« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » Pile des 46 disques de février 2015.

Pile des 46 disques de février 2015.

Les nouveautés du mois et quelques retardataires...

D 4 février 2015     H 12:10     A Thierry Giard    


Revue mensuelle de disques parus ou à paraître.

> Au menu et par ordre alphabétique,
Liens vers les disques présentés dans cette page :

Mohamed ABOZEKRY & Heejaz extended || Dmitry BAEVSKY || BERNSTEIN – FRESU – PETRELLA – ROJAS || Augustin BROUSSELOUX – Henri ROGER || CHARLIER – SOURISSE || David CHEVALLIER || Alban DARCHE || Jon DAVIS || Jack DeJOHNETTE || Pierre de TRÉGOMAIN || ÉCARLATE BLEU || Raphaël FAŸS || David GIBSON || Sergio GRUZ Quartet || Wolfgang HAFFNER || Allan HARRIS || Dieter ILG || Vijay IYER Trio || Justin KAUFLIN || Ulita KNAUS || Nicolas KUMMERT || Jean LAPOUGE Trio || LE POT || MAGMA || Tom McCLUNG || METZGER - DANIEL - GALICHET || Giovanni MIRABASSI || Marius NESET || NILOK Quartet || Kevin NORWOOD Quartet || Isabelle OLIVIER || ORIOXY || PC ENERGETIC || PIERROT LA LUNE || Chris POTTER Orchestra || RADIOSAX || Matana ROBERTS || Aldo ROMANO || Reg SCHWAGER || Simon SPIESS || Toine THYS Trio || TINGVALL TRIO || TRIPES || Gebhard ULLMANN || Kenny WHEELER || Ben WOLFE


Mohamed ABOZEKRY & Heejaz extended : « Ring Road »

Mohamed ABOZEKRY & Heejaz extended : « Ring Road » -  voir en grand cette image
Mohamed ABOZEKRY & Heejaz extended : « Ring Road »
Jazz Village

Jeune virtuose venu d’Egypte, le joueur de oud (et compositeur) Mohamed Abozekry que nous avions découvert l’an passé avec le disque « Chaos » a remodelé sa formation Heejaz. Une mutation très réussie : la musique suit des voies plus originales bien que nourrie (enrichie) de multiples influences. Sans doute plus « jazz » et très intéressant !

> Jazz Village JV9570044 / Harmonia Mundi (parution le 24/02/2015)

Mohamed Abozekry : oud, compositions / Anne-Laure Bourget : tablas, darbouka, cajon, daf / Hugo Reydet : contrebasse / Benoît Baud : saxophone / Ludovic Yapoudjian : piano

01, Transit ∕ 02, Messages / 03, Poisson Rouge / 04, Ring Road / 05, Sérague / 06, Sabir / 07, African Salad // Enregistré au studio La Buissonne (Pernes-les-Fontaines – 84) en octobre 2014.


Dmitry BAEVSKY : « Over and Out »

Dmitry BAEVSKY : « Over and Out » -  voir en grand cette image
Dmitry BAEVSKY : « Over and Out »
Jazz Family

Natif de Saint-Petersbourg, installé à New-York pour le meilleur et pour le jazz, le saxophoniste alto Dmitry Baevsky revient cette fois en trio. Il nous livre une déclinaison plus épurée mais toujours virtuose et passionnée de « son jazz » dans un esprit chaleureusement attaché aux conventions du genre.

> Jazz Family JF002 / Socadisc (parution le 23/02/2015)

Dmitry Baevsky : saxophone alto / David Wong : contrebasse / Joe Strasser : batterie

01, Poincina (N. Simon) / 02, Reflection (R. Bryant) / 03, Over and Out (Baevsky) / 04, Chega de Saudade (Jobim) / 05, Brillant Corners (Monk) / 06, The feeling of Jazz (Ellington) / 07, In The Know (Baevsky) / 08, Turquoise (C. Walton) / 09, Tonight I Shall Sleep (With a Smile on My Face) (Ellington) / 10, Circus (L. Alter) / 11, Silver Screen (Baevsky) / 12, Stranger in Paradise (Wright – Forrest) // Enregistré à New York le 21 janvier 2014


BERNSTEIN – FRESU – PETRELLA – ROJAS : « Brass Bang ! »

BERNSTEIN – FRESU – PETRELLA – ROJAS : « Brass Bang ! » -  voir en grand cette image
BERNSTEIN – FRESU – PETRELLA – ROJAS : « Brass Bang ! »
Tuk Music - Bonsai

En réunissant ce brass band « de poche » italo-américain vraiment détonnant, Paolo Fresu nous propose ce nouveau disque épatant. Musique vivante, fantaisiste, débridée : leur plaisir de jouer est évident sur un répertoire des plus éclectiques. Et nous partagerons ce plaisir à l’écoute !

> Tük Music – Bonsaï music BON1540101 / Harmonia Mundi

Steven Bernstein : trompette, trompette à coulisse, effects, bugle (7), voix / Paolo Fresu : trompette, bugle, cornet (2 & 11), trompette de poche (6), effects / Gianluca Petrella : trombone / Marcus Rojas : tuba, voix, percussions

01. Italian At La Glance (Steven Bernstein) / 02. Black And Tan Fantasy (Duke Ellington) / 03. As Tears Go By (Mick Jagger • Keith Richards) / 04. Dissonanze Cognitive (Paolo Fresu) / 05. Beng ! (Marcus Rojas) / 06. La Réjouissance Music for the Royal Fireworks (Georg Friedrich Händel) / 07. No Potho Reposare (Salvatore Sini • Giuseppe Rachel) / 08. Zero (Lester Bowie) / 09. Bing ! (Paolo Fresu) / 10. Surgentem Cum Victoria (Pierluigi Palestrina) / 11. Shorty (Steven Bernstein) / 12. Wienerschnitzel (Steven Bernstein • Paolo Fresu • Gianluca Petrella • Marcus Rojas) / 13. Manic Depression (Jimi Hendrix) / 14. Bung ! (Steven Bernstein) / 15. Rockin’ In Rhythm (Duke Ellington) / 16. Bong ! (Gianluca Petrella) / 17. Fuga (Paolo Fresu) / 18. Guarda Che Luna (Gualtiero (Walter) Malgoni • Bruno Pallesi) // Enregistré à Udine (ArteSuono Studio) en avril 2013.


Augustin BROUSSELOUX – Henri ROGER : « Shlouwarpch »

Augustin BROUSSELOUX – Henri ROGER : « Shlouwarpch » -  voir en grand cette image
Augustin BROUSSELOUX – Henri ROGER : « Shlouwarpch »
Facing You - IMR

Le nouveau Henri Roger est là ! On commence à avoir du mal à suivre le rythme des publications sur son label Facing You... Après piano solo (le mois dernier), c’est une association via Facebook qu’il nous propose ce mois-ci. Le très jeune guitariste improvisateur Augustin Brousseloux lui a transmis des fichiers numériques sur lesquels le guitariste -pianiste touche-à-tout (H.R.) s’est livré à des bidouillages insolites. Expérimental dirons-nous... bien loin des collaborations inter-DJs en techno ou house-music !

> Facing You – IMR 007 / Musea

Augustin Brousseloux : guitare, effets, métronome / Henri Roger : guitare, électronique, MAO, smartphone…

01. The deserted factory / 02. Shredissimmo / 03. The Soft Engine / 04. Yatchs / 05. Shlouwarpch / 06. The Chinese Metronome / 07. Pop up // Edité, mixé, masterisé par Henri Roger en 2014.


