« Le jazz tisse sa toile... »
Vous êtes ici : Accueil » Disques, livres & Co » Pile de disques » Pile de disques de septembre 2017 (47 volumes).

Pile de disques de septembre 2017 (47 volumes).

47 disques parus ou à paraître et quelques retardataires.

D 10 septembre 2017     H 23:03     A Thierry Giard    


La Pile de Disques présente assez succinctement et par ordre alphabétique 47 disques qui nous sont parvenus récemment. Certains sont parus (parfois depuis quelques temps...), d’autres vont paraître.
Certains disques ont déjà été chroniqués (suivez les liens !), d’autres le seront prochainement s’ils inspirent les rédacteurs de CultureJazz...

Au menu :

Cliquez sur le titre pour un accès direct !

01- Stefano BATTAGLIA : « Pelagos »
02- Benny BENACK III : « One Of A Kind »
03- Tim BERNE’S SNAKEOIL : « Incidentals »
04- Ralph BOWEN : « Ralph Bowen »
05- Christian BRUN : « Melodicity »
06- Philippe COMBELLE Trio : « Hommage à Jacques Brel »
07- Laurent COQ : « Kinship »
08- Bill CUNLIFFE : « BACHanalia »
09- Billy DREWES : « Under One Sun »
10- Amaury FAYE Trio : « Clearway »
11- Behn GILLECE : « Walk of Fire »
12- GIRLS IN AIRPORTS : « LIVE »
13- Daniel GIVONE &Swing Of France : « Manouche Partie »
14- Uri GURVICH : « Kinship »
15- Bálint GYÉMÁNT : « True Listener »
16- HAZELRIGG BROTHERS : « Songs We Like »
17- Fred HERSCH : « Open Book »
18- Vijay IYER Sextet : « Far From Over »
19- Dusan JEVTOVIC : « No Answer »
20- Paul JONES : « Clean »
21- Theo JÖRGENSMANN – Albrecht MAURER : « Hymnen an die Nacht »
22- MAISON KLAUS : « Moods »
23- Gareth LOCKRANE Big Band : « First Fight at the Barn Dance »
24- Rob LUFT : « Riser »
25- MALIJA : « Instinct »
26- Isamu McGREGOR : « Resonance »
27- Cécile McLORIN-SALVANT : « Dreams and Daggers »
28- M&T@L - ZAMPIERI – PUYBASSET – DAVID : « Hurlant »
29- Björn MEYER : « Provenance »
30- Guy MINTUS : « A Home In Between »
31- Fred NARDIN Trio : « Opening »
32- ONZE HEURES ONZE ORCHESTRA : « Vol. 1 »
33- PAU BRASIL – ENSEMBLE SP : « Villa-Lobos Superstar »
34- Gary PEACOCK : « Tangents »
35- Pierrick PÉDRON : « Unknown »
36- PHRONESIS – Frankfurt Radio Big Band – Julian ARGÜELLES : « The Behemoth »
37- Hasse POULSEN – Fabien DUSCOMBS : « Free Folks »
38- Pascal SALMON : « D’une Rive à l’Autre »
39- SAN FRANCISCO STRING TRIO : « May I Introduce To You »
40- Samuel SILVANT : « De l’autre côté de la voie ferrée »
41- Béla SZAKCSI LAKATOS - Christophe MONNIOT - Jozsef HORVÁTH BARCZA - Elemér BALÁZS : « Density of Standards »
42- Sébastien TROENDLÉ : « Boogies On The Ball – piano solo »
43- John VANORE : « Stolen Moments – Celebrating Oliver Nelson »
44- Carl VERHEYEN : « Essential Blues »
45- David VIRELLES : « Gnosis »
46- Desmond WHITE : « Glace »
47- Matt WILSON’s HONEY AND SALT : « Music inspired by the poetry of Carl Sandburg »


Stefano BATTAGLIA : « Pelagos »

info document -  voir en grand cette imageStefano Battaglia est un pianiste d’une grande sensibilité. Sa musique est portée par un projet esthétique qui n’est pas déconnecté des faits de notre société. Ainsi, les notions de migration, d’exil reviennent souvent dans ce beau double-album superbement réalisé par le label ECM.

> ECM - 2570-71 / Universal

Stefano Battaglia : piano, piano préparé, compositions sauf 3 sur CD2

CD 1 : 01. Destino / 02. Pelagos / 03. Migralia / 04. Lamma Bada Yatathanna / 05. Processional / 06. Halap / 07. Dogon / 08. Life
CD 2 : 01. Lampedusa / 02. Hora Mundi / 03. Lamma Bada Yatathanna (var.)(Traditional) / 04. Exilium / 05. Migration Mantra / 06. Horgos e Roszke / 07. Ufratu / 08. Heron / 09. Brenner Toccata // enregistré au Fazioli Concert Hall de Sacile, en Italie, en mai 2016.


Benny BENACK III : « One Of A Kind »

info document -  voir en grand cette imageJeune trompettiste originaire de Pittsburg et actif sur la scène new-yorkaise, Benny Benack nous propose un premier disque très influencé par les crooners comme Frank Sinatra, Tony Bennett ou Harry Connick Jr. mais aussi souvent par l’art du vocalese cher à Jon Hendricks. Quelques plages instrumentales nous replongent dans le post-bop... Brillant et talentueux l’ami Benny mais pas très innovant...

> Autoproduction / www.bennybenackjazz.com

Benny Benack : trompette, voix / Emmet Cohen : piano / Alex Claffy : contrebasse / Ulysses Owens, Jr : batterie /+/ Joel Frahm : saxophone / Yotam Silberstein : guitare

(pistes non numérotées sur album numérique) ?? Benny’s From Heaven / Close to You / Guh Guh Guh / I Found You / I Only Have Eyes for You / Jumpstart / Kiss Me Slowly / LondonTowne / Looking for Love / One of a Kind / When Midnight Comes / You Already Know // Enregistrement récent (USA)


Tim BERNE’S SNAKEOIL : « Incidentals »

info document -  voir en grand cette imageUne belle série de disques pour cette rentrée sur le label ECM. Ainsi ce nouvel album du remarquable « Snakeoil » du saxophoniste-compositeur Tim Berne. La musique est toujours passionnante et inventive avec de nouvelles couleurs apportées par la guitare de Ryan Ferreira pour le troisième opus de ce groupe sur le label munichois. Du jazz qui avance avec autorité !

> ECM - 2579 / Universal

Tim Berne : saxophone alto, compositions / Oscar Noriega : clarinette, clarinette basse / Ryan Ferreira : guitare électrique / Matt Mitchell : piano, électronique / Ches Smith : batterie, vibraphone, percussions, timbales.

01. Hora Feliz (Tim Berne) / 02. Stingray Shuffle (Tim Berne) / 03. Sideshow (Tim Berne) / 04. Incidentals Contact (Tim Berne) / 05. Prelude One - Sequel Too (Tim Berne, Matt Mitchell) // Enregistré récemment aux USA.


Ralph BOWEN : « Ralph Bowen »

info document -  voir en grand cette imageLe saxophoniste Ralph Bowen (un des piliers du label Positone) n’a pas trouvé de titre pour cet album... C’est sans doute que sa musique n’a pas vraiment de spécificité marquante, ce qui transparaît à l’écoute de cet album où il distille un post-bop des plus conventionnels (ce qui ne veut pas dire que les musiciens ne sont pas bons, loin de là...).

> Posi-Tone - PR8172 / www.posi-tone.com

Ralph Bowen : saxophone / Jim Ridl : piano, Fender Rhodes / Kenny Davis : contrebasse / Cliff Almond : batterie

01. Cache Cache / 01-07, The Phylogeny Suite - 02. A Rookery of Ravens / 03. A Leap of Leopards / 04. A Pandemonium of Parrots / 05. A Flamboyance of Flamingos / 06. A Venue of Vultures / 07. A Cast of Crabs / 08. Aye (Kenny Davis) / 09. Picadilly Lilly (Dave liebman) / 10. Search For Peace (McCoy Tyner) // Enregistré au studio Acoustic recordings de Brooklyn (New York) le 25 septembre 2016.


