l’improvisation, reprenant ainsi les modes de jeu qui étaient la spécificité du groupe Weather Report à ses débuts (quand Vitous en faisait partie !).

> Intuition - INTCHR71320 / Socadisc

Miroslav Vitous : contrebasse / Aydin Esen : claviers / Roberto Gatto : batterie / Gary Campbell : saxophone ténor / Roberto Bonisolo : saxophones ténor et soprano.

01. Ziljabu (Vitous) / 02. Morning Lake (Vitous) / 03. Ziljabe (Vitous) / 04. Gloria´s Step Variations (LaFaro-Vitous) / 05. Miro Bop (Vitous) / 06. Stella By Starlight Variations (V. Young-Vitous) / 07. Interview avec Miroslav Vitous (par Götz Bühler) // Enregistré en concert au Théâtre Gütersloh (Allemagne) le 25 juin 2016.


Nasheet WAITS : « Between Nothingness & Infinity »

info document -  voir en grand cette imageSur son site internet, Nasheet Waits évoque la carrière musicale de son père, le batteur Freddie Waits (1943-1989), musicien intègre et exigeant qui a côtoyé les plus grands noms du jazz. Il pourrait aujourd’hui être fier de son fils car Nasheet s’illustre comme un des grands batteurs actuels mais sans faire de concessions à la facilité. Pour preuve ce disque de jazz vivant, authentique, créatif et presque combatif dans lequel le leader anime une équipe de tout premier plan avec Darius Jones (saxophone) et rien moins que Mark Helias à la contrebasse (cf. BassDrumBone plus haut...) et l’excellent pianiste Aruan Ortiz (cf. ici - Jean Buzelin, janvier 2016). Un des albums les plus intéressants de cette sélection de décembre 2016 !

> Laborie Jazz / Le Disquaire.com

Nasheet Waits : batterie, compositions / Darius Jones : saxophone / Mark Helias : contrebasse / Aruan Ortiz : piano

01. Korean Bounce / 02. Story Line / 03. Between Nothingness and Infinity / 04. Snake Hip Waltz / 05. Unity / 06. Kush / 07. Koko / 08. Hesitation / 09. Unity (Bonus Track) // Enregistré récemment (USA ?)


Christian WALLUMRØD Ensemble : « Kurszam and Fulger »

info document -  voir en grand cette imageAu fil des albums de Christian Wallumrød publiés par le label Hubro, nous percevons un peu plus la diversité des influences qui nourrissent la musique de ce pianiste iconoclaste : John Cage et la techno, la musique religieuse et le jazz. Avec ce disque, il invente une musique en apparence simple et mélodique dont les structures évoluent lentement, presque imperceptiblement à partir de séquences répétées créant un effet envoûtant assez étrange... Atypique, assurément !

> Hubro - HUBROCD2573 / Outhere distribution

Eivind Lønning : trompette / Espen Reinertsen : saxophone / Tove Törngren : violoncelle / Per Oddvar Johansen : batterie, vibraphone / Christian Wallumrød : piano, harmonium.

01. Haksong / 02. Fulgsam / 03. Langsam / 04. Phoniks / 05. Klafferas / 06. Arpsam / 07. Kurzsam und Onward // Enregistré en Norvège en avril 2015.


Louis WINSBERG JALEO : « For Paco »

info document -  voir en grand cette imageLouis Winsberg est gitan dans l’âme. Passionné de guitare flamenco, il rend ici hommage à un de ses maîtres, le guitariste Paco De Lucia. Pour ce faire, il s’entoure d’un grand nombre de musiciens qui viennent apporter leur contribution à un album dont la mise en forme a dû demander un gros travail de (post)production. L’esprit du flamenco enveloppé dans un écrin de velours assez sophistiqué. Un travail respectable qui pourra plaire aux amateurs du genre et aux fans des guitaristes : Paco et Louis.

> Label Bleu - LBLC2607 / L’Autre Distribution

Louis Winsberg : guitares / Sabrina Romero : chant, danse, cajon / Alberto Garcia : chant, palmas / Cedric Baud : saz, guitares / Stéphane Edouard : percussions /et d’autres…

01. Bulerhimalaya / 02. Podemos - Part 1 / 03. Podemos - Part 2 / 04. El Pescador / 05. For Paco / 06. Libertad / 07. Que Mas / 08. Sentimiento / 09. Paloma / 10. Salsita / 11. Viva Jerez // Enregistré en France et en Espagne entre 2014 et 2016.


Retrouvez les piles de disques des mois précédents... ici !