CHARLIER – SOURISSE : « Multiquarium »

CHARLIER – SOURISSE : « Multiquarium » -  voir en grand cette image
CHARLIER – SOURISSE : « Multiquarium »
Gemini

Ce disque n’est pas nouveau (fin 2013) mais il nous avait échappé. André Charlier nous l’a transmis et nous pouvons donc vous présenter cette « dernière » déclinaison du travail de la paire Charlier-Sourisse et de leurs compères experts. Musique tracée au cordeau mais jamais ennuyeuse car riche de multiples influences toujours colorées.

> Gemini Records GR1310-CS0509 / Sphinx distribution

Benoît Sourisse : piano, orgue / André Charlier : batterie, percussions / Claude Égéa : trompette, bugle / Stéphane Guillaume : saxophones, flûtes, clarinette basse, voix sur 7 / Pierre Perchaud : guitares / Jean-Michel Charbonnel : contrebasse / +/ Richard Poher : didgeridoo sur 1

01. Aboriginal reel / 02. Chance Dance / 03. Gangsters / 04. Deeps / 05. Tucano / 06. Machiavelic Mavickavael / 07. Petit piment / 08. Steak ou pastèque / 09. La femme du petit soldat unijambiste // Enregistré au Studio des Egreffins (Videlles) en juin 2013.


David CHEVALLIER : « Standards et Avatars »

David CHEVALLIER : « Standards et Avatars » -  voir en grand cette image
David CHEVALLIER : « Standards et Avatars »
Cristal records

« Ce trio pourrait bien être ma première formation « jazz »... » me disait David Chevallier à l’occasion de leurs concert au festival Chinon en Jazz (juin 2014 - ici !). Comme il l’a fait avec le musique de Gesualdo, de John Dowland ou les tubes pop, le guitariste s’imprègne du thème et développe des variations qui deviennent autant d’avatars en utilisant exclusivement la guitare électrique. Une refonte originale du répertoire de Broadway et de thèmes-monuments du jazz : jeux de miroirs ou de questions-réponses...

> Cristal Records CR233 / Harmonia Mundi

David Chevallier : guitare électrique / Sébastien Boisseau : contrebasse / Christophe Lavergne : batterie

01. The Man I Love (Gershwin) - Is Actually A Woman ! (Chevallier) / 02. Solar (M. Davis) - Or Solaris (Chevallier) / 03. Alone Together (Schwartz) - Have You Ever Been Alone ? (Chevallier - dédié à John Taylor) / 04. You & The Night & The Music (Schwartz) - Into My Labyrinth (Chevallier) / 05. I Love You Porgy (Gershwin) / 06. All The Things You Are (Kern) / 07. You Don’T Know What Love Is (de Paul) - Oh Yes, I Do ! (Chevallier) / 08. The Way You Look Tonight (kern) / 09. Strange Fruit (A. Meeropol) / 10. What Is This Thing Called Love ? (Porter) - Don’T Talk To Me About Love (Chevallier) // Enregistré en avril 2014 aux studios Alhambra à Rochefort-sur-Mer (France)


Alban DARCHE Stringed : « L’Horloge »

Alban DARCHE Stringed : « L'Horloge » -  voir en grand cette image
Alban DARCHE Stringed : « L’Horloge »
Cristal Records

Où l’on retrouve David Chevallier (cf. ci-dessus), toujours à la guitare dans l’ensemble à cordes de l’intarissable compositeur-arrangeur-agenceur de formations qu’est le saxophoniste Alban Darche. Toujours passionné par les danses, inspiré par les formes et formats de la musique dite « classique » (Choral, quatuor...), le saxophoniste se plaît à modeler son jazz dans des matières et des textures toujours changeantes. Ce disque est tout aussi riche, à ce titre, que les précédents opus de sa discographie plutôt fournie.

> Cristal Records CR223 / Harmonia Mundi (parution le 10/02/2015)

Fred Chiffoleau : contrebasse / David Chevallier : guitare / Marie-Violaine Cadoret : violon / Marian Iacob Maciuca : violon / Loïc Massot : alto / François Girard : violoncelle / Alban Darche : saxophone et compositions

01. Tango Vieillot / 02. Fox Trot / 03. Quatuor La Loi / 04. Le Temps S’enfuit / 05. Le Temps Qui Passe / 06. Sésame / 07. Psychorigide (quator laloi mvt 2) / 08. Polka / 09. Conséquence (quator laloi mvt 3) / 10. Choral de Noël (Alban Darche) // Enregistré au Studio Corner Box (85) en 2013 (?).


Jon DAVIS : « Moving Right Along »

Jon DAVIS : « Moving Right Along » -  voir en grand cette image
Jon DAVIS : « Moving Right Along »
Posi-Tone

On connaît peu, en France, le pianiste américain Jon Davis si ce n’est pour ses collaborations avec le bassiste Jaco Pastorius (« Curtain Call ».1996) ou dans le trio du batteur Brian Melvin (avec Pastorius) dans le courant des années 90. On ne s’étonnera donc pas de retrouver deux compositions du bassiste dans ce disque. Un pianiste qui sait développer les mélodies dans des improvisations qui ne manquent jamais d’imagination ni de swing. Beau trio !

> PosiTone Records PR8133 / www.posi-tone.com

Jon Davis : piano / Yasushi Nakamura : contrebasse / Shinnosuke Takahashi : batterie

01. Moving Right Along / 02. Under The Stairway / 03. Moment’s Notice (Coltrane) / 04. Beauty And The Blues / 05. I’ve Never Been In Love Before (Loesser) / 06. Reflections (Monk) / 07. She’s Leaving Home (Lennon-McCartney) / 08. Portrait Of Tracy (Pastorius) / 09. Dania (Pastorius) / 10. Just In Case / 11. Pensive Puff / 12. I Gotta Right To Sing The Blues (Arlen) // Enregistré à Brooklyn le 6 octobre 2014.


Jack DeJOHNETTE : « Made in Chicago »

Jack DeJOHNETTE : « Made in Chicago » -  voir en grand cette image
Jack DeJOHNETTE : « Made in Chicago »
ECM

Il est bavard l’ami Jack ! Dans les intermèdes, il dit et répète qu’il est heureux d’être là (à Chicago) avec de formidables musiciens (des monuments de la musique créative) et le public comblé acquiesce. On aurait rêvé d’y être. Des retrouvailles historiques entre des amis de toujours mais qu’on n’entend plus ensemble : Jack DeJohnette, Muhal Richard Abrams, Roscoe Mitchell et Henry Threadgill ! Un « dream band » de la musique créative et un bel hommage à l’A.A.C.M. de Chicago, association historique fondamentale...

> ECM 378 0935 / Universal Music France

Jack DeJohnette : batterie / Muhal Richard Abrams : piano / Roscoe Mitchell : saxophones alto et soprano, flûte / Henry Threadgill : saxophone alto, flûte basse, flûte à bec basse / Larry Gray : contrebasse, violoncelle

01. Chant (Roscoe Mitchell) / 02. Jack 5 (Muhal Richard Abrams) / 03. This (Roscoe Mitchell) / 04. Museum of Time (Jack DeJohnette) / 05. Leave Don’t Go Away (Henry Threadgill) / 06. Announcement / 07. Ten Minutes (DeJohnette/Threadgill/Abrams/Mitchell/Gray) // Enregistré en concert le 29 août 2013 à The Pritzker Pavillon Millennium Park, Chicago.


Pierre de TRÉGOMAIN : « Shelter »

Pierre de TRÉGOMAIN : « Shelter » -  voir en grand cette image
Pierre de TRÉGOMAIN : « Shelter »
La Fabrica’son

« Pierre de Trégomain se distingue par la clarté de sa voix fluide au timbre très personnel, une technique irréprochable et un phrasé bien articulé (...). Ses compositions chargées d’émotion mêlent avec intelligence mélodie swingante, improvisations sophistiquées et textes poétiques. Il choisit le chemin de l’exigence artistique et sort des clichés... » écrivait Armel Bloch à propos d’un concert donné par le chanteur en 2011 (Radio-France). Ce disque s’oriente manifestement dans une direction plus « pop » mais sans que la musique perde son caractère et son identité en ouvrant des espaces aux escapades plus libres. Un univers singulier à découvrir.