Christian BRUN : « Melodicity »

info document -  voir en grand cette imagePhilippe Paschel conclut sa chronique (prochainement sur CultureJazz) par : « C’est au bout du compte un bon disque auquel l’auditeur, en l’écoutant à sa sortie [...], redonnera sa bretonnité natale dans les crachins de l’automne, mais les hasards du climat, sait-on jamais, le ramèneront peut-être indolemment sur les rives de la Méditerranée, comme une douce mélodie urbaine. ». Un album aux teintes acoustiques-électriques très nuancées.

> We See Music Records - WSMD005-17 / Absilone – S.E.D

Christian Brun : guitare, compositions / Damien Argentieri : piano, Fender Rhodes / Yoni Zelnik : contrebasse / Manu Franchi : batterie /+/ Alex Tassel : bugle sur 7

01. Melodicity part I / 02. Song for Eliott / 03. Waltz in D major / 04. For those who stayed on the ground / 05. Melodicity part II / 06. I remember Chass / 07. A breath of fresh air / 08. Temps calme / 09. Zombie’s dance / 10. Yes Wes // Enregistré à Vannes (56 - France) les 3 et 4 mai 2015.


Philippe COMBELLE Trio : « Hommage à Jacques Brel »

info document -  voir en grand cette imageLe batteur Philippe Combelle a accompagné Jacques Brel jadis et lui rend ici hommage en consacrant ce disque aux compositions de l’homme du Plat Pays revisitées façon « jazz ». Un disque qui aura une grande importance pour son auteur, peut-être moins pour l’auditeur, c’est en tout cas ce que nous avons ressenti.

> Autoproduction / ph.alix.combelle@wanadoo.fr

Philippe Combelle : batterie, congas, bongos / Richard Apté : contrebasse / Philippe Amizet : piano et arrangements.

01. Je ne sais pas / 02. La Fanette / 03. Ces Gens-là / 04. La haine / 05. Jojo / 06. Ne me quitte pas / 07. L’amour est mort / 08. Le dernier repas / 09. La chanson de vieux amants / 10. Bruxelles // Enregistré récemment en France.


Laurent COQ : « Kinship »

info document -  voir en grand cette imageDans ce disque en trio, le pianiste Laurent Coq a dédié onze compositions de sa plume à des musiciens d’aujourd’hui qui comptent parmi ses amis, sa famille musicale en quelque sorte. Une démarche sincère et chaleureuse pour une musique qui parvient à marquer son identité parmi les innombrables trios piano-basse-batterie du moment. Il faut dire que le remarquable Johnathan Blake est à la batterie.

NB : deux albums portent le même titre ce mois-ci, Kinship. Celui-ci et celui du saxophoniste Uri Gurvich !

> Jazz & People - JPCD817004 / PIAS

Laurent Coq : piano / Joshua Crumbly : contrebasse / Johnathan Blake : batterie

01. Light (S. Zerafa) / 02.Momentum (W.Smith.III) / 03. Honest (B. Barth) / 04. Pleasure (G. Flouzat) / 05. Mystery (M.Turner) / 06. Life (L.Allison) / 07. Organized (M.Zenon) / 08. Sincerity (R.Lavital) / 09. Flow (J.Sabbagh) / 10. Radiation (D.Reid) / 11. Trip (G.Klein) // Enregistré à Brooklyn (New York) les 31 octobre et 1er novembre 2016.


Bill CUNLIFFE : « BACHanalia »

info document -  voir en grand cette imageLe pianiste, compositeur et arrangeur américain Bill Cunliffe a choisi de transposer pour son big-band des thèmes empruntés à des œuvres de Bach, Prokofiev, Manuel de Falla mais aussi de Cole Porter et de lui-même. Une écriture vive et enjouée où le swing est très présent portée par des orchestrations assez brillantes. Une musique plaisante.

> Metre Records (autoproduction) - M1009 / www.billcunliffe.com

Bill Cunliffe : piano, arrangements, direction /+/ grande formation comprenant selon les plages, Denise Donatelli : voix (1, 4, 7, 8) / Terell Stafford : trompette (2, 3, 5) / Joe La Barbera : batterie, toutes plages / Bob Sheppard : saxophone alto (1-3, 6-8)…

01. Sleepers Wake / 02. Afluencia / 03. Piano Concerto No 3, 1st Movement / 04. Solfeggietto / 05. Blame It On My Youth / 06. Goldberg Contraption / 07. The Three-Cornered Hat / 08. I’ve Got You Under My Skin // Enregistré en Californie (plusieurs sessions) entre août 2013 et décembre 2016.


Billy DREWES : « Under One Sun »

info document -  voir en grand cette imageOn se souviendra que Billy Drewes fut l’un des deux saxophonistes du quintet de Paul Motian (aux côtés de Charlie Haden)... S’il fait moins parler de lui aujourd’hui, c’est qu’il est enseignant au collège-conservatoire d’Oberlin dans l’Ohio, en charge des liens entre musique classique, jazz et musiques du Monde. Ce disque est un témoignage assez intéressant de son travail actuel et de ses préoccupations. Du jazz multi-culturel mais pas de la banale world-music.

> Oberlin Music / www.oberlin.edu

Jamey Haddad : percussions / Billy Drewes : compositions, saxophone, clarinet, flûte et percussion / Leo Blanco : piano / Salar Nader : tabla / Roberto Occhipinti : contrebasse / Ali Paris : voix et qanun / Luisito Quintero : percussions / Michael Ward-Bergeman : hyper-accordéon.

01. Home on the Hill / 02. Tinker / 03. Oh Matey / 04. Walk Talk - Walked, Talked / 05. Portrait Of / 06. Excursions Through A Field of Yellow Daffodils / 07. For Those We’ve Known / 08. High Above / 09. Ode to Brigadoon - A Path To All // Enregistré récemment aux USA.


Amaury FAYE Trio : « Clearway »

info document -  voir en grand cette imageJeune pianiste du Lot-et-Garonne (26 ans), Amaury Faye a remporté le tremplin Rezzo-Focal/Jazz à Vienne en 2016 avec ce trio. Une récompense qui leur a permis d’enregistrer cet album dont l’écoute vient amplement justifier le choix du jury. Une musique assurée, très convaincante par sa maturité malgré le jeune âge des protagonistes. Une fois encore, « la valeur n’attend pas le nombre des années ! ».

> Jazz Village - JV570151 / PIAS

Amaury Faye : piano / Louis Navarro : contrebasse / Théo Lanau : batterie.

01. Believe it or not / 02. Witchcraft / 03. Bad Surprise / 04. Clearway Street / 05. Off Roading / 06. Sunday Morning blues / 07. Vence / 08. An Oscar for Treadwell / 09. Journey To The Eastcoast // Enregistrement au Studio du Flon à Lausanne (Suisse) en novembre-décembre 2016.


Behn GILLECE : « Walk of Fire »

info document -  voir en grand cette imageLe vibraphoniste américain Behn Gillece a réuni ce septet il y a tout juste un an un an, pour une session studio d’une journée comme c’est l’habitude pour le label Positone. Du jazz hérité du be-bop, qui s’est enrichi de l’esthétique Blue Note des années 60 (Bobby Hutcherson...) pour paraître encore bien vivant aujourd’hui. Rien de très innovant mais une musique solide et colorée. On notera la présence du contrebassiste français établi à New York, Clovis Nicolas.

> Posi-Tone - PR8173 / www.posi-tone.com

Behn Gillece : vibraphone / Michael Dease : trombone / Walt Weiskopf : saxophone / Bruce Harris : trompette / Adam Birnbaum : piano / Clovis Nicolas : contrebasse / Jason Thiemann : batterie

01. Walk Of Fire / 02. Fantasia Brasileira / 03. Bag’s Mood / 04. Dauntless Journey / 05. Battering Ram / 06. Reflective Current / 07. Something New / 08. Specter / 09. Break Tune / 10. Celestial Tidings // Enregistré à Brooklyn (Acoustic Recording Studio) le 18 septembre 2016.


GIRLS IN AIRPORTS : « LIVE »

info document -  voir en grand cette imageNous avions fait la connaissance du groupe danois Girls In Airports avec son album « Fables » en octobre 2015 (sur Edition Records également). On les retrouve dans les conditions du concert, sans artifices et sans filet, une bonne façon de mieux mesurer les qualités de cette formation atypique qui met en symétrie saxophones et percussions autour de l’axe des claviers. Tout cela ne manque ni d’énergie ni d’inventivité.