> La Fabrica’Son FA02 / www.pierredetregomain.com

Arnaud Gransac : piano / Benoist Raffin : batterie / Bruno Schorp : contrebasse / Pierre de Trégomain : voix, compositions sauf 3, textes sauf 4 /+/ Alexandra grimal : saxophone soprano / Karsten Hochapfel : violoncelle / Tam de Villiers : guitare

01. Shelter / 02. Forward ? / 03. Let me be voice (Song for Idriss) / 04. If Love Is Gone (Trégomain-Gransac) / 05. La rencontre (Trégomain-Meyrous) / 06. No Need to Say / 07. Back / 08. la Baleine / 09. Morning Lullaby // Enregistré en France en mai 2014.


ÉCARLATE BLEU : « Écarlate Bleu »

ÉCARLATE BLEU : « Écarlate Bleu » -  voir en grand cette image
ÉCARLATE BLEU : « Écarlate Bleu »
Petit Label

Nicolas Talbot, contrebassiste et cheville-ouvrière du Petit Label, est ici à l’œuvre (collaborative !) dans un quartet d’improviseurs réunis au DOC, remarquable lieu d’expression et de vie culturelle (lire ici). C’est la collection « free » du label et la musique inventée ici vit sa vie en toute liberté et en six séquences aux ambiances changeantes.

> Petit Label PL Free 008 / Les Allumés du Jazz et www.petitlabel.com

Nicolas Talbot : contrebasse / Patrick Martin : saxophone alto / Yann Fontbonne : batterie / Yann Letort : saxophone ténor

01. la 3 suite / 02. la 3 bleue / 03. morceau rose / 04. 13h51 / 05. 1.3 / 06. 1.2 // Enregistré au DOC à St Germain d’Ectot (14) le 10 janvier 2013.


Raphaël FAŸS : « Circulo de la noche »

Raphaël FAŸS : « Circulo de la noche » -  voir en grand cette image
Raphaël FAŸS : « Circulo de la noche »
Label Ouest

Pas moins de trois disques pour un album à la réalisation impeccable qui ravira (sans doute) les fans de flamenco et les surprendra peut-être. Dans « Circulo de la noche », vibrant hommage à Paco de Lucia, le guitariste Raphaël Faÿs apporte une touche personnelle par l’utilisation du médiator qui change notablement le timbre et les attaques.

> Label Ouest 304 030.2 / L’Autre Distribution

Raphaël Faÿs : guitare / +/ Laurent Zeller : violon / Tito : guitare flamenca / José Palomo : percussions et palmas / Claude Mouton : contrebasse, basse / Diana regano : danse / Conchi : chant / Paloma Pradal : chant / Alejandro Gimenez : chant / Cécile Evrot : chœurs

CD1 : volume 1 (8 plages) // CD2 : Volume 2 (8 plages) // CD3 : Volume 3 (8 plages ) // Enregistré au Studio Mesa à Soignolles-en-Brie (77) en mars et avril 2014.


David GIBSON : « Boom ! »

David GIBSON : « Boom ! » -  voir en grand cette image
David GIBSON : « Boom ! »
Posi-Tone

On se croirait souvent dans l’univers Blue Note des années 60. Pas surprenant car le (jeune) tromboniste David Gibson a joué avec Slide Hampton, Jon Faddis, Jimmy Heath, James Moody. Une belle équipe de musiciens de talent pour donner vie à une musique sans surprises mais qui ne manque pas de finesse et d’énergie.

> PosiTone Records PR8132 / www.posi-tone.com

David Gibson : trombone / Josh Evans : trompette / Theo Hill : piano / Alex Claffy : contrebasse / Kush Abadey : batterie 01. The High Road / 02. Rare Truth / 03. Grass Fed / 04. Eyes Of Argus / 05. Persephone / 06. Empathy / 07. Boom ! / 08. The Dance / 09. The Cup Bearers (McIntosh)/ 10. Change The World (Sims - Kennedy - Kirkpatrick) // Enregistré à Brooklyn le 5 octobre 2014.


Sergio GRUZ Quartet : « Hypnosis »

Sergio GRUZ Quartet : « Hypnosis » -  voir en grand cette image
Sergio GRUZ Quartet : « Hypnosis »
Bopcity

« La musique me vient en rêve... » écrit le pianiste, argentin de naissance, Sergio Gruz. Avec ce disque, le rêve se réalise en quatre dimensions avec ce quartet de « pointures » aux origines diverses avec le français Antoine Banville, le hongrois Mátyás Szandai et le cubain Ricardo Izquierdo, saxophoniste ténor à la sonorité riche et contrastée. Une preuve supplémentaire de la richesse du jazz... made in France !

> Bop City BOPY 10005 / Absilone Socadisc (parution le 17/02/2015)

Sergio Gruz : piano / Ricardo Izquierdo : saxophone ténor / Mátyás Szandai : contrebasse / Antoine Banville : batterie

01. Begin / 02. Después / 03. Otono / 04. Dormir / 05. Ciclos / 06. Hypnosis / 07. Vueltas / 08. Reload / 09. Otono (autre prise) // Enregistré en France - date non-précisée.


Wolfgang HAFFNER : « Kind of Cool »

Wolfgang HAFFNER : « Kind of Cool » -  voir en grand cette image
Wolfgang HAFFNER : « Kind of Cool »
ACT

Tout est dit dans l’intitulé. Voilà une « sorte de cool (jazz) » qui ne renie pas ses origines en télescopant « Kind of Blue » et « Birth of the Cool » (clin d’œil à une des grandes époques Miles Davis). Une mise en place impeccable dans l’esprit de l’époque et des solistes sans failles et solidement cadrés caractérisent un disque dans lequel les fans du trio d’Esbjorn Svensson (EST) retrouveront le contrebassiste Dan Berglund.

> ACT 9576-2 / Harmonia Mundi (parution le 24/02/2015)

Wolfgang Haffner : batterie / Christopher Dell : vibraphone / Jan Lundgren : piano / Dan Berglund : contrebasse / Dusko Goykovich : trompette / Jukka Perko : saxophone alto /+/ invités : Max Mutzke : voix / Frank Chastenier : piano / Christian von Kaphengst : basse / Nils Landgren : trombone

01. Hippie ( Haffner) / 02. So What ( Davis ) / 03. Piano Man ( Eckstein ) / 04. Autumn Leaves ( Enoch-Kosma ) / 05. Tantricity ( Haffner ) / 06. Summertime ( Gershwin ) / 07. My Funny Valentine ( Rodgers-Hart ) / 08. One For Daddy O ( Adderley N. ) / 09. I Fall In Love Too Easily ( Styne, -Cahn ) / 10. Django ( Lewis ) / 11. Remembrance ( Haffner ) // Enregistré à Berlin en août 2014.


Allan HARRIS : « Black Bar Jukebox »

Allan HARRIS : « Black Bar Jukebox » -  voir en grand cette image
Allan HARRIS : « Black Bar Jukebox »
Must Have Jazz - Membran

Allan Harris est également guitariste mais dans ce disque, il laisse la six cordes à Yotam Silberstein pour faire son métier de chanteur. La production le qualifie même de crooner en faisant référence à Tony Bennett qui en aurait fait son chanteur favori. Précisons que le producteur et le label ont contribué au succès de Gregory Porter et on les soupçonnerait bien de chercher un nouveau « poulain » dans la même veine. Tout ça pour dire qu’Allan Harris a une très belle voix chaleureuse et profonde (on pense à G. Porter) et que ce disque mérite d’être écouté, voire plus.

> Must Have Jazz – Membran 233921 / Harmonia Mundi (parution le 24/02/2015)

Allan Harris : voix, guitare acoustique sur 10 / Pascal La Bœuf : piano, orgue Hammond, Fender Rhodes / Leon Boykins : basse / Jake Goldbas : batterie / Yotam Silberstein : guitare / Samuel Torres : percussion

01. I Got A Lot Of Livin To Do / 02. Miami / 03. Catfish / 04. I’ve Got A Lot Of Blues (Lester Leaps In)/ 05. A Little Bit Scared / 06. Take Me To The Pilot 07. Love’s The Key / 08. My Funny Valentine / 09. Can It Be This Is A Dream / 10. Daughters / 11. Stranger On The Shore / 12. You Make Me Feel So Young / 13. Haven’t We Met // Enregistré à New York en décembre 2013 et janvier 2014.


Dieter ILG : « Mein Beethoven »

Dieter ILG : « Mein Beethoven » -  voir en grand cette image
Dieter ILG : « Mein Beethoven »
ACT

Après s’être emparé de la musique de Richard Wagner dans « Parsifal », son précédent album, le contrebassiste allemand Dieter Ilg nous propose une transposition très personnelle de la musique de Ludwig Van B.. Les compositions « historiques » sont remodelées avec talent par un trio dans lequel on retrouve Patrice Héral, percussionniste habitué des musiques plutôt transversales avec Franck Tortiller ou Michel Godard.

> ACT 9582-2 / Harmonia Mundi

Dieter Ilg : contrebasse / Rainer Böhm : piano / Patrice Héral : batterie

01. Pastorale / 02. Ode / 03. Fuge / 04. Return To Ulster / 05. Arietta / 06. Danksagung / 07. Sturm / 08. Hammerlos / 09. 109 / 10. Adagio / 11. Allegro / 12. Soldier’s Dream / 13. Mond und Schein // Compositions de Ludwig Van Beethoven // Enregistré au Tonstudio Bauer de Ludwigsburg les 1er et 2 septembre 2014.


Vijay IYER Trio : « Break Stuff »

Vijay IYER Trio : « Break Stuff » -  voir en grand cette image
Vijay IYER Trio : « Break Stuff »
ECM

Arrivé chez ECM l’an passé après quelques disques sur le label également germanique ACT, Vijay Iyer poursuit son œuvre et quelle œuvre ! Partagerez-vous notre point de vue ? Ce disque est absolument magistral et ce trio approche l’excellence à tous points de vue : richesse et diversité (jamais disparate) des compositions, jeu collectif sans failles par trois musiciens d’exception. Un des grands disques de ce début 2015 ?

> ECM 470 8937 / Universal Music France

Vijay Iyer : piano, compositions sauf 5, 7, 11 / Stephan Crump : contrebasse / Marcus Gilmore : batterie

01. Starlings / 02. Chorale / 03. Diptych / 04. Hood / 05. Work (Monk) / 06. Taking Flight / 07. Blood Count (Strayhorn) / 08. Break Stuff / 09. Mystery Woman (d’après Rajna Swaminathan) / 10. Geese / 11. Countdown (Coltrane) / 12. Wrens // Enregistré aux Studios Avatar de New York (USA) du 25 au 27 juin 2014.


Justin KAUFLIN : « Dedication »

Justin KAUFLIN : « Dedication » -  voir en grand cette image
Justin KAUFLIN : « Dedication »
Jazz Village - Qwest

Le jeune pianiste Justin Kauflin (né en 1986), un des protégés de Quincy Jones, fut l’élève du trompettiste Clark Terry dont il se sent très proche. Dans ce disque, en trio, solo et quartet, nous découvrons un musicien d’une grande sensibilité, lyrique et inspiré. Un mélange d’influences qui vont de Bill Evans à Herbie Hancock en passant par Bud Powell situe ce pianiste dans la grande famille du jazz attaché à ses valeurs rythmiques, mélodiques et harmoniques.

> Jazz Village & Qwest SP9579003 / Harmonia Mundi (parution le 24/02/2015)

Justin Kauflin : piano, claviers sur 5 et 10, compositions / Billy Williams : batterie / Christopher Smith : basse / Matt Stevens : guitare / Etan Haziza : guitare acoustique sur 10 / co-produit par Quincy Jones // Quartet sur 1, 2, 4, 5, 7, 8, 10, 12 ; solo sur 11 ; autres plages en trio.

01. Elusive / 02. B Dub / 03. For Clark / 04. The Professor / 05. Epiphany / 06. Tempest / 07. No Matter / 08. Where Are You / 09. Up And Up / 10. Lasting Impression / 11. Mother’s Song / 12. Thank You Lord // Enregistré aux USA en 2014 (?).


Ulita KNAUS : « The Moon On My Doorstep »

Ulita KNAUS : « The Moon On My Doorstep » -  voir en grand cette image
Ulita KNAUS : « The Moon On My Doorstep »
Membran

« Éblouissante blonde au visage de fée » nous dit le dossier de presse. Pour cela la photo suffirait. Mais il y a la voix qui ne manque pas de qualités surtout quand elle sait se mêler à des couleurs instrumentales sobres et naturelles, souvent percussives et chaleureuses, dans un accompagnement en finesse. Ullita Knaus, une chanteuse à écouter pour vous laisser séduire peut-être, si ce n’est déjà fait car ce n’est plus une débutante !

> Must Have Jazz – Membran LC29284 / Harmonia Mundi (parution le 24/02/2015)

Ullita Knaus : voix / Tino Derado : piano, accordéon, Fender Rhodes / Jorge Roeder : contrebasse / Tupac Mantilla : batterie et percussions, marimba / Roland Cabezas : guitares

01. Clap Hands / 02. Slice of Everyday / 03. Accordion Player / 04. She Says No / 05. Have a Cigar / 06. Ich Steine Du Steine / 07. Two Snowflakes / 08. Me or You / 09. Island / 10. Perfectly Lazy / 11. Window Facing West


Nicolas KUMMERT : « Liberté »

Nicolas KUMMERT : « Liberté » -  voir en grand cette image
Nicolas KUMMERT : « Liberté »
Prova Records

Ce disque est paru en Belgique au début 2014 mais il nous arrive seulement maintenant de cette lointaine contrée ! Bien content de retrouver Nicolas Kummert d’ailleurs car ce saxophoniste fan de Jacques Prévert est un homme de conviction (ça va de paire sans doute). On le perçoit dans son jeu de saxophone enflammé et combattif et dans les mots des chansons qui portent ce disque en hommage à Trayvon Martin, jeune américain abattu en 2012 : une sombre affaire d’auto-défense... Et un cri de liberté sincère.

> Prova records PR 1402-CD25 / www.provarecords.com

Nicolas Kummert : saxophone, voix, talkbox, compositions sauf 5, 7, 9, 10 / Hervé Samb : guitare, voix / Alexi Tuomarila : piano / Nicolas Thys : contrebasse, voix / Jens Maurits Bouttery : batterie et voix.

01. Intro / 02. Stand Up Today (for Trayvon Martin) / 03. Paseo De Los Tristes / 04. Liberté / 05. Strange Fruit (Meeropol) / 06. This Is My Rhythm / 07. Skylark (Mercer-Carmichael) / 08. Isaac / 09. You’ve Changed (Carrey-Fischer) / 10. Willow Song (Trad. anglais) // Enregistré en Belgique en 2013 (probablement ?)