> Edition Records - EDN1097 / Modular – Membran

Martin Stender : saxophones / Lars Greve : saxophones et clarinettes / Mathias Holm : claviers / Victor Dybbroe : percussion / Mads Forsby : batterie.

01. Kantine / 02. Kaikoura / 03. Broken Stones / 04. Fables / 05. Episodes / 06. Aeiki / 07. Albert Kahn / 08. ADAC / 09. Need a Light / 10. Migration / 11. King’s Birthday / 12. Vejviser // Compositions de Martin Stender et Girls in Airports // Enregistré lors de trois concerts en Allemagne en 2017.


Daniel GIVONE & Swing Of France : « Manouche Partie »

info document -  voir en grand cette imageLe guitariste nantais Daniel Givone est un de nos fidèles spécialistes du jazz manouche mais il ne se limite pas à copier ses modèles, il ajoute sa petite touche personnelle avec une section rythmique composée d’un tuba et d’une batterie. Du manouche à la bretonne avec l’esprit du jazz dedans : assez ploum-ploum pépère cependant !.

> Frémeaux & Associés - FA8544 / Socadisc

Daniel Givone : guitare solo / Erwan Mellec : accordéon / Thomas Le Briz : guitare rythmique / Vincent Morinière : tuba / Frédéric Robert : batterie.

01. Valse des Niglos (Malha) / 02. Les Yeux Noirs (trad) / 03. Nuages (Reinhardt) / 04. Songe d’Automne (A.Joyce) / 05. Les Deux Guitares (trad) / 06. Minor Swing (Reinhardt) / 07. Chez Jacquet (Reinhardt) / 08. Tamboo (Cavez) / 09. Crépuscule (Reinhardt) / 10. Rêve Bohémien (Privat) / 11. Rythmes gitans (Privat) / 12. Java Manouche (Privat) / 13. Kalinka (trad) / 14. La Zingara (Privat) // Enregistré du 6 au 9 janvier 2017 à La Ferrière (44).


Uri GURVICH : « Kinship »

info document -  voir en grand cette imageEt voici le second album intitulé Kinship ce mois-ci ! (après celui de Laurent Coq). Le saxophoniste israélien Uri Gurvich s’est installé à New York après être assé par le Berklee College of Music de Boston (avec Joe Lovano comme prof.). Pour son troisième album, il distille un jazz « grand teint » (inusable à défaut d’être créatif et original). Pas de surprises donc dans ce disque dont la musique est bien confinée dans de solides grilles harmoniques.

> Jazz Family - 3 341348-159911 / Socadisc

Uri Gurvich : saxophones alto et soprano / Leo Genovese : piano / Peter Slavov : contrebasse / Francisco Mela : batterie /+/ Bernardo Palombo : voix et texte sur 3.

01. Song for Kate / 02. Dance of the Nanigos / 03. El Chubut / 04. Twelve Tribes / 05. Im Tirzi / 06. Go Down Moses (trad.) / 07. Kinship / 08. Blue Nomad / 09. Hermetos / 10. Ha’im Ha’im Intro / 11. Ha’im Ha’im (S. Argov) // Enregistré à New York en juillet et août 2016.


Bálint GYÉMÁNT : « True Listener »

info document -  voir en grand cette imageLe label BMC (Budapest Music Center) nous prouve la vitalité du jazz hongrois à travers ses nombreuses productions toujours intéressantes pour les curieux. On découvrira ainsi la musique du guitariste Bálint Gyémánt qui varie les ambiances dans ce trio avec ses guitares acoustiques et/ou électriques agrémentées d’effets (attention aux excès !) tout en restant attaché à des structures harmoniques et rythmiques solides. On notera la présence du pianiste israélien Shaï Maestro sur quatre plages.

> BMC Records - BMC CD 252 / UVM

Bálint Gyémánt : guitares acoustique et électrique / Tibor Fonay : contrebasse / László Csízi : batterie /+/ Shai Maestro : piano sur 3, 5, 7, 11.

01. Meet Me On The Other Side / 02. The GFC / 03. Indigo / 04. Pathway / 05. The Last 100 Meters / 06. Flight To Berlin / 07. Tricky Knee / 08. Indigo (acoustic version) / 09. White Lies / 10. True Listener / 11. Illusions // Enregistré au BMC Concert Hall du 8 au 11 janvier 2017.


HAZELRIGG BROTHERS : « Songs We Like »

info document -  voir en grand cette imageLes deux frères Hazelrigg (basés à Doylestown, Pennsylvanie - USA) ont des goûts musicaux assez ouverts mais ancrés en priorité dans l’univers (large) de la rock-music. Dans ce disque, ils reprennent à leur compte des titres de Steely Dan, de Led Zeppelin, de Sting et de Bélà Bartok... Le tout en trio piano-contrebasse-batterie en « nettoyant » les mélodies des clichés rock pour leur donner un contour neuf. La démarche n’est guère originale (cf. Brad Mehldau et d’autres) mais leur enthousiasme fraternel donne un album très honnête.

> Autoproduction / www.hazelriggbrothers.com

George Hazelrigg : piano / Geoff Hazelrigg : contrebasse / John O’Reilly Jr : batterie.

01. Living In The Past (I.Anderson) / 02. Catch A Star (C.Hay) / 03. If 6 Was 9 (Hendrix) / 04. Evening in the Country (B.Bartok) / 05. Ten Years Gone (Page-Plant) / 06. King of the World (Baker-Fagen) / 07. Urania Passacaglia in D (JCF Fischer) / 08. Spirits in the Material World (Sting) / 09. What Is And What Should Never Be (Page-Plant) // Enregistrement récent (USA).


Fred HERSCH : « Open Book »

info document -  voir en grand cette imageFred Hersch a acquis depuis des années la réputation enviable et méritée d’un pianiste qui force le respect et l’admiration. On pourra préférer son travail en trio (plus strictement « jazz » - cf. Sunday Night at The Village Vanguard, janvier 2017) mais son travail en solo est également intéressant comme le prouve ce disque personnel et poétique enregistré en Corée du Sud.

> Palmetto Records / www.palmetto-records.com

Fred Hersch : piano

01. The Orb / 02. Whisper Not (Golson) / 03. Zingaro (Jobim) / 04. Through the Forest / 05. Plainsong / 06. Eronel (Monk-Hakim) / 07. And so It Goes (B.Joel) // Enregistré à Seoul (Corée du Sud), en concert le 1er novembre 2016 (4) et du 1er au 3 avril 2017.


Vijay IYER Sextet : « Far From Over »

info document -  voir en grand cette imageEn constituant un sextet dans lequel le trio de soufflants fait forte impression (Steve Lehman, Mark Shim et Graham Haynes), le pianiste Vijay Iyer laisse un peu de côté ses préoccupations plus exploratoires et innovantes pour revenir aux fondements du jazz : la vigueur rythmique, les structures harmoniques souples, la vitalité de l’improvisation en liberté. Une musique puissante et sans concessions qui prouve que Vijay Iyer est un musicien très complet qui sait suivre des chemins multiples sans s’égarer.

> ECM - 2581 / Universal

Vijay Iyer : piano, Fender Rhodes / Stephan Crump : contrebasse / Tyshawn Sorey : batterie / Steve Lehman : saxophone alto / Mark Shim : saxophone ténor / Graham Haynes : cornet, bugle, électronique.

01 . Poles / 02. Far From Over / 03. Nope / 04. End Of The Tunnel / 05. Down To The Wire / 06. For Amiri Baraka / 07. Into Action / 08. Wake / 09. Good On The Ground / 10. Threnody // Enregistrement récent (USA).


Dusan JEVTOVIC : « No Answer »

info document -  voir en grand cette imageOn retrouve le guitariste serbe (et désormais barcelonais) Dusan Jevtovic dans un contexte plus aéré, moins oppressant que sur l’album « Am I Walking Wrong » (nov. 2013). La présence du piano et autres claviers de Vasil Hadzimanov y est pour quelque chose. Une musique qui reprend les caractéristiques du jazz-rock avec passages très mélodiques et montées de tension hypnotiques et virtuoses. Sur Moonjune records, le label des fondus de rock progressif !

> MoonJune Records - MJR085 / www.moonjune.com

Dusan Jevtovic : guitare / Vasil Hadzimanov : piano, Fender Rhodes, Mini Moog / Asaf Sirkis : batterie.