Jean LAPOUGE Trio : « Plein air »

Jean LAPOUGE Trio : « Plein air » -  voir en grand cette image
Jean LAPOUGE Trio : « Plein air »
Great Winds

Le guitariste Jean Lapouge a toujours suivi des voies personnelles où la poésie musicale occupe une grande place, en particulier lorsqu’il travaille avec hautboïste Christian Pabœuf (un concert en 2009 ici !). En 2012, il rencontre le violoncelliste Grégoire Catelin qui apporte de belles nuances à ce trio, passant du jeu à l’archet au pizzicato qui s’allie avec la présence rythmique attentive de David Muris. De belles atmosphères pour une musique qui évoque l’errance et la rêverie au grand air !

> Great Winds 3173 / Musea

Jean Lapouge : guitare / Grégoire Catelin : violoncelle / David Muris : batterie

01. Par la côte / 02. Acteur fétiche / 03. Mario / 04. En campagne / 05. Un hymne / 06. Anna Karénine / 07. Cloches // Enregistré en juillet 2014 à Périgueux.


LE POT : « She »

LE POT : « She » -  voir en grand cette image
LE POT : « She »
Everest records

Trompette dans la main droite, toute une kyrielle d’outils électroniques à portée de ma main gauche, Manuel Mengis assemble une matière sonore mouvante et plutôt sombre avec ses trois complices unis dans un même « Pot ». Nous avions eu l’occasion d’entrer dans l’univers du trompettiste suisse avec « The Pond » en 2008 où l’on trouvait le même Lionel Friedli à la batterie. Une démarche musicale exigeante qu’on pourra trouver « expérimentale » mais qui ne manque pas d’intérêt.

> Everest records er_cd_069 / www.everestrecords.ch

Manuel Mengis : trompette, électronique / Hans-Peter Pfammatter : synthétiseurs / Manuel Troller : guitare / Lionel Friedli : batterie

01. Ariel Alert / 02. Part I : Desert whale song / 03. Part II : Phili’s boat bursting / 04. Tartarugas dream / 05. Me mo and mu / 06. Gezinkt sind wir alle / 07. ICCL / 08. Hier oder an einem anderen Ort // Enregistré en Suisse en mars 2013 et août 2014.


MAGMA : « Slag Tanz »

MAGMA : « Slag Tanz » -  voir en grand cette image
MAGMA : « Slag Tanz »
Jazz Village

Magma est une institution respectable : le groupe a été fondé par Christian Vander en 1969 et voici son nouvel album. Finies les très longues plages : ce disque dure un peu plus de 20 minutes au total ! Interprétez cela comme vous voudrez... Dans cette nouvelle version du groupe, pas de changements esthétiques (plus de français et moins de kobaïen dans les chants !) et on retrouve Jérémie Ternoy au piano puisque le nordiste a remplacé Bruno Ruder en 2012.

> Jazz Village JV570051 / Harmonia Mundi

Stella Vander, Isabelle Feuillebois, Hervé Aknin : chant / Benoït Alziary : vibraphone / James Mac Gaw : guitare / Jérémie Ternoy : piano, Fender Rhodes / Philippe Bussonnet : basse / Christian Vander : batterie, piano, chant sur 8

01. Imehntosz / 02. Slag / 03. Dümb / 04. Vers La Nuit / 05. Dümblao Le silence des mondes / 06. Zü Zaïn / 07. Slag Tanz / 08. Wohldünt // Enregistré en septembre 2013 et septembre 2014 au studio UZ (France)


Tom McCLUNG : « Burning Bright »

Tom McCLUNG : « Burning Bright » -  voir en grand cette image
Tom McCLUNG : « Burning Bright »
ArchieBall

Pianiste généreux, toujours prêt pour des rencontres avec d’autres musiciens, Tom McClung a choisi de vivre en France. Cela explique qu’on l’entende souvent ici et là (comme dans ce bar parisien en octobre - lire...). Complice habituel d’Archie Shepp, c’est sur le label de ce dernier que paraît ce très beau disque haut en couleurs, gorgé de swing où la rythmique Mátyás Szandai / Mourad Benhammou fait des merveilles !

> ArchieBall – Rainbow Collection RAIN 1502 / Harmonia Mundi (parution le 24/02/2015)

Tom McClung : piano, compositions sauf 6 / Mátyás Szandai : contrebasse / Mourad Benhammou : batterie

01. Terra / 02. Funny Peculiar / 03. Burning Bright / 04. Noctilucent / 05. La Manzana / 06. Fire Waltz (Mal Waldron) / 07. Last Of The Wild / 08. There You Go / 09. In The Woods / 10. The Source / 11. Minor Deeds // Enregistré le 14 octobre 2013 et le 27 février 2014 au Pré-Saint-Gervais (France).


Matthieu METZGER / Sylvain DANIEL / Grégoire GALICHET : « Killing Spree »

Matthieu METZGER / Sylvain DANIEL / Grégoire GALICHET : « Killing Spree » -  voir en grand cette image
Matthieu METZGER / Sylvain DANIEL / Grégoire GALICHET : « Killing Spree »
Ayler records

À l’opposé de le fraîcheur du duo folk-jazz minimaliste Rhizottome (disque : juin 2014), Matthieu Metzger postulerait-il pour une place sur la scène du « Hellfest » ? Pas certain que cette musique aux accents « métal » ne fasse pas hérisser les crêtes des hard-rockeux les plus sauvages... Trop barré pour leur liberté codifiée peut-être ? Ça chauffe !

> Ayler Records AYLCD 143 / Orkhêstra

Matthieu Metzger : saxophones, effets, talkbox / Sylvain Daniel : basse électrique, effets / Grégoire Galichet : batterie

01. Stinky Flower / 02. This Song Begins Like A Hit / 03. Parler à un homme qui marche / 04. The Brain Sucking Exercise / 05. Our Endless Boring Loop / 06. ibliss / 07. Our Endless Boring Loop / 08. Monde froid / 09. Dismembered Carmen vs Emma Peel // Enregistré à Wingen, France, du 21 au 24 juillet 2014.


Giovanni MIRABASSI Quartet : « No Way Out »

Giovanni MIRABASSI Quartet : « No Way Out » -  voir en grand cette image
Giovanni MIRABASSI Quartet : « No Way Out »
CamJazz

Le pianiste Giovanni Mirabassi a emmené son trio habituel à New York pour enregistrer avec le vibraphoniste Stefon Harris. Beaux alliages piano-vibraphone pour parer une musique où chacun semble s’exprimer avec bonheur. La rythmique est vraiment impeccable !

> CamJazz CAMJ 7884-2 / Harmonia Mundi (parution le 24/02/2015)

Giovanni Mirabassi : piano / Stefon Harris : vibraphone / Gianluca Renzi : contrebasse / Lukmil Perez Herrera : batterie

01. No Way Out / 02. The Snow White Syndrome / 03. Two Finger Snaps / 04. L’Audace / 05. Palm’Air / 06. What Was That Dream About / 07. Canzone / 08. Il Bandolero Stanco // Enregistré à Brooklyn (USA) les 8 et 9 octobre 2013.


Marius NESET : « Pinball »

Marius NESET : « Pinball » -  voir en grand cette image
Marius NESET : « Pinball »
ACT

Comme nous le remarquions avec l’album « Birds » (avril 2013), il y a dans la musique de Marius Neset un sens de la démesure et une fantaisie mélodique et harmonique qui proviennent directement de l’influence de son maître Django Bates. Quand on est fan de ce dernier, on ne peut rester insensible à la musique du saxophoniste qui possède un vrai talent pour donner à sa musique une architecture singulière. Un disque joyeux qui bouillonne d’idées même si elles ne sont pas toutes originales.