01. Al Aire - Soko Bira / 02. Frusci / 03. Yo Sin Mi / 04. No Answer / 05. A Ver / 06. Prayer / 07. Lifetime / 08. El Oro / 09. The Place With A View // Enregistrement live en studio au La Casa Murada Studio à Banyeres del Penedes (Espagne) les 22 & 23 février 2016.


Paul JONES : « Clean »

info document -  voir en grand cette imageLe saxophoniste new yorkais Paul Jones est pour nous une découverte. Musicien « de jazz », il porte une grande attention à d’autres musiques comme celle de Maurice Ravel et probablement d’autres compositeurs du début du 20ème siècle comme cela transparaît dans ce disque où il associe souvent à son sextet « jazz » un ensemble d’anches simples et doubles, flûte, violoncelle... Une écriture riche et raffinée donne à cette musique créée lors d’une résidence à Alberta (Canada) un caractère particulier assez captivant.

> Outside in Music / www.outsideinmusic.com

Paul Jones : saxophone, compositions, arrangements / Alex LoRe : saxophone alto / Matt Davis : guitare / Glenn Zaleski : piano / Johannes Felscher : basse / Jimmy Macbride : batterie /+/ The SNAP Saxophone Quartet / Mark Dover : clarinette / Ellen Hindson : hautbois / Nanci Belmont : basson / Susan Mandel : violoncelle / The Righteous Girls : Gina Izzo : flûte & Erika Dohi : piano.

01. Ive Sn Th Gra Md / 02. Clean /03. Alphabet Soup / 04. The Generator / 05. It Was Brgh Cold / 06. Centre In The Woods / 07. Romulo’s Raga / 08. I Am An American / 09. Hola, Amigo / 10. Trio / 11. Im Prety Uch Fkd / 12. Buckley Vs Vidal / 13. Dirty Curty / 14. The Minutiae Of Existence // Enregistrement récent (USA).


Theo JÖRGENSMANN – Albrecht MAURER : « Hymnen an die Nacht »

info document -  voir en grand cette imageS’inspirant des « Hymnes à la nuit » du poète romantique allemand Novalis, le clarinettiste allemand Theo Jörgensmann et l’altiste Albrecht Maurer improvisent une musique vive et rêveuse, sérieuse et libre. Il faut dire que leur réputation n’est plus à faire, Theo Jörgensmann étant considéré comme un des grands acteurs du renouveau de la clarinette dans le jazz contemporain. Quant à Albrecht Maurer, habituellement violoniste, il réalise son premier enregistrement à l’alto (en donnant de la voix en complément !). L’art de l’improvisation comme une écriture spontanée.

> Nemu Records - NEMU 019 / www.nemu-records.com

Theo Jörgensmann : clarinette / Albrecht Maurer : violon alto, voix.

01. Der unerschopfliche Traum / 02. Himmlische Mudigkeit / 03. Schweigender Bote / 04. Das Alte wird hintangestellt / 05. Dammerungsschauer / 06. Des Morgenlands ahndende, bluthenreiche Weisheit / 07. Voll Glauben und Muth / 08. Der Kindheit Traume / 09. Das allerfreuliche Licht // Compositions Jörgensmann - Maurer // Enregistré à Bonn (Allemagne) en juin 2014.


MAISON KLAUS : « Moods »

info document -  voir en grand cette imageMaison Klaus, c’est un peu la musique de garage d’une bande de copains d’âge mûr qui ont envie de retrouver les émois de leur jeunesse. Leur talent est indéniable (ils n’ont plus rien à prouver) et leur plaisir est sensible. Seulement, nous, ça ne nous touche guère car tout cela sonne un peu daté. Klaus Blasquiz ne chante plus en kobaïen comme à l’époque de Magma et on le regretterait presque...

> Bonsaï Music - BON170501 / www.maisonklaus.com

Klaus Blasquiz : voix, percussions / Benoît Widemann : claviers / Gilles Erhart : piano, Fender Rhodes, orgue / Denis Leloup : trombone / Laurent Cokelaere : basse / Eric Lafont : batterie, voix /+/ Jean-Michel Kajdan : guitare sur 5 / Francis Arnaud : batterie sur 7 / Alex Tassel : trompette sur 9.

01. Mambo Swing / 02. Come Together / 03. Crystal Express / 04. Booya Booya / 05. Mercy Mercy Mercy / 06. Truth / 07. La Bella Donna (October Blues) / 08. Freedom Jazz Dance / 09. Down in Mississippi / 10. Voices Inside (Everything is Everything) / 11. Mercy Mercy Mercy (Version 2) // Enregistré au Studio Midilive de Villetaneuse (France) en décembre 2016.


Gareth LOCKRANE Big Band : « First Fight at the Barn Dance »

info document -  voir en grand cette imageLe flûtiste britannique Gareth Lockrane aime la musique joyeuse et dansante. C’est en tout cas ce que laisse imaginer ce disque dans lequel son big-band se montre parfaitement efficace et tonique sur des compositions et arrangements qui ne suscitent pas l’ennui. On pourra trouver toutefois que cette musique est assez conformiste et manque de singularité mais ce n’est sans doute pas l’innovation qui préoccupe avant tout le leader.

> Whirlwind Recordings / Bertus

Gareth Lockrane : flûtes, compositions / Steve Fishwick, Henry Collins, Andy Green, Tom Walsh : trompettes / Sam Mayne, James Gardiner-Bateman, Graeme Blevins, Nadim Teimoori, Richard Shepherd : saxophones, anches / Mark Nightingale, Barnaby Dickinson, Trevor Mires, Barry Clements : trombones / Mike Outram : guitare / Ross Stanley : piano, Fender Rhodes, orgue / Ryan Trebilcock : contrebasse et basse électrique / Ian Thomas : batterie / Hugh Wilkinson : percussion.

01. Fistfight at the Barndance / 02. Do It / 03. We’ll Never Meet Again / 04. On The Fly / 05. Stutterfunk / 06. Forever Now / 07. Aby7innia / 08. Roots / 09. Mel’s Spell / 10. One For Junia / 11. 5B3 Boogie // Enregistré 23 novembre 2016 à Londres (The Fish Factory).


Rob LUFT : « Riser »

info document -  voir en grand cette imageÂgé d’à peine un quart de siècle, le guitariste londonien Rob Luft s’est déjà taillé une solide réputation dans son pays. N’allons pas trop vite en besogne et ne sortons pas trop vite la couronne de lauriers. Ce disque contient une musique sans doute brillante et virtuose, assez éclectique et finement travaillée mais tout cela laisse peu de place à la sensibilité et à l’inventivité.

> Edition Records - EDN1095 / Modular – Membran

Rob Luft​ : guitare / Joe Wright​ : saxophone ténor / Joe Webb : orgue Hammond, piano et harmonium / Tom McCredie​ : contrebasse / Corrie Dick : batterie.

01. ​ Night Songs / 02. ​ Riser​ / 03. ​ Beware​ / 04. ​ Slow Potion​ / 05. ​ Different Colours Of Silence / 06. ​ Dust Settles / 07. ​ Shorty​ / 08. ​ Blue, White and Dreaming​ / 09. ​ St. Brian I / 10. ​ We Are All Slowly Leaving​ // Compositions de Rob Luft sauf « Shorty » par Rob Luft, Tom McCredie and Corrie Dick // Enregistré en Grande-Bretagne en janvier 2017.


MALIJA : « Instinct »

info document -  voir en grand cette image«  Malija est un trio créé il y a quelques années par le saxophoniste londonien Mark Lockheart pour les besoins d’une tournée new yorkaise. L’entente avec le pianiste Liam Nobles et le contrebassiste Jasper Hoiby a été si naturelle qu’il leur a fallu céder à l’évidence et poursuivre une collaboration pleine d’espoir.[...] Les lignes improvisées et l’écriture se croisent pour un jazz acoustique moderne, [...] dont certaines plages auraient très bien pu être au catalogue de quelques musiciens des années soixante du label Blue Note . » écrit Pierre Gros (pour CultureJazz.fr) dans sa chronique à paraître prochainement...

> Edition Records / Modular – Membran

Mark Lockheart : saxophones / Jasper Høiby : contrebasse / Liam Noble : piano.

01. Kindred Spirit (Mark Lockheart) / 02. TV Shoes (Liam Noble) / 03. Hung Up (Jasper Høiby) / 04. A Wing And A Prayer (Mark Lockheart) / 05. Moonstairs (Liam Noble) / 06. Mila (Jasper Høiby) / 07. Panda Feathers (Liam Noble) / 08. Sanctuary (Mark Lockheart) / 09. Elegantly Plush (Mark Lockheart) / 10. Space Out (Jasper Høiby) // Enregistré aux Village Studios de Copenhague (Danemark) les 9 et 10 mars 2017.


Isamu McGREGOR : « Resonance »

info document -  voir en grand cette imageNous ne connaissions pas le pianiste-claviériste américain Isamu McGregor et ce disque nous permet de découvrir un musicien qui n’est pas inintéressant au piano mais s’enlise vite dans un usage des claviers plus ou moins synthétique qui nous renvoie parfois à la fusion des années 70-80. Assez banal et lassant et ce n’est pas la présence de Bennie Maupin, invité à la clarinette basse qui pourra sauver la mise !

> Ghost Note Records / www.ghostnoterecords.bandcamp.com

Isamu McGregor : piano, claviers / Evan Marien : basse / Gene Coye : batterie / Deen Anbar : guitare /+/ Bennie Maupin : clarinette basse / Seamus Blake : saxophone ténor.

01. The Dreamer / 02. Relentless / 03. Halfway There / 04. Because / 05. The Drifter / 06. Thor vs James Brown / 07. The Tao of Flying // enregistrement récent (USA).


Cécile McLORIN-SALVANT : « Dreams and Daggers »

info document -  voir en grand cette imageL’art et la manière ! Assurément, Cécile McLorin-Salvant maîtrise indiscutablement l’art du chant « jazz »... au risque de glisser vers dans un « à la manière de... ». Au cours de cet enregistrement essentiellement « live » au prestigieux Village Vanguard, devant un public largement acquis et un peu trop présent (« la claque » ?), on écoute défiler les ombres des grandes voix disparues du jazz (Sarah Vaughan souvent ou même Betty Carter parfois)... Nous aimerions tant écouter ce que peut faire/être Cécile McLorin Salvant, elle-même... Regrets donc !

> MacAvenue - MAC1120 / PIAS

Cécile McLorin Salvant : voix / Aaron Diehl : piano / Paul Sikivie : contrebasse, arrangements des cordes / Lawrence Leathers : batterie /+/ Catalyst Quartet : cordes / Sullivan Fortner : piano.

CD 1 : 01. And yet / 02. Devil May Care / 03. Mad About The Boy / 04. Sam Jones’ Blues / 05. More / 06. Never Will I Marry / 07. Somehow I Never Could Believe / 08. If A Girl Isn’t Pretty / 09. Red Instead / 10. Runnin Wild / 11. The Best Thing For You.
CD 2 : 01. You’re My Thrill / 02. I Don’t Know What Time It Was / 03. Tell Me What You’re Saying Can’t Be True / 04. Nothing Like You / 05. You’ve Got To Give me Some / 06. The Worm / 07. My Man’s Gone Now / 08. Let’s Face The Music And Dance / 09. Si J’étais Blanche / 10. Fascination / 11. Wild Women Don’t Have The Blues / 12. You’re Getting To Be A Habit With Me // Enregistré en concert au Village Vanguard de New York du 9 au 11 septembre 2016 et en studio (New York) le 13 septembre 2016.


M&T@L - ZAMPIERI – PUYBASSET – DAVID : « Hurlant »

info document -  voir en grand cette imageAprès « M&T@L IK » paru en 2016 (label Durance) en hommage au célèbre groupe de hard-rock inoxydable, le trio David - Zampieri - Puybasset s’engouffre cette fois dans l’univers de la BD de science-fiction (Les Humanoïdes Associés). Comme ils semblent naviguer d’un label à l’autre, on ne saurait trop leur conseiller de prendre contact avec le label MoonJune de Leonardo Pavkovich : leur musique fondue dans le rock-progressif aux effets spatiaux pourrait trouver sa place dans ce catalogue ! Bien fait mais pour les amateurs du genre...

> Alter-Nativ / UVM

Laurent David : basse / Maxime Zampieri : batterie / Thomas Puybasset : saxophone.

01. Arzach Et Son Pteroide - Premier Mouvement / 02. Arzach Et Son Pteroide - Deuxieme Mouvement / 03. Arzach Et Son Pteroide - Troisieme Mouvement / 04. Univers Parallele - Premier Mouvement / 05. Le Chene Et Le Roseau - Premier Mouvement / 06. Le Chene Et Le Roseau - Deuxieme Mouvement / 07. Le Chene Et Le Roseau - Troisieme Mouvement / 08. Un Leopard Ne Peut Pas Changer Ses Taches - Premier Mouvement / 09. Un Leopard Ne Peut Pas Changer Ses Taches - Deuxieme Mouvement / 10. Un Leopard Ne Peut Pas Changer Ses Taches - Troisieme Mouvement / 11. Univers Parallele - Deuxieme Mouvement / 12. Codex Seraphinianus - Premier Mouvement / 13. Codex Seraphinianus - Deuxieme Mouvement / 14. Codex Seraphinianus - Troisieme Mouvement / 15. Le Mystere De L’Oeuf - Premier Mouvement / 16. Le Mystere de L’Oeuf - Deuxieme Mouvement / 17. Le Mystere de l’Oeuf - Troisieme Mouvement / 18. Univers Parallele - Troisieme Mouvement // Enregistré à Chamonix en janvier 2016.


Björn MEYER : « Provenance »

info document -  voir en grand cette imageLe solo de basse (électrique, acoustique) n’est pas un exercice courant. Björn Meyer, musiciens suédois connu pour son travail avec Anouar Brahem ou le groupe Ronin de Nik Bärtschs nous en donne ici une version très « atmosphérique » qui colle bien à l’esthétique chère au label ECM. Une occasion pour vous inviter à (ré)écouter l’album « Tuning » du bassiste Olivier Lété, également en solo de basse, sans doute plus inventif... (avril 2017 - Pile de Disques).

> ECM - 2566 / Universal

Björn Meyer : basse acoustique, basse électrique 6 cordes.

01. Aldebaran / 02. Provenance / 03. Three Thirteen / 04. Squizzle / 05. Trails Crossing / 06. Traces Of A Song / 07. Pendulum / 08. Banyan Waltz / 09. Pulse / 10. Dance / 11. Garden Of Silence Asila Hamidi) / 12. Merry-Go-Round // Enregistrement récent à Lugano (Suisse).


Guy MINTUS : « A Home In Between »

info document -  voir en grand cette imageNé en Israël mais installé à New York (tout comme Tamir Shmerling, le contrebassiste), le pianiste Guy Mintus autoproduit ce premier disque de son trio (avec le batteur hollandais Philippe Lemm). On perçoit les influences du Proche-Orient dans les mélodies fines et dansantes que propose ce trio dans un style qui ne manque pas de contrastes. Mais qu’il est difficile d’imposer sa différence dans la jungle des trios piano-basse-batterie aujourd’hui !

> Mintus Music (autoproduction) / www.pledgemusic.com/guymintustrio

Guy Mintus : piano / Tamir Shmerling : contrebasse / Philippe Lemm : batterie.

01. Our Journey Together / 02. Mibifnim / 03. Background Music / 04. Zeybekiko for the Brave / 05. In The Moment / 06. Smile (Chaplin) / 07. Desert Song / 08. Taksim / 09. Coban Sirto / 10. My Ideal // Enregistrement récent (USA).


Fred NARDIN Trio : « Opening »

info document -  voir en grand cette imageDans le 62è épisode de ses Pérambulations, le Pérégrin Yves Dorison écrivait : « Régulièrement swing, apaisé par des ballades de qualité, funk et chaleureux de temps à autres, créatif comme il se doit, le trio de Fred Nardin montra tout au long des deux sets des qualités musicales qui le placent parmi les meilleurs avec, en sus, une joie de jouer communicative ; joie qui n’échappa pas au public... ». C’était en concert à Lyon le 8 avril 2017 (lire la chronique ici...). Maintenant, le disque est là pour confirmer ces propos : un trio à écouter sans hésiter !

> Jazz Family - JF034 / Socadisc

Fred Nardin : piano / Or Bareket : contrebasse / Leon Parker : batterie, percussions, percussions corporelles.