> ACT ACT9032-2 / Harmonia Mundi (parution 10/02/2015)

Marius Neset : saxophones ténor et soprano / Ivo Neame : piano, orgue Hammond B3, CP 80, clavinet / Jim Hart : vibraphone, marimba, batterie additionnelle sur 4 / Petter Eldh : contrebasse / Anton Eger : batterie et percussion /+/ Andreas Brantelid : violoncelle sur 1, 2, 6 et 7 / Rune Tonsgaard Sørensen : violon sur 1 et 11 / Ingrid Neset : flûte sur 1, 5 et 11 / August Wanngren : tambourin sur 3 / Pinball band : claquements de mains sur 1, 2 & 7

01. World Song Part 1 ( Neset ) / 02. World Song Part 2 ( Neset) / 03. Pinball ( Neset) / 04. Odes of You ( Neset - Eger ) / 05. Police ( Neset) / 06. Music for Cello and Saxophone ( Neset - Eger) / 07. Theatre of Magic ( Neset - Eger ) / 08. Aberhonddu ( Neset - Eger ) / 09. Jaguar ( Neset - Eger ) / 10. Music for Drums and Saxophone ( Neset - Eger ) / 11. Summer Dance ( Neset ) / 12. Hymn from the World ( Neset ) // Enregistré en Norvège au studio Ocean Sound Recordings du 30 juin au 2 juillet 2014.


NILOK Quartet : « Wonder Plane – Part 1 »

NILOK Quartet : « Wonder Plane – Part 1 » -  voir en grand cette image
NILOK Quartet : « Wonder Plane – Part 1 »
Autoproduction

« Wonder Plane – Part 1 » est sous-titré « bande son pour des films imaginaires ». Saurez-vous construire des images mentales à l’écoute du disque de ce quartet emmené par le contrebassiste Colin Core ? Un quartet qu’on pourra trouver coltranien mais qui recherche des atmosphères et des ambiances plus contemporaines en quête de groove...

> Autoproduction / www.tobroprod.org

Colin Jore : contrebasse, machines, compositions / Yvan Picault : saxophone ténor, flûte, clarinette basse / Fabien Duscombs : batterie / Bastien Andrieu : piano, claviers, moog

01. Naseaux inquiétants / 02. Guarana / 03. Wonder Plane / 04. Five Fingers / 05. The green fish in a tunnel // Date d’enregistrement non précisée (2013 – 2014 ?)


Kevin NORWOOD Quartet : « Reborn »

Kevin NORWOOD Quartet : « Reborn » -  voir en grand cette image
Kevin NORWOOD Quartet : « Reborn »
AJMIseries

Les voix masculines seraient-elles plus nombreuses dans le jazz d’aujourd’hui ? Celle de Kevin Norwood (qui, comme son nom ne l’indique pas est natif d’Avignon) ne laisse pas indifférent comme le prouve le coup de chapeau de David Linx qui figure sur le disque. Cela devrait inciter à écouter ce beau disque de jazz vocal où le respect des codes du genre ne nuit pas à l’expression de chacun des membres du quartet.

> AJMI Series AJM 25 / Socadisc

Kevin Norwood : chant, textes et compositions / Vincent Strazzieri : piano / Samuel Favreau : contrebasse / Cédrick Bec : batterie

01. Real Brother / 02. Past Dreamers / 03. Reborn / 04. Brighter / 05. Half Moon Romance / 06. Time Flies / 07. Keep The Headland / 08. Isaac / 09. Waltz For My Mother / 10. Blues For Mac // Prise de son, mixage et mastering : Studios La Buissonne, Gérard de Haro et Romain Castérat, octobre – décembre 2013.


Isabelle OLIVIER : « Don’t Worry, Be HaRpy »

Isabelle OLIVIER : « Don't Worry, Be HaRpy » -  voir en grand cette image
Isabelle OLIVIER : « Don’t Worry, Be HaRpy »
ENJA Yellowbird

L’Isabelle qui fait le printemps avec quelques semaines d’avance ! Voilà un disque délicieux, sensible et optimiste, poétique et inventif car le travail de Céline Grangey dans l’ajout de textures électroniques « naturelles » ou « urbaines » est vraiment remarquable. La harpiste Isabelle Olivier nous offre son hymne au bonheur : on en a besoin par les temps qui courent. (D’un Olivier à l’autre, on peut croire qu’Olivier Messiaen aurait été touché par les oiseaux qui enchantent ce disque).

> ENJA 9733 / Harmonia Mundi

Isabelle Olivier : harpe, compositions / Marc Buronfosse ou Larry Gray : contrebasse, basse / Fabrice Moreau ou Paul Wertico : batterie, percussions / Céline Grangey : électronique /+/ Mitch Haupers : percussions

01. Intro / 02. Lunch / 03. Alone in a Tree / 04. Tribal dance / 05. Rock it / 06. Come / 07. Forest mood / 08. 50/50 / 09. Waltz / 10. Abstraction / 11. Blues / 12. Come back / 13. Final // Enregistré à Evanston (USA) et à Vélizy (France).


ORIOXY : « Lost Children »

ORIOXY : « Lost Children » -  voir en grand cette image
ORIOXY : « Lost Children »
GLM

Hasard d’une série alphabétique : après la harpiste Isabelle Olivier, voici Julie Campiche qui apporte les couleurs rares (dans le jazz) de son instrument pour s’allier à la voix pure de Yael Miller dans ce quartet Orioxy. Une musique travaillée en finesse et des climats d’une grande richesse pour ce troisième album du groupe.

> GLM EC562P-2 / www.glm.de ( parution le 26/02/2015)

Yael Miller : voix / Julie Campiche : harpe / Roland Merlinc : batterie / Manu Hagmann : basse

01. Amor fati / 02. Isha / 03. Princeless / 04. Go now / 05. Old World / 06. Ibud Ha’tmimout / 07. Peter / 08. Song Of Love / 09. Bachour Meshouamam (feat. Smi Darg Team) / 10. In my head / 11. Blackbird (Lennon-McCartney) // Compositions : Orioxy sauf 11 / Enregistré aux Studios la Buissonne à Pernes-les-Fontaines (84) probablement en 2014.


PC ENERGETIC : « Illusion »

PC ENERGETIC : « Illusion » -  voir en grand cette image
PC ENERGETIC : « Illusion »
Double Moon

Le titre ne fait pas illusion, il y a de l’énergie (électrique) dans la musique du groupe de Philip Czarnecki (PC). Une sorte de fusion qui doit aussi beaucoup au « rock progressif » de Jeff Beck ou Allan Holdsworth. Tout cela est fort bien fait et devrait plaire aux amateurs du genre.

> Double Moon Records DMCHR 71147 / Socadisc

Philip Czarnecki : guitares / Jonathan Ihlenfeld Cuniado : basse / Marc Ayza : batterie /+/ Jasper Bloom : saxophone sur 2, 5, 9 / Rakel Salazar : voix sur 6 et 8

01. Boisterous Boys / 02. Club Del Rock / 03. Season of Changes / 04. Madretsma / 05. Devil Plays The Guitar / 06. Baja / 07. Beauty and The Beast / 08. Illusion / 09. Heroic // Enregistré à Amsterdam les 29 et 30 octobre 2013.


PIERROT LA LUNE Quartet : « Out of the Wood »

PIERROT LA LUNE Quartet : « Out of the Wood » -  voir en grand cette image
PIERROT LA LUNE Quartet : « Out of the Wood »
Autoproduction

Dans un bel emballage dont le graphisme est signé Paolo Denet, voici le premier disque d’un jeune groupe de la région nantaise joliment dénommé « Pierrot La Lune ». Le guitariste Daniel Givone est venu apporter sa contribution à l’enregistrement cette musique qui place l’accordéon d’Anne-Sophie Pasquier dans un contexte de « fusion douce » mélodique et vive.