01. The Giant / 02. Parisian Melodies / 03. New Waltz / 04. I Mean You (Monk) / 05. Don’t Forget The Blues / 06. Hope / 07. Travel To... / 08. You’d Be So Nice To Come Home To (C.Porter) / 09. Lost In Your Eyes / 10. Green Chimneys (Monk) // Enregistré au Studio de Meudon les 10 et 11 avril 2017.


ONZE HEURES ONZE ORCHESTRA : « Vol. 1 »

info document -  voir en grand cette imageLe label français (audacieux et en cela indispensable !) « Onze Heures Onze » a tout d’un collectif de musiciens réunis par l’amitié et le partage de conceptions/convictions artistiques communes (qui trouvent sans doute leur origine dans les travaux de Steve Coleman et de MBase...). Il était donc logique qu’ils se réunissent en orchestre pour donner plus de force et d’ampleur à leurs envies musicales en invitant d’autres amis proches (Magic Malik, Alban Darche, le belge Michel Massot...). Loin des traditionnels big-bands, cet ensemble nous propose une musique inventive et originale pour mettre en valeur les individualités des improvisateurs dans des structures collectives riches. Un disque puissant !

> Onze Heures Onze - ONZ020 - 843395 / Absilone

Alexandre Herer : piano, Fender Rhodes / Julien Pontvianne : saxophone ténor, clarinette / Olivier Laisney : trompette / Stéphane Payen : saxophone alto / Denis Guivarc’h : saxophone alto / Stephan Caracci : vibraphone, percussions / Joachim Govin : contrebasse sur 2, 3, 4, 5, 6 / Florent Nisse : contrebasse sur 1 et 7 / Thibault Perriard : batterie sur 1 et 7 / Franck Vaillant : batterie sur 2, 3, 4, 5, 6 / Johan Blanc : trombone sur 1 / Michel Massot : trombone sur 2, 3, 4, 5, 6, 7 / Magic Malik : flûte sur 1 / Alban Darche : saxophone baryton sur 7.

01. Xp31 (Malik) / 02. Yog Sothoth (Laisney) / 03. Raja (Vaillant) / 04. Proverb (Reich - Herer) / 05. This Is Where The Sea Ends (Pontvianne) / 06. Fanfare pour Denis (Payen) / 07. Autoportrait avec Ohana et Albeniz (Darche) // Enregistré au Studio Midilive de villetaneuse en novembre 2016.


PAU BRASIL – ENSEMBLE SP : « Villa-Lobos Superstar »

info document -  voir en grand cette imageQu’on ne s’y trompe pas, ce disque est paru au Brésil en 2012 et n’est donc pas une nouveauté. Le groupe Pau Brasil (et son quasi-leader, le pianiste Nelson Ayres) marquait alors ses presque 30 ans d’existence en mettant à son répertoire la musique de Villa-Lobos en invitant l’Ensemble SP et un quatuor à cordes.
Un adaptation plutôt réussie (jazz et musique classique romantique) et fort bien arrangée de la musique du célèbre compositeur brésilien.

> Stunt - STUCD 17042 / UVM

Nelson Ayres : piano / Teco Cardoso : saxophone / Paulo Bellinati : violon / Rodolfo Stroeter : contrebasse / Ricardo Mosca : batterie /& Ensemble SP / Marcelo Jaffé : alto / Betina Stegman, Nelson Rios : violon / Robert Suetholz : violoncelle / Renato Braz : voix.

01. Bachianas Brasileiras Nº 4 - Prelúdio / 02. Bachianas Brasileiras Nº 4 - Ária (Cantiga) /03. A Lenda Do Caboclo / 04. Cair Da Tarde / 05. Bachianas Brasileiras Nº 5 - Ária (Cantilena) / 06. Bachianas Brasileiras Nº 5 - Dança (Martelo) / 07. Modinha (Na Solidão Da Minha Vida) / 08. Quarteto De Cordas - Movimento / 09. Lundu Da Marquesa De Santos / 10. Sexteto Místico / 11. Prelúdio Nº3 / 12. Choro Típico Nº 1 // Enregistré au Brésil en juin 2011.


Gary PEACOCK : « Tangents »

info document -  voir en grand cette imageÀ bientôt 82 ans, le contrebassiste Gary Peacock n’a plus à faire la preuve de ses qualités et il semble prendre beaucoup de plaisir à jouer en trio avec ses fidèles complices, Marc Copland et Joey Baron. Un nouveau disque tout aussi intéressant que les précédents sur le même label. On (re)lira la chronique de Pierre Gros l’été 2015 à propos de l’album « Now This ». « N’en déplaise aux pianistes grincheux, oserons nous dire jaloux, à maintenant 80 ans, Gary Peacock a toujours l’envie chevillée au corps.(...) Oui Gary, le poète a toujours raison ! » écrivait-il. Approuvé !

> ECM - 2533 / Universal

Gary Peacock : contrebasse / Marc Copland : piano / Joey Baron : batterie.

01.Contact (Gary Peacock) / 02. December Greenwings (Gary Peacock) / 03. Tempei Tempo (Gary Peacock) / 04. Cauldron (Joey Baron) / 05. Spartacus (Alex North) / 06. Empty Forest (Peacock, Baron, Copland) / 07. Blue In Green (Miles Davis) / 08. Rumblin’ (Gary Peacock) / 09. Talkin’ Blues (Marc Copland) / 10. In And Out (Joey Baron) / 11. Tangents (Gary Peacock) // Enregistrement à Lugano (Suisse) en mai 2016.


Pierrick PÉDRON : « Unknown »

info document -  voir en grand cette imageNos lecteurs savent que les trois précédents albums du saxophoniste Pierrick Pédron ne nous avaient pas emballés, loin de là. À voir (et entendre) ce brillant instrumentiste revenir vers le jazz-jazz, nous ne pouvons que nous réjouir ! Cette fois, c’est Laurent DeWilde qui assure la direction artistique de ce Unknown qui n’est pas un saut vers l’inconnu mais qui redessine, remodèle avec subtilité un univers familier. Avec ce quartet « à l’ancienne », P. Pédron se réaffirme en soliste de tout premier plan avec un son tranchant et souvent anguleux qui marque une évolution dans son style. À écouter !

> Crescendo by Fo FeoProductions - 5772624 / Caroline

Pierrick Pédron : saxophone alto / Greg Hutchinson : batterie / Carl-Henri Morisset : piano / Thomas Bramerie : contrebasse / Laurent DeWilde : direction artistique, réalisation.

01. Unknown / 02. Mum’s Eyes / 03. Val André / 04. Mister Miller / 05. A broken reed / 06. Trolls / 07. Enjoy the Silence (Short Version) (Gore Martin Lee) / 08. With the 2 B’s / 09. Petit Jean / 10. Enjoy the Silence (Long Version) (Gore Martin Lee) // Enregistré récemment en France.


PHRONESIS – Frankfurt Radio Big Band – Julian ARGÜELLES : « The Behemoth »

info document -  voir en grand cette imageOn retrouve le contrebassiste Jasper Høiby déjà présent plus haut dans le trio Malija avec un autre trio, Phronesis (Suède, Grande-Bretagne, Danemark), une formation qui s’inscrit généralement dans la « lignée EST ». Cette fois, ils ont demandé au saxophoniste britannique Julian Argüelles d’arranger leur musique pour le Frankfurt Radio Big Band. Une dimension orchestrale qui permet de sortir de la formule du trio en élargissant l’éventail des solistes pour donner une autre envergure à cette musique assez sophistiquée mais pas désagréable.

> Edition Records - EDN1085 / Modular – Membran

Jasper Høiby : contrebasse / Ivo Neame : piano / Anton Eger : batterie / Julian Argüelles : arrangements et direction d’orchestre / Frankfurt Radio Big Band.

01. Ok Chorale (Ivo Neame) / 02. Untitled#1 (Jasper Høiby) / 03. Stillness (Jasper Høiby) / 04. Herne Hill (Anton Eger) / 05. Charm Defensive (Ivo Neame) / 06. Zieding (Anton Eger) / 07. Phraternal (Ivo Neame) / 08. Intro to Urban Control (Julian Argüelles & Anton Eger) / 09. Urban Control (Anton Eger) / 10. Happy Notes (Jasper Høiby) // Enregistré au Hörfunkstudio II à Frankfurt am Main (Allemagne) en septembre 2016.


Hasse POULSEN – Fabien DUSCOMBS : « Free Folks »

info document -  voir en grand cette imageOn (re)lira la chronique que notre ami Yves Dorison a consacré à ce disque particulier d’un duo singulier entre le guitariste-chanteur-vocaliste Hasse Poulsen (The Man They Call Ass !) et le batteur toulousain Fabien Duscombs. « Un disque qui ravira les amoureux du présent, du beau, sans retouche aucune... », (lire la chronique ici...- août 2017)

> Das Kapital Records - CD17A9 / L’Autre distribution

Hasse Poulsen : guitare, voix / Fabien Duscombs : batterie.

01. Au bord de Bordes (Poulsen-Duscombs) / 02. Stray and Roam (Poulsen) / 03. Freedom Jazzdance (Harris-Jefferson) / 04. Sang Bleu (Poulsen-Duscombs) / 05. Fjeldvandreren (trad. Groenland) / 06. Jockey Full of Burbon (T.Waits) / 07. Folking Around (Poulsen) / 08. Beans Taste Fine (S.Silverstein) / 09. Remember (Lennon) / 10. Highway To An Accident (Poulsen-Duscombs) / 11. While I’m Alive (Poulsen) / 12. It’s All Over (Poulsen) // Enregistré en septembre 2016 au Atabal (Biarritz) et Café Plum (Lautrec).


Pascal SALMON : « D’une Rive à l’Autre »

info document -  voir en grand cette imagePascal Salmon dirige la classe de jazz du Conservatoire de Rennes. Pas étonnant qu’on trouve ici un autre rennais qui a fait son chemin dans le jazz, Gildas Boclé aux côtés duquel officie le batteur Marcello Pellitteri qui fut dans le passé le batteur du Boclé Brothers Band ! Réunion d’amis (et de la famille) donc pour un disque largement influencé par la musique brésilienne, une autre passion de Pascal Salmon. Une réalisation soignée et chaleureuse mais pas vraiment innovante... Plaisant.

> Jazz Family - PS0714-1 / Socadisc

Pascal Salmon : piano / Gildas Boclé : contrebasse / Marcello Pellitteri : batterie / Romain Salmon : guitare / Julia Salmon : violoncelle / Hildegarde Wanzlawe : voix / Gwénola Maheux : accordéon / Eduardo Lopes : flûte / Ronan Maguet : percussions.

01. Ciranda de la / 02. Réminiscences / 03. Des Pieds et des Mains / 04. D’une Rive à l’Autre / 05. A Fleur de Peau / 06. Da-di / 07. Dois Gumes / 08. Mes Mots pour le Dire / 09. L’Eau au Creux des Mains / 10. Palavra Chave / 11. Cause of You / 12. Entre les Lignes // Enregistré à Vannes (56) en juillet et octobre 2014.


SAN FRANCISCO STRING TRIO : « May I Introduce To You »

info document -  voir en grand cette imageIl ne vous aura pas échappé qu’on célèbre cette année le cinquantenaire de l’album Sergent Pepper’s Lonely Hearts Club Band de Beatles. Après le bel hommage en big band de Django Bates (chronique ici...), voici celui du San Francisco String Trio, une version beaucoup plus intimiste... mais pas moins intéressante. Aux côtés de la guitariste Mimi Fox et du violoniste Mads Tolling, on retrouve le contrebassiste Jeff Denson (qui a joué avec Lee Konitz et le trio Minsarah...) musicien qui avait eu l’occasion déjà de faire la preuve de ses talents de vocaliste. Il le confirme ici en reprenant quelques chansons de l’album de fort belle manière. Une mention particulière à leur version de « A Day In The Life », pas facile à restituer en trio mais vraiment épatante ici !

> Ridgeway Records - 8 88295 59769 2 / http://ridgewayrecords.net/

Mimi Fox : guitares / Jeff Denson : contrebasse, voix / Mads Tolling : violon.

01. When I’m Sixty-Four / 02. Lucy In The Sky With Diamonds / 03. Fixing A Hole / 04. Within You Without You / 05. With A Little Help From My Friends / 06. Being For The Benefit Of Mr Kite / 07. Lovely Rita / 08. Getting Better / 09. Good Morning Good Morning / 10. She’s Leaving Home / 11. A Day In The Life / 12. Sgt Pepper’s Lonely Hearts Club Band // Compositions Lennon-McCartney sauf 4 par George Harrison. // Enregistré à Berkeley (Californie) les 18 et 19 septembre 2016.


Samuel SILVANT : « De l’autre côté de la voie ferrée »

info document -  voir en grand cette imageEn janvier 2009, je chroniquais « Vent du soir », beau disque du batteur nîmois Samuel Silvant en trio avec Olivier Thémines et Bernard Santacruz. En juillet 2010, je les découvrais sur la place de Junas (Gard) (lire ici...). Ils invitaient le guitariste Philippe Deschepper. « On jurerait que ce trio « + 1 » est un quartet bien rôdé. La magie des associations dans le jazz, sans aucun doute... » écrivais-je alors. Et de fait, ce quartet d’excellents artisans du jazz fait main, libre et spontané enregistrait en 2013 « De l’autre côté de la voie ferrée », un disque qui est un nouveau témoignage de leur passion pour la musique du regretté Paul Motian. Une musique subtile et poétique qui paraît aujourd’hui sur le label JuJu Works que vient de créer Samuel Silvant.

> JuJu Works - #1 - 2016 / Absilone

Samuel Silvant : batterie / Olivier Thémines : clarinette, clarinette basse / Philippe Deschepper : guitare / Bernard Santacruz : contrebasse.

01. Mode VI / 02. Two women of padua / 03. Travaux d’approche (Santacruz-Thémines) / 04. Cabala / 05. Conception Vessel / 06. Wolga (Silvant) / 07. Flight of the Blue Jay / 08. De l’autre côté de la voie ferrée (Deschepper-Silvant) / 09. Etude / 10. Introduction / 11. The hoax // Compositions de Paul Motian sauf 3, 6, 8 // Enregistré à Montpellier (Studio Lakanal) en septembre 2013.


Béla SZAKCSI LAKATOS - Christophe MONNIOT - Jozsef HORVÁTH BARCZA - Elemér BALÁZS : « Density of Standards »

info document -  voir en grand cette imageLe saxophoniste Christophe Monniot entretient d’excellentes relations avec le label BMC à Budapest (cf. « Organic Food » en 2016...). Ça lui permet d’être associé aux projets de musiciens hongrois comme c’est le cas ici à l’initiative du pianiste Béla Szakcsi Lakatos pour une relecture en profondeur de 9 standards pour tester leur densité. Et il est vrai que cette musique comporte pour les jazzmen inspirés des multitudes de chemins exploratoires. La preuve donc avec ce disque d’un quartet qui sait déconstruire et remodeler ces thèmes si familiers sans les défigurer.

> BMC Records - BMC CD 242 / UVM

Béla Szakcsi Lakatos : piano / Christophe Monniot : saxophone alto / József Barcza Horváth : contrebasse / Elemér Balázs : batterie.

01. Someday My Prince Will Come / 02. Body and Soul / 03. Summertime / 04. Mood Indigo / 05. Bye Bye Blackbird / 06. Autumn Leaves / 07. Green Dolphin Street / 08. Over the Rainbow / 09. Days of Wine and Roses // Enregistré au BMC Concert Hall de Budapest les 28-29 janvier 2016.


Sébastien TROENDLÉ : « Boogies On The Ball – piano solo »

info document -  voir en grand cette imageSeul devant le piano, Sébastien Troendlé a fait du boogie-woogie son fond de commerce. Il le met à toutes les sauces, l’assaisonne au gré de son imagination fertile... la carte est interminable et on finit par se lasser du goût du boogie. Manque ici le Choucroute Boogie ! Pour un enregistrement réalisé à Strasbourg, c’est une faute de goût. On vous laisse notre table, on va déguster le jazz ailleurs !

> Frémeaux & Associés - FA8537 / Socadisc

Sébastien Troendlé : piano solo

01. A la la ! / 02. Winter boogie / 03. Boogaudebut ragalafin / 04. Woodywood pecker boogie / 05. Tendinite blues / 06. Boogie on the ball / 07. Chapel street boogie / 08. Grosse gauche / 09. Charlie’s boogie / 10. Sorti du four / 11. Let the left hand roll / 12. African dream / 13. C’est si bémol / 14. Quelques flocons // Enregistré à Strasbourg (France) en décembre 2016 et janvier 2017.