> Autoproduction / www.pierrot-la-lune-quartet.fr

Pierre-Emmanuel Hias : piano, composition / Anne-Sophie Pasquier : accordéon / Stéphane Rousseau : basse, contrebasse / Pierre Le Normand : batterie /+/ Daniel Givone : guitares

01. Le cœur sur terre / 02. Mémoire sensitive / 03. Vu du ciel / 04. La punition / 05. 39 jours / 06. Bienveillant / 07. Electro tentation / 08. Aphelie / 09. Out of the wood / 10. Harmonia / 11. Espagna // Enregistré au studio Sextan (Malakoff Paris) par Gilles Olivesi (en 2014 ?).


Chris POTTER Underground Orchestra : « Imaginary Cities »

Chris POTTER Underground Orchestra : « Imaginary Cities » -  voir en grand cette image
Chris POTTER Underground Orchestra : « Imaginary Cities »
ECM

Le saxophoniste Chris Potter fuit la routine. Chaque disque lui permet de réunir des formations qui apportent de nouvelles couleurs à sa musique. Après le quintet à deux pianos de « The Sirens » (mars 2013 - ECM), il retrouve son Underground Quartet augmenté de cordes et des percussions-claviers de Steve Nelson. Démarrage en douceur avec Lament mais le disque monte en intensité au fil des plages et on est saisi par la force (tranquille ?) que dégagent ces compositions. La liste des musiciens en dit long sur le potentiel de cet orchestre et la richesse de l’interprétation !

> ECM 470 4075 / Universal Music France

Chris Potter : saxophones ténor et soprano, clarinette basse, compositions / Adam Rogers : guitares / Craig Taborn : piano / Steve Nelson : vibraphone et marimba / Fima Ephron : guitare basse / Scott Colley : contrebasse / Nate Smith : batterie / Mark Feldman : violon / Joyce Hammann : violon / Lois Martin : alto / David Eggar : violoncelle

01. Lament / 02. Imaginary Cities 1 : Compassion / 03. Imaginary Cities 2 : Dualities / 04. Imaginary Cities 3 : Disintegration / 05. Imaginary Cities 4 : Rebuilding / 06. Firefly / 07. Shadow Self / 08. Sky // Enregistré du 9 au 11 décembre 2013 - Avatar Studio, NY


RADIOSAX : « Chansons et sons d’anches »

RADIOSAX : « Chansons et sons d'anches » -  voir en grand cette image
RADIOSAX : « Chansons et sons d’anches »
Juste Une Trace

Radio nostagie ? Quand cinq saxophonistes plutôt portés sur une certaine tradition du jazz interprètent des grands standards de la chanson française avec une section rythmique taillée pour le swing, ça donne Radiosax. Un disque dont l’écoute ne vous déroutera pas : on reste « dans les clous ».
PS : dans le genre « famille de saxophones », on pourra écouter « « Manhattan Moonrise » du Microscopic Septet (juin 2014 - Cuneiform), également assez »swing" mais un poil plus inventif.

> Juste une Trace AMOC406470284757 / Socadisc (parution le 26/02/2015)

Baptiste Herbin : saxophones alto et soprano / Olivier Defays, Pascal Gaubert : saxophones alto et ténor / Jean-Paul Mallet : saxophone ténor / Philippe Chagne : saxophone baryton / Ludovic Allainmat : piano / Gilles Naturel : contrebasse / Philippe Soirat : batterie

01. Le poinconneur des Lilas / 02. Que reste-t-il de nos amours / 03. La Javanaise / 04. La Mauvaise Reputation / 05. Je Bois / 06. Sous le Ciel de Paris / 07. Le Coq et la Pendule / 08. Chanson pour l’Auvergnat / 09. Les Feuilles Mortes / 10. L’Hymne à l’amour // Enregistré en France en 2014 (?). http://www.juste-une-trace.com/fr/a...


Matana ROBERTS : « Coin Coin Chapter Three – River Run Three »

Matana ROBERTS : « Coin Coin Chapter Three – River Run Three » -  voir en grand cette image
Matana ROBERTS : « Coin Coin Chapter Three – River Run Three »
Constellation

Dans un maillage de voix et d’instruments, Matana Roberts invente seule une musique poétique d’une grande profondeur. Depuis longtemps, la saxophoniste (membre actif de l’AACM de Chicago) s’affirme comme une spécialiste de l’expérimentation sonore. Après Mississippi Moonchile (vol. 1 - 2011) et Gens de couleur libres (vol. 2 - 2013), River Run Three est donc le 3ème volume de la série Coin Coin et une porte d’entrée dans l’univers original de cette musicienne créative qui ne peut que donner envie de remonter l’histoire de la série.

> Constellation CST 110-2 / Differ-Ant (parution le 15/02/2015)

Matana Roberts : saxophone alto, claviers, effets, électronique, piano droit, textes, samples.

01. All is written / 02. The good book says / 03. Clothed to the land, worn by the sea / 04. dreamer of dreams / 05. Always say your name / 06.nema, nema, nema / 07. A single man o’war / 08. As years roll by / 09. This land is yours / 10. Come away / 11. With me seek / 12. J.p. // Enregistré à Montréal (Canada), Hotel2Tango, du 3 au 5 juin 2014.


Aldo ROMANO : « Liberi Sumus - Live au Triton »

Aldo ROMANO : « Liberi Sumus - Live au Triton » -  voir en grand cette image
Aldo ROMANO : « Liberi Sumus - Live au Triton »
Le Triton Label

À ce stade de sa carrière où il pourrait se reposer sur ses lauriers, Aldo Romano a envie de changement. Au Triton (Les Lilas - 93), il y a un an, il a réuni ce trio pour un concert librement improvisé. Certes, Aldo Romano-Henri Texier, c’est une équipe qui fonctionne de longue date mais le saxophoniste Vincent Lê Quang n’est nullement impressionné pas ses deux aînés et l’ensemble atteint un très haut niveau de complicité pour faire naître une musique qui se structure dans l’instant.

> Le Triton TRI -14521 / www.letriton.com

Aldo Romano : batterie / Henri Texier : contrebasse / Vincent Lê Quang : saxophones ténor et soprano

01. Observare / 02. Entrare / 03. Acceptatio / 04. Acceleratio / 05. Animus / 06. Rapidus / 07. Complementum / 08. Exit // Enregistré en concert au Triton (Les Lilas – 93) le 31 janvier 2014.


Reg SCHWAGER : « Delphinus »

Reg SCHWAGER : « Delphinus » -  voir en grand cette image
Reg SCHWAGER : « Delphinus »
Jazz From Rant

Nous retrouvons le duo composé de Reg Schwager et Michel Lambert que nous avions remarqué en 2013 dans des « Trio Improvisations » d’un grand intérêt. Cette fois le guitariste a réuni un quartet beaucoup plus conventionnel pour jouer ses propres compositions (à deux exceptions près). Une formation de qualité mais une musique sans surprises (pour nous). Avis aux amateurs...

> Jazz From Rant Rant 1447 / www.jazzfromrant.com

Reg Schwager : guitare, compositions sauf 4 et 7 / Don Thompson : piano / Neil Swainson : contrebasse / Michel Lambert : batterie

01. Resolute / 02. The New Four / 03. Delphinus / 04. They Didn’t Believe Me (Kern-Reynolds) / 05. Recollection / 06. Four Eyes, Pt. 1 / 07. The Lonesome Scenes of Winter (trad.) / 08. Saturday You’re Here / 09. Another Story / 10. Four Eyes, Pt. 2 // Enregistré le 17 juin 2014 à Toronto, Canada.


Simon SPIESS Solo : « Reflections For Future »

Simon SPIESS Solo : « Reflections For Future » -  voir en grand cette image
Simon SPIESS Solo : « Reflections For Future »
Meta Records

En mai 2013, je découvrais le saxophoniste Simon Spiess en trio avec le disque « After All » également sur l’excellent label Meta Records. « On entend chez lui un plaisir du son qui prend le temps de se poser, de gonfler, de voler, de chuinter, de chanter en un mot. » avais-je écrit à l’époque. On pourra vérifier si ces propos sont encore d’actualité après l’écoute de ce disque solo, un défi engagé et risqué dont le saxophoniste se sort plutôt bien (avec un gros effet de réverbération !).