John VANORE : « Stolen Moments – Celebrating Oliver Nelson »

info document -  voir en grand cette imageLe trompettiste américain John Vanore est ici essentiellement arrangeur et chef d’orchestre pour une grade formation qui rassemble un certain nombre de pointures de générations différentes (Ryan Keberle et Dave Taylor aux trombones, Mike Richmond à la contrebasse, Danny Gottlieb à la batterie pour ne citer qu’eux). Pour cet hommage à Oliver Nelson, il a orchestré des thèmes célèbres du saxophoniste en s’inspirant largement de l’écriture de Gil Evans pour Miles Davis. Cela donne une musique ample et riche sur le plan mélodique portée par un orchestre de haute tenue.

> Acoustical Concepts / www.johnvanore.net

John Vanore : direction, arrangements, trompette solo sur Stolen Moments / Steve Wilson, Bob Malach : saxophones / Tony Kadleck, Augie Haas, Jon Owens, Dave Ballou : trompettes / Adam Unsworth and George Barnett : cor / Ryan Keberle, Dave Taylor : trombones / Jim Ridl : piano / Mike Richmond : contrebasse / Danny Gottlieb : batterie / Greg Kettinger : guitare / Beth Gottlieb : percussions.

01. Self Help Is Needed / 02. A Taste Of Honey (Lennon-McCarney) / 03. Stolen Moments / 04. El Gato / 05. St Louis Blues / 06. Blues And The Abstract Truth / 07. Greensleeves / 08. I Hope In Time A Change Will Come / 09. Reubens Rondo // Enregistrement récent (USA).


Carl VERHEYEN : « Essential Blues »

info document -  voir en grand cette imageGuitariste du groupe Supertramp, Carl Verheyen a connu le succès public et créé ensuite le Carl Verheyen Band et multiplie les collaborations avec des magazines spécialisés et un fabricant de guitare... Avec ce disque, il s’offre une parenthèse dans une carrière très dense et revient au blues en enregistrant en studio dans les conditions du live. Sobre et efficace dans le style blues-rock !

> Cranktone Entertainement - Sweetwater Music / www.carlverheyen.com

Carl Verheyen : guitare, voix / Nick D’Virgilio : batterie, percussion / Dave Martin : basse / Jim Cox : claviers /+/ Mark Hornsby : percussion sur “Hard Times”.

01. I Take What I Want / 02. Someday After A While / 03. Stealing Gasoline / 04. Dodging The Blues / 05. Good Morning Judge / 06. You Don’t Love Me / 07. Stardust Blues / 08. I May Be Wrong Closing Time Jazz / 09. Oh Well / 10. Hard Times // Enregistrement live en studio du 26 au 28 février 2017 aux USA.


David VIRELLES : « Gnosis »

info document -  voir en grand cette imageDepuis qu’il est entré dans la grande famille du label ECM, le pianiste cubain (de New York) David Virelles peut réaliser ses projets comme cet ambitieux Gnosis dans d’excellentes conditions. Après le remarquable « Mbókò » (lire la chronique de Pierre Gros en décembre 2014), Gnosis est un nouveau parcours singulier et très personnel, tout en finesse et très inventif dans l’esprit et les couleurs de la musique cubaine libérée de tous les clichés folkloriques et populaires. Un remarquable travail d’écriture et de conception musicale qui n’exclut aucunement la liberté d’improviser (et le pianiste Virelles est un formidable improvisateur !).

> ECM - 2526 / Universal

David Virelles : piano, marímbula, voix / Román Díaz : voix principale et percussions (Bonkó Enchemiyá, Ekón, Nkomos, Erikundi, Itones, Nkaniká, Marímbula, Claves, Mayohuacán, Pilón, Carapacho de Jicotea, Coquilles de noix de coco) / Allison Loggins-Hull : piccolo, flûte / Rane Moore : clarinette, clarinette basse / Adam Cruz : percussions (Steel Pan, Claves) / Alex Lipowski : percussions (tambour d’orchestre, Temple Blocks, Bongos, Gong) / Matthew Gold : percussions (Marimba, Glockenspiel) / Mauricio Herrera : percussions (Ekón, Nkomos, Erikundi, Claves), voix / Thomas Morgan : contrebasse / Yunior Lopez : alto / Christine Chen : violoncelle / Samuel DeCaprio : violoncelle / Melvis Santa : voix.

01. Del Tabaco y el Azúcar / 02. Fitití Ñongo / 03. Lengua I / 04. Erume Kondó / 05. Benkomo / 06. Tierra / 07. De Ida y Vuelta I / 08. Lengua II / 09. De Ida y Vuelta II / 10. Nuná / 11. Epílogo / 12. Dos / 13. Caracola / 14. Visiones Sonoras / 15. De Portal / 16. De Tres / 17. De Cuando Era Chiquita... / 18. De Coral // Enregistré en mai 2016 aux studios Avatar de New York.


Desmond WHITE : « Glace »

info document -  voir en grand cette imageNous suivons avec attention les productions du label « écologique » américain Biophilia Records (lire ici...). On y trouve des musiques appartenant au vaste univers du jazz mais aussi ce disque de Desmond White qui s’apparente beaucoup plus à de la pop-music. Fort bien réalisé mais hors de nos champs d’explorations.

> Biophilia Records (Biopholio – numérique uniquement) / desmondwhite.bandcamp.com

Desmond White : voix, claviers, basse, guitare /+/ Nate Wood : batterie / Ben Vander Wal : batterie / Mark Whitfield Jr. : batterie / Kate Kay Es : voix / Raye Zaragoza : voix / Carl Morgan : guitar.

01. Soundtrack / 02. Still No / 03. Silence / 04. Righteous Path / 05. Dream Girl / 06. Elude Interlude / 07. Like A Brother / 08. Glace / 09. I Want It To Show / 10. Final Stand // Enregistré récemment aux USA.


Matt WILSON’s HONEY AND SALT : « Music inspired by the poetry of Carl Sandburg »

info document -  voir en grand cette imageEt on conclut cette Pile de disques de la rentrée 2017 avec un disque qui nous plaît énormément. Le batteur américain Matt Wilson (musicien très sollicité qui dit figurer dans plus de 250 disques !) s’appuie ici sur les poèmes de Carl Sandburg (1878-1967) qui fut « plus que la voix de l’Amérique, plus que le poète de sa force et de son génie. Il était l’Amérique. »(déclaration du Président Johnson à sa mort). Matt Wilson offre à Carl Sandburg la musique de l’Amérique (le blues, le jazz, la country-music, les couleurs créoles et leurs déclinaisons plus contemporaines) avec une solide formation (Ron Miles est impeccable !). Il lui offre surtout les voix (parlées) de célèbres acteurs du jazz d’aujourd’hui, de Joe Lovano à John Scofield, de Carla Bley à Rufus Reid dans le rôle étonnant de lecteurs. La musique est simple, efficace, inspirée et le projet est subtil et inventif : un disque plus que recommandé.

> Palmetto Records - 7-53957-21842-3 / www.palmetto-records.com

Dawn Thomson : voix et guitare / Ron Miles : cornet / Jeff Lederer : anches, harmonium, voix / Martin Wind : guitare basse acoustique / Matt Wilson : batterie, compositions et voix /+/ selon les plages, Jack Black, Christian McBride, John Scofield, Carla Bley, Bill Frisell, Joe Lovano, Rufus Reid : voix parlée, lecture / Audrey Wilson, Jenny Rose Lederer : chœurs sur 9 et 18.

01-11, Chapter One, 01. Soup / 02. Anywhere and Everywhere People / 03. As Wave Follows Wave / 04. Night Stuff / 05. We Must Be Polite / 06. Fog / 07. Choose / 08-11, Chapter Two, 08. Prairie Barn / 09. Offering and Rebuff / 10. Stars, Songs, Faces / 11. Bringers / 21-16, Chapter Three, 12. Snatch of Sliphorn Jazz / 13. Paper 2 / 14. Trafficker / 15. Paper 1 / 16. I Sang * 17-18, Epilogue, 17. To Know Silence Perfectly / 18. Daybreak // Poèmes de Carl Sandburg (The Complete Poems Of Carl Sandburg) // Enregistré aux USA les 17 et 18 octobre 2016.


Retrouvez les Piles de Disques des mois précédents ici...