> Meta Records META072 / Socadisc (parution le 20/02/2015)

Simon Spiess : saxophones ténor et soprano.

01. Collection Of Reflections 1 / 02. After All / 03. The Howl / 04. Collection Of Reflections 2 / 05. Archive / 06. Pascale / 07. Collection Of Reflections 3 / 08. Before A Beginning / 09. Grounded Feet / 10. Home / 11. Reflections For Future / 12. Pupa / 13. Amager Strand // Enregistré à Mannheim (Allemagne) les 26 et 27 avril 2014.


Toine THYS Trio : « Grizzly »

Toine THYS Trio : « Grizzly » -  voir en grand cette image
Toine THYS Trio : « Grizzly »
Igloo Records

Le saxophoniste belge Toine Thys sort de sa tanière pour nous présenter ce disque en trio avec orgue (et sans basse) sur le label Igloo, la référence du jazz outre-Quiévrain. En compagnie de l’excellent batteur Antoine Pierre (entendu aux côtés de Philip Catherine), il développe l’aspect rythmique d’une musique très alerte qui possède une belle texture, portée par les voix croisées de l’orgue et des anches.

> Igloo Records IGL260 / Socadisc

Toine Thys : clarinette, saxophones soprano et ténor, composition / Arno Krijger : orgue Hammond / Antoine Pierre : batterie

01. Don’t Fly L.A.N.S.A / 02. El Cacique / 03. Disoriented / 04. The Fakir and the Lotus / 05. Midnight Sun / 06. Afro Electro (Used to be) / 07. Grizzly / 08. The White Diamond / 09. Fitzcarraldo / 10. Twin Lotus // Enregistré en Belgique en avril 2014.


TINGVALL TRIO : « Beat »

TINGVALL TRIO : « Beat » -  voir en grand cette image
TINGVALL TRIO : « Beat »
Skip Records - Rideau Rouge

Ce disque a été enregistré à Udine, en Italie, là où naissent les prestigieux pianos Fazioli comme celui sur lequel joue (remarquablement) Martin Tingvall. La musique de ce trio est travaillée avec la précision d’un ensemble de chambre. Chaque voix se place au bon endroit pour contribuer à la cohésion de l’ensemble. Les espaces ouverts à l’improvisation permettent de mettre en valeur les qualités de chaque instrumentiste. Une recherche de perfection qui peut aussi ennuyer les jazzfans plus aventureux.

> Skip Records – Rideau Rouge Records SKP9137-2 / Harmonia Mundi (parution le 24/02/2015)

Martin Tingvall : piano / Omar Rodriguez Calvo : contrebasse / Jürgen Spiegel : batterie

01. Den Gamla Eken / 02. Hamnen / 03. Spöksteg / 04. Beat / 05. Cowboy /06. I Skuggorna / 07. Heligt / 08. På Andra Sidan / 09. Beat Train / 10. Vägskäl / 11. Tres Bandidos / 12. Den Vilsna Tomte // Enregistré du 22 au 25 février 2014 à Udine (Italie).


TRIPES : « Suicide Jazz »

TRIPES : « Suicide Jazz » -  voir en grand cette image
TRIPES : « Suicide Jazz »
Coax records

Au rayon boucherie du collectif Coax : Tripes ! Avec ce « Suicide Jazz » et une pochette explicite, on retrouve bien le côté iconoclaste et inclassable de ce fait de cette bande de musiciens prêts à tout. Tripes cherche, disent-ils, « à provoquer la transe par l’ennui (...) avec un matériel minimaliste ». À table !?

> Coax Records (CD, vinyle et numérique) COAX027TRI1 / Musea

Jean-Brice Godet : clarinettes / Julien Chamla : batterie / Marco Quaresimin : contrebasse

01. Why Tripes / 02. Omnia Vanitas // Enregistré à Reims en 2014 (?).


Gebhard ULLMANN Basement Research : « Hat and Shoes »

Gebhard ULLMANN Basement Research : « Hat and Shoes » -  voir en grand cette image
Gebhard ULLMANN Basement Research : « Hat and Shoes »
Between The Lines

Le 15 février 2013, le saxophoniste Gebhard Ullmann se produisait avec cette formation de haute-volée sur la scène de la Vapeur à Dijon. On pourra donc se référer au compte-rendu (et aux photos) de Jacques Revon (CultureJazz.fr - lire ici) avant d’écouter avec attention ce disque libre et inventif d’une grande richesse.

> Between The Lines BTLCHR 71238 / Socadisc

Gebhard Ullmann : saxophone ténor, clarinette basse / Steve Swell : trombone / Julian Argüelles : saxophone baryton / Pascal Niggenkemper : contrebasse / Gerald Cleaver : batterie

01. Trinidad Walk / 02. Wo bitte geht’s zu den Hackeschen Höfen / 03. Flutist with Hat And Shoe / 04. Don’t Touch My Music / 05. Five / 06. Blue Trees And Related Objects / 07. Gulf of Berlin // Enregistré en Suisse en février 2013 par Walter Quintus.


Kenny WHEELER : « Songs For Quintet »

Kenny WHEELER : « Songs For Quintet » -  voir en grand cette image
Kenny WHEELER : « Songs For Quintet »
ECM

Fallait-il publier cet ultime album de Kenny Wheeler (1930-2014) ? Enregistré quelques mois avant sa mort, le disque permet certes de réécouter ce musicien de grand talent, d’apprécier ses compositions d’une grande finesse servies par une solide formation mais le trompettiste apparaît souvent affaibli et diminué. Était-ce un cadeau lui faire que de faire paraître « Songs For Quintet » à la date de son 85ème anniversaire ? La question est posée...

> ECM 470 4653 / Universal Music France

Kenny Wheeler : bugle / Stan Sulzmann : saxophone ténor / John Parricelli : guitare / Chris Laurence : contrebasse / Martin France : batterie

01. Seventy-six / 02. Jigsaw / 03. The Long Waiting / 04. Canter No.1 / 05. Sly Eyes / 06. 1076 / 07. Old Time / 08. Pretty Liddle Waltz / 09. Nonetheless // Enregistré en décembre 2013 - Abbey Road Studios, Londres


Ben WOLFE : « The Whisperer »

Ben WOLFE : « The Whisperer » -  voir en grand cette image
Ben WOLFE : « The Whisperer »
Posi-Tone

Premier disque sur le label californien Posi-Tone pour le contrebassiste Ben Wolfe. Il a réuni un quartet/quintet (sur un titre) qui met en valeur le jeu de piano vigoureux et toujours inspiré d’Orrin Evans et permet de prêter une oreille attentive au jeu du saxophoniste Stacy Dillard. Encore un très bon disque de jazz « jazz » sur ce label généralement attaché aux fondamentaux du genre.

> PosiTone Records PR8134 / www.posi-tone.com (parution le 15/02/2015)

Ben Wolfe : contrebasse / Orrin Evans : piano / Donald Edwards : batterie / Stacy Dillard : saxophones ténor et soprano / Josh Evans : trompette sur 5

01. Heroist (Wolfe) / 02. Hat In Hand (Wolfe) / 03. Community (Wolfe) / 04. Love Is Near / 05. S.T.F.U. (Wolfe) / 06. Camelot’s Lean (Wolfe) / 07. Chronos / 08. All The Things You Are / 09. The Whisperer (Wolfe) / 10. Becoming Brothers (Wolfe) / 11. The Balcony (Wolfe) / 12. If Only (Wolfe) // Enregistré à Brooklyn (NY - USA) le 24 septembre 2014.


Les piles de disques des mois précédents